Efficacit© ©nerg©tique en ©clairage int©rieur FDE 80 – AFE Nord B Duval – Expert AFE F Meurillon – Expert AFE M Collache Matin©e du 6 avril 2012

  • View
    111

  • Download
    4

Embed Size (px)

Text of Efficacit© ©nerg©tique en ©clairage int©rieur FDE 80 –...

  • Page 1
  • Efficacit nergtique en clairage intrieur FDE 80 AFE Nord B Duval Expert AFE F Meurillon Expert AFE M Collache Matine du 6 avril 2012 80440 Boves
  • Page 2
  • Efficacit nergtique en clairage intrieur Gestion et nouvelles technologies FDE 80 AFE Nord Bernard Duval Expert AFE Matine du 6 avril 80440 Boves
  • Page 3
  • Le besoin de lumire Etat des lieux de lclairage Economies dnergie Eclairer juste Technologies pour clairer juste
  • Page 4
  • Le besoin de lumire Etat des lieux de lclairage Economies dnergie Eclairer juste Technologies pour clairer juste
  • Page 5
  • Dveloppement durable et qualit de lclairage Besoins humains. Visibilit. Performance. Confort. Sant, Scurit. Bien tre. Ambiance. Qualit esthtique. Communication Architecture. Environnement. Forme. Composition. Style. Design Economie. Cots initiaux. Cots exploitation. Lgislation. Normes. Energie QUALITE
  • Page 6
  • Bnfices sant dun bon clairage ! Amlioration de la performance visuelle et confort Rduction fatigue visuelle, douleurs oculaires, maux de tte Amlioration du niveau de vigilance pour rduire linscurit, faciliter les dplacements, rduire les accidents Corriger les attitudes posturales (TMS) Qualifier lenvironnement, les ambiances, le bien-tre, les relations sociales Augmenter le potentiel sant des personnes jeunes et ges Amliorer les conditions de vie et du bnfice sant pour les personnes handicaps Action positive sur le rythme circadiens (scrtion mlatonine)
  • Page 7
  • Acuit visuelle VIEILLISSEMENT Impact visuel 70-79 ans 60-69 ans 50-59 ans 40-49 ans 30-39 ans 20-29 ans 10-19 ans Performances 60 aine 0.1 1.0 0.010.11 10 100 1000 Luminance (cd/m 2 ) Performances 20 aine Acuit visuelle x 10 x 4 x 2 Exigence sur la luminance, fonction de lge, mme niveau dacuit visuelle
  • Page 8
  • Le besoin de lumire Etat des lieux de lclairage Economies dnergie Eclairer juste Technologies pour clairer juste
  • Page 9
  • Efficacit nergtique Le poids de lclairage Source : EDF 2003 / 2004)
  • Page 10
  • Le btiment en quelques chiffres En France, les btiments reprsentent : 30 millions de logements Plus de 800 millions de m de btiments tertiaires Une dure de vie moyenne de 100 ans Le btiment est le plus grand consommateur dnergie : 43 % de lnergie consomme (31 % pour les transports, 20% pour lindustrie) 25 % des missions de CO 2 (28 % pour les transports, 21% pour lindustrie)
  • Page 11
  • Eclairage dans le btiment Etat des lieux ! Vtust, matriel inadapt : 10 Millions incan ! Conditions dclairage mdiocre Cout conomique et de maintenance 15 % non conforme code du travail 85 % non conforme la norme ! 120 Lux500 Lux Eclairement sur le plan de travail Enqute CEREN : 150 entreprises 500 000 m
  • Page 12
  • Que reprsente la consommation de lclairage aujourdhui ? LyceBureauPrimaire 35 % bureaux 58 % enseignement secondaire et suprieur 73 % enseignement primaire
  • Page 13
  • Le besoin de lumire Etat des lieux de lclairage Economies dnergie Eclairer juste Technologies pour clairer juste
  • Page 14
  • Les bonnes pratiques pour clairer juste Un projet dclairage bien dimensionn (le juste niveau) suivant les besoins au moyen des normes et de la rglementation nergtique Des luminaires et lampes defficacit lumineuse leve Une utilisation rationnelle des systmes de gestion (dtection de prsence et dapport de lumire du jour) Une politique dentretien et de maintenance adapte aux conditions de lenvironnement
  • Page 15
  • Lgislation Rglementation Certification Normalisation Marque payante Volontaire Marquage de conformit CE, Directives UE DBT / CEM EuP, Ecodesign DEEE Obligatoire Volontaire Dveloppement conomique et innovation Dveloppement durable Normes, certification, rglementation
  • Page 16
  • Norme dclairage intrieur des lieux de travail 260 types de locaux : tertiaire, coles, commerces, industrie, sant Trois critres principaux dclairage E - Performance UGR - Confort IRC - Qualit E - Eclairement moyen mainteniret uniformit sur la tche visuelle (en lux) Bureaux 500 lux UGR - Indice dblouissement UGR 19 IRC - Indice de rendu des couleurs - > 80 Norme
  • Page 17
