Exposé Picasso et la mythologie grecque Ohresser

  • View
    184

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of Exposé Picasso et la mythologie grecque Ohresser

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    1/42

    Picassoet

    la mythologie

    grecque

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    2/42

    Introduction :

    Lorsqu'on pense Picasso, la premire image qui vientgnralement l'esprit est celle d'uvres simplistes, parrapport auxquelles un enfant de cinq ans ferait mieux .

    Pourtant, Picasso a t form de la manire la plusacadmique qui soit, et il tait tout fait capable de dessineravec beaucoup de ralisme. Artiste touche tout, il ne s'estpas content de la peinture et de la sculpture, il s'est aussiintress la gravure et ses diffrentes techniques. Il a

    repris la mythologie grecque, arrire-plan de sa culture et desa formation, mais sa faon, travers le dessin et lagravure.

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    3/42

    Quel traitement Picasso a-t-il fait de la mythologie grecquedans ses dessins et ses gravures ?

    I/La relation de Picasso la mythologie

    A. Un Picasso classiqueB. La mythologie : un socle de lart de Picasso

    II/Picasso, dessinateur et graveur de la mythologie

    A. Le dessin mythologiqueB. La gravure mythologique

    III/Le Minotaure, une figure mythologique part dans luvre de

    Picasso.

    A. Lvolution du Minotaure dans lart de PicassoB. La symbolique du MinotaureC. Le Minotaure, un autre Picasso

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    4/42

    I/La relation de Picasso la mythologie

    A. Un Picasso classique

    Il a eu une formationclassique incluant axe surl'tude des anciens etdonc des uvresclassiques.

    Sa relation l'antiquit at volutive : il a

    commenc par fouiller lesfondations de l'art antiqueavec ses tudesacadmiques. Jeune portant un agneau,

    1895-96, fusain, 63 x 47

    cm, Museum PicassoBarcelone.

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    5/42

    A partir de 1917 et duranttoute l'entre-deux-guerres,il s'est intress l'antiquit

    travers l'histoire de l'artpour en faire une relecturede ce que l'art classique arepris de l'art antique

    Enfin, aprs la 2e guerremondiale, Picasso aborde lamythologie travers uneantiquit bucolique etheureuse, associe l'appartenancemditerranenne.

    Il s'est toujours intress l'Antiquit parce qu'elle taitun moyen d'accder l'esprit

    classique qu'il voulaitdiscerner.

    Trois femmes la fontaine,1921

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    6/42

    La joie de vivre,1946

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    7/42

    A partir de ses modles espagnols (Vlasquez, El Greco et GoyaPicasso s'est rendu compte qu'on pouvait subvertir les codesclassiques tout en les conservant

    La Vnus au miroir,Vlasquez, (1649-51)Huile sur toile. 122,5 x177 cm.National Gallery,

    Londres.

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    8/42

    Il a donc utilis l'antiquit comme une matirepremire, un langage universel.

    Et son rapport l'antiquit, partir des annes1920, a t guid par un retour la culture latineet une accession au bonheur bourgeois plus que

    par le traditionalisme ambiant.

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    9/42

    B. La mythologie : un socle de lart dePicasso

    Son approche de lamythologie grecque a tune consquence de sonintrt pour l'antiquit,

    mais la mythologie ne faitson entre dans sonuvre qu' partir de 1920et de la srie Nessus etDjanire.

    Picasso n'a ralispresque que des figuresmythologiques mineures(faunes, centaures,...),

    partir de la suite Vollard.

    Nessus et Dejani reJuan-Les-Pins1920, gouache, pastel et crayon

    sur papier 74 x 105 cm Coll.prive Chicago.

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    10/42

    Nessus et

    DejanireJuan-Les-Pins 1920

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    11/42

    Mais il n'a pas cherch raconter des histoires (mis part dans ses

    illustrations de textes) ou faire de l'archologie : il aprocd parrapprochements visuels ets'est servi de la mythologiecomme d'un vocabulaire,qu'il rutilise etrinterprte.

    Son rapport la

    mythologie a volu : audbut de son uvre, l'artantique servait de cautionet la mythologien'apparaissait pas.

    Lysistrata, Aristophane, 1934

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    12/42

    Faune dvoilant une

    femme, suite Vollard,1936

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    13/42

    Minotaure attaquant une amazone,1933 Vollard.

    Nessus et Dejani reJuan-Les-Pins1920, gouache, pastel et crayonsur papier 74 x 105 cm Coll.

    prive Chicago.

