Conspirationnisme: un état des lieux

  • Published on
    18-Jan-2016

  • View
    15.738

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Note d'analyse de l'Observatoire des radicalits politiques de la Fondation Jean Jaurs, rdige par Rudy Reichstadt.

Transcript

<ul><li><p> Radicalits politiques</p><p>Observatoire</p><p>vrebsO</p><p>ilacidaR </p><p>eriota</p><p>sueqitilo pss pti </p><p>* Animateur du site ConspiracyWatch.info</p><p>CONSPIRATIONNISME : UN TAT DES LIEUX</p><p>Rudy Reichstadt*</p><p>Note n 10 - Fondation Jean-JaursObservatoire des radicalits politiques - 24 fvrier 2015</p><p>es attentats de Paris des 7 et 9 janvier 2015 ont eu un effet collatral inattendu :la dsignation, de la part des plus hautes autorits de ltat, du conspirationnismecomme problme public. Le 27 janvier 2015, dans son discours prononc pour</p><p>le 70me anniversaire de la libration du camp dAuschwitz-Birkenau, le prsident de laRpublique a ainsi affirm que le complot, le soupon, la falsification taient parmiles principaux ressorts de lantismitisme et que les thories du complot [] ont, dansle pass, conduit dj au pire , exhortant se souvenir que cest dabord par le verbeque sest prpare lextermination . Quelques jours plus tt, dans un contexte marqupar la remise en cause, sur Internet et jusque dans les salles de classe, de la vracit dela version officielle des attentats contre Charlie Hebdo et lHyper Cacher de la Portede Vincennes, la ministre de lducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, avait fustigsans ambages ces thories du complot qui sont en train de miner notre jeunesse tandisque la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, les qualifiait de ferments de haine et dedsintgration de la socit .</p><p>Indite, cette condamnation du conspirationnisme pourrait constituer lamorce duntournant dans la manire denvisager les multiples ratiocinations complotistes qui accom-pagnent dsormais presque rituellement lannonce dune actualit choquante oumarquante. Les thories du complot ont en effet pu prolifrer dans une indiffrencepolitique et mdiatique traduisant une certaine rticence leur faire une publicit indue,si tant est que toute tentative visant les dmentir ou les rfuter sexpose au risque de lesrpandre. Mais lanalyse critique du conspirationnisme est loin davoir toujours bonnepresse, jusqu tre parfois caricature en complophobie 1. Le conspirationnismebnficie en effet dune relative indulgence, voire dune complaisance de la part dune partiedu champ intellectuel prompt voir dans le mot qui le dsigne un concept frauduleux 2</p><p>ne renvoyant aucune ralit tangible et dpourvu de toute valeur heuristique.</p><p>L</p><p>1. Alain Garrigou, Vous avez dit complot , blog.mondediplo.net, 21 juin 2011.2. Guillaume Weill-Raynal, Les Nouveaux dsinformateurs, Armand Colin, 2007.</p><p>LObservatoire des radicalits politiques de la Fondation Jean-Jaurs est une structure de recherche animepar le politologue Jean-Yves Camus et ddie aux dynamiques radicales politiques, religieuses quitravaillent les socits europennes et mettent mal le paradigme de lhumanisme galitaire. Son objectifest notamment de dessiner une cartographie dynamique de ces mouvances extrmes dans leurs dimensionslectorales, idologiques et activistes, en inscrivant les vnements rcents dans leur temps long.</p></li><li><p>CONSPIRATIONNISME : UN TAT DES LIEUX</p><p>Note n 10 - Fondation Jean-JaursObservatoire des radicalits politiques - 24 fvrier 2015</p><p>La querelle smantique peut paratre byzantine. Elle rvle pourtant le fond du dbat.Chez certains tenants dune approche militante des sciences sociales, le conspiration-nisme ne serait rien dautre quune tiquette infamante visant rduire au silenceceux qui entreprendraient de sintresser aux ressorts cachs de la domination. Le termede thorie du complot est ainsi souponn dtre une arme dirige contre la sociologiedu dvoilement, cre artificiellement dans le but de disqualifier la critique sociale .Cette objection, porte notamment par Luc Boltanski3, pointe aussi bien les limitesde cette expression mal forme 4 de thorie du complot que son indniable pouvoirde disqualification.