Capacité fonctionnelle/capacité de travail I ntroduction

  • Published on
    02-Jan-2016

  • View
    31

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Capacit fonctionnelle/capacit de travail I ntroduction. Dr Pierre-Alain Buchard Service de consultations et valuations Clinique romande de radaptation. Classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la sant. Problme de Sant (CIM10). Fonction/structure organe - PowerPoint PPT Presentation

Transcript

Evaluation du prjudice mnager Modle de la Clinique romande de radaptation

Classification internationale du fonctionnement (CIF)ParticipationFonction/structure

Page N3Problme de sant est une expression gnrique couvrant la maladie (aigu ou chronique), le troubles, la lsion ou le traumatisme. Il peut galement sagir dautres situations telles que la grossesse, le vieillissement, le stress, une anomalie congnitale ou une prdisposition gntique. Les problmes de sant sont cods laide de la CIM-10.Fonctionnement est un terme gnrique couvrant les fonctions de lorganisme, les structures anatomiques, les activits et la participation. Il dsigne les aspects positifs de linteraction entre un individu (ayant un problme de sant) et les facteurs contextuels de cet individu (facteurs personnels et environnementaux).Handicap est un terme gnrique dsignant les dficiences, les limitations dactivit et les restrictions de la participation. Il dsigne les aspects ngatifs de linteraction entre un individu (ayant un problme de sant) et les facteurs contextuels dans lesquels il volue (facteurs personnels et environnementaux).Les fonctions organiques sont les fonctions physiologiques des systmes organiques, fonctions psychologiques comprises. Ladjectif organique sapplique lorganisme humain tout entier et, ce titre, aussi au cerveau. En consquence, les fonctions mentales (ou psychologiques) sont subsumes sous les fonctions organiques. Pour ces fonctions, on estime que la norme est la norme statistique valable pour les tres humains.Les structures anatomiques sont les parties structurelles du corps comme les organes, les membres et leurs composants, classifis selon les systmes organiques. Pour ces structures, on estime que la norme est la norme statistique valable pour les tres humains.La dficience est une perte ou une anomalie dune partie du corps (c.--d. dune structure) ou dune fonction de lorganisme (cest--dire dune fonction physiologique). Les fonctions physiologiques incluent les fonctions mentales. Dans ce contexte, le terme danomalie est strictement utilis pour dsigner un cart important par rapport des normes statistiques tablies (c.--d. un cart par rapport la moyenne de la population dans le cadre de normes mesures) et il ne doit tre utilis que dans ce sens.Lactivit est lexcution dune tche ou dune action par un individu. Elle constitue la dimension individuelle du fonctionnement.Les limitations dactivit sont des difficults quun individu peut prouver dans laccomplissement de ses activits. Lcart dans la capacit dexercer lactivit de la manire et dans la mesure escomptes de la part de gens nayant pas ce problme de sant peut tre plus ou moins grand, tant en qualit qu'en quantit.La participation est limplication de lindividu dans une situation vcue. Elle constitue la perspective socitale du fonctionnement.Les restrictions de la participation sont des problmes qui peuvent se poser un individu lorsquil simplique dans des situations vcues. La prsence dune restriction de la participation se dtermine en comparant la participation dun individu celle quon attend, dans telle culture ou telle socit, dun individu sans limitation dactivit.Les facteurs contextuels sont les facteurs qui constituent le contexte global de la vie dun individu et, en particulier, du cadre dans lequel les tats de sant sont classifis dans la CIF. Il existe deux catgories de facteurs contextuels : les facteurs environnementaux et les facteurs personnels.Les facteurs environnementaux constituent une composante de la CIF et renvoient tous les aspects du monde extrieur ou extrinsque qui forment le contexte de la vie dun individu et, ce titre, ont une incidence sur le fonctionnement de celui-ci. Les facteurs environnementaux incluent le monde physique et ses caractristiques, le monde physique bti par lhomme, les autres individus dans des relations diffrentes, les rles, les attitudes et les valeurs, les systmes et les services sociaux, ainsi que les politiques, les rgles et les lois.Les facteurs personnels sont des facteurs contextuels qui ont trait lindividu tels que lge, le sexe, la condition sociale, les expriences de la vie, etc., qui ne sont pas classifis dans la CIF mais que les utilisateurs peuvent intgrer leurs applications de la CIF.La capacit est un schma qui, en tant que code qualificatif, indique le plus haut niveau possible de fonctionnement quun individu puisse atteindre dans un domaine de la liste Activit et Participation, un moment donn. La capacit se mesure dans un environnement uniforme ou normal, refltant ainsi laptitude de lindividu ajuste de son environnement. Les facteurs environnementaux peuvent servir dcrire les caractristiques de cet environnement uniforme ou normal.La performance est un schma qui, en tant que code qualificatif, dcrit ce que les individus font dans leur environnement habituel. Il introduit ainsi lide de limplication dun individu dans des situations vcues. Lenvironnement habituel est galement dcrit laide de Facteurs environnementaux.Les facilitateurs dsignent tous les facteurs environnementaux prsents dans lenvironnement de lindividu qui, par leur prsence ou leur absence, amliorent le fonctionnement ou rduisent le handicap. Il pourra notamment sagir dunenvironnement physique qui soit accessible, de lexistence de moyens techniques dassistance, dattitudes positives des gens vis--vis du de l'incapacit, ainsi que de services, de structures et de politiques visant accrotre limplication, dans tous les secteurs de la vie, de tous ceux qui ont un problme de sant entranant une incapacit. Labsence dun facteur peut galement faciliter les choses, comme labsence de stigmatisation ou d'attitudes ngatives. Les facilitateurs empcheront une dficience ou une limitation dactivit de devenir une restriction de la participation, puisque la performance relle d'une action s'en trouvera amliore, en dpit du problme de capacit que connat la personne.Les obstacles dsignent tout facteur environnemental situ proximit dun individu qui, par sa prsence ou son absence, limite le fonctionnement et provoque lincapacit. Il pourra notamment sagir dun environnement physique inaccessible, de labsence d'aides techniques, dattitudes ngatives des gens vis--vis de lincapacit, ainsi que de services, de structures et de politiques inexistants ou qui entravent spcifiquement la participation, dans tous les secteurs de la vie, de tous ceux qui ont un problme de sant.

