of 4/4
25 2011/4 PROFESSION Forum for the Future : un troisième congrès de grande qualité ! Demain, c’est aujourd’hui… Ce qui déjà, au terme de sa troisième édition, s’affirme comme un rendez-vous incontournable de la profession, le Congrès de fin d’année du Forum for the Future est apparu, aux plus de 3 000 participants qui l’ont investi cette année, plus que jamais comme un espace de formation, de décou- vertes, d’échanges, d’ouverture, de réflexions et de proposi- tions. Pour de multiples raisons, c’était the place to be, en cette fin d’année ! Bien loin des recettes de cuisine miracles, il permit un exercice de décryptage de notre rôle et de nos attributs tan- gibles en termes de plus-value pour le client, et le décodage des défis qui sont les nôtres ; ces éclaircissements furent fructueux. De l’avis général, une belle occasion de poser ensemble des regards neufs qui enrichissent la réflexion sur la vision de la profession, ses craintes et ses espoirs, de cher- cher à comprendre les nouveautés qui nous feront avancer, en adéquation avec nos clients, de dresser le tour d’horizon des menaces qui nous guettent et des opportunités qui nous tendent les bras. Dans un contexte économique plus que turbulent, là où les discours mettent souvent l’accent sur le pessimisme ambiant, mais aussi au moment où la profes- sion s’ouvre à de nouvelles missions, de nouveaux marchés, de nouveaux modes de communication, de travail et de col- laboration, tout le monde s’accordera à reconnaître tout l’intérêt de telle démarche, toute l’opportunité de telle dy- namique. Aujourd’hui, et sans doute davantage encore de- main, il est important de mettre le doigt sur les ingrédients de la réussite, de faciliter les rapprochements d’idées et d’hommes pour relever les formidables challenges qui nous attendent, inspirer les nouvelles générations et faire émer- ger la profession de demain. Une grand-messe, certes… Au terme de cette troisième édition, parions sans risque que chacun en est désormais convaincu : mission accom- plie ! Et même davantage, au vu de ces quelques chiffres à l’appui, qui démontrent combien cette journée du 1 er dé- cembre fut, pour ceux qui eurent l’opportunité d’y partici- per, manifestement bien remplie. Entre 9 heures et 20 heures, pas moins de 11 heures de grande intensité ont été nécessaires pour gérer au mieux les 130 formations pro- posées, le tout dans quatorze salles ouvertes conjointement, pour offrir à près de 200 orateurs de premier choix les meil- leures possibilités d’informer, d’éduquer, d’échanger ou de promouvoir des idées et des solutions. Classiquement articulée autour des points forts que furent les quatre conférences plénières, toutes porteuses de théma- tiques d’actualité, l’offre variée et plurielle en termes d’ate- liers et de conférences a permis à la plupart d’entre nous d’approfondir leur réflexion au cœur de notre métier. De l’avis de beaucoup, les formules furent variées, les ap- proches, souvent inédites et les esprits, novateurs. Que dire également des partenaires du FFF ? Une vingtaine d’associa- tions professionnelles, des partenaires commerciaux tou- jours plus nombreux, le SPF Finances… et, bien entendu, les trois instituts professionnels Sans compter, autre fer de lance du Forum, les nombreuses possibilités, plus ou moins informelles, de rencontres et d’échanges confraternels… « 100 % » qualité Partenaire de la première heure du FFF, cette année en- core, l’investissement de l’Institut fut multiple, notre sou- tien, multiforme, notre présence, plurielle et de premier

Forum for the Future : un troisième congrès de grande ... · PDF filePetra SCHIETECATTE Generation Y, een debat over hun behoeften en verwachtingen! Gonda SCHELFHAUT, Hilde GAUBLOMME,

  • View
    214

  • Download
    2

Embed Size (px)

Text of Forum for the Future : un troisième congrès de grande ... · PDF filePetra...

  • 25 2 0 11/4

    P R O F E S S I O N

    Forum for the Future : un troisime congrs de grande qualit !

    Demain, cest aujourdhui

    Ce qui dj, au terme de sa troisime dition, saffirme comme un rendez-vous incontournable de la profession, le Congrs de fin danne du Forum for the Future est apparu, aux plus de 3 000 participants qui lont investi cette anne, plus que jamais comme un espace de formation, de dcou-vertes, dchanges, douverture, de rflexions et de proposi-tions. Pour de multiples raisons, ctait the place to be, en cette fin danne !

