Click here to load reader

Fiches histoire

  • View
    216

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Fiches patrimoniales sur l'histoire des iles de Hoedic et Houat

Text of Fiches histoire

  • MELVANFIC

    HES

    PATR

    IMO

    NIA

    LES -

    LE

    DH

    OED

    IC -

    SEPT

    200

    7

    MEL

    VAN

    HISTOIREPATRIMOINE DHOEDIC

    Lhistoire dHoedic a loriginalit dtre, celle dune le, une languette de terre perdue dans lOcan.

    Trs longtemps des hommes lont habi-te, parce quil y trou-vaient un refuge natu-rel contre lhostilit de leurs congnres. Puis elle fut abandonne.

    Il y a mille ans des moines, qui avaient reu Hoedic en dot, y dportrent des paysans turbu-lent, en excs sur leurs terres. Abandonns, ils surent y survivre seuls pen-dant des sicles, ne recevant la visite de leur suzerain monastique quune fois lan, pour y percevoir sa dme.

    Du moins, jusquau jour o Vauban sintressa leur le pour la protec-WLRQGHODFLWDGHOOHGH%HOOHOH/DJDUQLVRQTXLO\WGpWDFKHUGHYDQWDYRLUson aumnier, le diocse de Vannes affecta sur lle un prtre, le premier homme qui y st lire et crire. Il devint bientt un seigneur local, prenant en charge non seulement les mes mais encore la vie conomique et sociale dune petite communaut dliens mi-pcheurs mi-cultivateurs reclus dans une grande misre.

    Un jeu de circonstances exceptionnelles, durant le quart de sicle de la rvolution Franaise puis du Prernier Empire, dota cette communaut dune originale structure thocratique qui assura sa prosprit. Ebranle par les bouleversements de la Grande Guerre elle survcut jusqu la der-nire dcennie du XXe sicle,

    Lle jumelle de Houat connut le mme sort, mais en dtruisant son port au milieu du XXe sicle une terrible tempte lui valut une symbiose plus rapide avec la civilisation du continent. Les deux lles furent cependant les dernires communes de France dotes de la fe lectricit, en QVHXOHPHQW

    UNE HISTOIRE ORIGINALE,SUR DES LES ATYPIQUES

    Henri Buttin - historien des deux les

    Le Smaphore, circa

  • MELVANFIC

    HES

    PATR

    IMO

    NIA

    LES -

    LE

    DH

    OED

    IC -

    SEPT

    200

    7

    MEL

    VAN

    HISTOIREPATRIMOINE DHOEDIC

    Descriptif et historique(Q XQH GpSrFKH

    ministrielle invitait les ingnieurs de Lorient travailler sur le projet de construction du phare des Cardinaux. Le projet sera ralis par lingnieur Haus-VHUHQSXLVUHPRGHOppar lingnieur Bourdelles. ,OVHUDDSSURXYpGpQLWLYH-PHQWHQGDWHjSDU-tir de laquelle les travaux vont dbuter. De tous les phares franais construits en mer, le phare des Cardi-naux sera celui qui cotera le moins cher.

    Bti en mer, sur le rocher Grougues-Gus situ au sud-est de lle, il doit son nom deux groupes GpFXHLOVQRPPpV3HWLWVHW*UDQGV&DUGLQDX[+DXWGHPqWUHVle phare des Cardinaux signale lapproche de la baie de Quiberon. ,ODXQHSRUWpHGHPLOOHVVRLWHQYLURQNLORPqWUHV

    PHARE DESGRANDS-CARDINAUX

    LocalisationAu sud-est dHoedic sur

    la chausse des Grands-Cardinaux.

    Dates0LVHHQVHUYLFH$XWRPDWLVDWLRQ

    PLOHV

    /HSKDUHGHV*UDQGV&DUGLQDX[HQ

    Le phare des Grands-Cardinaux blanc avant la Guerre est repeint en noir et blanc puis en rouge et blanc

