of 32 /32
au volant Fatigue GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE À L’USAGE DE L’INDUSTRIE DU TRANSPORT ROUTIER Disponible au www.saaq.gouv.qc.ca/fatigue

Fatigue au volant - Guide de gestion de la fatigue - SAAQ · 3 OBJECTIF DU GUIDE Le présent document traite des causes directes de la fatigue, telles que le manque de sommeil, les

  • Author
    lambao

  • View
    216

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Fatigue au volant - Guide de gestion de la fatigue - SAAQ · 3 OBJECTIF DU GUIDE Le présent...

  • au volant

    Fatigue

    GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE

    LUSAGE DE LINDUSTRIE

    DU TRANSPORT ROUTIER

    Disponible au www.saaq.gouv.qc.ca/fatigue

  • Table des matires

    INTRODUCTION

    Objectif du guide 3

    Fatigue et transport routier 3

    Pratiques recommandes 4

    Rglementation 4

    Termes utiliss 5

    PARTIE 1 COMPRENDRE LA FATIGUE AU VOLANT

    Principales causes connues 6

    Facteurs aggravants 6

    Effets de la fatigue sur la conduite automobile 6

    Notre horloge biologique 7

    Sommeil 8

    Temps dveil 8

    Troubles du sommeil 9

    Premiers signes de fatigue au volant 9

    Moyens pour contrer la fatigue au volant 9

    Moyens pour prvenir la fatigue et viter la somnolence 10

    PARTIE 2 GRER LA FATIGUE

    Chane de responsabilits 11

    Gestion de la fatigue 12

    Gestion du risque 13

    Dtermination du risque 14

    valuation du risque 15

    Introduction de mesures pour rduire la fatigue et le risque daccident 17

    valuation et mise jour des mesures 21

    Gestion des retards et des imprvus 24

    AUTRES OUTILS DE GESTION DE LA FATIGUE

    Exemple dapproche de gestion de la fatigue 25

    Rappel des pratiques de base pour une gestion efficace de la fatigue 26

    Fiche de travail sur la gestion de la fatigue 27

    Autres renseignements pertinents 28

    dit par la Direction des communications Socit de lassurance automobile du Qubec

    Dpt lgal 2011Bibliothque et archives nationales du Qubec

    ISBN : 978-2-550-63124-8ISBN : 978-2-550-63125-5 (PDF)

    Dans le prsent document, lorsque le contexte sy prte, le genre masculin dsigne aussi bien les femmes que les hommes.

  • 3

    OBJECTIF DU GUIDE

    Le prsent document traite des causes directes de la fatigue, telles que le manque de sommeil, les longues heures de travail, le travail de nuit, le travail au cours dun creux circadien, etc. Il vise amliorer la sant et la qualit de vie des conducteurs de vhicules lourds, la scurit de tous les usagers de la route et la rentabilit des entreprises, en proposant lindustrie du transport routier des pratiques qui peuvent contribuer rduire les risques daccident lis la fatigue au volant.

    Les plus rcentes statistiques qubcoises1 mentionnent que la fatigue serait en cause dans 22,7 % des accidents mortels et 20,5 % de lensemble des accidents avec blessures corporelles sur les routes au Qubec.

    Le prsent guide propose aux entreprises un certain nombre de pratiques privilgier pour une gestion efficace de la fatigue du conducteur.

    FATIGUE ET TRANSPORT ROUTIER

    En ce qui concerne plus spcifiquement lindustrie du transport routier, la fatigue demeure la cause la plus frquemment cite (31 %2) dans les accidents impliquant un vhicule lourd.

    Bien que les vhicules lourds ne reprsentent que 3 % du parc de vhicules routiers immatriculs au Qubec, ils totalisent 12 % de lensemble des accidents, et leurs conducteurs en sont responsables dans une proportion dapproximativement 40 %.

    Au Qubec, depuis 2003, en moyenne 147 personnes (dont 16 camionneurs) sont tues chaque anne dans un accident mettant en cause un vhicule lourd.

    Un sondage3 auprs des conducteurs professionnels a fait ressortir que :

    76 % des conducteurs considrent que la fatigue est un problme de premire importance dans le domaine de la scurit routire;

    53 % dentre eux estiment que la fatigue est un problme que lindustrie gre mal;

    21 % dentre eux ont vcu au moins un incident li la fatigue, tel que de la somnolence, un changement involontaire de voie, des problmes dans lutilisation du volant, etc.;

    12 % des conducteurs ont dj eu un accident dans les douze derniers mois; parmi eux, 20 % pensent que la fatigue en tait le facteur dterminant;

    la fatigue tait gnralement ressentie aprs 10 heures de conduite.

    Introduction

    1 Socit de lassurance automobile du Qubec, Canada, 2010.2 NTSB (National Transportation Safety Board), .-U., 1998.3 A. WILLIAMSON, A. FEYER, R. FRISWELL et S. SADURAL, Driver Fatigue: A survey of professional long distance heavy vehicle drivers in Australia,

    prepar pour lAustralian Transport Safety Bureau and the National Road Transport Commission (NRTC), juillet 2001.

  • 4

    PRATIQUES RECOMMANDES

    Les pratiques recommandes dans ce guide visent dterminer et grer les risques lis la fatigue qui sont le plus souvent observs dans lindustrie du transport routier. Elles sappliquent, notamment, aux propri-taires, aux exploitants, leurs rpartiteurs et leurs conducteurs. Chaque personne ragit la fatigue de faon diffrente, et tous les conducteurs ne sont pas exposs aux mmes risques. Les expditeurs, les consi-gnataires et les clients de lindustrie ont galement des responsabilits en matire de gestion de la fatigue des conducteurs; tous ces acteurs font partie dune chane de responsabilits .

    RGLEMENTATION

    Cadre de travail

    Le Rglement sur les heures de conduite et de repos des conducteurs de vhicules lourds contribue limiter la fatigue chez ces conducteurs. Les normes quil dicte aident dfinir le cadre de travail de lindustrie qubcoise du transport routier et favorisent lamlioration de la scurit de tous les usagers de la route ainsi quune gestion efficace de ses activits. Ses principes directeurs visent permettre aux conducteurs de vhicules lourds de disposer dun minimum dheures de repos avant de prendre la route et tablir un nombre maximal dheures de conduite et de travail aprs lesquelles un conducteur doit cesser de conduire.

    Sant et scurit au travail

    Les lois sur la sant et la scurit au travail (Commission de la sant et de la scurit du travail du Qubec [CSST]) exigent que lemployeur sassure que le milieu du travail est sain et scuritaire. Ce milieu comprend aussi les vhicules. Cette responsabilit relve en premier lieu de lemployeur, bien que les employs et les travailleurs autonomes doivent galement assumer certaines responsabilits.

