Comment rédiger un rapport ou une publication scientifique ?

  • Published on
    05-Jan-2017

  • View
    217

  • Download
    3

Embed Size (px)

Transcript

  • Ecole polytechnique fdrale de Lausanne Laboratoire des Systmes cologiques ECOS

    Comment rdiger un rapport ou une

    publication scientifique ?

    Version 2.2 - novembre 2006

    ---------------------------------------------------------------------

    Prof. AlexandreButtler - e-Mail: alexandre.buttler@epfl.ch - http://ecos.epfl.ch

    Sommaire:

    Note prliminaire : ................................................................................................................

    1. Gnralits: Importance de la qualit de la communication crite pour la transmission des

    connaissances; la notion de rapport et de publication scientifique .....................................2. Recherche et rdaction:

    2.1. Conception et conduite de la recherche: Elaborer le projet; cerner le problme et formuler les

    objectifs; se documenter et faire une premire analyse de l'information disponible ..........2.2. Structurer la rdaction et respecter un plan de rdaction: Elaborer un plan de travail; le

    dcoupage du texte en "introduction", "matriel et mthodes", "rsultats et discussion" et"conclusion" ...........................................................................................................

    2.2.1. Objet - introduction : Situer le problme et prsenter brivement la manire de le traiter; faire

    tat des connaissances et montrer la ncessit de la recherche; susciter des questions ..........2.2.2. Matriel et mthodes : Objet et technique de la recherche ...................................................

    2.2.3. Le dveloppement : Prsenter globalement ce qui a t fait; donner les rsultats et les mettre en

    valeur; analyser, comparer et discuter les rsultats; faire ressortir les ides partir desobservations et les structurer pour la dmonstration ........................................................

    2.2.4. La conclusion : Rcapituler le cheminement de la pense; faire les dductions au terme de la

    dmonstration .......................................................................................................2.2.5. Le titre : Formulation courte et spcifique du contenu de l'article .....................................

    2.2.6. Mots-cls :..............................................................................................................

    2.2.7. Le rsum : Prsentation rapide, prcise et attractive de l'essentiel du contenu ..................

    2.3. Quel journal choisir ?: .............. .............. .............. .............. .............. ..............

    2.4. Rdiger:

    2.4.1. Se lancer : Mettre en forme les ides agences dans le plan de rdaction .............................

    2.4.2. Simplifier : Mettre en valeur les ides et aller directement au fait .........................................

    2.4.3. Clarifier : Revoir le fond et la forme .......................................................................

    2.5. Comment numroter les chapitres: Deux faons "classiques"............................................

    2.6. Le graphisme: Des prsentations pour faciliter la lecture; le choix d'une typographie ..........

    2.7. Comment faire la bibliographie?: Le systme par ordre alphabtique, le systme alpha-

    numrique et le systme des citations ordonnes ..............................................................2.8. Les annexes: ............................................................................................................

    2.9. Comment faire la liste des auteurs?: ............................................................................

    2.10. Les remerciements: ....................................................................................................

    2.11. L'adresse: ................................................................................................................

    2.12. La table des matires: ................................................................................................

    2.13. Le sommaire: ...........................................................................................................

    2.14. La forme du manuscrit soumettre une revue: ........................................................2.15. Les commentaires du comit de lecture : .....................2.16. Le bon tirer ( proof ou preuve): ........................................................................

    2.17. Les tir parts: .........................................................................................................

    Bibliographie

    Annexe

    p. 2

    p. 4

    p. 5

    p. 6

    p. 7

    p. 7

    p. 9

    p. 10p. 10p. 10p. 11p. 11

    p. 11p. 12p. 12p. 12p. 13

    p. 14p. 16p. 16p. 17p. 17p. 17p. 17p. 17p. 18p. 18p. 19p. 19

  • Comment rdiger un rapport ou une publication scientifique?- Prof. A. Buttler page 2

    Note prliminaire

    Ce document constitue un rsum de quelques lectures d'ouvrages consacrs lamthodologie rdactionnelle (voir bibliographie) et sinspire de mon exprience personnelleacquise au cours de mon activit denseignant-chercheur. Pour l'tudiant qui doit crire unrapport d'exprience comme pour celui qui se trouve confront la rdaction d'un travail plusconsquent (travail de diplme, thse de doctorat), ce vade-mecum aidera trouver le "tonscientifique" ou dompter la crainte de la feuille blanche. Les autres chercheurs, quant eux, ytrouveront peut-tre quelque explication pour un refus de publication par l'diteur ou unecritique d'expert. Loin d'tre exhaustif, ce document est destin tre compltprogressivement avec le concours des lecteurs qui voudront bien me faire part de leursremarques ou de leur exprience.

