of 33 /33
NOTRE VILLE Octobre/ Novembre 2005 BEAUVAIS BEAUVAIS SPÉCIAL RENTRÉE : SPÉCIAL RENTRÉE : M. de Villepin à la rencontre des jeunes au lycée Corot Parlons jeunesse !

BEAUVAISFernando Arrabal (1970) Terre d’Espagne de Joris Ivens (1937) Espoir d'André Malraux (1939) Guernica d'Alain Resnais (1950) Land and Freedom de Ken Loach (1995) No Parasan,

  • Author
    others

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of BEAUVAISFernando Arrabal (1970) Terre d’Espagne de Joris Ivens (1937) Espoir d'André Malraux...

  • NOTRE VILLE

    Octobre/Novembre 2005

    BEAUVAISBEAUVAIS

    SPÉCIAL RENTRÉE :SPÉCIAL RENTRÉE :

    M. de Villepin à larencontre des jeunes au lycée Corot

    Parlons jeunesse !

  • 2 • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005

    4 A l’affiche L’actualité culturelle et

    sportive de Beauvais

    10 Actualitésmunicipales

    ■ Comités Consultatifs deQuartier : “PLU” on en

    parle, “PLU” on avance !

    ■ Les Travaux de la Place des Halles

    ■ Concret : les dernièresdécisions du

    Conseil Municipal

    ■ Sécurité : des chiffres qui parlent

    ■ Le PLIE : un tremplinpour l’emploi avec CAPS

    ■ 20 ans de FR3

    ■ Pratique : le calendrier des prochaines réunions

    du Conseil Municipal

    ■ Vos impôts 2005 :ils fleurissent lorsque les feuilles tombent…

    20 Info agglo■ Tribune ouverte …

    à la Communautéd’Agglomération

    du Beauvaisis : A propos de collecte

    des encombrants.

    ■ Redonnons vie à la Maladrerie St-Lazare !

    Sommaire

    Beauvais en images

    22 24 En direct des quartiers26 Santé

    ■ Epode : halte à la rumeur !

    28 Expressionpolitique

    29 Infos servicesVie pratique au quotidien

    14

    BEAUVAIS NOTRE VILLEDirecteur de la Publication : François MIQUELRédacteur en Chef : Anne Luce FUSZRédacteurs : Isabelle FONTAINE, Anne Luce FUSZPhotos : Yann COCHIN, Jean-François BOUCHÉConception - réalisation : IdéecomTirage : 32 000 exemplairesDépôt légal à parution

    Spécial rentrée :parlons jeunesse !

  • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005 • 3

    édito

    BNV : Vous avez souhaité nous parler Jeunesseet faire un point sur la Rentrée. Pourquoi ?Caroline CAYEUX : En effet, puisque chacunmaintenant a bien repris le rythme de l’annéescolaire, j’ai souhaité parler de tout ce qui se faità Beauvais et qui touche nos enfants, nosfamilles. L’école d’abord est un véritable lieu devie, qui se doit de répondre aux exigencesactuelles, et où chacun doit se sentir bien à saplace, écouté et entendu. Que l’on parle de pro-gramme en temps scolaire ou de travaux entre-pris dans les bâtiments, c’est toujours la mêmevolonté d’aller de l’avant qui préfigure nosactions et décisions. Parallèlement bien sûr, ilest important pour l’ensemble des Beauvaisiensde savoir ce que la Ville permet à ses jeunes devivre, par exemple dans le cadre du ConseilConsultatif de la Jeunesse.

    BNV : Quelles sont les nouvelles importantesconcernant la vie beauvaisienne ?Caroline CAYEUX : La vie beauvaisienne va bontrain, et de nombreux dossiers avancent rapide-ment. C’est le cas du PLU et du PADD, présentésdans tous les quartiers et pour lesquels la Villesollicite l’avis de tous ses habitants grâce à unquestionnaire très détaillé. Un grand chantierqui souligne l’importance de la concertation etvalorise à la fois la Ville dans son ensemble etchacun de ses quartiers.

    PARLONS JEUNESSE !

    C’est aussi le cas des travaux que nous suivonsavec une grande attention, de la Place des Hallesau Complexe Aquatique, et qui petit à petit fontde Beauvais une ville plus belle, plus agréable àvivre, plus renommée.

    BNV : Septembre a été riche en événements detoutes sortes, quels sont les prochains rendez-vous à ne pas manquer ?Caroline CAYEUX : Tout d’abord le Grand Forum,le 22 octobre, permettra à l’équipe municipale etaux services de la Ville de répondre en directaux questions que les Beauvaisiens veulent posersur tous les sujets qu’ils souhaitent évoquer, etbien sûr, dès maintenant, nous pensons aux“Féeries de Noël”, cette grande animation“magique”, source de bonheur et de lumière àl’approche de l’hiver. Nous y travaillons avec lamême ardeur que celle que nous mettons à faireavancer les dossiers d’aménagement et de travaux, toujours dans la perspective de faire denotre Ville une ville accessible et accueillantePour Tous : jeunes d’aujourd’hui, et jeunes quenous sommes tous encore, dans quelque coindu cœur !

    Votre maire,Caroline CAYEUX

  • 4 • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005

    À L’ A F F I C H EÀ L’ A F F I C H E15ème FESTIVAL REGION D'EUROPE Du samedi 15 au

    Au Cinespace

    Soirée d’OuvertureSamedi 15 Octobre à 20h30En présence de JoséGarcia, parrain de ce15ème Festival. Il nousprésente son nouveaufilm en avant-première :La boîte noire deRichard Berry (sortie le2 novembre 2005)

    Carte blanche àJosé Garcia :Le Couperet de CostaGavras (2005)7ème jour de CarlosSaura (2004)Rire et châtimentsd'Isabelle Doval (2003)La vérité si je mens deThomas Gilou (1997)

    Sélection PedroAlmodovarLa mauvaise éducation(2004)Parle avec elle (2002)Tout sur ma mère (1999)Talons aiguilles (1991)Femmes au bord de la crisede nerfs (1987)La loi du désir (1986)Matador (1985)Pepi, Luci, Bom et autresfilles du quartier (1980)

    Deux films de LuisBuñuel tournés enEspagneViridiana (1961)Un chien andalou (1929)

    Carlos Saura et la musiqueSalomé (2002)Tango (1998)

    A PARTIR DU 12 OCTOBREGOAL ! Naissance d'unprodige De Danny Cannon, avecKuno Becker, AlessandroNivola. La super productionfrançaise inspirée de la viede Zizou !

    SAINT-JACQUES... LA MECQUE Comédie de Coline Serreau,avec Muriel Robin, Artusde Penguern.

    DON'T COMEKNOCKINGRomance de Wim Wenders,avec Sam Shepard, JessicaLange.

    Table ronde :L’originalité de lamusique dans lecinéma espagnolDiscussion animée parAlain Garel, historien du cinéma, avec les compositeurs espagnolsAngel Illarramendi et Eva Gancedo.

    Hommage à FernandoTrueba qui présentesa sélection de films :Belle époque de FernandoTrueba (1992)La fille de tes rêves deFernando Trueba (2001)

    LA PROGRAMMATION

    JE NE SUIS PAS LAPOUR ETRE AIME Comédie de StephaneBrize, avec Patrick Chesnaiset Anne Consigny.

    LA MAISON DE NINA De Richard Dembo. AvecAgnès Jaoui et Sarah Adler.

    WALLACE ET GROMITLE MYSTERE DULAPIN-GAROU Film d'animation de NickPark, Steve Box.

    CONNAISSANCE DUMONDE : LE TRANSSIBERIEN De Moscou à Vladivostok.Film présenté par leconférencier YvesSommavilla.Jeudi 13 à 14h et 20h30

    A PARTIR DU 19 OCTOBRELES NOCES FUNEBRES Le dernier film d'animationde Tim Burton.

    TERRAIN D'ENTENTE Comédie des frèresFarrelly, avec DrewBarrymore, Jimmy Fallon.

    L' ENFANT Drame des frèresDardenne, avec JérémieRenier, Déborah François.

    OLIVER TWIST Film d'aventure de RomanPolanski. Avec Barney Clarket Ben Kingsley.

    LES PARRAINS Comédie de FrédéricForestier, avec GérardLanvin et Gérard Darmon.

    L'ETOILE DE LAURA Film d'animation de PietDe Rycker, Thilo GrafRothkirch.

    A PARTIR DU 25 OCTOBRECOMBIEN TU M'AIMES ? Comédie de Bertrand Blier,avec Monica Bellucci,Bernard Campan, GérardDepardieu…

    MATCH POINT Comédie dramatique deWoody Allen, avecJonathan Rhys-Meyers etScarlett Johansson.

    LA LEGENDE DEZORRO Film d'action de MartinCampbell avec AntonioBanderas, Catherine Zeta-Jones.Cette fois c’est la famille,Zorro, femme et enfant,qui font régner l’ordre enCalifornie.

  • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005 • 5

    DU FILM DE BEAUVAIS : MADRID mercredi 19

    Au Cinéma Agnès-Varda

    Semaine du 12 au 18 octobreBROKEN FLOWERSComédie dramatique deJim Jarmusch (USA 2005,1h45). Avec Bill Murray,Jeffrey Wright.Sélection Officielle – Cannes 2005

    THE TASTE OF TEAFilm de Katsuhito Ishii(Japon2003, 2h23)Quinzaine des Réalisateurs– Cannes 2004

    ART ET POESIERencontre/ débat avec la projection vidéo “Art et Poésie”, dans le cadrede la journée mondiale du refus de la misère enpartenariat avecl’association ATD QuartMonde.Samedi 15 à 15h

    Semaine du 19 au 25LE MECANO DE LAGENERAL - Cinéma de

    ToujoursFilm de etavec BusterKeaton (USA1927, 1h25).Film muet,mis en

    musique par lecompositeur japonaisHisaishi. Version restaurée.

    MOI, TOI ET TOUS LES AUTRESFilm de Miranda July (USA 2005, 1h30)Caméra d’or et Grand Prixde la Semaine de laCritique 2005.

    La petite voiture de Marco Ferreri (1960)Pickpocket de RobertBresson (1959)L’enfant sauvage deFrançois Truffaut (1969)La maman et la putain deJean Eustache (1973)

    La vitalité du cinémaespagnol actuelEn présence des cinéastesPablo Llorca et EnriqueGabrielLe crime farpait d'Alex dela Iglesia (2005)800 balles d'Alex de laIglesia (2002)Le jour de la bête d'Alexde la Iglesia (1995)Action mutante d'Alex dela Iglesia (1993)Tesis d'AlejandroAmenabar (1996)L’écureil rouge de JulioMedem (1993)La Espalda de dios dePablo Llorca (2000)Putain de rue! d'EnriqueGabriel (1998)Les lundis au soleil deFernando Leon De Aranoa(2002)

    Barrio de Fernando LeonDe Aranoa (1998)Solas de Benito Zambrano(1999)Flores de otro mundod'Iciar Bollain (1999)

    Hector de Gracia Querejeta(2004)L’amour nuit gravement àla santé de Manuel GomezPereira (1998)Torremolinos 73 de PabloBerger (2004)

    La Guerre d’EspagneL’Espagne vivra d'HenriCartier-Bresson (1938)Projection en présence del’historien PierreOutteryck.Viva la muerte deFernando Arrabal (1970)Terre d’Espagne de JorisIvens (1937)Espoir d'André Malraux(1939)Guernica d'Alain Resnais(1950)Land and Freedom de KenLoach (1995)No Parasan, Albumsouvenir d'Henri-FrançoisImbert (2003)L’Echine du diable deGuillermo Del Toro (2001)

    Avant-premièresHabana Blues de BenitoZambrano (sortienationale le 21 décembre2005)Reinas de Manuel GomezPereira (sortie nationalele 28 décembre 2005)

    TauromachieBelmonte de Juan S. Bollain (1994)

    Nuit du cinémafantastiqueespagnolL’Echine du diable deGuillermo Del Toro (2001)Action mutante d'Alex dela Iglesia (1993)Intacto de Juan CarlosFresnadillo (2001)

    Compétition decourts-métrages(hors thématique)Dimanche 16 octobre à 20h

    Semaine du 26 octobre au 1er novembreCHARLIE ET LACHOCOLATERIE Comédie fantastique deTim Burton (USA, 2005)d'après le roman de RoaldDahl avec Jenny Jeep,Halena Hameçons Carter…

    IMPRESSION DEMONTAGNE ET D’EAUQuatre films d’animationdes studios de Shanghaï.(de 1981 à 1988, 43’)

    Mardi 8 novembreDJOUROU, UNE CORDEA TON COU d'Olivier Zuchuat.Soirée sur la crise de ladette en Afrique organiséepar l'association Commerceéquitable – SolidaritéNord/Sud.Accueil et exposition àpartir de 20h. Projection à20h30, suivie d'un échangeavec le réalisateur.

