Premier baromètre Hopscotch de l'e-réputation cac40

  • Published on
    29-Jun-2015

  • View
    967

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • 1. Baromtre Hopscotch de le-rputation Fragilit et volatilit de le-rputation :Des patrons dont la rputation est plus vulnrable que jamais

2. Issu des RP et de lInternet, le groupe rassemble aujourdhui 120 femmes et hommes dont les mtiers couvrent un spectre unique de la communication en France et en Europe : relations publiques, relations mdias, stratgies dinfluences interactives, stratgies conversationnelles, logiciels et services communautaires, veille et tudes, communication de crise. Notre vocation est daider les marques, les entreprises et les institutions renforcer leur visibilit, matriser leur rputation, crer et entretenir des relations et des conversations durables avec leurs publics Nous sommes prsents linternational via Hopscotch Europe In One, notre agence base Dublin, spcialiste des campagnes dinformation multiculturelles Avec 12 M de revenus en 2009, le groupe est devenu lun des leaders ou lun des rfrents sur chacun de ses marchs 3. Nos mtiers 4. Le CAC 40 5. Le baromtre Hopscotch de le-rputation Un baromtre ralis par Hopscotch en collaboration avec les rfrenceurs ePerf Consulting (du 1er au 8 fvrier 2010) Une vision internaute-centric de la rputation des dirigeants des entreprises du CAC 40 Une analyse des facteurs de matrise et de solidit de le-rputation, assise sur une approche combine des PR et du rfrencement naturel Sur le Web francophone (dans un premier temps) Un rating fond sur une quation multi-critresIndice de solidit/volatilitIndice de matrise/fragilitIndice de qualit des contenusIndice dintrtIndice de visibilit Une note relative attribue le-rputation de chaque patron du CAC 40 (dont seules les 20 premires sont publies) 5 6. Pourquoi un tel baromtre ? 7. La fin des firewalls corporate Le modle de lorganisation tanche a vcu Dehors ? actionnairesclients actionnairesDehors R&Dsalaris partiesdirigeants prenantes usinesDedans ? parties Dedansclients prenantesR&Ddirigeants salaris usines mdiasmdias concurrents Le nouveau paradigme : lentreprise, la marque, linstitution (et leurs dirigeants) se diluent (se fondent) dans leur contexte Contribution, participation, co-cration Il ny a plus (ou presque) de secret 8. Des dirigeants de plus en plus expossFragilit et volatilit croissante de le-rputation des dirigeants Prs de 10 millions de blogueurs, 15 millions de comptes Facebook, 4 millions de membres sur les 5 premiers forums, 127 000 comptes twitter=> Les marchs deviennent des conversations Le temps rel envahit les mdias numriques (ex: FaceBook et1er acte des Twitter dsormais indexs par Google)internautessur InternetLes moteurs : 1ers vecteur de rputation sur le WebLes leaders dopinion sinforment sur le Web et notamment le Web social (ou sauvage ) qui devient un facteur 80% de 90% de la recherche dterminant de la rputation pntration en France e-rputation=rputation 9. La mthodologie 10. Le baromtre Hopscotch de le-rputation Stabilit/Volatilit et Matrise/Fragilit de le-rputation Calcul sur lanalyse des 10 premiers liens sur requte Google 1. Indice Pour rsumer : - liens matriss (ex: blog perso, site corporate, etc.)Plus ces liens sont de- liens semi-matriss (ex: bio Wikipedia, annuairesmatriss, anciens, etc.)plus la volatilit stabilit/est faible, - liens impacts (ex: article presse online)plus lindice de volatilit- liens non matriss (ex: forums, blogs, sites davis, etc.) stabilit est lev - avec une forte surpondration des liens des 5 premiers rsultats Pour rsumer : Calcul sur la base des efforts constats de matrise Plus le dirigeant 2. Indice de sa e-rputation par un dirigeant du CACsoccupe de son - Sa bio est-elle prsente sur le site corporate ?identit denumrique, - A-t-il un blog, un compte Twitter personnel ? matrise/ - Est-il prsent sur les rseaux sociaux professionnels ? moins sa e- rputation est fragilit - Est-il prsent sur FaceBook ? fragile etplus son indice de - A-t-il une bio sur Wikipedia ?matrise est lev 11. Le baromtre Hopscotch de le-rputation Qualit du contenu de le-rputation Calcul sur