CHAPITRE 2 Le fondement biblique de la prière à .Le fondement biblique de la prière à Marie et

  • View
    220

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of CHAPITRE 2 Le fondement biblique de la prière à .Le fondement biblique de la prière à Marie et

  • CHAPITRE 2

    Le fondement biblique de la prire Marie etles enseignements catholiques sur Marie

    La Bienheureuse Vierge Marie est la mre de Jsus-Christ. Contrairement aux re-vendications de certains, lglise catholique nenseigne pas et na jamais enseignque Marie est Dieu. Ce serait une hrsie. Marie nest simplement quune crature,mais le plus grand de tous les tres humains crs par Dieu. Veuillez consulter ci-dessous les preuves bibliques de lenseignement catholique sur Marie, et pourquoi ilest si ncessaire de comprendre son rle et son importance. Pour comprendre ce quela Bible enseigne sur Marie (la mre de Jsus-Christ), il faut comprendre les typesbibliques.

    Type = un vnement rel, une personne, une institution, dans lAncien Testament,prfigurant un autre vnement rel, une autre personne, une institution, apparte-nant au Nouveau Testament.

    La Bible enseigne quAdam, le premier homme, fut un type deJsus-Christ

    Jsus-Christ tait vrai Dieu et vrai homme. Adam ntait seulement quun homme,le premier homme. Cependant, la Bible dit quAdam fut un type de celui qui devaitvenir : Jsus-Christ.

    Rom. 5 :14 - Pourtant la mort a rgn depuis Adam jusqu Mose, mmesur ceux qui navaient pas pch par une transgression semblable celledAdam, qui est limage [le type] de celui qui devait venir [Jsus].

    De quelle faon Adam fut-il un type de Jsus ? Cest peut-tre mieux rsum dansce passage :

    Rom. 5 :19 - En effet, tout comme par la dsobissance dun seul hommebeaucoup ont t rendus pcheurs, beaucoup seront rendus justes parlobissance dun seul.

    Adam plongea le monde dans le pch ; le Christ vint racheter le monde du pchdAdam. Adam pcha par sa dsobissance devant larbre de la connaissance du bien

    1

  • Chapitre 2 La prire Marie et les enseignements catholiques sur Marie

    et du mal ; le Christ racheta le monde par Son obissance et Son sacrifice sur larbrede la croix. Voil pourquoi la Bible dit que le Christ est le nouveau, le second oule dernier Adam. Il est venu dfaire ce qua fait Adam, et est devenu la tte de larace nouvelle et rachete de ceux qui vivent surnaturellement dans le Christ, tandisquAdam, le premier homme, fut la tte de lhumanit qui tomba dans le pch.

    La Bible enseigne que Jsus Christ est le second Adam

    1 Cor. 15 :45 Cest pourquoi il est crit : Le premier homme, Adam,devint un tre vivant. Le dernier Adam est un esprit qui communique lavie.

    Il y a plusieurs types bibliques. Gardez lesprit que tous ces vnements, personneset choses, furent de vrais vnements, personnes, et choses. Ils prfiguraient aussiquelque chose qui viendrait plus tard. Voici quelques exemples :

    1 Cor. 10 :1-2 - La Bible enseigne que la traverse de la Mer Rouge (Exode 14) prfi-gurait le Baptme.

    1 Pierre 3 :19-21 - La Bible enseigne que lArche de No et le Dluge prfiguraient lesalut par le baptme et lglise.

    1 Cor. 5 :7 - La Bible enseigne que lagneau pascal qui fut sacrifi (Exode 12), prfi-gurait le Christ, lAgneau de Dieu qui enlve le pch du monde (Jean 1 :29).

    Hb. 8 :8-10 - La Bible enseigne que le systme de lAncienne Alliance tait une figurede la Nouvelle Alliance.

    Mat. 12 :40 - La Bible enseigne que les trois jours et trois nuits que passa Jonas dansle ventre de la baleine prfiguraient la Rsurrection de Jsus Christ dentre les morts,aprs trois jours.

    On pourrait donner dautres exemples de types bibliques, mais ce qui est importantest de comprendre que laccomplissement dun type (appel alors antitype ) est plusgrand que le type. Jsus-Christ est infiniment plus grand quAdam ; le Nouveau Tes-tament est plus grand que lAncien ; la Rsurrection est plus grande que les dboiresde Jonas, etc. Avec cela en tte, considrons certains types de Marie, la mre deJsus-Christ : Il y a plusieurs types de Marie. En plus des preuves bibliques, ces typesfournissent une preuve biblique indniable de lenseignement catholique sur Marie.Les informations suivantes seront certainement nouvelles et surprenantes pour denombreux non-catholiques.

    www.vaticancatholic.com 2 www.vaticancatholique.com

  • Chapitre 2 La prire Marie et les enseignements catholiques sur Marie

    TOUT COMME LE CHRIST EST LE NOUVEL ADAM, MARIE EST LANOUVELLE VE

    Comme dj mentionn, Adam, le premier homme, tait un type de Jsus-Christ.Mais, avec lui, se trouvait une femme tout autant implique dans la chute du mondedans le pch. Ctait ve, la premire femme. Bien que ce soit la transgressiondAdam qui constitut le pch originel, ve en fut une cause instrumentale, et futinextricablement lie aux lments y conduisant. La femme (ve) pcha et fut locca-sion de pcher pour Adam.

