Gestionsynthèse2011

  • Published on
    11-Nov-2014

  • View
    507

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

An article for design project

Transcript

  • 1. Introduction / GestionRalis dans le cadre du cour de gestion de la formationSommaireDSAA, cette synthse reprend lvolution dune dmarcheglobale au service du design.Le DSSA crateur concepteur textile :Le lyce La Martinire-Diderot est un ple cratif quiforme des professionnels reconnus dans le domaine dudesign, de lespace, du grahisme, et du textile/ mode / cos-tume.Durant les deux annes de formation, nous bnficionsdune formation textile conplte : alliant la technique+ Le bLog (atelier de maille, srigraphie, tissage...) associe un bagage - Un espace de travail intractifconceptuel (philosophie, conomie) et cratif (labo de cra- - Dtailstion, expression plastique).+ gestion et Design : UN eNJeU CoLLeCTIFSens de la dmarche:Lenjeu du cour de gestion est de mobiliser les+ organiser sa veille comptences aqurient dans chaque matire et de les mettreen relation pour construire notre projet dentreprise free-+ Projet DeSIgNeR professionnelle lance; de runir les savoirs et les confronter. Envisager notretravail de faon rticulaire. - Ma personnalitNous cherchons organiser nos pratiques, dveloppernos rflexions de projets de design lintrieur dun cadre - etape 1 : Positionnement numrique, identifi par un blog. Prospection, Rfrences/Influences - etape 2 : UN NoUveaU ToURNaNT, rencontres /veille design. - Etape 3 Evolution du projet+ Conclusion

