26 juin > 13 juil. Mercredi 26 juin 18:00 > 22:30 / £©cole SupdePub Hangar 18, quai de Bacalan Entr£©e

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of 26 juin > 13 juil. Mercredi 26 juin 18:00 > 22:30 / £©cole SupdePub Hangar 18, quai...

  • cd an

    sl ab

    oi te

    .c om

    26 juin > 13 juil. 2019

  • Nos partenaires

  • Maison Bourbon & Le Volcan 79 & 72 rue Bourbon, Bordeaux Tram B / arrêt Hangar Du mercredi au samedi / 14h - 19h Entrée libre

    « Observer, fureter, écouter, surprendre » voilà comment Walker Evans qualifiait les actions du photographe de rue.

    Pau Buscató, Ljubisa Danilovic, Valérie Six sont exposés pour la première édition de photo format. Cdanslaboite propose dans le cadre de la saison culturelle LiBerté! un nouvel événement photographique : photo format, avec cette année, la street photographie, une pratique largement répandue, libre et artistique.

    Les trois photographes présentés abordent la photo de rue avec des approches très différentes, à travers l’humour, le graphisme ou une vision sociale.

    Le 26 juin le Mercredi photographique #43, donne le coup d’envoi de photo format, en exposant le regard de neuf photographes locaux sur la rue bordelaise et ses habitants. Les expositions sont visibles du 28 juin au 13 juillet, sur deux sites voisins : la Maison Bourbon et le Volcan.

  • MerCreDi PHOtOGrAPHiQUe #43

    Benoit Cary Mathieu Coquerelle

    Marie FonteCave Geraldine Gileron

    Jean-MiChel le BlanC elie MonFerier

  • elie MonFerier

    Mercredi 26 juin 18:00 > 22:30 / école SupdePub Hangar 18, quai de Bacalan Entrée côté rue / Tram B, arrêt Hangar

    Dans les locaux de SupdePub, la manifestation photographique régulière, très suivie dans la Métropole, se met à la Street Photo pour une édition spéciale. Cette exposition collective d’un soir, réunit neuf photographes travaillant régulièrement dans les rues de Bordeaux. Ils proposent chacun leur vision de la street Bordelaise.

    Selon notre format habituel la soirée se poursuivra dans la douceur du soir sur la terrasse dominant la Garonne.

    Jean-MiChel dauBa

    GilBert JaksiC

    Bruno tourtoy

  • Exposition du 26 juin au 13 juillet Le Volcan, 72 rue Bourbon, Bordeaux Workshop vendredi 28, samedi 29, dimanche 30 juin avec Pau Buscató Réunion des stagiaires Maison Bourbon le vendredi à 16h. (Workshop payant / + d’infos sur le site du photographe.) ©

    Pa u

    Bu sc

    at ó

  • Pau Buscató

    HUMOUr & irOnie Pau Buscató est né à Barcelone et réside à Oslo, capitale de la Norvège. Selon Pau Buscató « la photographie de rue est pratiquement aussi vieille que la photographie elle-même, et en donner une définition unique et indiscutable a toujours été difficile et très sujet à controverse. Ceci est dû au fait qu’il s’agit d’un genre aux limites quelque peu diffuses et qui se superpose dans certains domaines à d’autres genres, tels que le documentaire, d’une part, et la photographie plus artistique, de l’autre. Et entre les deux, il existe des milliers de variantes possibles. Le seul point commun et indispensable dans toutes ces variations devrait être que les photos ne sont pas préparées. Qu’ils soient de véritables moments de la vie quotidienne que le photographe trouve et élabore, à travers sa vision. Parce que l’important n’est pas ce qui était là, mais comment le photographe l’a vu. » C’est ce que nous propose Pau Buscató à travers une série empreinte d’humour, qui surprend par la rareté des situations.

    www.buscato.net© P

    au B

    us ca

  • Exposition du 26 juin au 13 juillet Le Volcan, 72 rue Bourbon, Bordeaux Photo walk dimanche 30 juin, animé par Valérie Six et Samuel Zeller de Fujifeed Rendez-vous, hôtel Radisson à 9h45. (Workshop payant / + d’infos sur le site du photographe.) ©