    1. Gnralits

    Le problme pos est celui de la communication crite. Comme en tmoignent le nombred'ouvrages qui lui sont consacrs, celle-ci n'est pas facile et devient d'autant plus ardue quel'organisation sociale est plus vaste (p. ex. un document et son information qui doiventtransiter par plusieurs personnes avec diffrents intrts, diffrentes spcialits ou diffrentesproccupations) et que le nombre d'informations augmente dans notre environnement (radio,tlvision, journaux, confrences, etc.).

    En sciences, avec la profusion de revues scientifiques et d'articles publis, la sommed'informations devient norme, voire impossible "digrer". Ainsi sommes-nous conduits sacrifier certaines informations. La slection va se faire notamment en fonction de la qualitde la communication crite.

    La communication peut se comparer la chane:

    source metteur mdium rcepteur but

    Cette chane peut tre facilement rompue . Par exemple, l'metteur (l'auteur de lacommunication) peut dformer la source (l'information), ou il peut ne pas tenir compte du butqu'il a assign sa communication et il livrera alors des informations qui ne serviront pas sesobjectifs et seront inutiles. L'metteur doit aussi tenir compte du type de rcepteur (le lecteur)et choisir le mdium (le moyen de communication, la forme ou la prsentation) enconsquence. Le mdium aide ou nuit la transmission de l'information.

    Ainsi, si la communication n'est pas aise, elle n'en est pas moins ncessaire. En sciences,une recherche n'est formellement pas termine tant que les rsultats ne sont pas

    publis. En fait, la pierre angulaire de la philosophie des sciences est base sur l'assomptionfondamentale qu'une recherche originale doit tre publie; c'est cette condition que denouvelles connaissances peuvent tre authentifies et s'ajouter la base de donnes quiconstitue la connaissance scientifique. C'est pourquoi le chercheur ne doit passeulement "faire de la science" mais aussi "crire sa science"; n'en dplaise Charles

  • Comment rdiger un rapport ou une publication scientifique?- Prof. A. Buttler page 3

    Darwin qui a dit "la vie du naturaliste serait bien heureuse s'il ne pouvait qu'observer et sepasser d'crire". Malheureusement la formation des scientifiques est principalement orientevers les aspects techniques de la science et laisse peu de place l'apprentissage de lacommunication (orale ou crite).

    L'crit permet de faire passer un message (un signal), condition de respecter certainesrgles, charges prcisment d'viter les obstacles la communication. A cet gard, treconcis, tre clair et respecter la logique constituent les rgles de base lors de la rdaction derapports ou de publications. Si l'crit est incomprhensible son contenu est inutile et perdupour la science.

    Par rapport la communication orale, l'crit prsente plusieurs:

    - il permet de toucher un nombre illimit de personnes

    - il peut circuler

    - il laisse une trace, un tmoin

    - il fixe l'attention plus que les paroles, sitt oublies

    - l'information est plus difficilement altrable

    La notion de rapport:

    Plusieurs types d'crits peuvent entrer dans la catgorie des rapports. Il peut s'agir d'unepetite note de quelques pages concernant une visite, une runion, ou bien un crit pluscomplet sur une exprience, voire une excursion. Les crits d'importance comme les travauxde diplme ou les thses de doctorat devraient tre le plus possible structurs de faonconforme celle de la publication scientifique, ne serait-ce que pour en faciliter lapublication ultrieure. Comme ces travaux sont le plus souvent d'envergure et destins trepublis en plusieurs volets, il est judicieux de prvoir d'emble un dcoupage de la matire quipermette des publications spares autonomes, tout en veillant maintenir une structuregnrale cohrente et logique. Si cette manire de faire s'avre souvent intressante, elle ne doitpas faire oublier la ncessit d'intgrer, dans le plan de rdaction du manuscrit de thse, demme que dans le programme de publication, un chapitre ou un article de synthse.

    La notion de publication scientifique:

    Une publication scientifique est un rapport crit et publi dcrivant les rsultats d'unerecherche originale. Ce rapport doit tre prsent selon un code professionnel qui rsulte del'thique scientifique, de l'exprience d'dition et de la tradition.

    Formellement, pour tre considr comme un article scientifique primaire valide, un critscientifique doit contenir des rsultats originaux (premire publication) et tre publi seloncertaines rgles. En particulier, il doit tre soumis pour acceptation un comit de lectured'une revue adquate et doit contenir suffisamment d'informations (observations, mthodes,etc.) pour que celui-ci puisse juger du cheminement intellectuel et, la rigueur, rpter la

  • Comment rdiger un rapport ou une publication scientifique?- Prof. A. Buttler page 4

    procdure de recherche pour en tester la reproductibilit. De plus, le rapport publi doit trediffus sous une forme permanente et rendu disponible sans restriction la communautscientifique et en particulier aux services reconnus de banques bibliographiques (p. ex.Biological Abstracts, Current Content, Web of Science).

