Back To The Garage #DIY

  • Published on
    23-Mar-2016

  • View
    216

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Webdoc DIY

Transcript

<ul><li><p>BACK!TO! THE!GARAGE!</p><p>Un web doc de SABINE BLANC &amp; FLO LAVAL!</p></li><li><p>!Tout le monde fait du DIY sans le savoir. Mais, mme sil na rien de rvolutionnaire, ce mouvement, ou plutt cet acronyme, D.I.Y., traduit bien un phnomne de socit.! !!</p><p>Eric Donfu, sociologue la Sorbonne!</p><p> DIY.! DO IT YOURSELF.! FAIS-LE TOI-MME !!</p></li><li><p>Un documentaire sur lhistoire du DIY.!</p><p>Un webdoc collaboratif.!Apprendre, jouer et faire ensemble.!</p><p>Des contenus priphriques web!et 2nd cran smartphone.!</p><p>Le #murDIY participatif via Twitter!!</p></li><li><p>RESUME &amp; CONCEPT!</p></li><li><p>Partie 1 : Rsum du projet et concept du webdoc!</p><p>Le garage est le lieu de la bidouille par excellence. Nos grands-parents y rparaient leur premire voiture, Steve Wozniak et Steve Jobs Apple y ont mont les premiers Apple. Universel, intergnrationnel, cet espace parle tous.!</p><p>Cest dans lun de ces garages que dmarre laventure de notre webdoc : le Garage Moderne Bordeaux. Au cur dun vieux et immense hangar aux allures de cathdrale de la rcup, ce garage associatif propose tout le monde de venir rparer sa voiture ou tout autre moyen de transport. Cest un lieu dchange, de partage o lon peut aussi venir prendre un verre et organiser des activits culturelles.!</p><p>Le webdoc Back to the garage propose une plonge dans lunivers du DIY (Do It Yourself, faites-le vous-mme ) en se plaant du point de vue dun internaute qui a un projet de construction/bidouille en tte et qui vient parcourir le webdoc afin dy trouver des ides et des rponses concrtes pour parvenir son objectif de cration personnelle.!</p></li><li><p>Partie 1 : Rsum du projet et concept du webdoc!</p><p>Ces deux entres possibles dans le webdocumentaire offrent tout au long de leur consultation des ponts entre les deux lectures:!1: Chaque personnage qui nous raconte le DIY propose ses propres tutoriels tout au long du film linaire. Les tutoriaux peuvent ainsi tre consults comme un dictionnaire pour ceux qui ne comprendraient pas les termes techniques utiliss dans les propos. !2 : Tous les tutoriels raliss par les personnages du film linaire sont regroups dans la boite outils. Depuis les tutoriels, il est possible de revenir sur les chapitres du film o lon fait le portrait de ces personnages.!</p><p>Batrice Aspart, la directrice et fondatrice du lieu, est en pleine rparation. Elle propose linternaute qui vient darriver sur le web doc de rentrer dans laventure par deux chemins possibles:!</p><p>Une plonge dans lhistoire du DIY,!depuis un demi-sicle, ses origines varies, ses espoirs, ses drives!</p><p>Dcouvrir la boite outils du garage,!o chacun peut venir y chercher des tutoriaux en tous genres(mcanique, lectronique, artisanat, etc.) ou des liens vers des sites de tutoriels.!</p></li><li><p>1-1 Un Whole Earth Catalog 2.0!!</p><p>Le Whole Earth Catalog est une parution mythique qui a prfigur les pratiques actuelles de la bidouille nes grce lessor dInternet. Il a t lanc en 1968 par Stewart Brand, un Amricain touche--tout dont le parcours illustre ce que le journaliste amricain Fred Turner a appel le passage de la contre-culture la cyberculture, pour reprendre le titre de son ouvrage. !Concrtement, cet ouvrage est un fourre-tout participatif qui propose des outils aussi bien matriels quintellectuels pour changer la socit, comme des catalogues doutils mcaniques , des priodiques ddis la vie communautaire , des dmes godsiques ou encore des canos. !!Cest une sorte de Whole Earth catalog 2.0 que le web doc proposera aux internautes. Selon leurs parcours et leurs envies, les internautes pourront venir consulter, jouer, collaborer, au sein du webdoc.!Le webdoc est alors participatif et collaboratif : le projet veut impliquer les internautes bidouilleurs, leur apporter des outils, tutoriaux et des ressources mme de les aider dans leurs travaux.!Il offre aussi la possibilit aux bidouilleurs de se rencontrer et de faire merger des projets communs. !Le webdoc est ouvert, il ne cherche pas remplacer les initiatives dj existantes sur le web (communauts DIY, plateformes de tutoriels). Il propose des interactions et des partenariats avec tous les acteurs du DIY qui seront intresss.!!!