    Gen. 3 :1-6 - Le serpent tait le plus rus de tous les animaux sauvagesque lternel Dieu avait faits. Il dit la femme : Dieu a-t-il vraiment dit :Vous ne mangerez aucun des fruits des arbres du jardin ? La femme rpon-dit au serpent : Nous mangeons du fruit des arbres du jardin. Cependant,en ce qui concerne le fruit de larbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit :Vous nen mangerez pas et vous ny toucherez pas, sinon vous mourrez. Leserpent dit alors la femme : Vous ne mourrez absolument pas, maisDieu sait que, le jour o vous en mangerez, vos yeux souvriront et vousserez comme Dieu : vous connatrez le bien et le mal. La femme vit quelarbre tait porteur de fruits bons manger, agrable regarder et pr-cieux pour ouvrir lintelligence. Elle prit de son fruit et en mangea. Elleen donna aussi son mari qui tait avec elle et il en mangea.

    Tout comme la femme (ve) fut intimement implique dans les vnementsconduisant au pch originel, une femme se distingua en tant intimement impli-que dans les vnements conduisant la Rdemption. Cest Marie, la mre de Jsus-Christ, la nouvelle ve.

    Dans la Bible, il existe de nombreuses et claires similitudes entre ve et Marie d-montrant que, tout comme le Christ est le Nouveau Adam, Marie est la Nouvelleve.

    ve communiqua avec un ange dchu (le Serpent), lui fit confianceet lui obit Marie communiqua avec un ange bon (Gabriel), lui fit

    confiance et lui obit.

    Gense 3 :4-6 - Le serpent dit alors la femme : Vous ne mourrezabsolument pas... Elle [ve] prit de son fruit et en mangea.

    Luc 1 :26-38 - ... lange Gabriel fut envoy par Dieu dans une ville deGalile... chez une vierge... Le nom de la vierge tait Marie. Lange entra

    www.vaticancatholic.com 3 www.vaticancatholique.com

  • Chapitre 2 La prire Marie et les enseignements catholiques sur Marie

    chez elle et dit : Je te salue, toi qui une grce a t faite, le Seigneur estavec toi. Tu es bnie parmi les femmes. Trouble par cette parole, Mariese demandait ce que pouvait signifier une telle salutation. Lange lui dit :Naie pas peur, Marie, car tu as trouv grce auprs de Dieu. Voici que tuseras enceinte. Tu mettras au monde un fils et tu lui donneras le nom deJsus... Marie dit : Je suis la servante du Seigneur. Que ta parolesaccomplisse pour moi ! Et lange la quitta.

    ve fut approche par le serpent (le Diable), un ange dchu. ve crut ses parolesmensongres et dsobit Dieu. ve pcha et entrana son mari faire de mme,plongeant de ce fait le monde dans la mort.

    Quant Marie, elle fut approche par Gabriel, un bon ange. Marie crut son messagede salut : quelle tait bnie entre toutes les femmes, pleine de grces, et apporteraitle Sauveur. Marie obit Dieu. Par cette obissance, elle consentit la conceptionde Jsus-Christ en son ventre, qui put ds lors venir et racheter le monde du pchdAdam.

    Mme dans lglise des premiers temps, ces similitudes bibliques taient reconnuescomme des identifications de Marie en tant que nouvelle ve, tout comme le Christest le nouvel Adam. Saint Irne, un clbre Pre apostolique du 2e sicle, fait lecontraste entre la premire ve et la seconde ve (Marie).

    St. Irne, Contre les hrsies, L. III, ch. 22 ; 185 A.D. - Paralllementau Seigneur, on trouve aussi la Vierge Marie obissante, lorsquelle ditVoici ta servante, Seigneur, quil me soit fait selon ta parole. [Luc 1 :38]ve, au contraire, avait t dsobissante elle avait dsobi, alorsquelle tait encore vierge... Ainsi galement le nud de la dsobis-sance dve a t dnou par lobissance de Marie, car ce que lavierge ve avait li par son incrdulit, la Vierge Marie la dlipar sa foi. [1]

    ve tait la mre de tous les vivants Marie, en tant que Mre deJsus, est aussi la Mre de tous les vivants, et mme de la vie.

    Gen. 3 :20- Adam appela sa femme ve, car elle devait tre la mrede tous les vivants.

    ve tait appele la mre de tous les vivants parce que tous ceux qui ont eu lavie descendent delle. Marie est elle aussi la mre de tous les vivants, mais dunemanire encore plus grande. Marie est la mre de Jsus-Christ, lequel est la Vie elle-

    www.vaticancatholic.com 4 www.vaticancatholique.com

  • Chapitre 2 La prire Marie et les enseignements catholiques sur Marie

    mme, et en qui se trouve toute vie.

    Jean 1 :4 - En elle il y avait la vie [Jsus], et cette vie tait la lumire destres humains.

    Mat. 1 :16 - ... Marie, de laquelle est n Jsus...

    Jean 14 :6 - Jsus lui dit : Cest moi qui suis le chemin, la vrit et lavie. On ne vient au Pre quen passant par moi.

    Jsus est la Vie. Par consquent, Marie est littralement la mre de la Vie elle-mme.Le parallle est clair avec ve, mre de tous les vivants. La diffrence est que Marieest mre dune Vie infiniment suprieure lexistence humaine. Ceux qui vivent etmeurent dans son Fils ont accs la vie ternelle en Lui et deviennent des craturesnouvelles.

    2 Corinthiens 5 :17 - Si quelquun est en Christ, il est une nouvelle cra-ture...

    Laccomplissement (Marie, mre de tous les vivants) est ici encore suprieur au type(ve, mre de tous les vivants).

    ve a t cre sans aucun pch La nouvelle ve, Marie, devaitelle aussi tre cre sans aucun pch (Immacule Conception)

    Nous venons de voir les indications bibliques