Cathy Serval P5 / E2 Formation théorique Niveau IV

  • View
    114

  • Download
    6

Embed Size (px)

Text of Cathy Serval P5 / E2 Formation théorique Niveau IV

  • Page 1
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV
  • Page 2
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Sommaire Sommaire de la formation Rglementation Physique applique la plonge Systme nerveux et plonge Les accidents toxiques en plonge Systme circulatoire et plonge Systme respiratoire et plonge Sphre ORL et plonge Elments de calcul de tables Utilisation des tables de plonges Procdures particulires de dcompression Ordinateur de plonge et planification Matriel de plonge le dtendeur Matriel de plonge compresseur - bouteille Matriel de navigation, de scurit et matelotage Orienter et conduire sa palanque en scurit Etre un guide de la mer connaissant le milieu
  • Page 3
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Sommaire Rglementation Physique applique la plonge Systme nerveux et plonge Les accidents toxiques en plonge Systme circulatoire et plonge Systme respiratoire en plonge Sphre ORL et plonge Rappels Loreille Anatomie Equipression sous leau Rle Accidentologie et prvention Les sinus Aujourd'hui
  • Page 4
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Sphre ORL et plonge Sphre ORL : ensemble constitu des systmes nasal et auriculaire,ainsi que du larynx En tant que guide de palanque,il est judicieux de connatre la sphre ORL et de comprendre son fonctionnement car tous ces systmes contiennent de lair ou le vhiculent et sont donc soumis aux variations de pression donc sige dincidents ou daccidents.
  • Page 5
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Sphre ORL et plonge Rappels anatomiques de la sphre ORL
  • Page 6
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Sphre ORL et plonge Anatomie de loreille
  • Page 7
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Sphre ORL et plonge Loreille externe - le pavillon : c'est la partie visible de l'oreille, constitue par un cartilage recouvert de peau ; il prsente de nombreux replis qui captent les sons, les dirigent et nous permettent de situer leur provenance. - le conduit auditif externe : petit tuyau de 2 a 4 cm de longueur La peau qui le tapisse contient de trs nombreuses glandes qui secrtent le crumen. Celui-ci associ aux poils retient les poussires. -le tympan : membrane de 0,1 mm d'paisseur, incline a 45 par rapport a l'axe du conduit. Il vibre avec les ondes sonores et transmet le mouvement au marteau. Sa finesse explique sa grande fragilit.
  • Page 8
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Sphre ORL et plonge Partie ayant pour rle d'amplifier les sons avant transmission a l'oreille interne et d'quilibrer les pressions de part et d'autre du tympan. Elle comprend : - la caisse du tympan avec la chane des osselets (le marteau, l'enclume et l'trier, serti dans la fentre ovale) - la fentre ovale qui la relie avec la rampe vestibulaire de l'oreille interne - la trompe d'Eustache qui la relie avec le rhino-pharynx. Loreille moyenne
  • Page 9
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Sphre ORL et plonge La trompe d'Eustache est un canal tubaire fibro-cartilagineux, form de deux cnes, long de 3 cm qui s'ouvre automatiquement une fois par minute a l'tat de veille et une fois toutes les cinq minutes pendant le sommeil. Elle est entoure par les muscles peristaphylins internes et externes (muscles leveurs et tenseurs du voile du palais) et dun canal osseux qui forme un tranglement de 1 2 mm de diamtre. Loreille moyenne et la trompe dEustache
  • Page 10
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Sphre ORL et plonge Rappel des manuvres dquilibration
  • Page 11
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Sphre ORL et plonge ValsalvaDglutitionFrenzelToynbeeB.T.V. Delonca NezPincelibrepince libre BoucheFermefermelibrefermelibre GlotteOuverteferme libre Actionsouffler dans le nez avaler la salive langue plaque contre palais, prononcer KE avaler salive ouverture du maxillaire infrieur (billement) Rsultat sur l'Oreille Moyenne surpression d'origine pulmonaire quipressionsurpression d'origine Rhino pharynge dpressionquipression ExcutionFaciletrs faciledifficile avec un dtendeur trs faciledifficile ScuritMoyennemoyennebonne parfaite DescenteDesc + RemDescenteRemonteDesc + Rem Rcapitulatif des manuvres de compensation
  • Page 12
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Systme circulatoire et plonge Causes des problmes dquilibration La trompe d'Eustache est bouche par des scretions provenant des voies aeriennes superieures, l'equilibrage ne pourra pas se faire de chaque cot du tympan et il y aura dformation, voire rupture du tympan. Cette impossibilite dquilibrer peut etre soit permanente (trompe d'Eustache obstrue), soit temporaire (trompe congestionne par inflammation : rhume, rhinite,sinusite, otite...). Autres causes: - conduit auditif externe bouch (bouchon de cerumen, bouchon pidermique). - cagoules trop serres ou descente trop rapide avec quilibration retardement.
