of 16 /16
ÉCRIRE LA GRANDE GUERRE Panorama d’un patrimoine écrit Collections Patrimoine / 20 septembre 26 octobre 2014 à travers les collections Patrimoine de la médiathèque des Ursulines

ÉCRIRE LA GRANDE GUERRE

  • Author
    others

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of ÉCRIRE LA GRANDE GUERRE

Collections Patrimoine / 20 septembre – 26 octobre 2014
à travers les collections Patrimoine de la
médiathèque des Ursulines
1914-2014
Il y a cent ans « l’ancien monde »1 basculait dans
ce qui deviendrait le premier conflit mondial de
notre histoire. La commémoration du centenaire
de la guerre de 1914-1918 a suscité de
nombreuses initiatives du côté des institutions et
des associations culturelles et patrimoniales mais
aussi du côté du public. La preuve en est avec le
succès du projet de collecte de mémoire à
l’échelle internationale mené de concert par la
Bibliothèque nationale de France, les Archives
nationales, la mission du centenaire, Européana,
la bibliothèque numérique européenne et les
nombreux contributeurs à travers la planète.
Dans le cadre de cette commémoration, la
médiathèque des Ursulines accueille dans la
galerie Max Jacob une exposition réalisée par les
Archives municipales de la ville de Quimper
«Lettres de Poilus : les orphelins de Kerbernez »
dans la Grande Guerre ». Dans les étages, c’est
une sélection de documents d’époque conservés
dans les collections Patrimoine qui est proposée.
« Ecrire la Grande Guerre, panorama d’un
patrimoine écrit » met en lumière la mémoire de la
guerre 14-18 en explorant les nombreuses
facettes de ce corpus à la fois littéraire,
documentaire, militaire, poétique ou journalistique.
1 Voir l’exposition virtuelle de la Bibliothèque nationale de France « L’été 14. Les derniers jours de l’ancien
monde » sur leur site : http://expositions.bnf.fr/guerre14/index
écrit…
Face à l’horreur de cette guerre, le besoin de parler,
d’écrire, de raconter, de témoigner, d’analyser et de
décrypter apparaît pour beaucoup comme une
nécessité. Ce sont tout d’abord des milliers de lettres
qui sont échangées par les soldats et leurs familles et
de nombreux carnets de routes qui sont tenus par les
combattants.
combattants ou de soldats écrivains, de journalistes
ou de simples témoins, appels pacifistes ou éloges
nationalistes, la production écrite de la Grande Guerre
brasse tous les genres. Le patrimoine écrit de 14-18
recouvre autant les témoignages que les
documentaires, s’infiltre dans la littérature, la poésie,
le théâtre ou la bande dessinée, s’expose dans la
presse locale et nationale.
Quimper, que ce soit les ouvrages du fonds consacré
au XXème siècle, ceux du fonds Cornouaille, ou les
collections de revues et périodiques, reflètent la
diversité et le foisonnement de cette production écrite,
documentaire et littéraire autour de la guerre 14-18.
C’est pourquoi il est intéressant d’en présenter ici une
sélection en adoptant un point de vue thématique.
LES TÉMOIGNAGES DE COMBATTANTS
Le témoignage est sans doute l’un des genres le plus
touchant de ce corpus littéraire. Dans les tranchées, à
l’hôpital ou à l’arrière, les combattants couchent sur papier
leur quotidien, l’horreur et la brutalité de la guerre, ou la vie
qui continue, sous forme de lettres, de notes ou de journal
de bord. Parmi la trentaine d’œuvres repérées dans nos
collections, certaines ont remporté de vifs succès, ont été
plébiscitées par le grand public et les critiques, ont reçu le
prix Goncourt, ont été lues dans les tranchées. D’autres sont restées un peu plus
dans l’ombre mais manifestent avec autant de force le vécu des combattants. On y
distingue des publications d’époque aussi intéressantes pour leur contenu que pour
leur forme éditoriale, mais aussi des rééditions plus tardives.
