DESTINS CROISÉS e 2010 er avril - CHRD haut/RDV/expositions... · Jean-Pierre Vernant, résistant

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of DESTINS CROISÉS e 2010 er avril - CHRD haut/RDV/expositions... · Jean-Pierre Vernant, résistant

  • CITO

    YENS

    EN R

    SIS

    TAN

    CEDESTINS CROISS DE JEAN-PIERRE VERNANT ET PIERRE VIDAL-NAQUET

    1er a

    vril

    > 1

    9 se

    ptem

    bre

    2010

  • Figure engage contre le ngationnisme, lhistorien Pierre Vidal-Naquet avait accept de faire partie du conseil scientifique du Centre dHistoire de la Rsistance et de la Dportation lors de sa cration en 2005. Sa disparition a priv ltablissement de son soutien, toutefois, nous nous devions de mieux faire connatre son uvre et sa trajectoire intellectuelle dans la France de laprs-guerre.

    Son parcours nous a sembl indissociable de celui de Jean-Pierre Vernant, autre spcialiste de la Grce ancienne, engag dans les affaires de la cit.

    Ce dernier, rsistant de la premire heure et compagnon de la Libration, sest efforc travers son engagement politique de faire spanouir les idaux dmocratiques issus de lAntiquit.

    Lexposition Citoyens en rsistance a donc t conue afin dvoquer ces deux destins croiss, unis par lvidence dune fraternit quils revendiquent lun envers lautre.

    Elle sappuie sur les archives personnelles des deux hommes, largement ouvertes par leurs familles respectives et sur les fonds conservs lInstitut mmoires de ldition contemporaine et lcole des hautes tudes en sciences sociales.

    Prsente dans le Hall de la Mmoire, cette exposition sinscrit dans une programmation qui laisse une large place la prsentation de parcours engags, tels ceux de Germaine Tillion, Primo Levi ou encore Rose Valland.

    Isabelle Dor-Riv, directrice du CHRD

    DITO

    Jean-Pierre Vernant et Pierre Vidal-Naquet, 1986 / Coll. Centre Louis Grenet

  • Jean-Pierre Vernant et Pierre Vidal-Naquet partagent lamour de la Grce antique et se singularisent par la force de leur engagement dans les grands combats contemporains.

    La fraternitLide de les associer, dans le cadre dune exposition, procde avant tout de lvidence dune fraternit quils revendiquent lun envers lautre. De matre disciple, dgal gal, ils se sont vite considrs comme des frres. Pierre Vidal-Naquet, un frre est le titre de la confrence, jamais donne, de Jean-Pierre Vernant lors de lhommage posthume Pierre Vidal-Naquet la Bibliothque nationale de France.

    LengagementJean-Pierre Vernant, rsistant de la premire heure et compagnon de la Libration, Pierre Vidal-Naquet, analyste critique et prolixe des vnements contemporains, nont cess de sengager dans de nombreux combats et contre toutes les formes din-justices et de discriminations : pour la dmocratie ds quelle fut menace, contre lextrme droite, contre la torture, contre le ngationnisme

    Historiens de lantiquit et acteurs de lhistoire contemporaineJean-Pierre Vernant et Pierre Vidal-Naquet ont renouvel la manire de penser la Grce antique. Pourtant, concidence de lhistoire, cest au cours de leur engagement militant vers 1958 quils se sont rencontrs et que, sur prs dun demi-sicle, ils nont cess de sengager dans tous les combats quils jugeaient justes. Leur intrt pour la Grce, ses mythes, claire leur engagement militant dans le prsent. Et vice-versa.

    DESTINS CROISS ET RSISTANCE CITOYENNE

    Ds[notre]premirerencon

    tre,uneconvergencetrsprof

    onde

    sesttablieentrenous:essaye

    rdecomprendrelemondeanc

    ien

    etnepasconsidrerquecetrav

    ailsurlAntiquit

    noustenaitlcartdelactua

    lit.

