Convergence lithosphérique Subductions TS Plan Sources Rappel structure de la Terre Grandes plaques lithosphériques Limites de plaques Subduction (coupe)

  • Published on
    03-Apr-2015

  • View
    102

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li> Page 1 </li> <li> Convergence lithosphrique Subductions TS Plan Sources Rappel structure de la Terre Grandes plaques lithosphriques Limites de plaques Subduction (coupe) Trajet pression Temprature Schma synthse subduction Flux thermique Frquence altitudes TP minralogie subductions Tableau roches correction Evolution dun gabbro Deux types de subduction Solidus des pridotites </li> <li> Page 2 </li> <li> Plan Chapitre 8 : La convergence lithosphrique subductions et chanes de collision I.Pourquoi des zones de convergences ? A)Rappels sur la structure de la Terre 1)La structure du globe terrestre. 2)Les plaques divisant la lithosphre terrestre. B)Lautre face des zones dexpansion ocanique. C) Diffrents types de lithosphres impliqus dans la convergence. II.Les zones de convergence impliquant une lithosphre ocanique: les subductions A)Rpartition des foyers de sismes. B)Phnomnes mcaniques affectant les plaques plongeantes. 1)Mcanisme au foyer : 2)Les moteurs de la subduction C)Topographie et structures tectoniques associes aux zones de subduction 1)Profil topographique. 2)Une convergence associe des structures en compression ou en distension 3)Prisme daccrtion D)Flux thermique associ aux subductions. E)Magmatisme associ aux subduction 1)Position des arcs insulaires et des volcans de type andin. 2)Nature du volcanisme associ aux subductions: la ceinture des andsites 3)Transformations minralogiques au sein de la lithosphre ocanique. a)Rappels sur les transformations minralogiques avant la subduction. b)Transformations dans la plaque plongeante (= sous charrie). 4)Mcanisme du magmatisme associ aux subductions : la consquence de la libration deau. F)Problme de lquilibre entre la production de lithosphre et sa destruction. III.Convergence entre deux lithosphres continentales : les chanes de collision A)Les caractres actuels des Alpes franco italiennes : des caractres de chane de collision 1)Les marqueurs de collision continentale a)Marqueurs topographiques b)Marqueur structural : lpaississement crustal. c)Marqueurs tectoniques 2)Les Alpes rsultat dune collision entre deux continents B)Les restes dun ancien ocan au cur des alpes franco italiennes actuelles 1)Vestiges dune marge passive 2)Vestiges dun plancher ocanique :Les ophiolites. 3)Vestiges dune subduction 4)Conclusion : existence dun ocan alpin C)Un scnario pour la formation des Alpes </li> <li> Page 3 </li> <li> Rappels sur la structure de la Terre </li> <li> Page 4 </li> <li> Limites de plaques (sismes de magnitude &gt; 3) Africaine Indo-australienne Pacifique (W) Nazca Cocos Amrique atlantique W Eurasienne Antarctique CarabesPhilippines </li> <li> Page 5 </li> <li> Les principales plaques lithosphriques Nom de la plaqueType de lithosphre Plaque pacifiqueocanique Nazcaocanique AntarctiqueMixte continent ocan Nord AmricaineMixte continent ocan CarabeMixte continent ocan Sud amricaineMixte continent ocan EurasienneMixte continent ocan AfricaineMixte continent ocan Indo australienneMixte continent ocan Philippinesocanique </li> <li> Page 6 </li> <li> Rpartition des hypocentres dans une subduction 200km Echelle des reliefs x5 </li> <li> Page 7 </li> <li> Deux types de subduction Type MariannesType Chili </li> <li> Page 8 </li> <li> Frquence des diffrentes altitudes </li> <li> Page 9 </li> <li> Subductions flux thermique Flux gothermique Anomalie positive Anomalie ngative Plaque plongeante froide Il doit exister une source de chaleur responsable du volcanisme de larc insulaire </li> <li> Page 10 </li> <li> Trajet P-T Pression/profonder Temprature C 0 500 1000 50 km Trajet dun gabbro dans le diagramme P-T depuis la dorsale jusque dans la plaque subduite Gotherme 5/km (plaque plongeante) Plagioclase Pyroxne eau Plagioclase Amphibole eau Pg Amphibole Chlorite (Schiste vert) Pg+glaucophane (schiste bleu) Grenat Jadite (clogite) </li> <li> Page 11 </li> <li> Evolution dun gabbro Temprature C 0 500 1000 50 km Trajet dun gabbro dans le diagramme P-T depuis la dorsale jusque dans la plaque subduite Gotherme 5/km (plaque plongeante) Plagioclase Pyroxne eau Plagioclase Amphibole eau Pg Amphibole Chlorite (Schiste vert) Pg+glaucophane (schiste bleu) Grenat Jadite (clogite) G1G2 G4 </li> <li> Page 12 </li> <li> Solide +liquide Solide +liquide Solidus des pridotites 010002000C 200km 100 0 Gotherme Solidus sec des pridotites Solidus hydrat des pridotites Solide Conditions dans le manteau au dessus de la plaque plongeante </li> <li> Page 13 </li> <li> Synthse subduction Andsites Granitodes </li> <li> Page 14 </li> <li> TP volutions des roches impliques dans les subductions 5 3 4 6 7 8 1 2 Basalte et andsite ont une structure microlithique:donc sont des roches ruptives de surface Connaissances de premire --&gt; les basaltes sont mis au niveau des dorsales mdio-ocaniques 1 Basalte 3 Andsite Le gabbro a la mme composition que le basalte, sa structure grenue en fait lquivalent en profondeur, correspondant au rservoir magmatique qui a donn le basalte. 2 Gabbro Les pridotites sont grenues (visible en lame mince et lil nu dans les enclaves des chantillons de basaltes). Daprs les connaissances de 1 re S, le manteau est form de pridotites 4 Granite 5 Pridotites 5 Le mtagabbro G4 possde du glaucophane et un plagioclase, le diagramme pression temprature permet de situer sa formation dans le domaine B (20 30 km, temprature vers 200 400 C : cest le facis schistes bleus). 6 Mtagabbro chlorite (schiste vert) 7 Schiste bleu (mtagabbro glaucophane) 8 Eclogite (mtagabbro grenat) Mtagabbro G5 montrant une association grenat, pyroxne de type jadite et glaucophane sest forme dans le domaine D, donc plus profond (40-60 km) mais une temprature du mme ordre (200 400C). Cest le facis clogite. Andsite et granitodes (granite, diorite quartique). ont une densit relativement faible (2,6) contrairement aux basaltes, gabbros et pridotites (d&gt;=3). On va les retrouver dans la lithosphre continentale plus lgre qui surmonte la plaque subduite. Landsite tant une lave (structure microlithique) se place sur le volcan. Les granitodes (structure grenue) sont les roches ruptives de profondeur correspondantes. Le mtagabbro chlorite est un gabbro bien reconnaissable, mtamorphis une pression faible et temprature modre </li> <li> Page 15 </li> <li> TP minralogie subduction: correction du tableau </li> <li> Page 16 </li> <li> Sources Planisphre, coupes subduction Logiciel Tectoglob Document anomalies thermiques Lliboutry p 86 Synthse subduction (documents accompagnement programmes de TS p25 (Kornprobst 2000) Pour les chantillons G4 G5 de mtagabbro, voir Hatier TS p 305 </li> </ul>