Quoi qu’il en soit, ce corpus de témoignages, aux titres tantôt violents (Pluie de sang)
tantôt victorieux (Le chemin de la victoire) ou défaitistes (Les survivants vont mourir),
est le reflet du quotidien de ces milliers d’hommes qui s’engagèrent sur tous les
fronts de la Grande Guerre. Et cette dimension mondiale se traduit dans les
publications par une diversité des points de vue exprimés. Si nos collections sont
davantage le fait d’auteurs français, d’autres souvenirs resurgissent des quatre coins
de l’Europe : Au front de France : lettres d’un officier anglais, Souvenirs d’un
volontaire russe, La Belgique héroïque et vaillante, De l’autre côté des Alpes : sur le
front italien, Au service de l’Allemagne…
Quelques témoignages célèbres…
L’appel du sol Par Adrien Bertrand Paris : Calmann-Lévy, 1916 C 1274 Prix Goncourt 1914 Gaspard Par René Benjamin Paris : Arthème Fayard et Cie, 1915 (Les soldats de la guerre) C 0499 Prix Goncourt 1915 Les soldats de la guerre : Gaspard Par René Benjamin 21 bois originaux de Renefer Paris : Arthème Fayard et Cie, 1919 (Le livre de demain) B 0049 Le feu (journal d’une escouade) Par Henri Barbusse Paris : Ernest Flammarion, 1917 C 1136 - B 0071 et B 0072 Prix Goncourt 1916 La flamme au poing Par Henry Malherbe Paris : Albin Michel, 1917 C 1212 Prix Goncourt 1917 Lectures pour une ombre Par Jean Giraudoux Paris : Emile-Paul Frères, 1918 C 068 Les croix de bois Par Roland Dorgelès Paris : Albin Michel, 1925 C 1201
Bleu horizon : pages de la Grande Guerre Par Roland Dorgelès Paris : Albin Michel, 1946 B 0197 A l’ouest rien de nouveau Par Erich Maria Remarque, traduit de l’allemand par Alzir Hella et Olivier Bournac Paris : Librairie Stock Delamain et Boutelleau, 1929 C 1065 L’étincelle de vie : roman Par Erich Maria Remarque, traduit de l’allemand par Michel Tournier Paris : Librairie Plon, 1953 (Feux croisés) B 0228 La guerre notre mère Par Ernst Jünger, traduit par Jean Dahel Paris : Albin Michel, 1934 C 1488 Une quarantaine d’autres titres publiés
entre 1916 et 1942 sont identifiés dans
les collections Patrimoine sur ce thème
du témoignage.
LITTÉRATURE ET POÉSIE
Tout un pan de la littérature, d’époque mais aussi contemporaine, est donc
durablement marqué par ce premier conflit mondial. Sans appartenir directement au
genre des témoignages, nombreux sont les romans, récits, fictions, pièces de théâtre
ou poèmes qui adoptent pour toile de fond ce contexte historique et politique de la
guerre de 1914-1918. On retrouve dans nos collections le scandaleux (pour
l’époque) Diable au corps du jeune auteur Raymond Radiguet, qui met en scène
l’aventure amoureuse d’un jeune homme avec une femme plus âgée dont le mari est
au front. Certaines grandes sagas nous font revivre les heures écrasantes de ces
années de guerre comme la très engagée série des Thibaut, de Roger Martin du
Gard ou, plus fleur bleue, la série Sophie Morel. Ecrits des années 1910 ou bien
postérieurs, premières éditions ou rééditions, se côtoient donc dans cet ensemble
éditorial disparate.
nombreux regards : héroïque parfois,
Marseillaise, elle se fait aussi
patriotique comme celle de Donatien
Yvonneau dans Pour la victoire ou, à
l’opposé, foncièrement antimilitariste
dans Les Chants de la tourmente.
« Mon enfant, tu t’en vas ! Mon fils,
on me l’arrache…
être au mien s’attache.