    P i d t it Pi l' i t i t l'

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    14/42

    Puis, dans sa maturit, Picasso l'a mieux matrise et l'ainscrite dans ses recherches plastiques et dans une dmarchepersonnelle, qui exprime le moi profond.

    Picasso va alors peu peu dlaisser les mythes pour pouvoirbtir le sien propre : celui de l'artiste crateur puis celui dePicasso, dmiurge du XXe sicle, notamment travers l'imagedu Minotaure.

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    15/42

    II/Picasso, dessinateur et graveur de lamythologie

    A. Le dessin mythologique

    Le dessin, chez Picasso, a une place part : il a surtout tune prparation, des croquis. Mais Picasso les a toujours

    tous gards, les considrant comme des uvres partentire. Puisque Picasso tait capable de recommencer desdizaines de fois ses esquisses, il se montre d'une grandeprodigalit.

    Il a donc assez peu vari ses modes d'expression, dessinantsurtout au crayon. Il a toute fois utilis l'encre de Chine(Colombe et personnage se cachant les yeux, 1953) et, l'occasion du Satyre, Faune et Centaure, de l'huile et dufusain sur fibraciment. Le support a toujours t du papier,

    l'exception de Satyre, Faune et Centaure.

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    16/42

    Colombe et personnage se cachant les yeux, encre de Chine, 1953

    L d i th l i l ti d t l d

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    17/42

    Le dessin mythologique a vu une volution du style dePicasso, le trait se faisant de plus en plus simple et net.

    La premire tape est celle deNessus et Djanire, en

    1920. Le dessin est trs dtaill et raliste (muscles deNessus, mouvements expressifs de Djanire se dbattant).Mais on observe dj un glissement vers un dessin plussimplifi (visage de Nessus).

    Avec le Minotaurede 1933, Picasso adopte un trait plus

    apparent, qui se fait prsent. Le dessin est moins prcis etmoins raliste (gorge de la femme, un simple demi-cercle)

    Cela s'accentue encore avec le Minotaure et Chevaltoujours en 1933 : le cheval se rsume quelques traits (la

    tension du cou est rendue par deux traits), quand leMinotaure est encore dtaill (cf son bras)

    L'volution aboutit en 1946 Satyre, Faune et Centaure ole trait est minimaliste, les couleur absente et o le faune

    parat mme presque effac.

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    18/42

    Minotaure, 1933

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    19/42

    Minotaure et cheval, 1933

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    20/42

    Jeune satyre jouant de la diole,Jeune faune bondissant, Centaure au

    tridenthuile sur fibraciment 1946

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    21/42

    B. La gravure mythologique

    La gravure a une place diffrente du dessin dans l'oeuvre de

    Picasso, d'abord parce qu'il s'agit d'oeuvres conues toutexprs, et pas de croquis prparatoire. De plus, il a fallu quePicasso apprenne les techniques de gravures et que desspcialistes l'aident les raliser.

    Il y a diffrents genres de gravures : en creux, en tailled'pargne (cd en relief) et plat. Picasso a utilis toutesces techniques mais il ne s'est servi pour cela que destechniques manuelles ou par -plat.

    Le support final a toujours t le papier, plus ou moins paisselon l'usage final (lithographie ou illustration de livre parexemple).

    Picasso s'est trs tt intress la gravure mais ce n'estqu'en 1933 qu'il a appris graver au burin et l'aquatinte,

    chez Roger Lacourire.

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    22/42

    Entre 1919 et 1930, il a surtout fait de la lithographie et deseau-fortes, dont la suite Vollard fait partie.

    Pendant la guerre, il a ralis uniquement des illustrationsde livres, avant de reprendre la lithographie en 1945.

    En 1959-1963, il s'est tourn vers la linographie et a repriseau-fortes et aquatintes.

    Dans ce domaine galement, Picasso a t trs prolifique,tant capable de raliser en quelques heures 26 aquatintes,en 1957.

    La gravure mythologique se retrouve principalement dans

    les uvres prvues pour illustrer Lysistrata d'Aristophane(1934) ou Les mtamorphoses d'Ovide (1930). La suiteVollard fait exception parce qu'elle est une compilation desgravures ralises une priode o Picasso, sousl'influence sa priode classique, a beaucoup questionn son

    rapport la mythologie grecque.

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    23/42

    Exemples de taureaux gravs par Picasso en 1945-1946.

  • 5/23/2018 Expose Picasso et la mythologie grecque Ohresser

    24/42

    Lexique de gravure :

    Aqua