2015. 1. 29.آ  Created Date: 5/17/2013 1:20:42 PM

2015. 1. 29.آ  Created Date: 5/17/2013 1:20:42 PM

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of 2015. 1. 29.آ  Created Date: 5/17/2013 1:20:42 PM

  • LE SOLEIL - VENDREDI 17 MAI 2O1g

    MiJStQUr i Le bluesrnan Roberto ciotti prépare un'

    It I , ', ,' r ,album avec des musiciens sénégalais LTnc histoire d'amour est née entre Roberto Ciotti, Ie « Roi

    du Blues italien >> et le Sénégal. Il préparè unalbum avec des nlusiciens sénégalais. Pour son deuxième séjour au Sénégal, avec l'appui de l'ambassade d'rtalie à Dakar, l,artiste se pro_ duit en concert ce samedi t'g mai, de zr à z3h3o, au Night ilrb* clu l(ing Fahd palace. Ptlur son concert au King F'adh palace de ce sahredi, Roberto Ciotti, le blues- rnair italien, sera exceptionnellement accompagné à ia ba-sse par.)e grand ta- lent sénégaiais, I-iabib Fa),e. Arriré ntercredi soir à Dakar dans le

    cadre d'une série de corfferts.le célèbre nrrrsicierr va profiter dc ce deuxième sé_ jour'(après le festival de Saiàt-Lotris en :oiz) pour poser les jalons d'un projet il'albunr avec des musiciens sénégalais, notarnment Habib Faye, Souleymane F'aye, Vicux I\,Iac Fave, yoro Nrliaye, etcr.

    Roberto Ciotti nous a confié l'origine de ce projet. Ce sera son r6e album et il allra, all moins, un titre intifulé o Dakar ltlues ,. Une inspiration née un soir, à Dakar., a donné l'idée de faire un produit de ]a rencontre avec l,Afrique, .ses scrnoritôs et r,ylhmr:s et ses rnusi_ ciens. « ,I'ai rin prcrjet de rnusique ac- tuerllerncnt en pleirre gestation. ile voudrais le mener ariec des musiciens africains et sénégalais en particulier. C'est pcrur ceia cpe je suis venu », fious confiait Ie biuesnran ita.lien, clans un frarrçais dont certains mots revenaient avec: quelques diffficultés. l'}ol-t,glotte contnle la pluparl de ces grands arlistes qui sillonnent le rnoude, I{oberto C\otti se rappelle avoir décou_ vert ]a magte du jeu de la guitar.e après un concert dè Jiinrny i{endrlx à Ràme en 1968. Le jeune d'alors apprend h.ès vite à jouer et acquieü une renrai.qua_ ble demérité. Ii reprend les classiques du bltres cles afro-américains comme I-ightnin Hopkins, Johrr I-ee Hooker, Bts King et la plupart cles standartls pour se faire la main et la voix qui srim=. pose au fil du temps. Son contact avec les,musir:it ns sénégalais, il ie considère colrirne une étape cmciale de sa car_ riàe.rLui qui s'estinspiré aux sour.ces

    arabe, bresilienne et américaine, a pourtant fini d'imposer son sÿle per- sonnel aux influences rnéditerra- néennes sur Ia scène internationale. Ciotti a trne cardère riche qui est tra- duite en r5 albums dont « Equilibre précaire ,,. Lé tlernier en clate, sorti il y a trois rnois, aborcle Ie thèure de la c:rise économique en Europe. A l'origine du contact avec les nu.lsiciens sénégaJais, il y a l'ambassadeur d'Italie à Dakar, Arluro Luzzi qui a facrilité ce rappro- chement avec Roberto Ciotti en pen- sant d'abord à une coopération cuiturelle profitable à nos deu-x pays. Aujourdhui, ce væu se concrétise avec la sortie, dans les rnois à r,enir, d'un alburn intenrational. Si le soutien de I'ambassadeur est acquis dès le départ, il est souhaitable, souligne Ir{. Arturo I.wti, que d'autres partenaires se ma- nifestent pour soutenir la réalisation de cet albrrm. f)'ores et déjà, un produc- teur sénégalais, El Haclj Ndiaye, patron de la zsTr,, se passionne pour ce pro- duit. tl a mis ses studios à la rlispositicn des rnusirriens qui ont conrmenc:é à poser les prcrnieru accorrls de ce tlrrir-a devenir I'album " I)akar blues ,.

    Jean,pIRES