    Jean-Pierre Vernant

  • PIERRE VIDAL-NAQUET (1930-2006)

    PIERRE VIDAL-NAQUET LYON, CONTRE LE NGATIONNISME

    Pierre Vidal-Naquet combattit les travaux de plusieurs universitaires lyonnais engags sur la voie du ngationnisme.En dcembre 1978, Robert Faurisson, enseignant Lyon 2, publie une tribune dans Le Monde o il nie lexistence des chambres gaz. Une ptition de lEHESS, lance notamment linitiative de Pierre Vidal-Naquet (Le Monde, 21 fvrier 1979), a pour effet de mettre un terme la tentative de Robert Faurisson douvrir un dbat prtendument scientifique et mdiatique.En mai 1990, interrog par le journaliste Bernard Fromentin (Lyon Libration, 17 mai 1990) au sujet de Bernard Notin, universitaire lyonnais, Pierre Vidal-Naquet estime quil faut sattaquer au noyau dur, aux dirigeants, plutt quaux jeunes universitaires dextrme droite. la fin de la mme anne, Pierre Vidal-Naquet qualifie luniversit Lyon 3 de repaire de nazis , ce qui lui vaut linterdiction dy donner une confrence sur le ngationnisme, lorsquil est invit par lassociation Marc-Bloch (Libration, 21 novembre 1990).

    QUELQUES OUVRAGES

    PIERRE VIDAL-NAQUET

    La Raison dtat, Minuit, 1962 Clisthne lAthnien (avec Pierre Lvque),

    Les Belles Lettres, 1964

    Les Assassins de la mmoire. Un Eichmann de papier et autres essais sur le rvisionnisme, La Dcouverte, 1987

    Les Juifs, la Mmoire et le Prsent, t. I et II, La Dcouverte, 1991

    OUVRAGES COMMUNSPIERRE VIDAL-NAQUET ET JEAN-PIERRE VERNANT

    Mythe et tragdie en Grce ancienne, Maspero, 1972 Travail et esclavage en Grce ancienne, Complexe, 1988

    La Grce ancienne. Tome I : Du mythe la raison, Seuil, 1990; Tome II :Lespace et le temps, Seuil, 1991; Tome III : Rites de passage

    et transgression, Seuil, 1992

    dipe et ses mythes, Complexe, 1994

    Pierre Vidal-Naquet nat Paris le 23 juillet 1930, dans une famille bourgeoise, ouverte sur le monde.

    1944-1950 / tudes secondaires En mai 1944, les parents de Pierre sont dports et meurent Auschwitz. Orphelin 14 ans, il poursuit sa scolarit et obtient son baccalaurat en 1947. Il entre ensuite en hypokhgne au lyce Henri IV.

    1950-1960 / Professeur dHistoire Une licence de Lettres classiques et un diplme dHistoire lui permettent de se prsenter au CAPES de Lettres et lAgrgation dHistoire, quil prpare entre 1953 et 1955 avec laide de Genevive Railhac, pouse en juillet 1952. En septembre 1955, agrg, il est nomm professeur en lyce. Fin 1956, il obtient un poste dassistant lUniversit de Caen ; il y enseigne jusquen 1960.

    Prises de position sur la guerre dAlgrie et les tortures : laffaire AudinPendant la guerre dAlgrie, la rpression opre par larme franaise est sanglante et les disparitions courantes. Ainsi Maurice Audin, assistant de mathmatiques la facult des Sciences dAlger et militant pour lindpendance algrienne, est arrt le 11 juin 1957. Il est dclar vad quelques jours plus tard. Mais la ralit est tout autre. Alert par Josette Audin, Pierre Vidal-Naquet rdige un article sur cette disparition et dmontre que Maurice Audin a t tortur et assassin. Il participe galement la cration du Comit Maurice Audin, dont la premire manifestation publique a lieu le 26 novembre 1957.

