Bulletin OCEAN - Automne 2014

  • Published on
    06-Apr-2016

  • View
    219

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

La vie chez Ocan est mouvemente. Restez informs de nos projets, ralisations et vnements en lisant notre bulletin saisonnier.

Transcript

<ul><li><p>AUTOMNE 2014BULLETIN NO 11</p><p>Photo: Patric Nadeau</p></li><li><p>Rorganisation corporativeTelle que prsent par messieurs Bain et Tanguay, dans le cadre des vnements autour de la planification stratgique tenus au cours des dernires semaines, nous devons mieux nous organiser afin de pour nous permettre de solidifier nos bases et poursuivre sainement notre croissance. </p><p> cet effet, nous avons procd, le 31 octobre dernier, une rorganisation administrative des services offerts par les compagnies, Ocan Remorquage, Dragage Ocan DSM ainsi que Services et Maintenance Ocan.</p><p>En bref, les oprations de bateaux-pilotes dans tous les ports et de sauvetage Montral seront dornavant administres par de nouvelles compagnies distinctes de celles offrant les services de remorquage. Dans le mme ordre dide, les oprations de dragage mcanique et succion seront spares sous deux nouvelles entits. Finalement, les quipes dentretien des vhicules et des btiments poursuivront leur travail au sein dune nouvelle compagnie nomme Btiments et Mcanique Ocan.</p><p>Les changements dordre comptable semblent souvent complexes et ils peuvent crer de linquitude chez certains. Soyez rassurs, tout va bien; cette rorganisation a pour but de faciliter la gestion des oprations et simplifier la production dtats financiers consolids par activit et par service.</p><p>La transition naura aucun impact sur la qualit des services offerts ou les conditions de travail des employs concerns. Au contraire, elle nous permettra dtre plus efficaces dans la gestion de nos activits.</p><p>JULIE CT</p><p>DIRECTRICE FINANCES ET COMPTABILIT</p><p>2</p><p>DRAGAGE OCAN DSM INC.</p><p>SERVICES ET MAINTENANCE </p><p>OCAN INC.</p><p>SERVICES AUX PILOTES OCAN </p><p>SAUVETAGE MARITIME OCAN INC.</p><p>DRAGAGE OCAN DM INC.</p><p>DRAGAGE OCAN DS INC.</p><p>BTIMENTS ET MCANIQUE OCAN INC. </p><p>QubecTrois-RiviresSorelMontral</p><p>Montral</p><p>Sparer le dragagemcanique et succion</p><p>Sparer les services de transbordement dans tous les ports</p><p>Sparer lentretien des vhicules et des btiments de la flotte</p><p>Sparer les oprations de sauvetage de celles de remorquage Montral</p><p>Mcanique</p><p>Succion</p><p>Flotte</p><p>Btiments et vhicules</p><p>OCANREMORQUAGE</p></li><li><p>INDUSTRIES OCANFABRICATION NAVALE OCANET RPARATIONS NAVALES ET INDUSTRIELLES OCAN</p><p>Lavancement de la construction des remorqueurs, Taga et Notigi, est respectivement 36 % et 31 %. Les modules de coque du Taga en provenance des ateliers de FNO ont tous t reus au chantier et les travaux dassemblage se poursuivent. La mise en place des gros quipements tels que les moteurs, Z-drives et gnratrices, est planifie dans les prochaines de semaines. Lassemblage et le retournement des deux sections de la coque du Notigi ont t complts. Les travaux darmement ainsi les dessins de production pour linstallation des moteurs et des gnratrices sont en cours. </p><p>Au cours du dernier mois, lquipe de FNO a aussi construit une dizaine duniflotes pour Travaux Maritimes Ocan. La production de dix autres est prvue en novembre.</p><p>Constructions neuves</p><p>3</p><p>Les cales sches rglementaires du traversier N.M. Lucien L. de la STQ et du catamaran-sondeur NGCC-GC-03 appartenant la Garde ctire canadienne ont t ralises cet automne. Dans les deux cas, des travaux de sablage, de remplacement dacier et de peinture ont d tre raliss pour revitaliser les navires. Cest le NGCC-GC-03 qui a ncessit le plus de travaux dacier. De plus, les barres de sonde ont d tre remplaces puis, la salle des machines isole.</p><p>Nous travaillons actuellement sur la prfabrication de structures dacier pour un nouveau compartiment de CO2 qui sera install sur le traversier N.M. Joseph-Savard dont la cale sche est prvue le 21 novembre.