of 23 /23
L' Europe et sa jeunesse: Les politiques de jeunesse de la Commission européenne Mardi 12 juillet 2011 COMALACE & BEPA : SEMINAIRE DE DIALOGUE Dr. Ina Piperaki Rapporteur de COMALACE

Conference bep afinal

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Official presentation in BEPA, EU, 12 July 2011

Text of Conference bep afinal

  • 1.COMALACE & BEPA : SEMINAIRE DE DIALOGUE L Europe et sa jeunesse:Les politiques de jeunesse de la Commission europenneMardi 12 juillet 2011Dr. Ina Piperaki Rapporteur de COMALACE

2. 2e SESSIONQuelles propositions la Franc-maonnerie peut-elle faire pour rpondre aux aspirations de la jeunesse en Europe ? 3. Un travail collectif Contribution de : Michel Barrire, Jean De Brueker, Roger Bruni, Marc-Henri Charoton, Jean-Franois Delbos, Alain Fumaz Marcel Graine, Jean Massad, Yves-Marie Merling, Matteo Mori, Ina Pipraki, Joan-Francesc Pont Clemente, Mireille Raunet, Jean-Michel Reynaud, Lina Rotondi, Simone Rudelle, Ingrid Tahon, Marthe Tournou, Corinne Versini. Diffrents pays La Belgique LEspagne La France La Grce LItalie Le Liban La Suisse Le Portugal La Roumanie 4. Synthse des travauxde lanne 2010 - 20111 La jeunesse : un tat des lieux2Lespoir est une caractristique majeurede la franc-maonnerie3 ne gnration perdue ou une variable dajustement ?4 La jeunesse est la premire victime de la situation conomique actuelle5 Les rseaux sociaux : une jeunesse sur la voie6e la libert et de lintgration sociale2011 LAnne Europenne du Volontariat7 otre contribution au renforcement du rle8 e la Stratgie Europenne 2010 - 2018Une profonde rforme de la socit simpose 5. La jeunesse : un tat des lieux les jeunes de moins de 25 ans reprsentent aujourdhui La jeunesse 32% de la population totale europenne,europenne se cette jeunesse est le maillon qui nous lie dans le temps, qui nous relie avec le pass et qui prpare lavenir rduit Que pense-t-elle ? Que craint-elle ? Si la jeunesse Qui est-elle ?nest quun mot le constat implacable dun allongement considrable de ladure de ce passage dans nos socits contemporaines. sous leffet de laugmentation de lesprance de vie, maisaussi dun bouleversement plus gnral des ges,on quitte lenfance de plus en plus tt pour entrer dans Le passage lge adulte de plus en plus tard. lge adulte cest dsormais lge de 30 ans qui fait office de seuil de maturit. Aprs quoi, le comportement quotidien, conomique et mme lectoral change du tout au tout. Resource INSEE de France : Institut national de la statistique et des tudes conomiques. 6. La jeunesse : une phase intense dexprimentationFabriquer des gnrationsLe jeu favori des observateurs dopinioninFad igncee bo okipad6 i n t t bl ancmaier bl ur acm 5 ne be korGnrations 68 ale 41 2 3 1968198819982000 2007 2011 7. Lespoir est une caractristique majeure de la franc-maonnerieQui sinquite vraiment pour la jeunesse ? Qua-t-on proposer ? Le mouvement maonnique etadogmatique .Depuis plus de deux ans en pleine crisetout dpend du fait que lHomme estnest pas l pour faire seulement leconsidr comme un moyen et non 1procs du systme conomique actuel comme une fin !De nombreux scientifiques, conomistes,analystes, penseurs et artistes le feront mieux lEurope de la citoyennet et des droitsque nous. sociaux, comme le monde entier, se rvlenttre principalement un espace de librePar contre, par nos travaux, par notrechange de tout et de rien !attachement aux valeurs humanistes, nousvoulons apporter notre contribution sur La crise laisse place une nouvelle fois aulavenir de lEurope qui dtermine la doute, lmergence de populismes,situation mme de la jeunesse, de demaindextrmismes et de xnophobies !et daujourdhui. Dans cette ralit affligeante les jeunes seEn quoi croyons-nous, hors lconomique,trouvent les plus touchs parpour donner aux jeunes la force de grandir et le chmage,dentreprendre ? lisolement, linsatisfaction etIl sagit dun programme politique : celui de linstabilit qui nourrissent la peurvouloir former des citoyens capables dede lavenir, la peur de lautre.respecter les autres dans leurs diffrences. 