    1960-2006 / Lyon, puis Paris lt 1962, aprs avoir enseign la facult de Lille, il obtient un

    dtachement de deux ans au CNRS, puis de 1964 1966, est en poste Lyon. En 1966, grce Fernand Braudel et Jean-Pierre Vernant, il est lu sous-directeur dtudes l EHESS et trois ans aprs, directeur dtudes, jusquen 1997. Pierre Vidal-Naquet dcde le 29 juillet 2006.

    Pierre Vidal-Naquet ( droite) puis son frre Franois

    et sa sur Aline / Coll. G. Vidal-Naquet

    Piere Vidal-Naquet 20 ans, aot 1950 / Coll. G. Vidal-Naquet

    Piere Vidal-Naquet / Jean-Jacques Molinengo

    criture de Pierre Vidal-Naquet, manuscrit du livre Rflexions sur le gnocide. Les juifs, la mmoire et le prsent, tome III.

  • JEAN-PIERRE VERNANT (1914-2007)

    LE COLONEL VERNANT-BERTHIER, CHEF ET AMI

    Thierry, Jougla, Lacome, colonel Berthier ne sont quun seul et mme homme : Jean-Pierre Vernant. Seul ce dernier pseudonyme est sauv de loubli, le diplme de compagnon de la Libration a en effet t dcern Vernant-Berthier. Vernant retourne sans regret son mtier de professeur aprs la guerre, malgr les propositions de larme des postes responsabilit. Berthier, homme daction, sait que la guerre est meurtrire ; il laisse dfinitivement sa place lintellectuel engag. Diriger nest pas une finalit pour Vernant : dans la Rsistance, pendant un moment, jexerce un pouvoir. En septembre 1944, quand je remplace Ravanel, je dois commander 45.000 hommes (). Jai ce pouvoir mais il ne mintresse absolument pas. Je me suis pos ces problmes du commandement : dans la Rsistance, il ny a pas de hirarchie institue, mais il y a des hommes qui sont des chefs (). Au fond, je suis un utopiste, je rve sans doute de crer des groupes unis par lamiti sur un plan dgalit.

    QUELQUES OUVRAGES

    JEAN-PIERRE VERNANT

    Mythe et pense chez les Grecs. tudes de psychologie historique, Maspero, 1965

    Mythe et socit en Grce ancienne, Maspero, 1974

    Dans lil du miroir (avec Franoise Frontisi-Ducroux), Odile Jacob, 1997

    Lunivers, les dieux, les hommes. Rcits grecs des origines, Seuil, 1999

    Ulysse et Perse, Bayard, collection Parler de la Grce avec les enfants , 2004

    La traverse des frontires, Seuil, La librairie du XXIe sicle , 2004

    Coll. Muse de lOrdre de la Libration

    Jean-Pierre Vernant nat Provins (Seine-et-Marne) le 4 janvier 1914, dans une famille dintellectuels de gauche.

    1919-1937 lge de 5 ans, il entre au lyce Carnot, Paris, quil ne quitte que pour intgrer hypokhgne Louis-le-Grand. Il adhre au Parti Communiste et combat les fascistes du Quartier latin. Il est reu premier lAgrgation de Philosophie en 1937.

    1938-1945 / La RsistanceJean-Pierre Vernant intgre fin 1941 le mouvement Libration-Sud. En 1944, il devient chef des Forces franaises de lintrieur de la rgion Sud-Ouest (R4) sous le pseudonyme de colonel Berthier .

    1946-2007 / Aprs-guerre

    Jean-Pierre Vernant soriente vers lanthropologie de la Grce ancienne et entre au CNRS en 1948. Dix ans plus tard, il devient directeur dtudes lcole pratique des hautes tudes. En 1964, il fonde le Centre de recherches compares sur les socits anciennes, quil dirige jusquen 1985. Il est profe