</p><p>Cales sches</p><p>LOTN est monte en cale sche avant de repartir pour lhiver. Comme leau sale des mers du sud avait fait rouiller le navire, des travaux de sablage et de peinture ont d tre effectus. Nous avons profit de cette occasion pour essayer un nouveau procd consistant sceller la coque avec un enduit de polymre avant lapplication de la peinture bleue. Les cages de protection des hlices ont t remplaces et nous avons install une nouvelle grue de pont, des passerelles et une plate-forme dentreposage pour faciliter laccs de lquipage et lentreposage du matriel. Lentretien des moteurs, des gnratrices et des quipements de dragage a aussi t effectu.</p><p>La cale sche de garantie du Tundra a galement t ralise. Nous avons complt linspection du navire, quelques retouches de peinture et le repositionnement de lchosondeur.</p><p>Ocan Traverse Nord &amp; Tundra</p></li><li><p>4OCAN REMORQUAGE ET OCAN NAVIGATION </p><p>Le 17 aot dernier, le vraquier MAPLEGLEN schoue prs de Sept-les ; lOCEAN ARCTIQUE est appel sur les lieux afin de le tirer de sa fcheuse position. </p><p>Le 13 septembre, le JOHN B. AIRD schoue prs de Morrisburg en Ontario. La coque du navire tant perce de trous denviron sept (7) pieds, larmateur a fait appel au service dOcan Remorquage Montral pour lassister durant les travaux de rparations et de renflouement. Par la suite,, le bateau a t escort Iroquois Falls. Lopration a dur une semaine. </p><p>Le 18 septembre, le cargo FLORAGRACHT a touch le fond proximit de Portneuf. Un bateau pilote a rapidement t dpch avec un inspecteur son bord. Deux (2) remorqueurs ont ensuite t appels afin descorter le navire jusqu Qubec. Suite une inspection complte, le navire a pu quitter Qubec de lui-mme. </p><p>Le 30 septembre, le VEENDAM interrompt sa croisire pour bris mcanique majeurs. Le 4 octobre, le navire devant quitter les quais du Port afin de faire place au Legend of the Seas., lOCEAN TUNDRA la escort jusquaux Escoumins.</p><p>Sauvetages et assistances</p><p>Le 24 aot, lOCEAN STEVNS a quitt le port de Trois-Rivires avec la barge de 89 m, Chaulk Lifter, appartenant la compagnie CAI Marine de Moncton. Cette dernire devait tre toue jusqu Belledune au Nouveau-Brunswick pour y tre charge de machinerie et de matriaux de construction pour tre ensuite livre Nain Terre-Neuve-et-Labrador. </p><p>Le contrat dapproximativement huit (8) semaines a reprsent un dfi de taille pour lquipage; la communaut de Nain tant la plus nordique de Terre-Neuve-et-Labrador, les communications taient difficiles. De plus, une fois sur place, le savoir-faire de ces derniers a t mis lpreuve en raison de la petite taille du quai qui a rendu laccostage de limposante barge particulirement difficile.</p><p>Remorquage dans le Nord</p><p>Le 14 septembre, lOCEAN RAYMOND LEMAY a quitt le port de Sept-les afin dassister les quatre (4) remorqueurs dj sur place pour la phase slip operation du projet Hebron. </p><p>Une structure de bton arm devait tre installe autour de la plate-forme, au site en eaux profondes, afin de la protger des icebergs.</p><p>Les remorqueurs servaient principalement dplacer les barges entre Broad Cove et Bull Arm pour le transport des agrgats ncessaires la construction de la protection.</p><p>De nombreuses barges de Travaux Maritimes Ocan ont aussi t utilises dans cette nouvelle phase du projet qui a t complte le 23 octobre dernier. Le client est extrmement satisfait de la qualit et lefficacit du travail effectu. Merci tous les employs ainsi qu Louis Guay et Mark Norris qui contribuent au succs de ce projet denvergure !</p><p>HebronBarge daccs construite par RNI au dbut de lt</p><p>FmaxFX</p><p>t</p><p>t</p><p>Axe = Fdt = Fmax</p><p>t</p><p>12</p><p>(</p><p>( Hyp. : variation force)</p><p>t</p><p> t</p><p>t</p><p>)</p><p>t</p></li><li><p>TRAVAUX MARITIMES OCANET DRAGAGE OCAN DSM</p><p>Plusieurs quipements sont sur le site du pont Champlain afin daider les entrepreneurs Pomerleau, DJL et Hexagone dans la ralisation des travaux de rfection de la section 5. Le projet denvergure a dbut en mai; plus dune soixantaine dquipements sont dj sur place, et en raison de lampleur, 30 uniflotes et 16 caissons OC-45 ont quitt en direction de Montral le 30 octobre.