FICHE DESCRIPTIVE, 15 Mars 2016 L’ACTIVIT HYSIQU ??fact sheet tobacco use in adolescence fiche descriptive l’activit physique chez les adolescents ... fact sheet: physical activity
FICHE DESCRIPTIVE, 15 Mars 2016 L’ACTIVIT HYSIQU ??fact sheet tobacco use in adolescence fiche descriptive l’activit physique chez les adolescents ... fact sheet: physical activity
FICHE DESCRIPTIVE, 15 Mars 2016 L’ACTIVIT HYSIQU ??fact sheet tobacco use in adolescence fiche descriptive l’activit physique chez les adolescents ... fact sheet: physical activity
FICHE DESCRIPTIVE, 15 Mars 2016 L’ACTIVIT HYSIQU ??fact sheet tobacco use in adolescence fiche descriptive l’activit physique chez les adolescents ... fact sheet: physical activity

FICHE DESCRIPTIVE, 15 Mars 2016 L’ACTIVIT HYSIQU ??fact sheet tobacco use in adolescence fiche descriptive l’activit physique chez les adolescents ... fact sheet: physical activity

  • View
    214

  • Download
    2

Embed Size (px)

Text of FICHE DESCRIPTIVE, 15 Mars 2016 L’ACTIVIT HYSIQU ??fact sheet tobacco use in adolescence fiche...

  • OMS 2016

    LACTIVIT PHYSIQUE CHEZ LES ADOLESCENTS

    FAITS MARQUANTS ET CHIFFRES

    FICHE DESCRIPTIVE, 15 Mars 2016

    Cet aide-mmoire prsente les faits saillants du rapport international de lenqute sur le comportement de sant des enfants dge scolaire (HBSC) 2013-2014. Lenqute HBSC, une tude multinationale collaborative de lOMS, interroge tous les quatre ans des garons et des filles gs de 11, 13 et 15 ans sur leur sant et leur bien-tre, leur environnement social et leurs comportements en matire de sant. Lenqute 2013/2014 a t mene dans 42 rgions et pays de la Rgion europenne de lOMS et dAmrique du Nord.

    GNRALITSLactivit physique revt une importance essentielle pour le bien-tre court et long termes, notamment en ce qui concerne la sant physique et mentale, et peut en outre amliorer les rsultats scolaires et les performances cognitives. Elle est mise en corrlation avec une plus grande estime de soi, avec la sant musculo-squelettique et cardiovasculaire, ainsi quavec un recul de lanxit et de la dpression chez les adolescents. Elle savre aussi bnfique pour la socit dans la mesure o elle stimule les contacts sociaux et la participation des populations.

    Les habitudes en matire dactivit physique acquises dans lenfance et ladolescence sont susceptibles de se perptuer lge adulte. Le comportement sdentaire et les faibles niveaux dactivit physique (cest--dire, infrieurs ceux recommands par lOMS) sont associs au surpoids, lobsit et aux affections chroniques, notamment le diabte, lhypertension, les maladies cardiovasculaires et diverses formes de cancer. Ils peuvent aussi affecter la concentration des enfants et leur productivit lcole, et contribuer lexclusion sociale et la solitude.

    Les lignes directrices et recommandations de lOMS en matire dactivit physique favorable la sant ont t adoptes et traduites par de nouveaux gouvernements europens. Il est conseill aux enfants de pratiquer au moins 60 minutes dactivit physique modre intensive tous les jours. Toutefois, les bases factuelles indiquent quun pourcentage significatif de jeunes (plus de 80 % des adolescents dans la grande majorit des tats membres de la Rgion europenne de lOMS) natteint pas ces normes minimales. Il est en outre tabli quil vaut mieux pratiquer un faible niveau dactivit physique que rien du tout.

    Daprs les rsultats dtudes menes dans ce domaine, il importe de rduire les priodes prolonges de comportement sdentaire (par exemple, la position assise lcole ou en regardant la tlvision) dans la mesure o elles peuvent constituer un facteur de risque indpendant des problmes de sant et ce, quel

    Diffrences selon lgeLe temps consenti lactivit physique diminue ladolescence.

    Diffrences entre les sexes et les paysLes niveaux dactivit physique sont gnralement trs faibles et, dans tous les pays et rgions couverts par ltude, moins de 50 % des jeunes pratiquent tous les jours les 60 minutes dactivit physique modre intensive actuellement recommandes.

    Les niveaux dactivit physique sont plus faibles chez les filles.

    Degr daisance familialeDans plus de la moiti des pays et rgions couverts par ltude, les garons et les filles provenant de milieux aiss sont plus susceptibles de pratiquer tous les jours les 60 minutes recommandes dactivit physique modre intensive.

    Diffrence par rapport la prcdente enqute HBSCLes niveaux dactivit physique quotidienne ont lgrement augment chez les garons et les filles de tous les groupes dge depuis lenqute HBSC ralise en 2009/2010.

  • OMS 2016

    FACT SHEET TOBACCO USE IN ADOLESCENCEFICHE DESCRIPTIVE LACTIVIT PHYSIQUE CHEZ LES ADOLESCENTS

    que soit le niveau des autres activits. Mme les individus particulirement actifs sont sensibles aux effets ngatifs du comportement sdentaire sur la sant.

    Ladolescence constitue une priode cruciale de lexistence, et il importe dintervenir ce stade et de promouvoir les modes de vie actifs avant que les comportements ne sinstallent de manire durable. Cette dmarche peut savrer fondamentale chez les adolescentes, tant donn la forte baisse prcdemment observe de leurs niveaux dactivit physique. La promotion de lactivit physique tt dans la vie est fondamentale pour le dveloppement sain des enfants et des jeunes. La sdentarit constitue un important facteur de risque pour la sant, un problme qui dpasse dailleurs largement le cadre des questions lies au contrle du poids, et influence la fois le bien-tre physique et mental.