  • 5

    Termes utiliss

    AVERTISSEMENT

    Il est important de bien distinguer les priodes de repos suffisamment

    longues, qui permettent de dormir 7 8 heures

    en continu, des priodes de repos de 7 8 heures

    sans travail au cours desquelles le conducteur

    ne pourra dormir que 5 ou 6 heures.

    Chane de responsabilits

    Responsabilits partages par tous les acteurs du transport routier, la fatigue pouvant tre cause par les dcisions et les actions de chacun deux.

    Contrle des risques

    Processus qui vise prendre des mesures de prvention pour liminer ou rduire au minimum les risques.

    Courte priode de repos

    Priode darrt de 30 minutes ou plus, mais qui dure moins dune heure. Temps consacr au repos ou aux repas aprs une priode continue de conduite et de travail.

    Creux circadien

    Priode de baisse de vigilance o la concentration, le jugement et les rflexes dun individu sont amoindris. Un premier creux se situe entre 13 h et 15 h, et un autre, beaucoup plus marqu, la nuit entre minuit et 6 h.

    Cycle circadien (horloge interne, horloge biologique)

    Cycle de notre horloge interne, dune dure approximative de 24 heures.

    Cycle de travail

    Cycle pendant lequel les heures de travail sont accumules : 70 heures sur une priode de 7 jours pour le cycle 1, et 120 heures sur une priode de 14 jours pour le cycle 2.

    Dtermination des risques

    Processus de reconnaissance des risques.

    Dette de sommeil

    Manque de sommeil, dans une priode de 24 heures, qui saccumule de jour en jour.

    valuation des risques

    Processus qui vise cerner limportance, le degr de risque prsent et le ou les facteurs qui en sont la cause.

    Fatigue

    Baisse progressive de la vigilance physique et mentale qui peut mener au sommeil. Cet tat compromet la capacit dun conducteur excuter des tches qui ncessitent de lattention, du jugement et de bons rflexes.

    Horaire de travail

    Squence de conduite, de travail et de repos qui couvre un ou plusieurs voyages.

    Poste de travail

    Priode de conduite et de travail comprise entre deux priodes dau moins 8 heures conscutives de repos.

    Programme

    Ensemble de mesures et de moyens qui visent rduire la fatigue et la somnolence au volant.

    Risque

    Danger ventuel, plus ou moins prvisible, inhrent une situation ou une activit; ici, la conduite avec les facults affaiblies par la fatigue.

    Trouble du sommeil

    Anomalie qui influence la quantit et la qualit du sommeil; les plus connus sont linsomnie et lapne du sommeil.

    Vigilance

    tat de ractivit de lorganisme du conducteur qui varie de la veille attentive au sommeil.

  • 6

    Comprendre la fatigue au volantLa fatigue peut tre dcrite comme une diminution progressive de la vigilance physique et mentale qui mne la somnolence et lendormissement. Le degr de fatigue est problmatique partir du moment o il compromet la capacit dun conducteur excuter des tches qui ncessitent de lattention et du jugement, et qui font appel ses rflexes.

    PRINCIPALES CAUSES CONNUES

    Lies au conducteur : les cycles circadiens (horloge biologique), ltat de sant (physique et mentale), la quantit et la qualit du sommeil, le temps dveil, lalimentation, la forme physique, la vie familiale, lge, etc.

    Lies au travail : la culture corporative, le moment de la journe, la dure de la priode de travail, le manque de priodes de repos suffisant, les horaires rotatifs, le travail de nuit, limportance de la charge de travail mental ou physique, etc.

    Lies lenvironnement : lergonomie du vhicule, le type de voyage, les conditions routires et climatiques, la disponibilit des aires de repos, la monotonie de la route, le stress environnemental (chaleur, bruit et vibrations), etc.

    FACTEURS AGGRAVANTS

    La fatigue est un tat biologique que ni la volont, ni lexprience, ni la motivation ne peuvent surmonter ou compenser. Le degr de fatigue peut tre influenc par les facteurs aggravants suivants :

    Le manque de sommeil et laccumulation dune dette de sommeil;

    La prsence dun trouble du sommeil (apne, insomnie, etc.) non trait;

    Le moment de la journe, les creux circadiens;

    Le temps dveil (aprs 17 heures dveil, la performance physique et mentale dcrot considrablement);

    La consommation dalcool, de mdicaments ou dautres drogues.

    EFFETS DE LA FATIGUE SUR LA CONDUITE AUTOMOBILE

    Les consquences de la fatigue nuisent grandement la performance au volant. Il y a un lien trs fort entre la fatigue et les erreurs qui mnent un accident. Un conducteur na pas besoin de tomber endormi derrire le volant pour que la fatigue altre ses capacits. La connaissance et la matrise des effets de la fatigue peuvent prvenir les accidents de la route et sauver des vies.

    La fatigue : augmente le temps de raction;

    diminue la vigilance;

    fausse le jugement;

    altre la mmoire;

    rduit le champ de vision;

    augmente les risques de somnolence et dendormissement.

    PARTIE

    1

    La connaissance et la matrise des effets

    de la fatigue peuvent prvenir les accidents

    de la route et sauver des vies.

    PARTIE 1 | GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE

  • 7

    PARTIE

    1 NOTRE HORLOGE BIOLOGIQUELe corps humain est programm pour dormir la nuit et rester veill le jour, quelles que soient les activits de la personne. Ce phnomne est souvent dsign sous les appellations de cycle circadien, dhorloge interne ou dhorloge biologique. Cette horloge gre la temprature du corps, la scrtion hormonale, les frquences cardiaques, la tension artrielle, la digestion, mais aussi les cycles du sommeil. Elle est dclenche par la lumire et lobscurit, et se rpte environ toutes les 24 heures. Les points creux du cycle circadien se situent entre minuit et 6 h, et dune faon un peu moins marque, entre 13 h et 15 h. Pendant ces priodes, notre mtabolisme ralentit, la vigilance diminue et la fatigue se fait sentir.

    Les accidents routiers mortels lis la fatigue en fonction de lheure de la journe Influence de lhorloge interne

    Vhicules lourds impliqus dans un accident mortel li la fatigue selon lheure de la journe

    GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE | PARTIE 1

    0,16

    0,14

    0,12

    0,10

    0,08

    0,06

    0,04

    0,02

    0M 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23

    1981-1996 Vhicules lourds (USA)

    Heure du jour

    Pour

    cent

    age

    Campbell et Belzer (2000), USA

  • 8 PARTIE 1 | GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE

    Les temps de repos et les courtes siestes vous permettent de rcuprer, temporairement, un manque de sommeil. Toutefois, en aucun temps, ils ne sont un substitut une priode principale de sommeil.