</p><p>Le projet de construction du terminal maritime de la cimenterie McInnis Port-Daniel avance trs bien. Six (6) de la douzaine de piliers prvus pour le nouveau quai ont t installs depuis le dbut des travaux en juin. On prvoit que les barges Pugwash, Oka #12 et Submersible seront sur place jusquen dcembre 2015. </p><p>Le client, Hamel Construction, est trs satisfait de lavancement des travaux, malgr le fait que, durant certains jours, les conditions de travail soient particulires dans la Baie-des-Chaleurs; de forts vents nordiques provoquent de hautes vagues qui empchent les quipes de travailler.</p><p>Projets en cours</p><p>5</p><p>Plusieurs quipements ont pris la direction de lOntario pour le projet de remplacement du pont des Allumettes. Le pont, construit en 1957, permet de relier Pembroke lIsle-aux-Allumettes au Qubec. Il constitue un lien interprovincial essentiel, particulirement pour lindustrie forestire et le transport du bois de sciage.</p><p>Le pont actuel, ayant atteint sa dure de vie utile, doit tre compltement remplac. Pomerleau btira un nouveau pont parallle avant dabattre lancien. Travaux Maritimes Ocan fournira lentrepreneur 14 caissons OC-45, le bateau de travail Rapide Blanc ainsi que deux (2) treuils et une (1) pelle mcanique. Les travaux de piliers de structure du nouveau pont devraient tre excuts en fvrier 2015 afin de permettre la construction du tablier le mois suivant.</p><p>Pont des Allumettes</p><p>Peu aprs avoir complt le dragage de la Traverse du Nord dans un temps record de 25 jours, la drague OCEAN TRAVERSE NORD et son quipage ont quitt Qubec en direction des les Vierges britanniques le 30 octobre dernier. Ils y complteront un projet de dragage consistant extraire 35 000 m3 de sable afin de permettre lagrandissement dun quai de croisire. LOTN prendra ensuite la direction de la centrale lectrique dItabo en Rpublique pour un contrat de deux semaines entre le 15 dcembre et le 1er janvier.</p><p>Dragage Ocan DSM a franchi les 300 000 heures sans arrt de travail. </p><p>Le dragage dentretien des installations portuaires dIOC (Iron Ore Company) Sept-les a t un succs grce la collaboration de lquipe dOcan Remorquage.</p><p>Dragage</p></li><li><p>CAROLE GOUDREAULT</p><p>DIRECTRICE PRINCIPALE - RESSOURCES HUMAINES</p><p>6</p><p>COURRIEL, VRAIMENT PRODUCTIF?Les communications voluent un rythme fulgurant ; en quelques annes, le courriel est devenu notre principal outil de communication. Il est aujourdhui possible denvoyer, de lire et de recevoir nos courriels 24 heures par jour, 7 jours sur 7, au travail, la maison, au resto et partout dans le monde. Cest dailleurs pourquoi plusieurs dentre nous sommes accros... Nous avons limpression que son usage nous permet de gagner du temps et dtre plus productifs. Toutefois, est-ce bien la ralit? </p><p>Obsds, nous utilisons trop souvent le courriel toutes les sauces. Nous copions des collgues pour tout et pour rien ou encore nous rpondons en utilisant la fonction rpondre tous sans que cela soit vraiment pertinent. Ce ne sont que deux des nombreuses illustrations dactions plus ou moins superflues que nous effectuons quotidiennement et qui ont pour effet dengorger inutilement nos botes. Nous ngligeons souvent linterruption quengendre la rception dun courriel. Diffrentes tudes ont rvl que plus de 85 % des rpondants ragissent un courriel dans un dlai infrieur deux minutes suivant sa rception, et ce partout et en tout temps! En interrompant notre tche, nous aurons besoin de 5 15 minutes pour retrouver notre concentration et notre rythme initial. Imaginez donc lampleur du problme pour ceux qui reoivent des dizaines, voire des centaines, de courriels par jour ou dun seul message envoy une centaine demploys.