CP Beethoven Elgar Beethoven - opera-orchestre .Beethoven se libère des règles classiques et compose

  • View
    220

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of CP Beethoven Elgar Beethoven - opera-orchestre .Beethoven se libère des règles classiques et...

  • 1

    Beethoven / Elgar / Beethoven

    Constantin Trinks direction Gary Hoffman violoncelle

    Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon

    vendredi 4 avril 2014 20h samedi 5 avril 2014 17h Opra Berlioz / Le Corum

    Cahier pdagogique Saison 2013-2014 Service Jeune Public et Actions Culturelles - 04 67 600 281 - www.opera-orchestre-montpellier.fr

  • 2

    Programme Ludwig van Beethoven 2 Coriolan, ouverture symphonique en ut mineur opus 62 Edward Elgar 3 Concerto pour violoncelle et orchestre en mi mineur opus 85 Ludwig van Beethoven 1 Symphonie n 3 Hroque en mi bmol majeur opus 55 Constantin Trinks direction Gary Hoffman violoncelle Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon

  • 3

    Un partenariat, plusieurs initiatives Depuis de nombreuses annes, lOpra Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon et le Conservatoire Rayonnement Rgional de Montpellier Agglomration font vivre un partenariat pdagogique qui a pour objectif de favoriser les modalits de rencontres et les liens entre une structure de cration et de diffusion musicale et des jeunes inscrits dans un enseignement artistique spcialis. Cette saison, les quipes pdagogiques du Conservatoire Rayonnement Rgional de Montpellier Agglomration et le service jeune public et actions culturelles de lOpra Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon ont souhait proposer aux lves des classes de formation musicale de simpliquer dans la rdaction de documents pdagogiques propos de la Symphonie n 3 Hroque en mi bmol majeur opus 55. Guids et accompagns par Mikal Le Padan, Dominique Millet et Hlne Berthoul, Mirlia AUZANNEAU, Anas Nour BENLACHHAB, Davis BOYER, Samuel GUIBAL, La LESTRADE, Araceli REJALA, tudiants au CRR de Montpellier Agglomration Classe de formation musicale de Mikal LE PADAN se sont prts au jeu.

  • 4

    Sommaire Musique et romantisme 5 Beethoven, lments biographiques 7 Quest-ce quune symphonie ? 9 Les symphonies de Beethoven 10 Limpact et la rception de la Symphonie n3 12 Guide dcoute des mouvements 13 Coriolan, ouverture symphonique en ut mineur opus 62 16 Edward Elgar 17 Elgar en cinq dates 18 Elgar en cinq uvres 18 Concerto pour violoncelle et orchestre en mi mineur opus 85 19 La structure de luvre et sa brve analyse 19 Les indications de tempo 25 Une interprtation marquante 26 O trouver la partition ? 26 Manuscrit du Concerto pour violoncelle et orchestre en mi mineur opus 85 27 Bibliographie 27 Biographies des artistes 28

  • 5

    Musique et Romantisme

    Voyageur contemplant une mer de nuages, Caspar David Friedrich, 1818-1819 Tous droits rservs, diffusion gratuite usage pdagogique

    Le romantisme englobe lensemble des mouvements artistiques et littraires qui, partir de la fin du XVIIIme sicle firent prvaloir la sensibilit individuelle sur la raison, et les crations de limaginaire sur la reprsentation classique de la nature humaine. Ce mouvement clot en raction lesprit rationaliste du XVIIIme sicle. Ds les annes 1790-1800 apparat une nouvelle sensibilit privilgiant lintrospection et la rverie mlancolique. Une nostalgie inquite hante lme romantique, qui aspire un monde nouveau et idal, sorte de paradis perdu, dsir et indfini la fois. Chateaubriand nomme cet tat dme le mal du sicle , et Baudelaire lappellera le spleen . Rejetant le formalisme, limpersonnalit et la mesure du classicisme, le romantisme exalte le moi , lindividualit et la communion avec la nature. Il revendique la libert de limagination et la libre peinture des sentiments. En musique, le romantisme prne la libert de lartiste et lexpression du moi. Les compositeurs saffranchissent de la forme (les formes classiques). Cest galement lavnement de la composition spontane, libre et non sur commande. Lorchestre senrichit et se diversifie, les instruments sont choisis pour leur timbre, leur couleur. Cette nouvelle esthtique sinstaure de manire notoire en Allemagne, puisant son inspiration dans le Sturm und Drang Allemand (Tempte et Passions en franais). Parmi les uvres et les compositeurs reprsentatifs de cette priode, nous pouvons citer Berlioz (Symphonie Fantastique), Schumann (Les Amours du Pote), Verdi (Rigoletto), Liszt (Faust-Symphonie), Wagner (Tristan et Isolde), ou encore Mahler (Kindertotenlieder), Brahms, Mendelssohn et Tchaikovsky. Beethoven ralise la parfaite mise en uvre de lensemble de cette nouvelle esthtique (mancipation de la forme, diversification des timbres, expression dune individualit forte).