  • 6 • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005

    À L’ A F F I C H EÀ L’ A F F I C H EEXPOSITIONSEXPOSITIONS ÉVÉNEMENTÉVÉNEMENT

    Une rencontre-débat entreMme le Maire, les adjoints,les Services Municipaux et les Beauvaisiens en direct et pendant toute une après-midi, pour abordertous les grands sujets de lavie municipale.Samedi 22 octobre de 14h à 18h

    A la MaisonGréberLA MANUFACTUREGRÉBER ET LA CÉRAMIQUEARCHITECTURALE À BEAUVAISExposition en partenariatavec le GRECB, ouverturevendredi et samedi de 14hà 18h.Jusqu’au 6 novembre

    A la MutualitéAgricolePOTERIES, FAÏENCES,GRÈS PICARDS ETBRAYONSExposition organisée par leGRECBEn octobre et novembre

    LES PHOTAUMNALESJusqu'au dimanche 6 novembre• A la Galerie de la Tapisserie

    EUGÈNE ATGETPhotographies inéditesréalisées en 1904.Tous les jours sauf le lun de 10hà 12h et de 14h à 17h30.

    • A la Galerie de laMédiathèque centrale(Espace Culturel)

    JEAN DE CALANPhotographies inédites deBeauvais.Mer et sam de 10h à 19h, jeu et ven de 12h à 19h et dim de15h à 18h.Jusqu'au dimanche 6 novembre

    • A la Galerie Boris-Vian(Espace Culturel)

    EXPOSITION DUPHOTOCLUBBEAUVAISIENSur le thème desfaubourgs.Mer et sam de 10h à 19h, jeu etven de 12h à 19h et dim de 15h à 18h.

    A la Maison du XVèmePAYSAGETRADITIONNEL ET DESORDRECLIMATIQUEDans le cadre des SemainesRégionales del’EnvironnementLundi de 12h à 18h et du mardiau samedi de 10h à 18h.Du samedi 1er octobre au lundi 31 octobre

    A l'ElispaceMONDIAL DE L'INSECTEOrganisé par le LionsClub.Entrée : 5 € pour les adultes,1,50 € pour les enfants. Samedi 29 octobre de 9h à 18hDimanche 30 octobre de 9h30 à 18h

    Salle basse del'auditoriumRostropovitchCAMILLE VIROTCéramique. Organisée parl'École d'Art du Beauvaisis.Mer et sam de 10h à 19h, jeu et ven de 12h à 19h, dim de 15hà 18h.Du samedi 15 octobre au dimanche 11 décembre

    A la MédiathèquecentraleILLUSTRER LES GUERRESDe Georges Lemoine.Du mardi 18 octobre au 12 novembre

    A la Médiathèquecentrale - secteuradulteLA DEPORTATIONDANS LES CAMPSNAZISDe la Fondation pour la Mémoire de laDéportation.Du mardi 18 octobre au 12 novembre

    A la Galerie de la TapisserieTRAMESCONTEMPORAINESDessins, peintures,tapisseries, vidéos de P. Alechinsky, C. Benzaken, F. Boisrond, P. Buraglio, P. Cognée, M. Frydman, R. Hains, M. Mullican et J. Haramburu.Tous ces artistes ont en commun d'avoir créé une tapisserie à la Manufacture deBeauvais.Le projet a unedimension pédagogiquegrâce à une scénographiespécifique et à laprojection d'un filmproduit à cette occasion.Des visites serontproposées à des groupesscolaires et des CLSH.Tous les jours sauf le lundide 10h à 12h et de 14h à17h30.Du vendredi 21 octobre2005 au mardi 28 février 2006

    >

    >

    >A l'Hôtel de VilleGRAND FORUM

  • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005 • 7

    MUSIQUEMUSIQUE

    A l’ElispaceDANY BRILLANTVendredi 21 octobre à 20h30 Tarif : 40 & 43 €

    Au Théâtre du BeauvaisisTA BOUCHEOpéretteVendredi 21 octobre à 20h30

    A la Grande sallede l'Ouvre-BoîteARTHUR H + Noirey Chanson Vendredi 21 octobre à 21h. Tarif : 18, 16,5 & 15 €

    A la Grande sallede l'Ouvre-BoîteROMAIN HUMEAU +ZITA SWOON (Bel)Moonman and the unlikelyorchestra (1ère partie)Pop RockVendredi 28 octobre à 21h. Tarif : 12, 10,5 & 9 €

    Au Théâtre du Beauvaisis3ème FESTIVAL DEFOLKLOREOrganisé par les Mimosasdu Portugal avec laparticipation de groupesfrançais, portugais,slovaques, roumains. Tarif : 8 €. Renseignements :Office de Tourisme.Dimanche 30 octobre

    Grande salle del'Ouvre-BoîteCAMILLEVendredi 4 novembre à 21h Tarifs : 15, 13,5 & 12€

    A l'auditoriumRostropovitchAudition ouverte desélèves de l'ENMDJeudi 10 novembre à 18h

    Au Théâtre duBeauvaisisÔ TOULOUSEHommage à Claude NougaroJeudi 17 novembre à 20h30

    Grande salle del'Ouvre-BoîteLES TÊTES RAIDESJeudi 17 novembre à 21h Tarifs : 15, 13,5 & 12€

    Au Théâtre duBeauvaisisConcert de la choraleArpègeRenseignements : 03 44 45 63 36Vendredi 18 novembre à 20h30

    Au Théâtre du BeauvaisisJeune Public

    UN, DEUX, TROIS...SOURIRES !Elise CaronSpectacle de chansons àpartir de 6 ansMercredi 23 novembre à 18h

    A l'Ouvre-BoîteJazz'up – Les jeudisdu jazzAutour de Cole Porter Concert suivi d'une JamSession ouverte.Jeudi 24 novembre à 21h

    A l'ElispaceCHIMENE BADIVendredi 25 novembre à 20h00. Tarifs : 38/40€

    A l'auditoriumRostropovitchDENIS ET VADIMGOLDFELDViolon et pianoEntrée libre réservation obligatoire au03 44 06 36 26.Vendredi 25 novembre à 20h30

    Grande salle del'Ouvre-BoîteDABY TOUREBOUBACAR TRAORÉPERCUSSIONS ET DANSESDU NIGERSamedi 26 novembre à 21h. Tarifs : 13, 11,5 & 10€

    >

    >>

    >>

    >

    >

    >>

    >

    Boubacar Traoré

  • 8 • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005

    À L’ A F F I C H EÀ L’ A F F I C H ETHEATRETHEATRE

    SPORTSPORT

    Au Théâtre du BeauvaisisFLORILÈGEAvec Laurent Terzieff.Lundi 17 et mardi 18octobre à 20h30

    Au Théâtre du BeauvaisisLA CERISAIED'Anton Tchekhov, mise en scène de Jean-René Lemoine.Vendredi 4 novembre à 20h30

    Au gymnaseFélix-FaureBADMINTON -CHAMPIONNAT DEFRANCE DES CLUBS Seule journée organisée à Beauvais pour cechampionnat. 9 matchs :3 SH, 2 SD, 1 DH, 1 DD, 2 DM.Samedi 22 octobre à 15h(contre Pontoise) et à20h (contre Montreuil-sous-Bois)

    CONFÉRENCECONFÉRENCE

    A l'AntenneUniversitaire,Amphi BuñuelLE PROTESTANTISMEEN PICARDIE SOUSL'ANCIEN REGIMEAvec Christian Lippold,enseignant et chercheur.Vendredi 21 octobre à 14h

    A la Maison du XVèmePAYSAGETRADITIONNEL ET DESORDRECLIMATIQUEAvec Gilles Alglave.Samedi 22 octobre à 16h30

    A l'AntenneUniversitaire,Amphi BuñuelLE PORTRAIT DANS LA PEINTUREBRITANNIQUEAvec Catherine Purcel.Vendredi 28 octobre à 14h

    Salle Tour St-LucienLE JARDIN POTAGERConférence de M. Rybka.Samedi 29 octobre à 14h30

    A l'auditoriumRoerichLE YING ET LE YANGDU SAXOPHONEPar Franck Bergerot,rédacteur en chef adjointdu journal Jazzman.Jeudi 3 novembre à 18h45

    Au Théâtre du BeauvaisisYVONNE, PRINCESSEDE BOURGOGNEDe Witold Gombrowicz.Mardi 29 novembre à 20h30

    A l'AntenneUniversitaire,Amphi BuñuelLES INVENTEURS ET CONSTRUCTEURSDU MACHINISMEAGRICOLE DANSL'OISE (XIXème -XXème SIÈCLES)Avec Jean Cartier.Vendredi 4 novembre à 14h

    Au MuséeDépartemental de l'OiseIMAGES D'UN MONDEMERVEILLEUX : LES BESTIAIRES DUMOYEN-AGEVisite conférence dans lescollections du Musée.Dimanche 6 novembre à 16h

    A l'AntenneUniversitaire,Amphi BuñuelLE TRAVAIL DES ENFANTS DANS LE MONDED'AUJOURD'HUIAvec Didier Boury, ArletteDubus et Claude Alexandre(Unicef).Vendredi 18 novembre à 14h

    A l'AntenneUniversitaire,Amphi BuñuelConférences dans lecadre de l'AnnéeMondiale de laPhysiqueDu lundi 21 au vendredi25 novembre

    Dans les locauxde GROUPAMAROUEN, UNE FAÏENCEDE PRESTIGEChefs d'œuvre du Muséede Rouen, collection etacquisitions.Conférence-diaporama deMme Christine Germain,conservateur duPatrimoine, Directrice de la Céramique de Rouen.Mardi 22 novembre à 20h30

    A l'AntenneUniversitaire,Amphi BuñuelLA VOLUPTEBRESILIENNE ET LECHARME FRANCAISAvec Suzanna Moreira.Vendredi 25 novembre à 14h

    >>

    >

    >>

    >

    >

    >

  • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005 • 9

    STAGESTAGE

    A l'EcoleNationale de Musique et de Danse duBeauvaisisVIOLON ET HARPEAvec la participation deMmes Lantoine, Popesco,Viaud, Wiederker et de M. Durupt.Concerts à l'auditoriumRostropovitch : Duo deharpes le lundi 24 à 20h30et Duo de violons le mardi25 à 19h. Entrée libre.Du lundi 24 au vendredi28 octobre de 9h30 à 17h

    Au LaboCRÉER UN DESSINANIMÉ SURORDINATEURPour les enfants à partirde 8 ans. Tous les jours àpartir de 14h.Du lundi 24 auvendredi 28. Tarif : 10 € la semaine

    VIENS CRÉER LA MUSIQUE D'UN FILMSonorisation du film Le château phare réalisépar un grouped'enfants. A partir de 8 ans. Adhésion obligatoire, 3 €.Du lundi 24 auvendredi 28 octobre de 10h à 12h et de 14hà 16h.

