Cité de la · PDF fileArnold Schönberg,Klaus Huber,Luigi Nono et Luigi Dallapiccola. SAMEDI 12 FÉVRIER - 20H Olivier Messiaen P oèmes pour Mi, pour soprano et piano

  • View
    216

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Cité de la · PDF fileArnold Schönberg,Klaus Huber,Luigi Nono et Luigi...

  • MUSIQUE PURE, MUSIQUE ENGAGE

    Du samedi 5 au mardi 22 fvrier 2005

    Vous avez la possibilit de consulter

    les notes de programme en ligne,

    2 jours avant chaque concert :

    www.cite-musique.frC

    it

    de la

    mus

    ique

    Prsident du Conseil dadministrationJean-Philippe Billarant

    Directeur gnralLaurent Bayle

  • Musique pure, musique engage , par Pierre Boulez

    Cit Musiques :Toute votre carrire tmoigne dunfort engagement au sein dinstitutions musicales.Comment rsumeriez-vous votre action ?Pierre Boulez : Quand une institution est forte mais abesoin de changements, jessaie de la raffermir delintrieur. Les institutions qui ont survcu trs longtempsne sont pas ddaigner. Elles ont prouv leur force enrsistant lusure, mais ont parfois besoin dunernovation. Quand il ny a pas dinstitution correspondant une dmarche actuelle, alors il faut la crer. Cest ce queje me suis efforc de faire des deux cts.

    Ces actions se trouvent-elles la priphrie devotre travail de compositeur ?Non, cest la mme dmarche. Un compositeur nest pas luniquement pour crire parce que, sil ne transmet pas, il ya quelque chose qui nvolue pas. Pour moi, cestlvolution qui est importante. Il faut que la relationcompositeur/public volue. Donc il faut organiser cetterelation de faon ce quelle grandisse et quelle soit deplus en plus assure. Les organismes, justement,tablissent une certaine confiance entre un public et lecompositeur.

    Vous avez t amen critiquer les politiquesculturelles aussi bien de droite que de gauche. Maisvous tes rest plus lcart des autres champs de lapolitique.Je trouve que lartiste est un citoyen comme les autres. Ilna pas de dons spciaux pour juger de la politique de sonpays. Le plus souvent, il n'est pas assez inform. Ce qui megne dans lengagement politique des intellectuels engnral, cest quil y a une certaine motivation idologiquemais il ny a aucun contenu rel. Sengager pour un projetpolitique, cest trs honorable, mais ne pas soccuper, dansle mme temps, de renouveler les institutions musicales,cest un manquement. Pour moi, lengagement consiste essayer de rnover la socit dans ce que vous connaissez.

    Ava

    nt-

    pro

    po

    s3

    Mu

    siq

    ue

    pu

    re,m

    usi

    qu

    e e

    ng

    ag

    e2

    SAMEDI 5 FVRIER - 20HHarrison Birtwistle : Theseus GamePierre Boulez : ...explosante-fixe...

    MERCREDI 9 FVRIER - 20Huvres de Arnold Schnberg, Klaus Huber, Luigi Nono et Luigi Dallapiccola.

    SAMEDI 12 FVRIER - 20HOlivier Messiaen Pomes pour Mi, pour soprano et pianoQuatuor pour la fin du temps

    MARDI 15 FVRIER - 20HArnold Schnberg : Symphonie de chambre op. 9Pierre Boulez : Cummings ist der Dichter (1970-1986)Elliott Carter : Reflexions, pour ensemblePierre Boulez : Drive 2

    MERCREDI 16 FVRIER - 20HFrancis Poulenc : Un Soir de neigeFigure humaineHanns Eisler : Vier Stcke - Drei Mnnerchre - Vier Chorlieder

    VENDREDI 18 FVRIER - 20HJohann Sebastian Bach : Variations Goldberg

    SAMEDI 19 FVRIER - 20HPierre Boulez : Incises - Deuxime Sonate - Douze Notations -Troisime Sonate - Premire Sonate

    DIMANCHE 20 FVRIER - 16H30Giuseppe Verdi : Messa da Requiem

    MARDI 22 FVRIER - 20Huvres de Richard Wagner et Arnold Schnberg

    SO

    MM

    AIR

    E

    11

    16

    24

    32

    37

    39

    44

    47

    27

  • Oui. Il tait mme prt quitter la musique pour soccuperde ltat dIsral.

    propos de sa Ttralogie,Wagner a crit : Avec cetteuvre, je ferai alors connatre aux hommes de larvolution la signification de cette rvolution (). Cepublic-l me comprendra ; celui daujourdhui en estincapable . La vritable rvolution wagnrienne quelhomme daujourdhui comprend nest-elle pas cellede sa musique ? Cest vrai. Lvolution de Wagner par rapport ses ides de1848-49 a t assez cocasse. Il tait pris dans le mouvementet il a cru une forme de rnovation de la socit. Le Ringsort directement de l, certainement. Mais quand Louis IIest arriv, il a t subjugu par Wagner qui sen est servi,sans retenue. Lidal rvolutionnaire sest alorscompltement transfr dans lunivers musical et plus dutout dans la socit.

    Les idaux wagnriens restent difficiles dcrypterpour les hommes de notre poque.Il y a une schizophrnie dans Wagner et il y aura toujoursune controverse son sujet. Pour beaucoup de gens, il atrahi les idaux rvolutionnaires en se soumettant unpouvoir. Et puis il y a la question de lantismitisme.