8. Lespoir est une caractristique majeure de la franc-maonnerieDmontrer de faon tangible la valeurde "nos valeurs" Capacit dadaptation, laptitude dinnovation et lesprit dinitiative sont les cls de la survieConsolider le sentiment didentit etde citoyennet, dune cohsion sociale. Favoriser le dialogue 9. Trois domaines se dgagent sur ce que les jeunes esprentLemploi et laLgalit desLa refondation dun projet deformation chances socit 10. Une gnration perdue ou une variabledajustement ?soif de Libert et de DmocratieEn 2010 un rapport du BITLes problmes des Dorothea Schmidt (OIT)jeunes123 le taux de chmage la gnration la plus peu de croissancedes 15-24 ans naduque mais qui ne chmage forttrouve pas de travail.jamais t aussi salaires trs baslev, Labsence dcoute peu de cohsion leur gard est 78 millions de socialepersonnes sur un dangereuse total de 205 millions de 21 % en Europe. notre socit va mal aujourdhui la crise Cette situation gnrerisque de crer uneune nouvelle pauvretgnration perdue 11. La jeunesse est la premire victime de la situation conomique Un paradoxe : le savoir nest plus un atout pour une bonne intgration sociale.16 tudes sur les politiques de lajeunesse menespar lOCDELe chmageavoisine les 20%en moyenne Mais peut-on parler raisonnablement de gnration sacrifie ? une crise latente dintgration de la jeunesse, qui se il devrait rester joue sur deux terrains essentiels : lcole et le marchlev bien aprsdu travail.le dbut de la Le systme ne parvient pas construire lestime de soireprise chez les jeunes qui est la cl de la russite. conomique OCDE (Organisation for Economic Co-operation and Development) - dcembre 2010. 12. La jeunesse est la premire victime de la situation conomique la crise financire qui sest transforme en crise conomique puis en crise sociale, risque aujourdhui de tourner la guerre des gnrations Pour liminer ce risque cela supposeplus dcoute, plus dimplication, plus daccompagnementUne rflexion doit tre engage sur la place actuelle et venir de lajeunesse dans une socit vieillissante.Quest-ce qutre jeune aujourdhui ?Quest-ce qutre jeune dans une Europe et dans un monde o les quilibresgnrationnels voluent fortement ?La rflexion peut aller encore plus loin La jeunesse et le changement derepres, La jeunesse et la rvolution numrique et La jeunesse et laparticipation politique, tmoignent de la place centrale quaccordent cette jeunesse aujourdhui, les politiques, les conomistes, et lestechnocrates. Klaus Schwab, Prsident fondateur du Word Economic Forum, a dclar Davos fin janvier 2011 13. Les rseaux sociaux :une jeunesse sur la voie de la libert et de lintgration socialecette socialisation originale Ouverte sur le monde grce aux technologies drives dinternet,mieux forme et mieux duque quaucune gnration avant elle, elle ade la difficult sinsrer dans un univers conomique mouvant, instable,hostile. Internet propose des outils de dbats qui permettent dattirer unpublic qui se mfie de lembrigadement idologique propre auxpartis politiques ; cest un marqueur culturel trs fort de notre poque. Le rle jou par les rseaux sociaux fut un catalyseur trs importantet une source primordiale de circulation de linformation elle rintgre la socit, elle fait passer des messages dintrt collectif, elle sorganise en groupes de pression elle change en fait la socit, elle ragit ! 14. 2011 LAnne Europenne du VolontariatLes jeunes sont bnvoles souvent dansleur envie dagir. dacqurirdescomptences qui compltent leur ducation de mettre jour et damliorer leurs comptences pourtant le volontariat ne doit pas tre un substitut du travail mais il doit sinscrire dans le cadre dune formation valorisante. Il ne doit pas tre un palliatif une absence de main duvre. Le politique doit lgifrer pour en fixer les buts et le cadre afin dviter des abus dexploitation par les entreprises. 