Cette classification publie en 2001 a identifi 4 domaines :Celui des fonctions organiques, celui des structures anatomiques, celui des activits et de la participation (activits de la vie quotidienne principalement) et celui des facteurs environnementaux. Loriginalit du concept est quil ne propose pas un rapport linaire de cause effet entre ces domaines, mais reconnat des relations interdpendantes susceptibles dtre influences par des facteurs personnels (traits de personnalit par ex.). Les facteurs personnels ne sont cependant pas intgrs lICF en raison des importantes variations sociales et culturelles qui leur sont associes.

Le concept multidimensionnel permet de comprendre que des personnes atteintes dune mme lsion organique aient un niveau dactivit et de participation diffrent, car influenc non seulement par la lsion elle-mme, mais galement par des facteurs personnels et environnementaux. Cette classification ouvre donc un champ dexploration plus large que la simple exploration des anomalies de la fonction et des structures anatomiques nerveuses et musculo-squelettiques.

Les divers instruments composant lvaluation des aptitudes fonctionnelles rsiduelles couvrent 1 voire 2 des 4 domaines de lICF. Lvaluation donne davantage de poids aux instruments se rapportant aux 3 premiers domaines.

La mthode dvaluation applique dans notre clinique est originale en ce sens quelle apprcie rgulirement le niveau de cohrence des rsultats obtenus, quelle repose en partie sur le concept de la classification ICT, quelle est interdisciplinaire et quelle fait appel des moyens dvaluation se situant linterface de la mdecine et du monde du travail (ECF ateliers professionnels). Elle se rapproche ainsi de la mthode dvaluation dcrite pare lauteur amricaine Schultz-Johnson sous le nom de return to work evaluation.

La cohrence est lunit, le rapport logique, labsence de contradiction dans lenchanement des parties dun tout, les tout tant ici lvaluation dans son intgralit. La notion de cohrence fait appel au regroupement puis au recoupement des rsultats. Des rsultats homogne correspondent un haut niveau de cohrence, ce qui suggre que lvaluation ralise est valide et reproductible.

Certaines des donnes de lanamnse, lexamen physique ainsi que le bilan dimagerie explorent les 2 premiers domaines de lICF (fonctions organiques et structures anatomiques). Les auto-questionnaires, les tests de dextrit, lECF et les ateliers professionnels explorent le 3me domaine de lICF. Ils apprcient le fonctionnement de la personne, autrement dit son niveau dactivit et de participation la vie socioprofessionnelle. Les auto-questionnaires sont purement subjectifs, ils donnent loccasion au patient de transmettre la manire avec laquelle il peroit les rpercussions fonctionnelles et socioprofessionnelles de son problme de sant. Les tests de dextrit et lECF sont des test ou des batteries de test fonctionnels tendant lobjectivit du fait des mthodologies employes (kinsiophysiques). Quant aux ateliers, professionnels, ils constituent le milieu idal pour examiner la faon avec laquelle le patient met en pratique ses aptitudes fonctionnelles pralablement mesures. A chaque fois, le niveau de cohrence de ce qui est mesur ou observ est apprci.

