Activités économiques et ville européenne : Les banlieues ...· « Activités économiques et ville

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Activités économiques et ville européenne : Les banlieues ...· « Activités économiques et...

  • Federaal Wetenschapsbeleid

    Politique scientifique fdrale

    Programme dactions transversales : La Belgique dans une socit mondialise

    Action III : Villes Viables

    Contrats de recherche S3/10/002 et S3/04/003

    Activits conomiques et ville europenne : Les banlieues ont-elles besoin des centres ?

    ____

    Economische activiteiten in de Europese stad: Hebben de randgemeenten de stadscentra nodig?

    Rapport final Juin 2004 Universiteit Antwerpen Departement Transport en Ruimtelijke Economie Prof. Ann Verhetsel Haike Van Dyck

    Universit catholique de LouvainDpartement de gographie

    Prof. Isabelle ThomasFranois Riguelle

    Marc Servais

  • Federaal Wetenschapsbeleid

    Politique scientifique fdrale

    Programme dactions transversales : La Belgique dans une socit mondialise

    Action III : Villes Viables

    Contrats de recherche S3/10/002 et S3/04/003

    Activits conomiques et ville europenne : Les banlieues ont-elles besoin des centres ?

    ____

    Economische activiteiten in de Europese stad: Hebben de randgemeenten de stadscentra nodig?

    Rapport final Juin 2004 Universiteit Antwerpen Departement Transport en Ruimtelijke Economie Prof. Ann Verhetsel Haike Van Dyck

    Universit catholique de LouvainDpartement de gographie

    Prof. Isabelle ThomasFranois Riguelle

    Marc Servais

  • Table des matires

    1) INTRODUCTION ........................................................................................................................... 1 1.1) CONTEXTE ET OBJECTIF DU PROJET DE RECHERCHE ....................................................................................... 1

    1.1.1) Le contexte ....................................................................................................................................... 1 1.1.2) Objectifs de la recherche ............................................................................................................ 3

    1.2) RESUME DES TACHES EFFECTUEES PAR LES DIFFERENTES EQUIPES................................................................ 4

    2) ZONE DETUDE, METHODOLOGIE ET DONNEES........................ 5 2.1) LES VILLES ETUDIEES ...................................................................................................................................... 5 2.2) DONNEES ET ECHELLE DANALYSE ................................................................................................................. 6

    2.2.1) Les statistiques dcentralises de lOffice National de Scurit Sociale (O.N.S.S.) ...................................................................................................................................................... 6 2.2.2) Le Recensement de la population (I.N.S.) ........................................................................... 7 2.2.3) Statistiques de la socit de dveloppement rgional ....................................................... 7

    2.3) OUTILS UTILISES.............................................................................................................................................. 8 2.31) Test de lhypothse 1 ..................................................................................................................... 8 2.3.2) Test de lhypothse 2 .................................................................................................................. 10

    3) RESULTATS .................................................................................................................................... 11 3.1) POLYCENTRISME URBAIN : UNE REALITE SPATIALEMENT MESURABLE ? ..................................................... 11 3.2) LA DISTRIBUTION SPATIALE DE LEMPLOI EN FLANDRE ORIENTALE : VARIATIONS TEMPORELLES ET SECTORIELLES....................................................................................................................................................... 12 3.3) LA DISTRIBUTION SPATIALE DE LEMPLOI A LIEGE ET DANS SA PROVINCE : TEST A DIFFERENTES ECHELLES DE LA THEORIE DU POLYCENTRISME .................................................................................................................... 12 3.4) DO EDGE-CITIES EMERGE IN BELGIUM? A GEOGRAPHICAL APPROACH ........................................................ 13

    4) CONCLUSIONS ........................................................................................................................... 14 4.1) UN CONSTAT : PEU OU PAS DE TENDANCE A LA FORMATION DALTERNATIVES AU CENTRE-VILLE EN TERME DEMPLOIS ............................................................................................................................................................ 14 4.2) UNE POLITIQUE DE MOBILITE ET DAMENAGEMENT DU TERRITOIRE A REPENSER........................................ 14 4.3) LETAT DES LIEUX DE LEMPLOI RESTE LIMITE PAR MANQUE DUN RECENSEMENT DES ENTREPRISES ........ 15

    BIBLIOGRAPHIE ............................................................................................................................... 16 LISTE DES ANNEXES ................................................................................................................ 18