    SOMMEIL

    La plupart des gens ont besoin de 7 8 heures de sommeil continu par priode de 24 heures, sur une base rgulire. La possibilit de rpondre ce besoin dpendra de la dure du temps darrt entre les postes de travail, les calendriers ou les horaires, et du moment de la journe au cours duquel cette priode darrt a lieu. Le sommeil de qualit ou sommeil rcuprateur est celui qui est pris dans un endroit calme, de manire continue et, prfrablement, durant la nuit, entre 22 h et 7 h.

    Dette de sommeil

    Pour la plupart des gens, dormir moins de 7 8 heures sur une base rgulire occasionnera laccumulation dune dette de sommeil. Celle-ci devra tre rembourse par une priode de sommeil quivalente. Le sommeil est le seul moyen pour rcuprer un manque de sommeil.

    La dure moyenne du sommeil dpend fortement de l'heure laquelle on se couche.

    Dure moyenne du sommeil en fonction de lheure du coucher

    Microsommeil

    Le microsommeil est un pisode bref (de quelques secondes quelques minutes) et involontaire de perte d'attention, causant une perte de conscience : la tte tombe et les yeux se ferment pour une priode plus ou moins prolonge. Ces pisodes peuvent survenir lorsqu'une personne est fatigue et essaie de rester veille pour accomplir une tche monotone, comme conduire un vhicule sur une autoroute ou surveiller un cran d'ordinateur.

    TEMPS DVEIL

    Aprs 17 heures dveil, notre performance physique et mentale dcrot considrablement. Plus les conducteurs restent veills longtemps, plus leurs capacits diminuent, atteignant des niveaux normalement associs une consommation abusive dalcool. Le temps de raction peut alors tre jusqu deux fois plus lent qu lhabitude, et la prcision des gestes diminue.

    Aprs 17 heures dveil, notre performance

    physique et mentale dcrot considrablement.

    Heur

    es d

    e so

    mm

    eil

    Heure du coucher Shapiro et Heslegrave. Making the shift work, p. 17 (1996)

  • 9

    TROUBLES DU SOMMEIL

    Les troubles les plus courants sont linsomnie et lapne du sommeil. Si vous croyez tre atteint dun trouble du sommeil, parlez-en votre mdecin.

    Lapne du sommeil touche particulirement les hommes de 45 ans ou plus qui souffrent dembonpoint. Dans la population en gnral, 3 % des femmes et 5 % des hommes sont aux prises avec ce trouble du sommeil, et 15 % des conducteurs professionnels en sont atteints4.

    Lapne du sommeil se caractrise par des ronflements forts et saccads, et par des arrts rpts de la respiration au cours de la nuit. Il existe des traitements pouvant traiter ce trouble du sommeil; il suffit de consulter son mdecin.

    PREMIERS SIGNES DE FATIGUE AU VOLANT

    Biller frquemment, cogner des clous .

    Avoir de la difficult trouver une position confortable.

    Changer involontairement de voie.

    Freiner tardivement.

    Navoir aucun souvenir des derniers kilomtres parcourus.

    Avoir de la difficult maintenir une vitesse constante.

    Cesser de regarder dans les miroirs.

    Rater une sortie.

    Halluciner.

    MOYENS POUR CONTRER LA FATIGUE AU VOLANT

    Au moindre signe de fatigue ou de somnolence :

    Garez votre vhicule dans un endroit scuritaire.

    Faites une courte sieste. Il est prouv que mme un somme dune dure de 20 30 minutes aura des effets bnfiques sur votre vigilance pour une priode de deux trois heures.

    Faites une pause dtente pour marcher. Faites des exercices d'tirement. Sautez sur place nimporte quoi pour vous oxygner le cerveau!

    Lapne du sommeil touche particulirement

    les hommes de 45 ans ou plus qui souffrent

    dembonpoint. Dans la population en gnral, 3 % des femmes et 5 %

    des hommes sont aux prises avec ce trouble

    du sommeil, et 15 % des conducteurs

    professionnels en sont affects.

    GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE | PARTIE 1

    Une pause toutes les deux heures est une bonne faon de rester vigilant.

    4 Programme nord-amricain de gestion de la fatigue, Canada, tats-Unis, 2009.

  • 10

    MOYENS POUR PRVENIR LA FATIGUE ET VITER LA SOMNOLENCE

    Respectez vos limites quant la fatigue et au sommeil.

    Avant de prendre la route pour un long trajet, accordez-vous une bonne nuit de sommeil dau moins 7 8 heures.

    Planifiez vos voyages en tenant compte des moments creux . Par exemple, vitez de traverser une zone de trafic intense en dbut daprs-midi.

    Prenez des repas lgers et ne buvez pas dalcool avant de conduire.

    Entranez-vous dtecter les premiers signes de fatigue. Ds leur apparition, arrtez-vous pour vous reposer.

    Ne conduisez pas plus de quatre heures conscutives et, idalement, pas plus de deux heures. Sortez de votre vhicule pour relaxer et dgourdir vos muscles.

    Pour prvenir la fatigue visuelle :

    la nuit, diminuez lintensit de laffichage du tableau de bord : les contrastes lumineux augmentent la fatigue visuelle;

    ne placez pas dobjets sur le tableau de bord : ils se rflchissent dans le pare-brise et amplifient la fatigue visuelle;

    nettoyez rgulirement le pare-brise et les rtroviseurs : une meilleure visibilit diminue la fatigue visuelle.

    Et, rappelez-vous : le repos est le seul remde contre la fatigue!

    Avant de prendre la route pour un long trajet, accordez-vous

    une bonne nuit de sommeil dau moins

    7 8 heures.

    PARTIE 1 | GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE

  • 11

    PARTIE

    2

    GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE | PARTIE 2

    La fatigue peut tre cause par les

    dcisions que prennent les diffrents acteurs

    du domaine du transport routier.

    Grer la fatigue

    CHANE DE RESPONSABILITS

    La fatigue peut tre cause par les dcisions que prennent les diffrents acteurs du domaine du transport routier et par leurs actions, do le concept dune chane de responsabilits. Ces acteurs sont : les expditeurs, les exploitants de vhicules lourds, les conducteurs et les consignataires. Chacun doit connatre et remplir ses obligations rglementaires, de manire rduire au minimum les risques daccident lis la fatigue. Il leur faut aussi sassurer de ne pas faire de demandes draisonnables ou irralistes aux conducteurs.

    Quant aux conducteurs, ils doivent suivre les mthodes et les pratiques de gestion de la fatigue conues dans le but de rduire les risques daccident lis la fatigue.

