Click here to load reader

Analyse transactionnelle

  • View
    1.000

  • Download
    77

Embed Size (px)

Text of Analyse transactionnelle

Expos n12

Sous le thme

Analyse transactionnelleAnim par :EL GHALLALI Ihab WAM DJIRMA Naguepouguin RHAZOUANE Abdelati ALI SALE KABIROU Souleymane LAHLOU Ghita CHAIB Yasmine

Sous lencadrement de :M. MSSASSI Sad

Anne universitaire 2006/2007

Plan Apercu gnral sur lanalyse transactionnelle Les concepts de base de lanalyse transactionnelle :- Les tats du moi - Les transactions - Les scnarios - Les positions de vie -Les jeux Lanalyse transactionnelle et le dveloppement organisationnel

Les applications de lanalyse transactionnelle:

(Domaine de la vente- Coaching- Dveloppement personnel)

Aperu gnral sur lA.T

Lanalyse transactionnelle

Eric BERNE

Aperu gnral sur lAT

Quest-ce que lanalyse transactionnelle ?

Aperu gnral sur lATDfinitions : L'A.T. est une thorie de la personnalit et de la communication, et un outil concret d'analyse qui prend en compte la totalit de la personne dans ses fonctions biologiques, psychologiques et sociales Source : IFAT

Aperu gnral sur lATDfinitions (suite):"L'Analyse Transactionnelle est une thorie de la personnalit et une psychothrapie systmatique en vue d'une croissance personnelle et d'un changement personnel."Source : Eric Berne, des jeux et des Hommes

Aperu gnral sur lATBref historiqueLanalyse transactionnelle a t dvelopp en 1958 par Eric Berne. Version populaire de la psychanalyse En 1980 : Cration de lInternational Analysis Association

Les concepts de lanalyse transactionnelle

Les tats du moi Nous sommes tous des tres collectifs. GOETHE

Les concepts de lanalyse transactionnelleLes tats du moi :P

PARENT ADULTE ENFANT

A

E

Les tats du moi Ltat Parent :Ltat Parent comprend les penses, les convictions et les comportements que lindividu a appris de sources extrieures de figures dautorit, et principalement de ses propres parents.

Ltat Parent : Par exemple : Les gens bien ont des diplmes ; Il ne faut pas jouer aux cartes ; Il faut se mfier des trangers ; - Il faut regarder avant de traverser

Ltat Parent :

Parent critique

ParentParent nourricier

Ltat ADULTE

Il est orient sur la ralit objective : il recueille, enregistre et utilise les informations de toutes origines, aussi bien externes (de lenvironnement) quinternes (du Parent ou de lEnfant).

Ltat ADULTE

Source : Alain CARDON, : Lanalyse transactionnelle outil de dveloppement et decommunication, Eyrolles 2005.

Ltat ADULTE Exemples :heures ; Si la demande des clients reste ce niveau, nous puiserons nos stocks dans vingt jours ; Compte tenu de tous ces paramtres, court terme il vaudrait mieux dmnager. Je nai pas ma montre, mais je pense quil est aux alentours de 10 heures ; La terre est plate (Espagne au XIIIe sicle).

cette vitesse, si tout va bien, nous arriverons vers 6

Ltat ENFANT

Ltat Enfant concerne le domaine du senti et comprend les besoins, les sensations et les motions qui apparaissent naturellement chez une personne.

Ltat ENFANTExemples : Jai faim ; Jai chaud ; Jai peur; Depuis cet accident, jai toujours peur quand jentends des crissements de pneus ; Chaque fois que mon pre lve le bras, je crois quil va me frapper.

Ltat ENFANT :

Enfant adapt soumis.

ENFANT

Enfant adapt rebelle.

L'enfant petit professeur.

Enfant libre.

Ltat ENFANTUn exemple au restaurant: Je (EL) demande la serveuse mon dessert prfr: une tarte au pomme. La serveuse (PN): Prenez plutt la mousse..., elle est meilleure. Premire option (EL): - Non merci, je prfre la tarte. Deuxime option (EPP): Faites moi un assortiment des deux. Troisime option: Moi (EAS): -oui merci.

ApplicationMme Dupont (N1): - allez, soyez sympa, faites moi plaisir, faites moi une petite rduction. Le vendeur (N2): - Vous savez bien que nous gtons toujours nos bons clients.

Application (suite)Mme Dupont (N1): - allez, soyez sympa, faites moi plaisir, faites moi une petite rduction. Le vendeur (N2): - Mme Dupont, le magasin ne fait pas de remise en dehors des priodes de soldes.

Les concepts de lanalyse transactionnelle

Les Dysfonctionnements Des tats du moi

1- La contamination: On distingue gnralement deux cas: * La contamination par le parent; * Contamination par lenfant.

La contamination par le parent

Lorsque une personne prend pour un fait logique, et raliste, une ide qui relve dune norme ou dun jugement de valeurs dict par ltat parent. Il sagit alors dun Prjug.