    A l’Ecume du JourCARNETS DE VOYAGESVOYAGER DANS SAVILLE ET IMAGINERAILLEURSAvec Marcus Mac Allister,stage de créativité pour lesjeunes. Sur inscription.Du mardi 25 au samedi29 octobre

    A la salle de laTour Saint-LucienPERCUSSIONSAvec Dieudonné N'Kanza,organisé par l'associationMosaïque.Samedi 12 et dimanche 13 novembre

    A l'Espace Danse,rue des FilatiersDANSE AFRICAINEAvec Kouamé Kouakou,organisé par l'AssociationMosaïque.Dimanche 27 novembre à 14h

    A la Salle de laTour St-LucienDES FLEURS AUDESSUS DE LA TETEArt floralJeudi 13 octobre de 14h à 16h30

    Sur la placeJeanne-Hachette10 ANS DU MARCHEDES PROVINCES DEFRANCESur le thème de l’artculinaire.Du vendredi 14 audimanche 16 octobre

    Ancien cinéma Le Rex (rue Notre-Dame-du-Thil)1er BRIC À BRAC DEL'ÉCOLE DU CHATOrganisé au profit deschats (protection, soins,stérilisation).Samedi 15 octobre de 14h à 18h30Dimanche 16 octobre de 10h à 18h

    A l’Ecume du JourVIVRE AVEC LA MALADIED’ALZHEIMERAvec Félix, aide-soignant,et Ionela, infirmière desHéléiades (CentreHospitalier de Beauvais).Vendredi 21 octobre à 19h30

    A l'ElispaceSALON DE LA BDDimanche 13 novembre de 9h à 18h

    DIVERSDIVERS

    POESIEPOESIEAu Théâtre du BeauvaisisLes lectures poétiquesau ThéâtrePAPILLON DE LA PHRISEDe Théophile de Viau. Luth et poésie.Lundi 14 novembre à 18h30

    CIRQUECIRQUEA la SalleJacques BrelJARDIN D'ÉDENPROVISOIREMENTPar la Cie de l'Éolienne,cirque et chorégraphie. Organisé par la Batoude.Samedi 15 octobre à 20h30. Tarif : 10, 6 et 4€

    BAN TOUY BAN TOM HOLIDAYS et PHUM STYLEPar l'école de cirque cambodgienne Phare PonleuSelpack.Samedi 19 novembre à 20h30. Tarif : 10, 6 et 4€

    Salle de la Tour St-LucienLA NATURE ENCOURONNEArt floralJeudi 17 novembre de 14h à 16h30

    >

    >

    >>

    >

    A l'ElispaceCARREFOUR DES METIERS ET DE LA FORMATIONDu mardi 29 novembreau jeudi 1er décembre

  • 10 • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005

    • L’appel d’offre concernant la 4ème tranche d’aménagement des berges du Thérain boule-vard St Jean vient d’être lancé. Ces travauxconcernent le secteur entre le carrefour Desgrouxet la rue du Maréchal de Boufflers, face au pontqui enjambe la rivière Le Thérain. Le projet consisteà réaliser, en respectant le style 19ème siècle, une airede repos centrale desservie par des allées piéton-nes créant ainsi l’intimité de ce lieu. Un superbeaménagement dans la continuité de ce qui a étéfait le long du boulevard Artistide Briand pour la partie allant de la gare jusqu’au square Watteeuw.

    • Pour faire suite à la réalisation d’une artère prin-cipale en fibre optique réalisée en 2004 et traver-sant la ville du Nord au Sud, un appel d’offre a étélancé pour connecter à la boucle locale les grou-

    pes scolaires et les équipements avoisinants.Beauvais poursuit ainsi sa révolution numériqueet son ancrage dans les NTIC.

    • La Ville de Beauvais a émis en Conseil Municipalun avis favorable concernant le P.E.B. (Plan d’Ex-position au Bruit) proposé par la Préfecture, etconcernant l’aéroport de Beauvais-Tillé en préci-sant qu’elle le faisait “dans l’hypothèse de 18 000mouvements annuels de vols commerciaux à la fin2007”. Conçu pour limiter l’urbanisation à proximité del’aéroport et l’exposition des nouvelles popula-tions à des nuisances sonores, le P.E.B. fixe les limi-tes géographique des zones exposées à différentsniveaux de bruit et y limite ou y interdit toutenouvelle construction. Il s’agit donc là de proté-ger les populations voisines de l’aéroport, et, à ce

    sujet, le Conseil Municipal a confirmé sa décisiondu strict respect de l’Arrêté de couvre-feu inter-disant les vols de nuit de 22h00 à 6h00.

    • Une modification du Plan d’Occupation des Solsa été validée par le Conseil Municipal, qui per-mettra au Conseil Général de l’Oise de construireun nouveau bâtiment entre les avenues Jean Mermoz, Victor Hugo, de l’Europe et la rue Cambry.Ce projet ne pouvait en effet se réaliser comptetenu des dispositions actuelles du POS N°3 envigueur, inadapté pour l’urbanisation voulue.

    •Dans le domaine du logement, la ville de Beauvaisinitie et soutient de nombreuses initiatives.Ainsi,une partie des terrains de la Zone de la Maretteentre Décathlon et la Rocade sera aménagée enlogements individuels de type pavillonnaire dansle prolongement des Bas Romains et un lotisse-

    Actualités Municipales : Beauvais change et ça se voit !

    Les réunions de rentrée des Comités Consultatifs de Quartier ont toutes un point commun : le PLU (Plan Local d’Urbanisme) et le PADD (Projet d’Aménagement et de DéveloppementDurable) à l’ordre du jour dans chacun des 8 quartiers. Le PADD, socle du PLU, devant remplacer prochainement les 5 plans d’Occupation des Sols(POS) actuellement en vigueur, Mme le Maire a déjà présenté l’état d’avancement de ce grandprojet dans 6 quartiers de la ville, et le fera à St Jean le 3 novembre puis à St Just des Marais le 1er décembre.L’équipe municipale a en effet souhaité introduire dans la procédure d’élaboration de ce PLUune consultation des habitants. Chaque Beauvaisien est d’ailleurs invité à donner son avis surles axes de réflexion en cours aujourd’hui (et présentés lors de ces réunions) et à remplir lequestionnaire distribué en ville (disponible également sur le site Internet www.beauvais.fr)avant de le retourner en mairie.Une exposition se tiendra à l’Hôtel de Ville du 5 au 17 décembre.

    COMITÉS CONSULTATIFS DE QUARTIER : “PLU” ON EN PARLE, “PLU” ON AVANCE !

    Concret : les dernières décisions du Conseil

    Prochainement :Le paiement MONEO sera mis en place courantOctobre sur les horodateurs de la Ville deBeauvais. Une initiative destinée à faciliter la viequotidienne des usagers : plus besoin d'avoir de monnaie sur soi, et on ne paye que pour la durée choisie.

  • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005 • 11

    ment verra le jour derrière le Vert Village rue deSénéfontaine. Par ailleurs la Ville de Beauvaispoursuit le programme de rénovation urbaine deSt Jean et fait avancer les dossiers de réalisationd’habitat collectif, en lien avec l’OPAC.

    • L’aménagement du carrefour au bout de la ruede la Lyrette et de la rue Correus va pouvoir êtreréalisé, grâce à l’acquisition par la ville de la par-celle où se situait un immeuble incendié puisdémoli en 2003.

    • Poursuivant sa politique de soutien aux associa-tions, la Ville de Beauvais a attribué les subven-tions suivantes :

    > 3500 € à l’ASCAO, afin d’encourager lesactions de l’association sur la Ville de Beauvais,> 350 € aux jardins familiaux de Notre-Dame-du-Thil,

    > 100 € aux Randonneurs Beauvaisiens,> 1000 € au B.O.U.C. Escrime.

    • La Ville de Beauvais vient d’adhérer à l’asso-ciation “Espace Picard pour l’Intégration”, ce qui luipermettra de relayer les initiatives conduites sur leterritoire communal et de faire entendre ses besoinset ses souhaits en matière de Politique de la Ville.

    • Les tarifs de la restauration scolaire ont étéaugmentés de 2,2% pour l’année scolaire 2005-2006, conformément à l’arrêté du Ministère del’Economie, des Finances et de l’Industrie du 5 juillet dernier. Le tarif des élèves beauvaisiensest minoré en fonction d’un barême lié au Quotient Familial, et la Ville assure le règlementdu coût résiduel du repas. En ce qui concerne les enfants habitant la Communauté d’Agglomé-ration du Beauvaisis, le prix du repas est fixé au

    tarif maximum appliqué aux jeunes Beauvaisiens,et la C.A.B. prend à sa charge la différence entrele prix réclamé aux familles et le tarif pour lesenfants n’habitant pas Beauvais.

    • La ville de Beauvais vient de reconduire sonconventionnement avec l’A.N.C.V., AgenceNationale des Chèques Vacances, permettantd’accepter ce mode de règlement pour certainesprestations (séjours en classes d’environnementet centres de vacances, paiement des services liésaux animations Sport Jeunesse, au Campingmunicipal, à la base nautique du Plan d’eau duCanada, aux services culturels municipaux).

    • Deux classes de l’école élémentaire AlbertCAMUS partiront en séjour à Clairoix dans l’Oise,pour des activités liées au cirque. 29 enfants sontconcernés, 21 en CP et 8 en CLIS.

    Actualités Municipales : Beauvais change et ça se voit !

    Le réaménagement de laPlace des Halles avance àgrands pas . Toute la par t ie“enterrée” des travaux a été réali-sée : renforcement des conduitesd’eau potable et branchements,travaux d’assainissement et pas-sage de fourreaux rues Pierre-Jacoby et rue Lamartine.Rue Pierre-Jacoby, côté com-merces, la circulation sera bien-tôt à sa place, et les bordures alignées. Les raccords de gira-tion au carrefour de la rue de

    � A St-Jean, les travaux du bassin d’orage vont bon train, et la pre-mière mise en eau devrait intervenir très prochainement.�A Argentine, le chantier initié dans le cadre de l’ORU (Opérationde Renouvellement Urbain), et le re-calibrage des trottoirs est encours. D’autre part la ZFU (Zone Franche Urbaine) sera viabiliséeentre octobre et février.L’installation des caméras de vidéo-protection avance elle aussi, etd’ici le printemps prochain, 18 points seront opérationnels.

    LES TRAVAUX DE LA PLACEDES HALLES

    AUTRES GRANDS TRAVAUX DANSLES QUARTIERS

    Travaux

    Municipal

    la Madeleine et de la rue des Jacobins sont en cours ; les fon-dations en béton sur ces trottoirssont en passe d’être terminées,et les parkings sont en partiestructurés. Dès que les trottoirsle long des commerces rue desJacobins ainsi que la voie de cir-culation pourront être libérés, lechantier ne sera plus coupé parle passage des véhicules, et laseconde phase d’aménagementpourra commencer sur la Placeen elle-même.

    Ces différentes phases dansl’exécution des travaux sontassorties d’aménagementspour le stationnement, avecune signalétique adaptée defaçon à ce que les usagers s’yretrouvent facilement.

    Dernier point d’actualité : les fouillesarchéologiques réalisées sur laplace des Halles sont terminées, etles découvertes mises à nu serontrecouvertes de sable compacté. Desdécouvertes qui ont permis à nosarchéologues de mieux compren-dre l’histoire de notre Cité.

  • 12 • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005

    Actualités Municipales : Beauvais change et ça se voit !

    Pour 2005, la baisse générale de la délinquanceà Beauvais avoisine les 18%. Ce sont les faitsde délinquance de voie publique quienregistrent la plus forte diminution :

    � vols à la tire : - 34,21%� vols d’automobile : - 25,34%� dégradations : - 19,01%� cambriolages : - 11,97 %

    Au niveau de l’activité judiciaire, il est à noterque le taux d’élucidation des affaires aaugmenté de 4,27%. Grâce à ces résultats,fruits d’une étroite collaboration entre la PoliceNationale et la Police Municipale, Beauvaisconfirme son inscription depuis 2002 au rangdes villes de France les mieux classées enmatière de lutte contre l’insécurité.