  • 1

    1) Introduction Le prsent rapport dcrit la recherche effectue pendant deux annes dans le cadre du projet Activits conomiques et ville europenne: les banlieues ont-elles besoin des centres? . Ce projet fait partie de laction de recherche Villes viables de la Politique Scientifique Fdrale par qui il a t financ. La recherche a t mene en partenariat par lUniversiteit Antwerpen (UA) et lUniversit catholique de Louvain (UCL) sous la direction des professeurs Isabelle Thomas (UCL) et Ann Verhetsel (UA). Trois chercheurs ont contribu ce travail : Haike Van Dyck (UA) de mai 2002 dcembre 2003, Marc Servais (UCL) de mai 2002 septembre 2003 et Franois Riguelle (UCL) de octobre 2003 juin 2004. Ce rapport est divis en quatre parties. Dans cette partie introductive, nous rappelons les objectifs et le contexte du projet de recherche et dcrivons les tches effectues par les diffrentes quipes. La deuxime partie dcrit la mthodologie que nous avons suivie. Les rsultats obtenus sont exposs sous forme de rsum de nos publications. Enfin, nous concluons en proposant quelques recommandations dcoulant de nos rsultats. Ce rapport comprend aussi une importante partie annexe dans laquelle on peut retrouver les publications lies au projet.

    1.1) Contexte et objectif du projet de recherche 1.1.1) Le contexte Ce projet sintresse la structure spatiale des villes belges, et plus particulirement la distribution spatiale de lemploi. Celle-ci influence fortement le comportement de mobilit des navetteurs, les relations de dpendance ou pas entre la ville et sa priphrie, les revenus fiscaux des communes ou encore limpact paysager. Mieux connatre la distribution spatiale de lemploi permet donc dune part de suggrer quelques lignes suivre en matire de politique urbaine, notamment damnagement du territoire, et, dautre part, de voir linfluence des mesures existantes. Or, bien quelle soit souvent le rsultat dune longue volution historique, la structure spatiale des villes subit aussi linfluence de nouveaux phnomnes, ce qui rend les anciennes reprsentations de la ville caduques pour mener bien une politique urbaine rflchie lheure actuelle. En effet, La ville stale de plus en plus loin tant morphologiquement que fonctionnellement. Ce phnomne a commenc avec lexurbanisation de la population, qui a pris place ds le 19me sicle. Les gens stablissent dans des endroits plus agrables que le

  • 2

    centre-ville, profitent de prix fonciers moins levs et vitent les nuisances lies la ville tout en tant capables daller travailler en centre-ville (Hall, 1993 ; Glaeser, 2001). Depuis quelques dcennies, lemploi suit la mme tendance que la population. Cest principalement aprs la deuxime guerre mondiale que la dcentralisation de lemploi a commenc, en parallle avec le dveloppement des rseaux de transport (Anas, 1998). Un facteur de la dcentralisation de lemploi est la volont de firmes victimes de la congestion dans le centre ville dtre plus accessibles pour leur main-duvre habitant en priphrie (Giuliano et Small, 1999). En effet, le dveloppement de transports publics, facteur de concentration, ne compense pas la congestion cause par la voiture individuelle (Hall, 1993). Dautres facteurs de dcentralisation de lemploi sont, entre autres, le manque despace au centre-ville, sa pollution, la recherche de prix fonciers plus bas et la volont de se retrouver prs de voies de communication importantes. La littrature scientifique, principalement amricaine (voir titre dexemple Anas et al., 1998; McDonald, 1987; Giuliano et Small, 1991; McMillen et Smith, 2003), a mis en vidence que la priphrisation des emplois ne se fait toujours pas de manire homogne sur le territoire mais que des centres secondaires demplois peuvent apparatre. Ces centres restent pour la plupart subsidiaires de lancien centre conomique (le CBD) et sont par consquent appels sous-centres (Anas, 1998). Certains sous-centres sont danciennes villes graduellement incorpores dans un tissu urbain cohrent en expansion, dautres sont de nouvelles villes dveloppes des nuds du rseau de transport, souvent tellement loin du centre urbain quelles portent alors le nom de edge-cities . Plusieurs raisons peuvent expliquer la formation de centres secondaires demploi. Premirement, certaines localisations priphriques sont mieux desservies par les transports publics que dautres. Les centres secondaires sont susceptibles de se dvelopper prs des nuds interrgionaux importants de transport (Giuliano et Small, 1999), par exemple prs dimportants aroports ou dchangeurs autoroutiers. Ensuite, les centres second