of 8/8
Vive le software Made in France ! V oici 10 ans que la première édition du Truffle 100 est parue : n 12 années de statistiques, dont 11 de croissance à travers crises et soubresauts économiques ! n 6,2 Mds€ de chiffre d’affaires : 2,5 fois plus qu’il y a 10 ans ! n 15 000 postes qualifiés en Recherche & Développement : +230 %! n 1 Md € investi dans la recherche et les produits futurs, qui représentent 175 % des profits dégagés, preuve s’il en fallait d’un engagement courageux et inébranlable envers l’avenir ! n 80 % des éditeurs sont en croissance et n’envisagent aucune délocalisation ! Combien d’industries peuvent se targuer d’autant de dynamisme, d’optimisme, d’adaptabilité, de résilience? Comment faire prospérer le Software Made in France qui résiste à toutes les adversités ? Les éditeurs en ont une vision précise : n Le développement du capital-risque est cette année la première priorité. Il doit être libéré, stimulé, ‘boosté’, avec en point de mire les FCPI «Fonds Communs de Placement dans l’Innovation». n Le «Crédit Impôt Recherche», et le fameux «Crédit Impôt Innovation», auquel le Truffle 100 a apporté avec succès sa contribution… même si depuis quelques mois beaucoup d’éditeurs se préoccupent de la multiplication des remises en causes intempestives de la part de l’administration. n Enfin, le sempiternel «Small Business Act» à la Française, unanimement réclamé depuis la 1 ère édition du Truffle 100, et qui, malgré une oreille attentive prêtée par les gouvernements successifs, n’a pas encore été traduit dans les textes, alors que son implémentation, qui n’aurait aucun impact budgétaire, doperait l’activité des petits éditeurs et favoriserait la création d’emplois. Vive le Software Made in France, et cap sur les 15 Mds d’de CA et les 35 000 emplois de R&D en 2024 ! u Bernard-Louis Roques Directeur Général et co-fondateur, Truffle Capital A l’occasion de la publication de la 10 ème édition du Truffle 100, l’indicateur de référence dans le domaine de l'édition de logiciels, je souhaiterais féliciter les 100 meilleurs éditeurs de logiciels français, et saluer l’ensemble du secteur qui illustre le dynamisme de la French Tech. Que l’on songe au Big Data, à la e-santé ou encore aux objets connectés : des pans entiers de notre économie reposent désormais sur des logiciels et, donc, sur l’édition logicielle. Le secteur du logiciel est décisif pour la transformation numérique de la France, et il représente l'un des meilleurs vecteurs de croissance et d'innovation. Les chiffres sont indiscutables : notre pays dispose d’un tissu d’éditeurs de logiciels particulièrement dense avec 2 500 entreprises, 70 000 personnes, et plus de 12 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Nous pouvons en être fiers. Derrière ces technologies et ces entreprises, il y a aussi des femmes, trop peu, et des hommes, les développeurs, dont les métiers sont souvent méconnus. Nous devons les valoriser, en particulier auprès de la jeunesse, pour qu’elle puisse se projeter dans les métiers de l’économie numérique. L’enjeu, c’est à la fois de mobiliser tous les talents et de donner les moyens à nos entreprises de réaliser leur potentiel de croissance, c’est pour cela que nous avons travaillé sur toute la chaîne de financement de l’innovation. Le gouvernement est décidé à renforcer cette dynamique collective, celle de la French Tech dont le secteur logiciel est un fer de lance ! u Fleur Pellerin Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, ancienne ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Innovation et de l'Economie numérique Le Palmarès des éditeurs de logiciels français Avril 2014 www.truffle100.fr

Les 100 1ers editeurs de sw en france

  • View
    296

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Text of Les 100 1ers editeurs de sw en france

T100-2011.qxd

Vive le software Made in France !

Voici 10 ans que la premire ditiondu Truffle 100 est parue :n 12 annes de statistiques, dont 11

de croissance travers crises etsoubresauts conomiques !

n 6,2 Mds de chiffre daffaires : 2,5fois plus quil y a 10 ans !

n 15 000 postes qualifis en recherche& Dveloppement : +230 %!

n 1 Md investi dans la recherche et lesproduits futurs, qui reprsentent 175% des profits dgags, preuve sil enfallait dun engagement courageuxet inbranlable envers lavenir !

n 80 % des diteurs sont en croissance et nenvisagentaucune dlocalisation !

