Click here to load reader

Enc cartes-electroniques

  • View
    373

  • Download
    4

Embed Size (px)

Text of Enc cartes-electroniques

  • 1. La carte marine et les prescriptions demport : les faits PRIMAR STAVANGER IC-ENC Groupe de travail sur linformation (PSIWG) La carte marine et les prescriptions demport : les faits 1

2. 1 re dition Novembre 2004 Kort & Matrikelstyrelsen Conception graphique : Peter M. Bastrup, KMS Le prsent rsum peut tre reproduit en intgralit ou en partie sous rserve que tous les extraits cits soient reproduits verbatim sans adaptation et que la source et la date soient spcifies. Primar Stavanger et IC-ENC seront identifis comme tant lorigine du rsum. La version franaise du document a t prpare et vrifie par le Service hydrographique et Ocanographique de la Marine (SHOM). La carte marine et les prescriptions demport : les faits 2 3. SOMMAIRE Introduction.......................................................................................................................... 4 Dfinition. 5 O sont crites les rgles de la navigation maritime professionnelle ?................................ 6 Quelles sont les prescriptions de lOMI relatives lemport de cartes marines ?............... 6 Quest-ce quune carte marine ?.......................................................................................... 7 Quels types de cartes et de donnes cartographiques sont disponibles ?............................. 8 Quest-ce quune carte officielle ?....................................................................................... 8 Quest-ce quune ENC officielle ?....................................................................................... 9 Comment reconnatre une ENC ?........................................................................................ 10 O se procurer une ENC officielle ?.................................................................................... 10 Comment les ENC officielles sont-elles protges ?........................................................... 11 Quest-ce quune RNC officielle ?....................................................................................... 11 Comment les cartes sont-elles tenues jour ?...................................................................... 12 Quest-ce quun ECDIS ?.................................................................................................... 13 Comment un ECDIS est-il approuv et par qui ?................................................................. 14 Rpondre aux prescriptions demport avec un ECDIS........................................................ 14 Que faire dans les zones non couvertes par une ENC officielle ?........................................ 16 Quelles sont les exigences pour une utilisation sre dun ECDIS ?.................................... 18 Quest-ce quun ECS ?......................................................................................................... 19 Remarques en conclusion..................................................................................................... 20 Rfrences normatives......................................................................................................... 20 ANNEXE I Glossaire / Liste des abrviations..................................................................... 21 ANNEXE II - Comparaison des cartes papier 23 - Circulaire de lOMI SN/Circ.213 : Guide sur les systmes de rfrence utiliss pour les cartes marines et la prcision des positions indiques 29 ANNEXE III Types de cartes numriques........................................................................... 35 ANNEXE IV Circulaire de lOMI SN/Circ. 207 : Diffrences entre RCDS et ECDIS....... 47 ANNEXE V ECDIS Considrations de procdure et dorganisation............................... 49 ANNEXE VI Rsum des prescriptions dtats du pavillon relatives aux ECDIS............. 53 La carte marine et les prescriptions demport : les faits 3 4. INTRODUCTION La convention SOLAS comporte lobligation pour tous les navires de devoir embarquer des cartes marines et les publications nautiques jour ncessaires la traverse prvue. Cette obligation demport peut tre satisfaite en totalit ou en partie par un moyen lectronique. Le retour dexprience des personnes concernes par lutilisation des cartes et des quipements lectroniques de visualisation de cartes fabricants, distributeurs, utilisateurs, propritaires de navires, autorits rglementaires, pilotes, autorits portuaires et autres rvle une mconnaissance significative du statut et des rglementations applicables aux produits et aux quipements actuellement disponibles sur le march. En particulier, les diffrences entre le statut des divers types dquipements et les diffrences entre les divers types de donnes proposs aux utilisateurs ne sont pas clairement connues par rapport aux rglementations en vigueur. Le prsent rsum des faits relatifs aux prescriptions demport des cartes a t rassembl pour servir de cadre de rfrence et aider lever les incertitudes qui existent ce jour. Le prsent rsum a t labor par les services hydrographiques des pays suivants : Danemark, Finlande, France (SHOM), Allemagne, Norvge, Sude et Royaume-Uni. Les rfrences et linterprtation des rglementations internationales dans ce rsum ainsi que la mise en uvre effective telle quelle apparat lAnnexe VI ont t vrifies par : lAdministration Maritime Danoise ; lAdministration Maritime Finlandaise, le Dpartement de la Scurit Maritime ; lAdministration Maritime Franaise, le Ministre des Infrastructures, des Transports, du Logement, du Tourisme et de la Mer, Direction des Affaires Maritimes et des Gens de Mer ; le Ministre Allemand des Transports, du Btiment et du Logement ; la Direction Maritime Norvgienne ; lAdministration Maritime Sudoise, le Dpartement de la Politique Maritime et des Affaires Publiques ; et lAgence Maritime et des Garde-ctes du Royaume-Uni. Ce document ne remplace ni ne modifie aucune rgle et rglementation nationale ou internationale. Les propritaires de navires doivent toujours se rfrer leurs administrations nationales ou ltat du pavillon pour obtenir les informations les plus rcentes. Le prsent rsum est compos dun document principal et dun certain nombre dannexes. Le document principal propose une description des divers aspects concernant les cartes et les quipements lectroniques de visualisation de cartes sous forme de questions/rponses rsumes. Laccent est mis sur ce qui peut tre utilis pour satisfaire aux prescriptions demport de la convention SOLAS en termes de cartes marines. Les annexes contiennent des informations complmentaires plus dtailles sur les diffrents types dquipements ainsi que sur les diffrents types de donnes numriques actuellement disponibles. REMERCIEMENTS : Pour laide apporte par BIMCO, Primar Stavanger et IC-ENC. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 4 5. Le prsent rsu m est disponible en langue anglaise sur www. primar -stavanger.org et www.ic-enc.org, et galement, en langues franaise et anglaise sur le site www.shom.fr et celui de lOrganisation Hydrographique Internationale www.ohi.shom.fr. Il sera remis rgulirement jour sur ces sites. Ldition de ce rsum a t termine le 25 novembre 2004. DEFINITIONS Un systme de carte lectronique de navigation est un terme gnral recouvrant tous les quipements lectroniques capables dafficher la position dun navire sur la reprsentation dune carte lcran. Il existe deux catgories de systmes de cartes lectroniques de navigation : La premire est un systme de visualisation des cartes lectroniques et dinformation (ECDIS : Electronic Chart Display and Information System), qui rpond aux prescriptions demport des cartes OMI/SOLAS. La seconde est un systme de cartes lectroniques (ECS : Electronic Chart System), qui peut tre utilis comme aide la navigation, mais ne rpond pas aux prescriptions demport des cartes OMI/SOLAS. ECDIS : Lquipement ECDIS est dfini de la manire suivante dans les normes de fonctionnement des ECDIS de lOMI. Un systme de visualisation des cartes lectroniques et dinformation (ECDIS) est un systme de renseignements sur la navigation qui, avec des dispositifs de sauvegarde appropris, peut tre accept comme tant conforme aux cartes jour requises par les rgles V/19 et V/27 de la Convention SOLAS. Lorsque le terme ECDIS est utilis dans le prsent document, il doit sentendre comme recouvrant les systmes lectroniques de cartes de navigation qui ont t tests, approuvs et certifis conformes aux normes de fonctionnement des ECDIS de lOMI et autres normes de fonctionnement pertinentes de lOMI, et donc conforme aux prescriptions de la convention SOLAS concernant les ECDIS. ECS : Le systme ECS est dfini de la manire suivante dans la norme ISO 19379 : ECS dsigne un quipement qui affiche lectroniquement sur un cran la position du navire ainsi que les donnes cartographiques et informations nautiques associes, partir dune base de donnes ECS, mais qui nest pas conu pour satisfaire aux normes de fonctionnement pour les ECDIS de lOMI et na pas vocation vrifier le besoin demport de cartes marines, nonc dans le chapitre V de la Convention SOLAS. Les quipements ECS vont des simples systmes GPS de poche aux quipements informatiques autonomes sophistiqus interfacs avec les systmes du navire. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 5 6. OU SONT ECRITES LES RGLES DE LA NAVIGATION MARITIME PROFESSIONNELLE ? La Convention Internationale de 1974 pour la sauvegarde de la vie humaine en mer (SOLAS 1974), amende notamment en 2000 et 2002, spcifie les exigences des quipements de navigation devant tre utiliss bord des navires autoriss naviguer sous pavillon dun tat membre partie de la Convention. Cette Convention a t adopte par lOrganisation Maritime Internationale (OMI), lagence spcialise des Nations Unies en charge des transports maritimes. Les tats membres de lOMI sont tenus de transposer dans leur lgislation nationale les rgles et rglementations de lOMI. Cependant, ce nest que lorsque le texte de la Convention a t intgr la lgislation nationale quil entre en vigueur pour les navires inscrits dans ce pays. Ce processus de transposition peut prendre de plusieurs mois plusieurs annes. Le pays dans lequel un navire est inscrit et sous le pavillon duquel il navigue, est appel tat du pavillon. Cest ladministration maritime nationale reprsentant ltat du pavillon qui contrle le respect des prescriptions demport fixes par SOLAS (contrle par ltat du pavillon). Ladministration maritime nationale a galement la responsabilit du contrle par ltat du port. Les navires trangers arrivant dans un port peuvent tre soumis un contrle par ltat du port par des inspecteurs locaux aux termes des rglementations de ltat du pavillon et des accords internationaux. Dans certaines rgions, les tats des ports cooprent pour appliquer des normes cohrentes, par exemple les 13 tats de l'Union europenne ayant un littoral, la Croatie, la Norvge, la Pologne, la Fdration de Russie, le Canada et l'Islande cooprent dans le cadre du Mmorandum de Paris de 1982 sur le contrle des navires trangers par l'Etat du port (MOU). QUELLES SONT LES PRESCRIPTIONS DE LOMI RELATIVES LEMPORT DE CARTES MARINES ? Les prescriptions demport de cartes marines sont dfinies dans les rgles pertinentes suivantes du chapitre V de SOLAS : la rgle 2, qui dfinit la carte marine la rgle 19 1 , qui dfinit le matriel et les systmes de navigation devant tre embarqus sur les diffrents types de navires et la rgle 27, qui prescrit que les cartes marines et les publications nautiques soient appropries au voyage prvu et soient tenues jour.. APPLICATION DETAILLEE DES REGLEMENTATIONS DE LOMI Les cartes marines et les publications nautiques auxquelles il est fait rfrence dans la rgle V/2 sont, en raccourci, appeles cartes et publications officielles . 