    ExEMPLES DE POINTS FAIBLES DANS LA CHANE DE RESPONSABILITS

    Expditeurs Manque de flexibilit en ce qui concerne les heures de collecte.

    Pressions conomiques qui prennent souvent le dessus sur ltat de fatigue du conducteur et les risques daccident que cela comporte pour ce dernier et tous les autres usagers de la route.

    Absence de salle de repos pour les conducteurs en attente.

    Exploitants de vhicules lourds Mauvaise planification des horaires et des trajets.

    Formation inadquate.

    Vhicules non ergonomiques et inappropris pour le transport effectuer.

    Absence de salle de repos pour les conducteurs en attente.

    Conducteurs Mauvaise planification des horaires et des trajets.

    Absence ou mauvaises pratiques de gestion de la fatigue.

    Repas trop lourds le soir.

    Consommation dalcool, de mdicaments ou dautres drogues.

    Deuxime emploi limitant le nombre dheures de sommeil.

    Prsence dun trouble du sommeil.

    Consignataires Manque de flexibilit et de dlais lors des dchargements.

    Demandes de livraison draisonnables.

    Absence de salle de repos pour les conducteurs en attente.

  • 12 PARTIE 2 | GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE

    Il ne faut pas se fier uniquement

    la rglementation sur les heures de

    conduite et de repos pour prvenir et

    contrer la fatigue.

    En vrifiant les diffrents maillons de la chane dapprovisionnement, il est important de comprendre les risques quune activit un niveau peut crer un autre. Tous les acteurs du domaine du transport routier doivent travailler ensemble afin de rduire les risques daccident. La responsabilit de chacun est proportionnelle au degr de contrle ou dinfluence quil exerce sur le milieu du transport commercial.

    GESTION DE LA FATIGUE

    Il ne faut pas se fier uniquement la rglementation sur les heures de conduite et de repos pour prvenir et contrer la fatigue, la somnolence et lendormissement au volant. La rglementation tablit des limites maximales ne pas dpasser et non les limites atteindre. Se rapprocher rgulirement de ces limites, cest sloigner dune saine gestion de la fatigue. Il ne faut pas croire que les risques daccident sont seulement prsents aprs 13 heures de conduite ou 14 heures de travail. Il importe que chacun value ses activits et contribue mettre en place des pratiques qui visent prvenir la fatigue du conducteur de vhicule lourd.

    La russite dun programme de gestion de la fatigue dpend de la concertation entre les gestionnaires et les conducteurs sur les sujets suivants :

    la diffusion des nouvelles pratiques mises en place aux employs, aux expditeurs et aux clients qui font affaire avec lentreprise;

    lvaluation des risques existants lis la fatigue;

    lvaluation de lefficacit des pratiques existantes de gestion de la fatigue;

    les modifications aux horaires de travail, aux activits et lintroduction de nouveaux quipements;

    les rvlations selon lesquelles la fatigue affecte la sant et la scurit des conducteurs ou celles des autres usagers de la route;

    lidentification dun incident ou dun accident.

    Ds que les premiers signes de fatigue se manifestent, le conducteur doit sarrter un endroit scuritaire pour se reposer.

    Pour russir la mise en uvre dun programme de gestion de la fatigue, il est essentiel que les conducteurs, autant les employs que les contractuels, y participent et donnent leur avis.

  • 13GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE | PARTIE 2

    Afin dobtenir une bonne vue densemble

    de votre situation, discutez de ces points avec vos conducteurs.

    GESTION DU RISQUE

    Pour grer les problmes de sant et de scurit, lapproche la plus utilise est celle de la gestion des risques. Il en va de mme pour ceux qui sont lis la fatigue. Tous les maillons de la chane de responsabilits sont mis contribution afin de minimiser et de contrler la fatigue des conducteurs de vhicules lourds. Afin dobtenir une bonne vue densemble de votre situation, discutez de ces points avec vos conducteurs. Les questions suivantes devraient vous aider dans cet exercice.

    AIDE-MMOIRE LA GESTION DES RISQUES DACCIDENT OUI NON

    Les postes de travail limitent-ils les occasions de dormir la nuit?

    Est-ce que les postes de travail commencent et se terminent frquemment la nuit ou tt le matin?

    Pour atteindre les objectifs oprationnels, est-ce que les conducteurs doivent travailler plus de 10 heures par priode de 24 heures?

    Les horaires sont-ils prvisibles?

    Les conducteurs doivent-ils accepter des contrats de livraison la dernire minute?

    Est-ce que les horaires ou les postes de travail limitent souvent la possibilit, pour le conducteur, de dormir au moins 7 8 heures conscutives par priode de 24 heures?

    Engagez-vous des contractuels qui pourraient avoir fait de longues heures dans leur travail prcdent?

    Les conducteurs ont-ils besoin dune plus grande flexibilit pour grer leur fatigue, compte tenu des circonstances imprvues auxquelles ils doivent faire face au cours des voyages (ex. : les dlais, lattente en ligne pour charger ou dcharger, la temprature)?

    Est-ce que les exigences des expditeurs et des clients contribuent la fatigue des conducteurs?

    En dehors de la conduite, existe-t-il des facteurs mentaux ou physiques qui contribuent la fatigue des conducteurs?

    Existe-t-il des facteurs environnementaux, tels que la chaleur, le bruit, les vibrations, les conditions routires, qui contribuent la fatigue du conducteur?

    Y-a-t-il des facteurs qui rendent le repos (sieste) difficile dans le vhicule?

  • 14 PARTIE 2 | GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE

    Nhsitez pas prendre en considration toute situation qui pourrait

    contribuer la fatigue.

    DTERMINATION DU RISQUE

    Sources dinformation

    La premire tape consiste dterminer les risques daccident ou dincident occasionns par la fatigue au cours de vos activits, de celles des conducteurs et de tous les maillons de la chane de responsabilits. Pour reprer les dangers lis la fatigue, utilisez les informations votre disposition, notamment :

    les postes de travail;

    les horaires;

    les trajets;

    ltat de sant des conducteurs;

    ltat des vhicules;

    la charge de travail;

    les rapports daccident et dincident;

    les contraventions;

    toute autre source dinformation, tels les commentaires et les remarques.

    Analyse des donnes

    La compilation des donnes et lanalyse des postes de travail peuvent permettre de reprer et de comprendre les situations courantes qui provoquent de la fatigue, par exemple :

    des postes de travail qui demandent plus de 10 heures de conduite et de travail par priode de 24 heures;

    des postes de travail qui ne permettent pas un minimum de deux priodes conscutives de repos dune dure de 24 heures la fin de chaque cycle de travail;

    des postes de travail qui comportent de la conduite ou du travail de nuit et qui, de ce fait, limitent la possibilit de dormir la nuit.