    Va lé

    rie S

    ix

  • Valérie Six

    COMPLi-CitieS Valérie Six, née dans le nord de la France, vit actuellement à Bordeaux. C’est lors d’un voyage à Dubaï en 2012 qu’elle achète son premier appareil photo numérique. En 2014, après deux ans en tant que photographe amateur, elle participe à son premier cours de photographie à l’École des Gobelins, lançant ainsi sa nouvelle vie de photographe. Elle suit quelques workshop avec de grands noms de la photographie, mais c’est avec Jean-Christophe Béchet, célèbre pour ses photos de rue qu’elle est amenée à découvrir sa vocation. Elle se concentre alors sur ce genre où elle trouve dans les rayons de lumière et l’architecture le décor idéal à d’énigmatiques vignettes, espiègles ou mélancoliques, à mi-chemin entre fiction et réalité. Se définissant avant tout comme une photographe de l’émoi, Valérie Six utilise la rue, son architecture, la lumière et les ombres pour réaliser ses clichés. Elle alterne les prises de vue de scènes réelles animées et d’autres purement graphiques ou abstraites, utilisant successivement la couleur ou le noir et blanc. Elle se laisse guider par la lumière et les ombres qu’elle génère, et les différents plans architecturaux constitueront les scènes théâtrales de ses clichés. Ne restant pas plus de 20 minutes pour prendre une photographie, elle considère que la magie du moment s’estompe lorsqu’elle attend trop longtemps au même endroit. Sa séries Compli-cities, est composée de diptyques juxtaposant deux scènes de rue complices en termes de fond, de couleurs et de formes.

    www.valeriesix.com© V

    al ér

    ie S

    ix

  • © L

    ju bi

    sa D

    an ilo

    vi c

    Exposition du 26 juin au 13 juillet Le Volcan, 72 rue Bourbon, Bordeaux

  • Ljubisa Danilovic

    20 AnS à BeLGrADe Ljubisa Danilovic est un photographe français d’origine yougoslave qui partage son temps entre la réalisation de reportages photographiques abordant des thèmes peu médiatiques, des travaux personnels et des commandes institutionnelles. Il est également réalisateur de films documentaires et multimédia (Arte, Fondation Abbé Pierre, Médecins du Monde). En 2015, il rejoint le collectif Tendance floue.

    « Dans un état où le tiers de la population vit sous le seuil de pauvreté, la capitale souffre aussi sa part de misère, même si, depuis trois ans, la Yougoslavie a réintégré l’ONU et s’est réconciliée avec les puissances occidentales, les années d’embargo, les bombardements de l’Otan, la ruine des grandes industries ont mis le pays à genoux. Étudiants, chômeurs ou actifs, les jeunes Serbes partagent le sinistre privilège d’appartenir à la génération Milosevic et de sortir d’une décennie d’opprobre internationale. « La vie commence à 30 ans » chante un groupe belgradois à la mode. Preuve qu’à Belgrade, 20 ans n’est peut être pas le plus bel âge de la vie. » Aline Maume, journaliste, 2003

    www.ljubisadanilovic.fr

  • VenDreDi 29 jAnVier 2016 AUDitOriUM De LA BiBLiOtHèQUe De BOr- DeAUx MériADeCk, 18H en PréSenCe DeS PHOtOGrAPHeS SOirée De PréSentAtiOn DeS exPOSitiOnS AVeC PrOjeCtiOnS, DéBAtS et ren VenDreDi 29 jAnVier 2016 AUDitOriUM De LA BiBLiOtHèQUe De BOr- DeAUx MériADeCk, 18H enéSenCe DeS PHOtOGrAPHeS SOirée De PréSentAtiOn DeS exPOSitiOnS AVeC PrOjeCtiOnS, DéBAtS et re Une MéDiAtriCe.

    or ga

    ni sa

    tio n

    de l’

    év én

    em en

    t : C

    da ns

    la bo

    ite pr

    og ra

    m m

    at io

    n : J

    ea n-

    M ic

    he l D

    au ba

    - B

    ru ce

    M ilp

    ie d

    / C da

    ns la

    bo ite

    co m

    m un

    ic at

    io n

    : C am

    ill e

    Bo ur

    gu et

    gr ap

    hi sm

    e : g

    ra ph

    is em

    a. co

    m Cd

    an sl

    ab oi

    te , a

    ss oc

    ia tio

    n Lo

    i d e

    19 01

    , r ec

    on nu

    e d’

    in té

    rê t

    gé né

    ra l

    79 r

    ue B

    ou rb

    on , B

    or de

    au x

    - cd

    an sl

    ab oi

    te .c

    om

    ph ot

    o de

    c ou

    ve rt

    ur e

    : © P

    au B

    us ca