1 Sapplique aux navires construits le ou aprs le 1er juillet 2002. Les navires construits le 1er juillet 2002 peuvent se conformer aux rgles V/11, V/12 et V/20 de SOLAS en vigueur avant le 1er juillet 2002, lancienne rgle V/20 contenant les prescriptions demport des cartes. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 6 7. OMI SOLAS V/2 : Une carte marine ou une publication nautique est une carte ou un recueil spcialement tabli ou une base de donnes spcialement compile, partir de laquelle une telle carte ou un tel recueil est tabli, qui est publi de manire officielle par un gouvernement, un service hydrographique accrdit ou une autre institution gouvernementale comptente, ou sous son autorit, et qui est conu pour rpondre aux besoins de la navigation maritime. OMI SOLAS V/19 : 2.1 Tous les navires, quelle que soit leur dimension, doivent tre pourvus : () 2.1.4 de cartes marines et de publications nautiques permettant de planifier et d'afficher la route du navire pour le voyage prvu, d'indiquer la position et de la surveiller tout au long du voyage; un systme de visualisation de cartes lectroniques et d'information (ECDIS) peut tre reconnu comme satisfaisant aux prescriptions demport de cartes du prsent paragraphe ; 2.1.5 de dispositifs de secours permettant dassurer les fonctions prescrites au paragraphe.4 par un autre moyen, si cette fonction est assure en partie ou entirement par des moyens lectroniques*; * Un portefeuille appropri de cartes marines sur papier peut tre utilis comme dispositif de secours pour les ECDIS. D'autres dispositifs de secours pour ECDIS sont acceptables (voir l'appendice 6 de la rsolution A.817(19), telle que modifie). OMI SOLAS V/27 : Les cartes marines et les publications nautiques, telles que les instructions nautiques, les livres des phares, les avis aux navigateurs, les annuaires des mares et toutes autres publications nautiques qui peuvent tre ncessaires au cours du voyage prvu, doivent tre appropries et tenues jour. Selon les trois rgles auxquelles il est fait rfrence dans lencadr ci-dessus, les prescriptions demport de cartes et publications peuvent tre satisfaites par 1) lemport de cartes papier officielles et jour, ou 2) lemport dun ECDIS certifi utilisant des cartes lectroniques de navigation (ENC) officielles et jour, accompagn dun dispositif de sauvegarde appropri. Les exigences minimales demport des cartes et des publications sont satisfaites par lutilisation de produits sur papier. Depuis lentre en vigueur le 1er juillet 2002 du nouveau chapitre V de SOLAS, le remplacement par un moyen lectronique des cartes et les publications papier est autoris si un dispositif de sauvegarde appropri est prvu. Les cartes et publications papier restent lexigence minimum comme dispositif de sauvegarde. QUEST-CE QUUNE CARTE MARINE ? Les cartes marines sont des cartes spcifiquement conues pour rpondre aux besoins de la navigation maritime, indiquant entre autres choses, les profondeurs, la nature des fonds, les lvations, la rglementation, la configuration et les caractristiques des ctes, les dangers et les aides la navigation. Les cartes marines constituent une reprsentation graphique des informations pertinentes pour les navigateurs en vue dassurer la scurit de la navigation. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 7 8. QUELS TYPES DE CARTES MARINES ET DE DONNEES CARTOGRAPHIQUES SONT DISPONIBLES ? Les cartes marines peuvent tre distribues sous forme analogique, papier, ou sous forme numrique avec des donnes cartographiques matricielles ou vectorielles (voir les dtails techniques lAnnexe III). Elles sont disponibles auprs de divers fournisseurs, gouvernementaux et prives. Une carte matricielle nest quune image scanne et passive dune carte papier, alors quune carte vectorielle correspond une description numrique par objet (points, lignes, zones, etc.). QUELS SONT LES TYPES DE CARTES MARINES PAPIER ? Il existe trois types de cartes marines papier : Les cartes originales, tablies partir de levs hydrographiques et autres levs et produites par lautorit nationale comptente ; Les cartes fac-simil , qui sont des reproductions ou des copies exactes des cartes originales. Dans certains cas, cependant, le fac-simil peut tre modifi dans la langue nationale de lditeur et adapt aux normes de reprsentation de lditeur. Dans ce cas, le contenu hydrographique de la carte reste inchang ; et Les cartes de compilation, reproduites partir des cartes originales. La compilation peut tre faite une autre chelle, omettre des informations de la carte originale et modifier laspect de la carte originale. Les cartes de compilation et les cartes fac-simil auront un dlai de publication plus long que les cartes originales. Il ny a pas de synchronisation entre les Avis aux Navigateurs concernant les cartes originales et les Avis aux Navigateurs concernant les cartes de compilation ou fac-simil en drivant, et produites par dautres nations. Des exemples sont prsents lannexe II. QUEST-CE QUUNE CARTE MARINE OFFICIELLE ? Les cartes marines dites par ou sous lautorit dun gouvernement, dun service hydrographique agr ou toute autre institution gouvernementale comptente sont dites officielles et peuvent tre utilises pour satisfaire aux prescriptions demport (sous rserve quelles soient jour) pour la navigation maritime. Toutes les autres cartes marines sont, par dfinition, non officielles et sont souvent appeles cartes prives. Ces cartes ne sont pas acceptes comme pouvant tre utilises pour la navigation aux termes de la convention SOLAS. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 8 9. Il existe deux types de cartes marines officielles numriques aujourdhui disponibles ; les cartes lectroniques de navigation (ENC : Electronic Navigational Chart) et les cartes marines matricielles (RNC : Raster Navigational Chart). QUEST-CE QUUNE ENC OFFICIELLE ? Exemple de reprsentation sur un ECDIS certifi utilisant des donnes dune ENC officielle Le terme ENC ( carte lectronique de navigation ) a t introduit pour les donnes cartographiques numriques conformes la norme de transfert des donnes hydrographiques de lOHI (publication S-57). Selon la dfinition de lOMI, les ENC ne peuvent tre produites que par ou sous lautorit dun gouvernement, dun Service hydrographique agr ou de toute autre institution gouvernementale comptente ; cependant, le terme ENC nest pas protg et il est largement (et incorrectement) utilis par des organisations prives pour qualifier leurs propres produits. Afin dviter une ventuelle confusion, le terme officielle est utilis conjointement avec ENC dans le prsent document. Les ENC officielles ont les caractristiques suivantes : Le contenu des ENC est bas sur les donnes sources ou les cartes officielles du Service hydrographique responsable ; Les ENC sont compiles et codes selon les normes internationales ; Les ENC sont gorfrences dans le systme godsique WGS84 ( World Geodetic System 1984 ) ; Le contenu des ENC est de la responsabilit du Service hydrographique qui les dite ; Les ENC ne sont dites que par le Service hydrographique qui en est responsable ; Les ENC sont rgulirement mises jour par des informations officielles distribues par voie numrique. Plus de dtails figurent la section Rpondre aux prescriptions demport avec un ECDIS ci-aprs et lannexe III. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 9 10. COMMENT RECONNAITRE UNE ENC OFFICIELLE ? LACHAT : Seuls les distributeurs agrs peuvent vendre les ENC officielles en tant que service des ENC, incluant la fourniture des informations de mise jour. Ces distributeurs sont agrs soit directement par le Service hydrographique diteur, soit travers la coopration de plusieurs services hydrographiques. LUTILISATION : LECDIS fait la distinction entre une ENC officielle et des donnes non officielles. Lorsque des donnes non officielles sont utilises, lECDIS informe les navigateurs quils doivent naviguer avec une carte papier officielle jour via un avertissement qui reste affich en continu lcran. Si des donnes non officielles sont affiches lcran de lECDIS, leurs limites sont identifies par un marquage particulier. Cette limite est visualise par une ligne ROUGE oriente dun seul ct , les barres diagonales tant du ct des donnes non officielles. En outre, le navigateur peut utiliser une fonction impose de lECDIS pour interroger laffichage de la carte afin dobtenir des dtails sur cette carte tels que les informations relatives son origine, son numro ddition et son tat de mise jour. OU SE PROCURER UNE ENC OFFICIELLE ? LOrganisation Hydrographique Internationale (OHI) prsente un catalogue interactif sur son site Web (www.ohi.shom.fr) donnant ltat de la production mondiale des ENC. Des pointeurs y guident lutilisateur vers les fournisseurs et les distributeurs de ENC. Un code trois couleurs permet de distinguer les diffrents tats de production (disponible sur le march, produit mais non encore disponible, en cours de production ou prvu). Ce catalogue montre quun nombre considrable de ENC a t produit ou est en cours de production par les services hydrographiques. Lillustration ci-aprs prsente la page daccueil du catalogue, sur le site de lOHI, www.ohi.shom.fr, onglet ENC . La carte marine et les prescriptions demport : les faits 10 11. Copie dcran du catalogue international des ENC de lOHI, 23 novembre 2004 COMMENT LES ENC OFFICIELLES SONT-ELLES PROTEGEES ? La majorit des ENC officielles en Europe est mise la disposition des utilisateurs finaux sous une forme crypte conforme la norme S-63 de lOHI (Dispositif de lOHI pour la protection des donnes). Cette norme garantit lintgrit de toutes les transactions entre le fournisseur de services et lusager. Cette norme de protection permet aux systmes de lusager de contrler lauthenticit des informations fournies et de vrifier quil sagit bien de donnes ENC officielles. Cette particularit peut galement tre utilise pour faire la distinction entre les ENC officielles et les donnes vectorielles non officielles prsentes sur le march. QUEST-CE QUUNE RNC OFFICIELLE ? RNC signifie Carte marine matricielle . Les RNC sont des copies matricielles numriques de cartes papier officielles conformes aux Spcifications de produit pour les cartes marines matricielles (RNC) [norme S-61 de lOHI]. Par dfinition, les RNC officielles ne peuvent tre produites que par ou sous lautorit dun service hydrographique national. Afin dviter une ventuelle confusion, le terme officielle est utilise conjointement avec RNC dans le prsent document. Les RNC officielles ont les caractristiques suivantes : Les RNC sont des fac-simils des cartes papier officielles ; Les RNC sont produites selon les normes internationales ; Le contenu des RNC est de la responsabilit du Service hydrographique qui les dite ; Les RNC sont rgulirement mises jour par des informations officielles distribues par voie numrique. