Animation pédagogique départementale - ac- .Connaissances de l'air. Les propriétés de l'air :

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Animation pédagogique départementale - ac- .Connaissances de l'air. Les propriétés de l'air :

  • Animation pdagogique dpartementale

    Lair Lair

    Cycle 1 Anne 2012/2013

    MC Demarconnay CPAIEN Grenoble 2 -Dcembre 2012

  • Objectifs de la formation enseignants :

    Revoir les proprits fondamentales de lair (connaissances pour lenseignement primaire)

    Connaitre les difficults de lenfant sur ce sujet S'approprier la dmarche exprimentale S'approprier la dmarche exprimentale

    scientifique et le cahier de sciences.

    Comprendre l'importance des traces crites dans la dmarche scientifique

    MC Demarconnay CPAIEN Grenoble 2 -Novembre 2012

  • Connaissances de l'air.

    Les proprits de l'air : quelques minutes de rflexion individuelle laide dun document

    Document issu du module national

    DVD Apprendre les sciences et la technologie lcole Intervention de Ccile de Hosson, maitre de confrence lUniversit Denis Diderot.

    MC Demarconnay CPAIEN Grenoble 2 -Novembre 2012

  • L'air est pesant (1,2 g par litre), se transvase, peut-tre compress, peut transmettre un mouvement, peut rsister un liquide, un solide ou un mouvementsolide ou un mouvement

    MC Demarconnay CPAIEN Grenoble 2 -Novembre 2012

  • L'air est de la matire. L'air est un gaz. L'air est un gaz particulier.

    Il possde ce titre les proprits gnrales de

    la matire

    Il possde ce titre toutes les proprits de

    l'tat gazeux.

    Il possde des proprits spcifiques que ne possdent pas

    les autres gaz.

    Il peut changer d'tat (air liquide) Il se dplace. Il se conserve.

    Il n'a pas de forme propre. Il occupe tout le volume dont il dispose.

    C'est un mlange de gaz. Il entretient les combustions. Il se conserve.

    Il est pesant. Il se dilate. Sa densit dpend de la temprature. Il interagit avec d'autres matires. Il exerce des forces.

    dont il dispose. Il est compressible, expansible, lastique. Il se caractrise par une pression, un volume, une temprature.

    combustions. Il permet la respiration. Il est lgrement soluble dans l'eau. C'est un isolant thermique, phonique et lectrique. Il est incolore, inodore.

    MC Demarconnay CPAIEN Grenoble 2 -Novembre 2012

  • Les programmes 2008

    DCOUVRIR LE MONDE

    lcole maternelle, lenfant dcouvre le monde proche.

    Il observe, il pose des questions et progresse dans la formulation de ses interrogations vers plus de rationalit. Il apprend adopter un autre point de vue que le sien propre... Il devient capable de classer, dordonner et de dcrire, grce au langage et des formes varies de dcrire, grce au langage et des formes varies de reprsentation (dessins, schmas). Il commence comprendre ce qui distingue le vivant du non-vivant (matire, objets).

    Dcouvrir la matire

    Les enfants prennent conscience de ralits peu visibles comme lexistence de lair

  • Prendre conscience de lexistence de lair en maternelle

    A lcole maternelle, lenfant repre des ralits moins visibles comme le vent, et ainsi prend conscience de lexistence de lair. Il faut donc lui proposer des situations o le vent et lair interviennent, de faon provoquer cette prise de conscience.conscience.

    Parmi les supports, il est souhaitable de proposer des situations de la vie courante, dutiliser des objets fabriqus par lhomme ou par les enfants de les mettre en situation exprimentales au cours desquelles ils devront manipuler et observer.

  • Dcouvrir la matire

    Situations faisant intervenir le vent : il met en mouvement des ailes dun moulin, du linge sur une corde, les cheveux sur le visage

    Situations rendant visible un passage dair dans leau : souffler avec une paille dans un verre deau, presser une bouteille perce dans leauune bouteille perce dans leau

    Reprer la prsence dair dans un sac, un ballon selon quil est gonfl ou non.

    Crer un courant dair pour mettre en vidence la prsence de lair.

  • Peuton faire des sciences et faire vivre des investigations aux lves de la maternelle?

    Des obstacles :Les possibilits cognitives et psychologiques des enfants frquentant lcole maternelleLe rapport aux autres Les possibilits motrices et graphiquesLes possibilits langagires des enfantsLes possibilits langagires des enfantsLes capacits vises ne se construisent qu moyen ou long terme

    Extrait du diaporama de lIA 52 :

    http://wheb.ac-reims.fr/ia52/espace_pedago/file/maternelle/gpr/sciences/demarche_d_investigation_et_espace_scientifique.pdf

  • Des intrts

    Lenfant est sensible au pouvoir, il monte et il dmonte

    La richesse des activits scientifiques et technologiques :

    Le langage dvocation et de situation sont sollicits Les traces crites sont trs varies Les activits contribuent lenrichissement du lexique et la

    structuration de la syntaxe: Emploi de mots prcis, de structuration de la syntaxe: Emploi de mots prcis, de connecteurs, de marques de la gnralit

    Les activits scientifiques et techniques contribuent lvolution de la pense (raisonnement) et la structuration des connaissances

  • Conduiton une dmarche exprimentale en maternelle ?