    Gouache Abel Le Bourhis Carte postale

  • FIC

    HES

    PATR

    IMO

    NIA

    LES -

    LE

    DH

    OED

    IC -

    SEPT

    200

    7

    MEL

    VAN

    Sa tour maonne, lgrement tronconique, est reconnaissable par ses deux bandes de peinture rouge sur fond blanc. Quatre ouvertures rectangulaires alignes verticalement y laissent entrer le jour.&HVWHQTXHOHSKDUHGHV*UDQGV&DUGLQDX[HVWPLVHQVHUYLFH,OUHP-

    place alors le phare dHoedic qui, la mme anne, steint. Les gardiens du nou-veau phare, dsormais au nombre de trois, logent toujours Hoedic avec leurs IDPLOOHVGDQVOHVEkWLPHQWVFRQVWUXLWVDXWRXUGHODQFLHQSKDUH(QORUVTXHla Marine occupe les lieux, ils iront loger au bourg dHoedic. Deux nouvelles mai-sons sont prvues pour eux dans louest du bourg, mais elles ne seront acheves TXHQ'DERUGRFFXSpVSHQGDQWODJXHUUHSDUOHVGRXDQLHUVDOOHPDQGVFHVmaisons sont ensuite attribues des familles nombreuses hoedicaises.(QOHV*UDQGV

    Cardinaux sont auto-matiss et tlcom-mands depuis le phare de Goulphar Belle-le. Les deux derniers gardiens le TXLWWHURQW DORUV Gp-nitivement.

    Ce phare est tou-jours en service aujourdhui, Il est proprit de ltat.

    Plans tablis lors de la construction du phare des Cardinaux

  • MELVANFIC

    HES

    PATR

    IMO

    NIA

    LES -

    LE

    DH

    OED

    IC -

    SEPT

    200

    7

    MEL

    VAN

    HISTOIREPATRIMOINE DHOEDIC

    LocalisationAu sud de lle dHoedic,

    derrire le Grand-tang.

    Dates3RVHGHOD&URL[3UHPLqUHGigue de

    pierres sches.*UDQGHFDOH3HWLWHFDOH'pVHQVDEOHPHQW

    Descriptif et historiqueDepuis toujours, les Hoedicais

    chouent leurs barques, au retour de leurs sorties en mer, dans ce havre naturel qui est le mieux abrite de lle, protge par les platures de Beg Melen et de Men Crenn. La plage est domine sur la dune par une croix GHJUDQLWpGLpHHQjOLQLWLDWLYHdu vicaire perptuel de la paroisse de Saint-Goustan-de-Rhuys, Monsieur Laudriec.

    La premire digue fut construite en SDUOHV+RHGLFDLVjOLQLWLDWLYHGXUHFWHXU5LR/HQWUHWLHQIXWSULVHQFKDUJHSDUO$GPLQLVWUDWLRQHQ&HWWHGLJXHGHSLHUUHVVqFKHVIXWUHP-SODFpHHQWUHHWSDUXQP{OHHQPDoRQQHULHGHPFRPSOpWpHHQGXQSHWLWP{OHTXLIHUPHHQSDUWLHODUFGHFHUFOHTXLOXLIDLWIDFH

    Bien que trs labri des vents dominants, le port de la Croix restera tou-jours dun accs hasardeux par la prsence de roches dans laxe de son passage et par son ensablement constant.

    PORT LA CROIX

    3RUW/D&URL[HQIpYULHU

    3RUW/D&URL[HQ

  • FIC

    HES

    PATR

    IMO

    NIA

    LES -

    LE

    DH

    OED

    IC -

    SEPT

    200

    7

    MEL

    VAN

    (QOHSRUWest dsensabl SDU OD ecompagnie du Gnie dAngers et ses engins. Cest la dernire man i f e s ta t i on dactivit de ce port qui va peu peu sassoupir, DX SURW GXnouveau Port de lArgol construit HQDXQRUGde lle.

    Si le nouveau Port de lArgol monopolise aujourdhui toutes les activi-ts conomiques de lle, le Port La Croix reste frquent par des pcheurs retraits ou des plaisanciers qui en apprcient le calme et son image dun Hoedic hors du temps.

    Plan du Port La Croix

    3RUW/D&URL[HQ

    $OH[LV/H*XUXQHW+\SROLWH%ODQFKHW3RUW/D&URL[FLUFD

    Plaques poses par le Gnie lors du dsensablement

    HQ

    Cabane des Ponts et Chausss

  • MELVANFIC

    HES

    PATR

    IMO

    NIA

    LES -

    LE

    DH

    OED

    IC -

    SEPT

    200

    7

    MEL

    VAN

    HISTOIREPATRIMOINE DHOEDIC

    PORT DE LARGOL

    LocalisationAu nord dHoedic.