lanalyse des 10 premiers liens surrequte Google (hors liens matriss censs tre touspositifs) :- liens semi-matriss (ex: bio Wikipedia, annuairesanciens, etc.),- liens impacts (ex: article presse online), Pour rsumer : 3. Indice- liens non matriss (ex: forums, blogs, sites davis, de etc.)plus les contenus- avec une forte surpondration des cinq premiers liens qualitsont positifs,- sur une chelle: trs ngatif / ngatif / neutre /positif / trs positif (indexation effectue par desplus lindice despcialistes de la veille online) qualit est levA noter, les contenus de sources non matrises sontsurpondrs par rapport aux contenus impacts ousemi-impacts, afin dintgrer une part de crdibilit dans le calcul de cet indice 12. Le baromtre Hopscotch de le-rputation Visibilit et intrt de le-rputation Pour rsumer :Plus ce nombre estlev, Calcul sur la base du nombre moyen de requtesplus les 4. Indice directes sur le nom du dirigent effectues par les internautes internautes au cours des 6 derniers mois prcdant semblent dintrt ltudesintresser ce (moyenne entre le dernier mois et les six derniers mois) dirigeant, doncplus lindicdintrt est levPour rsumer :Plus le nombre desites indexs est 5. Indice Calcul sur la base du nombre total de liens indexs parlev, Google contenant le nom du dirigeant au moment de deltudeplus la visibilit dudirigeant est - Sur tous types de sites: blogs, forums, sites corporate, visibilitrseaux sociaux, presse online, etc.cense treimportante, doncplus lindice devisibilit est lev 13. Principaux enseignements 14. Des patrons plutt passifs et exposs Les patrons sont prsents (indexs), mais plutt malgr eux . Ils sont pour la plupart peu actifs, voire pas du tout Ils restent de fait vulnrables toute remonte ngative (forums, Twitter, blogs) Et finalement leur prsence est assez peu corrle avec les informations de leur entreprise Un patron vertueux la tte dune entreprise en difficults peut conserver une bonne e-rputation, et vice versa Quelques dirigeants ont cependant pris le parti de matriser leur e- rputation, et a se voit. Plus ils contrlent de liens sur la premire page de Google, plus leur e-rputation sera rsistante aux alas de leurs marchs. 15. Comment grent-ils leur identit numrique ? Aucun dirigeant du CAC 40 na de blog personnel visible 5% des dirigeants ont un profil FaceBook eux (un Patron (Alcatel) a un Groupe sur FaceBook contre sa personne) 7% possdent un compte Twitter 16% font partie dun rseau professionnel (Linkedin ou Viadeo) 51% prsentent leur bio sur le site de leur entreprise Tous les dirigeants du CAC sauf quatre ont une fiche sur Wikipdia 56% matrisent toutes leurs photos de la premire page de rsultats Images 16. Lers thmatiques associes la e-rputation des dirigeants On constate que contrairement ce quon - Actualit co / Stratgie de l'entreprise : 29% pourrait imaginer la rmunration et la fortune des dirigeants nest pas un sujet - Biographie simple : 18% massivement associ leur identit numrique (respectivement 11% et 3%). - Parcours comment : 15%- Nomination, arrive en poste : 12%L'essentiel (33%) concerne leur parcours, leur bio (tudes, famille...). - Salaire : 11% Puis 29%, des interviews dans les mdias o - Dpart : 5% ils commentent leur stratgie, la crise, les rsultats de l'entreprise. - Affaire ngative (buzz) : 5% 12% des contenus sont relatifs leur - Fortune (dont classements) : 3% nomination (souvent associs leur parcours), 5% leur dpart (forc ou - Vie prive : 3% prvu). 17. Les indices / le classement 18. Indice de stabilit/volatilit : le TOP 20 Les dirigeants les mieux classs sontceux qui dtiennent le plus de liensmatriss ou semi-impacts au sein des 5et des 10 premiers liens Google Pour Jean-Luc Dehaene, les 5 premiersliens sont soit maitriss soit semiimpacts (annuaires). La pressen'apparat que sous la ligne deflottaison . Son pass deurodput etde ministre dEtat et Snateur belge estbien index. De fait, les liens ngatifsconcernant la crise Dexia ne lui sont pasattribus et sont repousss en 2me voire3me page de Google. Les deux premiers du classementprsentent un profil visiblement stable A noter hors Top 20, en bas de tableau, des dirigeants et peu enclin