</p><p>Partie 1 : Rsum du projet et concept du webdoc!</p></li><li><p>LE GARAGE!</p><p>Une histoire du DIY!</p><p>film linaire!</p><p>Linternaute!</p><p>Linternaute a la possibilit de dcouvrir de faon classique le monde du DIY travers un documentaire linaire de 52 minutes. !</p><p>1-2 Architecture : une dcouverte trois tages!CONSULTER!</p><p>Partie 1 : Rsum du projet et concept du webdoc!</p><p>1/6!</p></li><li><p>LE GARAGE!</p><p>Une histoire du DIY!</p><p>film linaire!</p><p>La boite outils!</p><p>les tutoriaux du Garage!</p><p>Linternaute!</p><p>Au cours du visionnage du film linaire, linternaute peut plonger dans la bote outils pour approfondir sa connaissance dun outil prsent, avant de revenir dans le documentaire. Ou explorer plus avant encore de faon active!</p><p>1-2 Architecture : une dcouverte trois tages!CONSULTER!</p><p>Partie 1 : Rsum du projet et concept du webdoc!</p><p>2/6!</p></li><li><p>LE GARAGE!</p><p>Une histoire du DIY!</p><p>film linaire!</p><p>La boite outils!</p><p>les tutoriaux du Garage!</p><p>Ltabli wiki!documentation, plans, etc.!</p><p>Linternaute! Linternaute bidouilleur!</p><p>Le webdoc est une ressource pertinente pour tous les bidouilleurs qui ont un projet.!Ltabli wiki propose de la documentation, des plans tlchargeables, etc.!Le projet est aussi participatif : tout le monde peut venir ajouter des documents ressources et des tutoriaux.!</p><p>1-2 Architecture : une dcouverte trois tages!CONSULTER!</p><p>Partie 1 : Rsum du projet et concept du webdoc!</p><p>3/6!</p><p>2nd cran!Apparition sur </p><p>smartphone des lments de tuto pour raliser les objets prsents </p><p>dans le doc.!</p></li><li><p>LE GARAGE!</p><p>Une histoire du DIY!</p><p>film linaire!</p><p>La boite outils!</p><p>les tutoriaux du Garage!</p><p>Ltabli wiki documentation, plans, etc.!</p><p>Linternaute! Linternaute bidouilleur!</p><p>Pour pousser encore davantage la cohrence, ltabli se fera aussi espace web collaboratif o les bidouilleurs se retrouvent pour raliser des projets ensemble. !</p><p>DIT, Do It Together !</p><p>1-2 Architecture : une dcouverte trois tages!CONSULTER!</p><p>Partie 1 : Rsum du projet et concept du webdoc!</p><p>4/6!</p><p>COLLABORER!</p><p>2nd cran!Apparition sur </p><p>smartphone des lments de tuto pour raliser les objets prsents </p><p>dans le doc.!</p></li><li><p>LE GARAGE!</p><p>Une histoire du DIY!</p><p>film linaire!</p><p>La boite outils!</p><p>les tutoriaux du Garage!</p><p>Ltabli wiki!Do It Together!</p><p>Linternaute! Linternaute bidouilleur!</p><p>Les tutoriaux et les envies cratives des bidouilleurs donnent lieu des possibilits de gamification au sein du webdoc.! Quels sont les outils et tutoriaux quil faut ajouter son panier pour russir un objet de bidouille ?! Depuis Twitter chacun peut rajouter ses ides et pratiques DIY. Le #murDIY permet de publier les tweets directement sur le mur dexpression libre du webdoc.!</p><p>1-2 Architecture : une dcouverte trois tages!</p><p>Partie 1 : Rsum du projet et concept du webdoc!</p><p>5/6!</p><p>CONSULTER! JOUER!COLLABORER!</p><p>Le Panier tutoriaux des bidouilleurs!</p><p>Le #murDIY Twitter!</p><p>2nd cran!Apparition sur </p><p>smartphone des lments de tuto pour raliser les objets prsents </p><p>dans le doc.!</p></li><li><p>LE GARAGE!</p><p>Une histoire du DIY!</p><p>film linaire!</p><p>La boite outils!</p><p>les tutoriaux du Garage!</p><p>Ltabli wiki!Do It Together!</p><p>Linternaute! Linternaute bidouilleur!</p><p>1-2 Architecture : une dcouverte trois tages!</p><p>Partie 1 : Rsum du projet et concept du webdoc!</p><p>CONSULTER! JOUER!COLLABORER!</p><p>Le Panier tutoriaux des bidouilleurs!