L'impact du cloud sur l'IT

  • Published on
    28-Nov-2014

  • View
    155

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Rsultats d'une tude Cisco/Intel mene auprs de 4 226 responsables IT dans 18 secteurs et 9 pays cls

Transcript

  • 1. L'impact du cloud sur l'IT - Rsultats d'une tude Cisco/Intel mene auprs de 4 226 responsables IT dans 18 secteurs et 9 pays cls Introduction Ces dernires annes, l'explosion d'Internet a cr d'incroyables opportunits et de nouveaux challenges pour les responsables IT. Mais une rvolution encore bien plus importante est en marche : celle de l' Internet of Everything (IoE), que Cisco dfinit comme la connexion, dans un rseau, de personnes, processus, donnes et objets. Cisco estime qu'environ 200 millions d'objets seulement taient connects Internet en l'an 2000. Suite une vague d'innovations sans prcdent sur divers fronts (vido, mobilit, rseaux sociaux et cloud notamment), on compte actuellement environ 10 milliards d'objets connects. Ce chiffre devrait connatre une croissance sensible d'ici 2020 et atteindre 50 milliards. En connectant des objets qui jusque-l ne l'taient pas, l'IoE va gnrer de nouvelles sources de valeur dans les annes venir (http://www.internetofeverything.com). Le cloud, qui permet la dmocratisation des solutions cratrices de valeur, en sera l'un des principaux moteurs. Bien que la trajectoire de croissance du cloud ait t largement anticipe, l'impact qu'il aura sur le dpartement IT et sa fonction, sa structure et ses stratgies reste relativement flou. Une vaste tude Cisco Consulting Services en partenariat avec Intel a cherch dterminer la faon prcise dont le cloud fait voluer l'IT. Dans le cadre de l'tude L'impact du cloud sur l'IT , ont t analyss les changements profonds qui affectent l'IT dans l'entreprise, tous les stades : planification, achats, dploiement, exploitation et gouvernance des services IT. Savoir o et comment le cloud va changer l'IT permettra aux dcideurs d'optimiser leur stratgie pour faire face ce changement et fournir les services dont les entreprises ont besoin pour russir. L'une des manifestations les plus videntes du changement initi par le cloud est l'mergence des Lines of Business ou LOB (ressources humaines, ventes et autres domaines dont les personnels sont les utilisateurs de services IT) qui sont la fois les consommateurs directs de services cloud et ceux qui influencent les dcisions IT prises pour l'entreprise. Le cloud est source d'innovations L'une des manifestations les plus videntes du changement initi par le cloud est l'mergence des Lines of Business ou LOB (ressources humaines, ventes et autres domaines dont les personnels sont les utilisateurs de services IT) qui sont la fois les consommateurs directs de services cloud et ceux qui influencent les dcisions IT prises pour l'entreprise. Rapport d'tude Joseph Bradley James Macaulay Andy Noronha Hiten Sethi Ralis en partenariat avec Intel Page1 2013 Cisco et/ou ses filiales. Tous droits rservs. Intel, le logo Intel et Xeon sont des marques commerciales d'Intel Corporation aux tats-Unis et/ou dans d'autres pays.
  • 2. technologiques insouponnes dont la plupart dpassent le cadre traditionnel du dpartement IT tel qu'on le conoit actuellement. Le BYOD est l'un des marqueurs (http://www.cisco.com/web/about/ac79/re/horizons.html) de cette volution vers une nouvelle dynamique de l'IT (figure 1). mesure que le cloud fait tomber les barrires l'adoption du changement et permet de rduire les dpenses en capital tout en apportant des sources potentielles d'innovation pour les LOB, la relation entre l'entreprise et le dpartement IT est totalement remise en question. Figure 1. Les leviers de la transformation de l'IT. Source : Cisco/Intel Cloud Study, 2013 Dans un monde multicloud, les options dont disposent les entreprises pour exploiter les solutions de cloud tout au long du cycle de vie de l'IT sont elles aussi nombreuses. Qu'elles optent pour une pile complte de capacits de cloud priv ou pour une application d'entreprise unique propose sous la forme d'un service par un fournisseur de technologies de cloud public, elles bnficient d'un choix sans prcdent sur un march extrmement dynamique. Dans ce contexte, l'tude vise comprendre le cloud dans son ensemble pour savoir comment les responsables envisageaient la consommation de solutions IT (achat, gestion, assistance) et quelles seraient les consquences pour leur entreprise. Qu'ont besoin de savoir les responsables IT sur le rle que les LOB seront amenes jouer dans le cycle de vie des solutions et des services IT ? Comment les dcideurs IT peroivent-ils cette lame de fond ? Quel visage auront les dpartements IT dans trois ans ? Que doivent faire les responsables IT pour que leur dpartement reste utile l'entreprise ? Si le dpartement IT veut continuer jouer un rle favorisant l'innovation et la ractivit dans l'entreprise, connatre la rponse ces questions est essentiel. . Rapport d'tude Qu'il soit public, priv ou hybride, le cloud concentre dj une part importante des dpenses IT des entreprises employant les personnes interroges : 23 %. Page2 2013 Cisco et/ou ses filiales. Tous droits rservs. Intel, le logo Intel et Xeon sont des marques commerciales dIntel Corporation aux tats-Unis et/ou dans dautres pays.