la volatilit dont la e-rputation semble peu contrle: Didier Lombard, Pierre-Henri Gourgeon, etc. 19. Indice de matrise/fragilit : le TOP 20 La palme revient Arnaud Lagardre quisoccupe activement de son identitnumrique (il ne manque que le blogpersonnel) Tous sont prsents personnellement surWikipedia sauf 4: Bozotti, Crouzet, Pilenkoet Viehbacher La e-rputation des patrons du haut declassement est sensiblement moinsvulnrable que celle des suivants: ilsdisposent dj de tout ou partie des outilspermettant den limiter la fragilit Hors du Top 20, en bas de tableau, on retrouve des dirigeants qui semblent ddaigner leur identit numrique: Arnault, Huillard, Lombard ou Varin. 20. Indice de qualit : le TOP 20 Frank Riboud coiffe le classement delindice de qualit de le-rputation On retrouve des patrons trs visiblesou trs discrets dans le Top 5 delindice qualit, dont deux sont denationalit trangre La qualit de le-rputation desdirigeants est souvent lie leurexposition mdiatique hors du web.En bas de tableau, hors du top 20,on retrouve des dirigeants dontlentreprise ou la stratgie ont tchahutes dans les mdias (Proglio,Lombard, de Margerie) Nanmoins, certains dirigeantsexposs parviennent garder une e-rputation de qualit: Olofsson,Mittal, Verwaayen, Ghosn 21. Indice dintrt : le TOP 20 Trois patrons suscitent un intrt massif des internautes : Mittal, Ghosn et Arnault. Leur niveau dintrt est sensiblement li lactualit mdiatique de ces patrons. A noter, ltude a t boucle au moment de laffaire Proglio dont limpact nest que partiellement pris en compte La vie prive de certains patrons, leur ct people est aussi un facteur dintrt. Cest vraisemblablement le cas pour Pinault Hors Top 20, certains dirigeants passent sous le radar avec des indices dintrt trs faible: 200 fois moins de requtes pour Bozotti (ST Microelectronics) ou Pilenko (Technip) que pour Mittal 22. Indice de visibilit : le TOP 20 Avec plus d1,1 million de liens indexs, Franois-Henri Pinault est le plus visible des patrons sur le Web francophone. Outre sa visibilit professionnelle, sa vie prive est aussi un facteur de visibilit. Certains patrons charismatiques ou durables sont aussi trs visibles: Proglio, Ghosn, Pelisson Des contenus sont dailleurs lis danciens postes de certains patrons (Proglio et Veolia) En bas de tableau, certains dirigeants passent presque inaperus avec moins de 20 000 contenus indexs: Huillard (Vinci), Rollier (Michelin) 23. Les leaders du baromtre Grosse surprise : Jean Luc Dehaene, patron de Dexia, avec une e-rputation solide, peu volatile et de qualit, malgr les difficults rencontres par Dexia depuis deux ans Frank Riboud: patron charismatique de Danone, prsent dans le top 10 des diffrents indices, qui jouit dune e- rputation positive, matrise et quilibre On constate que le secteur dactivit de lentreprise dirige na pas dimpact important sur l e-rputation des dirigeants Des dirigeants relativement moins connus sont trs bien classs: Chalendar (St Quelques absents du Top 20: Arnault, Bouygues, de Gobain), Hermelin (Cap Gemini), Potier Castries, Gallois, Ghosn, Gourgeon, Kron, Proglio (Air Liquide), Pringuet (Pernod Ricard) 24. Le mapping de le-rputationDehaene 0,9Indices de Solidit etChalendar matrise HermelinOuda RiboudAgonChaussade LafontPinault Pringuet PotierCarronPelissonMittalVerwaayen 0,2LvyRollierTricoirePilenko Olofsson GhosnVarin_ 0,3Indice de qualit 0,6 x volume de visibilit 25. e-rputation management VISIBILITE IMAGE Des entreprises, DIALOGUEdes dirigeants, des marquessur les moteurs les mdias sociaux et la presse en lignedont dpend leur rputation 26. Loffre Hopscotch-ePerf Consulting Ecoute et analyse Audit de-rputation (de tous les espaces dinformation et de conversation) WebPulse (veille quotidienne de lopinion) Conseil et stratgie de-rputation Les axes de la stratgie SEO-brand management (moteurs) Production ditoriale / cration et management de lidentit numrique Relations presse online (mdias, agrgateurs et sites ditoriaux) Stratgies relationnelles influenceurs et mdias sociaux (blogosphre, forums, rseaux sociaux, etc.) Initiatives conversationnelles online (dispositifs participatifs et sociaux)