    Dates&DOHGHOD0DULQH*UDQGHMHWpHLocal des pcheurs.*DUHPDULWLPH

    Descriptif et historique

    Dans le cadre du GpFUHWGHVXUODGpIHQVHGXOLWWRUDOOD0DULQHpWDEOLWHQles plans dune batterie sur Hoedic pour protger lentre de la Baie de Quiberon. Les travaux commen-FHQW HQSDU OD FRQVWUXFWLRQGXQHFDOHGHPqWUHVjOHVWGHla plage de lArgol pour permettre le ravitaillement du chantier. Cette cale assurera les liaisons avec le continent en alternance, selon les vents, avec la cale du Port Neuf, MXVTXHQ8QHMHWpHGHPGHORQJHVWHQQFRQVWUXLWHDXFRXUVGHOpWp

    termine lextrmit par un feu de position (servitude des Phares et Bali-ses). Pour lutter contre son ensablement et les dgts dus aux temptes, GLPSRUWDQWVWUDYDX[GHQURFKHPHQWGHODGXQHVHURQWHQWUHSULVGqVSXLVHQ(Q OH SRUW HVW GRWpGXQ ORFDO GHP rserv aux

    3RUWGHO$UJROHQ

    3RUWGHO$UJROHQ

  • FIC

    HES

    PATR

    IMO

    NIA

    LES -

    LE

    DH

    OED

    IC -

    SEPT

    200

    7

    MEL

    VAN

    pcheurs qui disposent cha-cun dun espace priv et dune chambre froide avec une puis-sante fabrique de glace. Ce port va permettre un certain renou-veau des activits de pche sur lle, mais les espoirs placs dans cette activit conomique se rvleront dcevants. (Q XQH JDUH PDULWLPH

    est construite, tmoin dune activit touristique en constant dveloppement.

    Dbarquement du Draventec

    5DYLWDLOOHPHQW

    Notre Dame de ConfortjODFDOHGHOD0DULQHCale de la Marine, Notre Dame de Confort circa

    'pVHQVDEOHPHQW

  • MELVANFIC

    HES

    PATR

    IMO

    NIA

    LES -

    LE

    DH

    OED

    IC -

    SEPT

    200

    7

    MEL

    VAN

    HISTOIREPATRIMOINE DHOEDIC

    LocalisationAu nord-est dHoedic

    sur la pointe de Beg Lagat.

    Dates%DWWHULHGH%HJ

    Lagad (Vauban). )RUWGH3HQJDUGH

    (dAiguillon).

    Descriptif et historique OD Q GX ;9,,e sicle, /RXLV;,9 FRQH j 9DXEDQ ODmission dassurer la protection GH %HOOHOH FRQWUH OHV RWWHVanglaises et hollandaises.

    Pour dfendre la citadelle de Belle-le, Vauban inclut dans son projet des batteries Houat et Hoedic pour sopposer au mouillage des navires dans les rades les mieux protges. Ces batteries sont termines et DUPpHVHQGHX[j+RXDWODEDWWHULHVDQVWRXUGHO(VFXGHOOH3RUWChudel) et la batterie avec tour dEn Tal et une seule Hoedic, la batterie DYHFWRXUGH%HJ/DJDG(QOHXUVJDUQLVRQVVRQWIDLWHVSULVRQQLqUHVpar les Anglais qui dtruisent les tours, avant de se retirer. (Q OH'XFG$LJXLOORQ IDLWUHFRQVWUXLUHGHX[EDWWHULHVFLUFXODLUHVVDQVWRXUPDLVDQTXpHVGXQRXYUDJHjFRUQHVXUODEDWWHULHG(Q7DO Houat qui devient le fort du Koh Kastel et sur la batterie de Beg Lagad Hoedic qui devient le fort de Pengarde.

    Les travaux ne sont pas achevs Hoedic lors de la bataille des Cardinaux HQGpVDVWUHGHODRWWHIUDQoDLVHFRQWUHOD5R\DO1DY\GHlamiral Hawk. Ils ne seront pas repris par la suite. De peti-tes garnisons y feront cependant des sjours priodiques jus-

    FORT DE PENGARDEDIT FORT ANGLAIS

    )RUW$QJODLVYXHGXVXG

    5XLQHGX)RUW$QJODLV

  • FIC

    HES

    PATR

    IMO

    NIA

    LES -

    LE

    DH

    OED

    IC -

    SEPT

    200

    7

    MEL

    VAN

Search related