Combien dindustries peuvent se targuer dautant dedynamisme, doptimisme, dadaptabilit, de rsilience?Comment faire prosprer le Software Made in France quirsiste toutes les adversits ? les diteurs en ont unevision prcise :n le dveloppement du capital-risque est cette anne la

premire priorit. il doit tre libr, stimul, boost, avecen point de mire les FCPi Fonds Communs de Placementdans linnovation.

n le Crdit impt recherche, et le fameux Crdit imptinnovation, auquel le Truffle 100 a apport avec succssa contribution mme si depuis quelques mois beaucoupdditeurs se proccupent de la multiplication des remisesen causes intempestives de la part de ladministration.

n Enfin, le sempiternel Small Business Act la Franaise,unanimement rclam depuis la 1re dition du Truffle 100,et qui, malgr une oreille attentive prte par lesgouvernements successifs, na pas encore t traduit dansles textes, alors que son implmentation, qui naurait aucunimpact budgtaire, doperait lactivit des petits diteurs etfavoriserait la cration demplois.

vive le Software Made in France, et cap sur les 15 Mds dde CA et les 35 000 emplois de r&D en 2024 ! uBernard-Louis RoquesDirecteur Gnral et co-fondateur, Truffle Capital

A loccasion de la publicationde la 10me dition duTruffle 100, lindicateur derfrence dans le domaine del'dition de logiciels, jesouhaiterais fliciter les 100meilleurs diteurs de logicielsfranais, et saluer lensemble dusecteur qui illustre le dynamismede la French Tech.

Que lon songe au Big Data, la e-sant ou encore aux objetsconnects : des pans entiers de

notre conomie reposent dsormais sur des logicielset, donc, sur ldition logicielle.

le secteur du logiciel est dcisif pour la transformationnumrique de la France, et il reprsente l'un desmeilleurs vecteurs de croissance et d'innovation. leschiffres sont indiscutables : notre pays dispose duntissu dditeurs de logiciels particulirement denseavec 2 500 entreprises, 70 000 personnes, et plusde 12 milliards deuros de chiffre daffaires. Nouspouvons en tre fiers.

Derrire ces technologies et ces entreprises, il y aaussi des femmes, trop peu, et des hommes, lesdveloppeurs, dont les mtiers sont souvent mconnus.Nous devons les valoriser, en particulier auprs de lajeunesse, pour quelle puisse se projeter dans lesmtiers de lconomie numrique.

lenjeu, cest la fois de mobiliser tous les talents etde donner les moyens nos entreprises de raliser leurpotentiel de croissance, cest pour cela que nousavons travaill sur toute la chane de financement delinnovation.

le gouvernement est dcid renforcer cettedynamique collective, celle de la French Tech dont lesecteur logiciel est un fer de lance ! u

Fleur PellerinSecrtaire dEtat au Commerce extrieur, ancienne ministre dlguecharge des Petites et Moyennes Entreprises,de l'Innovation et de l'Economie numrique

Le Palmars des diteurs de logiciels franais

Avr

il 20

14

www.truffle100.fr

0000I00I00I000I00II00I0I0II00I0I00I0I0000I00I00I000I00I000II0000I00000I00I000I000II00I00I00II00I0I0II00I0I00I00I000I00I000II0000II0I0000000II0000

000I0I000I0000I000I00I00II000II00I00II00I0I0II00I0I00I0I000I0000II0000II0000I00II00000II00000II00I0

0I00III000I0I00I0000I0000II00I00I0I00I00II00I0II00IIII0000II00II0000II00II000000II0000II0000II000III00II000000I000IIII00II0I000I00000II00II00I00I0I00I00II000II00II0II00I0I00I0I000I00I000II000I0I000I00I0000I0I000I000000I00I000I00I0I00I00II000II0I0II00I0I00I0I000I0000II00I000II0I000000I0000II00000III00

