Belgium in exile 1940-1944

  • View
    222

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Gouvernement belge, réfugiés et soldats en Grande-Bretagne Exposition aux Archives générales du Royaume

Text of Belgium in exile 1940-1944

  • CATALOGUE

    091210

    030411

    ARCHIVES GNRALES DU ROYAUME

    BELGIUM IN EXILE 1940-1944GOUVERNEMENT BELGE, RFUGIS ET SOLDATS EN GRANDE-BRETAGNE

    IMAG

    E: C

    EGES

  • BELGIUM IN EXILE 1940-1944GOUVERNEMENT BELGE, RFUGIS ET SOLDATS EN GRANDE-BRETAGNE

    Catalogue de lexposi on du mme nom aux Archives gnrales du Royaume Bruxelles

    9 dcembre 2010 au 3 avril 2011

  • ARCHIVES GNRALES ETARCHIVES DE LTAT DANS LES PROVINCES

    SERVICE DUCATIFCATALOGUES

    Archives gnrales du Royaume 2 rue de Ruysbroeck1000 Bruxelles

    182

    ISBN: 978 90 5746 297 9

    Archives gnrales du RoyaumeD/2010/531/087

    Numro de commande: Publ. 4935

  • BELGIUM IN EXILE 1940-1944GOUVERNEMENT BELGE, RFUGIS ET SOLDATS EN GRANDE-BRETAGNE

    Catalogue de lexposi on du mme nom aux Archives gnrales du Royaume Bruxelles9 dcembre 2010 au 3 avril 2011

    ARCHIVES GNRALES DU ROYAUME

    LUIS ANGEL BERNARDO Y GARCIA ET GEERTRUI ELAUT

    Bruxelles - 2010

  • 7INTRODUCTION

    De 1940 1944, une vingtaine de milliers de Belges partagent lexil de leur gouvernement en Grande-Bretagne. Pour la majorit dentre eux, lexil est subi et ne rsulte en rien dun choix mo v par le refus de loccupa on allemande. Se retrouvent ple-mle une quinzaine de milliers de rfugis mais aussi une poigne de militaires vacus, progressivement rejoints par ceux qui ont choisi de con nuer la lu e aux cts de la Grande-Bretagne et quelques personnalits poli ques, syndicales et du monde des a aires qui ont sciemment opt pour lexil. Au mois doctobre 1940, oubliant les errements qui ont suivi la dfaite de la France, le gouvernement belge recons tu Londres dcide de poursuivre rsolument la guerre aux cts des Allis afi n de recouvrer la souverainet pleine et en re de la Belgique.

    Paul-Henri Spaak dressera dans ses mmoires linventaire des tches mul ples et di ciles que le gouvernement belge en exil sest assign : Il nous fallait organiser une arme, appeler sous les armes en Grande-Bretagne tous les Belges en ge de servir, dissmins travers le monde ; reprendre en main nos postes diploma ques qui pendant prs de trois mois avaient t laisss sans instruc ons () grer les a aires de notre colonie , notre richesse et notre atout principal dans la lu e qui con nuait ; u liser au mieux pour le ort commun notre or qui avait t mis labri ; me re au travail les quelques milliers de Belges rfugis en Grande-Bretagne , les aider et les rconforter. Il fallait rendre tous la confi ance et lespoir ; donner ceux au milieu de qui nous vivions limage dune Belgique dcide jouer sans dfaillance son rle dans la guerre ; prparer lavenir, aussi bien en ce qui concerne notre vie intrieure aprs la victoire que notre poli que interna onale ; enfi n vivre en bons termes avec les parlementaires qui taient Londres et qui avaient quelque tendance nous contester les pouvoirs que nous nous ons a ribus .

  • BELGIUM IN EXILE 1940-1944

    8

    I. LINVASION, LEXODE, LEXIL

    Le 10 mai 1940, la Belgique est envahie. Entre un million cinq cent mille et deux millions de Belges dferlent sur la France. Le 28 mai, Lopold III capitule la tte de son arme. Le gouvernement belge dcide de poursuivre le combat en France et rompt avec le Roi . Le 22 juin, larmis ce demand par la France est sign. Aba us, la plupart des ministres belges salignent sur la posi on du gouvernement de la IIIme Rpublique moribonde. linsu du gouvernement, le ministre libral de la Sant publique, Marcel-Henri Jaspar, gagne Londres. Le 23 juin, il lance sur les ondes de la Bri sh Broadcast Corpora on (BBC) un appel poursuivre la lu e. Il sera dsavou par ses collgues. Le gouvernement belge dfait tergiverse quant lopportunit de poursuivre en Grande-Bretagne la lu e contre lenvahisseur. Il sapplique dmobiliser les troupes belges en France et organise le rapatriement des rfugis , fonc onnaires et jeunes de la rserve de recrutement vers le pays occup . Pour une quinzaine de milliers de rfugis belges, lexil se poursuit en Grande-Bretagne. Le 4 juillet, le ministre catholique des Colonies, A. De Vleeschauwer , muni par ses collgues des pleins pouvoirs excu fs et lgisla fs sur le Congo belge et le Ruanda-Urundi rejoint la capitale britannique. Le 1er aot, le ministre des Finances, le libralisant C. Gu , entreprend le grand voyage. Avec lappui de lambassadeur de Belgique Londres, . de Car er de Marchienne, et de lambassadeur extraordinaire en mission spciale New York, G. Theunis, ils tentent de rallier le Premier ministre catholique, H. Pierlot , et le ministre socialiste des A aires trangres, P.-H. Spaak . Loccupant leur interdisant tout retour au pays et confronts au silence pesant de Lopold III , Spaak et Pierlot gagnent la Grande-Bretagne le 22 octobre 1940 aprs un priple travers lEspagne et le Portugal.