    SÉCURITÉ : DES CHIFFRES QUIPARLENT

    Le PLIE : un tremplin pour l’emploi avec le CAPSLe PLIE (Plan Local d’Insertion par l’Emploi)a retenu le centre CAPS (Centre d’Alter-nance Professionnelle Sociale) pour réali-ser une formation d’agent de Prévention etde Sécurité Incendie (ERP1 niveau 1) qui aconcerné 12 candidats entre le 25 avril et le29 juillet derniers. Une action rondementmenée et remarquable par sa qualité, tantau niveau de la formation en elle-mêmequ’au niveau de l’organisation et du recru-tement des candidats.Elle s’est déroulée dans les locaux de l’AFPABeauvais, et, financée par le fonds Social

    Européen, la Communauté d’Agglomérationdu Beauvaisis, la Communauté de Commu-nes du Thelle Br ay et la Communauté de Communes Rurales du Beauvaisis, s’estsoldée par une réussite à l’examen de 100%. 10 des 12 bénéficiaires de cette formationont été embauchés en CDD ou CDI dansdiverses entreprises de la région. Ils béné-ficient par ailleurs d’un suivi de la part du centre CAPS, à 1 mois, 3 mois, 6 mois et un an après la formation, et des offresd’emploi en CDI leur sont proposées en permanence.

    Si vous avez l’habitude de vous prome-ner dans le parc Marcel Dassault, vousavez pu constater, surtout depuis laplaine des jeux d’où la vue est intéressante,que le chantier du futur complexe aquatiqueavance à grands pas. 35 personnes ytravaillent en permanence et l’on pourra voirdans les prochaines semaines évoluer lafosse à plongée, le bassin, la rivière ludique,la lagune et la balnéo. Avant que le carrelage

    du bassin et de la fosse ne soit posé, leur miseen eau permettra d’en vérifier l’étanchéité :impressionnante, cette première étape faitpartie des incontournables de ce type dechantier. Il faudra ensuite encore plusieursmois d’avancement des travaux de grosœuvre avant qu’une nouvelle étape, impres-sionnante, ne soit franchie : le montage de la charpente, sans doute au début du prin-temps.

    LE COMPLEXE AQUATIQUE

    Des nouvelles de Nathalie BizetOn ne compte plus les succès pour

    Nathalie Bizet, jeune athlète de haut

    niveau en dressage équestre, portant

    les couleurs de Beauvais, la Ville qui

    la soutient, jusqu’aux “arènes”

    de l’Olympisme ! Nathalie vient

    d’obtenir une médaille de bronze

    aux Championnats d’Europe en

    programme libre, à Sosküt en Hongrie.

    Elle poursuit donc ses entraînements

    en vue de nouvelles échéances en

    Championnat de France puis pour les

    prochains Championnats du Monde.

    Nous lui souhaitons bon courage et

    bonne chance !

  • Actualités Municipales : Beauvais change et ça se voit !

    BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005 • 13

    Un nouveau président pour l’ASCAOMamadou Bathily est depuis cet été le nouveau Président de l’ASCAO,

    ”Association Socio-Culturelle des Africains de l’Oise”. Si la vocation pre-

    mière de cette association fut il y a plus de 20 ans de favoriser l’intégration

    des familles issues du continent noir, de nouvelles activités s’emploient

    aujourd’hui à lui donner une véritable dimension sociale et culturelle :

    une dimension chère à Mamadou Bathily et à sa nouvelle équipe.

    20 ANS DE FR3France 3 Picardie n’en finit pas d’être jeune !

    Pour preuve, la chaîne fêtera prochainement ses 20 ans.

    Désormais dépositaire de ce trésor de jeunesse et d’audace,

    elle nous promet de bons moments à partager…

    En raison de leur grand intérêt

    public au point de vue de l’histoire

    et de l’art, deux biens mobiliers

    beauvaisiens viennent d’être classés

    parmi les Monuments Historiques. Il

    s’agit d’un tableau de la Cathédrale

    St Pierre, “Annonciation”, huile sur

    toile, armoiries du cardinal Mazarin,

    milieu XVIIè siècle, et d’une statue de

    l ’égl ise Saint Et ienne, “Christ

    au liens”, calcaire polychrome.

    Deux trésors reconnus parmi les

    nombreux que comptent les monu-

    ments Beauvaisiens.

    CLASSÉS AUX MONUMENTS

    HISTORIQUES

    Ils font partie du cortège automnal, et fleurissent lorsque les

    feuilles tombent, nos avis d’imposition ...

    Pour que leur arrivée ne participe pas à assombrir le moral des

    habitants, la Ville de Beauvais continue à apliquer, depuis

    2001, un “taux 0” d’augmentation des impôts locaux.Une façon de respecter les contribuables déjà trop lourde-

    ment taxés.

    ILS FLEURISSENT LORSQUE LES FEUILLES TOMBENT…

    VOS IMPÔTS 2005

    Pratique : le calendrier des prochaines réunions

    du Conseil Municipal

    • Vendredi 18 novembre 2005• Vendredi 16 décembre 2005

    • Vendredi 27 janvier 2006• Vendredi 3 mars 2006• Vendredi 7 avril 2006• Vendredi 19 mai 2006

    • Jeudi 29 juin 2006A 18h30, salle du ConseilMunicipal au 1er étage de

    l’Hôtel de Ville.

    Foncier Bâti2001 2002 2003 2004 2005

    + 0 % + 0 % -3,5 % + 0 % + 0 %

    Foncier Non Bâti2001 2002 2003 2004 2005

    + 0 % + 0 % + 0 % + 0 % + 0 %

    Taxe d’habitation2001 2002 2003 2004 2005

    + 0 % + 0 % + 0 % + 0 % + 0 %

    Toutestaxes 2005

    + 35 %

    Taxe professionnelle

    2005+ 12 %Taxe sur

    les ménages2005

    + 8 %

  • 14 • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005

    Dossier

    Quoi de neuf pour nos

    jeunes ? Beauvais Notre

    Ville a fait le point sur tout

    ce qui touche à la jeunesse à

    Beauvais. Rentrée oblige,

    c’est le moment de parler de

    tout ce qui se crée ou se

    renouvelle. Les initiatives

    sont à la fois nombreuses,

    variées, dignes d’intérêt et

    témoins de la vitalité, du

    dynamisme et de la capacité

    de notre ville à se propulser

    vers l’avenir … mais n’est-ce

    pas là justement le propre

    de la Jeunesse ?

    Parlons jeunesse !Spécial Rentrée

  • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005 • 15

    Dossier

    LE CCJ SOLIDAIRE …Après Le Fil d’Ariane en 2003 et l’A.P.E.I. en 2004, c’est à l’Association Sportive Montessori de Beauvaisque les jeunes du Conseil Consultatif de la Jeunesse (C.C.J.)ont décidé de remettre cette année le chèque correspondantau montant collecté dans le cadre de l’opération“UN BOUCHON = UN SOURIRE”, soit 2429,50 €.

    Ils soutiennent ainsi un projet d’aménagement d’un plateau sportif de l’Institut Médico-Educatif “les PapillonsBlancs” rue Maria Montessori, permettant aux handicapésde pratiquer des activités sportives et d’organiser deséchanges entre des personnes handicapées et despersonnes valides.

    Nos jeunes viennent parailleurs de lancer laprochaine campagnepour cette opération,intitulée “Donnez vos bouchons sansmodération”.Ils souhaitent ainsisensibiliser le publicnon seulement à larécolte des bouchonsmais aussi au trisélectif en rappelantles différents typesde bouchonsconcernés parl’opération.

    Pour tous renseignements : C.C.J. au 03 44 79 42 33

    Jeunes : le CCJ se renouvelle

    Structure de Démocratie Locale, le Conseil Consultatif de la Jeunessepermet aux jeunes Beauvaisiens âgés de 11 à 16 ans de s’investir dansla vie de la cité en proposant différents projets (sport, santé, culture,cadre de vie…). Libres de s’exprimer sur des sujets qui les préoccupent, lesjeunes membres du CCJ sont heureux d’être consultés par le Conseil Municipalsur des questions qui les touchent. C’est aussi pour eux une expérience uniquede découvrir les institutions locales, nationales et européennes qui fixent lesrègles de la vie en société. Les jeunes intéressés peuvent encore déposer le bul-letin d’inscription qui leur a été distribué dans les collèges de la ville jusqu’auxvacances de la Toussaint ou ensuite à la Mairie de Beauvais.

    Nos jeunes découvrent le monde de l ’aviation

  • Lorsqu’en fin d’année scolaire, leFestival des Écoliers nous entraîned'expositions en représentations,petits et grands nous montrent

    toute l’étendue de leurs talents et de leur créa-tivité. Pièces de théâtre, concerts, expositionsde photos ou de tableaux, présentation de des-

    sin animé... tous les groupes scolai-res sont en effervescence et prépa-rent avec fébrilité ce grand moment.A Beauvais, chaque élève partici-pera, au long de sa scolarité en

    maternelle et en primaire, à au moinsun projet. Le plus souvent deux, trois

    ou quatre…De longue date, la Ville et les ensei-

    gnants ont travaillé en commun pour pro-poser aux enfants des activités extraordi-

    naires.Les exemples les plus marquants sont, pêle-

    mêle, la participation aux Rencontres d'En-sembles de Violoncelles sous la direction deMstislav Rostropovitch, la présentation declichés lors de la IIème édition des Photaumna-les cet automne, de nombreuses représenta-

    16 • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005

    Dossier

    tions sur la scène du Théâtre du Beauvaisis…Tous ces projets ont pris place au cœur duContrat Local d'Éducation Artistique (CLEA). Mais on en dénombre de nombreux autresdans des domaines aussi différents que lessciences, la préservation de l'environnement,l'utilisation des nouvelles technologiesnumériques, le jardinage ou les séjours à lamer ou à la montagne.Véritable opportunité d'ouvrir son esprit surle monde et d'aiguiser sa curiosité, chaqueprojet est l'occasion de s'enrichir.Beauvais est une ville exceptionnelle dans cedomaine car peu de communes ont lesmoyens et la volonté d'offrir aux enfants sco-larisés autant de possibilités d'apprendre et des'exprimer différemment. C'est donc unevolonté forte qui a poussé l'équipe municipaleet les services scolaire, péri-scolaire et cultu-rel à s'engager dans cette aventure aux côtésdes enseignants et de leurs élèves et à consa-crer chaque année plus de 900 000 euros à la réalisation de ces actions.L'ensemble des projets menés en milieu sco-laire est intégré au Contrat de Ville.

    Richesse méconnue de la Ville,

    les projets éducatifs menés

    par les écoles se sont multipliés

    ces dernières années.

    Aujourd'hui, près de 220 projets

    inscrits dans des dispositifs

    éducatifs sont en cours. Et de

    nombreux autres sont mis en

    place par les enseignants au gré

    de leurs envies et de celles de

    leurs classes.

    Une véritable aubaine

    pour stimuler la curiosité

    et la créativité de tous,

    de la maternelle aux portes

    du collège.

    Sport, arts, scienceA Beauvais l'école sait tout faire

  • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005 • 17

    Dossier

    Aménagement adapté dutemps de l'enfant :

    ■ classes environnement et classes coopé-ratives (l'objectif est de permettre à tous lesenfants de Beauvais de partir au moins unefois pendant leur scolarité)■ actions menées dans le cadre des Réseauxd'Éducation Prioritaire fonctionnant surSaint-Jean et Argentine pour contribuer à laréussite scolaire des enfants en difficulté etrenforcer le lien entre les familles et l'école.

    Développement du civisme etdu sens des responsabilités :

    ■ Interventions de la police municipale,notamment pour sensibiliser les enfants à lasécurité routière■ Distribution du livret Citoyens du IIIème

    millénaire (réalisé par la Ville de Beauvais)à chaque enfant de CM1 et CM2

    Pour que cela fonctionne, cinq axes ont étédégagés :• favoriser un aménagement adapté du tempsde l'enfant• développer le civisme, le sens des respon-sabilités et de la vie sociale• favoriser le développement de la créativitépersonnelle et l'enrichissement culturel, laqualité de l'expression et de la communica-tion• développer la connaissance et la maîtrise deson corps• développer la curiosité, le sens du concretet l'esprit scientifique.Pour chacun de ces axes, on peut citerquelques projets qui illustrent concrètementla volonté affichée de sortir des sentiers battus et de mettre du tonus, de la vitalité etde l'imagination au cœur de chaque journéed'écolier.