La contamination par le parentP

Prjugs

A

E

La Contamination par lenfant

Lorsque la personne se laisse envahir par ses motions au point de perdre conscience de ses capacits. Il sagit dune illusion.

La Contamination par lenfant :

P A

IllusionsE

Double contamination : cest possible lorsquil y a cration simultane de prjugs et dillusions .P

Prjugs Illusions

A E

2- Lexclusion: Cest lorsquun ou deux tats du Moi soient nettement dominant et touffent en quelque sorte les autres. On distingue 3 figures:

2- Lexclusion: Figure a: Exclusion des Moi Parent et Adulte.Lindividu reste un ternel Enfant.P

A

E

2- Lexclusion: Figure b : Exclusion des Moi Parent et Enfant.Lindividu est un ordinateur impersonnel et froid.P

A

E

2- Lexclusion: Figure c:Exclusion des Moi Adulte et Enfant. Lindividu nest quun sermonneur.P

A

E

3- La symbiose: Lorsque se superposent chez le mme individu les phnomnes de contamination et dexclusion.Symbiose = Contamination + Exclusion.

3- La symbiose: figure 1 : contamination de ladulte par le MoiParent avec exclusion du Moi Enfant.P

A

E

3- La symbiose: figure 2 : contamination de ladulte par le Moi Enfantavec exclusion du moi Parent.P

A

E

II. Les transactions : 1. Dfinition; 2. caractristiques et exemple des transactions;

1. Dfinition:On appelle transaction un change entre deux tats du moi, constitu d'un stimulus et d'une rponse ce stimulus.

2. Caractristiques: Les transactions qui stablissent entre les moi des partenaires, correspondent des changes "stimulus-rponse" qui mettent en jeu les diffrents tats du Moi. Il existe deux types de transactions: * Transactions simples; * Actions doubles ou duplex.

Transactions simplesLes transactions parallles ou complmentaires : Lmetteur vise un certain tat du Moi chez le rcepteur et cest bien de cet tat que ce dernier lui rpond.

Les transactions parallles

Exemple :

Transactions simples: Les transactions croises : Lmetteur vise le mme tat du Moi que celui partir duquel il sexprime, mais cest un autre metteur du Moi qui lui rpond.

Les transactions croises :Exemple :

Transactions doubles ou duplex Les transactions caches :Une transaction apparente seffectue entre 2 tats de moi parallles, alors qune autre cache seffectue entre 2 autres moi.

Les transactions cachesExemple :

Transactions doubles ou duplex Transactions doubles angulaires - le premier interlocuteur s'adresse simultanment deux tats du moi; - La rponse emprunte galement deux canaux diffrents: l'apparent et le cach.

Transactions doubles angulaires Exemple:

Scnario de vielaboutissement final de la thorie de lAnalyse Transactionnelle

un plan de vie bas sur une dcision prise ds lenfance, renforce par les parents, justifi par des vnements ultrieurs, et qui aboutit une alternative choisie

Il guide nos:- Actions - Comportements - Sentiments - Dsirs - Choix

Lorigine du scnarioLes tats de moi enregistrent:lexprience (elle-mme) Les dcisions existentielles

La priode de lenfance

Les premiers enregistrements:

Lpoque de la fondation

Les exceptions: En situation de danger grave, ou de risque important; Lors dun travail systmatique de restructuration de Moi; Lors dun travail dinnovation ou de cration;

Comment construisons nous notre plan de vie ?

messages( des mots, des gestes, des attitudes, des inflexions de la voix ..)

Messages permissifs (les prescriptions)

Messages inhibiteurs (les injonctions)

Les quatre composantes du plan de vie

Les injonctions:- mises par lEnfant du Parent du sexe oppos; - enregistres dans lEnfant Adapt de la personne; - des messages ngatifs qui ont t perus par la personne trs tt dans son enfance;

Les prescriptions:- messages formuls de faon positive ; - lis aux jugements de valeur des parents; - apparaissent plus tard dans la vie de lenfant;

Les programmes:- comment faire pour satisfaire la fois les injonctions et les prescriptions ? - fournis par le parent qui est du mme sexe;

La dcision:- Prise autour de 6-7 ans; - Prise sous leffet de ces influences contradictoires; - des dcisions bonnes au moment o elles sont prises, mais risquent denfermer lavenir du sujet (changements de lenvironnement);

La matrice du plan de vie

Source : Alain CARDON, : Lanalysetransactionnelle outil de dveloppement et de communication, Eyrolles 2005.

Le plan de vie et lalternance des periodes de la vie

Scnario

Contre scnario

Diffrentes classifications de plan de vie personnelsAuteurs C. Stiener Classifications sans amour, sana esprit, sans joie

B. Holloway ajoute sans repos E. Berne jamais, toujours, jusqu, aprs, sans cesse, encore ou presque, sans conclusion

Diffrentes classifications de plan de vie professionnels

Auteurs C. Stiener E. Berne

Classifications sans intrt, sans pouvoir, sans argent, sans gloire Les mmes scnarios sont transposables au plan de vie professionnels

Exemple de pla