    En consquence, les rapports de confrences ou de congrs ("Proceedings"), les rapportsgouvernementaux, les revues de littrature ("Review papers"), les manuscrits de thses, lesbulletins institutionnels ou certaines publications de vulgarisation ne sont pas considrscomme des publications primaires valides. On leur donne plutt une dfinition depublications secondaires ( littrature grise ). Ces rfrences ne sont en gnral pasadmises dans les revues scientifiques.

    Notons encore que toutes les revues n'ont pas la mme audience ni le mme style ou lesmmes exigences. Aussi aura-t-on soin de choisir une revue adapte au type d'article, et enfonction du message que lon dsire donner (article d'intrt international ou rgional,vulgarisation scientifique, etc.). On doit tre conscient que le choix impose certainescontraintes dordre rdactionnel (p. ex. style, longueur, langue, illustrations).

    2. Recherche et rdaction

    2.1. Conception et conduite de la recherche

    a) Bien cerner le problme

    Le rdacteur doit d'abord bien cerner le problme qui l'occupe, il doit s'interroger sur cequ'il veut faire, montrer, ou prouver. En d'autres termes il doit clarifier son esprit de manire bien formuler la question pose et les objectifs atteindre. Il doit encore savoir qui ildestine l'crit. Il s'agit typiquement du genre de rflexion faire tte repose!

    b) Se documenter

    Il faut souligner que la recherche bibliographique est une dmarche qui doit accompagnerprioritairement toute laboration d'un projet de recherche, sans quoi le risque est grandd'avoir ultrieurement remettre en cause jusqu' la cohrence mme du projet. Le rdacteurdoit donc se documenter, c'est--dire rassembler l'information disponible sur le sujet(bibliographie, communications orales, etc.), de faon avoir un maximum d'lments en mainet viter de perdre son temps refaire ce qui est dj fait et publi.

    La recherche de littrature se ralise de diffrentes faons: la premire chose faire est deconsulter les personnes comptentes dans le domaine en question, et facilementatteignables. A partir de quelques articles rcents et bien cibls, on obtient gnralement debonnes rfrences additionnelles dans la bibliographie cite. De cette faon, on construitrapidement un rseau d'articles autour du sujet. De plus en plus on a aussi recours auxrecherches "on line" dans les banques de donnes bibliographiques. A ce stade, c'est le choixdes mots cls qui sera dterminant et qui fera la diffrence entre l'aspect quantitatif etqualitatif de l'information recueillie. Pour viter d'tre dbord par les informations, lerdacteur doit alors faire une slection selon des critres lis aux objectifs du travail. Ensuite

  • Comment rdiger un rapport ou une publication scientifique?- Prof. A. Buttler page 5

    il doit se livrer une premire analyse de la documentation pour tenter de donner un sensaux multiples informations emmagasines. Celles-ci peuvent tre en contradiction ou s'avrerinutiles y voir de plus prs. Ou encore, elles peuvent ncessiter le recours d'autres sourcesbibliographiques. De cette analyse vont surgir des ides dont certaines seront privilgier.Ces ides devront tre structures de manire s'inscrire dans un dveloppement logique etpermettre une conduite cohrente de la recherche.

    2.2. Structurer la rdaction et respecter un plan de rdaction

    a) Elaborer un plan de travail

    L'optimisation du travail de rdaction ncessite un plan de travail. Le temps consacr sonlaboration est vite gagn ultrieurement. Ce plan, articul autour du plan de rdaction (voirplus loin), comporte un calendrier avec des chances (p. ex., pour un travail de diplme,un mois par chapitre, dont 1 semaine pour la lecture, 2 pour la mise en valeur des rsultats et1 pour la rdaction). Ainsi, ce plan prvoit, dans l'idal, qu' chaque chance un chapitre soittermin dans les grandes lignes. Ceci offre un double avantage: d'une part il permet deconstater de faon encourageante le travail accompli, et d'autre part il sera plus facile de serfrer aux chapitres prcdents s'ils sont dj bien labors. De plus, la contrainte temporelle,pour autant qu'elle soit raisonnablement dtermine, oblige l'essentiel et n'autorise gure ladispersion. Ce dcoupage du temps et de la matire relve de la stratgie "diviser pour rgner".Psychologiquement il est plus facile de "s'attaquer" une petite partie qu' l'ensemble.

    b) Plan-Type

    Traditionnellement, l'ossature d'un rapport (le plan-type)...

Recommended

View more >