  • Tubes T12 -> Bannissement Tubes halophosphate 640 -> Bannissement Lampes Dates prvues La directive EuP en tertiaire Les exigences rglementaires Sodium Haute Pression / Iodure Mtallique culot vis -> Iodure E27 et E40 de faible qualit (aucune HCI ou HQI nest affecte) -> SHP standard E27/E40 Nouvelle tude par la commission Europenne Sodium HP Pug-in / Retrofit ( subst. Fluo ballon) -> Bannissement 20102012 2014 20152012 Mercure HP (Fluo-ballon) -> Bannissement Iodure E27/E40 -> Bannissement des quartz E27/E40 20152017
  • Page 18
  • Arrts Rnovation Arrt du 03 mai 2077 Btiments existants > 100 m 2 Puissance installe < ou gale 2,8 m 2 / 100 lux Installation luminaire direct,direct/indirect > 55 % Lampes > 65 lm/W + Ballasts lectroniques Arrt du 13 juin 2088 Btiments > 1000 m 2 Mmes exigences que celles de la RT 2005
  • Page 19
  • La rglementation thermique 3 documents essentiels Le Dcret -modifiant les articles concerns du code de la construction -renvoyant larrt de la RT 2012 LArrt de la RT 2012 LArrt Th-BCE 2012 concernant la mthode de calcul Sapplique au tertiaire et au logement Btiments neufs Extensions de btiments existants Sarticule sur 3 critres (coefficients) essentiels La consommation nergtique (Cep) Le besoin bioclimatique (Bbio) La temprature intrieure conventionnelle (Tic)
  • Page 20
  • Objectifs de la RT 2012 Contexte actuel : Post Grenelle de lenvironnement Dcision dacclrer les conomies dnergie et les missions de gaz effet serre. On saute ltape RT 2010 (-15% par rapport RT 2005) On passe directement aux btiments basse consommation (BBC) : 1 er janvier 2011 : 50 kWh EP /m/an en non-rsidentiel 1 er janvier 2013 : 50 kWh EP /m/an dans le rsidentiel Horizon 2020 : tous les btiments neuf nergie positive (BEPOS) Utilisation intensive des ENR Enorme rduction des consommations !
  • Page 21
  • Mesures daccompagnement pour clairer juste Prt OSEO de 100 Millions deuros Suite de la TRNEE Convention OSEO / Etat sur 5 ans 100 millions de prts destins aux TPE, PME Objectifs : investissement destin amliorer lefficacit nergtique en clairage, chauffage/climatisation, motorisation lectrique Conditions clairage tertiaire, commerces, industries : fiches OS CEE Info : http://pee-oseo.fr
  • Page 22
  • Le besoin de lumire Etat des lieux de lclairage Economies dnergie Eclairer juste Technologies pour clairer juste
  • Page 23
  • Lumen/Watt CFL LED Fluorescent HID Production en volume 161 LPW 131 LPW 3 yrs R&D 186 LPW 208 LPW Incandescent Maximum thorique Evolution des performances Prvisions
  • Page 24
  • Rduire la puissance installe Pertes ballast (W) Efficacit lumineuse de la lampe (lm/W) Rendement de loptique Pourcentage (%)
  • Page 25
  • Le dfi de la gestion pour lclairage Prise en compte des diffrents modes de gestion en fonction de la lumire naturelle et de loccupation : Interrupteur manuel Gradation automatique par dtection du niveau dclairement Les diffrents modes de dtection de prsence seront dcrits avec des coefficients de performances diffrents : Allumage et extinction automatique Allumage manuel et extinction automatique
  • Page 26
  • Gestion du temps dallumage - 50% Filaire: 2500 h/an TC + DM + CP: 50% de rduction du temps dallumage (1 250 h/an) TlcommandeDtection de Mouvement Celulle photolectrique
  • Page 27
  • Ferromagntique lectronique Electronique avec variation + 25 % - 20% - 30% - 40% - 50% VARIATION MANUELLE Dtection de prsence + Gradation manuelle Lumi re du jour + Variation automatique Lumire du jour + Variation automatique + Dtection de prsence SANS VARIATION SANS VARIATION Nouvelles technologies de lclairage Les systmes de gestion Economies ralises
  • Page 28
  • Le nouveau monde de lclairage LED LEDSource lumineuse LED Appareillage LED Luminaire LED Lampes LED Modules LED
  • Page 29
  • En conclusion - Des clairages efficients dans la logique du dveloppement durable Enjeux de socit Vieillissement population Personnes handicapes visuels Rduction de linscurit Valeurs sociales Amlioration du cadre de vie Dveloppement des activits nocturnes Renforcement des liens sociaux (animation) Performances environnementales et conomiques Augmenter les performances tout en consommant moins Approche en cot global Mise disposition des meilleures technologies Dvelopper les services nergtiques
  • Page 30
  • Page 31
  • Les Journes nationales de la lumire
  • Page 32
  • Merci de votre attention

Recommended

View more >