Concurso relatos navideños. EOI Luarca. Navidad 2010

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Ganadores del concurso de relatos navideños convocado por la EOI de Luarca. Diciembre 2010

Text of Concurso relatos navideños. EOI Luarca. Navidad 2010

  • CONCURSO DE RELATOS

    NAVIDEOS

    EOI LUARCA

    DICIEMBRE 2010

    Relatos ganadores

  • 1

    LA MEILLEURE NUIT DE NOL

    Elle ne voulait pas que ce jour arrive. Elle avait perdu toute l'illusion. Ses

    grands frres lui avaient dit que tout tait un mensonge et que ceux qui

    mettaient les cadeaux taient leurs parents.

    Elle est partie tt se coucher comme chaque 24 dcembre. Elle laisse les

    rideaux ouverts de sa fentre et elle sendort en regardant par la fentre.

    C'tait une belle nuit et le ciel tait illumin par de nombreuses toiles.

    Peu de temps aprs minuit, un bruit a rveill la petite fille. Elle a ouvert

    les yeux et elle a vu qu'il y avait une lumire dans la salle de sjour. Elle s'est

    leve, a ouvert la porte sans faire de bruit et a vu ses parents qui mettaient

    des cadeaux au-dessous de l'arbre. C'tait aussi eux qui mangeaient les

    gteaux et buvaient le lait.

    Alors, ses yeux se sont remplis de larmes, elle a ferm la porte et elle est

    retourne se coucher. Ses frres avaient raison. Le Nuit de Nol ne serait

    jamais la mme pour elle.

    Une demi-heure aprs, la petite fille sest rendormie. Mais, des clochettes

    la rveillent. De nouveau il y avait une lumire dans le salon. Ctaient ses

    frres en train douvrir les cadeaux? Elle ne pouvait pas croire ce qu'elle

    voyait. Un homme, gros habill en rouge et qui n'arrtait pas de dire hohoho,

    mettait des cadeaux sous l'arbre. C'tait le Pre Nol.

    Avant de sortir par la chemine il la regarde et lui cligne de l'il. Les

    clochettes que les rennes portaient dans leurs colliers sonnent nouveau.

    Elle court vers la fentre et voit alors une trace de lumire brillante.

    Le jour suivant, quand ils se lvent et ouvrent leurs cadeaux, la petite fille

    trouve une note qu'elle disait: Merci pour les gteaux et le lait!! Ses

    parents taient surpris parce qu'il y avait plus de cadeaux que ce quils

    avaient laisss.

    Elle les a regards et a vu leurs visages mais elle ne leur a pas racont ce

    qui stait pass. Elle prfrait garder le secret parce qu'elle savait qu'ils ne la

    croiraient pas.

    Maite lvarez Tun 1 NB francs

  • 2

    RASSEMBLEMENT MONDIAL Dcembre 2010. Grandes mesures de scurit Paris. La police surveille le centre de la ville o se mlent les voitures de luxe avec un traineau et trois chameaux, dans lesquels sont arrivs des leaders du monde (monarques, prsidents, dictateurs, chefs dtat) de pays comme (les tats-Unis, la Chine, le Japon, le Canada, le Brsil, la France, lAngleterre, lAllemagne, lItalie, la Russie, lEspagne, lInde, la Hollande....) et LE PRE NOL et LES ROIS MAGES. La raison de cette runion est de chercher et de trouver des solutions parce quil ny a pas de cadeaux pour offrir aux enfants du monde cause de la crise mondiale ce Nol. Il faut faire quelque chose, disent les hommes politiques, nous ne pouvons pas permettre que les enfants naient pas de cadeaux ce Nol, ou lillusion, la joie et les sourires finiront. Le dbat est ouvert LE PRE NOL et LES ROIS MAGES coutent en silence, les hommes politiques discutent pour chercher des solutions: certaines conomiques, dautres discriminatoires et racistes, bref, toutes absurdes.

    - Demander un crdit bancaire spcial pour acheter les cadeaux. - Vendre les uvres dart des muses. - Rduire le salaire aux ouvriers, aux retraits et aux fonctionnaires. - Augmenter les impts directs. - Offrir des cadeaux seulement aux enfants riches. - Offrir des cadeaux seulement aux enfants europens. - Offrir des cadeaux seulement aux enfants amricains.

    - Offrir des cadeaux seulement aux enfants blancs. La runion se prolonge, la solution narrive pas, les dirigeants sont fatigus. Il ny a pas dimagination. Pourquoi sinquiter ! Les enfants nont pas le droit de voter ! Devant le manque de solutions le Pre Nol et les Rois Mages disent: Vous avez tort. On na pas besoin de donner des jouets. Les enfants peuvent tre heureux et sourire galement. Cette anne nous vous donnerons chacun dentre vous des tonnes de paix, de dmocratie, dquit, de dignit, de gnrosit, de justice, de travail, dillusion, de sourires, de respect, dhumilit, de comprhension et de sens commun pour partager dans vos pays. Tout ceci sera partag par tout le monde, rendra heureux beaucoup de personnes et ce bonheur sera reu aussi par les enfants. Le silence est absolu. Les dirigeants ne disent rien, ils sont incrdules, perplexes. Ils naiment pas cette proposition et ils promettent de ltudier. Alors, ils sen vont. Les voitures sont lextrieur. Les avions attendent dans les aroports. La runion est finie. Ont-ils accept les propositions du Pre Nol et des Rois Mages? Non

  • 3

    Pourquoi? Parce quelles ntaient pas politiquement correctes !