</p><p>HORS DU GARAGE!</p><p>Partenariats avec plateformes et </p><p>projets DIY!</p><p>Le projet est ouvert et collabore avec des projets DIY partenaires dj existants sur le web (plateformes de tutoriels, communauts DIY ).!</p><p>6/6!</p><p>2nd cran!Apparition sur </p><p>smartphone des lments de tuto pour raliser les objets prsents </p><p>dans le doc.! Le #murDIY Twitter!</p></li><li><p>NOTES DES AUTEURS DU PROJET!</p></li><li><p>Ralisations : </p><p>* Cybermilitants (doc 52, TV5 Monde, 2013) * Au Pays des Lions de la Teranga (doc 52, TV5 Monde, 2011) * Rencontres Africaines des histoires dHommes et de football (web doc, TV5 Monde, Orange Sport TV, 2010) * Entre Vents et Marais (doc 52, Rgion Aquitaine, 2011) </p><p>Partie 2 : Notes dintention et de ralisation!2.1. Notes dintention </p><p>FLO LAVAL!DIY, trois lettres qui font lien entre mes souvenirs denfance, auprs de mon grand-pre et de son tablis, et mes rencontres daujourdhui au cur des hackerspaces et des fab lab dEurope et dAfrique. Les travaux des jeunes bidouilleurs et hackers de ma gnration mont trs vite fascin. Pour eux, crer, transformer, dtourner les objets sont des actes politiques, des rponses concrtes aux drives du monde capitaliste. Filmer leur action, raconter leur dmarche, cest pour moi un moyen de participer la vie en collectivit quils nous proposent.!Mon grand-pre avait aussi cette dmarche. Son souvenir me rappelle que ce qui mattire le plus dans lmergence du DIY, cest que ce nest justement pas nouveau. Le DIY perptue un dsir transgnrationnel de repenser notre monde et notre rapport aux objets. Raconter le parcours de ces passionns la pointe du DIY me renvoie mes propres questionnements. Raconter leur chemin personnel cest un peu aller la rencontre du mien.!</p><p>SABINE BLANC !Quand jtais petite, le bricolage ntait gure sexy. Maintenant il sappelle le DIY et cest devenu un vritable phnomne de mode. On exalte de nouveau la capacit faire soi-mme ou mieux encore faire avec les autres, de pair pair, mettre les mains dans le cambouis pour reprendre le clich consacr. Quitte oublier quil sinscrit dans une longue tradition, souvent politique. !Voil plusieurs annes que je documente et rflchis lenjeu de ces nouvelles pratiques, en tant que journaliste. Jai dplor parfois les raccourcis et le manque de rflexion de fond sur les nouveaux enjeux du DIY dans un monde qui traverse une triple crise conomique, cologique et spirituelle : comment faire sens de nouveau, dans notre rapport aux objets et la technique ? !Le questionnement a fini par dpasser mon travail de journaliste pour devenir celle dune citoyenne repolitise au sens tymologique du terme, polis , la cit en grec. Les promesses seront-elles tenues pour nos enfants ? !</p><p>Publications : </p><p>* Hackers, btisseurs depuis 1959, Owni ditions * Web doc en cours sur les hackers dans la cit arabe * Demain, des usines dans nos salons (Le Monde Diplomatique) * Les fab labs en route vers le Grand Soir (Owni.fr) * Limpression 3D vend son me (Owni.fr) * Le Do it yourself se bobose (Owni.fr) </p></li><li><p>Partie 2 : Notes dintention et de ralisation!2.2. Notes de ralisation!2.2.1 - Filmer hauteur des mains </p><p>Le verbe faire est au centre de toute la rflexion sur les intentions de ralisation du film. Par faire , nous entendons bien videmment ici constituer, fabriquer, crer. Faire soi-mme nous ramne laction premire, celle de faire avec le premier de nos outils : nous-mme, notre corps, nos mains. Nous touchons alors la dimension quasi charnelle du DIY. De lenfant qui joue au hacker qui bidouille, il y a toujours une relation entre des esprits et des objets. Cette relation se fait par le corps, et en premier lieu par les mains. Nous voici alors au cur de ce qui motive nos intentions de mise en scne : filmer le rapport entre lhomme et les objets quil cre par lintermdiaire des outils disposition. Le premier dentre eux tant le corps, les mains. Cette relation intense, nous souhaitons la retranscrire