Enjeux éthiques en santé mentale - iusmm.ca ethique... · Enjeux éthiques suscités par la mise

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Enjeux éthiques en santé mentale - iusmm.ca ethique... · Enjeux éthiques suscités par la mise

  • Par Jocelyne Saint-Arnaud Ph.D.Universit de Montral

    Colloque CH. Louis-H. Lafontaine et CH. DouglasHtel Sheraton, Laval23 octobre 2009

    Enjeux thiques en santmentale : repres thiques

    Plan de la prsentation

    La dfinition de lthique de la santLa distinction entre lenjeu, le problme et le dilemme thiquesLa clarification des valeursLes repres pour prvenir, analyser et rsoudre les problmes thiquesUn modle de processus dcisionnel intgrant la dimension thiqueUn retour sur les situations problmatiques

    J.Saint-Arnaud

  • thique de la sant

    J. Saint-Arnaud 3

    Identification, analyse et rsolution des problmes thiques qui surviennent dans lintervention en sant, que ce soit dans le soin direct, la prvention ou la promotion, la recherche, lenseignement ou la gestion.(Saint-Arnaud, 2006)

    Lenjeu thique

    Enjeu thique: objet de discussions thoriques suscites par des dvelop-pements scientifiques ou des changements dans les pratiques, qui suscitent des conflits de valeurs dans le domaine de la sant. Ex.: enjeux thiques suscits par la dsinstitutionnalisation en santmentale.

    J.Saint-Arnaud

  • Enjeux thiques suscits par la mise en place dunits mobiles en psycho-griatrie dans la communautSelon un programme dvaluation et de traitement psycho-griatrique, mis en place par des infirmires dans la communaut Baltimore (Blass et al, 2006), les nouveaux enjeux thiques sont:Ltablissement dune alliance thpareutique vs le droit au

    refus de traitementLa protection de la confidentialit vs la protection du patientLa protection de lautonomie vs lapplication de la bienfaisanceLarrt de traitement vs les bnfices apports

    J.Saint-Arnaud

    Le problme thique

    Problme thique: conflit de valeurs se manifeste quand le sens de l'intervention qui vise au bien-tre de la personne ou du groupe est menac, voire ni. Ex.: contentions injustifies

    J.Saint-Arnaud

  • Situation problmatique Madame X est ge de 88 ans et vit seule dans sa maison. Elle a une fille qui la visite et laide dans certaines tches. Elle sort peu, mais conserve des contacts avec ses amies par tlphone.Diagnostics: trouble de dlire de perscution, trouble neuro-cognitif lger, traits de personnalit paranode et histrionique; hypertension et hypothyrodie. Elle est suivi par un omnipraticien du CLSC.Elle se sent perscute par son entourage et par lhpital voisin qui lui envoie des ondes ngatives et des bruits, causant des pertes de cheveux et autres changements physiques. cause de cela, elle tlphone cet hpital et la police plusieurs fois par semaine pour se plaindre. Elle soccupe rdiger ses plaintes et prparer une poursuite judiciaire contre lhpital.

    Situation problmatique(suite)

    Aux deux semaines, elle reoit la visite dun infirmier de lquipe de psycho-griatrie avec qui un lien de confiance a t tiss. Celui-ci a pu lamener lhpital pour rencontrer un psychiatre de lquipe.La patiente refuse tout traitement antipsychotique prtendant quelle nest pas folle. Tout ce quelle souhaite, cest que dautres personnes entendent les mmes bruits et quelles en tmoignent devant le tribunal.Elle refuse toute aide, notamment les services offerts par lunit de maintien domicile du CLSC; elle veut de laide pour faire le mnage mais ne fait confiance personne.Elle veut dmnager mais ne sen sent pas le courage. Elle ne veut rien donner. Elle se sent dpasse et dcourage, disant quelle na personne pour laider.Les membres de lquipe se sentent dpourvus au regard des multiples refus et de lambivalence manifeste par cette dame. Ils jugent quun milieu de vie protg serait plus appropri pour elle.

  • Le dilemme thique

    Dilemme thique: problme thique qui implique un choix entre deux cours dactions qui sont thiquement justifis et qui sexcluent mutuellement, ce qui implique que de choisir lun, cest aller lencontre des valeurs et des normes qui appuient lautre cours daction (Reigle & Boyle, 2000; Beauchamp et Childress, 2001). Ex.: transmette ou non des donnes confidentielles.

    Situation impliquant un dilemme thique

    Jrmie B., jeune homme de 19 ansAtteint dun trouble dpressif majeurA t hospitalis la suite dune tentative de suicideSon tat sest amlior grce une mdication approprie et des sances de psychothrapieLe psychiatre qui le suit est prt signer son cong, mais lors dune entrevue pour en discuter avec son patient, il demande celui-ci sil peut transmettre des donnes inscrites son dossier un mdecin du CLSC qui assurera le suivi aprs sa sortie de lhpital.