0I00III000I0I00I00000II00I00I00I0I00I00II000II00II00IIII0000II00II0000I0I0000II0000II0000II000I0I000I00IIII00II0I000I000000I00II00I00I0I00I00II0000I0I0II00I0I00I0I000II0000II0000000IIII00000000IIII0000III0000000II000I0000I0I000II00000I00I000I00I0I00II000II000I0I0III0000II00II000I0I000II000000II000II000II00II00000000III000II000I00

0I00III00000I0I00I0000I00I00I0000II00I000I000IIII0000II000II00III000II00II00000I0I000I000I000I000II00I0000I0000IIIII000I0I00I0000I00II00I00I00I00I00II0000I00II0III00000III00I0000I00I000I0000I00II0000II00II0000II000II00000I0I00I0000I0

0I00IIIII00I0I00I0000I00I00I000I0II0000II000IIII000I0II00II0000I0000II0000II00II00000II0000II00000II00000III000I0000000I000IIIII00I0I00I0000I00II00I00I00I00I00 0

Le Palmars des diteurs de logiciels franais - Avril 2014

0II00I0II0000II0000000000000000000000IIIIIIIIIIII0000000000000000000000000IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII000000000000000000

000000000000000000000000000IIIIIIIIIII0000000000000000000IIIIIIIIII0000000000000000000000000000IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000IIIIIIIIIIIIIIIIII0000000000000000000000000000

I00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000IIIIIIIIIIIIIIIIIIIII000000000000000000000000000000000000000IIIIIIIIIIIIIII00000000000000000000000000000000000000000000000000000000I000I0

00000IIIIIIIIIIIIIII0000000000000IIIIIII00000000IIIIIIIIII00000000000000000000000000000000000000000000IIIIII0000000000000III0

00000000000000000000000000000000000IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000IIIIIIIIIIIIIIIII000000000000000000000000IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII0000000000000000000000000000000000000000000000000000I000

III000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000IIIIII0000000000000000000000000000000IIIIIIIIIIIIIIIIII00000000000000000000000000000000000000000000000000000000IIIIIIIIIIIIII000000000000000000I0

000000IIIIIIIIIIIIIIII00000000000III0000000000000000II0000000000000000000000000000000000000000000000IIIIIIIIIIIIIIII00III0

00000000000000000IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII0000000000000000000000000000000000000IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII00000000000000000000000000000IIIIIIIIIIIIIII000I000

I0000000000000000000000000000000000IIII000000000IIIIIIII00000000I000I0

I0I000I000I0IIII00

0000000000000000000000000000IIIIIIIIIIIIIIIIIIIII00000000000000000000000000000000000000000000000000000IIIIIIIIIIIII000000000I000I000

I000000000000III00000IIII0000000I000I0

Rang Entreprise Socit Rgion CA dition CA total Effectif Effectifcote 2013 2013 total R&D

millions d millions d 2013 2013

1 DASSAULT SYSTEMES IDF 1 887,5 2 072,8 10 685 5 0002 CEGEDIM IDF 448,8 (1)902,3 7 992 959 (2)3 MUREX IDF 359 359 1 769 3504 SOPRA IDF 355,7 1349 16 290 8005 AXWAY IDF 237,5 237,5 1 783 5406 CEGID RA 233,6 259,9 2 077 5517 LINEDATA SERVICES IDF 160,3 160,3 975 3738 PRODWARE IDF 142 176,5 1 480 2689 ESI GROUP IDF 109,3 109,3 1 026 29110 AVANQUEST SOFTWARE IDF 100,2 100,2 500 10011 BERGER-LEVRAULT IDF 91,2 107,9 1 115 23312 ISAGRI PIC 91 138 1 400 27513 GFI INFORMATIQUE IDF 82 742,7 10 037 193

TALEND IDF 82,0(2) 82,0(2) 400 15015 EFRONT IDF 64 64 350 6816 GENERIX GROUP NPDC 63,4 63,4 434 6717 INFOVISTA IDF 57,9 57,9 298 9118 CASSIOPAE IDF 53,7 53,7 415 195