    Il en va de mme pour les horaires, les affectations, les retards et autres vnements. Nhsitez pas prendre en considration toute situation qui pourrait contribuer la fatigue, comme :

    des horaires qui ne permettent pas de dormir 7 8 heures conscutives par priode de 24 heures;

    des affectations qui ne tiennent pas compte des dplacements avant et aprs le poste de travail, des retards, des interruptions et des congs de maladie ou autres absences;

    des horaires imprvisibles qui donnent peu de temps aux conducteurs pour se prparer ou sajuster aux changements dhoraire;

    une mauvaise planification des itinraires, de sorte que peu de commodits sont offertes aux conducteurs (aires de repos, restaurants, etc.);

    la charge de travail en dehors de la conduite (vrification avant le dpart, chargement, dchargement) qui a une incidence sur la fatigue physique tout au long du voyage;

    des retards causs par le temps dattente (chargement et dchargement, passage aux frontires, etc.) qui augmentent les dlais prvus;

    des conducteurs qui nont pas reu de formation sur la gestion de la fatigue;

    des vhicules qui nont ni couchette ni systme de ventilation adquat;

    des vhicules mal entretenus (entretien ncessaire pour rduire au minimum les vibrations et le bruit).

  • 15GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE | PARTIE 2

    Cherchez tablir quelles peuvent tre les consquences de

    ces situations.

    VALUATION DU RISQUE

    Lanalyse de chacune des situations risque identifies permet de dterminer le niveau de danger pour le conducteur et les autres usagers de la route. Cherchez tablir quelles peuvent tre les consquences de ces situations. Demandez-vous si ce danger peut affecter un conducteur ou toute autre personne et, si oui, de quelle manire. Certaines situations reprsentent un risque daccident relativement faible en raison de leur raret. Dautres, toutefois, constituent un risque daccident plus lev, du fait quils accentuent ltat de fatigue. Il est possible de connatre ltendue du problme en demandant aux conducteurs de noter si les difficults observes sappliquent leurs activits.

    Une grille dvaluation vous permet de mesurer le degr de risques daccident lis la fatigue que reprsentent vos oprations.

    GRILLE DVALUATION DU DEGR DE RISQUES DACCIDENT LIS LA FATIGUE QUE REPRSENTENT

    LES OPRATIONS DE LINDUSTRIE DU TRANSPORT ROUTIER

    RISQUE FAIBLE RISQUE MOYEN RISQUE LEV

    De 40 60 heures de travail/semaine

    De 50 70 heures de travail/semaine

    Plus de 70 heures de travail/semaine

    Horaires stables avec postes de travail de 10 heures ou moins

    Horaires stables avec postes de travail variant de 10 14 heures

    Horaires imprvisibles avec postes de travail de 14 heures par jour

    Horaires qui tiennent compte des retards et de ltat des routes

    Horaires qui parfois tiennent compte des retards

    Horaires sans gard aux retards et qui poussent les conducteurs conduire bien que leur degr de fatigue soit critique pour la scurit

    Conduite de nuit rduite au minimum

    Conduite de nuit de deux trois fois par semaine

    Conduite de nuit plus de trois fois par semaine

    Horaire disponible au moins une semaine lavance

    Horaire disponible quelques jours lavance

    Horaire disponible seulement 24 heures lavance ou moins

    Courtes pauses tout au long du poste de travail

    Courtes pauses vers la fin du poste de travail

    Pauses sacrifies pour augmenter les heures de conduite

    Moins de 10 heures supplmentaires par semaine

    Plus de 10 heures supplmentaires par semaine

    Plus de 20 heures supplmentaires par semaine

    Ce tableau se poursuit la page suivante...

    Dans le processus dvaluation des risques, la participation de tous est trs importante : consultez les conducteurs.

  • 16 PARTIE 2 | GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE

    GRILLE DVALUATION DU DEGR DE RISQUES DACCIDENT LIS LA FATIGUE QUE REPRSENTENT

    LES OPRATIONS DE LINDUSTRIE DU TRANSPORT ROUTIER

    RISQUE FAIBLE RISQUE MOYEN RISQUE LEV

    Conducteur presque toujours au repos entre 23 heures et 6 heures (creux circadien)

    Conducteur au repos entre 23 heures et 6 heures (deux trois fois par semaine)

    Pas de repos pour le conducteur entre 23 heures et 6 heures, deux jours conscutifs par semaine

    Possibilit, pour le conducteur, de dormir 7 8 heures conscutives, presque tous les jours

    Possibilit, pour le conducteur, de dormir 7 8 heures conscutives, trois quatre fois par semaine

    Possibilit, pour le conducteur, de dormir 7 8 heures conscutives, moins de trois fois par semaine

    Temps dveil de moins de 17 heures

    Temps dveil de plus de 17 heures, mais de moins de 19 heures

    Temps dveil de plus de 19 heures

    Absence dun trouble du sommeil

    Prsence dun lger trouble du sommeil (ex. : insomnie occasionnelle)

    Prsence dun trouble du sommeil allant de modr grave (non trait)

    Moins de 8 heures de conduite Entre 8 et 12 heures de conduite Plus de 12 heures de conduite

    Succession de deux (ou moins) postes de travail de nuit de plus de 8 heures conscutives

    Succession de trois postes de travail de nuit de plus de 8 heures conscutives

    Succession de plus de trois postes de travail de nuit de plus de 8 heures conscutives

    Il est possible de connatre ltendue du

    problme en demandant aux conducteurs de

    noter si les difficults observes sappliquent

    leurs activits.

    Une combinaison de diffrents facteurs de risque a une incidence plus importante quun facteur isol sur le risque relatif dtre impliqu dans un accident.

  • 17GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE | PARTIE 2

    INTRODUCTION DE MESURES POUR RDUIRE LA FATIGUE ET LE RISQUE DACCIDENT

    La meilleure faon dexercer un contrle sur le risque daccident est de trouver la source du problme et, le cas chant, dadopter des stratgies qui permettent de lliminer ou de le rduire au minimum. Ainsi, dans une planification judicieuse des voyages, du temps de repos pour le conducteur est prvu au bon moment , cest--dire idalement toutes les deux heures et lors des creux circadiens (en dbut daprs-midi et la nuit). De plus, lhoraire doit tre suffisamment souple pour permettre au conducteur de bien ragir en cas de dlais imprvus. Il sagit dune faon de rduire les risques au minimum.