C’est ma chair et mon sang »
« Adieux d’une mère » dans Les chants de la tourmente de Maurice Pottecher
Aperçu littéraire et poétique sur fond de guerre
LITTÉRATURE Le cœur et l’absence : roman du temps de guerre Par Léon Daudet Paris : Ernest Flammarion, 1917 C 1229 La terre natale Par Victor Margueritte Paris : Charpentier, 1917 C 1318 Les bastions de l’est. Colette Baudoche, histoire d’une jeune fille de Metz Par Maurice Barrès Paris : Librairie Plon, 1923 C 0570 Nouvelles lettres à Françoise ou la jeune fille d’après guerre Par Marcel Prevost Paris : Ernest Flammarion, 1924 C 0600 Les Thibault Par Roger Martin du Gard Paris : Gallimard, 1953 E 0611 à 0617 Le diable au corps Par Raymond Radiguet Paris : Grasset, 1971 (Le livre de poche) C 5408 Sophie Morel : La première épreuve (1914-1918) Par Sabine Bernard-Derosne Paris : Gautier-Languereau, 1974 (Les romans des veillées des chaumières) B 5800 L’enfant et l’anniversaire oublié Par Rudolf Frank Paris : Pygmalion, 1987 B 5806
POÉSIE Les chants de la tourmente Par Maurice Pottecher Paris : Librairie Paul Ollendorff, 1916 C 0779 Ballades françaises : L’Alouette, Fantaisies à la gauloise sur la vie, La guerre et l’amour Par Paul Fort Paris : L’Edition, 1917 C 1445 Le vol de la Marseillaise Par Edmond Rostand Paris : Librairie Charpentier et Fasquelle, 1919 C 1458 War poems in french and english [Poésie de guerre en français et anglais] Par Fleming Tuckerman New-York : Brentano’s, 1917 C 1487 Pour la victoire Par Donatien Yvonneau Paris : Albert Messein, 1923 C 1106 Fête triomphale : poème dramatique en trois parties Par Stéphane-Georges Lepelletier de Bouhélier Paris : chez Eugène Fasquelle, 1919 B 0203 A la mémoire du Général Clavery : quatre sonnets Par Victor Manuel Rendon de la faculté de médecine de Paris, Emmanuel Montcorin Le Vésinet : Imprimerie Ch. Brande, 1938 B 0211
LES DOCUMENTAIRES
A côté de la littérature de guerre émerge un autre grand ensemble, celui des
documentaires. Une cinquantaine d’ouvrages conservés dans nos collections et
publiés essentiellement entre 1916 et 1920 viennent illustrer les préoccupations de
recherches et d’analyses historiques, diplomatiques et militaires de l’époque. On y
distingue des ouvrages généraux sur l’histoire de la Grande Guerre, Simple histoire
de la Grande Guerre, Histoire résumée, Histoire illustrée, Histoire de l’armée
française. Des documentaires plus spécifiques viennent ensuite pointer un aspect du
conflit, comprendre ses origines (Le mensonge du 3 aout, Les auteurs de la guerre),
expliquer son dénouement (La vérité sur l’armistice) ou explorer les grands faits
militaires (Le drame de Douaumont, Nous autres à Vauquois). De nombreux titres
sont, bien sûr, consacrés au cas français et aux questions régionales et coloniales
(Lille sous la griffe allemande, L’Alsace pendant la guerre, Ce que tout français
devrait savoir sur nos colonies).
Là encore, la dimension internationale du conflit n’est pas laissée de côté dans ce
corpus de documentaires qui s’intéresse autant au sort de la France qu’aux autres
pays en guerre. Nombre d’Etats sont ainsi passés au crible de l’analyse historique,
géographique, économique, politique, ou diplomatique. (L’Europe avant la guerre,
Les anciennes démocraties des Pays-Bas, Un épisode du drame serbe, Elle a 10
ans la Russie rouge, Les finances roumaines). L’Allemagne n’est pas en reste et
constitue à elle seule un sujet de prédilection pour des études (très) critiques : La
barbarie allemande, Le plan pangermaniste démasqué, Les allemands à Meaux,
Prussiens d’hier et d’aujourd’hui).
Sélection de documentaires