    Dans Parsifal, toute la matire musicale est mise auservice de lIde : la Rdemption.Je crois que les musiques rdemptrices ne sont pas lesmeilleures chez les compositeurs. Lorsque je trouve le mot rdemption , je me mfie toujours ! La fin du troisimeacte de Parsifal est moins intressante que le prlude.

    Le Requiem de Verdi avec ces pages si thtrales est loppos de lesprit de Parsifal ! Mais Verdi a tport lui aussi par un esprit d'engagement. Limmensesuccs de son uvre ne vient-il pas de sa trs grandeconnaissance des limites de son public. Une qualit quine vous a jamais vraiment satisfait ?J'ai peut-tre une vue extrmement monochrome, mais jeconsidre que dans lopra du XIXe sicle, il y a Wagnerdabord, et les autres bien aprs.

    Ava

    nt-

    pro

    po

    s5

    Votre musique n'a jamais t le porte-parole devos convictions politiques ou philosophiques ?Non. Morale et qualit artistique nont vraiment rien voir.

    Vous ne croyez pas la mission de lartiste commeguide de la socit, porteur des idaux humanistesOn ne se dtache pas des idaux humanistes, mais on lesporte dans un domaine o lon a des comptences relles.Stravinski a rnov son propre langage, la musique, mais ledomaine des institutions lui est rest compltementtranger. Probablement que a ne lintressait pas et quilne ressentait aucun don pour cela.

    Webern a fait preuve dun dtachement de lapolitique qui tait aux antipodes de son engagementcratif ! Une attitude trs loigne dun Dessau oudun Eisler.Bien sr, on peut parler de lisolement de Webern, mais cequi reste de lui est beaucoup plus important que lesmusiques politiques de Dessau ou dEisler. C'est unequestion de qualit. Il y avait peut-tre plus de gnrositenvers la socit chez Dessau, mais la musique na pas laqualit de celle de Webern. Certaines musiques sontcomme des points capitaux de lhistoire de la musique et ily en a dautres qui nen sont pas. Je ne peux confondre lesdeux.

    Il y a souvent un dcalage entre les ides politiques,philosophiques dun compositeur et sa musique.Schnberg tait trs progressiste au point de vue dulangage musical mais extrmement ractionnaire dans sesides politiques. Le grand choc pour lui a t de dcouvrirlantismitisme. De se voir refuser finalement dentrerdans une socit laquelle il adhrait mentalement. Maisles gens ne sont pas dun seul bloc. Regardez Debussy, iltait trs anti-dreyfusard.

    Schnberg sest tourn vers la religion juive en 1933.Mose et Aaron est la cl de vote de cette pensejuive. Sa composition est lie au contexte historique :la progression de lantismitisme et du nazisme. Puis, partir de 1948, date de la cration dIsral, sesuvres vont tre dtermines par cet vnement.

    Mu

    siq

    ue

    pu

    re,m

    usi

    qu

    e e

    ng

    ag

    e4

  • particulier, il a compris quil y avait quelque chose qui nemarchait pas dans la socit communiste.

    Il stait dailleurs trouv en difficult avec le particommuniste.Oui. Mais il na pas cd un pouce de son terrain et il a faitla musique telle quil la concevait. Cest a que japprciechez Nono. Il na jamais obi aux objurgationscommunistes. Ce qui est important, cest cette forme dersistance.

    Un Survivant de Varsovie de Schnberg, qui fonctionnecomme une sorte de scnario o la musique suit pas pas le rcit dun rescap du ghetto, a un impact trsfort sur le public qui peut en saisir tout le message.Oui. Mais pour en revenir la difficult de faire passer unmessage, il suffirait de changer le texte en mettantquelques nazis poursuivis par les Russes dans Berlinassig

    On obtiendrait le mme rsultat.Exactement ! Vous pouvez en faire une parodie : la fin, aulieu de chanter le Shema Yisroel, le chur chante un chantnazi. Dans un cas vous seriez rvuls, dans un autre voustes au contraire touch. Quest-ce qui compte ? Cest unesituation dramatique. Cest vraiment trs ambigu. Bien sr,pour en revenir Parsifal, vous ne pouvez pas changer leprojet en mettant a sur la damnation qui, videmment,nappelle pas la mme musique que la rdemption. MaisBoris de Schloezer disait que si, par exemple, vous changezdans la messe de Beethoven les paroles Credo par nonCredo , vous changez trs peu de chose.

    Cest la mme impulsion.Oui. Cest la certitude, laffirmation de quelque chose.Cest pour a que je ne suis pas du tout convaincu par lesmessages, mme si je suis convaincu par leur gnrosit.Le contenu peut changer, la qualit de la musique resteraexactement la mme.

    Ava

    nt-

    pro

    po

    s7

    Verdi manquait-il dambition ? Non. Il tait dans une certaine ambiance, un certain typedducation. Ses dons ne sont pas contester, mais il ntaitpas inclus, comme Wagner, dans une tradition musicaleextrmement forte avec Beethoven, Mozart, Weber etGluck. Ses premiers opras sont trs proches de ceux delpoque avec un langage harmonique vraiment trs simple.Mais il a fait un effort considrable par la suite.

    Dallapiccola a fait de certaines de ses uvres, commeLe Prisonnier ou Les Chants de prison, des actes la foisde rvolte, dindignation et de rsistance culturelle.Le Prisonnier est son uvre qui me parat la plus frappante,la plus russie. Lide de la torture par lesprance esttrs contemporaine. Dallapiccola a su crer un mythe. ase passe sous lInquisition, mais finalement a peut trecompltement abstrait de la priode elle-mme.

    Nono a tent de concilier un trs haut degr deformalisation srielle avec son engageme

Search related