    Les mesures long terme, telle la planification des horaires, appuyes par des mesures court terme, telles des siestes et de courtes pauses, sont les meilleurs moyens de rduire les risques daccident. Les mesures long terme relvent de la responsabilit des gestionnaires dhoraires et des rpartiteurs. Quant aux mesures court terme, elles incombent aux conducteurs. Cependant, on doit leur donner la possibilit de les inclure dans leur horaire.

    Boire du caf, baisser la temprature de lhabitacle et monter le son de la musique sont des mesures temporaires. Ces moyens sont les moins efficaces pour contrer la fatigue.

  • 18 PARTIE 2 | GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE

    Conduire sous des tempratures extrmes

    ncessite de prendre de courtes pauses dans

    un contexte o les conditions sont

    les meilleures.

    court terme

    court terme, cest le conducteur qui a le pouvoir dintervenir. Cependant, il est important quil prenne connaissance de ces mesures et quon lui donne la possibilit de les inclure dans son horaire. Ds les premiers signes de fatigue, il doit sarrter et prendre une pause. Conduire sous des tempratures extrmes ncessite de prendre de courtes pauses dans un contexte o les conditions sont les meilleures. Il doit profiter de ces pauses pour faire une sieste ou pour se dgourdir et faire quelques exercices physiques simples.

    AIDE-MMOIRE POUR LE CONDUCTEUR

    Suggrez au conducteur de :

    faire un peu dexercice physique lorsque le vhicule est arrt;

    ventiler lhabitacle du vhicule; lair vici et la fume de cigarette contribuent laccumulation de la fatigue;

    garder une temprature confortable; la chaleur contribue accrotre la somnolence;

    rester alerte mentalement : couter de la musique la radio, calculer mentalement les distances parcourir;

    boire de leau le plus souvent possible;

    prendre des repas sains des heures rgulires, viter les aliments gras, surtout le soir;

    maintenir le plus possible un cycle rgulier pour la prise des repas.

    Rappelez-lui que la cafine accentue, trs court terme, le degr de vigilance, mais que, lorsqu'elle est consomme avec excs, ses effets peuvent tre nuisibles pour la sant.

    Les siestes sont efficaces court terme, mais elles ne remplacent pas le sommeil continu.

  • 19GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE | PARTIE 2

    La planification des horaires des

    conducteurs doit tenir compte des priodes de

    travail et de repos rcentes et venir.

    moyen terme

    La meilleure faon de grer efficacement la fatigue est de bien planifier les postes de travail et les trajets de voyage. Ces mesures permettent aussi de sassurer une marge de manuvre. La planification des horaires des conducteurs doit tenir compte des priodes de travail et de repos rcentes et venir. Les conducteurs doivent participer lamnagement des horaires, tant donn que les postes de travail les affectent de diffrentes faons (responsabilits familiales et autres facteurs). De plus, la formation et linformation sur la fatigue jouent un rle important dans la rduction de la fatigue des conducteurs.

    AIDE-MMOIRE POUR LE GESTIONNAIRE

    tablissez les postes de travail en tenant compte des meilleures possibilits de sommeil et de repos.

    Prvoyez le temps de chargement et de dchargement.

    Remplacez un conducteur qui a dj accumul de la fatigue par un conducteur repos.

    Gardez les horaires aussi rguliers et prvisibles que possible.

    Offrez une formation adquate vos conducteurs. La formation et linformation doivent porter sur :

    le cycle circadien (lhorloge interne);

    les symptmes de fatigue et lvaluation des risques lis la fatigue;

    les contre-mesures sur la fatigue, tels des postes de travail bien adapts;

    les mthodes de gestion de la fatigue (ex. : dclaration des incidents);

    lusage et les effets des drogues et de lalcool;

    les bienfaits de bonnes habitudes de vie (saine alimentation, exercice physique) sur le sommeil;

    la planification du voyage (itinraires qui tiennent compte des aires de repos);

    la loi et les responsabilits au sujet de la gestion de la fatigue.

  • 20 PARTIE 2 | GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE

    Laptitude conduire ncessite que

    le conducteur et le transporteur se

    comportent de faon rduire au minimum les risques daccident

    lis la fatigue.

    long terme

    Aptitude conduireLa gestion de la fatigue suppose que les conducteurs sont bien reposs et aptes conduire. Laptitude conduire ncessite que le conducteur et le transporteur se comportent de faon rduire au minimum les risques daccident lis la fatigue. Ils doivent donc tablir des mesures, des marches suivre et des pratiques afin de sassurer que les conducteurs sont bien reposs et prts conduire de faon scuritaire.

    quipementsLes couchettes, le systme de ventilation et tout autre quipement doivent respecter les exigences lgales. Un suivi dentretien doit tre mis en place afin de sassurer que lquipement est appropri pour le travail excuter.

    Services Les services fournis peuvent varier selon la nature de lentreprise et devraient comprendre des salles de repos bien amnages avec douche et toilettes sur les lieux du port dattache. Au moment de tracer litinraire, lendroit o se trouvent des aires de repos devrait tre pris en considration.

    AIDE-MMOIRE POUR LE GESTIONNAIRE

    valuez les cycles (travail, conduite et repos) rcents des conducteurs.

    Faites connatre la politique sur la consommation dalcool et dautres drogues.

    Avisez les conducteurs de leur prochain dpart au moins 24 heures lavance.

    Sensibilisez les conducteurs la ncessit de prendre rgulirement des priodes de repos pour prvenir la fatigue ou rcuprer.

    Empchez de partir un conducteur qui nest pas apte conduire.

    Maintenez vos quipements en bon tat :

    munissez les vhicules dune couchette approprie;

    ayez un systme de climatisation et de chauffage qui fonctionne convenablement;

    ayez des siges ajustables tous les conducteurs;

    Reprez et rparez rapidement les lments qui contribuent aux bruits et aux vibrations excessifs.

  • 21GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE | PARTIE 2

    Tout comme lquipement et

    les camions doivent tre entretenus,

    les pratiques entourant llaboration des

    horaires de travail doivent tre revues priodiquement et

    mises jour.

    VALUATION ET MISE JOUR DES MESURESTout comme lquipement et les camions doivent tre entretenus, les pratiques entourant llaboration des horaires de travail doivent tre revues priodiquement et mises jour. Il faut aussi valuer rgulirement lefficacit des mesures et des pratiques mises en place pour contrer la fatigue des conducteurs. Au besoin, des corrections doivent tre apportes afin de toujours sajuster la situation du moment.

    Rvision des oprations et des risques

    Outre les modifications ou les amliorations apporter la suite dincidents, il est important dvaluer priodiquement les activits et, pour ce faire, il y a lieu de demander aux conducteurs sil existe des situations entranant laccumulation de fatigue. Linformation note dans le cadre du programme de gestion de la fatigue peut aussi servir lors de lvaluation priodique des progrs accomplis.