</p><p>Reste que ce concept, pour imparfait quil puisse paratre, ne se serait peut-tre pas imposdans le langage courant5 sil ne dsignait un phnomne ayant quelque rapport avecla ralit. Le conspirationnisme na longtemps suscit de ce ct-ci de lAtlantiquequune attention et un intrt limits de la part des chercheurs en sciences sociales oudes historiens. Aux tats-Unis au contraire, il a fait lobjet dune trs abondante littraturesavante depuis les annes 1960. Tandis que le mot conspirationnisme a fait son entreen 2011 dans un dictionnaire franais6, les occurrences de lexpression thorie ducomplot se sont singulirement multiplies depuis la fin des annes 1990, investissantles lexiques politique, universitaire et mdiatique7.</p><p>Le conspirationnisme peut se dfinir comme une tendance attribuer abusivement loriginedun vnement choquant et/ou dramatique (catastrophe naturelle, accident industriel,crise conomique, mort dune personnalit, attentat, rvolution) un inavouable complotdont les auteurs ou ceux qui il est rput profiter conspireraient, dans leur intrt, tenir cache la vrit. Une thorie du complot consiste par consquent en unrcit alternatif qui prtend bouleverser de manire significative la connaissance quenous avons dun vnement et donc concurrencer la version qui en est communmentaccepte, stigmatise comme officielle .</p><p>Le conspirationnisme, entre archasme et modernit</p><p>Le conspirationnisme est un phnomne ambivalent, qui traduit bien des gards unesurvivance de la pense magique tout en sinscrivant pleinement dans la modernit. Pierre-Andr Taguieff suggre quil rpond un besoin de renchantement du monde , selonlexpression forge par Peter L. Berger. Karl Popper y voyait quant lui une scularisation</p><p>www.jean-jaures.org 2</p><p>3. Luc Boltanski, Enigmes et complots. Une enqute propos denqutes, NRF essais, 2012. 4. Dans son Court trait de complotologie (Mille et une nuits, 2013), Pierre-Andr Taguieff parle ainsi de lexpression mal forme thorie du complot quil qualifie de malheureuse et trompeuse . Plutt que dethorie du complot, pour tre rigoureux, il faudrait utiliser judicieusement les expressions suivantes, en allantdu moins labor au plus labor : rumeur de complot, peur dun complot, hypothse du complot, imaginaire ducomplot, idologie du complot, mythe ou mythologie du complot .5. Elle est par exemple utilise pour la premire fois dans Le Monde dans un article dat du 7 octobre 1966 vo-quant lassassinat du prsident Kennedy. Les occurrences commencent se multiplier partir des annes 1980.6. Le Petit Larousse illustr 2012 puis Le Petit Robert 2014.7. Thorie du complot est la traduction en franais de conspiracy theory dont la premire occurrence apparatsemble-t-il dans The Journal of mental science en 1870. On en trouve une seconde occurrence dans un articlede The American Historical Review en 1909. Karl Popper reprend le terme son compte en 1948 dans le textede sa confrence au Xme congrs international de philosophie Amsterdam, intitule Prdictions et prophtiesdans les sciences sociales .</p></li><li><p>CONSPIRATIONNISME : UN TAT DES LIEUX</p><p>Note n 10 - Fondation Jean-JaursObservatoire des radicalits politiques - 24 fvrier 2015</p><p>des superstitions religieuses o les dieux dHomre, dont les complots expliquent la guerrede Troie, y sont remplacs par les monopoles, les capitalistes ou les imprialistes 8. De fait,le mythe du complot mondial tient dun providentialisme lacis qui substitue la mainde Dieu celles de marionnettistes en chair et en os singniant tirer les ficelles du mondedans les coulisses. Surtout, le conspirationnisme partage avec la science modernelide