    Bien loin des recettes de cuisine miracles, il permit un exercice de dcryptage de notre rle et de nos attributs tan-gibles en termes de plus-value pour le client, et le dcodage des dfis qui sont les ntres ; ces claircissements furent fructueux. De lavis gnral, une belle occasion de poser ensemble des regards neufs qui enrichissent la rflexion sur la vision de la profession, ses craintes et ses espoirs, de cher-cher comprendre les nouveauts qui nous feront avancer, en adquation avec nos clients, de dresser le tour dhorizon des menaces qui nous guettent et des opportunits qui nous tendent les bras. Dans un contexte conomique plus que turbulent, l o les discours mettent souvent laccent sur le pessimisme ambiant, mais aussi au moment o la profes-sion souvre de nouvelles missions, de nouveaux marchs, de nouveaux modes de communication, de travail et de col-laboration, tout le monde saccordera reconnatre tout lintrt de telle dmarche, toute lopportunit de telle dy-namique. Aujourdhui, et sans doute davantage encore de-main, il est important de mettre le doigt sur les ingrdients de la russite, de faciliter les rapprochements dides et dhommes pour relever les formidables challenges qui nous attendent, inspirer les nouvelles gnrations et faire mer-ger la profession de demain.

    Une grand-messe, certes

    Au terme de cette troisime dition, parions sans risque que chacun en est dsormais convaincu : mission accom-plie ! Et mme davantage, au vu de ces quelques chiffres lappui, qui dmontrent combien cette journe du 1er d-cembre fut, pour ceux qui eurent lopportunit dy partici-per, manifestement bien remplie. Entre 9 heures et 20 heures, pas moins de 11 heures de grande intensit ont t ncessaires pour grer au mieux les 130 formations pro-poses, le tout dans quatorze salles ouvertes conjointement, pour offrir prs de 200 orateurs de premier choix les meil-leures possibilits dinformer, dduquer, dchanger ou de promouvoir des ides et des solutions.

    Classiquement articule autour des points forts que furent les quatre confrences plnires, toutes porteuses de thma-tiques dactualit, loffre varie et plurielle en termes date-liers et de confrences a permis la plupart dentre nous dapprofondir leur rflexion au cur de notre mtier. De lavis de beaucoup, les formules furent varies, les ap-proches, souvent indites et les esprits, novateurs. Que dire galement des partenaires du FFF ? Une vingtaine dassocia-tions professionnelles, des partenaires commerciaux tou-jours plus nombreux, le SPF Finances et, bien entendu, les trois instituts professionnels Sans compter, autre fer de lance du Forum, les nombreuses possibilits, plus ou moins informelles, de rencontres et dchanges confraternels

    100 % qualit

    Partenaire de la premire heure du FFF, cette anne en-core, linvestissement de lInstitut fut multiple, notre sou-tien, multiforme, notre prsence, plurielle et de premier

  • 26 2 0 11/4

    P R O F E S S I O N

    plan. Dclines dans de nombreux ateliers, nos interven-tions ont trait de thmatiques prcises, dont la caractris-tique commune tait dtre au cur du mtier daujourdhui et de demain. Parmi les points lordre du jour, comme vous pourrez le constater en parcourant la liste de nos inter-ventions : Contours et alentours de la lettre de mission , Lexpert-comptable, au cur et moteur de la facturation lectronique , Gnration Y : leurs attentes et besoins en dbat , Lutte contre le blanchiment : organisation pra-tique du cabinet , Base commune fiscale consolide limpt des socits , Processus dvaluation des collabo-rateurs : une dynamique dactions , Lexpertise judiciaire, une mission pour lexpert-comptable et le conseil fiscal lvidence, une pluralit de sujets, un ventail dapproches mariant comptences techniques et gestion des cabinets et

    des relations avec les clients, dont nous vous proposons les supports sur notre site.

    Mais cette anne, notre participation au Congrs a pris une dimension particulire. tat desprit tout autant que dmarche prcise et pragmatique, indissociable de notre image de marque, centrale dans notre plan daction 2011-2013, la qualit au cur de notre mtier fut laxe princi-pal de notre communication.

    Tous azimuts, dans nos relations et interventions, omni-prsente dans le parcours professionnel propos aux visi-teurs, lapproche qualit fut largement dcline dans les diffrents objectifs fondamentaux que sont, entre autres, la formation permanente ( La formation permanente, plus une volont dexcellence quune obligation ), laccs ( La qualit, au cur des filires daccs de la profession dexpert-comptable et de conseil fiscal ) et, bien entendu, la pratique professionnelle. En toute logique, dans le cadre de la mise en place dun sondage de qualit au sein des cabi-nets, lenvironnement nous a paru particulirement propice pour prsenter les axes principaux de notre nouveau ma-nuel Organisation des cabinets et procdures.