2. Gestion / LE BLOG UN eSpaCe de travaiL iNteraCtifPOURQUOI UN BLOG ?Au cours de la premire anne de DSAAT, le processus consiste engager une rflexion pour poser les bases de nos projets individuelsEn DSSA T, nous avons conscience que toute structure professionnelle a besoin de sorganiser autourexprime, scnarise au moyen dun blog. La dmarche consiste g-doutils communs, issus des technologies de linformation et de la communication, pour structurerrer un blog personnel pour dfinir et argumenter ce projet ; pour treleurs donnes, les valoriser et les diffuser, mais aussi pour se rencontrer et communiquer.en capacit de donner un sens des concepts thoriques de gestion(conomie, marketing, juridique, comptable...)Des solutions existent dans lunivers du logiciel libre et ont prouv leur efficacit.Un blog, parce que cest un espace interactif qui permet de dvelop-Afin de mutualiser des expriences, des comptences ou des projets, de nombreuses entreprises ouper ses propres savoirs mais aussi den construire dautres en ayantcrateurs freelances fonctionnent en rseau.recours aux techniques de constructions coopratives et ou collabo-ratives. On peut construire une dmarche de projet, la mettre jours Linteractivit est une activit ncessitant la coo- et la partager instantanment puis en avoir des retours (twits, com- pration de plusieurs tres ou systmes, naturels ou mentaires, liens hypertextes...). artificiels qui agissent en ajustant leur comporte- ment.Le travail sinscrit dans une ralit des modes de communicationmodernes, ce qui signifie que les travaux intgrent diverses formes de Linteractivit est souvent associe aux techno- rdaction (textes, image, son et vido). logies permettant des changes homme-machine (voir interface homme-machine). Toutefois elle Dans tous les cas le travail soriente vers lobjectif principal, la simu- est prsente dans toutes les formes de communi-lation de cration dentreprise. Chaque billet rdig esr en relation cation et dchange o la conduite et le droule-avec cette dmarche. Lintgration de cet espace numrique permet ment de la situation sont lies des processus de de dvelopper des comptences autres que disciplinaires : rtroaction, de collaboration et de coopration- des comptences rdactionnelles entre les acteurs qui produisent ainsi un contenu, - des comptences organisationnelles, de rgulation des informations, ralisent un objectif, ou plus simplement modi-des publications (mise jour) et des commentaires fient et adaptent leur comportement. - des comptences technologiques, informatiquesLenjeux de ce blog est donc de concilier un espace commundapprentissage qui fdre lespace classe, lespace professionnel etlespace privCet espace dapprentissage est conu comme un espace collabora-tif de construction de connaissances. 3. LE BLOG / GestionComment sorganise ce blog :En parrallle, on peut nous laisser desdetaiLS commentaires, et suivre la frquencede consultation de nos articles. Les pages ordonnes par on- glets et sous-parties (Lexique, documents de rfrences, photos...)Une prsentation du blog et de ladmarche de gestion en DSAAen introduction.Les articles volutifs ou billetsdtonnements, sont rangs parodre de parution ou sont dispo-nibles par un systme darchi-ves. 4. Gestion / DESIGN ET GESTION La premire tape de notre dmarche de projet de design est un fondamental : la recherche et llaboration dune dfition la plus com- plte et la plus approfondie possible. JaiDESIGN donc publi un article pour dfinir le sens du mot DESIGN et le rle du DESIGNER en intgrant toutes les notions apparentes dansETun enjeu stio eGe nomi un LEXIQUE DU DESIGN.collectif n stio e Ec o Ge nomi nGESTION Ce travail clef pose les bases de notre rflexion,Eco de nos champs dactions et de nos domaines de comptences.ign Des ignLe designer est un professionnel dont lessence Des igndu mtier est de crer des concepts, des images,Desdes services... et de faon omniprsente avec du ignDesdroit. Et les rseaux numriques amplifient cephnomne.Avec nos blogs, nous agissons dans un cadre so-cial qui est rgul par le droit, qui se doit dtrerespecter de tous. Notamment avec lutilsationdimages, de vidos, de citations dauteurs... Demme lorsque nous publions des images, nosconcepts et nos billets - il est ncessaire de sin-terroger sur nos droits, sur le statut juridiquede nos productions. 5. VEILLE CRA / GestionOrGaNiSer Sa veiLLeLe mtier de designer est rsolument inscritElle stend dans diffrents domaines afin dedans une conomie de limmatriel, le savoir estcouvrir la plus large prospection :producteur de valeur ajoute. Il doit tre entre-tenu rgulirement car il nest jamais prenne. - la presse papier qui est abondante dans notreLe travail du designer sexerce au sein dunsecteur. ( veille dite classique) View in colors, Etapes graphiques, Beaux Art Magasine,march, mouvant, volutif, soumis aux alas deArt travel, Le journal du textile,la mondialisation. en tant qutudiante il en - avec lapport considrable des nouvelles Intramuros...va de mme : les savoirs que nous engrangonstechnologies et notamment dinternet. (veillesont soumis des volutions, des transfor- numrise) Internet, Blog, Sites, twittmations, des changements au cours des deuxannes de notre formation. durant de cette- dans la connaissance des pratiques des concur-anne dtude dans le cour de gestion, jai faitrents. (veille concurrentielle, veille commerciale)le point sur mon organisation et mes stratgies Visite des salons professionnels pour minformerde veille, de savoirs sur lactualit crative, mes des tendances du march, des nouveauts... Indigo, Maison et objets,sources dinfrmations.Whos next ...-dans les nouveauts technologiques (marques,La qualit du designer est dtre en capacit brevets, dessins et modles) du secteur. (veillede percevoir un ensemble de signaux que noustechnologique, veille environnementale)qualifierons de forts ou de faibles. Signaux quilDesign September,pourra tre en capacit de transformer en mati-res cratives, puis en biens ou en services. Biennale du design St Etienne, Confrence Nouvelles technologietre lcoute de ces signaux est une comptence cultiver. Et la formation dtudes suprieuresinduit la mise en place dune statgie de veilleinformationnelle. 6. Gestion / PROJECTION PROfESSIONELLE CRATION DUN BUREAU DE DESIGN Afin de mieux se projetter dans la vie active, de voir plus loin que nos procupations dtudiant(es), une simulation dactivit de design (freelance) est construite tout au long Ma PeRSoNNaLIT, MeS INTeNTIoNS de la formation. Les billets en sont la trace, le tmoignage deEtant donn ltendue des champs du design, je llaboration de notre rflxion personnelle,ne souhaite pas me limiter une seule pratique selon nos proccupations, comptences,comme par exemple le dessin textile. affinits. Lvolution est constante, les projetsDsormais dans une formation suprieure de murissent et saffinent dans le temps.crateur/concepteur aprs lobtention dun di-plme de BTS en design textile, mon domaine de Vu sous un angle de gestion, constammentcomptence senrichit encore. Ma spcialisation reli des aspects juridiques et budgetaires,me donne les outils pour la cration de tendances, la demande sattache prendre en compte,de collections, didentits visuelles et graphiques dtailler, chiffrer les besoins et les investisse-mais aussi assure ma capacit de conceptualisation ments de lactivit gnre. Autre point im-de projet. Japprcie en particulier le travail en portant, le choix dun statut... Ce qui a aussiamont, le travail de rflexion quexige tout projet gnr des projets dinterview avec des orga-de design. Analyser une demande, un besoin, nismes de .... (Maison des artistes (MAPRA),jouer dune stratgie pertinante pour toute cra- ppinire dentreprises, portage salariale...)tion. Je souhaite aussi mettre profil mes qualitsrelationnelles ; exprimenter sur le terrain, medplacer pour mieux minvestir, pour collaborer,pour consulter ...Je me projette dans une activit mobile, variedans les projets cratifs, necessitant une grandeflxibilit de travail et un rseau de collabora-teurs. (travail collectif ) 7. PROJECTION PROfESSIONELLE / Gestion PROSPECTION /Etape 1 : POSITIONNEMENT INfLUENCES / RfRENCES Prospection statut juridiques, collecte de documents offi-Au premier stade de mon cheminement, je me ciels (source Ursaf ) :suis penche sur une activit de scnographie, Connaitre les avantages et les inconvniens de chaquedamnagement de lespace. structures juridiques : lE.U.R.L, lentreprise individuelle, la S.A.S, la S.A.R.L, le statut dartiste, lauto-entreprena-Llaboration de lide de lactivit se prcise ria...au fur et mesure de ma rflexion et ellestoffe jusqua la rdaction dune pr