A©roports&Compagnies n°4

  • View
    227

  • Download
    6

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Aéroports&Compagnies n°4

Text of A©roports&Compagnies n°4

  • Lavenir dun secteur

    PARIS-CHARLES DE GAULLE AUGMENTE SES CAPACITSPIERRE GRAFF,

    NUMERO 4 OCTOBRE 2008 PRIX 21 EUROS BIMESTRIEL

    LE M

    AG

    AZI

    NE

    DU

    MO

    ND

    E D

    E L

    AR

    IEN

    AROPORTS : Brest, Roissy PRATIQUE : Mtiers aroportuaires SERVICES : SSP COMPAGNIES : Transavia, Air Kiki, Air Carabes FRET : Swissworldcargo, FedEx RENDEZ-VOUS : Entretiens de mdecine ACTUALITS : Low-cost et compagnies traditionnelles, Alstef, ALFA-ACI HISTOIRE : Il y a cent ans... T. Selfridge CONOMIE : Tourisme BRVES : Compagnies, Htellerie.

    AIR CARABESclient de lancement en Europe de lA350

    LES FORMATIONSARONAUTIQUES

    Une bonne saison malgr tout !DOSSIER TOURISME

    DAROPORTS DE PARISprsident

    A&Cn4-BAT.qxp 8/10/08 15:22 Page 1

  • A&Cn4-BAT.qxp 8/10/08 15:22 Page 2

  • 3AROPORTS & COMPAGNIES nn44

    SOMMAIRE

    Franchir lesbarbels de Ceuta, au risque de graves

    blessures.

    DIT

    O

    tranges mdias ! Cest croire que le rouleaucompresseur des mdias qui crase tout sur son passage dicte lui-mme ce quil faut retenir delactualit. Il est vrai quentre la baisse du prix duptrole (une trs bonne nouvelle !), le crack bour-sier (mauvaise nouvelle !), la visite papale enFrance (nouvelle du ciel !), lenlisement des armesen Afghanistan (est-ce une nouvelle ?) et les Jeuxde Pkin ( quand des nouvelles mdailles pour laFrance ?), personne ne sait plus trop que retenir delactualit. Pourtant, dans larien, la srie noire delt est (presque) passe inaperue. Or, entre le 13 aot et le 14 septembre, cest--dire en un moisexactement, pas moins de huit crashs ariens ontcaus la mort de 333 personnes civiles (notammentle Boeing 737 dAroot le 14 septembre entranant lamort de 88 personnes, celui dItek Air le 24 aotavec ses 65 victimes et, bien sr, le MD82 de Spanair Madrid et ses 154 passagers dcds). Sans parlerdes incidents mineurs, telle, par exemple, la sortiede piste dAir France Montral. cet gard, onpeut signaler quAir France, comme Aroot, sontcatalogues en catgorie B (compagnies de niveaucorrect) par le nouveau site priv securvol.fr.Pourquoi ne gurent-elles pas en catgorie A (com-pagnies de bon niveau) ? Connatrions-nousaujourdhui ce que la visionnaire OACI avait prditil y a plus de dix ans, savoir quavant la n de lapremire dcennie 2000, le risque dassister uncrash par semaine devenait crdible ? La questionest pose

    Franck AmarDirecteur de la publication

    Cr

    dit

    phot

    o C

    arlo

    s R

    odri

    gues

    Directeur de la publication : Franck Amar : f.amar@wanadoo.fr / Rdacteur en chef, directeur de la rdaction : Albric de Palmaert : 01 42 41 37 75 - 06 62 22 37 75 journalberic@yahoo.com/

    Rdacteurs : Aubin de Gitmus - Michel Devos : 06 74 97 68 78 - micheldevos@wanadoo.fr / Publicit, Abonnements et Ventes : Tl.: 01.47.30.19.50 Fax: 01.47.30.19.67. Conception graphique

    et direction artistique : Atelier de Palmar : atelierdepalmar@gmail.com Nicolas : 06 61 11 57 98 / Impression : Imprimerie Moderne de Bayeux 14400 Bayeux / Routage : Handirect

    92300 Levallois / Ont particip ce numro : Blandine Fleury : 06 70 48 62 74 - be.eury@free.fr - Romain Rivre : 06 13 51 42 25 riviere.romain@hotmail.fr - Philippe Van Pradelles / Aroports

    & Compagnies est une publication de la Socit Aro & Co., SARL au capital de 8 000 euros. 34, rue Camille Pelletan 92300 Levallois. RCS : B 501 586 127 N TVA Intracommunautaire :

    FR12501586127 - La rdaction nest pas responsable des documents qui lui sont adresss. La reproduction mme partielle des textes et photos est soumise laccord pralable de la rdaction.

