Dijon Mag n°233

  • View
    222

  • Download
    3

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le magazine de l'actualité municipale de la ville de Dijon

Text of Dijon Mag n°233

  • LE MAGAZINE DE LA VILLE DE DIJONMARS 2011 N 233

    www.dijon.fr

    le Suplagenda culturel du mois

    + En cahier central

    DOSSIERBOCAGE CENTRAL P. 20

  • | a sest pass |

    DEPUIS LE 5FVRIER, LES VISITEURSDU MUSE DES BEAUX-ARTS PEUVENTPROFITER DUNE NOUVELLEPRSENTATION DES COLLECTIONSMOYEN GE ET RENAISSANCE.LOCCASION GALEMENT DADMIRERLES PLEURANTS DU TOMBEAU DEPHILIPPE LE HARDI (RESTS DIJON)DANS UNE SCNOGRAPHIE ORIGINALE,IDENTIQUE CELLE PRSENTEAUX TATS-UNIS DEPUIS PLUS DUN AN MAINTENANT.

    1

  • 1 Pas moins de 124 athltes ont t honors lors de la Nuit dusport 2011, le 8 fvrier dernier au palais des sports Jean-Michel-

    Geoffroy, par lOffice municipal des sports et la ville de Dijon, au cours

    dune soire ponctue de dmonstrations sportives. 2 Les lus de laville participaient, le 10fvrier, linauguration des nouveaux locaux du

    Centre rgional information-jeunesse (Crij) de Bourgogne la Maison

    des associations, suivie par la visite de lexposition du Crij de Bourgogne

    Le volontariat en Europe, qui tournera prochainement dans toute

    lEurope. 3 Avant-premire du court-mtrage Mariage blues, le29janvier dernier au cinma Olympia. Une comdie douce-amre, un

    pied de nez au mariage arrang, crit et ralis par Touria Benzari,

    soutenu par les villes de Dijon et Marsannay-la-Cte, avec la

    participation du comdien Charles Berling. 4 Nombre de jeunesenfants accompagns de leurs parents franchissaient les portes du

    foyer-bar du Grand Thtre, le 12fvrier, pour participer au Goter de

    lOpra organis chaque samedi 16h. Une rencontre culturelle suivie dun goter pour le plaisir de tous. 5 Jusquau2 avril, la bibliothque Mansart avec la Ludothque La Rcr organisent une animation autour des jeux. Le temps

    dun aprs-midi, la ludothque prte ses jeux du monde afin de faire dcouvrir aux visiteurs de la bibliothque Mansart

    dautres cultures par un biais ludique. 6 Le 11 fvrier dernier, Franois Rebsamen rpondait linvitation de JeanBattault, prsident de Dijon Congrexpo, pour inaugurer la 26e dition du Salon de lhabitat, o plus de 200 professionnels

    prsentaient un choix tendu de produits, techniques, conseils et services, avec une offre renforce en matire

    dco-habitat.

    | 3 |

    2

    3

    6

    4 5

  • P. 6 | cest dactu |10e VILLAGE GOT-NUTRITION-SANT: LE GOT DE LA FORME TOUT GE

    P. 13 | tout le monde en parle |MUSE DES BEAUX-ARTS: LES PLEURANTS SORTENT EN PROCESSION

    P. 16 | rfrence cologique |DE LEAU SI PRCIEUSE

    P. 18 | a nous concerne |ATELIERS DANS LES MUSES: DES ENFANTS CHOYS ET VEILLS

    P. 28 | bnvole lhonneur |LEXPRIENCE ASSOCIATIVE ENFIN RECONNUE

    P. 34 | votre service |NUMROS UTILES, URGENCES, GRAND DIJON, ETC.

    Sommaire

    DIJON MAG N 233 MARS 2011. Directeur de publication : Franois Rebsamen Directeur de la rdaction : Thierry Coursin Directeur adjoint :Fabian Forni Ont collabor : Nicolas Boisnard, Catherine Jonon, Jrmy Martin, Nadine Paulin, ric Perruchot, Linda Simon Photos :Philippe Bornier, Ludovic Charron, Hajar Zenasni Secrtariat de rdaction : Antoine-Joseph Martin Conception et ralisation : tempsRel Impression : BLG Distribution : La Poste N dimpression : 70779 Dpt lgal : 1er trimestre 2011

    BOCAGE CENTRAL

    HPITAL DE POINTE

    Pour raconter votre ville par le texteou par limage, la rdaction de Dijon Mag vous invite contribuerau magazine. Proposez vos sujets,vos articles, vos photos et devenez acteur de votre revue !Vos propositions seront prsentesau comit de rdaction de Dijon Mag.

    vos plumes !Contact : dijonmag@ville-dijon.fr

    Participez Dijon Mag !

    MARS 2011

    CONCERT | THTRE | DAN

    SE | JEUNE PUBLIC | EXPO

    | MUSE | CIN | ET AUSS

    I

    le Supdijon cultur

    e

    Serge Teyssot-Gay

    (ici avec Interzone)

    sera en concert le

    29 mars avec Zone

    Libre (voir p.7)