  • 6

    Le XIXme sicle est celui du romantisme. Le style est amorc par Beethoven mais on situe la priode romantique de Schubert (1797-1828) Richard Strauss (1864-1949). La musique romantique se modlise sur luvre de Beethoven : le style cherche fondamentalement exprimer le moi. La musique devient subjective et la transmission dmotions domine sur la rigueur de la forme. Cest un style qui se dveloppe en raction au classicisme et les compositeurs transcendent le cadre qui cloisonnait leur musique jusqualors. La musique romantique dveloppe les mmes genres que lpoque classique (sonate, symphonie, concerto, Opra), mais les transcende en les largissant et les modifiant. Le langage harmonique reprend les principes de base de lharmonie classique et lusage des altrations et des chromatismes pousse lcriture aux limites de la tonalit. La mlodie garde une place souveraine et sort du cadre symtrique de la phrase classique . Le rythme senrichit, ternaire et binaire se ctoient (duolets et triolets peuvent coexister), et les rythmes personnels apparaissent (autre notion de lindividualisme). Lvolution de la facture instrumentale ainsi que lapparition de nouveaux instruments permettent de dvelopper une meilleure technique instrumentale et orchestrale et laugmentation considrable de la masse orchestrale. Cest aussi lapparition de la musique programme qui associe une composition musicale un sujet littraire ou potique. La musique romantique cherche se dmarquer du style viennois, galant, et en dautres termes, de la musique comme il faut . Le terme romantique dsigne linverse du terme classique , tout ce qui touche au domaine de lirrationnel, du conte, du rve, du fantastique, du sentiment et du pressentiment. Cette musique vise plus que tout la transmission dun univers personnel peupl dmotions et de rveries, ou dimpressions leves telles que la foi en lhumanit que lon peut retrouver dans les symphonies de Beethoven. Le romantisme vient se fondre dans le classicisme sans quon ne puisse vraiment marquer une rupture entre ces deux styles. De la rigueur traditionnelle et formelle classique, le style volue vers lexpansion du style romantique dans son dferlement de sentiments, de passions et dimpressions grandioses. On leur trouve points communs et diffrences, et dune certaine manire, ces deux styles et poques forment un tout, une continuit dans laquelle Beethoven a su raliser un trait dunion unique et gnial.

    Mirlia AUZANNEAU

  • 7

    Beethoven, lments biographiques

    Tous droits rservs, diffusion gratuite usage pdagogique

    Ludwig Van Beethoven par lampleur et loriginalit de son uvre a profondment marqu l'histoire de la musique. Ses uvres sont encore aujourd'hui parmi les plus joues dans les salles de concert du monde entier ; le thme de la 9eme symphonie est devenu l'hymne de l'Union Europenne (l'Ode la Joie). Avec une crativit hors normes et un temprament fougueux, il ouvre de nouveaux horizons en s'affranchissant des rgles classiques pour poser les bases du langage musical romantique. Beethoven est n en 1770 Bonn dans une famille de musiciens. Son pre est chanteur la cour du Prince lecteur de Bonn. Il commence ltude du piano et du violon en 1775 et se montre trs vite extrmement dou. partir de 1781 il devient lve de Christian Gottlob Neefe pour l'orgue et le piano. Avec Neefe, il commence la composition et crit ses premires pices pour piano en 1782. l'ge de 14 ans, il devient organiste de la cour du Prince Electeur Max-Franz. Il y rencontre Joseph Haydn en 1792 qui lui propose de lui enseigner la composition. Comme Haydn est cette poque dj un compositeur rput et clbr dans toute lEurope, Beethoven le suit Vienne. Il apprend beaucoup sur la composition pour orchestre mais dveloppe trs vite un style bien lui et peut-tre trop novateur pour son matre. Les relations entre les deux artistes sont assez difficiles, en effet, Haydn ne tarde pas s'irriter devant l'indiscipline et l'audace musicale de son lve. il le dcrit en ces termes en 1794 : "vous aurez des penses que personne n'a encore eues, vous ne sacrifierez jamais votre pense une rgle tyrannique, mais vous sacrifierez les rgles vos fantaisies, car vous me faites l'impression d'un homme qui a plusieurs ttes, plusieurs curs, plusieurs mes." Courage ! crit-il au dbut de l'anne 1797, malgr toutes les dfaillances du corps, mon gnie doit triompher, [] il faut que cette anne rvle l'homme achev, il ne doit plus rien rester faire. Le mot est lch : gnie. partir d'ici commence son combat solitaire, celui de son existence, contre lui-mme, avec les notions de caractre et de mrite individuel que l'on retrouvera dans bien des aspects de sa vie et qui lui seront chres jusqu' sa mort, en 1827. Homme aide-toi toi mme , cette phrase rvle le caractre inbranlable de Beethoven qui veut s'en sortir seul. Cette fin de sicle, souvent appele le tournant du sicle, est dcisive. En effet, celle-ci marque un grand tournant dans la vie du compositeur, commenant depuis 1797 prendre conscience de sa surdit (il deviendra compltement sourd la fin de l'anne 1819), ce qui l'oblige s'isoler, lui donnant une rputation de misanthrope aux yeux du monde (rputati