  • Situation impliquant un dilemme thique (suite)

    Jrmie refuse catgoriquement que quoi que ce soit provenant de son dossier soit transmis, de peur den subir des prjudices par la suite.Le psychiatre se demande sil doit transmettre les informations pertinentes au mdecin qui prendra la relve ou sil doit plutt respecter la volont du patient. Il pense que pour son bien-tre futur, il devrait sassurer que le garon puisse bnficier dune continuit dans les soins. Il pense aussi que de respecter sa volont mettra grandement en pril la qualit des soins futurs. Par ailleurs, transgresser ses volonts peut miner la relation de confiance tablie et dcourager le jeune homme de chercher des soins si ncessaire.

    La clarification des valeurs :un pralable lanalyse des problmes thiques

    J.Saint-Arnaud

    Valeur: tout ce qui fait lobjet dune attitude dadhsion, de refus ou de jugement critique (Jacques, 1989)Clarification des systmes de valeurs personnels, professionnels et institutionnelsConflits potentiels entre les diffrents systmes de valeursDmarche de clarification des valeurs permet dvaluer et dans une certaine mesure de prvenir les conflits qui deviennent des barrires lintervention de sant

  • Valeurs sous-jacentesDilemme sur la confidentialit

    Transmettre les donnes

    Bien-tre de la personne visTorts potentiels vits en termes de suivi et de continuit des soinsRponse son besoin de manire adquate

    Ne pas les transmettre

    Respect des volonts de la personneMaintien de la relation de confianceTorts potentiels vits en termes de stigmatisation et de discrimination

    Origine des repres en thique de la sant

    J. Saint-Arnaud 14

    Trois axes ont permis de dvelopper des repres pour guider les dcisions et les comportements en sant

    Serments et codes de dontologieBiothique (casuistique et approche par principes)thique du caring

  • Repres thiques dans les processus dcisionnels en thique de la sant

    J.Saint-Arnaud, 2 009

    Les normes lgales

    Chartes canadienne et qubcoiseLe Code civilLa Loi sur la Sant et services sociauxLes Codes de dontologie

    Le respect des normes lgales est souvent considr comme la base du comportement thique

    J.Saint-Arnaud

  • J. Saint-Arnaud 17

    Les lignes directricesOffrent des cadres de rfrence pour des processus dcisionnels interdisciplinaires tenant compte des pratiques exemplaires dans un domaine de la sant (y inclus la pratique base sur des rsultats probants), des lois, des normes dontologiques et des principes thiques. Ex: Dclaration conjointe sur la prvention des conflits thiques entre les prestataires de soins de sant et les personnes recevant les soins (1999) par l'Association canadienne des soins de sant, l'Association mdicale canadienne, l'Association des infirmires et infirmiers du Canada et l'Association catholique canadienne de la sant

    Les thories thiques

    J. Saint-Arnaud 18

    Les thories thiques justifient rationnellement le choix des principes qui serviront de repres dans les dcisions qui concernent des problmes thiques.Cest lintervention de soin qui guide le choix des thories thiques pertinentes dans le domaine de la sant.Lintervention de soin nest pas thiquement neutre. Elle vise rtablir ou maintenir un niveau dintgrit, dquilibre ou de sant, affect ou menac par des facteurs internes ou externes, au moyen des connaissances, de lexprience et des approches dveloppes dans chacune des disciplines de la sant(Boitte et Saint-Arnaud, 2001).

  • Saint-Arnaud, Marrakesh, 2009

    Soignantou

    Intervenant

    Soignou

    Bnficiaire

    Acte de soinou

    Intervention de sant

    Qualits du soignant ou de lintervenantThories de la vertu

    Consquences sur le soign ou le bnficiaireThoriesconsquencialisteset utilitaristes

    Buts et finalits de linterventionThories tlologiques

    Devoirs du soignant ou de lintervenantNormes et thories dontologiques

    Partenariatthique du caring

    quitThories de la justice

    Thories et repres thiques

    J.Saint-Arnaud

    Thories Repres

    Thories de la vertu Caractristiques personnelles (ouverture lautre, empathie, etc) et principalement lintention droite de lagent

    Thories dontologiques Devoirs relis aux buts professionnels viss

    Thories tlologiques Finalit de lacte de soin: bien-tre du bnficiaire

    Thories consquencialistes et utilitaristes

    Consquences sur lindividu, la famille, le groupe, la communaut, la population.

    Thories de la justice quit dans la rponse aux besoins et dans lallocation des services en sant

    Thories en thique du caring

    Relations humaines, responsabilit, rponse adquate aux besoins

  • J. Saint-Arnaud 21

    Principes thiques et devoirs gnrsRespect de

    lautonomie de la personne

    Mettre en place les conditions dun processus dcisionnel consensuel Consentement libre et clairConfidentialit des donnes personnellesRespect de la vie prive

    Bienfaisance/non-malfaisance

    Minimiser les torts et maximiser les bnficesLes bnfices doivent tre suprieurs aux torts en considrant le court, moyen et long terme

    Justice Favoriser une galit daccs aux soins quels que soient le revenu, le rang social, la cultureRpondre aux besoins sanitaires de manire adquate et en temps opportun

    Caring Mettre e