Les auteurs de la guerre de 1914 Tome 1 : Bismark Par Ernest Daudet Paris ; Neuchâtel : Attinger Frères, 1916 C 0539 Gloria : histoire illustrée de la guerre de 1914-1918 Par Pierre Dauzet Paris : Librairie Hachette, 1919 C 0607 L’Europe avant la guerre : L’Europe en 1911… Par Auguste Gauvain Paris : Librairie Armand Colin, 1917 C 0893 La guerre européenne et la paix que voudrait l’Allemagne Par André Chéradame Paris : Librairie Chapelot, 1915 C 0956 Histoire résumée de la guerre (août 1914 – novembre 1918) Paris : Librairie Hachette et Cie, 1919 C 1254 L’effort français : quelques aspects de la guerre Par Joseph Bédier Paris : La Renaissance du livre, 1919 (Les cahiers de la victoire) C 1463 Nous autres à Vauquois, 1915-1916, 46e RI Par André Pézard Paris : La Renaissance du livre, 1918 C 1464
La France pendant la guerre (1914- 1918) Par Gabriel Louis Joseph Alphaud Paris : Librairie Hachette et Cie, 1918 C 1486 Jours de guerre : 1915-1919 Recueil de caricatures Illustrations par Abel Faivre Paris : Editions Pierre Lafitte, 1921 (Collection des grands humoristes) 2 volumes C 1197 et C 1198 La grande guerre : deuxième époque 1915-1916 Verdun Par Richard Thoumin Paris : René Julliard, 1960 (Il y a toujours un reporter) C 1485 Histoire de la Grande Guerre Par Henry Bidou Paris : Gallimard, 1936 B 0196 Vie et mort des français 1914-1918 : simple histoire de la Grande Guerre Par André Ducasse, Gabriel Perreux, Maurice Genevoix Paris : Editions Albin Michel, 1942 B 0217 Histoire de l’Armée française Par le Colonel Joseph-Fortuné Révol Paris : Librairie Larousse, 1929 A 0019 Un an d’occupation : l’œuvre franco-belge dans la Rhur en 1923 Düsseldorf : Imprimerie de l’armée du Rhin, 1924 B 0213
LA GUERRE VUE D’EN HAUT
Dans les documentaires, un ensemble d’ouvrages strictement attachés aux faits
d’armes et à la tactique militaire se dégage. Que ce soit sur terre, sur mer ou dans
les airs, l’écrit se fait ici le témoin de la conduite stratégique de la guerre menée par
les états-majors. Souvent nés sous la plume de hauts dirigeants militaires, ces
documentaires sont largement illustrés de croquis, de plans et de cartes dépliables
de grand format, à visée parfois pédagogique, à l’image des Principes de guerre du
Maréchal Foch. Nombre de ces généraux donneront à lire dans l’immédiat après-
guerre, leur vision et leur vécu dans d’imposants mémoires qui constituent à eux
seuls un genre à part.
Les Mémoires pour servir à l’histoire de la guerre de 1914-1918 de Ferdinand Foch,
chef des armées alliées devenu Maréchal de France en 1918 paraissent en 1931 en
deux volumes, largement illustrés de photographies et de cartes. Celles du Maréchal
Joffre seront publiées l’année suivante, au bout de 6 années de travail et d’écriture.
Dans le même registre, on peut découvrir les mémoires du Général Gallieni à propos
de la défense de Paris, ou celles du Général russe Skobeleff. Des témoignages de
ceux qui ont combattu à leur côté peuvent venir enrichir cet ensemble à l’image de
Avec Foch : notes de campagne accompagnées de quatre cent ordres et comptes-
rendus du Haut commandement d’André Tardieu ou de Avec Charles Peguy : de la
Lorraine à la Marne, de Victor Boudon.
Les grandes figures politiques de la IIIe République ont également enrichi de leurs
écrits et de leurs souvenirs le corpus littéraire de la Grande Guerre, en publiant
notamment d’imposants volumes de leurs mémoires, leurs archives ou faisant eux-
mêmes l’objet d’études et de publications biographiques, à l’image de Georges
Clémenceau ou de Raymond Poincaré. On peut également choisir de se plonger
dans la vie trépidante du Quai d’Orsay entre 1913 et 1926, avec la lecture des
journaux de bord des ambassadeurs de France Maurice Paléologue ou Jules
Laroche, de lire Agir, le manifeste politique d’Edouard Herriot, maire de Lyon, publié
en 1917 ou encore de s’envoler pour l’Italie et d’écouter les témoignages de ses
hommes d’état avec L’Italie et la guerre, publié en 1916.