    Srie noire

    page4

    page10

    page22

    page32

    page43

    page26

    abonnementNoubliez pas

    de vous abonner

    rendez- vous en page 13

    PRATIQUE p. 10

    SERVICES p. 14

    AEROPORTS p. 4

    COMPAGNIES p. 16

    FRET p. 22

    RENDEZ-VOUS p. 26

    ACTUALIT p. 37

    BRVES p. 30

    HISTOIRE p. 32

    BREVES p. 38

    LIRE p .43

    ECONOMIE p. 34

    ACTUALIT p. 28

    Brest nest plus en rade

    T2 CDG, terminal rgional

    Il y a cent ans... T. Selfridge

    Low-cost et compagnies traditionnelles, une vraie etnaturelle complmentarit

    Transavia fait le plein

    Air Carabes, client de lance-ment en Europe de lA350

    Compagnies

    Le tourisme rete le moralen berne des Franais

    10e Entretiens de mdecine de Megve

    Swissworldcargo, pionnier de la gestion de fret en ligne

    FedEx amliore son service

    SSP, la qualit du service et des produits

    Des formations pour atterrir laroport

    Roissy : nouvelles propositionsde lApelna

    Nouveaux contrats pour Alstef

    18 congrs ALFA-ACI : un congrs russi

    Htellerie

    ACTUALIT p .41

    A&Cn4-BAT.qxp 8/10/08 15:22 Page 3

  • 4 AROPORTS & COMPAGNIES nn44

    les responsables des collectivits locales etde la CCI de Brest, gestionnaire des instal-lations. Ce concept de raie manta repr-sente parfaitement symboliquementcertes notre identit visuelle, expliqueMichel Roussel, le directeur dexploitationde laroport. Brest est la capitale mariti-me de la Bretagne. Il tait donc logiqueque notre arogare rappelle locan.

    Notre arogare, constitue de deux ailesgantes relies par un corps central pro-long dune queue qui sert dauvent versles parkings a ainsi t dessine sur lemodle de la raie manta. On raconte icique le jour de linauguration de laroga-re, il y a un an, le journaliste dun grandquotidien local avait mme titr : laraie oport !

    Brest AROPORTS

    Laroport de Brest-Bretagne nest plus en rade Longtemps cantonne dvelopper ses activits dans une ancienne arogare devenueinadapte face un trac en constante progression, peine capable detraiter 800 000 voyageurs par an, la plate-forme daujourdhui peutaccueillir dans ses nouvelles installations plus de 1,4 million depassagers. Le 12 dcembre prochain, Brest-Bretagne ftera le premieranniversaire de sa nouvelle arogare.

    UUne raie manta ! Drle de nom pour unearogare. Cest pourtant lappellation presquofcielle du nouveau terminalpassagers de laroport de Brest-Bretagne.En fait, cest vu du ciel que lon prend rel-lement conscience que larogare a laforme exacte dune gigantesque raiemanta. Ainsi en a voulu larchitecte alsa-cien Denis Dietschy. Ainsi en ont voulu

    nest plus en rade

    A&Cn4-BAT.qxp 8/10/08 15:23 Page 4

  • 5AROPORTS & COMPAGNIES nn44

    hausse denviron 4 % Cette croissan-ce, suprieure la moyenne mondialeannonce par IATA, prouve que Brestdispose encore dun potentiel de dve-loppement important, explique JrmeLe Bris, en charge du dveloppement com-mercial et marketing de laroport. Defait, en un an, pas moins de sept nou-velles destinations ont t programmesau dpart de Brest, (Agadir, Vrone,Athnes, Larnaca, Cork, Dublin etFigari). Laroport est aujourdhui reli Paris par neuf vols quotidiens dAirFrance, dont six vers Orly et trois versCDG. Paris, qui partir de 2012 devraittre reli Brest en trois heures environpar le TGV, contre 4h30 actuellement.Laroport reoit une dizaine de compa-gnies rgulires (Air France, Airlinair,Ryanair, Flybe, Jetairy, BritAir, Twin Jet,Finistair et Aer Arann). Au total, Brest-Bretagne compte dix-neuf lignes rgu-

    Des installations terminales nou-velles adaptes au trac pour uninvestissement de 53MAujourdhui, Brest-Bretagne disposedune arogare adapte son trac. Unhall denregistrements et darrives au pre-mier niveau, dot de diffrents commer-ces, dun bar et dun restaurant gastro-nomique (liance) qui ne sert pourtanttoujours pas de raie manta, mais qui offreune vue imprenable sur la piste. Unniveau suprieur, galement avec vue surpiste, qui donne accs deux pr-passe-relles quipes chacune dune passerelledaccs (Sovam) aux avions. Et nousavons prvu ds le plan masse, la possi-bilit de positionner deux autres passe-relles tlescopiques, ajoute HervThomas, directeur des quipements de laCCI de Brest.De sorte que,dsormais, la-roport peut traiter au contact sept avionsmonocouloirs simultanment (quatre

    A320 et trois ATR72 par exemple), soitlquivalent de 1200 passagers par heure,arrives et dparts confondus. Mais pra-tiquement, laroport peut accueillir ga-lement des A340 et des 747-400. Il peutmme recevoir lA380 qui vient dailleursici en entranement. Il est vrai que la pistede Brest, avec ses 3 100 mtres sur 45, soit la plus longue piste de la faadeAtlantique jusqu Bordeaux et son ILSde catgorie III a t renforce rcemmentpour pouvoir accueillir les plus gros por-teurs. Herv Thomas prcise cet gardque des discussions sont engages avecAir France pour faire de Brest laroportde droutement des A380 de la compa-gnie sur les routes nord-atlantiques.

    Une activit en forte hausseEn 2008, Brest-Bretagne, premier dessept aroports bretons, devrait accueillirprs de 900 000 passagers, un trac en

    AROPORTS

    A&Cn4-BAT.qxp 8/10/08 15:23 Page 5

  • 6 AROPORTS & COMPAGNIES nn44

    AROPORTS

    pagnies, y compris Air France. Au total,quelque 700 emplois directs sont recensssur laroport auxquels il faut ajouter 700emplois induits. La plate-forme, propritde la rgion Bretagne, ralisera en 2008 unchiffre daffaires de 17 millions deuros dont4 millions au titre des taxes daroport et5,5 millions au titre de lassistance.Le soldeprovenant des parkings, des commerces etdes redevances aronautiques.

    Aubin de Gitmus

    lires dont la plus courte ligne franaisemtropolitaine entre Brest et Ouessant(vingt minutes de vol en Grand