    ■ Mise en place de Classes Citoyenneté quicomprennent notamment des visites auxAteliers de la Bergerette, à la caserne despompiers, au Tribunal, dans des entreprisesde Beauvais, à la Manufacture Nationale dela Tapisserie, au Musée Départemental, àl'Hôtel de Ville, au Comité Départementaldu Tourisme…

    Développement de lacréativité personnelle etenrichissement culturel :La Ville développe une politique diversifiéedans les domaines du spectacle vivant, de lalecture publique, de la photographie, des artsplastiques et du cinéma.Les activités d'éducation artistiques menéesavec les associations (Théâtre du Beauvaisis,Octuor de Violoncelles, Diaphane, cinémaAgnès-Varda, Le Labo - espace multimédia,l'Écume du Jour, le Théâtre de l'Orage, laBatoude, etc.) ainsi que le réseau des média-thèques, l'École Nationale de Musique et deDanse du Beauvaisis et l'École d’Art duBeauvaisis sont nombreuses.Les artistes en résidence à Beauvais (écri-vains, peintres, sculpteurs, photographes…)interviennent également dans les écoles..Toutes ces activités, tous ces projets prennentplace dans le Contrat Local d'Éducation Artis-tique (CLEA) et s'exposent, entre autres, lorsdu Festival des Écoliers.

  • Dossier

    18 • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005

    LEBESGUE/PRÉVERT Élémentaire :Les portails d’entrée ont été refaits ainsique l’enrobé des allées et les bordures detrottoirs. A l’intérieur, les sanitaires ont étérénovés et divers travaux de peinture dansles couloirs et le préau fermé ont été réali-sés par les Services Techniques de la Villede Beauvais.Montant des travaux : 83 677 €.

    BRIQUETERIE Maternelle/JULES VERNE Maternelle :Les entrées ont été refaites en enrobé ainsique les bordures de trottoirs A l’école JulesVerne, la clôture a été déplacée pour créerun sas de sécurité, permettant aux parentsde ne plus stationner sur la chaussée.Montant des travaux : 39 000 €.

    COUSTEAU Élémentaire :Toutes les menuiseries extérieures ont étéremplacées ainsi que les fenêtres de l’écoleélémentaire qui sont désormais en PVC eten double vitrage.Montant des travaux : 35 736 €.

    PAUL BERT Maternelle :Toute la menuiserie a été remplacée par duPVC double vitrage. La totalité du couloir aété repeinte. Dans 3 classes, des faux pla-fonds ont été posés et l’éclairage a été rem-placé. Le sol du dortoir a été changé. L’accèsprincipal de l’école a également subi destravaux qui ont permis d’y installer unerampe facilitant l’accès des personnes àmobilité réduite.Montant des travaux : 46 700 €.

    Pour la rentrée, les bâtiments des écoles aussi ont faitpeau neuve, grâce à un programme detravaux ambitieux

    Connaissance et maîtrise deson corps :

    ■ Mise à disposition des équipements spor-tifs de la Ville afin que les enfants aientaccès à des activités physiques et sportivesdiversifiées encadrées par des éducateurssportifs (par exemple : apprentissage dukayak au plan d'eau du Canada, initiation àl'escrime avec les clubs, etc.)■ Mise en place d'une véritable éducation àl'alimentation par le biais du programmeEPODE (prévention de l'obésité des enfants).

    Développement de l'espritscientifique et du sens duconcret :

    ■ En partenariat avec des associations(notamment Beauvais Argentine Aquario-philie, les Ateliers de la Bergerette et les Jardins Familiaux de l’Oise) sont menéesdes actions s'inscrivant dans les démarches“classe Eau” et “classe Environnement”(jardinage, mise à disposition d’aqua-rium...)■ Mise en place de classes Sciences (projetséducatifs sur les sciences et les techniques)■ Découverte du monde de l'entreprise avecla FACE (Fondation Agir Contre l'Exclusion)et mise en place de Passerelles Écoles -Entreprises.

    Chaque enfant pourra, au fil de sa scolarité,profiter de la dynamique ainsi mise en placepar la Ville et les enseignants.Cet engagement au cœur de l'éducation,cette énergie et ces moyens mis à dispositionpour que les élèves puissent se construire etouvrir leur esprit au monde sont la richessedu Beauvais de demain.

    ANDERSENMaternelle:Les sols en moquetteont été remplacés pardu PVC dans le dortoiret le centre de loisirs.

    CAMUS Maternelle :Dans le cadre des tra-

    vaux de chauffage programmés en 2005, leremplacement des radiateurs avait étéprévu. Suite aux problèmes rencontrés cethiver, il a été décidé de remplacer égale-ment leur tuyauterie d’alimentation.

    ROSTAND Élémentaire :Toute l’installation électrique a été refaitepar les ateliers municipaux ainsi que l’iso-lation de toutes les pièces sur une surfacede 850 m2.Montant des travaux : 25 600 €.

    PERRAULT Élémentaire :Une partie de la cour très endommagée vaêtre refaite ; dans un premier temps, les 4vieux peupliers ont été abattus.

    EUROPE Élémentaire :Divers travaux ont été réalisés pour unmontant de 27 664 €.

    LAUNAY Maternelle :Le groupe scolaire Launay faitactuellement l’objet d’une rénovationcomplète.

  • L’opération Eurovacances initiée cet été a rencontré un vif succès :

    elle sera reconduite en 2006, lors de petites et grandes vacances.

    Rens. : service éducation - 03 44 79 40 70

    BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005 • 19

    Dossier

    CA S’EST PASSÉ CET ÉTÉ …� L’OPÉRATION COUP DE POUCE VACANCESL’opération “Coup de Pouce Vacances”, destinée àaider financièrement, pour leurs vacances, lesjeunes demandeurs d’emploi, a connu cette annéeencore un franc succès. Les jeunes Beauvaisiensconcernés ont eu l’occasion de dresser un bilan decette opération avec Mme le Maire de Beauvais, etl’Adjoint au Maire chargé de la Démocratie Locale,de la Jeunesse et de la Redynamisation de la Ville,et de témoigner de l’intérêt de ce dispositif qui lesaide à gagner en autonomie tout en favorisantleur démarche citoyenne.En 2005, une soixantaine de dossiers “Coup dePouce Vacances” a été déposée et acceptée. Le principe de cette opération est qu’en échanged’une mission bénévole au sein d’une association de la ville ou d’un service public, les jeunes (de 16à 20 ans) se voient remettre des chèques-vacancespour une valeur de 120 €, leur permettant definancer le projet de vacances qu’ils ont présenté en déposant leur dossier de candidature.Pour remplir leurs missions, les jeunes ontmajoritairement choisi des associationsbeauvaisiennes ou les centres de loisirs de la Villeoù ils ont exercé les fonctions d’aide animateur.

    � L’ÉCOLE OUVERTE À SAINT-JEANRenouvelée cet été pour les élèves en difficulté,“l’école ouverte” de l’établissement Charles-Fauqueux a accueilli jusqu’au 15 juillet les jeunes du quartier St-Jean, avec un programme composéà la fois d’aide au travail et d’activités extra-scolaires. Basé sur une démarche volontaire desjeunes, cette initiative connaît un succèsgrandissant.

    � 31 BACHELIERS DÉCROCHENT LA MENTIONTRÈS BIEN À BEAUVAIS

    Prochainement à Beauvais ...

    LES PETITS CITOYENS DE BEAUVAISONT UN NOUVEAU MANUELD'ÉDUCATION CIVIQUE

    Tous les élèves de CM1 et de CM2 scolarisés à Beau-vais se voient remettre un livret intitulé Citoyens duIIIème millénaire. Réalisé par la Ville et l'InspectionAcadémique, ce livre est le support privilégié des coursd'éducation civique. Il présente Beauvais et ses envi-rons sous différents aspects et permet d'illustrerconcrètement les sujets tels que l'état-civil, l'urbanismeet l'environnement; les instances municipales…La nouvelle édition de ce livret vient d’être distribuéeaux écoliers.

    L'année 2006 marquera le 60ème anniversaire du début de lareconstruction de Beauvais. La Ville organise à cette occasionun jeu-concours ouvert aux 3-18 ans, dont tous les détailsseront donnés lors de la remise de la nouvelle carte au moisde décembre.

    Jeu-concours avec la carte Beauvais/Jeunesse 2006

    Voyages en Europe

  • 20 • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005

    Info agglo

    Tribune ouverte … à la Communauté d’Agglomération

    A propos de collecte des Depuis le 1er avril,

    le service de collecte des

    encombrants s’effectue,

    sur le territoire de

    la Communauté

    d’Agglomération du

    Beauvaisis, en porte à

    porte, sur rendez-vous

    après appel téléphonique

    des usagers.

    Consciente de la difficulté

    pour chacun des usagers

    de modifier ainsi ses

    habitudes, la Ville de

    Beauvais a souhaité faire

    le point et rappeler

    les nouvelles règles

    de ce service.

    QUI ?Le nouveau service de collecte des encombrants concerne l’ensembledes habitants de la Communautéd’Agglomération du Beauvaisis, quel que soit leur type d’habitat, à l’exception des professionnels(artisans, commerçants,administrations, PME, PMI …)

    QUOI ?Entrent dans la dénomination “objetsencombrants”, l’ensemble des objetsd’équipement ménager qui, en raisonde leur poids, de leur volume ou deleur nature ne peuvent être présentésdans les mêmes conditions que les déchets ménagers.

    Nature des objets encombrants :

    MATÉRIAUX OBJETSFerrailles Lave linge

    Réfrigérateur - CongélateurAppareils de cuissonChauffe-eau électriqueCarrosserieVélo …

    Bois et dérivés Portes et fenêtresMeubles

    Gravats Sanitaires (éviers, W.C, lavabos …)

    Textiles et divers MatelasCanapés SommiersMoquette …

    Produits électroniques T.V.VidéoMatériels informatiquesJouets …

    dans la mesure où ils proviennent exclusivement des ménages et des habitations.

    Ne sont pas compris dans la dénomination“objets encombrants” : • les gravats issus des travaux desparticuliers ;• les déblais, gravats, décombres oudébris provenant des travauxpublics ou privés ;• les déchets fermentescibles :déchets ménagers, déchets verts,branchages … ;• Les déchets ménagers spéciaux :peinture, huile de vidange, piles,batteries, pneumatiques, acides,produits phytosanitaires … ;• Les débarras dont le volumeunitaire généré par le particulier estsupérieur à 3m3 (hors habitatcollectif).

    Cette énumération n’est pas

    limitative, et des matières non-

    dénommées pourront être assimilés

    par la Collectivité aux catégories

    spécifiées ci-contre.

  • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005 • 21

    Info agglo

    du Beauvaisis

    encombrants...

    COMMENT ?1- Par apport volontaire à ladéchetterie de BeauvaisCette démarche est bien sûrtoujours possible.2- ou sur appel téléphonique : sur appel téléphonique de l’usager,la CAB note son adresse, les quantités estimatives présentéeset fixe une date de rendez-vous,selon des secteurs pré-définis.

    3- Ramassage : l’usager doitprésenter ses objets encombrantssur le trottoir, le jour du rendez-vous pour 8h00. Les agents encharge de la collecte ne sont pashabilités à rentrer chez lesparticuliers. Le service est limitéà 3m3 par semaine et par foyer.

    QUAND ?1- Le jeudi2- Obligatoirement après 7h003- Le délai maximum entre la prise de rendez-vous etl’intervention à domicile est fixé àune semaine pour l’habitatcollectif de Beauvais, et à 3 semaines à 1 mois pour l’habitatindividuel.

    OU ?A votre porte !

    REMARQUESIMPORTANTES� Les objets encombrants déposéssur la voie publique et n’ayant pasfait l’objet d’une prise de rendez-vous par leur propriétaire neseront pas ramassés.

    � Lorsque des déchets sontabandonnés, l'autorité municipalepourra procéder à une mise endemeure du ou des responsables,lorsqu’ils sont identifiables. Le délai de réalisation imparti dans la mise en demeure tiendra compte du volume du dépôt des déchets àenlever, du nettoiement de la surfacesalie et de la remise en état de la voirie, en application de laréglementation en vigueur. Ce délaine pourra, en tout état de cause, êtresupérieur à 12 heures à compter de la date de la mise en demeure.