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 11 12. Les normes de fonctionnement de lOMI pour les ECDIS prcisent que, si des ENC officielles ne sont pas disponibles, les RNC peuvent alors tre utilises avec les ECDIS pour rpondre aux prescriptions demport 2 . Cependant, lorsque lECDIS est utilis avec des RNC, il doit tre utilis conjointement avec un portefeuille appropri de cartes papier jour. Voir plus de dtails au chapitre Rpondre aux prescriptions demport avec un ECDIS ci-aprs et lAnnexe III. COMMENT LES CARTES SONT-ELLES TENUES JOUR ? Pour satisfaire aux prescriptions demport, les cartes officielles doivent tre corriges par des Avis aux Navigateurs publis par les services hydrographiques. MISE A JOUR DES CARTES PAPIER Le contenu des Avis aux Navigateurs doit tre insr manuellement sur la carte papier. Si la quantit de changements est trop importante pour une insertion manuelle, une nouvelle version de la carte est dite sous lune des formes suivantes : Tirage jour Un tirage jour est une version mise jour dune carte existante. Un tirage jour est effectu lorsque la carte est puise ; le tirage jour intgre alors les plus rcents Avis aux Navigateurs en cours, affectant cette carte depuis son prcdent tirage jour. La version prcdente reste valide tant que lusager continue de la mettre jour en continu au moyen des Avis aux Navigateurs. Nouvelle dition Une nouvelle dition est une carte existante, qui a t mise jour avec des informations qui ne peuvent tre ajoutes par le navigateur sur la base des Avis aux Navigateurs. Gnralement, une nouvelle dition sort lorsque des nouvelles informations bathymtriques ont t ajoutes ou lorsque des modifications trs complexes des boues et autres aides la navigation, etc. ont t effectues. Une nouvelle dition dune carte annulera et remplacera toujours ldition prcdente, qui ne sera plus distribue ni tenue jour, et donc ne satisfait plus aux prescriptions demport. Publication Occasionnellement, de nouvelles informations ncessiteront un changement de couverture ou de contenu dune carte ; dans ce cas, une nouvelle carte aux limites ou lchelle rvise sera dite. Si la carte prcdente a t retire, elle ne satisfait plus aux prescriptions demport. MISE A JOUR DES CARTES ELECTRONIQUES OFFICIELLES Les cartes lectroniques officielles sont tenues jour en appliquant les informations de mise jour de manire rgulire, par exemple toutes les semaines, aux donnes cartographiques via un fichier de donnes. Le fichier de mise jour peut tre transfr par transmission sans fil, ou sur un support appropri, par exemple un CD. La mise jour effective est applique automatiquement par lECDIS dans sa base de donnes cartographiques. Les ECDIS ont galement une fonction standard permettant de mettre manuellement jour les ENC sur lcran. Lobjet des Avis aux Navigateurs rcupr et appliqu manuellement une ENC est indiqu sur lcran ENC par un indicateur orange complmentaire. Le procd de mise jour automatique est le procd prfrentiel. 2 Rsolution de lOMI A817(19), amende (1.9 et appendice 7) La carte marine et les prescriptions demport : les faits 12 13. COMMENT CONTROLER QUE TOUTES LES MISES A JOUR ONT BIEN ETE APPLIQUEES A UNE ENC OFFICIELLE ? Les mises jour des ENC sont squentielles et la squence est unique pour chaque ENC. Une fonction standard des ECDIS permet de vrifier que toutes les mises jour dans la squence ont t effectues. Si une mise jour dune ENC spcifique a t oublie, une indication apparat. En outre, la mise jour nest plus possible tant que la mise jour manquante nest pas t ajoute la squence. La vrification de lapplication des mises jour est possible par lexamen de la liste des mises jour dj effectues, que lECDIS conserve obligatoirement. Si toutes les ENC disponibles indiquent la mme date de dernire mise jour, il est probable quelles nont pas t mises jour normalement, et il convient alors de contacter le distributeur pour vrification. De plus, il est possible dutiliser des sources dinformation traditionnelles, telles que les Avis aux Navigateurs, pour vrifier les mises jour. QUEST-CE QUUN ECDIS ? Lquipement ECDIS est dfini de la manire suivante dans les normes de fonctionnement des ECDIS de lOMI (Rsolution OMI A.817 (19)) : Par Systme de visualisation des cartes lectroniques et dinformation (ECDIS) , on entend un systme de renseignements sur la navigation qui, assorti de dispositifs de sauvegarde appropris, peut tre accept comme quivalant la carte tenue jour requise aux termes des rgles V/19 et V/27 de la Convention SOLAS de 1974 et qui, en affichant des renseignements slectionns dune carte lectronique de navigation fonctionnelle (SENC), les donnes sur la position fournies par des capteurs de navigation et, si ncessaire, dautres renseignements lis la navigation, aide le navigateur planifier et surveiller la route. Un ECDIS est un dispositif de navigation embarqu et, en tant que tel, il est de la responsabilit de lOMI. Il doit disposer de toute la gamme des fonctions de navigation qui utilisent les caractristiques des donnes cartographiques et de leur reprsentation spcifique. De plus, pour tre un ECDIS, lquipement doit satisfaire toutes les exigences des normes de fonctionnement de lOMI (Rsolution OMI A817(19)) et offrir, outre la prsentation graphique des donnes cartographiques, des informations complmentaires sur les caractristiques des fonctions affiches. Dans lECDIS, la base de donnes ENC stocke les informations cartographiques sous la forme dobjets gographiques reprsentes par des points, des lignes et des surfaces, ayant chacun des attributs personnels, qui font que chacun de ces objets est unique. Des mcanismes appropris sont intgrs au systme pour faire une recherche sur les donnes, et pour ensuite utiliser les informations obtenues afin dexcuter certaines fonctions de navigation (ex. la surveillance anti-chouage). La prsentation de la position instantane, les fonctions distance/relvement ainsi que les capacits de planification de route sont dautres exemples des exigences minimum pour un ECDIS qui sont dfinies dans les normes de fonctionnement des ECDIS de lOMI. La prsentation des ENC officielles lcran est spcifie dans lappendice 2 de la norme OHI S-52 Spcifications pour les couleurs et symboles des ECDIS , plus prcisment dans lAnnexe A ( Bibliothque de prsentation des ECDIS) cet appendice. Ce style de prsentation est obligatoire. Seule lutilisation dENC officielles dans un ECDIS test, agr, certifi et disposant de dispositifs de secours appropris, permet de ne pas utiliser de cartes marines papier pour la navigation. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 13 14. COMMENT UN ECDIS EST-IL CERTIFI ET PAR QUI ? Pour garantir quun quipement ECDIS, destin tre utilis bord dun navire pour la navigation maritime est apte cet usage, il doit passer par des procdures de certification et dessais dvelopps par la Commission lectrotechnique Internationale (IEC) sur la base des normes de fonctionnement des ECDIS de lOMI en appliquant les normes de lOHI, S-52 et S-57 en particulier. La certification est un procd permettant de montrer la conformit aux obligations de lOMI sur une base lgale elle est initie et exige par tous les tats du pavillon membres de lUnion europenne et par de nombreux autres tats, dont les tats-Unis, le Japon et lAustralie. La certification dun ECDIS est le procd par lequel un quipement ECDIS doit passer avant de pouvoir tre considr par la communaut maritime internationale comme conforme aux normes de fonctionnement de lOMI pour un ECDIS. La certification est normalement effectue par des organisations reconnues ou par des socits de classification maritime nommes par les tats des pavillons. Certaines nations maritimes ont galement des programmes de certification au sein de leur administration de la scurit maritime ou de leur Dpartement des Transports Maritimes. Au sein de lUnion europenne, les gouvernements europens ont convenu (directive 96/98/CE du 20 dcembre 1996, relative aux quipements marins) dune reconnaissance mutuelle de leurs rsultats de certification des EDCIS, indique par le marquage de conformit dit marque de la barre roue (Wheel Mark) . Sur la demande de lOMI, lIEC a mis en place les mthodes oprationnelles dessais pour un ECDIS conforme aux spcifications de lOMI. Pour chacun des chapitres des normes de fonctionnement de lOMI pour un ECDIS, lIEC a tabli des exigences et des procdures dessais appropries, ainsi que les rsultats attendus des essais. Les organisations agres font usage de cette norme dessais pour leur procd de certification. Cela est galement applicable chacune des diverses spcifications associes lECDIS stipules dans les versions en vigueur des normes de lOHI S-52 et S-57 et de leurs annexes associes. La norme dessais des ECDIS de lIEC est donne dans la publication IEC 61174. Cette publication fait rfrence dautres normes dessais appliquer pour les ECDIS, en particulier la norme IEC 60945, qui dfinit les exigences gnrales de robustesse du dispositif aux influences environnementales et de conception logicielle, et la norme IEC 61162 pour la mise en interface des donnes. COMMENT SATISFAIRE AUX PRESCRIPTIONS DEMPORT AVEC UN ECDIS ? Seul un ECDIS certifi fonctionnant avec des ENC officielles jour et avec un dispositif de sauvegarde appropri peut tre utilis pour remplacer les cartes papier sur un navire. Si les ENC officielles ne sont pas encore disponibles, les rglementations de lOMI permettent aux tats des pavillons dautoriser lutilisation de RNC officielles ( utiliser avec un portefeuille appropri de cartes papier). Voir section ci-dessous. Dans tous les autres cas, le navire doit embarquer toutes les cartes papier ncessaires la traverse prvue. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 14 15. Dun point de vue rglementaire, la disposition la plus importante quant au statut lgal de lECDIS est contenue dans les dispositions amendes du chapitre V de la Convention SOLAS entres en vigueur le 1er juillet 2002. Il est spcifiquement fait rfrence lECDIS dans la rgle 19 Prescriptions relatives l'emport des systmes et du matriel de navigation de bord . Voir lencadr au chapitre Quelles sont les prescriptions de lOMI relatives lemport de cartes marines ? ci-dessus. Cependant, pour remplacer les cartes papier, de tels systmes doivent satisfaire des exigences techniques strictes : les donnes cartographiques utilises doivent tre officielles ( savoir des ENC officielles, si elles sont disponibles) ; laffichage graphique lcran doit satisfaire la spcification indpendante de lquipement ; lquipement doit permettre dutiliser toute la gamme des fonctions de navigation qui peuvent tre excutes sur les cartes papier traditionnelles. PRESCRIPTIONS APPLICABLES AUX DISPOSITIFS DE SECOURS Aucun systme lectronique nest totalement labri des pannes. Les normes de fonctionnement de lOMI exigent donc que lensemble du systme comprenne un ECDIS primaire et un dispositif de sauvegarde indpendant adquat qui met disposition : des moyens indpendants permettant une commutation sre des fonctions de lECDIS afin de garantir quune panne de lECDIS nentrane pas une situation critique ; les moyens dassurer la scurit de la navigation pendant le reste du voyage en cas de panne de lECDIS. Ces dispositions de base permettent une certaine latitude, et il existe de nombreuses interprtations quant aux exigences fonctionnelles minimum, ou quant ce qui constitue des dispositifs de sauvegarde appropris . Ajout par amendement, lappendice 6 (Prescriptions applicables aux dispositifs de secours) aux normes de fonctionnement des ECDIS tablit la liste des fonctions requises et des exigences de disponibilit des dispositifs de sauvegarde, parmi lesquelles : lutilisation des tous derniers renseignements cartographiques officiels, et leur tenue jour pendant toute la dure de la traverse ; une fonction de planification de la route, avec la capacit dexcuter les fonctions de prparation de la route, notamment la prise en charge du plan de route initialement excut par lECDIS, et la modification du plan de route ; la capacit de prendre la relve de lECDIS en assurant la surveillance de la route effectue lorigine par de dernier et dexcuter au moins les fonctions suivantes : indiquer la position du navire sur une carte ; afficher la route prvue ; un enregistrement des donnes du voyage qui conserve en mmoire la route effectivement suivie par le navire, y compris les positions et les heures correspondantes. La dfinition de ces exigences fonctionnelles cls laissent nanmoins ouvertes les solutions techniques qui constituent les dispositifs de secours adquats. OPTIONS DES DISPOSITIFS DE SECOURS Il existe un certain nombre doptions possibles qui peuvent satisfaire ces exigences, parmi lesquelles : un second ECDIS connect une alimentation indpendante et une entre de position GPS spare ; un portefeuille appropri, jour, des cartes papier officielles pour la traverse prvue ; un ECDIS fonctionnant en mode RCDS ; et La carte marine et les prescriptions demport : les faits 15 16. un systme bas sur un radar appel Carte Radar conforme aux normes de fonctionnement du matriel radar 3 de lOMI. Au moment de la publication du prsent document, il nexiste pas dinterprtation commune sur ce que sont les types de dispositifs de sauvegarde acceptables par les diffrentes administrations maritimes nationales. Pour cette raison, les propritaires de navires doivent consulter leur administration maritime nationale pour obtenir un conseil appropri. On trouvera en Annexe VI un rsum des moyens de sauvegarde accepts par les diffrentes administrations maritimes. QUE FAIRE DANS LES ZONES NON COUVERTES PAR UNE ENC OFFICIELLE ? En 1998, lOMI reconnaissait quil faudrait plusieurs annes pour couvrir le monde entier par des ENC. En consquence, les normes de fonctionnement de lOMI pour les ECDIS ont t amendes en ajoutant un nouveau mode optionnel de fonctionnement de lECDIS, le mode systme de visualisation des cartes matricielles (RCDS : Raster Chart Display System, systme de visualisation des cartes matricielles) 4 . Dans ce mode, les RNC peuvent tre utilises dans lECDIS pour satisfaire aux obligations de la Convention SOLAS demport des cartes marines. Cependant, cela nest autoris quavec lapprobation de ltat du pavillon. Lintention, derrire ces changements, tait de permettre lECDIS de fonctionner, dans toute la mesure du possible, avec des donnes cartographiques officielles : les ENC officielles lorsque celles-ci sont disponibles et les RNC officielles pour combler les manques dans les zones non couvertes par des ENC. LOMI a pris bonne note des limitations des RNC par rapport aux ENC 5 , et les normes de fonctionnement rvises des ECDIS exigent que lECDIS soit utilis avec un portefeuille appropri de cartes papier jour dans les zones o le mode RCDS est employ. Lintention tait de permettre que le nombre de cartes papier embarques par un navire soit rduit lorsque le mode RCDS tait employ, mais un niveau uniquement compatible avec une navigation en toute scurit. Aucune dfinition dun portefeuille appropri na encore t fixe par lOMI, en consquence de quoi diffrents tats des pavillons ont dvelopp des interprtations qui leur sont propres. Faute dinterprtation commune du terme appropri , les propritaires de navires doivent consulter leur tat du pavillon pour savoir si le mode RCDS est autoris et sous quelles conditions. Dans les zones o ne sont disponibles ni ENC ni RNC, les navires doivent embarquer et utiliser toutes les cartes marines papier ncessaires la traverse prvue. Un rsum de quelques unes des rglementations nationales relatives aux prescriptions demport en matire de cartes dictes par les administrations maritimes des tats du pavillon est donn en annexe VI. 3 Rsolution IMO A477(XII), amende par MSC64(67) 4 Rsolution IMO A817(19), amende ; 1.9 et appendice 7 5 Voir IMO SN/Circ. 207 dans lAnnexe IV pour plus de dtails La carte marine et les prescriptions demport : les faits 16 17. VOTRE SYSTEME ECDIS SATISFAIT-IL AUX NORMES DEMPORT ? Tableau synthtique des exigences demport des ECDIS Les ENC officielles sont-elles disponibles pour la zone dopration ? OUI NON OUI NON Quelles cartes numriques sont utilises dans lECDIS par le navigateur ? ENC officielles (couverture une chelle approprie pour la navigation) RNC officielles (couverture une chelle approprie pour la navigation) RNC officielles Cartes prives (6) Quel dispositif de sauvegarde est ncessaire ? ECDIS indpendant ou autre solution de sauvegarde requis ECDIS indpendant ou autre solution de sauvegarde requis Aucun (3) Aucun (3) Quelles sont les prescriptions demport de cartes papier officielles ? Aucune (1) (sauf si la sauvegarde est un portefeuille de cartes papier) Un portefeuille appropri de cartes papier jour utiliser conjointement avec lECDIS en mode RCDS Toutes les cartes papier jour pour une navigation sre dans les zones o les ENC sont disponibles Toutes les cartes papier jour pour une navigation sre pour la traverse prvue Comment lECDIS fonctionne-t-il ? Comme un ECDIS Comme un ECDIS en mode RCDS Comme un ECDIS en mode RCDS Comme un ECS LECDIS satisfait-il aux prescriptions demport de cartes ? OUI (1) OUI (2) NON (4) NON (5) Notes relatives au tableau ci-dessus (1) Certains tats du pavillon exigent une documentation spcifique pour permettre ceci. (2) Exige lapprobation de ltat du pavillon du navire ltat du pavillon dfinit le sens du terme appropri . (3) Le dispositif de sauvegarde nest exig que si lECDIS est destin rpondre aux prescriptions demport. (4) Pour que lECDIS rponde aux prescriptions demport, les navires doivent utiliser des ENC lorsque celles-ci sont disponibles. (5) Les cartes papier (et non lECDIS) doivent rester le moyen premier de navigation. (6) Si des cartes prives sont utilises dans un ECDIS, le systme est considr comme fonctionnant comme un ECS. Un ECDIS fonctionnant comme un ECS, les systmes ECS conformes aux normes RTCM ou les cartes prives conformes aux normes ISO utiliss dans un ECDIS ne satisfont pas aux prescriptions demport. ACCEPTATION DE LECDIS PAR LE CONTROLE DE LTAT DU PORT Les navires arrivant un port peuvent tre soumis un contrle de ltat du port par des inspecteurs locaux sur la base des rglementations de ltat du pavillon et des accords internationaux. En Europe, les contrles de ltat du port sont effectus selon les modalits dfinies par le Mmorandum de Paris (MOU), accord international qui tablit un contrle coordonn des navires trangers. Ses recommandations directives relatives aux ECDIS expliquent comment un inspecteur du contrle de ltat du port (PSCO) doit vrifier si un navire utilise des cartes lectroniques conformment aux prescriptions de la Convention SOLAS. Il convient de vrifier principalement que : le navire possde la documentation indiquant que le systme est conforme aux normes de fonctionnement de lOMI pour les ECDIS. En labsence dune telle documentation, linspecteur doit obtenir confirmation auprs de ltat du pavillon que le systme satisfait bien aux exigences rglementaires ; le systme est utilis pour la navigation primaire. Il doit tre tabli si lECDIS est utilis en mode ENC ou en mode RCDS ou dans les deux modes ; La carte marine et les prescriptions demport : les faits 17 18. les procdures crites pour lutilisation de lECDIS sont bord du navire ; le capitaine du navire et les officiers de quart sont capables de prsenter une documentation approprie prouvant quune familiarisation gnrique lECDIS et spcifique lquipement ECDIS du bord ont t ralises ; les cartes utilises pour la traverse prvue sont les dernires ditions officielles ; les cartes utilises sont mises jour ; et il y a des dispositifs de sauvegarde approuvs pour garantir la sret du transfert des fonctions de lECDIS en cas de panne, ainsi que la scurit de la navigation pendant le reste de la traverse. QUELLES SONT LES EXIGENCES POUR UNE UTILISATION SRE DE LECDIS ? Une utilisation sre de lECDIS exige que le navigateur soit form et que des procdures appropries en passerelle soient en place. QUELLES SONT LES EXIGENCES DE FORMATION A LECDIS ? La convention STCW (normes de formation, de certification et de veille) et le code ISM (gestion de la scurit) attribuent clairement au propritaire du navire la responsabilit de faire en sorte que les navigateurs possdent les comptences pour les tches quils sont supposs excuter sur leur navire. Si un navire est quip dun ECDIS, le propritaire du navire a le devoir de faire en sorte que les utilisateurs dun tel systme soient correctement forms au fonctionnement et lutilisation des cartes lectroniques et soient familiariss avec lquipement embarqu avant de lutiliser oprationnellement en mer. Il nexiste pas de rgle ou de rfrence spcifiques aux systmes ECDIS dans la Convention STCW. Cependant, puisque les systmes ECDIS sont associs aux cartes lectroniques, la rfrence ceux-ci est suppose incluse dans les matriels dsigns par le terme carte : pour les fonctionnalits, lofficier de quart doit avoir une connaissance parfaite des cartes et des publications nautiques ainsi que la capacit les utiliser, [] ; les mthodes valant dmonstration de la comptence sont lutilisation des catalogues de cartes, des cartes, des publications nautiques, [] des quipements lectroniques de navigation [] ; les critres dvaluation des comptences sont dfinis comme Les cartes slectionnes sont la plus grande chelle approprie pour la zone de navigation et les cartes et publications sont corriges conformment aux plus rcentes informations disponibles ; et enfin, un candidat la certification doit apporter la preuve de ses comptences ainsi que sa capacit prparer et excuter une traverse, y compris linterprtation et lapplication des informations partir des cartes . Pour encourager une formation efficace lECDIS, lOMI a approuv en 1999 un cours type pour la formation lutilisation oprationnelle de lECDIS (cours OMI 1.27 : Utilisation pratique des ECDIS). Ce cours est dispens par des instituts de formation agrs et des acadmies maritimes. Les administrations maritimes peuvent fournir des informations sur les instituts agrs. Certains tats du pavillon ont dvelopp leurs propres cours de formation lECDIS afin de pouvoir reconnatre les certificats de formation. La formation spcifique un type dquipement ECDIS est assure par les fabricants des quipements. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 18 19. QUELLES SONT LES CONSIDERATIONS OPERATIONNELLES QUANT A LECDIS ? La navigation avec un ECDIS est fondamentalement diffrente de la navigation avec des cartes papier. LECDIS change la manire de travailler sur la passerelle dun navire. Cela requiert une analyse pousse des installations et des spcifications des quipements installs et des capteurs de navigation ainsi que les donnes quils acquirent, et des rgles et rglementations applicables au systme et son utilisation en navigation en particulier. Compte tenu des changements des procds de travail introduits par les nouveaux quipements, il est ncessaire de recourir lanalyse de nouvelles procdures en passerelle, analyse qui devra tenir compte du facteur humain. Une liste des procds de travail en passerelle affects par linstallation dun ECDIS pouvant ncessiter lamendement ou le dveloppement de procdures est donne en Annexe V. Cette liste comprend quelques points analyser et prendre en considration. QUEST-CE QUUN ECS ? Tous les systmes qui ne sont pas tests de manire prouver leur conformit aux normes de fonctionnement des ECDIS peuvent tre gnriquement appels systmes de cartes lectroniques (ECS). Un ECS est capable dutiliser des ENC officielles, des RNC ou dautres donnes cartographiques produites par le secteur priv, et il peut avoir des fonctionnalits similaires celles dun ECDIS. Certains fabricants dquipements ECS produisent galement des donnes matricielles et vectorielles destines tre utilises avec leurs produits. Ces fournisseurs produisent des donnes cartographiques prives depuis un certain nombre dannes et se sont tablis sur le march. Ils ont t les pionniers et ont contribu lide et lutilisation de systmes de cartes lectroniques bord des navires. Leurs cartes sont obtenues partir des cartes papier des services hydrographiques ou de donnes numriques fournies par les services hydrographiques. Les services hydrographiques nont et nassument aucune responsabilit quant la prcision ou la fiabilit des cartes produites par le secteur priv. Si le navire navigue avec un ECS, les cartes papier restent la base officielle de la navigation bord de ce navire. Le navire doit conserver et utiliser bord un portefeuille complet de cartes papier jour, quel que soit le type de cartes lectroniques utilises (ENC, RNC, cartes du secteur priv). Les ECS ne visant pas satisfaire aux prescriptions de la convention SOLAS, il nexiste pas de normes de fonctionnement de lOMI 6 les concernant. Pour les mmes raisons, il nexiste pas de normes OHI pour les donnes cartographiques prives (les cartes ECS). 6 LOrganisation internationale de normalisation (ISO) a dvelopp une norme pour les bases de donnes ECS (= Cartes ECS) : document ISO 19379. La Commission radiotechnique pour les services maritimes (RTCM) a dvelopp une norme de fonctionnement recommande pour les ECS (= quipements ECS) : document RTCM 100-2002/SC109-STD. Aucune de ces normes nest reconnue par lOMI ou lOHI. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 19 20. Certains fabricants de ECS utilisent galement le terme RCDS pour dcrire leurs systmes. Dans ce cas, le fabricant dclare que le systme utilise des RNC et ventuellement, quil a les mmes fonctionnalits que celles requises par les normes de fonctionnement des ECDIS. Cependant, de tels systmes ne peuvent tre utiliss pour satisfaire aux prescriptions demport. La convention STCW et le code ISM attribuent clairement au propritaire du navire la responsabilit de faire en sorte que les navigateurs possdent les comptences pour se charger des tches quils sont supposs excuter sur leur navire. Si un navire est quip dun ECS, le propritaire du navire a le devoir de faire en sorte que les utilisateurs dun tel systme soient correctement forms au fonctionnement et lutilisation des cartes lectroniques, soient conscients des limitations du systme par rapport lECDIS et soient familiariss avec lquipement embarqu avant de lutiliser oprationnellement en mer. REMARQUES EN CONCLUSION Le prsent document est une premire version dun document dinformation visant proposer la communaut maritime internationale un rsum donnant des informations factuelles sur les prescriptions demport de cartes, cartes papier et /ou cartes numriques, ainsi que des quipements de visualisation des cartes. Il est prvu de mettre jour et de dvelopper le prsent document. Le retour dinformation des lecteurs de ce document est le bienvenu dans le processus damlioration continue du contenu. Le retour dinformation peut tre adress lun quelconque des services hydrographiques dont la liste figure en introduction. REFERENCES NORMATIVES Convention internationale de 1974 pour la sauvegarde de la vie humaine en mer (SOLAS), telle quamende ; Rsolution OMI A817 (19) : Normes de fonctionnement des ECDIS ; IEC 61174 (2001-10) : Electronic chart display and information system (ECDIS) Operational and performance requirements, methods of testing and required test results ; IEC 60945 : Maritime navigation and radiocommunication equipment and systems General requirements Methods of testing and required test results ; IEC 61162 : Navigation interfaces Methods of testing and required test results ; IHO S-57 : Normes de l'OHI pour le transfert de donnes hydrographiques numriques, dition 3.1 ; IHO S-52 : Spcifications pour le contenu cartographique et les modalits d'affichage des ECDIS, dition 4.2 , appendice 2 : Spcifications pour les couleurs et symboles des ECDIS IHO S-61 : Spcifications de produit pour les cartes marines matricielles (RNC), dition 1.0 ; IHO S-62 : Codes de l'OHI pour les agences productrices de donnes ; IHO S-63 : Dispositif de lOHI pour la protection des donnes, dition 1.0. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 20 21. Annexe I - Glossaire / Liste des abrviations Abrviation Explication AIS* Systme dIdentification Automatique ARPA* Aide de pointage radar automatique Cartes ECS Donnes cartographiques prives (non officielles) (vectorielles ou matricielles) ECDIS* Systme lectronique de visualisation des cartes et dinformation ECS* Systme de cartes lectroniques (non conforme aux obligations SOLAS) ENC* Carte lectronique de navigation GPS* Systme mondial de positionnement par satellites Service hydrographique service hydrographique national IC-ENC* Centre International pour les ENC, RENC exploit par le service hydrographique du Royaume-Uni CEI ; IEC* Commission lectrotechnique Internationale OHI ; IHO* Organisation Hydrographique Internationale OMI ; IMO* Organisation Maritime Internationale ISM* Code international de Gestion de la Scurit ISO* Organisation Internationale de Normalisation NtM* Avis aux Navigateurs Primar-Stavanger RENC exploit par le service hydrographique Norvgien PSC* Contrle de ltat du port PSCO* Inspecteur du contrle de ltat du port RCDS* Systme de visualisation des cartes matricielles RENC* Centre rgional de coordination des ENC RNC* Carte marine matricielle RTCM* Commission radiotechnique pour les services maritimes S-52 Publication spciale de lOHI n 52 . Spcifications pour le contenu cartographique et les modalits d'affichage des ECDIS (appendice 2 : spcifications pour les couleurs et symboles des ECDIS) S-57 Publication spciale de lOHI n 57. Normes de l'OHI pour le transfert de donnes hydrographiques numriques S-61 Publication spciale de lOHI n 61. Spcifications de produit pour les cartes marines matricielles (RNC) S-62 Publication spciale de lOHI n 62. Codes de l'OHI pour les agences productrices de donnes S-63 Publication spciale de lOHI n 63. Dispositif de lOHI pour la protection des donnes SATCOM* Communication Satellite SENC* Carte lectronique de navigation fonctionnelle SOLAS* Convention de lOMI pour la sauvegarde de la vie humaine en mer WEND* Base de donnes ENC mondiale WGS84* Systme Godsique Mondial (World Geodetic System 1984) Terme Explication Validation Procd visant assurer quune ENC est produite conformment la norme OHI S-57 BIMCO* Premire association mondiale de propritaires de navires et autres, reprsentant plus de 65% du tonnage mondial * abrviations en anglais La carte marine et les prescriptions demport : les faits 21 22. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 22 23. Annexe II - Comparaison des cartes papier Il peut exister plusieurs sries de cartes papier publies officiellement, par ou sous lautorit dun gouvernement, pour une zone gographique donne. Il ny a normalement quune seule srie originale ; toutes les autres sont une forme quelconque de copie de loriginal. Il ny a normalement pas de coordination entre les sries de cartes papier des diffrents gouvernements et pas de synchronisation des frquences de mise jour. Les sries originales sont le plus souvent produites par ltat ctier, mais certains tats ctiers ont des arrangements avec dautres tats pour produire les sries de cartes originales couvrant leurs eaux. Les exemples sont la France pour certaines parties de la cte africaine et de lOcan Indien, les Pays-Bas pour certaines parties des Carabes, le Royaume-Uni pour certaines parties de lOcan Atlantique et de lOcan Indien. Trois nations produisent et tiennent jour une srie de cartes du monde entier. Il sagit de la Fdration de Russie, du Royaume-Uni et des tats-Unis dAmrique. Un certain nombre dautres nations produisent des sries de cartes qui couvrent une zone quelque peu plus vaste que leurs propres eaux territoriales et les zones maritimes immdiatement adjacentes. Les exemples en sont la France, le Japon et lAllemagne. lexception des zones pour lesquelles ces nations produisent des sries de cartes originales, toutes les cartes dans leurs sries sont soit des fac-simils, soit des cartes de compilation des cartes originales. Dans le processus de modification, des changements de lchelle dorigine, du contenu et du choix des couleurs peuvent avoir lieu. Il y a des dlais sont probables entre la sortie dune nouvelle dition de la carte originale et celle des copies modifies correspondantes. Il peut galement y avoir des dlais entre la sortie des Avis aux Navigateurs pour les cartes originales et de ceux produits pour les sries de cartes drives. On trouvera ci-aprs des exemples qui illustrent les carts de prsentation des informations cartographiques. Ces exemples reprsentent une carte originale et ses trois copies modifies et, in fine, la nouvelle carte originale de la mme zone, base sur de nouvelles informations. Ces exemples sont, dans lordre : FI 903. Carte gnrale finlandaise Saaristomeri-Skrdgrdshavet . chelle 1/200 000. Publication originale en 1940, dernire dition en 2002. Pas de corrections par Avis aux Navigateurs . BA 2297. Carte gnrale de lAmiraut Britannique Gulf of Bothnia Saaristomeri and lands hav chelle 1/225 000. Premire dition publie en novembre 1984, dernire dition en mai 2003. Corrections jusqu lAvis aux Navigateurs 30/2907/2004 incluses. BSH 1300. Carte gnrale allemande Finnische Kste lands Inseln und Turku-Schren . chelle 1/200 000. Premire dition publie en mars 1981, dernire dition en aot 2003. Corrections par Avis aux Navigateurs incluses jusqu 33/2003. RU 22059. Carte gnrale russe Baltic Sea Port Turku (Abo) to Saaremaa . chelle 1/250 000. Premire dition publie en juillet 1995, dernire dition en juin 2001. Corrections par Avis aux Navigateurs incluses jusqu aot 2002. FI 952. Carte gnrale finlandaise Baltic Sea Gulf of Finland. Lntinen Suomenlahti Vstra Finska Viken . chelle 1/250 000. Premire dition publie en novembre 2003. Pas de corrections par Avis aux Navigateurs. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 23 24. Annexe II - Comparaison des cartes papier La carte FI 903 est la source de trois cartes drives. Pour faciliter la comparaison, un carr a t dessin sur tous les exemples. Les lments comparer dans les carrs sont, entre autres, le niveau de dtails, le choix des symboles et des styles de ligne. La mme comparaison doit tre effectue avec la nouvelle carte de la mme zone, FI 952. FI 903. Reproduite avec laimable autorisation de lAdministration Maritime Finlandaise, Dpartement Hydrographique Hydrographie. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 24 25. Annexe II - Comparaison des cartes papier BA 2297. Reproduite partir de la carte 2297 de lAmiraut britannique avec laimable autorisation du contrleur de lImprimerie Nationale Britannique et des services hydrographiques Finlandais, Sudois et du Royaume-Uni (www.ukho.gov.uk) La carte marine et les prescriptions demport : les faits 25 26. Annexe II - Comparaison des cartes papier BSH 1300. Reproduite avec laimable autorisation du service hydrographique allemand (Bundesamt fr Seeschifffahrt und Hydrographie). La carte marine et les prescriptions demport : les faits 26 27. Annexe II - Comparaison des cartes papier RU 22059. Reproduite avec laimable autorisation de la Direction de la Navigation et de lHydrographie de la Fdration de Russie. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 27 28. Annexe II - Comparaison des cartes papier FI 952. Reproduite avec laimable autorisation de lAdministration Maritime Finlandaise, Dpartement Hydrographique Hydrographie La carte marine et les prescriptions demport : les faits 28 29. Annexe II Circulaire SN/Circ.213 ORGANISATION MARITIME INTERNATIONALE 4 ALBERT EMBANKMENT LONDRES SE1 7SR Tlphone: 020 7735 7611 Tlfax: 020 7587 3210 Tlex: 23588 IMOLDN G OMI F Rf. T2/2.07 SN/Circ.213 31 mai 2000 GUIDE SUR LES SYSTMES DE RFRENCE UTILISS POUR LES CARTES MARINES ET LA PRCISION DES POSITIONS INDIQUES 1 sa soixante-douzime session, tenue du 17 au 26 mai 2000, le Comit de la scurit maritime a approuv un guide sur les systmes de rfrence utiliss pour les cartes marines et la prcision des positions indiques, qui est reproduit en annexe. 2 Les Gouvernements Membres sont invits porter ce guide l'attention de tous les intresss pour information et suite donner, s'il y a lieu. *** La carte marine et les prescriptions d'emport : les faits 29 30. La carte marine et les prescriptions d'emport : les faits 30 31. SN/Circ.213 GUIDE SUR LES SYSTMES DE RFRENCE UTILISS POUR LES CARTES MARINES ET LA PRCISION DES POSITIONS INDIQUES 1 Il existe de nombreuses dfinitions de l'expression "Systme de rfrence horizontale" (dnomm galement systme godsique), mais la suivante, qui est utilise actuellement, est juge pratique et d'application aise : "Un systme de rfrence horizontale est un systme qui permet d'indiquer des positions la surface de la terre. Chaque systme de rfrence est associ un ellipsode dont les dimensions, l'orientation et la position relative peuvent diffrer de celles des ellipsodes associs d'autres systmes de rfrence horizontale. Un cart de plusieurs centaines de mtres peut exister entre les positions obtenues en appliquant des systmes de rfrence diffrents." 2 La consquence pratique est qu'une position gographique donne, qui ne serait pas associe un systme particulier, pourrait correspondre des objets rels diffrents. Autrement dit, un objet rel peut avoir autant de positions gographiques qu'il y a de systmes de rfrence. titre d'exemple, le phare de South Foreland (Royaume-Uni) occupe les positions suivantes : POSITION GOGRAPHIQUE SYSTME DE RFRENCE HORIZONTALE 51 08,39' N 001 22,37' E Systme OSGB(36) (le systme local pour le Royaume-Uni) 51 08,47' N 001 22,35' E Systme europen (1950) (Systme Europe 50) (le systme continental) 51 08,42' N 001 22,27' E Systme godsique mondial de 1984 (WGS84) (le systme mondial utilis par le systme mondial de localisation (GPS)) 3 Le WGS84 n'est pas encore appliqu toutes les cartes. En consquence, dans la plupart des cas, les positions indiques par les rcepteurs de navigation par satellite ne sont pas directement compatibles avec les cartes et ne doivent pas tre utilises sans avoir t corriges. Les bureaux hydrographiques s'efforcent actuellement de rapporter le plus grand nombre possible de nouvelles cartes au WGS84 mais cette conversion ne peut tre effectue lorsqu'on ne dispose pas des renseignements ncessaires - ce qui est encore le cas dans de nombreuses rgions du monde. 4 Lorsqu'il est connu, le systme de rfrence horizontale utilis est habituellement indiqu dans le titre de la carte, bien qu' elle seule, cette information soit de peu d'utilit pour le navigateur. Depuis 1982, de nombreux bureaux hydrographiques ajoutent (gnralement prs du titre) une note sur les positions obtenues par satellite lorsqu'ils rvisent la carte marine. Cette note indique la correction appliquer en latitude et en longitude aux positions obtenues directement grce aux systmes de navigation par satellite (tels que le GPS) pour les rendre compatibles avec le systme de rfrence horizontale utilis pour la carte. La carte marine et les prescriptions d'emport : les faits 31 Annexe II Circulaire SN/Circ.213 32. SN/Circ.213 ANNEXE Page 2 I:CIRCSN213.DOC 5 On trouvera ci-dessous un exemple de la manire de procder pour appliquer une correction: Position obtenue par satellite (WGS84) 6422,00' N 02130,00' W Corrections en latitude/longitude 0,07' S 0,24' E Position corrige (compatible avec le systme de rfrence) 6421,93' N 02l29,76' W Dans cet exemple, le dcalage correspond environ 230 mtres et peut tre port sur des cartes ayant une chelle suprieure 1:1 000 000. 6 Lorsqu'elles sont connues, ces corrections reprsentent une valeur moyenne pour l'ensemble de la zone reprsente sur la carte; elles sont indiques au centime de minute prs tant en latitude qu'en longitude, de manire ce que l'incertitude maximale soit d'environ 10 mtres en latitude comme en longitude (0,005' et 0,014' sont arrondis tous deux 0,01'). Cette incertitude peut tre porte sur des cartes ayant une chelle suprieure 1:30 000 (sur lesquelles elle reprsente 0,3 mm). 7 Il est invitable que, dans certains cas, des valeurs de dcalage diffrentes en latitude et en longitude soient indiques sur des cartes qui chevauchent une mme zone. Une carte peut, par exemple, indiquer 0,06' et une carte voisine 0,07'; pour chaque carte, le chiffre reprsente une valeur moyenne mais, dans la zone commune aux deux cartes, la valeur du dcalage peut tre comprise entre 0,064' et 0,066'. 8 Lorsqu'il ne connat pas le rapport qui existe entre le WGS84 et le systme de rfrence utilis pour la carte et ne peut donc dterminer la correction appliquer, le service hydrographique peut ajouter une note dans ce sens en indiquant, titre d'avertissement, que les corrections peuvent tre significatives pour la navigation. L'cart le plus important qui ait t signal jusqu' maintenant entre une position obtenue par un systme de navigation par satellite et sa reprsentation cartographique est dans l'ocan Pacifique et reprsente 7 milles; il se peut toutefois que des dcalages encore plus consquents existent, qui n'ont pas encore t dcouverts. Il nefaut pas penser que le fait qu'une carte ne soit assortie d'aucune note sur la correction des positions signifie qu'aucune correction n'est ncessaire. 9 La plupart des fabricants de rcepteurs GPS prvoient maintenant, dans leur logiciel, la conversion d'un systme de rfrence un autre; les utilisateurs peuvent ainsi (semble-t-il) recevoir des positions correspondant des systmes de rfrence autres que le WGS84. Il arrive hlas trs souvent qu'une conversion ne donne, elle seule, des positions exactes lorsque le systme de rfrence est utilis pour une rgion tendue. titre d'exemple, bien que son nom soit le mme, le systme Europe 50 prsente par rapport au WGS84 un cart trs diffrent au nord et au sud de la rgion. En consquence, la position convertie, l'intrieur du rcepteur, en donnes du systme Europe 50 en utilisant une correction de valeur moyenne applicable toute l'Europe peut tre diffrente de celle qui est obtenue en appliquant aux donnes WGS84 fournies par le rcepteur le dcalage indiqu dans la note qui figure sur une carte donne. tant donn que la prcision du Servicedepositionnementnormal du GPS est de 100 mtres, cet cart ne sera pas forcment significatif mais il n'en constitue pas moins une source d'erreur supplmentaire et devient trs important si l'on utilise le GPS diffrentiel (DGPS) pour la navigation. La carte marine et les prescriptions d'emport : les faits 32 33. SN/Circ.213 ANNEXE Page 3 I:CIRCSN213.DOC 10 Il ne faut pas s'imaginer que toutes les cartes d'une rgion utilisent le systme de rfrence rgional. titre d'exemple, si la plupart des cartes mtriques des eaux du continent europen sont tablies partir du systme Europe 50, il existe encore de nombreuses cartes rapportes des systmes locaux. En outre, tant donn qu'il n'existe pas de normes internationales qui dfinissent les paramtres de conversion entre diffrents systmes de rfrence horizontaux, les paramtres qui sont utiliss par les appareils GPS peuvent tre diffrents. Les bureaux hydrographiques appliquent les meilleurs paramtres adopts; aussi est-il conseill aux navigateurs de laisser leur rcepteur GPS rgl sur le WGS84 et d'appliquer la correction indique dans la note de la carte. 11 En dehors des divergences auxquelles donne lieu l'application de systmes de rfrence horizontale diffrents, deux autres facteurs affectent la prcision avec laquelle les positions sont indiques sur les cartes. Il s'agit des suivants : - la prcision avec laquelle les levs sont effectus (paragraphes 12 16); et - la prcision avec laquelle les lments cartographiques sont reprsents sur une carte (paragraphes 17 21). Levs hydrographiques 12 Les levs hydrographiques font gnralement appel aux techniques de positionnement les plus volues qui soient disponibles ce moment-l. Jusqu' la deuxime guerre mondiale, on devait se contenter de dterminer la position visuellement; aprs, et jusqu'aux annes 80, on a utilis des systmes de positionnement lectroniques infrastructure terrestre (tels que les systmes Decca, Hifix, Hyperfix et Trisponder). l'heure actuelle, c'est au DGPS qu'on fait normalement appel pour la plupart des levs hydrographiques. 