    Mais la qualit, tout le monde saccordera le dire, cest aussi affaire de relationnel, daccueil. Nous lavons gale-ment voulue omniprsente dans nos relations de proximit avec nos membres sur notre stand, fondamentale dans notre nouvelle politique de communication, essentielle dans les outils et les ouvrages que nous mettons votre dis-position, consubstantielle dans notre plan jeunes

    lheure des bilans

    Par laccs gratuit offert aux membres, la mise en place dun parcours professionnel spcifique, les nombreuses in-terventions significatives dans les plnires et les ateliers-

  • 27 2 0 11/4

    P R O F E S S I O N

    confrences, ouvrant de larges perspectives une dmarche de qualit au sein de la profession, lInstitut a tmoign dune conscience acre de lutilit de la dmarche dorgani-sation dun tel congrs annuel. Vecteur dune image dyna-mique de la profession grce sa participation massive, qui le place demble dans les grands congrs de la profession, riche en change de connaissances, partage dexpriences et de bonnes pratiques, porteur de valeurs et dambitions, le succs quil rencontre administre dores et dj la plus belle des preuves de son intrt.

    Fer de lance de notre communication, le congrs du FFF tmoigne encore de belle manire de la capacit de la pro-fession dtre partie prenante dans les dbats, au cur des proccupations actuelles. Prside par notre prsident, An-dr Bert, la sance de clture fut ainsi mise profit pour si-gner un protocole dengagement mutuel des diffrents ac-teurs participer de manire concrte la mise en uvre des solutions consensuelles dgages pour promouvoir la facturation lectronique, une thmatique galement traite durant la journe, en ce compris la dmarche du jeton expert-comptable largement explicite.

    Antonio Gramsci, crivain italien qui prconisait dal-lier le pessimisme de lintelligence loptimisme de la vo-lont, le succs de ce troisime congrs de la Fondation du Forum for the Future tmoigne lenvi que sur les routes du futur dune profession qui avance visage dcouvert, trans-parente sur ses objectifs et ses rsultats, il convient dajouter les vertus dune identit forte, dun enthousiasme dbor-dant et dune tnacit farouche. Ce nest pas la moindre des qualits dune telle grand-messe

    Forum for the Future 2011

    Sujets/Themas Orateurs/Sprekers

    Expert-comptable et conseil fiscal en entreprise : une fonction fascinante en perptuelle volution !

    Jean BAETEN, Sabine MAHY, Jean-Jacques BAUDET, Michel ALLOO

    LIEC en mouvement : priorit la qualit Benot VANDERSTICHELEN, Stphane COHEN

    Contrle de qualit : que font nos voisins ? Benot VANDERSTICHELEN, Elisabeth THIBOUT

    Base commune consolide limpt des socits : tat de la question

    Jean-Marie COUGNON

    La facture et larchivage lectroniques Etienne WERY

    Processus dvaluation des collaborateurs: une dynamique dactions

    Benot VANDERSTICHELEN

    Lexpert-comptable : plus quune marque, une marque de qualit

    Emmanuel DEGRVE

    Lexpert-comptable, au coeur et moteur de la facturation lectronique

    Olivier de BONHOME

    Lorganisation et la qualit au sein de votre cabinet: le nouveau manuel de A Z

    Christine CLOQUET

    La formation continue : plus une volont dexcellence quune obligation

    Jean-Luc KILESSE

  • 28 2 0 11/4

    Sujets/Themas Orateurs/Sprekers

    La qualit, au coeur des filires daccs la profession Benot VANDERSTICHELEN, Patrick JAILLOT, Faska KHROUZ

    Lutte contre le blanchiment : lorganisation pratique du cabinet

    Roger LASSAUX, Jean-Guy DIDIER

    Rorganisation dun cabinet dexperts-comptables Sindy MAENHOUT

    Gnration Y, leurs besoins et attentes en dbat ! Valrie COCHAUX

    Lessentiel au coeur de limportant Guy KAHN

    Contours et alentours de la lettre de mission Sandrine GHILAIN, Jean-Paul KOEVOETS

    Lexpertise judiciaire : une mission pour lexpert-comptable et le conseil fiscal

    Frdric LONHIENNE

    Les professions conomiques, des mtiers davenir Patrick DELEU, Patrick VAN IMPE, Jolle VAN HECKE

    Bedrijfsaccountant en bedrijfsbelastingconsulent: een fascinerend beroep in volle evolutie!

    Robert MOREAUX, Harold VAN KOECKHOVEN, Hilde WAMPERS, Johan NELIS

    Het IAB neemt u mee: focus op kwaliteit Andr BERT, Anne-Marike VAN ARKEL

    Kwaliteitstoetsi