    Tcho-Antidote

    au centre du magazine

    le Sup dijon cultureTOUTES VOS SORTIES DU MOIS DE MARS

    DOSSIER P. 20

  • Lors des onze runions publiques que vous avez animes dans les quartiers, vous avez prsentle budget2011 aux Dijonnais. Quel tait le message que vous souhaitiez dlivrer?Il me semblait important de corriger certaines fausses affirmations et de rappeler quelle tait la situationfinancire de la ville en 2001: une dette leve de 220millions deuros dbut 2001 (contre 123millionsdeuros en 1990), un effort dinvestissement faible, avec un retard marqu dans de nombreux secteurset des ratios financiers dgrads. Dans ce contexte, la municipalit a agi pour concilier amlioration dela situation financire de la ville et amlioration des services aux Dijonnais. La capacit dautofinancementa progress, grce une gestion rigoureuse des dpenses, tout en dveloppant de nouveaux services(doublement du nombre de places en crche, dveloppement des accueils pri et extrascolaires, gratuitdes muses, mise en uvre dune tarification adapte aux revenus) et en rduisant lemploi prcaireparmi les agents municipaux. Le rattrapage du retard dinvestissement a t concili avec la matrisede la dette. De 2001 2010, ce sont prs de 380millions deuros dinvestissement qui ont t raliss,notamment avec la rnovation des groupes scolaires, le renouvellement urbain ou la cration desquipements culturels et sportifs qui manquaient Dijon. La dette est passe de 220 229,9millionsdeuros, avec une baisse continue engage depuis 2008 et une gestion matrise.

    Dans quelle mesure le budget2011 traduit-il ces orientations?Prs de 258millions deuros seront investis avec le Grand Dijon cette anne, avec un fort soutien lactivitdes entreprises locales. Dans un contexte de dsengagement de ltat et de croissance des besoins sociaux,la ville de Dijon est confronte aux mmes difficults que lensemble des grandes villes. Ainsi, le magazineChallenges classe Dijon 21e des villes de plus de 100000habitants, pour ses rsultats financiers, devantLyon, Rennes, Nantes ou Grenoble. Concernant la fiscalit, lengagement pris par la municipalit a trigoureusement tenu, et le sera nouveau en 2011: lvolution des taux dimposition de la ville a tde +1,35% par an de 2001 2010, contre +1,71% par an pour linflation. En outre, un effort financierimportant (15millions deuros par an) est ralis par la ville afin de maintenir de larges mesuresdexonration: rduction de la taxe dhabitation de 252euros pour chaque contribuable et applicationdabattements pour charges de famille, les plus favorables autoriss par la loi. Enfin, une forte cooprationavec les services fiscaux est mise en uvre pour une mise jour plus exacte des bases dimposition et unemeilleure quit fiscale. Ainsi, Dijon a t classe 3e ville la moins chre de France pour la taxe dhabitationen 2010. La municipalit emploie donc tous les leviers pour grer de manire matrise et quitablela fiscalit. Mais elle se heurte la politique gouvernementale, qui favorise les contribuables les plus aisset organise, avec la suppression de la taxe professionnelle, un vaste transfert de la pression fiscale desentreprises vers les mnages.

    | dites-nous franois rebsamen |

    Un budget matriset rigoureux

    PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL LUNDI 18 AVRIL SALLE DE FLORE 18 H30ET EN DIRECT SUR DIJON.FR

    2 QUESTIONS FRANOIS REBSAMENSNATEUR-MAIRE DE DIJON

  • 10e VILLAGE GOT-NUTRITION-SANT

    LE GOT DE LA FORME TOUT GEDes animations et des informations autour du got, de la nutrition et de la sant invitent les Dijonnais rflchir sur leur rgime alimentaire quotidien.

    | cest dactu |

    Ce sont les futurs ingnieurs agronomes dAgroSup Dijon et lestudiants en sciences et techniques des activits physiques etsportives (Staps) qui, durant deux jours, cour dHonneur de lamairie, accueilleront le public sur les stands ddis au got desaliments, la nutrition et la sant. En leur compagnie, un bilan nutri-tionnel personnalis sera tout dabord propos. De quoi sinformer,mais aussi de quoi fournir des indications pour nous aider corriger,par exemple, nos dosages en sel, en sucre ou en matires grassesdans la confection de nos repas. Un atelier sensoriel o des alimentssucrs et sals seront compars laveugle donnera mme une touchercrative ces journes de sensibilisation la sant nutritionnelle.Quelques tests fonctionnels adapts toutes les gnrations surlquilibre, la souplesse et la respiration viendront parfaire cetteapproche, axe aussi sur les bienfaits dun petit djeuner quilibr, partager en matine sur lun des stands. Une information spcifique

    sur la prvention des maux de dos, notamment chez les enfants, seradu ressort des lves infirmiers, prsents eux aussi lors de cesjournes. Dautres exercices faciles reproduire chez soi veillerontlenvie de se maintenir en bonne forme. Quant aux ides culinaires, quiremportent toujours un franc succs, elles seront proposes par lesapprentis des centres de formation et les lycens de la filire htelire,qui animeront galement ce circuit. lexemple de ce smoothie depommes, de kiwis ou doranges et sa petite touche damandes effiles:trs peu calorique, il se prpare en peine 10minutes

    DUCATION AUPRS DES ENFANTS. La premire journe estrserve aux enfants des coles dijonnaises. Le lendemain, les grandssont convis suivre le mme parcours, largement ouvert aux ans etaux personnes handicapes, avec notamment un atelier de gymnas-tique adapte. Une visite thme du muse des Beaux-Arts, autour de

  • | 7 |

    JOURNE INTERNATIONALE DE LA FEMME

    GALIT HOMMES-FEMMES:UN COMBAT QUI SE POURSUIT

    Cest une manifestation qui puise ses origines dans lesluttes fministes du dbut du XXe sicle. Officialise en1977 par les Nations unies, la Journe internationale desdroits de la femme (le 8mars) reste, depuis, une date impor-tante pour lgalit de tous, et loccasion de multiples dbats etactions. Dijon, lassociation Fminin technique (Fete), quiuvre toute lanne pour la mixit e