Click here to load reader

Communiqué de presse - Centre Pompidou · PDF fileCommuniqué de presse De 1948 à 1 955, Picasso séjourne à Vallauris en compagnie de Françoise Gilot et de leurs deux enfants,

  • View
    217

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Communiqué de presse - Centre Pompidou · PDF fileCommuniqué de presse De 1948...

  • Communiqu de presse

    De 1948 1 955, Picasso sjourne Vallauris en compagnie de Franoise Gilot et deleurs deux enfants, Claude et Paloma . C'est l qu'il dcide de dcorer une petite cha-

    pelle du xll e sicle, situe sur la commune, et qu'il imagine comme une sorte de sanctuaire de la Paix .

    Le choix du sujet La Guerre et la Paix prend un sens particulier en ces annes 1950 :

    la guerre de Core suscite de vives ractions du Parti communiste franais auquel

    Picasso a adhr en 1944 . Le climat politique est celui des plus grandes tensions entre

    l'Est et l'Ouest, c'est le temps de la guerre froide . En 1950, Picasso participe la

    rencontre internationale de la Jeunesse pour la Paix, qui semble avoir jou un rle

    dans sa dcision de peindre La Guerre et la Paix. Massacre en Core, qu'il peint en 1951,

    est directement inspir du dbat idologique de l'poque.

    En outre, si Picasso choisit une petite chapelle dserte pour cadre de son oeuvre, cen'est sans doute pas seulement pour la beaut du lieu . En 1950 en effet, la question

    de l'art sacr retrouve une actualit dont tmoignent de nombreux articles et dbats

    et plusieurs oeuvres architecturales ou dcoratives . La chapelle d'Assy, pour laquelle ont

    travaill les grands noms de l'art contemporain Bonnard, Chagall, Lger, Lipchitz,Richier, et celle d'Audincourt, dcore par Fernand Lger, viennent d'tre inaugures.

    Au mme moment, Chagall entreprend le vaste ensemble du Message Biblique, Nice,tandis que Matisse, auquel Picasso voue une ombrageuse admiration, achve la cha-pelle des Dominicaines de Vence.

    En 1951, la dcision de Picasso est prise, avec l'accord de la ville de Vallauris, et le

    thme de l'oeuvre choisi . Restent entreprendre la ralisation et rsoudre les pro-

    blmes pratiques, chaque panneau mesurant 10 mtres de long sur presque 5 mtresdans le sens de la largeur.

    L'oeuvre est conue dans l'atelier du Fournas qui, trop exigu, dut tre ramnagpour offrir un espace plus grand et un meilleur clairage . Picasso dessinera, partir

    de 1951, plus de 300 croquis qui permettent de suivre l'volution du choix des motifs.

    Mais le peintre dira Claude Roy n'avoir ralis aucune esquisse d'ensemble avant la

    ralisation de l'oeuvre . Il commence celle-ci en 1952 par La Guerre : Ce qui s'est

    impos moi, c'est la course dgingande et cahotante d'un de ces corbillards de pro-vince, minables et grinants, qu'on voit passer dans les rues des petites villes . J'aicommenc par la droite et c'est autour de cette image que tout le reste s'est

    5

  • construit . . . . La Guerre de Vallauris n'voque pas une guerre ancienne ou contempo-

    raine, comme Massacre en Core peint la mme poque, mais use de nombreux sym-

    boles, sur un mode allgorique . Elle est reprsente par une figure cornes qui se

    dplace dans un char aux roues presque carres . Le personnage tient d'une main unepe ensanglante et de l'autre une corbeille d'o s'chappent, comme d'une boite de

    Pandore, des insectes hybrides aussi inquitants que nfastes . Un filet plein de crnes

    tient lieu de sinistre hotte au personnage central . C'est sur le mme mode allgorique

    qu'est figure La Paix, par un groupe de trois personnages qui voquent le calme et lebonheur. Une femme allaite son enfant, une autre cuisine sur un foyer de fortune, un

    homme crit . Le dcor est plein de fantaisie : un garon laboure la mer, des poissons

    se trouvent dans une cage, des oiseaux dans un bocal . ..

    Chaque panneau est constitu de plusieurs rectangles d'isorel, matriau suffisam-ment flexible pour s'adapter la forme de la vote lors de l'installation dans la cha-

    pelle. Picasso travaille donc sur des surfaces planes et non sur une forme courbe,

    comme on pourrait l'imaginer.C'est en 1954 que les panneaux sont installs dans la chapelle, se rejoignant au

    plafond.Lorsque Picasso conoit sa composition, l'entre de la chapelle se fait par la place

    de la mairie . Cette entre sera dplace et, lors de l'inauguration, le 19 septembre

    1959, elle se fait par la cour du chteau . L'artiste a donc d entre-temps concevoir untroisime panneau (non prvu initialement) qui condamne l'ancienne porte : Les Quatre

    Parties du monde, ralis vers 1958, mais install seulement en 1959.La frise lumineuse qui court le long du sol est prvue par Picasso en 1954 au

    moment de la pose des deux panneaux . Le peintre aurait voulu que l'on dcouvre lachapelle comme un visiteur qui pntre pour la premire fois dans une grotte prhis-

    torique : II ne fait pas trs clair dans cette chapelle, dira-t-il, et je voudrais qu'on nel'claire pas, que les visiteurs aient des bougies la main, qu'ils se promnent le long

    des murs comme dans des grottes prhistoriques, dcouvrant les figures, que lalumire bouge sur ce que j'ai peint .

