DWM - FR - Newsletter #21

  • Published on
    30-Mar-2016

  • View
    227

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

_Un ultime chantier avant le Vende Globe _Stage de formation mdicale auturire _Superstitieux, Dominique ?

Transcript

  • 26/07/2012

    Newsletter

    _UN Ultime chaNtier avaNt

    le veNde Globe

    _staGe de formatioN

    mdicale haUtUrire

    _sUperstitieUx, domiNiqUe ?

  • Le voilier Mirabaud a parcouru plus de 1000 milles nautiques depuis sa mise leau ce printemps, permettant son skipper Dominique Wavre de parfaire sa prparation en vue du Ven-de Globe, le tour du monde en solitaire sans es-cales, qui dbutera le 10 novembre prochain aux Sables dOlonne.

    Le bilan du skipper et de son voilier est excellent, et toutes les modifications ont t valides. Place, maintenant, un nouveau chantier, qui fait partie de la routine de la prparation en vue du Ven-de Globe. Cest un petit chantier dt, planifi depuis le dbut , prcise en effet Dominique. Les objectif sont nombreux, et assez simples : il sagit dans un premier temps de refaire la carne, afin quelle soit le plus lisse possible. En parallle, nous avons dmt le bateau, ce qui va nous per-mettre de travailler sur le mt dans des conditions confortables (lautre option tant de grimper au mt alors quil est poste). Nous allons vrifier toutes les pices sensibles, et changer tout ce qui doit ltre.

    Quatre personnes travaillent plein temps sur le

    Mirabaud, auxquelles il faut ajouter des spcia-listes de diffrents corps de mtier engags de faon temporaire : des spcialistes du grement ou du matelotage, une entreprise qui a pass le mt aux infra-rouges afin de dceler dventuelles anomalies ou une autre qui a effectu des tests de flexion-torsion sur la quille, afin de sassurer que celle-ci a bien conserv son intgrit aprs la transat Jacques-Vabre, la navigation retour et les entranements de ces derniers mois.

    Le Mirabaud sera remis leau le 31 juillet. Ac-compagn par Michle Paret, Dominique entame-ra ensuite une session dentranement intense, de dix douze jours sans arrt, destine effectuer les ultimes mises au point. Notre objectif sera de chercher du vent fort , prcise Dominique. Nous allons donc aller l o le vent souffle, soit au sud, vers Madre, soit plus au nord selon la mto. Je prendrai ensuite quelques jours de vacances afin de me changer les ides, puis nous aborderons le mois de septembre avec de nom-breux entranements au programme, et lhabi-tuelle liste de tches accomplir pour tre fin-prts le jour J.

    2 www.dominiquewavre.com

    UN Ultime chaNtier avaNt le veNde Globe

  • Dominique a particip courant juillet un stage de trois jours de formation mdicale hauturire ; une formation prodigue par la Fd-ration Internationale de Voile (ISAF), et obligatoire pour les participants au Vende Globe. Le cours tait donn par des urgentistes sp-cialiss dans la course au large , raconte Domi-nique. Ctait un stage ouvert, et nous tions trois, avec aussi Arnaud Boissires qui participera au prochain Vende Globe, et un pre de famille qui sapprte traverser lAtlantique avec ses enfants. Dominique estime que cest toujours utile de rafrachir ses connaissances. Dune part car les techniques voluent, mais aussi car on oublie cer-taines choses.

    Lors du Vende Globe, Dominique embarquera une trousse mdicale trs complte, dune quin-zaine de kilos, dont le contenu est impos par lorganisation. Nous avons pass cette trousse en revue, appris identifier les diffrents mdica-ments et discut du mode de rangement. Enfin, nous avons fait des tests pratiques, par exemple des points de suture sur des pieds de porcs. Lun des urgentistes a aussi simul un problme m-dical, que nous avons d identifier avant de lui prodiguer les premiers secours. Ctait vraiment une excellente exprience, grce notamment limplication des urgentistes, qui sont tous des gens passionns par ce quils font. Lobjectif tait dapprendre faire des choses que nous esprons ne jamais devoir faire

    www.dominiquewavre.com 3

    staGe de formatioN mdicale haUtUrire

  • Mirabaud & Cie banquiers PrivsLaurent Koutassoff29, boulevard Georges-Favon1204 GenveT: +41 58 816 23 90M: +41 79 786 78 93

    MaxComm CommunicationBernard SchopferT: +41 22 735 55 30M: +41 79 332 11 76bernard.schopfer@maxcomm.ch

    Crdits photosThierry Martinez/MirabaudWavre/Paret

    Les marins, cest bien connu, sont souvent su-perstitieux. Certains collent une pice dor sous leur mt, dautres vont jusqu refuser de pronon-cer le nom de certains animaux bord. Dans lh-misphre sud, ce sont les bananes qui sont pros-crites bord, tandis que les marins qui franchissent lquateur ne manquent pas de faire une offrande Neptune pour sassurer de ses bonnes grces.

    Et dominique ? Est-il superstitieux ? Je suis avant tout respectueux des traditions maritimes, donc de certaines superstitions , pr-cise-t-il.

    Quels objets nemportes-tu jamais bord de ton bateau ? Une cravate, mais pas par superstition, uni-quement parce que a ne servirait rien.

    Quels mots ne prononces-tu jamais ? Lapin

    Pourrais-tu partir en mer sans avoir baptis ton voilier? Non et plutt deux fois quune !

    www.dominiquewavre.com

    sUperstitieUx, domiNiqUe ?