Borromini et Le Bernin - Lycée Léopold Sédar Senghorsenghor-lyc.spip.ac-rouen.fr/IMG/pdf/Borromini_et_Le_

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Borromini et Le Bernin - Lycée Léopold Sédar...

Dumoulin Geoffrey Leseigneur Pierre Brunois Philippe Expos sur Le Bernin et Borromini.

Le Bernin : et Borromini : sont deux architectes baroques du XVIIme sicle. Le baroque, stendant de 1580-1750, est domin par lmotion, la torsion des corps, les couleurs, la multiplication des ornements, linvention. Il sagit de lart utilis par lEglise Catholique dans le cadre de la Contre-Rforme qui vise contrer linfluence du Protestantisme Borromini (n Francesco Castelli en 1599 et mort en 1667) a t lun des principaux architectes de Rome. Il a dabord t lve du Bernin avant de se sparer de lui pour divergences dopinion. Il est surnomm l artiste des pauvres et est plac sous la protection du Pape Innocent X (1644-1655).

Il a ralis lglise Saint - Charles - des - Quatre Fontaines en 1667. :

Celle-ci se caractrise par sa taille restreinte et par un jeu sur les lumires. Borromini a souhait raliser une glise dont larchitecture est rigoureuse, prsentant un espace troit mais donnant limpression dagrandi avec la lumire sur les colonnes ainsi que les diffrents angles. Les balustrades comprennent une alternance de balustres classiques et tte-bche.

En outre, il participe aussi la rhabilitation de la Basilique Saint-Pierre, dont la construction avait dmarr sous lEmpereur Constantin au IVme sicle et construit une bauche du baldaquin qui sera termine par Le Bernin. Le Bernin (n Gian Lorenzo Bernini en 1598 et mort en 1680) est celui qui a t surnomm le second Michel-Ange . Il a influenc son rival Borromini. Contrairement ce rival, il est l artiste des riches et nombreux sont les Papes qui lui ont donn leurs faveurs, parmi lesquels Urbain VIII (1623-1644) qui lui confie lbauche du baldaquin de la Basilique Saint-Pierre commence par Borromini. Il conoit lglise Saint-Andr-du-Quirinal en 1658. Cest une petite glise, mais lampleur est cre par les couleurs et la forme qui lui sont donnes. La croix de Saint-Andr plac au haut de labside symbolise la direction vers Dieu :

Dans lglise Santa Maria della Vittoria de Rome, il ralise la statue de lextase de sainte Thrse entre 1644 et 1652. Cest un haut relief qui souhaite thtraliser la transverbration de

sainte Thrse o lon voit des spectateurs faits de marbre autour de la scne qui en souligne le caractre exceptionnel. Le ralisme y est dautant plus accru que le drap est prcis.

Mais surtout, il se voit confier la rhabilitation de la Basilique Saint-Pierre o il ralise le baldaquin en bronze et amnage lespace central de lglise par des balcons.

Si Le Bernin a influenc Borromini, ils nen demeurrent pas moins rivaux. Dabord pour des positions conceptuelles : Le Bernin voulait reprendre les lments de la ralit, alors que Borromini, inspir par Michel-Ange, voulait laisser explorer toutes les possibilits de limagination par la virtuosit. Puis, leur condition sociale diffre : quand Borromini tait dit plus proche du peuple, Le Bernin lui tait ador des mcnes et des Papes, qui lui accordrent beaucoup dargent. Cest surtout propos de la Basilique Saint-Pierre que leur rivalit sest trouve agrandie : Dabord, elle devait tre rhabilite par Borromini. Mais la faveur du Pape Urbain VIII, cest Le Bernin qui se verra attribuer la rnovation, avant que Michel-Ange ne lachve totalement On peut aussi mentionner le palais Barberini, qui commenc en 1627 par loncle de Borromini, Maderno, sest vu ensuite confi aux mains de Borromini et du Bernin runis en 1629, avant que Le Bernin en achve seul la construction en 1633.