TALENTIA SOFTWARE IDF 53,7 53,7 430 9020 LECTRA IDF 53,6 203 1 433 25021 FIDUCIAL INFORMATIQUE RA 45,1 59,7 450 12522 ESKER RA 40,4 41,1 307 5823 ORSYP IDF 39,1 39,1 280 7524 DL SOFTWARE IDF 36,6 43,5 443 14325 PLANISWARE IDF 35 35 175 3526 EBP INFORMATIQUE IDF 32 32 380 15027 GROUPE SIGMA PDL 31 69 838 8028 DALET IDF 30,8 36,7 249 8529 BODET SOFTWARE PDL 29,7 29,7 239 6330 GROUPE CEGI IDF 29 92 466 86

TESSI IDF 29 239,2 2 900 5032 DIMO GESTION RA 28,3 28,3 270 6633 GROUPE COGESER MP 28 35 260 23

EVER TEAM RA 28 28 300 6335 CAST IDF 27,9 29,6 223 5536 MISSLER SOFTWARE IDF 27 27 200 80

MEGA INTERNATIONAL IDF 27 36 325 71OODRIVE IDF 27 27 203 82

39 CYLANDE NPDC 26,3 30,7 326 11040 A-SIS RA 25 25 220 2541 IGE + XAO MP 24,6 24,6 373 16542 MEDASYS IDF 24,1 24,1 213 7643 CIRIL RA 24 24 200 7044 PROGINOV PDL 23,5 23,5 165 8445 HARDIS RA 22,9 57,2 626 5346 ITESOFT LR 21,6 21,6 196 4847 GROUPE JVS CA 21,1 23,2 245 4548 SOFTWAY MEDICAL PACA 20,5 22 236 8249 PROLOGUE IDF 20,4 20,4 230 5350 KDS IDF 20,3* 20,3* 143 53

(1)Estimation CXP concernant CEGEDiM : le primtre pris en compte cette anne est celui des divisions 'Professionnels de sant' et 'Assurances et services' / (2)Estimation CXP*Estimation de l'diteur / **r&D et quipe technique

Rang Entreprise Socit Rgion CA dition CA total Effectif Effectifcote 2013 2013 total R&D

millions d millions d 2013 2013

51 HARVEST IDF 20,2 20,2 175 10052 SOLWARE RA 19,6 22,8 240 2953 ACA IDF 19,5 19,5 110 2054 FIRCOSOFT IDF 19,4 19,4 150 5655 SYSTAR IDF 19 19 145 5456 VIF PDL 16,5 16,5 170 75

4D IDF 16,5 16,5 160 8058 LOMACO MP 16,2 16,2 102 2559 EVIDIAN IDF 16 16 138 50

TINUBU SQUARE IDF 16 16 81 2961 COHERIS IDF 15,6 15,6 170 4962 ORDIROPE PDL 15,3 15,3 99 2363 DIVALTO ALS 14,9 14,9 145 6964 EASYVISTA IDF 14,7 14,7 94 15

TALENTSOFT IDF 14,7 14,7 200 8066 ITN IDF 14,6 14,6 109 5767 EVOLUCARE PIC 14,5 14,9 141 1168 QUALIAC AUV 14,2 14,2 145 8069 NP6 AQU 14 14 96 970 SIDETRADE 1 IDF 13,6 13,6 114 3571 BI-SAM TECHNOLOGIES IDF 13,4 20,8 106 3472 DICTAO IDF 13,3 13,7 95 6573 CAMELEON SOFTWARE MP 13,2 13,2 90 2374 IVALUA IDF 13 13 98 15

SEFAS INNOVATION IDF 13 13 100 4076 WITBE IDF 12,9 12,9 90 3877 GOTO SOFTWARE NPDC 12,6 12,7 98 4178 DATAFIRST RA 12,5 14 120 2679 INFOLOGIC ENGINEERING RA 11,8 11,8 120 2580 GROUPE VISIATIV RA 11,5 49,2 289 4481 IP-LABEL IDF 11,4 11,4 97 1482 KLEE GROUP IDF 11 36,8 338 3083 SYSTRAN 1 IDF 10,7 10,7 78 5584 ARPEGE PDL 10,4 10,8 110 27