que la vrit nest pas donne immdiatement, quil faut aller la chercher derrireles apparences, que les dogmes et les paroles officielles mritent dtre questionns. Lecomplotisme se rclame ainsi du doute. Il se prsente nous par des atours prestigieuxdu scepticisme et de la pense critique alors mme que la mentalit conspirationnisteressortit une forme de pense antiscientifique. Comme la mis en vidence une tudede psychologie publie en 2013, les tenants de la thorie du complot sont plus susceptiblesque les autres de rejeter des faits ou des consensus scientifiques comme lalunissageou le rchauffement climatique9. De plus, en saffranchissant de la charge de la preuve,le complotiste immunise son discours contre toute critique, limpossibilit prouvercatgoriquement le complot tant retourne en signe de la toute-puissance du complot.</p><p>Mais le conspirationnisme a aussi partie lie avec notre imaginaire dmocratique contem-porain. Raoul Girardet compte ainsi le mythe de la Conspiration au nombre des quatregrands mythes politiques10 qui structurent les grandes doctrines des deux derniers sicles.Comme la en outre peru Franois Furet dans sa rflexion sur la Rvolution franaise11,lide du complot est propre sduire la fois une sensibilit morale fond religieux,habitue considrer le mal comme produit par des forces caches, et la convictiondmocratique nouvelle, selon laquelle la volont gnrale, ou nationale, ne peut rencontrerdopposition publique des intrts particuliers . De sorte que le complot recompose[] lide dun pouvoir absolu, abandonn par le pouvoir dmocratique. Mais la suitedu transfert de lgitimit opr, qui est le signe mme de la Rvolution, ce pouvoir absoluest dsormais cach, quoique redoutable, alors que lautre est rgnant, quoique fragile.Comme la volont du peuple, le complot est un dlire sur le pouvoir ; ils composent lesdeux faces de ce quon pourrait appeler limaginaire dmocratique du pouvoir .</p><p>Le conspirationnisme comme phnomne hypermoderne : le facteur technologique</p><p>Il existe sans doute une stabilit trs forte des thmes complotistes travers les deuxderniers sicles. La tendance, caractristique, minimiser sinon nier la part de hasard,dimprvisible, de fortuit qui intervient dans la ralit y est inversement proportionnelle celle qui surinterprte les faits, cherchant des signes l o il ny en a pas et confrant unsens explicatif des liens qui, pour tre objectifs, nen sont pas ncessairement signifiants.La structure discursive de la thorie du complot na pas fondamentalement volu etses thmes se renouvellent pour lessentiel par lactualisation de mythes complotistes</p><p>www.jean-jaures.org 3</p><p>8. Karl Popper, La Socit ouverte et ses ennemis. Tome 2 : Hegel et Marx, Seuil, 1979, p. 67.9. Stephan Lewandowsky, Klaus Oberauer et Gilles Gignac, NASA faked the moon landing|Therefore (Climate)Science is a Hoax: An Anatomy of the Motivated Rejection of Science , Psychological Science, mai 2013,vol. 24, n 5, 622-633.10. Raoul Girardet, Mythes et mythologies politiques, Seuil, 1986.11. Franois Furet, Penser la Rvolution franaise, Gallimard, 1978.</p></li><li><p>CONSPIRATIONNISME : UN TAT DES LIEUX</p><p>Note n 10 - Fondation Jean-JaursObservatoire des radicalits politiques - 24 fvrier 2015</p><p>prexistants : le mythe du complot sioniste mondial rpond celui du complot juif interna-tional ; le mythe du complot illuminati12 fait cho celui du complot maonnique. Plusrcemment, la ractivation du mythe Rothschild 13 a pu galement tre observe la faveurde lentre ddouard de Rothschild dans le capital de Libration, de la circulation dunerumeur affirmant quune loi bancaire vote en 1973 stigmatise sous le nom de loiPompidou-Rothschild 14 serait lorigine de la crise de la dette franaise ou encore de lapublication, trs relaye sur les rseaux conspirationnistes (et notamment par le blogueurtienne Chouard), de la version franaise de louvrage de lantismite amricain EustaceMullins15, Les Secrets de la Rserve fdrale16.