    Des militaires britanniques accueillent les rfugis belges. AGR, Archives J. Deguent, Belgium, Vol. III, n 4, 1942.

    1. Dessin de LIllustra on (magazine franais), reprsentant la rupture entre le Roi Lopold III et le Premier ministre H. Pierlot.CEGES, Centre dEtudes et de Documenta on Guerre et Socits contemporaines.

    Arrive de rfugis belges en Grande-Bretagne, mai 1940.AGR, Archives J. Deguent, Belgium, Vol. IV, n 10, 1943.

    2. Arrive de rfugis belges en Grande-Bretagne, mai 1940.AGR, La Belgique indpendante, 6 fvrier 1941.

    Arrive de rfugis belges en Grande-Bretagne, mai 1940.AGR, La Belgique indpendante, 24 avril 1941.

    3. Dessins de presse voquant la prsence belge en Grande-Bretagne.AGR, Archives J. Deguent, Marine, Vol. II, n 5, mai 1942.

    Les Belges lors de lexode vers la France, mai 1940. CEGES, Centre dEtudes et de Documenta on Guerre et Socits contemporaines.

  • GOUVERNEMENT BELGE, RFUGIS ET SOLDATS EN GRANDE-BRETAGNE

    9

    En cas de capitula on de larme, les ministres entendent rester solidaires des allis et poursuivre la guerre en France. Pour Lopold III, les obliga ons de la Belgique envers ses garants cessent ds la capitula on militaire. Bruxelles, Archives gnrales du Royaume, Papiers H. Pierlot, n 35.

    Le 31 mai 1940, le gouvernement et les parlementaires runis Limoges dsavouent publiquement la tude du Roi.Bruxelles, Archives gnrales du Royaume, Papiers H. Pierlot, n 49.

    linsu du gouvernement, le ministre de la Sant publique, M.-H. Jaspar, gagne la capitale britannique, o le 23 juin 1940, il lance sur les ondes de la BBC un appel poursuivre la lu e. Bruxelles, Archives gnrales du Royaume, Papiers M.-H. Jaspar,, n 2036.

    Le 22 juin 1940, lArmis ce demand par la France est sign. Aba us, la plupart des ministres salignent sur la posi on du gouvernement franais vaincu.Bruxelles, Archives gnrales du Royaume, Papiers H. Pierlot, n 50.

    1 2

    3

  • BELGIUM IN EXILE 1940-1944

    10

    Le gouvernement dfait sapplique dmobiliser les troupes replies en France et organise le rapatriement des rfugis , fonc onnaires et jeunes de la rserve de recrutement vers le pays occup . Bruxelles, Archives gnrales du Royaume, Papiers H. Pierlot, n 50.

    C. Gu et A. De Vleeschauwer tentent de rallier le Premier ministre, H. Pierlot, et le ministre des A aires trangres, P.-H. Spaak, chous en France non-occupe.Bruxelles, Archives gnrales du Royaume, Papiers H. Pierlot, n 50.

    Lambassadeur extraordinaire en mission spciale New York, G. Theunis, va joindre ses e orts ceux de lambassadeur de Belgique Londres, . de Car er de Marchienne, pour convaincre H. Pierlot et P.-H. Spaak de rejoindre la Grande-Bretagne. Bruxelles, Archives gnrales du Royaume, Papiers H. Pierlot, n 50.

    Le 28 mai 1940, sans en avoir inform le gouvernement repli Paris, aprs avoir prvenu les allis mais sans les consulter, le Roi Lopold III capitule sans condi on. Bruxelles, Archives gnrales du Royaume, Papiers H. Pierlot, n 35.

    Le 31 mai 1940, devant les parlementaires runis Limoges, H. Pierlot russit calmer les esprits. Lassemble sou ent le gouvernement et constate limpossibilit de rgner de Lopold III. Bruxelles, Archives gnrales du Royaume, Papiers H. Pierlot, n 100.

    P.-H. Spaak dressera dans ses mmoires linventaire des tches mul ples et di ciles que le quatuor ministriel sest assign ds le mois doctobre 1940. Bruxelles, Archives & Muse de la Li rature, Papiers P.-H. Spaak.

  • GOUVERNEMENT BELGE, RFUGIS ET SOLDATS EN GRANDE-BRETAGNE

    11

    II. LE GOUVERNEMENT BELGE DE LONDRES

    Au mois doctobre 1940, forts de la reconnaissance britannique, Pierlot , Spaak , Gu et De Vleeschauwer recons tuent seuls Londres un gouvernement belge tendance conservatrice et majoritairement francophone. Les remuants parlementaires exils rassembls autour de lancien prsident de la Chambre et bourgmestre dAnvers, Camille Huysmans , et du ministre Jaspar exclu du gouvernement perdent la par e . Ces poli ques exils ont tent de former une nouvelle autorit belge reconnue par les Britanniques en labsence du gouvernement belge chou en France. La trentaine de parlementaires appartenant surtout la gauche socialiste et librale fi nissent par se rallier au gouvernement belge de Londres tout en adoptant une a tude cri que et en remplissant un semblant dopposi on poli que interne tout au long de lexil. Autour du gouvernement belge et de lambassade de Belgique, gravitent aussi une poigne de syndicalistes refusant la dfaite, quelques hommes da aires replis Londres et un escadron de hauts fonc onnaires par s par ordre . Ce e lite va intgrer progressivement le cadre dirigeant de lappareil dtat belge recons tu Londres . Seront rapidement recons tus les quatre ministres indispensables en temps de guerre, savoir les Colonie s, les Finances , la Dfense na onale et les A aires trangres . Suivront quelque temps aprs, le service des na on des rfugis belges en Grande-Bretagne, les dpartements