    Ne pas assimiler une dmarche exprimentale une simple manipulation dobjets.

    Une exprience concerne un objet et son environnement :Un exprimentateur modifie une caractristique de lobjet ou de son environnement pour observer et mesurer ce que va provoquer cette modification

    Une exigence valide lexprience: la sparation des variables

    En maternelle, on parle plutt de ttonnement exprimental :Procdure qui permet de passer du questionnement, du doute, quelque chose qui se rapproche de la preuve

  • Les comptences transversales mobilises

    Vivre ensemble:Construire sa personnalit au sein de la communaut scolaire

    changer et communiquer

    Le langage au cur des apprentissages :La communicationLa communication

    Le langage en situation

    Le langage dvocation

    Le lexique

    Le langage crit

    Dcouvrir le monde : Lair DVD / Grain de bl DVD

  • La dmarche dinvestigation

    A partir dune situation de dpart vraie, voire complexe, questionnement, discussion dbouchant sur la formulation dun problme productif simple ou dun projet.

    La discussion prcdente a fait merger des reprsentations initiales, des hypothses, tmoins des savoirs ou des modles initiales, des hypothses, tmoins des savoirs ou des modles explicatifs utiliss par les lves.

    Une activit dinvestigation imagine et conduite par les lves va permettre dapporter une rponse au problme pos et de confirmer ou dinfirmer hypothses ou reprsentations initiales.

  • Cette investigation peut se faire par :

    Exprimentation

    Observation-En dbut de squence, cest regarder un objet, pour dire ce que lon pense, se poser des questions

    -En cours de rsolution dun problme, observer en cherchant -En cours de rsolution dun problme, observer en cherchant des indices, des critres de comparaison en vue dun rsultat tangible

    Modlisation-Construction dun moulin pour comprendre les mouvements

    Recherche documentaire

  • Rsultats de linvestigation

    Formulation et communication dun savoir ou dun savoir-faire valeur plus ou moins gnrale qui est le savoir admis un moment donn par lensemble du groupe.

    Utilisation de ce savoir ou de ce savoir-faire dans une situation Utilisation de ce savoir ou de ce savoir-faire dans une situation nouvelle. Modification ventuelle de sa formulation.

  • Lcrit dans la dmarche scientifique

    Textes courts, mots ou listes de mots, textes longs par dicte ladulte.

    crit analogique: dessins, schmas, symboles. crit mathmatique : ensembles, terme terme, crit mathmatique : ensembles, terme terme,

    tableau double entre, premire utilisation du nombre mathmatique.

    Les affiches collectives : Produites lors des bilans dcrochs des activits dinvestigation

  • Les albums collectifs :Rcit de vieAlbum cho (Philippe Boisseau 2004)Petit lexique illustrJournal de classe

    La marchande de vent, Agns de Lestrade, Joanna Boillat, Motus, 2006La marchande de vent, Agns de Lestrade, Joanna Boillat, Motus, 2006

    Rpublique du vent, Olivier Douzou, ditions du Rouergue, 1998Le jour de la tornade, Georgia Graham, Ed Archimde, 2000Musiques du vent, Didier ferment, Bruno Tondellier, Uli Wahl, Ed Lugdivine, 2008

    Le cahier personnel de llve

  • Le vent et lair en mouvement.

    Un exemple de squence sur lair au cycle 1.A quoi voit-on quil y a du vent ? / Que fait le vent sur des

    objets varis ?/ Comment faire du vent dans la classe ?/ Petits dfis / Comparaison air/eau.

    Tableau des comptences Analyse des diffrentes tapes de la squence

  • Jouer avec lair au cycle 1

    Comptences vises pour la squence :En sciences :dcouvrir, observer, nommerprendre conscience de lairutiliser une dmarche scientifiqueutiliser une dmarche scientifiqueEn langue orale :enrichir le vocabulaireexpliquer et se faire comprendreEn langue crite :production de texte (commentaires de lexprience)

  • Matriel :- chars voile et bateaux fabriqus par lenseignant ou les enfants- bassines deau- bassines deau- pailles, pompes vlo, sche-cheveux, tubes en carton, assiettes en carton, ventail...

  • Sance 1 : Jouer avec lair

    Comptences :reconnatre et nommer le matriel,exprimentercrer du ventcrer du vent

    Activit : dplacer des objets (chars voile et bateaux) laide de divers instruments

  • Faire de lair avec diffrents objets

  • Sance 1 : Jouer avec lair

    Objectifs :-reprer des ralits comme le vent (air en mouvement)-prendre conscience de lexistence de lair

  • Droulement :

    1) Entretien avec les enfants dans le coin regroupement : "Ce matin, nous allons faire des expriences." Aprs avoir obs