EFFISOFT IDF 10,4 10,4 91 15FUTURMASTER IDF 10,4 10,4 114 42

87 GROUPE [email protected] SOLUTIONS LR 10,1 10,7 106 3888 CARL SOFTWARE RA 10 10 99 22

EUDONET IDF 10,0* 10,0* 88 39**PROWEBCE IDF 10 68 250 63

91 EVERWIN IDF 9,8 9,8 104 2192 MISMO INFORMATIQUE PDL 9,5 17,5 140 1293 A2IA IDF 9,4 9,7 75 31

IRIUM PC 9,4 10,3 101 3195 ID SYSTEMES AQU 9,2 9,2 102 3596 ACD GROUPE CENTRE 9,1 9,4 103 3497 SPIRAL GROUP LR 9 9,6 91 3798 ARC INFORMATIQUE IDF 8,9 10,4 74 1699 MAKAZI 1 IDF 8,6 8,6 70 25100 BUSINESS DOCUMENT IDF 8,4 8,4 42 14

On parle aujourd'hui beaucoupde l'entreprise numrique. leconcept n'est pas nouveau. ily a cinq ans, certains visionnairesdfinissaient dj lentreprise dufutur par son aptitude

dvelopper sa stratgie dans une dimension numrique,celle-ci pousant au plus prs la vision stratgique, voirese confondant avec elle. Aujourd'hui, si l'entreprise numriquereste une finalit, il est surtout question de "transformationnumrique" et des rpercussions concrtes que cette volutionentrane sur le fonctionnement quotidien de l'entreprise etde ses mtiers.En cinq ans, en effet, on a vu se dvelopper une multitudede technologies qui se sont traduites en solutions disponibleset commercialisables: le Software as a Service (SaaS), lesapplications mobiles et le concept de Data Mobility, ladmatrialisation des processus, les Big Data, lesrseaux sociaux d'entreprise et les nouvelles approchescollaboratives qu'ils suscitent, l'intelligence collective, l'internetdes objets, la golocalisation... et bien sr, cl de vote decet ensemble, le Cloud.le systme dinformation est le Ssame de cettetransformation numrique que toutes les entreprises, prives

ou publiques, BtoB ou BtoC, vont devoir subir mme siaujourdhui encore trop sous-estim.Pour rpondre cet enjeu, le march de l'offre logicielleopre lui aussi sa mutation. les anciennes cloisons, jadisrelativement tanches, entre les diteurs, les intgrateurs,les hbergeurs et les prestataires de services iT sont entrain de se dissoudre, et l'on voit natre peu peu tout uncosystme de fournisseurs. De nouveaux acteursapparaissent, positionns sur les multiples dclinaisonspossibles du SaaS, proposant des services connectsspcialiss qui viendront enrichir un systme d'informationde plus en plus "hybride". vritables "courtiers du cloud",ces nouveaux venus dans le monde de l'dition logicielleouvrent des perspectives prometteuses, notamment surdes marchs sectoriels sur lesquels les solutionsgnralistes s'avrent peut-tre limites.Nous sommes entrs dans une nouvelle re o l'universdu logiciel et des technologies numriques est en train debouleverser, plus radicalement que jamais, les represtraditionnels des entreprises, leurs faons de travailler, deproduire et de commercialiser, les relations qu'ellesentretiennent avec leurs collaborateurs, avec leurs clients,avec le march. Nous sommes entrs dfinitivement dansl're numrique. u

Laurent CalotPrsident du Directoire, le CXP

Chiffre daffaires

9,3milliards d

6,2milliards dCA Edition

Evolution du CA Edition(en milliards d')

Concentration du CA Edition(en % du CA Edition total)

2,5

2002

2,6 2,8 3,64,2 3,7 3,8 4,0

5,2

2013

4,75,9 6,2

Poids des 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

20 premiers 85 84 79 75 75 74 75 75 75

10 premiers 75 75 68 66 64 64 64 64 64

5 premiers 64 64 56 56 54 55 54 52 53

Contribution au CA Edition(en % du CA Edition total)

CA Edition du 50me diteur du 100me diteur cart (en millions d)

