Avis Technique 20/11-222 - kp1.fr Technique 20_11-222.pdf · LEADER permettent de réduire le pont

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Avis Technique 20/11-222 - kp1.fr Technique 20_11-222.pdf · LEADER permettent de réduire le pont

  • Avis Technique 20/11-222 Annule et remplace lAvis Technique 20/05-78*03Mod

    Rupteurs de ponts thermiques pour planchers

    Thermal breaks for floors

    Tragende Wrmedmmelemente

    Systme de Rupteurs KP1 Titulaire : KP1 R&D

    Quartier de la Grave Route dpartementale 26 F-30131 Pujaut

    Usines : ISOSSOL

    Z.I. de l'Embarcadre F-45480 BAZOCHES LES GALLERANDES

    ISOBOX

    Z.I. - 5, rue de Garenne F- 34740 VENDARGUES

    ISOBOX

    15, rue de Chambord F-41230 - VERNOU-EN-SOLOGNE

    Commission charge de formuler des Avis Techniques (arrt du 2 dcembre 1969) Groupe Spcialis n 20

    Produits et procds spciaux disolation

    Vu pour enregistrement le 28 octobre 2011

    Secrtariat de la commission des Avis Techniques CSTB, 84 avenue Jean Jaurs, Champs sur Marne, F-77447 Marne la Valle Cedex 2 Tl. : 01 64 68 82 82 - Fax : 01 60 05 70 37 - Internet : www.cstb.fr

    Les Avis Techniques sont publis par le Secrtariat des Avis Techniques, assur par le CSTB. Les versions authentifies sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB (http://www.cstb.fr) CSTB 2011

  • 2 20/11-222

    Le Groupe Spcialis N 20 "PRODUITS ET PROCEDES SPECIAUX DISOLATION" de la Commission charge de formuler les Avis Techniques, a examin le 15 fvrier 2011 les composants de construction portant la dnomination commerciale Systme de Rupteurs KP1 prsents par la socit KP1. Il a formul sur ces composants l'Avis Technique ci-aprs, aprs consultation du Groupe Spcialis n3 (Structures, ossatures et autres composants structuraux). Cet Avis annule et remplace lAvis Technique 20/05-78*03 Mod.

    1. Dfinition

    1.1 Description succincte Les lments constituant le Systme de Rupteurs KP1 sont des compo-sants spcifiques en matriau isolant (polystyrne expans moul, polystyrne Xire, polyurthane) qui, associs au plancher poutrelles LEADER permettent de rduire le pont thermique de la liaison entre le plancher et le mur dans le cas disolation par lintrieur. Les rupteurs KP1 sparent la partie courante du plancher du chanage priphrique (voir annexe II). Ils sont de trois types : Rupteur longitudinal (RL) dispos paralllement aux poutrelles

    (familles Isorupteurs dB, Isorupteurs HB60, Ecorupteurs). Rupteur transversal (RT), similaire un entrevous isolant classique,

    dispos entre deux poutrelles (familles Isorupteurs dB, Isorupteurs HB60, Ecorupteurs ).

    Rehausse complmentaire (RT Isokap ) rapporte sur les entrevous Isokap.

    Ils sont recouverts par des lments de doublage intrieur dont lpaisseur doit tre au minimum de 80 mm.

    1.11 Finitions Sol : tout type de revtement de sol. Une bande dtanchit est

    pose pralablement entre le doublage et le plancher brut. Plafonds : enduit pltre traditionnel, ou plafonds suspendus.

    1.2 Identification Les Isorupteurs dB, Isorupteurs HB60, Ecorupteur L comportent sur leur face arrire une plaque signaltique indiquant la famille de rup-teur. La caractristique particulire EI15 ou EI30 est mentionne sur ltiquette du colis. Les autres lments sont identifis par une ti-quette appose sur leur emballage.

    2. AVIS

    2.1 Domaine d'emploi accept Le Systme de Rupteurs KP1 permet le traitement des ponts ther-miques des planchers de locaux isoles par lintrieur. Le systme de rupteurs KP1 est destin : aux planchers sur vides-sanitaires (accessibles ou non), aux plan-

    chers hauts de sous-sol, aux planchers intermdiaires entre locaux chauffs, aux planchers hauts et toitures terrasses des logements de 1re et 2me famille isols par lintrieur ;

    aux planchers sur vides-sanitaires dERP isols par lintrieur. Les btiments comportent au plus un rez-de-chausse, trois tages et un comble, construits sur terre-plein, sur vide sanitaire ou sur sous-sol. Le procd est utilisable en France europenne, selon la norme NF P 06-013 dite Rgles PS92 en zone de sismicit : 0 pour tout btiment, Ia, Ib ou II pour des btiments rguliers ou moyennement rguliers,

    limits aux ouvrages de classe B et comportant au plus 3 tages avec combles,

    ou quivalent selon dcret 2010-1254 du 22 octobre 2010 : Zone 1 pour des btiments de toute catgorie dimportance, Zone 2 pour des btiments de catgorie dimportance I ou II, Zone 3 ou 4 pour des btiments de catgorie dimportance I, Zone 3 ou 4 pour des btiments de catgorie dimportance II, rgu-

    liers au sens de la norme NF EN 1998-1 et comportant au plus 3 tages avec combles.