  • 3. Introduction Voici quelques-unes des conclusions cls de cette tude : Les dcideurs IT ont un regard positif sur le cloud. Malgr les perturbations et les challenges qu'il implique, le cloud est peru comme une volution positive pour les dpartements IT. (Si la scurit peut constituer un frein son adoption, les personnes interroges voient aussi dans le cloud la solution des problmes de scurit.) Dans l'ensemble, plus de quatre sonds sur cinq estiment qu'il aura un impact positif sur leur entreprise. Le cloud est l... Et il se dveloppe. Qu'il soit public, priv ou hybride, le cloud est dj l. Aujourd'hui, il concentre une part significative des dpenses IT (23 %) et les personnes interroges estiment que cette part s'lvera 27 % d'ici 2016. Le cloud priv est la mthode de dploiement cloud privilgie dans 45 % des cas. Les marchs mergents. Si les avis sont globalement positifs, des distinctions importantes apparaissent entre les acteurs IT oprant sur des marchs dvelopps et ceux prsents sur des marchs mergents. Ces derniers sont plus optimistes et concentrent leurs efforts sur le potentiel d'innovation et de transformation du cloud ; sur les marchs dvelopps en revanche, le cloud est plus peru comme un outil de rduction des cots. La barre est haute pour les fournisseurs de technologies cloud. Sur ce march trs comptitif, ils doivent tre en mesure de proposer des solutions compltes tout en orchestrant un cosystme de partenaires. Les bonnes notes accordes aux fournisseurs de technologies cloud vont de pair avec des exigences tout aussi leves : les utilisateurs veulent des fonctionnalits de scurit, des solutions personnalises et des garanties sur la qualit de service. Les dpartements IT veulent se sentir en scurit dans le cloud. Quels que soient le secteur ou la rgion tudis, les problmes de scurit et de confidentialit sont dans tous les esprits et demeurent des freins importants au dveloppement du cloud. Les fournisseurs de services cloud doivent imprativement offrir de solides fonctionnalits de scurit et de protection des donnes. Un service personnalis. Dans un monde multicloud (publics, privs et hybrides), les entreprises ont besoin de formuler une approche qui leur permette d'atteindre leurs objectifs prioritaires. Les responsables IT doivent rflchir aux partenariats mettre en place avec les parties prenantes, comme les LOB et les fournisseurs tiers, sur la base d'une approche personnalise et conforme aux besoins spcifiques. L'IT garde son rle central Malgr l'influence grandissante des LOB, les personnes interroges, en particulier celles oprant sur des marchs mergents, estiment que le dpartement IT conservera sa position centrale et bien finance en proposant, pour les solutions cloud, des politiques et des fonctionnalits de scurit homognes. (Les personnes interroges dans les rgions Asie- Pacifique et Amrique latine sont presque deux fois plus nombreuses entrevoir une augmentation de la taille de leur dpartement IT par rapport leurs pairs d'Europe et d'Amrique du Nord.) Rapport d'tude Page3 2013 Cisco et/ou ses filiales. Tous droits rservs. Intel, le logo Intel et Xeon sont des marques commerciales dIntel Corporation aux tats-Unis et/ou dans dautres pays. L'influence des LOB va s'tendre l'ensemble du cycle de vie IT et tre la source d'une complexit indite pour les services IT car ils devront grer les problmes de scurit et l'assistance technique de trs grandes entreprises.
  • 4. Mais les LOB gagnent en influence. Ce poids grandissant des LOB se fera sentir dans l'ensemble du cycle de vie IT et gnrera une complexit sans prcdent pour les dpartements IT qui devront grer des problmes de scurit et prendre en charge l'assistance technique. Au fur et mesure que l'IT volue vers un rle de prestataire de services, les relations avec les LOB devront changer. Le partenariat IT-LOB. Si le maintien d'un modle de fonctionnement centralis et mieux approvisionn pour l'IT peut tre remis en question, il est d'ores et dj tabli que l'IT devra dvelopper de nouveaux modes, plus complexes, de partenariat avec les LOB. Les responsables interrogs voient le dpartement IT voluer vers un rle de courtier en services auprs des LOB, lequel agirait comme intermdiaire et orchestrateur de solutions de cloud internes et externes, tout en assurant l'assistance technique et la scurit. Un lectrochoc pour l'IT. Face l'influence croissante des LOB, l'IT doit