Différenciation territoriale et sociale du lexique du français moderne Caractéristiques du fonds usuel du vocabulaire du français moderne Le français national

  • Published on
    03-Apr-2015

  • View
    111

  • Download
    7

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li> Page 1 </li> <li> Diffrenciation territoriale et sociale du lexique du franais moderne Caractristiques du fonds usuel du vocabulaire du franais moderne Le franais national et les dialectes locaux Le franais rgional en France Linfluence des parlers locaux sur le franais national Les franais rgionaux en dehors de France Niveaux de langue et diffrences socioculturelles Le jargon de laristocratie franaise du XVIIe sicle Largot Jargons professionnels </li> <li> Page 2 </li> <li> Les caractristiques du fonds usuel stabilit empreinte nationale fort prononce base lexicale du franais standard </li> <li> Page 3 </li> <li> Vrai/faux Le fonds usuel comprend: les jargons professionnels largot les termes spciaux les rgionalismes nombre de nologismes et darchasmes la plupart des emprunts </li> <li> Page 4 </li> <li> Trouvez les quivalents russes Le fonds usuel le fonds hrditaire </li> <li> Page 5 </li> <li> Dgagez lez mots du fonds usuel Main Bras Doigt Cou paule Auriculaire () Annuaire ( ) </li> <li> Page 6 </li> <li> Ne confondez pas Fond Fonds Fonds usuel </li> <li> Page 7 </li> <li> Un peu dhistoire La formation de la nation et de la langue nationale remonte: aux XIe et XIIe s. La langue nationale franaise &lt; dialecte de lIle-de-France, du francien ( ) </li> <li> Page 8 </li> <li> Un peu dhistoire Le francien, devenu le franais, est proclam langue dtat en 1539 par lordonnance de Villers-Cottert (-) dicte par Franois Ier </li> <li> Page 9 </li> <li> Franois I er </li> <li> Page 10 </li> <li> Un peu dhistoire Cest surtout la Rvolution de 1789 qui marque la diffusion du franais sur tout le territoire de la France La cration de lAcadmie Franaise en 1635 </li> <li> Page 11 </li> <li> Le franais national et les dialectes chaque grand domaine fodal &gt; son dialecte local langue doil au Nord (francien, picard, normand, lorrain, wallon, champenois) langue doc (provenal, gascon, languedocien,auvergnois, limousin) </li> <li> Page 12 </li> <li> Le franais national et les dialectes La posie des troubadours est crite en oc Chansons de Roland, Roman de Renard, Roman de Rose sont crits en oil </li> <li> Page 13 </li> <li> Le franais rgional le franais modifi sous linfluence des dialectes locaux est appel franais rgional franais rgional franais national patois parler local employ par une communaut gnralement rurale et restreinte </li> <li> Page 14 </li> <li> Le franais rgional Le breton en Bretagne (Rennes) 655 000 comprennent le breton 250 000 dentre deux le parlent 3,3 mln dhabitants </li> <li> Page 15 </li> <li> Le franais rgional petit dictionnaire breton-franais: Ar mor la mer An heol le soleil An tog le chapeau Ar grampouezenn la crpe Kenavo! au revoir! Le breton est issu du celtique </li> <li> Page 16 </li> <li> Le breton une campagne de promotion et de revitalisation de la langue a t cr par lOffice de la langue bretonne en 2001 </li> <li> Page 17 </li> <li> Page 18 </li> <li> Le franais rgional Le franais du Midi: Chanter, enfant Rose, jaune lemploi du pass simple dans le Midi dans la conversation je me suis mang un poulet, je me suis pens </li> <li> Page 19 </li> <li> Le provenal En Provence, on dit: Qui a vu Paris et na pas vu Cassis na rien vu! En Proveno, si dis: Qua vist Paris e noun a vist Cassis a rn vist! </li> <li> Page 20 </li> <li> Le franais rgional Le provenal: cigale, bastide, bouillabaisse, ailloli (aoli), daurade, rascasse, cadenas,escargot Le normand: crevette, pieuvre, homard Les parlers de la Savoie et de la Suisse: chalet, mlze, glacier </li> <li> Page 21 </li> <li> Les franais rgionaux en dehors de France Belgique: 10 000 mln 6 mln parlent le flamand (nerlandais) 4 mln parlent le franais 70 milles parlent lallemand </li> <li> Page 22 </li> <li> Page 23 </li> <li> Le franais rgional Belgissismes cru = temps humide et froid / tre mouill acadmique = universitaire djeuner - dner souper = petit djeuner - djeuner - dner drache = averse, pluie forte et soudaine </li> <li> Page 24 </li> <li> Le