    Jess ngel Fernndez Gancedo 2NB francs

  • 4

    ROVER SAUVE NOL Pour lire cette histoire, vous devez mettre une casquette et des gants parce quelle a eu lieu en Laponie et l-bas il fait trs froid.

    - Sil vous plat, Rodolphe dit le Pre Nol. - Je suis malade, je ne peux pas rpond Rodolphe.

    Ils parlent dans le grenier, dehors des traineaux, pleins de sacs, tirs par des rennes allaient dun ct lautre. Le Pre Nol met un costume rouge brillant. Ctait le Pre Nol, il avait le traineau charg de cadeaux et le renne Rodolphe ne voulait pas tirer. Ils devaient monter sur les toits pour laisser les cadeaux dans les chemines. Dans tous les pays du monde, des millions denfants endormis se rveilleront dans les prochaines heures mais, avec qui allaient-ils se retrouver ? Le Pre Nol tait trs proccup. Si les cadeaux narrivaient pas leur destination, a serait la fin. Tous les enfants du monde ne croiraient plus en lui et la magie disparatrait.

    - Allez Rodolphe ! Tire ! On fait tous les ans pareil! - Je ne peux pas, je suis malade rpond Rodolphe. - Allez Rodolphe, tire ! Les enfants nous attendent.

    Rodolphe sallonge sur la paille. - Tu as de la fivre, Rodolphe ? demande le Pre Nol. - Je suis dsol rpond Rodolphe. - Ne tinquite pas dit le Pre Nol.

    Rodolphe a ferm les yeux et sest endormi. Le Pre Nol pose une couverture sur son vieil ami. Il y avait dautres rennes mais moins efficaces que Rodolphe. Cependant Rodolphe tait malade. Le Pre Nol pense quil nexiste quun seul animal au monde capable de remplacer Rodolphe : un chien ! Et ce chien sappelle Rover. Quatre-vingt-dix-neuf pourcent de fois, les chiens ne volent pas mais avec le Pre Nol, tout peut arriver ! La magie blanche na pas dexplication Vous voulez que je vous raconte un secret ? Tous les enfants du monde rvaient que le traineau vole et comme par magie, le traineau tir par Rover sest mis voler. Sans magie il ny aurait plus de Nol ni de Pre Nol. Sil ny avait pas de cadeaux cette nuit-l, le jour de Nol serait un jour quelconque. Le Pre Nol prend les rennes du traineau et exclame : HOHOHO !! Il sort alors la liste des rues et guide Rover : rue du Lac, deuxime rue gauche, derrire le feu et arrte-toi sur le premier toit. Il descend doucement et, sans faire de bruit, atterrit sur les tuiles. Cette anne, une fois de plus, les enfants du monde entier ont pu clbrer Nol entours de cadeaux.

    Jos Manuel Prez Menndez - 1NI francs

  • 5

    ICI ET MAINTENANT chaque pas quil faisait, le froid pntrait, dabord par ses pieds et commenait monter jusqu son cur. Un cur en souffrance, sans esprances, sans joie de vivre, pour continuer la bataille du lendemain. Le sentier gel du Parc du Champs de Mars, les lumires du sapin de Nol qui le faisaient toujours rire et le scandalisaient, aujourdhui lui faisaient pleurer. Tout le monde lui disait, cest la crise il y en a beaucoup comme toi Mais il ne croit pas que chagrin partag, chagrin diminu Et Charline ? Oh Charline !!! Toi aussi, toi et moi, aussi dans la crise. Il cherchait un banc pour sasseoir, pour pleurer, pour oublier toute sa tristesse. Ensemble, cest tout elle lui avait dit, comme dans le livre dAnna Gavalda, mais.jusqu quand? Le temps nexiste pas dans lamour. Elle rpondait vis le moment, ne pense pas au lendemain Mais il ntait pas capable de comprendre ces mots. Il sentait quil tait observ, tout coup il leva la tte et, en face, il y avait une dame, une femme aux yeux gris pntrants. Elle tait assise devant lui, sur un autre banc. Elle portait un trange chapeau, de velours noir, grand, lgant, entour de grandes marguerites. Elle tait habille comme Mary Poppins. Une autre folle de Nol, pensait-il. Mais sans comprendre le pourquoi du comment il sapprochait delle, tendait sa main et prenait la sienne. Soudain, comme dans un rve, son parapluie sest ouvert et les deux, main dans la main, commenaient senvoler. Je suis en train de rver se disait-il tout le temps. Avec ses yeux grands ouverts, il voyait passer sa vie, comme sur lcran dun cinma. Sa naissance, le bonheur de ses parents. Son enfance, quand il jouait avec sa sur et ses amis. Sa jeunesse, les copains du lyce, Jean-Pierre son grand ami, luniversit. Son diplme, tous contents, entour de sa famille, fire de lui, un jour de fte. Sans savoir comment, il sest rveill. Il tait sur le mme banc, comme un vagabond, il stait endormi sur le banc, un froid sibrien lavait fait revenir la ralit. ce moment-l il prend une dcision. Il traverse le Parc jusqu lAvenue de la Bourdonnais et il arrte un taxi. Il lui donne une adresse et il prend place larrire. Il avait un grand sourire sur son visage. Que ctait-il pass? Il ne savait pas, mais quelque chose avait chang. Il devient nouveau positif, enthousiaste, enjou Le taxi sarrte