</p><p>Il est srement possible de mieux grer nos communications lre de liPhone, des rseaux sociaux, du Cloud et de tous les autres outils technologiques. Pour nous aider, un petit guide de rfrence sur les bonnes pratiques de lutilisation du courriel version 2.0 sera bientt mis notre disposition sur lintranet et sur les babillards. Nhsitez pas le consulter! Entretemps, interrogez-vous sur la pertinence denvoyer un courriel, considrez plutt des rencontres ou un petit coup de fil!</p></li><li><p>PROGRAMME DE RFRENCE</p><p>7</p><p>NOS POSTESSOUDEURS-MONTEURSISLE-AUX-COUDRES ETBAS-CARAQUET</p><p>MCANICIENISLE-AUX-COUDRES</p><p>TECHNICIENS EN ARCHITECTURE NAVALEQUBEC OU ISLE-AUX-COUDRES ETBAS-CARAQUET</p><p>TECHNICIEN EN GNIE MCANIQUEQUBEC OU ISLE-AUX-COUDRES</p><p>SUPERVISEUR - APPROVISIONNEMENTQUBEC</p><p>DIRECTEUR ADJOINT - PROJETSQUBEC</p><p>SURINTENDANT - MAINTENANCEQUBEC</p><p>ADJOINTE ADMINISTRATIVEQUBEC</p><p>CAPITAINE DE REMORQUEUR QUBEC ET MONTRAL</p><p>OFFICIER-MCANICIENQUBEC , TROIS-RIVIRES ET MONTRAL</p><p>Vous connaissez une personne de confiance qui est la recherche dun emploi? Invitez-la nous faire parvenir sa candidature et vous pourriez recevoir une prime de 600$!</p><p>Pour ce faire:</p><p> Consultez rgulirement les postes affichs sur notre site internet ou dans la section carrires des prochains bulletins. Discutez de ces opportunits avec cette personne.</p><p> Remplissez le formulaire (FO-RH-08 / Formulaire rfrences candidat) disponible dans la section Ressources Humaines de longlet Politiques et procdures de lintranet.</p><p> Invitez-la soumettre sa candidature en ligne par le biais de notre site internet ou faire parvenir son CV au service des ressources humaines (resshum@groupocean.com).</p><p> Assurez-vous que cette personne indique votre nom titre de rfrence sur son CV.</p><p>Assurez-vous de ne pas mettre en pril les relations daffaires dOcan en sollicitant des candidats travaillant pour des clients ou des fournisseurs cls.</p><p>Si le candidat est retenu, un employ des ressources humaines entrera en contact avec vous. La prime vous sera verse en deux (2) dpts; un premier de 200$ lentre en fonction du nouvel employ, le second au montant de 400$ lorsque celui-ci aura complt une priode demploi de 12 mois.</p><p>La politique complte est disponible pour consultation sur intranet, section Politiques et procdures, Politiques RH, Politique_de_rfrence_de_candidats.</p></li><li><p>NOTRE MONDEACTUALITS</p><p>Le premier ministre Stephen Harper sest rendu Sept-les le 13 octobre dernier afin dy faire une annonce sur lexploitation des hydrocarbures (ptrole) dans le golfe du Saint-Laurent. Il tait accompagn de son ministre lInfrastructure et aux Affaires intergouvernementales, Denis Lebel, et du ministre qubcois responsable de la Stratgie maritime, Jean DAmour. Son annonce concernait la gestion du ptrole dans les eaux du golfe et la faon de calculer les recettes provenant de cette exploitation. </p><p>M. Harper a profit de son passage pour visiter le nouveau quai multi-usagers Pointe-Noire et cest lOCAN ARCTIQUE qui ly a conduit. Merci lquipe dOcan Remorquage Cte-Nord pour leur collaboration cette journe.</p><p>Premier ministre Sept-les</p><p>Plusieurs quipes dIndustries, de Remorquage et de SMO ont travaill en synergie afin de remettre niveau lOCEAN BASQUES. </p><p>Les travaux dinspection, de rparation des rservoirs et de peinture de la coque ont t raliss en cale sche au chantier. Ensuite, six semaines ont servi mettre jour machinerie et quipements de pont; amliorer les emmnagements; installer un Jason Cradle et un rseau Wifi; et prparer linspection annuelle avec Bureau Veritas.</p><p>Plusieurs composantes lectriques ont d tre modifies ou rinstalles. Un nouveau systme de surveillance des alarmes en salle des machines (AMS) spcialement conu par lquipe de Gilles Dallaire a t pos bord. Cest une premire pour Ocan qui donne habituellement ce type de travail en sous-traitance. Le nouveau sys...</p></li></ul>