franais rgional Au Canada provinces de Qubec, dOntario et de Nouveau-Brunswick (- ) franais qubcois: les tournures archaques/ linteraction avec langlais </li> <li> Page 25 </li> <li> Le franais au Canada [e] se prononce comme [] les voyelles non-accentues se prononcent souvent comme [e]: soucoupe [sekup] [er] se prononce comme [ar] : ternit [etarnite] t, d se prononcent comme [ts], [dz ] devant les voyelles se prononce comme diphtongue fte </li> <li> Page 26 </li> <li> Le franais au Canada les archasmes: il mouille (il pleut) Mais, madame, on peut donc sassir .. .. </li> <li> Page 27 </li> <li> Le franais rgional La Suisse Lallemand (73,6 %) Le franais (20,1 % ) 4 cantons: Genve, Vaud, Neuchtel, le Jura Litalien (4,5 %) Le romanche, ou rhto-roman, 0,8 % </li> <li> Page 28 </li> <li> Le franais rgional Helvtismes cru = froid et humide Il fait cru aujourdhui septante, octante, nonante </li> <li> Page 29 </li> <li> Niveaux de langue = diffrences socioculturelles Tu as une fort belle demeure Gniale, ta baraque </li> <li> Page 30 </li> <li> Diffrences socioculturelles Une langue acadmique Un parler familier (- ) est employ par des gens cultivs la maison ou avec des amis Fam.: boucan, truc, machin. Jai dcid de vendre la maison Je ne peux pas entretenir un grand machin comme a moi toute seule. </li> <li> Page 31 </li> <li> Diffrences socioculturelles Un parler populaire () moyen dexpression de milieux peu lettrs Largot langage des malfaiteurs et des dclasss </li> <li> Page 32 </li> <li> Style familier rcrivez dans un style familier utiliser une bagnole, une piaule, la lourde, la pagaille, les fringues, le boucan, roupiller, un boulot, un plumard, bosser, dgueulasse, se grouiller </li> <li> Page 33 </li> <li> Style familier Il arrta sa voiture devant la maison de Berthaud Quand il ouvrit la porte il dcouvrit une pice o rgnait le plus grand dsordre Des vtements sales tranaient un peu partout La tlvision faisait un bruit pouvantable </li> <li> Page 34 </li> <li> Style familier Un homme dune quarantaine dannes dormait dans un lit au beau milieu de la pice Une femme dge indfinissable faisait la cuisine Jacques Berthaud tait l. Il finissait de shabiller et sapprtait aller travailler </li> <li> Page 35 </li> <li> Le jargon de laristocratie franaise du XVIIe sicle le jargon des Prcieuses dans le salon de la marquise de Rambouillet dents - ameublement de la bouche miroir conseiller des grces fauteuil commodits de la conversation </li> <li> Page 36 </li> <li> Largot Le systme grammatical et le systme phontique que largot utilise sont propres la langue nationale Largot na de propre que son lexique Largot se distingue de la langue nationale avant tout par sa fonction </li> <li> Page 37 </li> <li> Largot loucherbem, lancien argot des bouchers. Jargon donne ainsi largonji. Verlan ou le langage du miroir: chicha pour haschich La dformation argotique: boutanche - bouteille, fastoche - facile, valdingue - valise, clodo - clochard </li> <li> Page 38 </li> <li> Procds argotiques coupe-la-soif = alcool stup &lt; stupfiant diam &lt; diamant. ce nest pas de la tarte = cela nira pas tout seul, cest qch de trs difficile </li> <li> Page 39 </li> <li> Procds argotiques -ard, -arde, -oche, -uche, -got, -anche, -ier argomuche = argot, caboche = tte Je ne pouvais presque lire les grandes penses qui se formaient dans sa caboche d-, anti- : se dtrancher = se tourner lourde = porte ; luisant = soleil ; dur = train ; grimpant = pantalon </li> <li> Page 40 </li> <li> Argot changements mtaphoriques jambe : allumette, baguette, brancards, flte, manivelle, patte, pilier, pinceau, poteau, tige tte : bougie, bobine, cafetire, citron, gaufre, melon, patate, sorbonne, thire </li> <li> Page 41 </li> <li> argot/jargon jargon (au XIIIe s.) = langage des truands ( ) jargon (de nos jours) = langage professionnel argot (de nos jours) = langage des malfaiteurs </li> <li> Page 42 </li> <li> Jargons professionnels Le jargon des artistes: baisser le rideau baisser le torchon; craindre avoir le trac Le jargon des peintres: navet- peinture horrible Le chauffeur de taxi: la voiture = un tobogan, un landoulet, une bagnole, un tacot, une charette Largot des lves: le pion, la bote, le sorbonnard, piocher, potasser, chiader </li> </ul>