    A l'occasion du cinquantime anniversaire de l'arrive de Picasso Vallauris, la cha-

    pelle a t entirement restaure . L'exposition permet ainsi de la redcouvrir commeelle tait au moment o elle fut dcore par Picasso, tandis que les nombreux dessins

    prparatoires prsents, accompagns de photographies indites prises au cours de

    la ralisation de l'oeuvre, en retracent la gense.

    L'exposition prsente aussi Massacre en Core, prt par le muse Picasso, Paris,deux affiches de Congrs pour la Paix et le dessin pour Le Visage de la Paix, d'Eluard.

    6

  • Parcours de l'exposition. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. .......... ... ..... ... ... . .. . . . . .. ... ...... ... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . .. . .. . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. ... ................ ... ...

    La gense de La Guerre et la Paix

    Elle est voque par la prsentation des dessins prparatoires, mais aussi d'oeuvres

    peintes dans les mmes annes, qui entretiennent des rapports avec La Guerre et la

    Paix : Scnes de tournoi 1951, portraits de Franoise Gilot de 1946, variations sur lethme de La Colombe de la Paix ds 1 949 . ..Les dessins excuts d'aprs l'oeuvre, en 1953, sont aussi prsents.

    Le peintre engag dans le mouvement pour la paix

    Cette partie de l'exposition prsente Picasso comme peintre d'histoire, engag dans

    diffrents combats pour la paix.Sont notamment prsents dans cette section Massacre en Core, Songes et Mensonges

    de Franco, deux affiches de Congrs pour la Paix ainsi que le dessin pour le Visage de

    la Paix d'Eluard.

    La section documentaire

    Des photographies d'poque retracent la longue histoire de l'oeuvre et les diffrentes

    tapes de sa cration : les projets ds 1950, les premiers dessins en 1951, la ralisationen 1952 dans l'atelier du Fournas, l'exposition en Italie en 1953, le tournage du film deLuciano Emmer la mme anne, l'installation dans la chapelle en 1954, l'inauguration

    en 1 959 . ..

    Enfin, la restauration de l'oeuvre en 1998 est voque par un film qui permet de voirla structure sous-jacente de l'oeuvre et un dessin cach, dcouvert cette occasion ;

    les techniques de restauration utilises y sont aussi expliques.

    7

  • Liste des oeuvres.. ...... ... ... . .. .. . . . . . . . . . . . . . . .. ... ... .... ............ ... ... .. . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . .. . ... ... ...... ...... ... ..... ... .......... .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. ..... ... ......... ...

    PEINTURES

    Massacre en Core18 janvier 1951huile sur contreplaquH :no ;L :210Muse Picasso, Paris

    Crne de chvre, bouteille et bougie25 mars 1952huile sur toileH :89 ;L :116Muse Picasso, Paris

    PHOTOGRAPHIES

    Claire et Ren Batigne dans la chapelle aumoment de l'essayage des panneaux d'isorelAnonyme, 1952, (tirage 1998)H :18 ;L :24Collection Lela Voight-Batigne

    La Guerre et la Paix vandaliseAnonyme, Z ef novembre 1970H :18 ;L :30Collection Piero Crommelinck

    Picasso, Jacqueline, Piero Crommelincket sa femme devant La Guerreet la Paix Anonyme, 2 novembre 1970H : 16,5 ; L : 22,5Collection Piero Crommelinck

    Essai de mise en place des panneauxdans la chapelle avant leur transportau FournasRen Batigne, 1952 (tirage 1998)H :18 ;L :24Collection Lela Voight-Batigne

    Essai de mise en place des panneauxdans la chapelle avant leur transportau FournasRen Batigne, 1952 (tirage 1998)H :18 ;L :24Collection Lela Voight-Batigne

    Essai de mise en place des panneauxdans la chapelle avant leur transportau FournasRen Batigne, 1952 (tirage 1998)H :18 ;L :24Collection Lela Voight-Batigne

  • Les panneaux installs au Fournasavant leur peintureRen Batigne, 1952 (tirage 1998)H :18 ;L :24Collection Lela Voight-Batigne

    Les panneaux installs au Fournaspour tre peintsRen Batigne, 1952 (tirage 1998)H :18 ;L :24Collection Lela Voight-Batigne

    L'atelier du Fournas au momentde la peinture de La Guerre et la Paix Ren Batigne, 1952 (tirage 1998)H :18 ;L :24Collection Lela Voight-Batigne

    L'chafaudage install au Fournaspour peindre la Guerre et la PaixRen Batigne, 1952 (tirage 1998)H :18 ;L :24Collection Lela Voight-Batigne

    Christine, Paulo et Bernard Vallaurisdevant la PaixGiancarlo Botti, 1962Collection particulire

    Guernica (tat 1)Dora MaarContretype d'aprs originalH :18 ;L :24Muse Picasso, Paris

    Guernica (tat 4)Dora MaarContretype d'aprs originalH :18 ;L :24Muse Picasso, Paris

    Guernica (tat 6)Dora MaarContretype d'aprs originalH :18 ;L :24Muse Picasso, Paris

    La Guerre et la Paix MilanPaoletti, 1 953H : 23,5 ; L : 29,9Muse Picasso, Paris

    La Guerre expos Milan en 1 953Paoletti, 1 953H : 23,5 ; L : 29,9Muse Picasso, Paris

    La Paix

Search related