Exposition Henri Michaux

  • View
    219

  • Download
    3

Embed Size (px)

DESCRIPTION

18 septembre - 31 octobre 2015 / Oeuvres sur papier des années 50 à 70 / 23 Quai Voltaire, 75007 Paris

Text of Exposition Henri Michaux

  • 1Exposition/ Exhibition Henri MICHAUX

    (1899-1984)

    Oeuvres sur papier des annes 50 aux annes 70Works on Paper from 50 to 70

    18 septembre - 30 Octobre 20152015, September 18th - October 30th

    GalerieANTOINE LAURENTIN

    23, quai Voltaire75007 Paris

    Tel: 01 42 97 43 42 - www.galerie-laurentin.com

    Exposition/ Exhibition Henri MICHAUX

    (1899-1984)

  • 2After Maastricht and Brussels, Antoine Laurentin Gallery will present in September in Parisa group of works on paper by Henri Michaux from the 50s to the 70s.

    This exhibition can admire a number of Facchetti on Japan drawn before 1958and also mescaliniens and post-mescaliniens drawings.

    Peindre, composer, crire, me parcourir : l est laventure dtre en vie Henri Michaux

    GalerieANTOINE LAURENTIN

    23, quai Voltaire75007 Paris

    Tel: 01 42 97 43 42 - www.galerie-laurentin.com

    Aprs Maastricht et Bruxelles, la galerie Antoine Laurentin prsentera la rentre Paris un ensemble doeuvres sur papier de Henri Michaux allant des annes 50 aux annes 70. Cette exposition permettra dadmirer un certain nombre de Facchetti sur Japon ralis

    avant 1958 et galement des dessins mescaliniens et post-mescaliniens.

    Prsentation de lexposition

    Exposition/ Exhibition Henri MICHAUX

    (1899-1984)

  • 3 Slection dOeuvres / Works on paper

    Facchetti sur Japon

    Composition

    circa 1959 Encre sur papier Japonsigne du monogrammeen bas droite38,5 x 25 cm

    Composition

    circa 1959Encre sur papier Japonsigne du monogrammeen bas droite25 x 38 cm

    Composition

    circa 1959Encre sur papier Japonsigne du monogrammeen bas droite37 x 26 cm

    De ces tranges dessins nous ne savonsfinale-mentque peu de choses. Quils sont gnralement sur papier japon, parfois japon nacr. Quils ont t produits avant 1958. Que Michaux en aurait fait une quantit importante. Que Paul Facchetti les aurait tous plus ou moins acquis, et conserv durant de trs nombreuses annes. Trs peu dentre eux ont, en effet, t exposs du vivant de Michaux. Ce nest quaprs la dispari-tion de lartiste que, a et l, quelques expositions commencrent rendre ces dessins publics du fond Facchetti. Cest dailleurs pour cette raison quentre connaisseurs, ces dessins ont reu le surnom desrie desFacchetti sur japon(...)

    notice archives Henri Michaux

  • 4- 4 -

    Slection dOeuvres

    Dessin post-mescalinien

    1969 Crayolorssign des initiales en bas gauche32 x 23 cm

    Dessin Mescalinien

    1958 Sanguinemonogramme en bas droite41 x 31,5 cm

    Dessin post-mescalinien

    1969 Crayolors sign des initiales en bas droite35 x 26,3 cm

    Slection dOeuvres /

    Works on paper

    Mescaline

    Les dessins que je commence je les vois parfois se dcomposer, se diviser, se diviser sans fin...

    Henri MichauxExtrait de Emergences-Rsurgences, Genve, Skira, 1972, p.106

  • 5Des signes, ma premire recherche. Cest le monde, au maximum.

    Michaux a dbut son exploration de la nature et du potentiel expressif des signes en 1927 avec Alpha-bet et Narration , deux dessins la plume reprsentant des lignes de gribouillages nigmatiques. Les titres eux-mmes font clairement rfrence lcriture, tout comme la composition de la page en lignes, alors que les minuscules gribouillis semblent vaguement picturaux ; ils demeurent pourtant parfaitement ind-chiffrables, que ce soit en tant que mots ou en tant quimages. En 1943-44, Michaux revient sur le thme des signes , crant dautres alphabets moins gribouills et de nature plus pictographique. Cest toutefois en 1950-51 quil excute des lignes entires de marques lencre noire, quasi figuratives, quasi calligraphiques, appeles Mouvements , qui jetteront les bases de son processus de cration de marques pour les prochaines annes. Mouvements deviendra le fondement de ses compositions lencre partir du milieu des annes 1950, ainsi que dexplorations ultrieures la gouache et laquarelle. Les critiques, aussi bien que les artistes, nont cess de comparer Mouvements la calligraphie orientale. Pourtant, bien quune page de la srie de Michaux rvle une certaine affinit avec cette calli-graphie (des marques lencre noire disposes en lignes plus ou moins rgulires), leur similitude devient moins vidente au fur et mesure que des formes suggrant des silhouettes, des animaux, des insectes et des micro-organismes commencent merger, danser et dtaler sur le papier. Dans son texte de 1954 intitul Signes , Michaux dcrit Mouvements comme une danse de mutants :