    AIDE-MMOIRE POUR LES GESTIONNAIRES

    Rvaluez les risques selon les rponses aux questions suivantes. OUI NON

    Dans la priode de travail qui vient de se terminer, les conducteurs ont-ils eu le temps ncessaire pour se prparer de longs voyages, pour retourner frais et dispos au travail ou pour tre en mesure de faire face aux changements dhoraire (passer du travail de jour au travail de nuit)?

    Dans les postes de travail, du temps pour les dlais ou autres problmes qui causent des retards sur la route est-il prvu?

    Au cours de cette priode, est-ce que les conducteurs ont eu la possibilit de prendre suffisamment de repos et de dormir la nuit?

    Est-ce que les pratiques des clients et des consignataires ont occasionn des problmes daccumulation de fatigue pour les conducteurs?

    Existe-t-il des moyens pour que les clients et les consignataires changent leurs faons de faire afin de faciliter le cycle travail-repos? (Par exemple, faire le chargement le matin afin de permettre au conducteur de se coucher plus tt.)

    Mise jour des mthodes suivre

    Les mthodes de base doivent tre maintenues jour. Si vous devez faire des voyages et des trajets qui diffrent de vos activits habituelles, il est ncessaire dnumrer les risques quils reprsentent en matire de gestion de la fatigue (valuation des risques et processus de gestion du risque = procdure et marches suivre recommandes). Par exemple, si vos activits sont habituellement de jour et si vous avez accept des voyages de nuit, il est ncessaire de modifier vos mthodes de gestion de la fatigue.

  • 22 PARTIE 2 | GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE

    Pour sassurer que les mesures de

    prvention mises en place pour contrer la

    fatigue sont efficaces, il est ncessaire de vrifier tous

    ces incidents.

    Incidents lis la fatigue

    Les incidents lis la fatigue doivent tre signals. La connaissance de ces faits favorise les changes entre les gestionnaires et les conducteurs, et permet didentifier les voyages, les trajets ou les pratiques qui crent de la fatigue. Cest avec ces informations que les horaires et les pratiques de travail peuvent tre amliors.

    Pour sassurer que les mesures de prvention mises en place pour contrer la fatigue sont efficaces, il est ncessaire de vrifier tous ces incidents. Il nest pas facile de dterminer si un accident ou un incident est li de la fatigue.

    Tout incident doit faire lobjet dune discussion avec le conducteur. Par exemple, un retard imprvu qui a effac la marge de manuvre ncessaire pour terminer le voyage de faon scuritaire, obligeant llimination des pauses et des siestes, aurait d impliquer un ajustement du poste de travail. Aussi faut-il considrer les lments suivants.

    AIDE-MMOIRE POUR LES GESTIONNAIRES

    Tout accident ou incident li de la fatigue du conducteur doit tre rpertori.

    Accident ou incident o le conducteur reconnat les signes de la fatigue

    Accident ou incident qui implique le vhicule sans aucune trace de freinage, aucune manuvre dvitement

    Accident ou incident sur une voie rapide, trajet monotone

    Accident ou incident au moment dun creux circadien

    Prsence dun autre facteur pouvant causer de la fatigue (panne du vhicule, dlais de livraison, circulation)

    Contravention pour excs de vitesse d un retard

    Prsence dun accident ou dun incident dans le rapport de voyage

    Autre

  • 23GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE | PARTIE 2

    Pour tout incident et peu importe quil y ait eu bless ou non, nous recommandons de suivre les tapes suivantes :

    tablissez ce qui sest pass lors de cet vnement et prcisez-en la cause.

    Considrez si le cycle travail-repos du conducteur peut avoir contribu lincident.

    valuez si les dlais, retards ou problmes occasionns par les clients ou les consignataires (ou autres acteurs du milieu) ont pu jouer un rle dans cet incident.

    tablissez une marche suivre afin dviter que ce type dvnement ne se reproduise :

    Avisez les clients ou les consignataires (ou autres acteurs du domaine) si vous croyez quils ont contribu lincident et informez-les du ou des changements que vous souhaiteriez quils apportent leurs activits (ex. : la modification des horaires de livraison).

    Donnez une rtroaction (feedback) tous les conducteurs au regard de votre initiative.

    Assurez-vous de respecter les obligations lgales.

    Signalez et enregistrez les incidents.

    Si lenqute rvle quune ou des procdures internes nont pas t respectes, trouvez-en la ou les raisons.

    Assurez-vous que les conducteurs comprennent les directives.

    Faites une mise jour de la formation.

    tablissez, avec les conducteurs, des horaires qui leur permettent de se reposer suffisamment.

    Prcisez, avec les conducteurs qui nont pas observ les marches suivre, les conditions demploi quils doivent respecter.

    Informez de vos obligations les expditeurs ou les consignataires dont les demandes et les attentes sont irralisables et modifiez les contrats de travail en consquence.

    Tout incident doit faire lobjet dune discussion

    avec le conducteur.

  • 24 PARTIE 2 | GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE

    Dans plusieurs cas, le conducteur

    doit prendre des dcisions.

    Aussi une bonne formation, des marches

    suivre et des pratiques sont

    trs utiles.

    GESTION DES RETARDS ET DES IMPRVUS

    Malgr une bonne gestion de la fatigue, des situations particulires peuvent survenir; elles drangent les horaires et limitent les possibilits de se reposer au bon moment. La stratgie de gestion doit permettre aux conducteurs et lexploitant (ou aux rpartiteurs) de prendre en considration les vnements imprvus et dajuster, au besoin, le temps pour faire le travail, et ce, tout au long du voyage. Dans plusieurs cas, le conducteur doit prendre des dcisions. Aussi une bonne formation, des marches suivre et des pratiques sont trs utiles.

    Ces situations peuvent inclure :

    une panne du vhicule;

    la circulation;

    ltat de la route;

    les conditions climatiques;

    les retards de chargement et de dchargement;

    les attentes ( la frontire, lentre du port, etc.).

    ExEMPLE

    Un accident de la route empche le conducteur de se rendre chez lexpditeur (une heure de retard) et il doit rattraper le temps perdu pour respecter lhoraire prvu.

    valuer le risque Il faut considrer les priodes de travail et de repos accumules depuis les 24 dernires heures et valuer les possibilits de prendre du repos lors des 24 prochaines heures. Si vous avez pris rgulirement de courtes pauses et une priode dau moins 8 heures de repos lors des 24 dernires heures, une augmentation du temps de conduite et de travail peut tre envisage (dans le respect de la rglementation), mais une priode plus tendue de repos devra la compenser.