</p><p>Cependant, la monte en puissance dInternet a considrablement chang la donne. Internetsest en effet accompagn dune propagation indite du conspirationnisme dans le dbatpublic, simposant au cours des quinze dernires annes comme un contre-espace public nimb de la lgitimit de la vox populi et se dfinissant en rupture avec les mdias tradi-tionnels.</p><p>Dmultipliant les possibilits de rendre publiques, et donc potentiellement diffusables grande chelle, toutes les spculations imaginables, Internet a acclr la diffusion dethories du complot. La rapidit de circulation de linformation, que rendent possibleles rseaux sociaux en particulier, favorise la prolifration de contenus douteux dont lavrification suppose un investissement en temps dont la plupart dentre nous nest pastoujours prt sacquitter avant de partager un contenu17.</p><p>Internet confre en outre des millions dinternautes anonymes un privilge dextraterri-torialit leur permettant de simproviser enquteur ou journaliste participatif sansavoir, sauf exception rare, rendre le moindre compte. Il agit ds lors comme une formidablecaisse de rsonnance des thories du complot, mettant tout un chacun en contact avecdes thses qui, autrefois, auraient circul de manire confidentielle, dans les franges lesplus marginales de la socit18. Internet renforce enfin le biais de confirmation (on y trouvece que lon vient y chercher), offrant tous la possibilit de choisir, de manire consumriste,la version de la ralit qui conforte le plus ses propres reprsentations.</p><p>www.jean-jaures.org 4</p><p>12. Lordre des Illumins de Bavire ou Illuminati est une socit secrte anticlricale fonde en 1776 etdissoute en 1784. Dans les annes 1790, des auteurs contre-rvolutionnaires laccusent davoir foment laRvolution franaise. Selon la version conspirationniste, les Illuminati nauraient jamais cess dexister ettravailleraient actuellement lavnement dun Nouvel Ordre mondial visant assurer sa domination funestesur le monde.13. Cf. Christophe Lastcoures, Le mythe Rothschild , Dictionnaire historique des patrons franais, Flam-marion, 2010.14. Cf. Alain Beitone, La loi Pompidou, Giscard, Rothschild vote en 1973 empcherait ltat de battremonnaie , Le Monde, 29 dcembre 2011.15. Collaborateur rgulier du journal dextrme droite American Free Press, Eustace Mullins (1923-2010) fut lauteurde plusieurs ouvrages antismites et ngationnistes comme The Biological Jew, Adolf Hitler: An Appreciation ou encoreThe Holocaust Explained.16. Eustace Mullins, Les Secrets de la Rserve fdrale, d. Le Retour aux sources, 2010 [1952], traduction deJean-Franois Goulon, prface de Michel Drac. Ancien membre du bureau national dgalit &amp; Rconciliation,le mouvement fond par Alain Soral (quil a quitt en 2010), Michel Drac est un blogueur proche de la mouvanceidentitaire. Il est le cofondateur des ditions Le Retour aux sources au catalogue desquelles figure notammentlouvrage de lconomiste nazi Gottfried Feder, Manifeste pour briser les chanes de lusure.17. Cf. Grald Bronner, La dmocratie des crdules, PUF, 2013.18. Cf. Grald Bronner, Leffet "Fort" et les damns du mythe du complot , Raison publique, n 16, juin 2012.</p></li><li><p>CONSPIRATIONNISME : UN TAT DES LIEUX</p><p>Note n 10 - Fondation Jean-JaursObservatoire des radicalits politiques - 24 fvrier 2015</p><p>Les ressorts psychosociologiques de la thorie du complot</p><p>Pourquoi la thorie du complot fonctionne-t-elle ? Pour le comprendre, il convient desinterroger sur ses fonctions sociale et psychologique. Comme lexplique Grald Bronner,les thories du complot sont fondes sur un effet de dvoilement trs satisfaisant pourlesprit, un sentiment proche de ce que nous ressentons lorsque nous dcouvrons la solutiondune nigme 19. Leur attractivit dcoulerait en partie de cette satisfaction cognitive...</p></li></ul>