Droit de vote des étrangers

  • Published on
    12-Mar-2016

  • View
    215

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

droit de vote des etranger aux elections locales

Transcript

  • 1

    Veille, argumentaires, riposte 23 novembre 2011

    Droit de vote des trangers : le triple mensonge de Sarkozy

    Devant 3000 maires runis lElyse, le Prsident sortant, fustigeant la proposition

    hasardeuse des socialistes, explique quil croit depuis longtemps que le droit de voter et

    le droit d'tre lu dans nos territoires doit demeurer un droit attach la nationalit

    franaise.

    Cest FAUX. A trois reprises il sest prononc pour.

    En 2001, dans Libre (Fixot Editions), il crivait : javoue ne pas tre outrageusement choqu par la perspective de voir des trangers, y compris non communautaires, voter pour les scrutins cantonaux et municipaux. compter du moment o ils paient des impts, o ils respectent nos lois, o ils vivent sur notre territoire depuis un temps minimum, par exemple de cinq annes, je ne vois pas au nom de quelle logique nous pourrions les empcher de donner une apprciation sur la faon dont est organis leur cadre de vie quotidien. Le 25 octobre 2005 sur France 2, il affirmait : je suis favorable au droit de vote aux lections municipales des trangers rsidant en France depuis plus de 10 ans, respectant nos lois, payant leurs impts et ayant des papiers. Le 24 avril 2008, lors dune interview prsidentielle diffuse sur toutes les chaines, il raffirmait tre favorable au droit de vote de trangers aux lections locales titre intellectuel mais il regrettait de ne pas avoir de majorit pour le voter . - Pour le Prsident sortant, notre proposition prsente le risque de diviser profondment

    les Franais au moment o plus que jamais nous avons le besoin de nous rassembler."

    Cest FAUX. Cette question rassemble une majorit de Franais. Dans un sondage Harris Interactive pour la Lettre de la Citoyennet publi le 4 novembre 2011, 59% des Franais se dclarent favorables lextension du droit de vote aux trangers non-membres de lUnion Europenne vivant dans le pays Ce nest pas la gauche qui divise les Franais. Cest M. Sarkozy et lUMP. Avec le vote de 6 lois sur limmigration et lasile en 5 ans, la cration dun ministre de limmigration et de lidentit nationale comme si lune menaait lautre, les atteintes rpts devant le Pape Rome et le roi dArabie Saoudite Ryad la lacit, le scandaleux discours de Grenoble qui lie immigration et dlinquance sans oublier les colloques dguiss de lUMP sur lIslam et les apritifs saucisson-vin rouge de la Droite populaire , cest Sarkozy et la droite qui divisent le pays. - Pour justifier sa position, M. Sarkozy explique que les citoyens de l'Union europenne

    rsidant en France peuvent participer aux lections municipales et aux lections

    europennes [car] nous avons une communaut de destin".

  • 2

    Selon lui, les trangers installs durablement sur notre territoire ne partageraient pas avec nous une communaut de destin . Chacun comprend que cest FAUX. Les rsidents trangers de longue dure participent la vie de la cit. Ils y demeurent, y travaillent et y acquittent des impts. Leurs enfants, souvent ns en France, vont l'cole publique. Ils sont parties prenantes de la construction de lavenir de notre pays. En outre, leur accorder le droit de vote pour les lections locales, cest faire le choix de lintgration rpublicaine et de la cohsion nationale. Cest faire le choix du rassemblement. Une communaut de destin , pour reprendre le terme de M. Sarkozy, ce nest pas quelque chose qui se constate. Cest quelque chose qui se construit. Le droit de vote aux lections locales est un acte fort qui irait dans ce sens. De nombreux pays europens lont compris depuis longtemps. LIrlande depuis 1963, la Sude depuis 1975, le Danemark depuis 1981, les Pays-Bas depuis 1983 mais aussi la Belgique, le Luxembourg, ou encore plusieurs cantons suisses octroient le droit de vote aux lections locales aux trangers qui rsident sur leur territoire. Les constitutions espagnole et portugaise prvoient que le droit de vote peut tre accord aux trangers sous rserve de rciprocit. Le Royaume-Uni accorde le droit de vote aux lections locales aux ressortissants de tous les tats membres du Commonwealth rsidant sur son territoire. Pour quelles raisons refuser cette avance dmocratique ralise par la majorit de nos partenaires europens ?

    *

    Franois Hollande et le Parti socialiste :

    proposent daccorder le droit de vote et dligibilit aux trangers rsidant depuis

    plus de 5 ans sur le territoire et bnficiant de titre de sjour toutes les lections locales.

    soutiennent la proposition de loi constitutionnelle examine au Snat le 8 dcembre

    prochain qui cre ce droit.

Recommended

View more >