rpondre de nouveaux challenges : en plus d'voluer rapidement et de promouvoir l'innovation, elle doit permettre de nouvelles expriences utilisateur et avoir un impact positif et mesurable sur les rsultats de l'entreprise. L'tude en dtail Le cloud, aujourd'hui L'tude Cisco/Intel montre clairement que le cloud est bien prsent et se dveloppe trs rapidement. Dans les neuf pays, 23 % des dpenses IT en moyenne sont consacres au cloud. Les personnes interroges voient ce chiffre passer 27 % d'ici trois ans, soit une croissance de plus de 17 %.1 Une des principales diffrences entre marchs mergents et marchs dvelopps apparat lorsqu'on examine certaines des principales motivations. Dans les conomies dveloppes, comme les tats-Unis, le Royaume-Uni, l'Allemagne et le Canada, la motivation principale est la rduction des cots. Source d'conomies, le cloud offre galement l'avantage du pay as you grow : les cots engendrs sont bien plus prvisibles, donc plus contrlables. Dans les pays mergents tels que le Brsil, l'Inde ou encore la Chine, la productivit et la ractivit de l'entreprise constituent les motivations principales. Ces rsultats sont dans la ligne de ceux obtenus dans d'autres enqutes rcentes de Cisco, notamment The Financial Impact of BYOD (http://www.cisco.com/ web/about/ac79/docs/re/byod/BYOD-Economics_Econ_Analysis.pdf) et IoE Value Index (http://internetofeverything.cisco.com/learn/2013-ioe-value-index- whitepaper). Elles rvlent un grand intrt pour le potentiel d'innovation de l'IT auprs des personnes interroges dans les pays mergents. Ces rsultats peuvent 1 Il est important de souligner que seules les personnes ayant dj mis en oeuvre une solution de cloud dans leur entreprise ou tant sur le point de le faire pouvaient participer l'enqute Cisco/Intel. Ces personnes taient bien au fait des solutions de cloud et, souvent, investissaient lourdement dans ce domaine. Ainsi, les changements attendus (volution des dpenses d'ici 2016) refltent une forte base initiale d'adoptants. Si l'enqute avait inclus des entreprises n'ayant encore lanc aucune initiative de cloud, la croissance prvue serait sans doute encore plus leve. Rapport d'tude Toutefois, comme chaque LOB recherche des applications commerciales et des offres cloud rpondant ses besoins spcifiques, le dpartement IT va devenir un orchestrateur et un intermdiaire incontournable supervisant la mise en oeuvre, l'achat et la prestation de services de cloud, tout en assurant galement l'assistance technique et la scurit. Page4 2013 Cisco et/ou ses filiales. Tous droits rservs. Intel, le logo Intel et Xeon sont des marques commerciales dIntel Corporation aux tats-Unis et/ou dans dautres pays.
  • 5. Rapport d'tude galement reflter la tendance constate dans certains marchs mergents o les entreprises passent directement aux nouvelles technologies et ignorent les anciennes architectures de rseau terrestre qui prvalent encore dans certains pays dvelopps. Les problmes de scurit constituent l'un des principaux freins l'adoption du cloud. Cela n'a rien d'tonnant compte tenu du nombre de processus commerciaux migrs vers des clouds externes (hors du pare-feu de l'entreprise). Ce risque est un frein pour tous les sonds, quels que soient le secteur d'activit et le pays. Cependant, on observe une ambivalence intressante : le cloud tant galement un moteur d'innovation en matire de scurit, car il permet l'application automatise des politiques et des capacits de nouvelle gnration, une partie des personnes interroges estime qu'il pourrait galement contribuer renforcer la scurit. En consquence, le principal frein, les risques pour la scurit, est galement l'une des trois premires motivations, tant sur les marchs mergents que dvelopps (le deuxime frein tant l'augmentation de la complexit). La gestion de services cloud tiers et de fournisseurs de solutions de cloud gnrera de nouveaux challenges pour le dpartement IT. Ces challenges sont d'autant plus clairs que les LOB court-circuitent le processus de prise de dcision IT traditionnel, parfois via l'achat sauvage de services de cloud publics. 55 % des personnes interroges ont vu augmenter, de manire plus ou moins significative, les dpenses IT fantmes au cours des deux dernires annes. Le troisime frein important est la faible capacit d'intgration et le manque d'interoprabilit entre les systmes internes l'entreprise et ceux de ses fournisseurs. Au fur et mesure que les connexions entre systmes dans le cloud et systmes traditionnels se multiplient, il incombera au dpartement IT de rsoudre les problmes techniques et de garantir la continuit de l'activit et la cohrence de l'exprience utilisateur. Mais les difficults auxquelles les services IT devront faire face sont bien anticipes. Dans une certaine mesure, les responsables IT se trouvent eux-mmes dans une priode de transition car ils s...