Click here to load reader

Dynamisme citoyen

  • View
    218

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Cahier rural participation citoyenne

Text of Dynamisme citoyen

  • Un dynamisme citoyenLeffet boule de neige des oprations de dveloppement rural

    Les Cahiers de la Fondation Rurale de Wallonien13

  • 2 3 Les Cahiers de la Fondation Rurale de Wallonie N13 N13 Les Cahiers de la Fondation Rurale de Wallonie

    Une O.D.R. est un processus participatif au niveau communal organis par un dcret wallon.

    Ce processus dbouche, aprs diagnostic de la situation, sur la formulation et la mise en uvre dun Programme Communal de Dveloppement Rural (P.C.D.R.).

    Ce programme nonce une stratgie globale et intgre sur tous les aspects de la vie locale. Il cherche donc dvelopper harmonieusement lconomique, le social, le culturel et lenvironnement. Limpact des projets pour les gnrations futures est autant que possible pris en considration.

    Certains projets peuvent tre financs ou co-financs par le Ministre de la Ruralit.

    Si cest bien le Conseil communal qui dtient le pouvoir de dcision finale, la Commission Locale de Dveloppement Rural (CLDR) o sigent des reprsentants de toutes les catgories sociales constitue le principal lieu de dbat, de rflexion et de conception.

    Les agents de dveloppement de la FRW, conseillers, gardiens et animateurs de la participation citoyenne, accompagnent plus de 100 oprations de ce type.

    Leffet boule de neige des oprations de dveloppement rural . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4

    Exemples de dynamismes citoyens enclenchs par une opration de dveloppement rural :

    FErnELmont Un groupe dagriculteurs rebondit de projet en projet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .6

    Pont--CELLEs Lopration lance des politiques nouvelles, communales et transcommunales. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .8

    GEsvEs De la crche lautonomie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10

    BaELEn Lopration prpare le terreau o germe une initiative ministrielle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12

    BraivEs Une commune prte saisir les balles au bond ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .14

    FErnELmont Chtelains, hteliers et restaurateurs prennent leur avenir en mains. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .16

    ELLEzELLEs Infrastructures et amnagements redonnent vie une commune autrefois en attente. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18

    anhE Lopration dclenche une cascade de politiques sectorielles rgionales. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .20

    nassoGnE Une toile se tisse pour lintgration de chaque habitant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .22

    WaimEs La foire aux initiatives met le feu aux poudres. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24

    FLorEnviLLE Des espaces rnovs relancent linitiative citoyenne, le commerce et le tourisme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .26

    abrviations

    ODR : opration de dveloppement rural

    CLDR : commission locale de dveloppement rural

    PCDR : programme communal de dveloppement rural

    PCDN : plan communal de dveloppement de la nature

    GAL : groupe daction locale

    UnE oPration dE dvELoPPEmEnt rUraL

    SommaiRe

  • 4 5 Les Cahiers de la Fondation Rurale de Wallonie N13 N13 Les Cahiers de la Fondation Rurale de Wallonie

    Infrastructures,amnagements,

    services

    Concertation, rflexion prospective et

    premires actions

    opration de dveloppement rural

    dynamisme citoyen Initiatives nouvelles Evolution des mentalits Cooprations

    Facilitation et renforcement des politiques sectorielles

    locales et rgionales

    LEFFEt BoULE dE nEiGE dEs oPrations dE dvELoPPEmEnt rUraL Une opration de dveloppement rural (ODR) amne la

    construction dinfrastructures, lamnagement despaces publics et la cration de nouveaux services.

    Elle instaure aussi une large concertation, une rflexion tourne vers lavenir et entraine un chapelet dactions de petite et de moyenne envergure.

    Ces diffrents apports de lopration convergent pour enclencher un dynamisme nouveau qui pousse les citoyens et leurs associations laction.

    A quoi reconnait-on cette dynamique locale ?

    Quels en sont les indices ?

    Un bouillonnement dinitiatives cependant coordonnes.

    Une volution des mentalits : prise en compte de lintrt gnral, vue long terme, responsabilisation, approche globale.

    Une coopration entre les acteurs, privs et publics.

    Sensuivent des effets induits apprciables :

    Le renforcement de laction des mandataires communaux : ils ont dornavant leurs cts des citoyens actifs, positifs, mobiliss en faveur dun projet de territoire - et non fdrs contre le changement.

    La facilitation des politiques sectorielles rgionales (mobilit, emploi, logement) : elles peuvent se dployer dans un contexte plus accueillant. Les appels projets mis par la Wallonie par exemple rencontrent un franc succs dans les communes o se droule une ODR.

    Bref, comme une boule de neige en mouvement, une opration de dveloppement rural bien mene suscite et fdre une diversit de projets et de politiques qui fusionnent et convergent vers un changement tangible, matriel et humain.

    Cet panouissement collectif que lon peut constater sur le terrain est bien ce qui diffrencie le dveloppement, porteur deffets en cascade, de la simple rnovation, limite quelques impacts.

    Voyez nos exemples de ce dveloppement dynamique dans les pages qui suivent.

  • 6 7 Les Cahiers de la Fondation Rurale de Wallonie N13 N13 Les Cahiers de la Fondation Rurale de Wallonie

    odr 1996

    Charte de convivialit.2012

    Empierrement des chemins agricoles en partenariat avec la Commune.

    1997 aujourdhui

    Participation aux groupes

    environnement, chemins, scurit

    routire.

    Ouverture rgulire des exploitations.

    Organisation dun circuit

    de dcouverte des fermes.

    Organisation de confrences.

    Groupe de travail agriculture.

    Besoin : Amliorer les relations avec les habitants.

    Besoin : Amliorer les voiries agricoles.

    Brochure rassemblant les chroniques agricoles du bulletin communal.

    2007

    La dynamiqUE En sChma

    Dans le climat gnr par lopration de dveloppement rural - propice aux changes et aux initiatives - une vingtaine dagriculteurs se sont rassembls au sein dun groupe organis par nos agents. Ils ont point du doigt un problme commun : leurs relations avec les autres habitants. Seuls, pas de solution. Ensemble, deux pistes prometteuses :

    1. Investir les autres groupes de rflexion traitant de thmes sensibles comme lenvironnement, les chemins, la scurit routire. But : expliquer le mtier et ses contraintes.

    2. Organiser un circuit Dcouverte de fermes le temps dun week-end, en invitant les visiteurs passer laction : traite, arrachage des pommes de terre, puis dgustation.

    Aprs une premire dition de ces Dcouvertes, certains agriculteurs ont ouvert rgulirement leur exploitation aux visiteurs. Par ailleurs, avec nos agents, ils ont organis des confrences sur des matires agricoles.

    Forts du succs rencontr, 13 agriculteurs ont alors estim que la sensibilisation devait tre permanente. Ils ont pris en charge une chronique rgulire dans le bulletin communal : Notre mtier, nos activits, nos problmes, nos passions, une vague darticles bientt regroups dans la brochure Chroniques agricoles fernelmontoises.

    Sen est suivi la rdaction dune Charte de convivialit dite

Search related