3,97,3 9,0

11,0

2004

11,515,3

19,3

1,0 2,5 2,83,7 4,5 5,2

7,0

2013

13,2

7,3 7,8

20,4 20,3

8,4

en croissance en (ou stable) dcroissance

2006 86 122007 84 112008 87 132009 70 302010 82 182011 83 172012 80 202013 78 22

Variation du CA Edition(en % d'diteurs)

Dassault Systmes 30,3TOP 2-5 22,5TOP 6-20 23,1TOP 21-50 13,6TOP 51-100 10,4

Avril 2014La transformation numrique,nous y sommes

C Cette nouvelle dition rvle limmensepotentiel de lindustrie du logiciel et soulignesa capacit dinnovation et de crationdemplois pour la France. Seule lindustrie dulogiciel et de linternet permet des croissancesimportantes. il est regrettable de constater quavecla sortie dArkoon et de Netasq du classement,il ny a quasiment plus aucun acteur de la Scurit,et ceci malgr limportance de ce secteur pournotre conomie.

laffaire Snowden a mis en lumire la ncessit de protgerles donnes. Dsormais, la scurisation du systmedinformation et des applications est une besoin vital pourtoutes les entreprises, dautant plus quand elles sont actricesou utilisatrices du Cloud. le vote par le parlement fin 2013

de la loi de programmation militaire fournit unnouveau cadre aux entreprises et une opportunitdacclration pour les diteurs de la Scurit.le financement tant la pierre angulaire de larussite, Deny All a bnfici du soutiencontinu de ses actionnaires dans les phasesimportantes de sa croissance telles que ledveloppement international et les oprations decroissance externe et continuera se dvelopper

selon ces deux axes. Cest pourquoi il est primordial quelenvironnement fiscal et social soit stable et quil favoriselpargne longue et prenne au service du dveloppementde lconomie nationale et de nos entreprises.

il est indispensable de faciliter (enfin) laccs desentreprises innovantes la commande publique. u

n Jacques SebagDeny-All

Avril 2014

2004 2005 2006 2007 2008 2011 2012 201320102009

8,69,3

11,4 11,4

7,6

4,3

6,6

10

6,4

8

Profits

Taux de profitabilit(en % du CA total)

-20%

Rsultat netdu Top 100

604M(693 M en 2012)

Top 5 Top 32005 81 672006 90 702007 55 622008 84 792009 91 812010 64 562011 49 432012 45 562013 68 50

Des prots mieux rpartis(% du rsultat total)

J e suis un entrepreneurheureux : makazi fait sonentre dans le club des diteurs

de logiciel franais du Truffle100 ! Plus que quelques marcheset nous serons sur le devant de la scne avec les starsfranaises de notre cosystme que sont Neolane ou Talend.

Nous ditons des plateformes logicielles de gestion desdonnes (Data Management Plateform) et dautomatisationdes actions de communications digitale commercialisesen mode SaaS. Notre march psera 50 milliard de dollaren 2017. les ambitions mondiales de Makazi surfent surce march en trs forte croissance du data marketing. Noussommes ports par une tendance de fond puissantecaractrise par un basculement croissant vers des modles

SaaS, une explosion du volume des donnes marketingcollectes, larrive de multiples objets connects et lamultiplication des canaux digitaux de communication desentreprises dans un monde en digitalisation acclre. lesdonnes deviennent un actif stratgique pour les entrepriseset les outils logiciels tels que ceux de makazi sont indispensables la valorisation de ce nouveau capital data.

Autant de tendances de fonds qui doivent bnficier lamarque France. Notre pays a sa carte jouer dans le marchmondial : une nouvelle conomie de lintelligence merge,faisant la part belle la modlisation mathmatique ou ausavoir faire de nos ingnieurs de talent. Nos entreprises peuventporter haut les couleurs de la French Tech et cest ce quenous entendons faire pour notre part. u

n Stphane DarracqPDG et co-fondateur, Makazi

Avril 2014

Un march de lautomatisation du data marketing en plein boom mondial

Emploi et R&D

Effectifs Total R&D(en milliers demplois)

+3,5%

Leffectif R&D

pse19 %de leffectif total(18 % en 2012,retour au niveau de 2011)