  • Page 13
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Sphre ORL et plonge Cas du Vasalva la remonte Risque de : Rupture du tympan Barotraumatisme de loreille interne Surpression pulmonaire Accident de dcompression
  • Page 14
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Sphre ORL et plonge Loreille interne Elle comprend une cavit rigide de forme complexe, le labyrinthe osseux, dans laquelle flotte un organe souple et creux de forme comparable : le labyrinthe membraneux. Tous deux baignent dans des liquides qui occupent la cavit interne du labyrinthe membraneux et l'espace qui le spare du labyrinthe osseux. Deux membranes s'opposent leur coulement dans l'oreille moyenne : la fentre ovale et la fentre ronde.
  • Page 15
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Sphre ORL et plonge Loreille interne Le labyrinthe est constitu de deux parties : La cochle ou limaon: responsable de l'audition grce la prsence de l'organe de Corti, rcepteur sensoriel de l'oue. Le vestibule : o se situent les canaux semi-circulaires l'origine du contrle de l'quilibre de l'individu. Le nerf cochlaire et le nerf vestibulaire se runissent pour donner le nerf cochlo-vestibulaire (nerf auditif) qui parcourt le conduit auditif interne. 1:vestibule2:nerf cochlo-vestibulaire 3:nerf cochlaire4:cochle
  • Page 16
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Sphre ORL et plonge A l'arrive des ondes sonores sur le tympan, celui-ci, tendu, se met vibrer,crant de multiples petites pressions poussant sur la membrane du tympan et communiquant des vibrations au marteau qui transmet le message l'enclume, qui son tour le transmet l'trier, qui lui-mme le communique l'oreille interne. L'onde arrive ensuite au niveau de la cochle o les ondes sonores vont tre transformes en impulsions nerveuses (influx nerveux) qui sont captes par le nerf auditif, puis transmises au cerveau qui les dcode. C'est ce niveau que le son est transform, perceptible, et entendu comme une voix, une musique, etc.... Mcanisme de laudition
  • Page 17
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Sphre ORL et plonge Acoustique dans leau Vitesse du son dans lair : 330 m/ s Dans leau : 1500 m / s Dune part, les 2 oreilles sont stimules quasi en mme temps car 10 cms dcart entre elles. Dautre part, le milieu aquatique ne permet pas au tympan de vibrer normalement par contre les cils de la cochle vont tre excits par les ondes sonores qui traversent la boite crnienne. Ceci explique la non perception de la provenance Des sons sous leau (cris dans dtendeur, moteur de bateau, ptards de rappel)
  • Page 18
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Sphre ORL et plonge Les canaux semi-circulaires sont des compartiments de l'oreille interne situs perpendiculairement les uns par rapport aux autres, remplis de liquide et contenant de minuscules cils sensoriels. la suite d'un mouvement de la tte, les cils contenus dans ces cavits sont courbs par le dplacement du liquide, provoquant une impulsion nerveuse. Le cerveau est inform des moindres changements de position de la tte. Les deux oreilles fonctionnent en cohrence, le dysfonctionnement de lune delle provoque des troubles de perception de lquilibre. Mcanisme de lquilibre
  • Page 19
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / sphre ORL et plonge Problmes et prvention Otite externe Inflammation du conduit auditif due une infection, provoquant perte daudition, douleur et congestion du conduit auditif, voire du tympan. Souvent lors des plonges en milieu tropical o chaleur et humidit favorisent la prolifration microbienne. Consquences: Gne lors des plonges Aggravation de linfection qui peut conduire perforation du tympan Prvention: Rinage des oreilles leau douce aprs chaque plonge Pas de mdicaments contenant un anesthsique local (manuvre dquilibrage tardive par manque de perception = lsion tympan.
  • Page 20
  • Cathy Serval P5 / E2 Formation thorique Niveau IV / Sphre ORL et plonge Problmes et prvention Barotraumatisme de loreille moyenne Suite problme dquipression Congestion du tympan voire de la trompe dEustache dont la permabilit est rduite Consquences: -Manoeuvres dquilibration encore plus difficiles -Peut aller jusqu perforation du tympan -Vertiges alterno-barique : vertige avec dsorientation de courte dure suite dsquilibre des pressions entre les deux oreilles souvent au moment de la remonte. Prvention : - Rappel aux plongeurs ne pas plonger enrhum, ne jamais forcer,des