    2.2 Apprciation sur le procd

    2.21 Aptitude l'emploi

    Stabilit Les planchers poutrelles LEADER participent la stabilit de louvrage. Lincorporation de rupteurs KP1 naltre pas la reprise des charges verticales, cependant dans le cas du rupteur interrompant la dalle de rpartition, elle transforme la liaison continue mur/plancher en une srie de liaisons ponctuelles qui doivent assurer la transmission des efforts horizontaux. Les liaisons ponctuelles entre le plancher et le mur, dans le sens perpendiculaire aux poutrelles, doivent avoir un entraxe maximal de 1,2 m.

    Utilisation en zone sismique La stabilit du procd en zone sismique est assure dans les condi-tions de conception et de mise en uvre prcises dans le Cahier des Prescriptions Techniques et le Dossier Technique ci-aprs. La rsistance aux actions sismiques horizontales doit tre assure par les faades et les pignons qui constituent, associs aux refends, les lments verticaux de contreventement. Lacclration nominale aN ne doit pas excder 2.5 m/s Les faades supportant des planchers quips de rupteurs KP1 parti-cipent au contreventement global de louvrage, dans les conditions fixes au paragraphe 2.31 du CPT du prsent Avis.

    Scurit au feu Les planchers de haut de sous-sol des habitations de premire famille doivent justifier dune rsistance au feu de dheure. Seules les configurations (type de rupteur et dispositions constructives) justifiant dun classement de rsistance au feu EI15 ou EI30 sont admises. Dans les habitations de deuxime famille, les planchers sur vide sani-taire accessible, les planchers de haut de sous-sol et les planchers intermdiaires sparatifs de logements distincts doivent justifier dune rsistance au feu de heure. Seules les configurations (type de rup-teur et dispositions constructives) justifiant dun classement de rsis-tance au feu EI30 sont admises. Lannexe I rsume les prescriptions demploi des rupteurs en conformi-t aux rapports dessais de rsistance au feu. Dans le domaine demploi vis, les planchers situs l'intrieur d'un mme logement ne font pas lobjet dexigence rglementaire en ma-tire de rsistance au feu. Ils doivent cependant conserver, pendant une dure dun quart dheure, leur fonction dtanchit vis--vis des risques de dgagements de gaz toxiques vers les niveaux suprieurs (article 16 de larrt du 31 janvier 1986). Pour assurer cette tanchi-t, les rupteurs KP1 ne doivent pas tre en continuit avec les dou-blages en polystyrne ou directement exposs lambiance du plnum. Les dispositifs proposs dans le Dossier Technique (cran protecteur par laine minrale, bande de plaque de pltre en sous-face ou utilisation dun modle EI) rpondent cet objectif. En labsence dun tel cran protecteur, dans les cas particuliers de planchers inter-mdiaires (entre niveaux habitables) dont la sous-face est pltre (entrevous en bton ou terre cuite) ou lorsque le doublage du niveau infrieur vient au contact des rupteurs KP1, ce doublage est obligatoi-rement en laine minrale.

    Prvention des accidents lors de la mise en uvre La scurit de travail sur chantier peut tre normalement assure moyennant lemploi de mthodes et de dispositifs de manutention adapts aux dimensions, au poids et lencombrement des lments ainsi que dquipements classiques pour la mise en place de tels plan-chers.

    Isolation thermique Les rupteurs KP1 permettent de corriger les ponts thermiques crs notamment par la continuit des lments en bton de la dalle vers le chanage du mur. La correction apporte est due linsertion des rupteurs entre le plancher et le chanage priphrique et linterruption locale de la dalle de rpartition sur tout ou partie de son paisseur. Le

  • 20/11-222 3

    risque de condensation superficielle se trouve rduit grce la protec-tion thermique que procure le rupteur. Les coefficients de transmission linique moyen m W/(m.K), les hypo-thses ainsi que les rsultats dtaills des calculs raliss conform-ment aux rgles TH-U 2007 sont donns en Annexe XIV. Le contrle de la masse volumique est suffisant pour justifier de la performance thermique du systme constructif. Pour des encoches de largeur suprieure 20 cm, le coefficient de transmission linique moyen peut tre dduit du tableau en majorant m de 0,01 W/(m.K).

    Isolation acoustique Des essais raliss sur les planchers quips des rupteurs ont montr que ces derniers peuvent permettre de rpondre aux exigences de la rglementation acoustique dans le domaine considr.

    Finitions Etanchit entre les locaux Sol : tout type de revtement de sol. Une bande dtanchit est

    pose pralablement entre le doublage et le plancher brut. Plafonds : Soit un enduit pltre traditionnel, dans le cas des entre-

    vous en bton ou en terre cuite, soit un plafond suspendu avec la mise en place dune bande de laine minrale en rive entre la face infrieure du rupteur KP1 et le plafond. La pose du doublage avant le plafond suspendu doit respecter les prescriptions du dossier tech-nique et du paragraphe scurit au feu.

    Enduits extrieurs : mise en uvre conformment aux prescriptions du DTU 20.1 partie 1 (article 3.3.2) pour les maonneries avec dou-blage par lintrieur.

    Donnes environnementales et sanitaires Il nexiste pas de Fiche de Dclaration Environnementale et Sanitaire (FDES) pour le produit (ou procd) Systme de Rupteurs KP1. Il est rappel que les FDES nentrent pas dans le champ dexamen daptitude lemploi du produit (ou du procd).