15. La Stratgie Europenne 2010 - 2018Invite en mme temps les Etats membres et galement laCommission renforcer les mesures qui permettent demieux adapter les politiques qui concernent la jeunesse auniveau Europen. Nous avons notre part deresponsabilitLinclusion Sociale conduire des prises deLe travail position et des actions. La Nous ne pouvons pasjeunesse accepter de constater que, quand une petite partie deLa Participation nos socits senrichit de la citoyennetplus en plus, une grandeactive partie, dont toute notre jeunesse, sappauvrit sans espoir de retour meilleure fortune 16. Dans ce cadre les objectifs de notre action et nosproccupations citoyennes sont :1 favoriser une meilleure participation des jeunes et des organisationsde jeunesse dans les processus dcisionnels, en faire des partenairesreconnus des institutions internationales et promouvoir le tissudorganisations de jeunes reprsentatives et reconnues.2 susciter lenvie toutes les gnrations de rapprendre vivreensemble pour se reconnatre en tant que partenaires de vie ensouvrant la pluralit.3amliorer la comprhension interculturelle, la dmocratie, le respect, la diversit, les droits humains, la citoyennet active et la solidarit pour prserver notamment la cohsion et la paix sociale. 17. Dans ce cadre les objectifs de notre action et nosproccupations citoyennes sont :4 mettre en pratique lgalit des droits et deschances pour les jeunes partout en Europe.5 contribuer la formation du citoyen, pour son mancipationindividuelle (libert dtre et de penser) au sein de la socit.6 favoriser lapprentissage et la recherche demploi, mettre enplace une rmunration qui permet de vivre dignement 18. Dans ce cadre les objectifs de notre action et nosproccupations citoyennes sont :7 rguler la monte du systme conomique qui soumet la jeunesse aux puissances financires.8 lancer un programme de grands travaux, coordonns lchelle europenne, gnrateur demplois (par lamnagement de lespace gographique europen, la valorisation des richesses, la protection de lenvironnement etc.). 9 faciliter laccs des jeunes au logement.10 btir une Charte de parrainage : chaque lu politique, et tout niveau administratif ou autre, soit investi, en mme temps que de sa charge, dune obligation citoyenne de parrainer un jeune dans laccompagnement de son parcours dapprentissage11 crer un fonds aliment par une taxe sur les mouvements de capitaux. 19. Pour nous, tout cela a un but : redonner la jeunesse de lesprance, lenvie de crer, le got dagir ensemble et en commun Le futur devient lhorizon dune responsabilit commune et intergnrationnelle. 20. Une profonde rforme de la socit simpose a t rpandu en Europe Quand linjustice socialepassant par la Grce, le est telle Portugal, lItalie, lIrlande Cest un mouvement, plusUn changement de larformiste que socit est arrivrvolutionnaire, et pacifique Lindignation de HesselNotre jeunesse estaprs le 15 mai malmene et souvent sans espoir 21. La jeunesse reprsente ce que sera la socit demain. Il en rsulte alors, de notre part, un engagement moral son gard et un soin que les structures politiques doiventrespecter. Quand la socit ne permet plus sa jeunesse dyoccuper la place qui lui revient, cette socit se trouve endanger car sa construction et sa rgnration ne sont plusassures.Lhumanit est une succession de gnrations parlesquelles la civilisation sest construite. Cest avec cetteconscience de transmission que lhumanit se reconnat,perdure et volue en vue dun destin commun, o la notiondu progrs, avec ses multiples dclinaisons, est le moteurde toute vie. 22. En conclusionIl convient de faire confiance aux jeunes et defavoriser lmergence de valeurs morales dvelopper des dmocraties o le mrite personnel sera plus applaudi que le montant du compte en banque. Les principes1. de travail,2. de libert, dgalit, de fraternit, Le bonheurune socit3. de solidarit, meilleure4. de lacit, mais aussi5. dordre initiatique,sont porteurs duniversalit. 23. Merci pour votre fidelitContribution des Obdiences Maonniques Librales et Adogmatiques la Construction Europenne Rapporteur Dr . Stavroula Ina Piperaki [email protected]