13 Jusqu'aux annes 80, la position tait, d'une manire gnrale, dtermine avec davantage de prcision pour les levs hydrographiques qu'en navigation; or, le DGPS peut dsormais tre utilis par tous les navigateurs qui disposent du matriel appropri. De ce fait, il arrive frquemment que les donnes de navigation actuellement fournies par le DGPS soient plus prcises que celles qui ont t utilises pour les levs effectus avant 1980. Il en rsulte qu'un navire moderne peut connatre sa position moins de dix mtres prs mais que la position des objets qui reposent sur le fond de la mer peut, elle, n'tre connue qu' 20 mtres prs ou avec une prcision bien moindre, suivant la date du dernier lev et/ou l'loignement du littoral. 14 En outre, ce n'est que depuis les annes 70 que les levs hydrographiques sont raliss avec des moyens de traitement informatique qui permettent d'analyser les observations et d'valuer la prcision du positionnement. Il s'ensuit que, s'il est possible d'indiquer le degr actuel de prcision des levs (voir le paragraphe 15 ci-dessous), l'on ne peut, en revanche, que donner une ide gnrale de la prcision des levs plus anciens. 15 Le degr normal de prcision est actuellement de 13 mtres pour la plupart des levs et de 5 mtres (95 % du temps dans les deux cas) pour certains levs effectus des fins spciales. L'on peut dire sans craindre de se tromper que la prcision est souvent bien meilleure que la premire valeur indique. L'volution de la technologie se traduira, sans aucun doute, par d'autres amliorations mais, pour l'heure, on doit comparer le cot d'un lev la qualit et au nombre des rsultats qu'il permet d'obtenir. La carte marine et les prescriptions d'emport : les faits 33 34. SN/Circ.213 ANNEXE Page 4 I:CIRCSN213.DOC 16 En bref, si la position des objets maritimes est dtermine par les relevs modernes moins de 10 mtres prs, l'on ne peut en dire autant de tous les objets de ce type. tablissement des cartes 17 La plupart des cartes marines sur papier et de leurs versions numriques sont tablies partir de sources diverses, dont d'autres cartes, des levs, des reprsentations photogrammtriques, etc. L'intention est de fournir au navigateur les meilleurs renseignements disponibles pour toutes les parties de la carte marine; l'on commence habituellement par utiliser les sources les plus justes mais il est souvent impossible de complter la carte sans se rfrer des sources plus anciennes et moins exactes. Lorsque les sources utilisent des systmes de rfrence diffrents, des calculs de conversion doivent tre effectus et les rsultats appliqus pour rendre ces sources compatibles. L'intention est que les conversions en question aient une prcision de 0,3 mm l'chelle de la carte, cette valeur tant la prcision maximale effective avec laquelle les cartes peuvent tre tablies manuellement; il n'est toutefois pas toujours possible d'atteindre cet objectif, les renseignements disponibles ne le permettant pas forcment. 18 Lorsque la position d'objets critiques pour la navigation est connue avec prcision, l'on s'efforce de la porter sur une carte 0,3 mm prs. De toute vidence, la prcision variera en fonction de l'chelle de la carte. Ainsi 0,3 mm reprsentera : 3 mtres une chelle de 1: 10 000 15 mtres une chelle de 1: 50 000 45 mtres une chelle de 1: 150 000. 19 La situation changera lorsque les donnes cartographiques deviendront disponibles sous forme numrique mais les donnes qui seront numrises dans les premiers temps seront, pour un grand nombre d'entre elles, reprises des cartes papier ainsi tablies et les limites resteront donc les mmes. En outre, un pixel d'cran d'ordinateur mesure environ 0,2 mm x 0,2 mm, ce qui quivaut grossomodo la prcision qui peut tre obtenue sur les cartes papier. 20 La situation s'amliore pour les navigateurs puisque les levs effectus rcemment reposent directement sur l'utilisation du WGS4, qu'un nombre croissant de cartes sont donc tablies en fonction de ce systme de rfrence (ou du systme d'Amrique du Nord de 1983, qui est pratiquement identique) et que l'change d'informations fait l'objet d'une coopration accrue au plan international. Il faudra toutefois, hlas, bien des annes encore pour que toutes les zones fassent l'objet de nouveaux levs et que toutes les cartes soient rvises. 21 En attendant, les navigateurs devraient rester vigilants. Un rcepteur de navigation par satellite peut fournir une position au millime de minute prs mais cela ne veut pas dire pour autant que toutes les positions qu'il indique ont une prcision de 2 mtres ou que la position en question est compatible avec celle des objets indiqus sur des cartes modernes (papier ou numriques), qui ont peut-tre t tablies 100 ans auparavant et n'ont jamais, depuis, fait l'objet d'un nouveau lev. Il convient de consulter systmatiquement les notes dont est assorti le titre de la carte, ainsi que les mises en garde et le diagramme d'origine, qui donne les dates auxquelles les levs ont t effectus, pour se faire une ide des limites auxquelles la carte est soumise. ____________ La carte marine et les prescriptions d'emport : les faits 34 35. Annexe III Types de cartes numriques DONNEES CARTOGRAPHIQUES ELECTRONIQUES OFFICIELLES Les donnes cartographiques lectroniques officielles sont de deux principaux types gnraux : les cartes lectroniques de navigation (ENC) officielles, et les cartes marines matricielles (RNC) officielles. La conception interne des ENC et des RNC est fondamentalement diffrente : les ENC sont des cartes vectorielles, et les RNC sont des cartes matricielles. Le terme officielle (ENC officielles, RNC officielles) indique que ces donnes cartographiques ont t produites sous lautorit dun gouvernement contrairement aux donnes cartographiques lectroniques prives, cest--dire non officielles, qui peuvent tre techniquement du mme type mais ont t produites sans lautorit dun gouvernement. CARTES ELECTRONIQUES DE NAVIGATION (ENC) OFFICIELLES PRINCIPES GENERAUX Dfinition de lOMI dune carte lectronique de navigation ENC : Par carte lectronique de navigation (ENC), on entend la base de donnes normalise quant au contenu, la structure et au format, qui est destine tre utilise avec un ECDIS et est diffuse avec lapprobation des services hydrographiques agrs par un gouvernement. LENC contient tous les renseignements cartographiques ncessaires la scurit de la navigation et peut contenir dautres renseignements que ceux fournis par la carte papier, qui sont jugs ncessaires la scurit de la navigation. Les ENC officielles sont des cartes vectorielles compiles partir dune base de donnes dobjets individuels go-rfrencs issus des archives du service hydrographique, cartes papier existantes comprises. Dans un ECDIS, le contenu des ENC peut, une chelle donne, tre affich sans discontinuit pour prsenter les lments cartographiques slectionns par lutilisateur. En raison des limitations des dimensions et de la rsolution des crans dordinateurs, limage cartographique gnre partir des ENC nimite pas totalement laspect connu de la carte papier. Cet inconvnient apparent est compens par le fait que lENC est une base de donnes : des fonctions oprationnelles spciales de lECDIS rcuprent en continu le contenu de lENC pour avertir des dangers imminents en relation avec la position du navire et de son dplacement. FORMAT DES DONNEES ENC Afin de faciliter luniformit la cohrence internationale des ENC dites par diffrents organismes, la publication spciale de lOHI S-57 Normes de l'OHI pour le transfert de donnes hydrographiques numriques est utilise. La norme S-57 dcrit de manire gnrale les normes utiliser pour lchange des donnes hydrographiques numriques entre services hydrographiques nationaux ainsi que pour la distribution des donnes numriques et des produits aux fabricants, navigateurs et autres utilisateurs des donnes. La version actuelle 3.1 (2004) de la norme S-57 ne se limite pas la spcification de la compilation des ENC : la description du format des donnes ENC, la spcification des produits ENC et le profil de mise jour des ENC sont les parties les plus importantes de la dernire version de cette norme. Le systme godsique de rfrence dans toutes les ENC officielles est, comme pour le GPS, le systme godsique WGS84 (World Geodetic System 1984). La carte marine et les prescriptions demport : les faits 35 36. Annexe III Types de cartes numriques VISUALISATION DES ENC Une ENC contient une description rsume des entits objets gographiques, mais ne contient pas de rgles de prsentation. Toutes les rgles de prsentation pour la visualisation des ENC sont contenues dans un module logiciel ECDIS part, la bibliothque de prsentation ( Presentation Library ). Les objets go-rfrencs contenus dans lENC et la symbolique approprie contenue dans la bibliothque de prsentation ne sont lis les uns aux autres dans lECDIS que lorsquils sont appels pour affichage. Limage rsultante sera diffrente selon la zone maritime slectionne, lchelle daffichage dsire et les prrglages du navigateur tels que les conditions de lumire ambiante et autres conditions oprationnelles. La dfinition de la bibliothque de prsentation pour les ENC est contenue dans lAnnexe A de lAppendice 2 Spcifications pour les couleurs et symboles des ECDIS de la publication spciale de lOHI S-52 (dition actuelle 3.3/2004) ; elle est obligatoire pour tous les ECDIS. La stricte sparation entre les informations hydrographiques contenues dans lENC, les informations oprationnelles issues des capteurs de navigation et leur prsentation en situation au moyen de la bibliothque de prsentation, donne la souplesse ncessaire pour afficher toute la diversit des informations ECDIS, par exemple : informations cartographiques physiques (ex. trait de cte, isobathes, boues) ; organisation du trafic ; zones spcifies ; avertissements ; etc. ; informations complmentaires du service hydrographique prises dans les Livres des feux, etc. ; notes du navigateur ; informations complmentaires de cartographie locale ; informations du fabricant ; travaux cartographiques tels que la route planifie ; lignes de relvements lectroniques et cercles dvitement, etc. ; position du bateau et vecteur de route/vitesse ; cap du navire et vitesse dabattement, route parcourue; prcision fixe, ou contrle de position partir du systme de positionnement secondaire ; ventuellement, options de pilotage du navire, sur la base des caractristiques du navire ; informations alphanumriques de navigation (latitude, longitude, cap, vitesse, etc. du navire) ; informations en provenance du radar et autres capteurs ; informations en provenance de lAIS; indications de navigation et alarmes gnres par lECDIS ; ventuellement, informations tlcharges des autorits terre (trafic, mares en temps rel, etc.) ; ventuellement, informations sur les glaces ; rappels (ex. heure de prise de contact avec le pilote) ; et ventuellement, un message en provenance dautres affichages (ex. alarme provenant de la salle des machines). Pour tenir compte de la grande exprience acquise avec les cartes papier, et pour viter toute confusion lors de la priode pendant laquelle les cartes papier et les RNC, dune part, les ENC, dautre part, coexisteront, la prsentation de la carte papier (et des RNC) et celle des ENC doivent tre le plus proche possible. La bibliothque de prsentation ECDIS suit, dans toute la mesure du possible, celle de la carte papier. Cependant, des tudes et une premire exprience ont montr quune bonne communication visuelle entre laffichage ECDIS et lutilisateur requiert plus de