    � En cas du refus du responsabled’intervenir dans les délaisimpartis par la mise en demeure, il sera procédé à l'enlèvementd'office des déchets et aunettoiement des salissures auxfrais du ou des responsables dudépôt des déchets, en plus dessanctions pénales applicables àces infractions et de l'action civileexercée en réparation despréjudices directs ou indirectsportés aux intérêts collectifs.

    � Dans le cas de dépôts ou desalissures présentant un danger gravepour la sécurité ou la salubritépublique, le maire pourra ordonnerd'office et immédiatementl'enlèvement des déchets aux fraisdu responsable.

    � Les déchets encombrants quel’usager abandonne en les confiant à la collectivité pour la collectedeviennent propriété de cettedernière.

    E nsemble unique en France, l’ancienne Maladreriedes XIIème et XIIIème siècles est un joyau de notrePatrimoine, et l’un des plus remarquables exemples del’architecture hospitalière du Moyen-Age. Souhaitant de tout cœur faire revivre ce haut lieu, la Com-munauté d’Agglomération du Beauvaisis s’est engagée àla restaurer pour en faire un lieu phare de vie culturelle.Dès la fin de l’année 2005, une 1ère tranche de travaux vaêtre lancée.La fondation du Patrimoine de Picardie s’est associée àcette démarche, et propose à chacun d’entre nous d’entrerdans l’histoire en aidant à faire revivre ce joyau historique.

    Particulier ou entreprise, votre don estdéductible del’impôt.Tous renseignements auprès de la Fondation du PatrimoineDélégation de PicardieAbbaye de Royaulieu60 200 COMPIEGNETél. : 03 44 86 20 [email protected]

    REDONNONS VIE À LA MALADRERIEST-LAZARE !La Communauté d’Agglomération duBeauvaisis, en par tenariat avec laFondation du Patrimoine, vient de lancerune souscription destinée à soutenir larestauration de la Maladrerie Saint-Lazare.

  • Fêtes de quartiers

    CultureJOURNÉES DU PATRIMOINE

    DOMINIQUE DE VILLEPIN, PREMIER MINISTRE,MARQUE SES “100 JOURS” À BEAUVAIS

    M. DE VILLEPIN À LA RENCONTRE

    DES JEUNES AU LYCÉE COROT

    LE PREMIERMINISTRE ACCUEILLIOFFICIELLEMENT...

    ARGENTINE...

    ... EN MUSIQUE !

    22 • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005

    Beauvais en images

    ST LUCIEN

    VOISINLIEU

    ST JEAN... AU CŒUR DE LA VILLE

  • ANNIVERSAIRE DE LA LIBÉRATION DE BEAUVAIS

    BEAUVAIS VILLE D’ACCUEIL POUR LE 5eCONGRÈS NATIONAL DES MANAGERS

    Sports

    DÉPART DU COMMISSAIRE JOLIBOIS

    LE FORUM DES ASSOCIATIONS

    LA MAISON GRÉBER REVIT...

    LES PHOTAUMNALES

    MOTONAUTISME

    Beauvais en images

    LES 10 HEURES DU BADMINTON

    TOUR DE FRANCEDES GRANDS-MÈRESAUTOMOBILES

    SPORTS EN FÊTE... POUR TOUS

    ... ET POUR TOUSLES GOÛTS !

    BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov • 23

  • 24 • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005

    des quartiersE

    n d

    ire

    ct

    QUARTIER SAINT-JUST DES MARAIS

    • Travaux d'accès et installation de sanitairespour personnes à mobilité réduite au Pland'eau du Canada (base nautique)

    QUARTIER SAINT-JEAN

    • Rénovation et extension du groupe scolaire A. et M. Launay• 1ère tranche des travaux de viabilité du lotissementAgel, rue de Sénéfontaine

    QUARTIER SAINT-LUCIEN

    • Réfection complète à neuf du squareVauban, rue des Acacias

    IL SE PASSE DANS VOTRE

    Les fouilles près du Musée de la Tapisserie

    rue du 51ème Régiment d'Infanterie

    CENTRE-VILLE

    • Requalification de la Place des Halles• Travaux de sécurité et derénovation au Théâtre du Beauvaisis• Restauration des vestiges de la collégiale Saint-Barthélémy• Mise en souterrain du réseau EDF – BT et éclairage public rue du 51ème Régiment d'Infanterie

  • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005 • 25

    QUARTIER DE MARISSEL

    • Restauration de l’Orgue de l’Eglise deMarissel• Rénovation de l'Espace Pré-Martinet(2ème tranche)

    • Construction du Complexe Aquatique au Parc Marcel-Dassault• Construction d'une tribune vestiaire au stade Ladoumègue• Travaux d'éclairage public et réfection des trottoirs (1ère tranche)rues des Jonquilles, des Camélias et des Primevères

    TOUJOURS QUELQUE CHOSE QUARTIER

    QUARTIER NOTRE-DAME-DU-THIL

    QUARTIER ARGENTINE

    • Requalification d’espaces publics (parkings, trottoirs…)• Renouvellement du réseau gaz rue du Clos Forest• Réfection complète de l'aire de jeux rue de Sologne• Requalification de l'îlot OPAC et aménagement desabords, rue des Vignes• Construction d'une salle d'entraînement en annexe del'Elispace

    +

    � QUARTIER SAINT LUCIEN - Maison de Quartier -2 rue de la TourLucienne BERTIN : 1er et 3ème mercredi de 14h à 15hClaire BEUIL : 2ème et 4ème mardi de 17h30 à 19h

    � QUARTIER DE SAINT-JUST DES MARAISMAISON DE QUARTIERMichèle BENNEZON et Armand BORGNE en alternance : Mercredi de 14h à 16h

    � QUARTIER NOTRE DAME DU THIL98 RUE NOTRE DAME DU THILPaquerette SENE : Jeudi de 14h à 16h

    � QUARTIER DU CENTRE VILLE HÔTEL DE VILLE – RUE DESGROUXD. LECLERCQ, C. THIEBLIN ou H. DROIT en alternance : Vendredi de 14h à 16h

    � QUARTIER MARISSELANCIENNE MAIRIEMarie-Anne FIZET-GORIN et Claire LEROYen alternance : Samedi de 10h à 11h30

    � QUARTIER DE VOISINLIEUANCIENNE MAIRIECécile LALOI : 1er et 3ème Jeudi du mois de 19h à 20hSébastien CHENU : 1er Samedi du mois de 9h30 à 10h30

    � QUARTIER ARGENTINE ESPACE ARGENTINE - RUE DU MORVAN Alphonse BEUVE : Lundi de 15h à 17h00Ali DJENADI : Mercredi de 17h à 18h30 Agnès PETIT : 1er et 3ème Samedi de 11h à 13hRichard HAUDOIRE :- Mardi 4 octobre de 18h00 à 19h00- Vendredi 14 octobre de 17h30 à 18h30- Mardi 18 octobre de 18h00 à 19h00- Vendredi 28 octobre de 17h30 à 18h30- Mardi 15 novembre de 18h00 à 19h00- Vendredi 25 novembre de 17h30 à 18h30- Mardi 29 novembre de 18h00 à 19h00

    À L'ASCA Élisabeth LESURE : mercredi de 10h à 11h30

    � QUARTIER SAINT-JEANMEFLucienne BERTIN : 1er et 3e Mercredi de 10hà 12h à partir du 3 novembreVéronique MERCIER : 2ème et 4ème vendredide 18h à 19hGinette WEPPE : 3ème Samedi du mois

    Permanences des Elu(e)spar quartier

    LES ÉLUS À VOTRE ÉCOUTE

    Réfection de l’école Camus cet été

  • On dit que …Vrai/faux

    Santé

    EPODEEPODE

    Il paraît que le lait est une boissonqu’on peut boire à la place de l’eau.� Le lait est avant tout un aliment car il apportedes éléments nutritifs au corps. La seule boisson indispensable est l’eau.

    Il paraît qu’un yaourt est un dessert.� Le yaourt n’est pas en soi un dessert, il est classédans les produits laitiers tout comme le fromage,le fromage blanc et les petits suisses. Un dessert équilibré c’est un fruit ou une compotede fruits.Il est recommandé de consommer un produit lai-tier par repas et de l’associer avec un fruit (et detemps en temps on peut s’accorder une douceur :une part de tarte ou de flan par exemple).

    Il paraît que les yaourts au bifidus, auL Caséi, … sont meilleurs pour la santéqu’un yaourt ordinaire.� Un yaourt nature (même le plus simple) ren-ferme des bactéries bénéfiques pour le corpshumain. Les yaourts au bifidus, au L Caséi, …contiennent une bactérie supplémentaire.Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, iln’est pas indispensable d’acheter ces yaourts ven-dus généralement plus chers.

    Il paraît qu’un yaourt aux fruits équi-vaut à un yaourt nature et à un fruit.� Un yaourt aux fruits est bien plus sucré que l’ensemble “yaourt nature + fruit”. La quantité de fruits présente dans ce type de yaourt est négli-geable et on ne retrouve aucun des éléments béné-fiques du fruit (fibres, vitamines et minéraux).Il vaut donc mieux couper des tranches de pêchedans un yaourt nature que d’acheter un yaourt auxfruits industriel, qui reste bien trop sucré.

    Information de sourceinconnue, la rumeur est

    responsable de la diffusion denombreuses fausses idées.

    On ignore d’où elle vient. On ne sait pas où elle va. Mais

    elle est tellement coriacequ’on finit par y croire.

    Elle est partout et touchetoutes les disciplines.

    L’alimentation ne fait pasexception et de multiples

    idées reçues colportées se propagent rapidement par

    le bouche à oreille sans être vérifiées, et persistent

    par la suite. Face à la diffusion de

    ces informations erronées, le consommateur ne

    s’y retrouve plus.Pour tenter de déraciner ces

    préjugés, voici quelquesexemples flagrants de

    rumeurs qui circulent suivis dedémentis ou de précisions.

    Halte à la rumeur

    Il paraît que les féculentsfont grossir. Quand on faitun régime, on doit suppri-mer toute source de féculents(pain, pommes de terre, pâtes…).� Longtemps accusés de faire grossir, les fécu-lents réintègrent depuis peu leur place dans lecadre d’une alimentation équilibrée (et dans lesrégimes amaigrissants !). Ils doivent être consom-més à chaque repas en fonction de l’appétit, car ilspermettent de fournir de l’énergie toute la journée.C’est peut-être tout simplement ce que l’on metsur le pain, ce que l’on ajoute dans les pâtes ou leriz qui fait grossir !

    Il paraît que la pomme de terre est unlégume.� La pomme de terre appartient tout comme lepain, les pâtes, le riz, la semoule ou les légumessecs à la famille des féculents, elle n’est donc pasun légume.

    Il paraît que les biscottes sont pluslégères que le pain.� Les biscottes contiennent, contrairement aupain, des graisses et des sucres simples. Mieuxvaut donc manger du pain.

    Il paraît qu’il ne faut pas manger d’orange, de clémentines ou de kiwi lesoir.� Il s’agit davantage d’une intolérance de certainsindividus au fruit lui-même le soir que d’une véri-table action de la vitamine C. On peut doncconsommer des fruits riches en vitamine C le soir.Cela n’empêche pas de dormir.

    26 • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005

    Il paraît que les crèmes-desserts sontdes produits laitiers.� Les crèmes-desserts sont surtout des produitsriches en sucre et en graisses. Il est préférablede les réserver pour des occasionsexceptionnelles et deconsommer les produitslaitiers nature les plussimples.

  • Ce ne sont là que quelques-unes desnombreuses rumeurs qui circulent.Nous espérons avoir contribué àtordre le cou à certains préjugés !

    Votre information EPODE revientdans le prochain bulletin où nousvous parlerons de l’aliment dutrimestre : les fruits.

    Il paraît qu’un jus de fruits est aussisucré qu’un fruit.� Un jus de fruits est bien plus sucré qu’un fruit(même les jus de fruits 100% pur jus sans sucreajouté, dans lesquels il y a peu de pulpe et où lesucre est par conséquent concentré par rapport auvolume total). En moyenne, on comptabilise 17morceaux de sucre par litre !En effet, le jus de fruits contrairement au fruit necontient presque plus de fibres.