    Leur danse faisait lhomme-crevisse, lhomme-dmon, lhomme-araigne, lhommedpass, cent mains, cent serpents lui sortant de tous ses cts en fureur. Henri Michaux

    Au cur des signes de Michaux se trouve lhomme auquel il ajoute des membres, crant son propre bestiaire personnel quasi humain qui se rapporte lintrt quil nourrira toute sa vie pour les sciences natu-relles. Les organismes infinitsimaux le fascinaient tout particulirement, et il tait connu pour transporter une loupe afin de se livrer des tudes scientifiques impromptues sur la flore et les insectes8. Cet intrt stendait galement au plan microscopique, au niveau duquel Michaux a tabli un lien entre ltat embryon-naire des tres vivants et les origines du langage. Selon ses propres termes :

    Tout, vritablement tout est recommencer par la base : par les cellules, de plantes de proto-animaux : lalphabet de la vie. Seulement ainsi on se sauvera. Sinon je nerponds de rien. Henri Michaux

    Leslie Jones Conservatrice des Estampes et Dessins au LACMA, Los Angeles

    Essai / Essay

    de / by Leslie JonesCurator Prints &Drawings at LACMA

  • 6 N Namur, en Belgique le 24 mai 1899, dans une famille bourgeoise, Henri Michaux est trs tt un enfant lesprit tortur. En 1906, il est envoy au pensionnat de Putte-Grasheide, o il y passera cinq annes tudier en flamand. Il reviendra

    ensuite Bruxelles pour continuer ses tudes. Cest sous loccupation allemande quHenri Michaux crit son premier texte. Il est alors pouss par lun de ses professeurs vers la lit-trature, quil rejette. Il se tourne vers la mdecine quil abandonnera rapidement, pour en 1920 sengager comme matelot. Cependant,

    il est contraint lanne suivante de retrouver la terre ferme, suite au dsarmement mondial des bateaux. En 1922, Bruxelles, la lecture de Maldoror est pour Michaux une rvlation qui le ramne lcriture. Cest aprs son installation Paris, en 1925, que lui viendra le got de la peinture, notamment grce aux uvres de Paul Klee, Max Ernst puis Giorgio di Chirico. Commence alors un travail complexe entre bauches anthropomorphes et figures fantomatiques. Malgr

    un rapprochement souvent fait avec le surralisme ou le tachisme, Michaux ne se rattache pas un mouvement. Cest cette indpen-dance qui donne une grande force ses uvres. partir de 1929, aprs la mort de son pre puis de sa mre, Henri Michaux voyage travers les nombreux pays dAfrique du Nord, dAsie, dAmrique du SudQuelques annes plus tard, cest son frre puis sa femme que la mort emporte, ravageant lhomme qui privilgie davantage la peinture lcriture. Ces douloureuses priodes lamnent sa premire exprience de mescaline en 1956. cette priode, il porte plus datten-tion la mdecine et particulirement la psychiatrie. Sensuit alors un long travail sur les effets de la drogue. Par ailleurs, cest dans ces annes l que luvre du peintre va se faire connatre, voquant surprise et malaise chez le public. Au fil des annes, les uvres de Michaux sont exposes partout dans le monde. Le peintre consacrera cependant beaucoup de temps

    son travail dcriture. Il dcde le 9 octobre 1984.

    The French writer, painter and graphic artist Henri Michaux was born in the Belgian town of Namur in 1899 and spent his childhood in Brussels. He wanted to become a priest, but followed his fathers wish and began to study medicine in 1919, but soon abandoned this plan and signed on as a seaman.After reading works by Lautramont he began writing in 1922. His acquaintance with Paul Klee, Max Ernst and Giorgio de Chirico,

    whom he met in Paris in 1925, inspired him to first painting and drawing attempts. Between 1927 and 1937 he travelled through South

    America and Asia. Afterwards Michaux sketched and painted his Phantomisms. He had his first exhibitions in Parisian galleries, followed by important shows abroad. In the mid 1950s Michaux began experimenting

    with hallucinatory drugs, particularly with mescaline, letting his experiences inspire his writing, painting and drawing. These works were first exhibited in 1956 at the Galerie La Hune in Paris. Then there was a large exhibition at the Palais des Beaux-Arts in Brussels

    in December 1957 and a retrospective exhibition organised by Daniel Cordier in Frankfurt/Main in March 1959.His ink drawings evoke scriptural elements and calligraphic symbols which are a seismographic reflection of the artists inner emo-tions. The two systems of word-language and sign-language pervade each other. Henri Michauxs impressive oeuvre attracted much international recognition. He exhibited works at the documenta in Kassel in 1959 and 1964; he was awarded the Einaudi-Prize at the Biennale in Venice in 1960.Henri Michauxs paintings always remained figurative, in-spite of all tendency towards abstraction. The artists intention was not to

    flee from the world, but to expand the world by changing the awareness. The real world was to be enhanced by additional levels of

    perception.Henri Michaux died in Paris in 1984 at the age of 85.

    Biographie / Biography

    de HENRI MICHAUX

  • 7 Titre de lexposition Henri Michaux oeuvres sur papier des annes 50 aux annes 70 works on paper from 50 to 70

    Dates de lexposition/ Exhibition dates