Bibliographie sélective de manuels militaires
et de mémoires de Généraux et d’homme d’Etat
La bataille de la Marne (6 – 12 septembre 1914) : esquisse d’un tableau d’ensemble Par Gustave Babin Paris : Librairie Plon, 1915 C 0986 Notre artillerie Par Francis Marre Paris : Ancienne librairie Furne, Boivin & Cie, 1915 C 1455 L’ABC de la guerre navale Par Raymond Lestonnat Paris : Librairie Delagrave, 1916 C 1456 En batterie : Verdun (1916), la Somme, l’Aisne, Verdun (1917). Par le Lieutenant Félix Fonsagrive Paris : Librairie Delagrave, 1919 (Souvenirs et Récits de la Guerre 1914-1918) C 1466 Des principes de la guerre : conférences faites en 1900 à l’école supérieure de la guerre Par Ferdinand Foch Paris : Berger-Levrault, 1917 B 0181 La bataille de France (21 mars – 11 novembre 1918) Par Louis Madelin Paris : Librairie Plon, 1920 C 1477 La guerre chimique Par le Lieutenant Colonel Bloch, préface de Maxime Weygand Paris : Breger-Levrault, 1927 B 0199
Conduite de la guerre et de la politique Par Erich Ludendorff, traduit par le Capitaine Louis Koeltz Paris : Berger-Levrault, 1922 B 0219 La France devant l’Allemagne Par Georges Clemenceau Paris : Librairie Payot & Cie, 1916 B 0163 Au service de la France : neuf années de souvenirs Tome V : L’invasion, 1914 Par Raymond Poincaré Paris : Librairie Plon, 1928 B 0210 Mémoires pour servir à l’histoire de la guerre de 1914-1918 Par le Maréchal Ferdinand Foch Paris : Librairie Plon, 1921 2 volumes B 0187 et B 0188 (B 0189 et B 0190) Mémoires du Maréchal Joffre (1910- 1917) Par Joseph Joffre Paris : Librairie Plon, 1932 2 volumes B 0225 et B 0226 Journal 1913-1914 : au Quai d’Orsay à la veille de la tourmente Par Maurice Paléologue, ambassadeur de France Paris : Librairie Plon, 1947 B 0229 L’Italie et la guerre d’après les témoignages de ses hommes d’Etat Par Tommaso Tittoni… Préface d’Henri Hauvette Paris : Librairie Armand Colin, 1916 C 0514
LA PRESSE
La presse, mobilisée et puissante, fait elle aussi son
entrée en guerre. A l’arrière ou sur le front, chacun
cherche à avoir des nouvelles. Si certains journaux
disparaissent faute de main d’œuvre ou de papier,
d’autres s’adaptent, réduisant leur pagination pour
maintenir leur tirage, tandis que de nouveaux titres font
leur apparition comme le Canard enchaîné.
Instrument de propagande de prédilection, la presse est censurée dès les premiers
mois du conflit par les autorités militaires. Le 5 août 1914, un décret interdit aux
journaux la publication de toute information, autre que celle relayée par le
gouvernement, relevant des opérations diplomatiques et militaires, des
effectifs, de l’armement et du matériel, des travaux de défense
et de l’état sanitaire. Mais face à l’union sacrée des
organes de presse, à la censure et au mensonge, le
public s’ouvre aussi à de nouveaux modes
d’informations. Des journaux de poilus sortent des
tranchées tandis que la photographie et le cinéma
mettent en image la guerre.
En 1914, l’Illustration est le premier magazine français et le premier média
international. Alimenté et illustré par les grands noms de l’époque, on observe toute
la rhétorique de la propagande : lyrisme, héroïsme, empathie, peur ou horreur sont
convoqués pour remonter le moral des troupes, attiser les sentiments belliqueux ou
responsabiliser le lectorat.
Par Paul Léon
militaires)
Paris : L’Illustration, 1925
Les bretons ont payé un lourd tribut lors la
guerre 14-18, 125000 morts disent les
historiens, 240 000, colporte le mythe. Dans ces
contingents de « paysans-soldats » se
y ont laissé la vie comme Yann-Bêr Kalloc’h,
l’auteur groisillon de Ar en deulin. D’autres nous
ont rapporté des témoignages bouleversants de
l’horreur indicible du front comme Loeiz Herrieu
dans Kammdro an Ankeu. Camille le Mercier
d’Erm dédicace son poème critique La
« guerre » ?… à tous les martyrs et les victimes.
Charles Le Goffic écrit quant à lui toute une
série sur la Grande Guerre (La bataille de la
Marne, La victoire de la Marne, La guerre qui passe) tandis que Louis Guilloux en fait
sa toile de fond pour Le sang noir dont l’action se déroule à Saint-Brieuc en 1917. Le
« barde » Théodore Botrel, auteur de la Paimpolaise, est quant à lui chargé par le
ministre de la guerre de se rendre auprès des soldats pour leur chanter des poèmes
patriotiques, à l’image de ceux publiés en 1915 sous le titre Les chants du bivouac :
1er août – 31 décembre 1914.
Teintés de foi chrétienne, d’autonomisme, de mysticisme ou d’esprit de révolte, tous
ces écrits montrent dans leur incroyable diversité, tant linguistique que littéraire, le
traumatisme d’une région largement saignée par la Première Guerre mondiale.