Linvestissement en R&D

1 052M voisin du chiffres de 2012(1 106 M)

2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Poids des 20 premiers 79 78 75 77 77 67 72 77

10 premiers 68 66 64 67 67 60 62 56

5 premiers 61 57 52 45 46 51 51 49

3 premiers 51 49 51 40 41 43 39 26

Rpartition des effectifs(en % du total)

Dlocalisation de la R&D (% des diteurs qui nenvisagentpas de dlocaliser leur R&D)

9,93 9,52 10,09 10,52 11,46 12,21 13,99 15

50,16 50,85 51,20 53,9357,49

64,8375,91 78,8

2006 2007 20092008 2010 20122011 2013

2005 2013

67 73 71 68 6380 79 68 78

371

55 45,3 4066,3

2004 2013

Finance - fusions et acquisitions

Rachats(CA Edition en millions d)

8 diteurs entrants ou de retour dans le classement

6 diteurs sortants suite des oprations nancires

2 diteurs sortants suite non rponse ou insufsance de CA

53 diteurs ont progress dans le classement

10 diteurs ont conserv leur place

29 diteurs ont perdu au moins une place

Poidsdes sortant

113,9 millions d'

1623 25 26

30 33 31 31 30 28

2004 2013

Accs aux marchs boursiers(nombre dditeurs cots)

NEOLANE 44,0STS GROUP 24,9NETASQ 18,0ASP 64 14,0ARKOON 13,0

NEOLANE(n20) rachet par ADOBE (US) GRAITEC n26) suite au rachat par Autodesk Inc (US) de la proprit intellectuelle des logiciels Advance Steel et Advance Concrete ainsi que lquipe R&D associe STS GROUP (n39) rachet par Cecurity.com (FR) NETASQ (n55) rachet par Airbus Defence and Space, Airbus Group ASP64 (n66) rachet par AM TRUST (FR) ARKOON (n70) rachet par Airbus Defence and Space, Airbus Group

Fusions et acquisitions

Modifications du classement

Avril 2014

Nombre de socits CA dition Effectif Effectif Leaders rgionaux Rang2012 2013 2013 en M total R&D Truffle 100

ile de France 59 59 5 074 66 534 12 137 DASSAUlT SYSTEMES 1rhne Alpes 14 13 513 5 318 1 157 CEGiD 6Pays de loire 6 7 136 1 761 364 GrOUPE SiGMA 27Midi Pyrnes 3 4 82 825 236 GrOUPE COGESEr 33languedoc roussillon 2 3 41 393 123 iTESOFT 46Nord Pas de Calais 4 3 102 858 218 GENEriX GrOUP 16Aquitaine 3 2 23 198 44 NP6 69Provence Alpes Cte d'Azur 3 2 74 666 172 TAlENTiA SOFTWArE 18Picardie 2 2 106 1 541 286 iSAGri 12Alsace 1 1 15 145 69 DivAlTO 63Auvergne 1 1 14 145 80 QUAliAC 68Champagne Ardennes 1 1 21 245 45 GrOUPE JvS 47Centre 0 1 9 103 34 ACD GrOUPE 96Poitou Charente 1 1 9 101 31 iriUM 93

le territoire franais est riche de ppites comme le souligne le Truffle 100 depuis 10ans. les diteurs guettent chaque anne la nouvelle dition pour valuer lvolutionde leur positionnement au sein du Palmars.

les diteurs de logiciels dont Talentia Software sont rsolument optimistes quant lvolution du secteur et de nos entreprises.

Notre industrie compte en effet de nombreux leviers de croissance, parmi lesquels :

n la transformation numrique des entreprises qui reprsente un atout comptitif certain pour lensemble desentreprises de toute dimension et de tout secteur dactivits. Or le Systme dinformation est la clef de votede la transformation numrique des entreprises.

n le Big Data et les SMACS (Social, Mobility, Analytics, Cloud and Security) offrent de formidables opportunitsde dveloppement de nouvelles applications logicielles. le march est estim 4,9 milliards deuros en 2014,en progression de plus de 22% par rapport 2013.