    Il paraît que les épinards sont riches enfer.� Il s’agit ici d’une erreur de virgule dans le tauxde fer contenu dans les épinards, commise il y abien longtemps mais qui continue de faire son petitbout de chemin.Pour l’apport en fer, mieux vaut consommer unepart de viande, de boudin noir ou des lentilles.

    Il paraît que le poisson nourrit moinsque la viande.� Le poisson ne nourrit pas moins que la viande.Il est seulement digéré plus rapidement, laissantainsi une impression de plus grande légèreté auconsommateur.

    Il paraît que la viande donne de laforce et de l’énergie.� Il faut manger de la viande principalement pourson apport en protéines (éléments bâtisseurs etrégénérateurs du corps) et en fer. L’énergie dontnous avons besoin nous est apportée par une ali-mentation équilibrée. Un excès de viandes et unecarence en n’importe quel autre élément seraientpréjudiciables à notre équilibre et donc à notreénergie.

    Il paraît qu’il faut manger de la viandeau déjeuner et au dîner.� Une portion par jour est suffisante pour cou-vrir nos besoins.

    Il paraît qu’il est bien de cuisiner uni-quement à l’huile d’olive.� L’huile d’olive doit être complétée d’huile decolza. Le mieux est de cuisiner à l’huile d’olive etde réserver l’huile de colza pour les crudités et lessalades.

    Il paraît que quand on fait un régime,il faut supprimer toutes les matièresgrasses.� Il faut les limiter car elles sont très caloriques.Deux cuillères à soupe d’huile par jour sontSUFFISANTES mais aussi INDISPENSA-BLES.

    Il paraît que l’huiled’olive est moinsgrasse que les autreshuiles.� Toutes les huiles ont lemême nombre de calories.Elles sont composées à100% de graisses.

    Il paraît que la margarine est moinsgrasse et moins calorique que lebeurre.� La margarine n’est pas moins grasse que lebeurre. C’est une matière grasse d’origine végé-tale tandis que le beurre est d’origine animale. Cequi la différencie du beurre, c’est la qualité desgraisses, qui est mieux répartie : elle contientdavantage de “bonnes” graisses et moins de “mau-vaises”.

    Il paraît qu’on peut manger des vien-noiseries chaque jour.� Les viennoiseries ne sont pas des produitscéréaliers. Ce sont des aliments très gras (environune petite plaquette de beurre de 15 gr dans uncroissant) et très sucrés. Il faut donc les garderpour des occasions spéciales et préférer le painchaque matin sur la table.

    Il paraît que pratiquer une activité phy-sique coûte cher. Il faut du matériel,des chaussures et des vêtements spé-ciaux… et même parfois payer pour uti-liser des installations sportives.� On peut faire de l'exercice physique presquepartout sans matériel ! Monter les escaliers, fairedu vélo sont d'excellentes activités physiques d'appoint, tout comme faire du ménage, jardiner oubricoler. La marche, qui est sans doute l'exercice

    physique le plus pratiqué et le plus vivementrecommandé, ne coûte absolument rien. Il n'y a pasbesoin d'aller dans un gymnase, une piscine ou uneinstallation sportive particulière pour faire del'exercice physique. La promenade avec lesenfants ou avec le chien constitue un excellentmoyen de se bouger sans dépenser un sou. Et enplus, ce peut être un moment convivial !

    Il paraît qu’un produit vendu plus cherest de meilleure qualité.� Pas forcément. Le prix n’est pas garant de laqualité. Il ne faut pas hésiter à comparer les pro-duits entre eux.

    Il paraît qu’on peut faire confiance auxallégations nutritionnelles inscritessur les emballages des produits.� Les allégations nutritionnelles inscrites sur leproduit sont parfois trompeuses :• Un produit peut vanter un bénéfice pour mieuxen cacher un inconvénient. Par exemple, le choco-lat light affiche un pourcentage de 2% de sucremais renferme néanmoins une grande quantité degraisses. • Il peut aussi afficher une information qui restevalable pour toute la classe d’aliments, mais la pré-senter comme faussement exclusive. Un yaourtpeut vanter sa richesse en calcium. Cependant,tous les produits laitiers renferment du calcium.

    Il paraît qu’on peut manger des pro-duits allégés à volonté.� Léger en sucre ne signifie pas “sans sucre nicalories”. De même léger en graisses ne signifiepas “sans graisses et pauvre en calories”. Conclu-sion : si on en mange trop, les produits allégés fontgrossir. D’autre part, un produit allégé en sucrepeut cacher une grande quantité de graisses etvice-versa.

    Les repasIl paraît que 2 grands repas par jour fontmoins grossir que 4 petits.� Il vaut mieux faire 4 petits repas équilibrés (et oui,le goûter n’est pas interdit même pour les adultes)que deux gros repas où le corps compensera etstockera les repas déficients sous forme de graisses.

    Il paraît que lorsqu’on saute un repas, on maigrit.� Sauter un repas ne fait pas maigrir, bien aucontraire. Quand, on saute un repas, on compense aurepas suivant, c’est-à-dire que l’organisme stocke desgraisses, fait des réserves lors du repas suivant.

    Il paraît qu’il faut boire quand on a soif.� Il faut boire avant d’avoir soif. La soif traduitdéjà un début de déshydratation. Le conseil est detoujours avoir une petite bouteille d’eau sur soi et debien s’hydrater, surtout en période de forte chaleur.

    Il paraît qu’il ne faut pas boire d’eaupendant les repas.� Rien ne contre-indique de boire de l’eaupendant le repas. L’eau, prise pendant le repas,remplit juste le ventre.

    BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005 • 27

  • 28 • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005

    BEAUVAIS POUR TOUSBEAUVAIS CITOYENNE ET SOLIDAIRE

    BEAUVAIS UNION

    “LA NOTE SERA SALEE !”“Il ne suffit pas d’étaler du goudron, de multiplier les brochures d’auto-promotion, etde couper des rubans mais il faut dire comment on va payer !” a pointé la Gauche lorsdu Compte Administratif 2004 .Il est vrai que les beauvaisiens peuvent s’inquiéter pourles finances de leur Ville : pour couvrir ses 20 millions d’euros de dépenses d’équipe-ment en 2004, Mme Cayeux a été obligée de recourir à 90% à l’emprunt, car ellene peut quasiment plus dégager de marge sur le reste du budget ! Du jamais vu ! Et le pire est à venir puisque de très lourdes dépenses sont prévues avec une explosionprévisible de l’endettement . “C’est çà ou augmenter les impôts” a répondu MmeCayeux. Sauf qu’il faudra bien rembourser un jour. Et l’on parle déjà de la créationd’une Taxe Ordure Ménagère sur les ménages…pour après les Municipales ! Et si onarrêtait les dégâts ?

    Mme CAYEUX ET SES FICHES Quand Mme Cayeux est à cours d’argument au Conseil , elle sort ses fiches et met surla table la vie privée des élus de gauche : des pratiques inacceptables qui rabaissent ledébat politique et qui commencent à indisposer certains dans sa majorité.

    ENTRE VALSE ET FRACTURESIncapable de garder plus d’un an le 1er adjoint qu’elle avait imposé, faisant valser 3Directeurs généraux de la Ville en 3 ans, faisant fuir de nombreux cadres municipaux,mettant sur la touche son Adjointe à l’Action Sociale, Agnès Petit, Mme Cayeux révèlesa difficulté à animer une équipe .D’ailleurs, le nouveau 1er Adjoint, M.Preteseille, n’aété élu que de justesse : 9 voix lui ont manqué, illustration des fractures qui traversentla majorité, lassée d’une gestion autoritaire et du poids du cabinet du Maire.

    LE MARCHE “NETTOYE” ?“Tous les commerçants pourront-ils revenir sur la Place des Halles après les travaux ?”a demandé la Gauche. Mme Cayeux refuse de s’engager. Près d’un tiers des marchandsactuels pourraient rester sur le carreau. Est-ce ainsi qu’on va “redynamiser” le com-merce en centre-ville ?

    Faites nous part de votre point de vue en nous écrivant à “Mairie de BEAUVAIS”.

    André ALLUCHON. Thierry AURY. Régis LECURU. Fatima LEFRANC.

    GROUPE DES ELUS SOCIALISTES ET RÉPUBLICAINS“Villepin-Cayeux : les illusionnistes”Après la venue du 1er Ministre, Dominique de VILLEPIN, au Lycée Corot, le 8 sep-tembre dernier, les élus socialistes de Beauvais souhaitent rappeler qu’en 1998 et 1999,ce sont Walter AMSALLEM, Maire de Beauvais, Sylvie HOUSSIN, Conseillère Géné-rale, Yves ROME et Béatrice MARRE, députés, qui ont sollicité le Conseil régional dePicardie pour demander et obtenir la reconstruction du Lycée COROT.Les élus de Beauvais répondaient ainsi favorablement aux demandes répétées des pro-fessionnels du bâtiment et de leur Fédération régionale qui déploraient avec raison queles nombreux emplois à créer ne puissent l’être faute d’un établissement suffisammentattractif dans l’ouest du département. Ce projet de reconstruction offrait du même coup une solution aux difficultés et auxcraintes maintes fois exprimées par les enseignants du lycée, en grève à plusieurs reprises,et les élèves, quant aux conditions catastrophiques d’apprentissage. La reconstruction de cet établissement à Saint-Jean, sur le site de l’ancien lycée dans undélai très court de deux années seulement, est donc à porter au crédit de l’équipe muni-cipale d’union de la gauche. Ce rappel est nécessaire alors que si souvent, Mme CAYEUX tente de s’appropriersans vergogne les réalisations et les succès de ses prédécesseurs, omettant systémati-quement de mentionner que tel ou tel équipement ne doit pourtant rien à son action àelle. Cela, les Beauvaisiens doivent le savoir.Tout comme ils doivent savoir combien il est curieux que Dominique de VILLEPIN aitle culot de venir faire son autopromotion à Corot en matière de formation ; 1er Ministre,il conduit un gouvernement qui supprime des milliers de postes d’enseignants (en plusde la suppression ces dernières années de 60000 emplois d’aides éducateurs), quiasphyxie financièrement tous les dispositifs d’insertion et de lutte contre l’illettrisme,et qui s’apprête à transférer, sans contrepartie financière, des milliers d’agents tech-niques et de service oeuvrant dans les collèges et les lycées, vers les départements et lesrégions.Décidément, qu’il s’agisse de l’actuel 1er Ministre ou de l’actuelle Maire de Beauvais,c’est vraiment le règne des illusionnistes auquel assistent dans la douleur les Beauvaisienscomme l’ensemble des Français.

    “Péril en la République”De nos jours, il est d’actualité d’utiliser le terme de Citoyen à tout propos alors qu’il aun sens bien précis.Il définit un ensemble de Droits et de Devoirs qui caractérise notre République.Le Citoyen est un sujet de droit. Il dispose à ce titre de droits civils. Il jouit des libertésindividuelles, la liberté de conscience et d’expression, la liberté d’aller et de venir, dese marier, d’être présumé innocent si la police l’arrête et présenté à la justice, d’avoirun avocat pour le défendre. Il dispose des Droits politiques, en y participant et être can-didat à toutes les fonctions publiques.En contre-partie, il a l’obligation de respecter les lois, de participer aux dépenses collectives en fonction de ses ressources et de défendre la République dont il est membresi elle est menacée.Le citoyen réclame de la République le respect de ses droits parce que la Républiqueréclame du citoyen certains devoirs.De ses droits et de ses devoirs le Citoyen est détenteur d’une part de la souverainetépolitique. Ce sont les Citoyens d’une République, qui par l’élection, choisissent lesgouvernants. Les décisions prises par les élus doivent être exécutées.Les membres de notre République sont juridiquement et politiquement égaux, quellesque soient leurs origines et leurs caractéristiques.En tant qu’élu par le Peuple Républicain, ma responsabilité est d’y veiller aussi bienauprès de mes collègues politiques que de mes concitoyens.Certains ont pris l’habitude d’oublier leurs devoirs envers la République, n’hésitent pasà réclamer à outrance leurs droits. Cette attitude anti-Républicaine risque à court termede mettre en péril notre Citoyenneté, qui repose sur l’idée de l’égale dignité de tous lesêtres humains.“Nous sommes un pays en désordre.Combien de Français, dans tous les milieux, tirent de leur côté, se débrouillent et,parmi leurs obligations, en prennent ou en laissent à leur gré !Il en résulte un immense gaspillage, un effondrement honteux de la moralité, unmanque d’estime réciproque entre catégories et entre individus, une ambiance descandale, de scepticisme, de dégoût qui nous fait douter de nous-mêmes et nous dimi-nue chez les autres”.Général de Gaulle.A méditer,

    Richard Haudoire

    “Ethique et Sincérité”Dans un monde qui évolue sans cesse, avec des incertitudes de plus en plus grandes,notre cité doit demeurer une ville à visage humain où nous pouvons échanger, dialo-guer et construire ensemble.