Bibliographie sélective des ouvrages sur la Bretagne
Souffle de victoire ! … : campagne de 1914-1915-1916 Chanson de marche du 118ème, brigade de Lavilléon Par A. Lapelle-Lateulère Sans lieu ni date FBA 3848 Hymne aux morts de la guerre Par René Villard F. Guyon, sans lieu ni date FB 5788 Etienne le Grand : un regard breton dans la Grande Guerre Par Jean-François Douguet Ergué-Gabéric : Arkae FB 15503 Les chants du bivouac : 1er août – 31 décembre 1914 Par Théodore Botrel Payot, 1915 FB 11277 La victoire de la Marne : les marais de Saint-Gond : histoire de l’armée Par Charles Le Goffic Paris : Plon, 1916 FB 383 La guerre qui passe Par Charles Le Goffic Bloud et Gay, 1918 FB 375 Kanaouennoù brezel [Chants de guerre] Par Yves Piquard Guyon Francisque, 1919 FB 866 La « guerre » ?... : poème de la révolte intérieure Par Camille Le Mercier d’Erm Paris : Les argonautes, 1919 FB 595/3
Ar en deùlin [à genoux] Par Yann-Ber Calloc’h Traduit par Pierre Mocaër Paris : Plon, 1921 FB 305 Historique du 118e régiment d’infanterie au cours de la guerre 1914-1918 Par Seguin, Bontz, Dizot Paris : L. Fournier, 1923 FB 1173 Autour de Plaz-ar-C’horn : Troménie de guerre 1917 Par Léon Le Berre Quimper : L’Union agricole et maritime, 1923 FB 1281/10-7 Françoise au calvaire Par Pierre Champion Paris : Grasset, 1924 FB 7611 La vie d’une commune pendant la guerre : Vitré 1914-1918 Par Georges Garreau Rennes : Imprimerie de l’Ouest- Journal, 1932 FB 210 Le sang noir Par Louis Guilloux Paris Gallimard, 1935 FB 2006 11 novembre : exposition du souvenir Par les Archives départementales et municipales Quimper, 1968 FBA 888 et 889
L’APRÈS LA GUERRE…
hommages sont rendus aux combattants, la fin du conflit ouvre,
quant à lui, la voie à de nombreuses célébrations et
commémorations. Dans le sillage du traité de Versailles, les
jalons d’une paix pour l’Europe sont posés tandis que la question
des réparations est étudiée. Toutes ces réflexions transparaissent à
nouveau dans les écrits de l’immédiat après-guerre : célébration de la victoire dans
La France héroïque et ses alliés et avènement de la société des nations pour une
paix européenne dans Vers la société des nations et L’année de la paix.
L’étang de Berre : les trente beautés de Martigue… Par Charles Maurras Paris : Edouard Champion, 1915 En vente au profit des blessés du XVe Corps. A la mémoire de Jean-Pierre Barnier tombé au champ d’honneur… B 0179 La France héroïque et ses alliés 1914 – 1916, 1916 - 1919 Par Gustave Geffroy… Paris : Librairie Larousse, 1916 2 volumes A 0017 et A 0018 L’appel de la terre (1915 – 1918) Par François Leterrien, préface de M. H. Hitier Paris : Payot & cie, 1919 B 0218 Le salut par la Terre et le Programme Economique de l’Avenir Par Jules Méline, ancien Ministre de l’agriculture Paris : Librairie Hachette et Cie, 1919 B 0162 Vers la Société des Nations … Par Ferdinand Buisson… Paris : M. Giard & E. Brière, 1919 B 0174
L’année de la paix Par Joseph Reinach Bruxelles : G. Van Oest et Cie, 1920 C 1099 L’organisation de la République pour la paix Par Henri Chardon Paris, 1926 (Histoire économique et sociale de la guerre mondiale) B 0184 Recueil officiel des sépultures militaires (France – Colonies – Etranger) : renseignements utiles aux familles se rendant sur la tombe des leurs… Par Louis Reynès Paris : Editions Alépée, 1929 B 0227 Recueil de documents sur l’histoire de la question des réparations Par Germain Calmette Paris : Alfred Costes, 1954 (Publication de la société de l’histoire de la guerre) B 0205
POUR ALLER PLUS LOIN…
Retrouvez sur le portail des médiathèques le feuilleton de l’exposition « Ecrire la
Grande Guerre, panorama d’un patrimoine écrit » et dans le salon de la bibliothèque
de Cornouaille une sélection d’ouvrages contemporains sur la Grande Guerre et les
bretons.
De nombreuses ressources sont en ligne sur le site de la mission centenaire :
http://centenaire.org/frhttp://centenaire.org/fr
Pour l’aspect local rendez-vous sur le site des Archives du Finistère :
http://www.archives-finistere.fr/http://www.archives-finistere.fr/
Esplanade Julien Gracq, 29000 Quimper 02.98.98.86.60