Pour raliser tout leur potentiel de croissance, les entreprises du numrique ont besoin de jeunes talents, dejeunes ingnieurs femmes et hommes qui sauront insuffler une nouvelle dynamique nos entreprises. Afindattirer notre jeunesse vers les mtiers du numrique, souvent mconnus, il est important que nous lesvalorisions et que nous soyons prsents dans les lyces au moment o les dcisions dorientation se prennent.Cest notamment ce que nous faisons chez Femmes du Numrique, dont je suis la co-prsidente. Notreindustrie a tant de belles perspectives leur offrir ! u

n Viviane Chaine-RibeiroPrsidente, Talentia Softwareet co-Prsidentede Femmes du Numrique,une commissionde Syntec Numrique

Avril 2014

Lindustrie du Numrique,lun des piliers et atouts de la France

Rgions

90%du CA Edition

Rgion Ile-de-France 82 % du CA Edition84 % des effectifs81 % des effectifs R&D

Rgion Rhne-Alpes 8 % du CA Edition7 % des effectifs8 % des effectifs R&D

www.cxp.frwww.truffle.fr

le p

almar

s Tr

uffle

100

est

di

t p

ar Tr

uffle

Cap

ital, A

vril 2

014

Le palmars Truffle 100 est ralis partir dune enqute par questionnaire. Les entreprises participantes ont dclar respecter les critresde participation. Le Palmars a t ralis sur la base des donnes transmises par chaque entreprise participante, ventuellement compltesdans certains cas par des sources extrieures. Certaines donnes, de nature confidentielle, sont traites uniquement de faon agrge. Lesauteurs ont ralis ce Palmars au mieux vis vis du risque derreur inhrent toute parution de mme nature.

Ralisation & tudes : Catherine Brault [email protected] le CXP, 13 rue Le Sueur, 75116 ParisAmandine Boisard [email protected]

Directeur de publication : Bernard-Louis Roques [email protected] Truffle Capital, 5 rue de la Baume, 75008 Paris

Si vous souhaitez participer la prochaine dition du Truffle 100, inscrivez-vous sur www.truffle100.fr.

Avril 2014

Le cloud computing et le SaaS 76Les applications mobiles 61Les big data 36La gestion des processus mtier 27 Le collaboratif 24Le dcisionnel mtier 19La dmatrialisation documentaire 18La scurit du SI 13La virtualisation 12Les volutions du web 2.0 7

Les 10 tendances qui tirent le march(en % du Top 100)

Tendances

61%des diteursdu Top 100 disent avoir une offre en mode SaaS(42 % en 2012)

56%Dveloppementdu Capital risque

50%CIRCrdit Impt Recherche

35%SBASmall BusinessAct

33%Programmeseuropens de R&D

8%Brevetabilitdes logiciels

Prvisions 2014(en % du Top 100 pour les diteurs ayant rpondu la question)

entre 1 5%

entre 5 15%

plus de 15%

Croissance stagnation (autour de 0 %)

20

38

73

Pays d'implantation (en % du Top 100)

Mesures publiquessusceptibles de favoriser le dveloppement vues par les diteurs

Augmentation des effectifs des projets

R&D des projetsde dploiementinternational

60 55 53

Progiciels technologiques(% du Top 100)

Progicielsde gestion(% du Top 100)

Progicielsmtier(% du Top 100)

37 36 35

8 7 6

31 31 2918 16 16

26 21 20 20 19 195

Gest

ion

de

proc

essu

s

Gest

ion

de c

onte

nu

Gest

ion

et p

ilota

gede

l'in

form

atiq

ue

BDD

/ out

ilsde

dv

elop

pem

ent

Scu

rit

Rse

au

ERP

gn

ralis

te

Gest

ion

com

mer

cial

e

Dci

sion

nel /

BI

Gest

ion

des

opr

atio

nsin

dust

rielle

s et

logi

stiq

ues

Gest

ion

des

RH

Gest

ion

de p

roje

t

Indu

strie

27

Dist

ribut

ion

Serv

ices

aux

entre

pris

es

Assu

ranc

e

Sect

eur p

ublic

Banq

ue

Tran

spor

t

Autre

10 10 10 11 13 16 18 19 25 27