Afin dviter des redondances et une perte de temps, on peut appliquer un systme de dpistage avec une 1re batterie de test dont on tudie la cohrence et que lon compare un autoquestionnaire, le PACT par exemple. Si les rsultats sont en accord avec les donnes de lvaluation des 2 premiers domaines de lICF, lvaluation se poursuit soit directement aux ateliers professionnels, soit par une ECF qui prcde le passage aux ateliers professionnels.

Si au contraire les rsultats du dpistage sont peu cohrents, lvaluation ne se poursuit en gnral pas par une ECF ou un passage aux ateliers professionnels, les renseignements qui pourraient en tre tirs nayant quune valeur trs limite : constat de discordances dj releves auparavant, observation dun comportement douloureux inadapt, difficults dterminer le lus objectivement possible les aptitudes fonctionnelles maximales lies au travail du fait de la faible reproductivit des performances mesures. Dans une telle situation, li faut plutt la peine dexplorer plus fond les facteurs personnels et environnement, quatrime domaine de lICF. Parfois, une co-morbidit psychiatrique ayant un rle incapacitant est mise en vidence.

Au terme de cette valuation structure et interdisciplinaire, il est possible de dterminer si le patient a les aptitudes lautorisant reprendre ou non son travail habituel en toute scurit. .Classification internationale du fonctionnement (CIF)ParticipationFonction/structure

Page N4Problme de sant est une expression gnrique couvrant la maladie (aigu ou chronique), le troubles, la lsion ou le traumatisme. Il peut galement sagir dautres situations telles que la grossesse, le vieillissement, le stress, une anomalie congnitale ou une prdisposition gntique. Les problmes de sant sont cods laide de la CIM-10.Fonctionnement est un terme gnrique couvrant les fonctions de lorganisme, les structures anatomiques, les activits et la participation. Il dsigne les aspects positifs de linteraction entre un individu (ayant un problme de sant) et les facteurs contextuels de cet individu (facteurs personnels et environnementaux).Handicap est un terme gnrique dsignant les dficiences, les limitations dactivit et les restrictions de la participation. Il dsigne les aspects ngatifs de linteraction entre un individu (ayant un problme de sant) et les facteurs contextuels dans lesquels il volue (facteurs personnels et environnementaux).Les fonctions organiques sont les fonctions physiologiques des systmes organiques, fonctions psychologiques comprises. Ladjectif organique sapplique lorganisme humain tout entier et, ce titre, aussi au cerveau. En consquence, les fonctions mentales (ou psychologiques) sont subsumes sous les fonctions organiques. Pour ces fonctions, on estime que la norme est la norme statistique valable pour les tres humains.Les structures anatomiques sont les parties structurelles du corps comme les organes, les membres et leurs composants, classifis selon les systmes organiques. Pour ces structures, on estime que la norme est la norme statistique valable pour les tres humains.La dficience est une perte ou une anomalie dune partie du corps (c.--d. dune structure) ou dune fonction de lorganisme (cest--dire dune fonction physiologique). Les fonctions physiologiques incluent les fonctions mentales. Dans ce contexte, le terme danomalie est strictement utilis pour dsigner un cart important par rapport des normes statistiques tablies (c.--d. un cart par rapport la moyenne de la population dans le cadre de normes mesures) et il ne doit tre utilis que dans ce sens.Lactivit est lexcution dune tche ou dune action par un individu. Elle constitue la dimension individuelle du fonctionnement.Les limitations dactivit sont des difficults quun individu peut prouver dans laccomplissement de ses activits. Lcart dans la capacit dexercer lactivit de la manire et dans la mesure escomptes de la part de gens nayant pas ce problme de sant peut tre plus ou moins grand, tant en qualit qu'en quantit.La participation est limplication de lindividu dans une situation vcue. Elle constitue la perspective socitale du fonctionnement.Les restrictions de la participation sont des problmes qui peuvent se poser un individu lorsquil simplique dans des situations vcues. La prsence dune restriction de la participation se dtermine en comparant la participation dun individu celle quon attend, dans telle culture ou telle socit, dun individu sans limitation dactivit.Les facteurs contextuels sont les facteurs qui constituent le contexte global de la vie dun individu et, en particulier, du cadre dans lequel les tats de sant sont classifis dans la CIF. Il existe deux catgories de facteurs contextuels : les facteurs environnementaux et les facteurs personnels.Les facteurs environnementaux constituent une composante de la CIF et renvoient tous les aspects du monde extrieur ou extrinsque qui forment le contexte de la vie dun individu et, ce titre, ont une incidence sur le fonctionnement de celui-ci. Les facteurs environnementaux incluent le monde physique et ses caractristiques, le monde physique bti par lhomme, les autres individus dans des relations diffrentes, les rles, les attitudes et les valeurs, les systmes et les services sociaux, ainsi que les politiques, les rgles et les lois.Les facteurs personnels sont...

Recommended

View more >