Discours réception Franco-Allemande

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Text of Discours réception Franco-Allemande

  • 1/4

    Discours du Prsident de lAssemble nationale

    M. Claude Bartolone

    Rception franco-allemande

    mardi 18 novembre 2014

    *** Messieurs les Prsidents des groupes damiti,

    Mesdames et Messieurs les dputs,

    Mesdames et Messieurs les Secrtaires gnraux de lOFAJ,

    Mesdames et Messieurs,

    Je suis particulirement heureux de me trouver parmi vous ce soir, loccasion de

    cette huitime session du sjour de contact , rgulirement organis entre les

    groupes damiti France-Allemagne de lAssemble nationale et du Bundestag.

    Nous accompagnent galement des reprsentants de lOffice Franco-Allemand pour

    la Jeunesse, et des lves et tudiants participant ses programmes, mais aussi des

    assistants parlementaires allemands, en sjour dtudes Paris. Leur prsence parmi

    nous place donc notre rencontre sous le signe de lchange.

    ***

    Lchange franco-allemand prend corps travers toutes vos actions. Mesdames et

    Messieurs, ma reconnaissance est sincre pour le travail que vous effectuez.

    Il est dsormais presque convenu de mettre en avant le caractre exceptionnel de la

    relation franco-allemande, et assez courant de smerveiller devant le dsir et la

    capacit quont eus nos peuples unir leurs forces aprs stre si longtemps livr la

    guerre.

  • 2/4

    Mais je veux profiter de notre rencontre ce soir pour rappeler que cette paix

    retrouve, et prserve, nous la devons celles et ceux qui uvrent quotidiennement

    au rapprochement. Je tiens donc remercier chacune et chacun dentre vous, qui en

    tes les artisans, pour les ponts que vous btissez entre nos deux Nations.

    ***

    Cette dynamique de rapprochement a fait du couple franco-allemand un modle de

    rconciliation pour le monde, et un formidable moteur pour la construction de

    lEurope.

    Il est faux de penser que ce couple est dpass, que son exemplarit et sa centralit se

    seraient dilues dans lEurope 28.

    Ce serait plutt le contraire. Malgr nos diffrences, malgr nos divergences, nos

    deux pays continuent dtre couts et observs par nos autres partenaires europens.

    Ils continuent de porter et danimer les dbats qui traversent lEurope. Mme lorsque

    nos positions sont radicalement opposes, nos ngociations bilatrales donnent

    toujours le ton.

    Et notre couple est particulirement attendu en cette priode o lEurope peine

    redonner du sens son projet politique, o elle renvoie limage dune machine

    englue dans des considrations technocratiques, purement conomiques, celle dun

    monstre institutionnel, dont se dtourneraient la fois ses citoyens et ses partenaires

    trangers, fatigus de chercher la comprendre.

    Nos divergences, nous les connaissons. Elles varient en fonction des quipes au

    pouvoir et de la conjoncture conomique. Quelles ne constituent pas un frein

    lavance du projet europen ! Quelles nous permettent au contraire de mieux porter

    la voix des Etats membres dans toute leur diversit, pour mieux imaginer, ensemble,

    des projets pour lavenir.

  • 3/4

    ***

    Pour cela, Franais et Allemands ont besoin de rester attentifs leur entourage, mais

    surtout chercher toujours mieux se connatre, mieux se comprendre et mieux

    scouter. LAssemble nationale et le Bundestag travaillent dans ce sens, je men

    rjouis.

    Les relations entre nos Parlements sont denses. Linitiative du sjour de contact se

    distingue nanmoins des autres cadres en ce quelle offre une immersion dans le

    quotidien dun lu, et une projection concrte dans sa circonscription. Elle permet de

    nouer des liens de travail et damiti prennes, comme en tmoigne la participation

    rgulire de certains dentre vous. Je vous flicite pour lenthousiasme et

    linvestissement dont vous faites preuve chaque fois quun sjour est organis.

    ***

    Je veux aussi avoir un mot pour la jeunesse. Je constate avec joie que lAssemble

    nationale et le Bundestag prparent la relve. Un programme permet des assistants

    parlementaires de suivre un semestre dtudes Sciences Po (ou la Humboldt

    Universtt), avant deffectuer un stage lAssemble nationale (ou au Bundestag).

    Je souhaite la bienvenue ceux aujourdhui prsents, et leur dis la joie qui sera la

    ntre de les accueillir en fvrier prochain.

    Mesdames et Messieurs, certains dentre vous ont pu sentretenir avec les secrtaires

    gnraux de lOFAJ. Je ne pourrai conclure ce discours sans rendre un immense

    hommage aux activits de cette organisation ne du trait de lElyse, et qui, en un

    demi-sicle, a permis plus de 8 millions de jeunes Franais et Allemands de

    participer des programmes dchanges. 8 millions : ce seul chiffre suffit mesurer

  • 4/4

    le rle incontournable que vous avez jou dans la consolidation de lamiti franco-

    allemande.

    A tous, et la jeunesse en particulier, je veux rappeler que vous tes, auprs de votre

    gnration, non seulement les Ambassadeurs de la relation franco-allemande, mais

    aussi ceux de lEurope, et de son avenir, que vous incarnez. La tristesse qui est la

    mienne, lorsque je vois, dans la crise, les jeunes gnrations se dtourner de lEurope,

    trouve une consolation dans votre prsence ce soir.

    Les commmorations du cinquantenaire du trait de lElyse se sont, vous le savez,

    tenues lanne dernire.

    Ayons donc, en nous quittant tout lheure, le regard tourn vers lavenir, et vers tout

    ce que nous pouvons encore btir ensemble.

    Je vous remercie.