    Solution possiblePour compenser un temps de travail plus long, prvoir une priode de repos plus longue dans les 24 prochaines heures.

    Principe gnralPlus de repos et moins de travail dans le poste de travail subsquent doivent compenser une plus longue priode continue de travail.

    Il est important que les conducteurs reconnaissent les situations risque o des mesures temporaires peuvent tre prises. Toutefois, il est encore plus important de comprendre que, dans certaines circonstances, la seule solution est de sarrter pour dormir.

  • 25GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE | AUTRES OUTILS DE GESTION DE LA FATIGUE

    Les postes de travail qui se terminent

    entre minuit et 6 h ont souvent comme

    consquences de longues priodes

    dveil, laccumulation dune dette de sommeil

    et du temps de conduite au moment le plus risque de la journe.

    Autres outils de gestion de la fatigueExEMPLE DAPPROCHE DE GESTION DE LA FATIGUE

    valuation du risque Les postes de travail qui se terminent entre minuit et 6 h ont souvent comme consquences de longues priodes dveil, laccumulation dune dette de sommeil et du temps de conduite au moment le plus risque de la journe.

    Les retards peuvent avoir un impact sils doivent tre compenss en rduisant les priodes de repos et les pauses ou en augmentant la vitesse. Ils auraient donc pour effet daccrotre les risques.

    Donner moins de 24 heures au conducteur pour passer dun horaire de jour un horaire de nuit peut avoir un impact sur sa vigilance au moment o il se prsente au travail.

    Introduction de mesures Modifier les postes de travail pour donner plus souvent loccasion au conducteur de dormir entre 22 h et 7 h.

    Le conducteur peut faire des siestes et des pauses pour rcuprer court terme.

    Sassurer que le conducteur dort le plus souvent possible la nuit, de prfrence entre 22 h et 7 h, et quil prend au moins deux nuits de sommeil conscutives toutes les semaines (cycle de travail).

    Sassurer que les clients connaissent leurs responsabilits en matire de gestion de la fatigue des conducteurs (retards).

    Grer efficacement les changements dhoraire de manire sassurer que le conducteur sera bien repos quand il commencera son nouveau quart de travail.

    valuation et mise jour des mesures

    Discuter avec les conducteurs des situations problmatiques (faits).

    Se rappeler lobligation de conserver pendant six mois les fiches des heures de conduite et de travail.

    Faire le suivi des incidents des mois prcdents.

    Dtermination du risque

    Postes de travail de plus de 12 heures.

    Longs postes de travail qui dbutent ou se terminent entre minuit et 6 h.

    Retards causs par le temps dattente.

    Horaires imprvisibles.

  • 26 AUTRES OUTILS DE GESTION DE LA FATIGUE | GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE

    Encouragez vos conducteurs faire

    des pauses et des siestes, prendre des repas sains et faire de lexercice, comme

    mesures court terme.

    1Planifiez les horaires pour maximiser les occasions de sommeil et de repos au meilleur moment (la nuit, notamment, entre 22 h et 7 h).

    2 Planifiez les horaires de manire y incorporer les retards typiques.

    3Limitez laccumulation dune dette de sommeil en prvoyant au moins deux priodes de repos conscutives de 24 heures toutes les semaines.

    4

    Prvoyez une priode de repos plus importante entre les cycles de travail afin de permettre au conducteur de bnficier de deux priodes conscutives de 10 heures de repos (prises prfrablement la nuit, notamment entre 22 h et 7 h), pour compenser le manque de sommeil rgulier.

    5 Aprs une courte priode de repos, prvoyez une priode de repos plus longue.

    6 la suite dun long poste de travail, prvoyez un poste court le jour suivant (cette mesure donnera la possibilit au conducteur de prendre plus de sommeil et de repos).

    7 Mettez en place des horaires de travail qui soient le plus rguliers possible.

    8Encouragez vos conducteurs faire des pauses et des siestes, prendre des repas sains et faire de lexercice, comme mesures court terme.

    9Ayez conscience que lorganisme a des limites compenser et que dormir rgulirement 7 8 heures conscutives est essentiel.

    10Prenez en considration, dans les horaires de travail, le temps qui doit tre consacr aux besoins normaux de la vie (repas, sommeil, hygine, aller-retour au port dattache, vie familiale, vie affective, travaux mnagers, etc.).

    11Demandez aux conducteurs de sarrter un endroit scuritaire pour se reposer aussitt que se manifestent les premiers signes de fatigue.

    RAPPEL DES PRATIQUES DE BASE POUR UNE GESTION EFFICACE DE LA FATIGUE

  • 27GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE | AUTRES OUTILS DE GESTION DE LA FATIGUE

    FICHE DE TRAVAIL SUR LA GESTION DE LA FATIGUE

    numration

    des facteurs

    de risque lis

    la fatigue

    Les facteurs

    numrs

    reprsentent-ils

    des risques rels?

    numration des

    mesures court

    terme UTILISES

    ou PROPOSES

    contre la fatigue

    numration des

    mesures long

    terme UTILISES

    ou PROPOSES

    contre la fatigue

    Date de la

    dernire rvision

    des mesures

    La meilleure faon dexercer un contrle

    sur le risque daccident est de trouver la source

    du problme et, le cas chant, dadopter des stratgies qui

    permettent de lliminer ou de le rduire au minimum.

  • 28 AUTRES OUTILS DE GESTION DE LA FATIGUE | GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE

    Ajoutez linformation additionnelle et les

    contacts cls.

    AUTRES RENSEIGNEMENTS PERTINENTS

  • 29GUIDE DE GESTION DE LA FATIGUE | AUTRES OUTILS DE GESTION DE LA FATIGUE

    Ayez conscience que lorganisme a des limites

    compenser et que dormir rgulirement

    7 8 heures conscutives est essentiel.

    NOTES

  • C-4

    840

    (11-

    09)

    Table des matiresIntroductionTermes utilissComprendre la fatigue au volantPrincipales causes connuesFacteurs aggravantsEffets de la fatigue sur la conduite automobileNotre horloge biologiqueSommeilTemps d'veilTroubles du sommeilPremiers signes de fatigue au volantMoyens pour contrer la fatigue au volantMoyens pour prvenir la fatigue et viter la somnolence

    Grer la fatigue Chane de responsabilits Gestion de la fatigueGestion du risqueDtermination du risquevaluation du risqueIntroduction de mesures pour rduire la fatigue et le risque daccidentvaluation et mise jour des mesuresGestion des retards et des imprvus

    Autres outilsde gestion de la fatigueExemple dapproche de gestion de la fatigueRappel des pratiques de base pour une gestion efficace de la fatigueFiche de travail sur la gestion de la fatigueAutres renseignements pertinents