    Diffrences selon lgeLe temps consenti lactivit physique diminue ladolescence : 25 % des jeunes gs de 11 ans parviennent au niveau recommand, contre 16 % seulement des jeunes de 15 ans. La baisse observe entre ces deux groupes dge est importante dans la plupart des pays et concerne les deux sexes (jusqu 22 points de pourcentage chez les filles (Irlande), et 25 chez les garons (Finlande)). Lenqute indique que ladolescence constitue une priode critique pour la prise de mesures dans ce domaine.

    Diffrences entre les sexes et les paysLes niveaux dactivit physique sont gnralement trs faibles et, dans tous les pays et rgions couverts par ltude, moins de 50 % des jeunes pratiquent tous les jours les 60 minutes dactivit physique modre intensive actuellement recommandes. La prvalence varie entre les pays, ce qui laisse entendre que les politiques et directives nationales peuvent influencer les comportements. Les niveaux conseills par la Finlande, par exemple, qui prsente la plus forte prvalence dactivit physique chez les jeunes de 11 ans (47 % chez les garons et 34 % chez les filles), sont suprieurs ceux indiqus dans les lignes directrices de lOMS.

    Les niveaux dactivit physique sont plus faibles chez les filles, et lcart entre les sexes est particulirement visible chez les jeunes gs de 11, 13 et 15 ans dans quasiment tous les pays et toutes les rgions. Ces diffrences sont importantes chez les adolescents de 13 ans en Espagne, en Irlande, au Luxembourg et au Portugal. Le seul exemple o les filles pratiquent davantage dactivit physique que les garons a t relev chez les jeunes de 13 ans de la Rpublique de Moldova (20 % chez les garons et 25 % chez les filles).

    a Haut et bas 3, et la moyenne dans tous les pays dans le rapport HBSC

    10 % 20 %0 % 40 %30 % 50 %

    4734

    45

    3021

    2011

    1911

    31

    4230

    178

    Finlande

    Irlande

    Bulgarie

    Moyenne HBSC

    Grce

    Danemark

    Italie

    FILLESGARONSJeunes gs de 11 ans qui font tat dau

    moins 60 minutes dactivit physique modre intensive tous les jours a

    a Moyenne dans tous les pays dans le rapport HBSC

    0 %

    10 %

    20 %

    30 %30

    2125

    15

    21

    11

    FILLESGARONS

    11-year-olds 13-year-olds 15-year-olds

    Adolescents qui font tat dau moins 60 minutes dactivit physique modre intensive tous les jours a

  • OMS 2016

    FACT SHEET TOBACCO USE IN ADOLESCENCEFICHE DESCRIPTIVE LACTIVIT PHYSIQUE CHEZ LES ADOLESCENTS

    Degr daisance familialeDans plus de la moiti des pays et rgions couverts par ltude, les garons et les filles provenant de milieux aiss sont plus susceptibles de pratiquer tous les jours les 60 minutes recommandes dactivit physique modre intensive. La diffrence entre les familles plus aises et moins aises est gnralement infrieure 10 %, ce qui correspond la tendance observe dans la prcdente enqute HBSC.

    Diffrence par rapport la prcdente enqute HBSCLes niveaux dactivit physique quotidienne ont lgrement augment chez les garons et les filles de tous les groupes dge depuis lenqute HBSC ralise en 2009/2010. Cependant, lcart entre les sexes a peu volu au fil du temps, et le pourcentage de jeunes pratiquant les niveaux recommands reste trs faible.

    QUEL PEUT TRE LAPPORT DES POLITIQUES MENES ?La Stratgie sur lactivit physique pour la Rgion europenne de lOMS 2016-2025 montre comment les pouvoirs publics et les politiques adoptes cet gard, avec le soutien et la collaboration des parties prenantes, peuvent aider intgrer lactivit physique dans la vie quotidienne des adolescents.

    Les politiques prioritaires nonces dans la stratgie sont les suivantes :

    tablir des lignes directrices nationales adaptes la promotion de lactivit physique chez les adolescents ; amliorer lamnagement urbain et linfrastructure des transports afin de promouvoir les moyens de transport actifs

    (comme la marche et le vlo) ; crer des environnements propices la pratique de lactivit physique par les adolescents (comme les infrastructures de

    loisir et sportives de plein air gratuites, les pistes ou chemins accessibles aux marcheurs et aux cyclistes en toute scurit, et lamnagement de parcs, de zones forestires et de plages propres) ;

    veiller ce que lducation physique figure en trs bonne place dans le programme scolaire des adolescents ; offrir aux adolescents des occasions de pratiquer une activit physique avant, pendant et aprs la journe scolaire

    officielle ; sassurer que les adolescents moins nantis ou souffrant dun handicap, et appartenant des groupes ethniques

    minoritaires, peuvent accder facilement aux possibilits dactivit physique.

    a Moyenne dans tous les pays dans le rapport HBSC

    0 %

    10 %

    20 %

    30 % 28

    19

    30

    21

    2009/2010 2013/2014

    Jeunes de 11 ans

    19

    10

    21

    11

    2009/2010 2013/2014

    Jeunes de 15 ans

    FILLESGARONSJeunes qui font tat dau moins 60 minutes dactivit

    physique modre intensive tous les jours a

  • OMS 2016

    FACT SHEET TOBACCO USE IN ADOLESCENCEFICHE DESCRIPTIVE LACTIVIT PHYSIQUE CHEZ LES ADOLESCENTS

    Le document intitul Investir dans lenfance : la stratgie europenne pour la sant des enfants et des adolescents 2015-2020 plaide en faveur de ladoption dune approche multisectorielle pour la promotion de lacti