en filmant hauteur des mains et des machines. Cest de leur point de vue que nous dcouvrons notre sujet. Les mains en action, en relation directe avec les outils, les machines, la matire. Leurs mouvements, leurs chorgraphies dictent le rythme du film et nous guident dans les univers de chacun de leur propritaire. Elles sont ainsi les portes dentre vers les personnages qui nous feront pntrer le monde du DIY. 2.2.2 - Autant dunivers que de personnages </p><p>Le hack, la bidouille, la rcup, sont dans lADN du DIY. Les objets sont bricols, transforms, dtourns, de leur fonction initiale et de la catgorie dusage qui leur tait impartie </p><p>initialement. Cest dans cet tat desprit que nous voulons apprhender les protagonistes de notre film. </p><p>Ces derniers ne rentrent pas dans des cases prdfinies, troites. Nous voulons mettre en avant leurs univers originaux, hors des catgories de caractre trop simplistes. Pour reprendre une expression du sociologue Michel de Certeau, nous apprhendons nos personnages comme des braconniers qui ne se laissent pas enfermer sur un territoire donn. Par leur dmarche singulire, ils vont piocher dans plusieurs cases afin de se constituer un univers qui leur est propre. Ainsi, pour chacun de nos personnages, nous nous attacherons toujours nous rapprocher au plus prs de son monde. Sa caractrisation ne sarrte pas lusage dune certaine machine, la cration dun type dobjet ou de telle tendance donne du DIY. Il y a son environnement singulier, ses lieux, ses rves multiples, dcals, peut-tre mme parfois en contradiction avec sa vision du DIY. Un dtail inattendu de son quotidien peut constituer une formidable accroche pour raliser portrait tout en nuances du personnage. Cest ici que nous viendrons poser notre regard, notre camra. Si les plans sont resserrs pour filmer les mains, ils sont ici plus larges afin de dcouvrir les hommes en lien avec leurs univers. Dun regard, dune composition de cadre, nous dcouvrons alors toute la richesse de leur environnement. Il y a les lments prdominants, le personnage et ses machines. Mais il y a aussi les petits dtails plus discrets, surprenants, contradictoires, peut-tre incohrents ou anachroniques, qui apportent subtilit, nuance, richesse aux portraits de nos personnages. </p></li><li><p>Partie 2 : Notes dintention et de ralisation!2.2. Notes de ralisation!2.3 - Au rythme de la joyeuse bidouille!Les espoirs et les utopies qui sont ns du DIY influenceront le rythme du film. Cest laction, lesprit positif des personnages, lnergie des machines, qui dictent le tempo du documentaire.!Les grandes squences du film seront accompagnes, ponctues, par des transitions dynamiques, entranantes, parfois inspires des montages de vido clip. Elles pourront reprsenter des moments de dtente aprs une squence intense, une respiration aprs une explication technique, une pause dvasion aprs des changes riches en sens.!La dcouverte des lieux et des univers se fera au rythme des machines qui le composent. Le montage rapide, elliptique, de leurs actions permettra la naissance de vritables mlodies originales. Bien entendu, ce procd sera utilis avec modration, sans desservir la comprhension et la structure du documentaire.!2.4 - De la matire sortira le sens!Enfin, cet esprit bricolage trouvera toute sa symbolique dans la mise en images des titres, des textes et des squences dimages animes qui apparaitront tout au long du documentaire. Le DIY (re)donne du sens aux objets, aux matires. Ainsi, cest de ces mmes objets et matires que nous dcouvrons le chemin quemprunte le documentaire. !De lactionnement dune perceuse ou dun fer souder apparatra alors le titre dun chapitre du film. Des mouvements </p><p>de la pointe dune imprimante 3D, nous dcouvrons lanimation dun graphique ou dune frise chronologique. Une scie dcoupe un objet et nous dcouvrons dans sa tranche un nom de lieu. Sur un tabli, des objets saniment en stop motion jusqu fusionner en un nouvel lment, fruit dune technique DIY, etc.!Emp...</p></li></ul>