    Cette vision d’une ville où les hommes agissent pour d’autres hommes, dans un espritde sincérité et avec beaucoup d’humanisme, est celle que Beauvais Pour Tous proposeaux Beauvaisiens.

    Une ville démocratique où les opinions s’expriment, les avis sont écoutés, où le plura-lisme est une réalité quotidienne. Il ne sert à rien de vouloir faire le bonheur descitoyens contre leur opinion, mais bien au contraire il faut les associer très régulièrementaux décisions qui engagent l’avenir de notre ville.

    A Beauvais Pour Tous, nous sommes au service de nos concitoyens, à leur écoute etsurtout proches d’eux.

    Qu’il nous arrive de nous tromper dans des choix de gestion locale, et nous le reconnais-sons volontiers, par respect pour nos détracteurs, à condition toutefois qu’ils agissentavec sincérité et qu’ils soient uniquement guidés par l’intérêt général.

    Chaque décision, chaque projet, chaque initiative de l’équipe municipale BeauvaisPour Tous est empreinte d’un sens aigu du respect de l’intérêt général, de ce qui est bonpour notre ville et ses habitants.

    C’est dans cet esprit humaniste, avec le respect de nos concitoyens, que les élus Beau-vais Pour Tous travaillent au service des Beauvaisiens, avec une volonté de rassembler,au-delà des clivages partisans et des étiquettes politiques, afin de gérer efficacement etsereinement notre ville.

    Il est pour nous essentiel de pouvoir mettre en conformité nos promesses avec des actestout en agissant avec éthique et en toute transparence.

    En nous confiant l’honneur d’exercer la gestion des affaires de la commune, nos conci-toyens nous ont également délégué leur confiance et leur espoir dans l’avenir.

    Nous avons le devoir d’agir pour chacun d’entre eux, avec sincérité et éthique, pour favo-riser l’expansion de notre ville et leur offrir le bonheur auquel ils aspirent naturellement.

    Expression politique

    Ces propos sont sous la stricte responsabilité de leurs auteurs. Loi de démocratie de proximité (27/02/2002)

  • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005 • 29

    Sclérose en plaques, ne

    restez pas isolés,parlons-en

    La NAFSEP (AssociationFrançaise des Sclérosés en

    Plaques) propose desgroupes de paroles pouraider les malades et leursfamilles à faire face à la

    solitude et au désarroi, auxproblèmes du quotidien.Les groupes de parole

    se font en présence d'un psychothérapeute,

    M. J.-J. Voyeux, qui facilitel'expression et régule les interactions entre

    les participants. Une règlede discrétion absolue

    garantit la libre circulationet le respect de la parole

    de chacun.Ce groupe fonctionne grâce

    au soutien financier de la CPAM de Beauvais.

    Une participationsymbolique de 2 € est

    demandée à chaque séance.Samedi 5 novembre

    et samedi 3 décembre de 13h 30 à 15h30

    à l’Espace Argentine, rue du Morvan.

    Renseignements : 03 44 81 72 75 –03 44 58 66 74

    L'association Vacances

    Pour Tous organise un séjour

    pour les enfants et les

    adolescents à Védrines-St-Loup

    (Cantal). Activités : rafting,

    canoë-kayak, activités

    artistiques, équitation

    Pour plus de renseignements,

    contactez Stéphanie à

    Vacances Pour Tous 60,20 Bd Jules-Brière 60000 Beauvais 03 44 15 32 00 [email protected]

    Vacances Pour Tous

    Octobre

    S 1 St-JacquesD 2 St-JacquesL 3 LesageM 4 RenardM 5 J.-Rostand J 6 Biakou V 7 GambettaS 8 AudegondD 9 AudegondL 10 LombardM 11 PheulpinM 12 J.-HachetteJ 13 CoffinetV 14 Ferrandier

    S 15 CaronD 16 CaronL 17 St-JacquesM 18 TétardM 19 CaronJ 20 MoquetV 21 LesageS 22 BécirovskiD 23 BécirovskiL 24 DewaeleM 25 MarisselM 26 BécirovskiJ 27 AudegondV 28 J.-RostandS 29 Lesage

    D 30 LesageL 31 Renard

    Novembre

    M 1 RenardM 2 BiakouJ 3 LombardV 4 J.-HachetteS 5 renardD 6 RenardL 7 PheulpinM 8 CoffinetM 9 DewaeleJ 10 BiakouV 11 Biakou

    S 12 J.-RostandD 13 J.-RostandL 14 GambettaM 15 FerrandierM 16 TétardJ 17 MoquetV 18 MarisselS 19 Biakou D 20 BiakouL 21 St-JacquesM 22 AudegondM 23 CaronJ 24 PheulpinV 25 LesageS 26 Lombard

    D 27 Lombard

    L 28 Renard

    M 29 J.-Rostand

    M 30 Biakou

    Décembre

    J 1 Bécirovski

    V 2 Gambetta

    S 3 Pheulpin

    D 4 Pheulpin

    L 5 Lombard

    M 6 J.-Hachette

    M 7 Coffinet

    Service de garde des pharmacies de Beauvais pour les moisd’octobre à décembre (de 19h à 19h le lendemain).

    Infos services

    Adresses :

    AUDEGOND41, pl. Jeanne-Hachette(03 44 45 03 80)

    BECIROVSKI 158, rue St-Just-des-Marais(03 44 11 43 20)

    BIAKOU1, Ctre commercial St-Lucien (03 44 45 20 23)

    JEAN-ROSTANDAv. Jean-Rostand (03 44 02 33 93)

    CARON 40, Av. du 8 mai 1945 (03 44 10 33 10)

    COFFINETCtre commercial ChampsDolents (03 44 05 68 33)

    JEANNE-HACHETTE9, pl. Jeanne-Hachette(03 44 45 01 46)

    DEWAELE117 bis, rue de Calais (03 44 45 14 36)

    FERRANDIER31, rue de la Madeleine(03 44 45 01 20)

    GAMBETTA36, rue Gambetta (03 44 48 16 69)

    LESAGE16, rue Saint-Pierre (03 44 45 01 44)

    LOMBARD1, rue de la Procession (03 44 02 39 33)

    MOQUET19, rue des Jacobins (03 44 45 07 03)

    MARISSEL37, rue de Clermont (03 44 45 13 02)

    PHEULPINRue Sénéfontaine (03 44 02 15 82)

    RENARD30, rue des Jacobins (03 44 45 04 03)

    ST-JACQUES73, rue du Faubourg St-Jacques (03 44 02 02 16)

    TETARD2, pl. Jeanne-Hachette(03 44 45 04 84)

    Collecte de sanget de plasma

    Vous pouvez

    donner votre sang

    à l'Hôtel de Ville

    Samedi 12 novembre

    de 9h30 à 12h30 et

    de 14h à 16h

    Vous pouvez donner

    votre plasma,

    sur rendez-vous,

    à Notre-Dame-du-Thil

    Mercredi 26 octobre

    de 9h30 à 12h30 et

    de 14h à 16h30

    Mercredi 23 novembre

    de 9h30 à 12h30 et

    de 14h à 16h30

    La Ville de Beauvais vous rappelle que les travaux de bricolage et de jardi-nage utilisant des appareils à moteur ne sont autorisés qu'aux horairessuivants :• du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 19h30• le samedi de 9h à 12h et de 15h à 19h• les dimanches et jours fériés de 10h à 12hDe plus, nous vous rappelons qu'il est totalement interdit de brûler lestontes, feuilles et branchages. Tous les déchets verts doivent être jetésdans des sacs pour les déchets verts, disponibles à la CAB.

    UTILISATION DES TONDEUSES ET AUTRES ENGINS À MOTEUR

    Vous avez été victime deviolences, d'agression, de harcèlement ou encored'un accident de la route.Vous souhaitez obtenir une information juridique.Vous avez besoin d'unsoutien psychologique.L'association Entraide,affiliée à l'INAVEM (InstitutNational d'Aide aux

    Victimes Et de Médiation)vous accueille à Beauvais.Au Palais de Justice, du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.A l'Espace Argentine, le lundi de 9h à 12h et le mercredi de 14h à 17h.A la MEF (Saint-Jean), le mardi et le vendredi de 9h à 12h.

    A la Maison de QuartierSaint-Lucien, le jeudi de 14hà 17h.Au commissariatClémenceau, le lundi de 14h à 17h ; le mercredi de 9h à 12h ; le vendredi de 14h à 17h.Renseignements : 03 44 06 78 78

    Aide aux victimes

  • 30 • BEAUVAIS NOTRE VILLE • Oct-Nov 2005

    Infos services

    Si vous rencontrez des problèmes à propos de la distribution de notre magazine (non distribution ou distribution en retard), n’hésitez pas à contacter la société Adrexo à Beauvais

    ou prévenir notre service communication au 03 44 79 40 11

    Le restaurant des écoliers Proposition de menu pour le soir par EPODE

    OctobreL 3 Salade cœur de palmier vinaigrette Potage poireaux/

    Paëlla à l'espagnole * pomme de terrePetits suisses nature Chou-fleur vinaigrette

    Quartiers d'orange

    M 4 Segments de pomelos Endives au jambonNuggets de poulet/citron Duo de pommesFrites au fourCompote pommes/cassis

    M 5 Salade composée Salade verte à l'huile de noixRosbeef mayonnaise Crêpes salée et sucréePrintanière de légumes Yaourt aux raisins Prunes vertes

    J 6 Pizza mozzarella Concombre bulgareLonge de porc rôtie Spaghettis sauce tomateHaricots beurre à l'ail doux Compote de poiresRaisin noir

    V 7 Salade carottes/ Potage courgettes/carotteschou rouge vinaigrette Pommes de terre au gouda Filet de perche beurre blanc vinaigretteEpinards à la crême et aux croûtons PrunesGrillé aux pommes

    L 10 Salade batavia mimosa gruyère Tomates à la fétaBlanquette de veau Jardinière de légumesPurée Crécy maître d'hôtel Pomme au four à la cannelleFruits de la passion

    M 11 Salade tropicale Potage cresson/p.de terreChili con carne Courgettes grâtinéesCrème aux oeufs noix de coco Fromage blanc aux fruits

    M 12 Chou grâtiné au maroille Carottes râpéesOmelette Lasagnes ux épinardsPetits pois à la française Yaourt à la confitureOrange

    J 13 Salade mexicaine Velouté de tomatesCuisse de canette aux herbes Haricots verts vinaigretteGratin dauphinois Gâteau de semouleFaisselle

    V 14 Salade fèves au concombre Salade d'endivesPavé d'espadon sauce TartifletteBercy/tomate Salade de fruits exotiques Chou fleur à la crêmeMillefeuilles

    LE RESTAURANT DES ENFANTS :Le restaurant des écoliers Proposition de menu

    pour le soir par EPODE

    L 17 Salade betterave/ Salade vertepoireaux vinaigrette Croque-MonsieurRôti de porc sauce charcutière ClémentinesPurée St Germain et croûtonsCompote pommes/bananes

    M 18 Salade pommes de terre/œuf dur Riz cantonnaisSauté de veau aux carottes Fromage blanc au coulis Edam de fruits rougesKiwi

    M 19 Délice aux 4 fromages Pot