flexibilit daffichage que ce qui est disponible avec les cartes papier. En consquence, certains procds daffichage alternatifs sont en cours dintroduction, en options, dans la bibliothque de prsentation, par exemple : La carte marine et les prescriptions demport : les faits 36 37. Annexe III Types de cartes numriques affichage / effacement de divers types dinformations cartographiques et non cartographiques ; slection dun type daffichage de la carte (standard, de base, complet intgral, de jour, de nuit) et des symboles complets ou simplifis ; interrogation par curseur sur des dtails complmentaires ; surimpression / suppression des informations de la vido radar ou de la cible radar (afin de : confirmer la position du navire ; aider linterprtation du radar ; montrer lintgralit de la situation nautique sur un seul cran) ; surimpression / suppression de diverses autres informations de capteurs ou des informations tlcharges en provenance de la terre ; changement de lchelle ou de lorientation de laffichage ; choix du dplacement (mouvement vrai, mouvement relatif) ; changer la disposition de lcran avec des affichages en fentres, informations textuelles dans les marges, etc. ; possibilit de menus droulants ainsi que dautres dispositifs dinteraction pour loprateur en regard de laffichage oprationnel de la navigation de manire pouvoir interagir avec celle-ci celui-ci ; affichage dalertes de navigation et cartographiques tels que approche trop prs de lisobathe de scurit ; entre imminente dans une zone interdite ; affichage hors chelle nominale ; donnes plus grande chelle disponibles ; etc. ; ventuellement, reprsentation schmatique dune valuation informatique du risque dchouage ; ventuellement, reprsentation schmatique des environs immdiats du navire pour aider aux manuvres en eaux resserres ; et autres dveloppements venir. (dautres exigences et techniques de prsentation appropries lECDIS seront probablement dveloppes dans lavenir.) Il ny a vraisemblablement pas dapplication daffichage plus exigeante que celle de lECDIS. La couleur tant, en premier, un moyen pour distinguer les caractristiques, une palette maximum de couleurs doit tre disponible. Nanmoins, les couleurs slectionnes doivent tre telles quelles puissent tre clairement discrimines par un navigateur nayant pas une vision des couleurs suprieure la moyenne ; il en est de mme pour les effets dinduction de couleur qui doivent tre vits (par exemple, un petit objet vert sur un fond bleu satur tendra apparatre jaune). La lumire ambiante sur la passerelle variant entre les extrmes du plein soleil, dune part, qui a tendance faire disparatre les informations de lcran, et la nuit, dautre part, lorsque la lumire mise par lcran doit tre suffisamment faible pour ne pas affecter la vision nocturne du navigateur. Les spcifications de couleurs et de symboles de la norme S-52 ont t conues pour satisfaire ces conditions environnementales difficiles plutt qu des conditions de jour normales moins exigeantes. Laffichage ECDIS utilisant la lumire mise, et non la lumire rflchie comme les cartes papier, lECDIS doit passer une image en ngatif de la carte, la nuit, en utilisant un fond sombre au lieu du fond blanc de la carte papier, afin de ne pas affecter la vision nocturne. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 37 38. Annexe III Types de cartes numriques Trois programmes de couleurs diffrents prdfinis sont ainsi proposs : Jour (fond blanc) Crpuscule (fond noir) Nuit (fond noir) Sont illustrs ci-aprs deux programmes de couleurs diffrents avec les trois slections standards de contenu, savoir, laffichage standard, laffichage de base et laffichage intgral complet. Affichage standard, Jour Affichage standard, Nuit La carte marine et les prescriptions demport : les faits 38 39. Annexe III Types de cartes numriques Affichage de base, Jour. Limage de base nest pas juge suffisante pour garantir la scurit de la navigation Affichage intgral complet, Jour La carte marine et les prescriptions demport : les faits 39 40. Annexe III Types de cartes numriques UTILISATION DES ENC DANS LES ECS Il convient de noter que de nombreux ECS peuvent utiliser les ENC officielles. DISTRIBUTION DES ENC Loffre dun service de distribution de donnes ENC cohrent, fiable, en temps voulu et dans le monde entier est un dfi organisationnel majeur. LOHI a dvelopp le concept WEND (base de donnes mondiale de cartes lectroniques de navigation, Worldwide Electronic Navigational chart Database) pour satisfaire ces exigences : la WEND intgre deux composantes : Une charte qui dcrit les principes rgissant la coopration entre les services hydrographiques, par exemple: par dfinition, lorganisme responsable de la cartographie dune zone est galement responsable de la production des ENC et de leurs mises jour ; les normes pertinentes, spcialement la S-57, doivent tre respectes ; les rgles dun systme reconnu dassurance qualit des travaux (ex. ISO 9000) doivent tre appliques la production de donnes. Un schma conceptuel qui dcrit un rseau de centres rgionaux : Chaque centre rgional de coordination de cartes lectroniques (RENC) a, pour sa zone, la responsabilit de la collecte des ENC et de la diffusion de leurs mises jour ; via lchange de lensemble des donnes rgionales et de leurs mises jour entre tous les RENC, chaque RENC peut offrir un ensemble de donnes global identique pour les ECDIS ; les RENC nenvoient pas directement les ENC aux navires. Les clients des RENC sont des distributeurs commerciaux de donnes cartographiques qui de la mme manire que pour la distribution des cartes papier personnalisent les ensembles de donnes cartographiques aux besoins spcifiques dune compagnie maritime ou dun navire particulier. Aujourdhui, deux RENC Primar Stavanger, bas en Norvge, et IC-ENC, bas au Royaume-Uni, sont oprationnels. Cependant, il faut noter que le concept WEND na pas encore t adopt par toutes les nations produisant des ENC. Un certain nombre de nations distribuent encore individuellement leurs ENC (ex. service hydrographique japonais, service hydrographique australien, USA NOAA), soit par lintermdiaire de fournisseurs de donnes cartographiques, soit directement. La WEND traite essentiellement de la fourniture et la distribution des ENC en facilitant la mise en place de services visant satisfaire aux prescriptions demport de cartes jour figurant dans la convention SOLAS. Dans le cadre de cet objectif principal, les ENC doivent tre distribues dans la prsentation encapsule dcrite dans la norme S-57. Cependant, de telles ENC S-57 encapsules en clair peuvent facilement faire lobjet de modifications non autorises ou de copies illgales. LOHI a, de ce fait, dit la publication spciale S-63 Dispositif de lOHI pour la protection des donnes , norme de protection des ENC par cryptage. Le cryptage est un procd technique complexe : la norme S-63 dfinit des types de constructions de scurit ainsi que des procdures oprationnelles pour les RENC et les distributeurs de donnes cartographiques et fixe des spcifications qui permettent aux fabricants dquipements de navigation de fabriquer des ECDIS compatibles avec la S-63. La norme S-63 est dj utilise pour la distribution des ENC, et elle est utilise par les deux RENC cits. La plupart des principaux fabricants dECDIS ont mis en uvre dans leurs systmes des procdures de dcryptage conformes la S-63. La carte marine et les prescriptions demport : les faits 40 41. Annexe III Types de cartes numriques QUEST-CE QUUN SENC ? Un ECDIS ne traite pas directement le contenu dune ENC aux fins daffichage. Les ENC au format S- 57 sont optimises pour dcrire les informations sur les objets hydrographiques, mais cette structure nest pas adquate pour la gnration rapide de limage rsultante lcran. Pour avoir des structures de donnes efficaces qui facilitent laffichage rapide des donnes ENC, lECDIS commence par convertir chaque ENC du format ENC S-57 en un format interne. Appel SENC carte lectronique de navigation fonctionnelle , ce format interne est celui utilis par lECDIS ; il est optimis pour les routines de cration dimages cartographiques. Ces routines ne sont pas normalises ; elles font partie du savoir-faire logiciel des fabricants dECDIS. En consquence, le format SENC diffre entre les ECDIS des diffrents fabricants. Contrairement au format ENC uniforme commun, le format SENC est la proprit de chaque fabricant dECDIS. FOURNITURE DU SENC Le systme WEND a tabli un mcanisme processus de distribution optionnel appel distribution sous forme de SENC (SENC delivery). Celui-ci sajoute la distribution standard des ENC. Dans ce cas, le RENC livre les ENC un distributeur de donnes cartographiques qui, ensuite, effectue la conversion des ENC du format S-57 au format SENC (conversion qui aurait, sinon, d tre effectue directement dans lECDIS) et fournit les SENC lutilisateur final. La distribution sous forme de SENC, qui demeure optionnelle, est sujette, pour chaque ENC, lapprobation du service hydrographique produisant lENC. la date de la prsente publication, la distribution sous forme de SENC na t accepte que par quelques nations. LECDIS peut dterminer si les donnes SENC affiches proviennent dune ENC officielle ou dune source prive, en utilisant un code dagence (une combinaison de deux caractres qui est unique pour tout producteur de donnes) intgr aux donnes. Grce ce code, lECDIS peut informer les navigateurs quils doivent naviguer avec une carte papier officielle jour si des donnes SENC, provenant dune source prive, sont utilises. LECDIS affiche un avertissement lcran : No Official Data Refer to Paper Chart ( Pas de donnes officielles Utiliser la carte papier ) La carte marine et les prescriptions demport : les faits 41 42. Annexe III Types de cartes numriques A QUELLE ECHELLE UNE ENC OFFICIELLE DOIT-ELLE ETRE AFFICHEE ? Pendant la production, les ENC officielles se voient attribuer une chelle de compilation base sur la nature des donnes sources sur lesquelles elles sont bases et reoivent, selon lobjet de la navigation, une gamme associe cette chelle. Comme le montre le tableau ci-aprs, il y a 6 gammes selon le type de navigation (les gammes dchelles sont donnes titre dindication uniquement). Type de navigation Nom Gamme dchelles 1 Vue densemble < 1 :1 499 999 2 Gnrale 1 : 350 00 1: 1 499 9990 3 Ctire 1 : 90 000 1: 349 999 4 Approches 1 : 22 000 1: 89 999 5 Portuaire 1 : 4 000 1: 21 999 6 Amarrage > 1 : 4 000 Tableau : Attribution possible de types de navigation des gammes dchelles Dans lavenir, Pour faciliter dans le futur laffichage de la vido radar par rapport aux ENC, il est recommand que les services hydrographiques tablissent les chelles de compilation des ENC officielles afin quelles soient cohrentes avec les chelles standard de porte radar, comme indiqu dans le tableau ci-dessous : Porte slectionnable chelle standard (arrondie) 200 NM 1: 3 000 000 96 NM 1: 1 150 000 48 NM 1: 700 000 24 NM 1: 350 000 12 NM 1: 180 000 6 NM 1: 90 000 3 NM 1: 45 000 1,5 NM 1: 22 000 0,75 NM 1: 12 000 0,5 NM 1: 8 000 0,25 NM 1: 4 000 Tableau : Porte du radar / chelles standard COMMENT LES ENC OFFICIELLES SONT-ELLES NOMMEES ? Une ENC officielle est identifie par 8 caractres, ex. FR501050.