of 20 /20
Sp é c ia l c ri s e le Parcours asso lAlternance le copinage le s G Ps

Gem In Way 3

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Novembre 2008, Gem In crise

Text of Gem In Way 3

  • SSppcciiaall ccrriissee

    le Parcours asso

    lAlternance

    llee ccooppiinnaagg

    ee

    lleess GGPPss

  • La suite ? Peut-tre ny en aura-t-il pas ! Peut-trevivons-nous le dernier numro de Gem in way ? Peut-tre vivons-nous nos dernires heures dans lcole ?Redevenons srieux : quand on jette un pav dans lamare, le premier objectif nest pas daller rechercherle pav au fond de leau directement aprs !

    Je voulais nir sur cette phrase de Lock Roche,dite le jour de la rentre, lanne dernire : pour cri-tiquer un systme, il faut tre lextrieur de celui-ci.Pour le modier, il faut tre lintrieur ! . Jose es-prer que nous nous situons la frontire

    Kvin Deniau

    EEnn ccoouuvveerrttuurree::Le sige social de Natixis: la banque dinvestisse-ment du groupe Caisse dpargne et du GroupeBanque populaire (Paris).

    Nouveau nom, nouveau design, nouveaulogopoudre aux yeux ? Avec ce numro, Xpres-sion apporte la preuve que non ! Pour la premirefois, la plume sera acerbe et engage. Le changement Xpression se fait aussi bien sur la forme que sur lefond.

    Pour autant, le tournant de style est moins d-cid par idologie que par ncessit. Le journalistene parle pas quand il na rien dire. Enn, il ne de-vrait pas ! Le journaliste nexiste que quand il a ma-tire sur quoi sinvestiret sur quoi critiquer !

    Le journaliste critique pour avancer. Critiquercest avoir envie de changer, cest penser pour pro-gresser. Aujourdhui, nous ne pouvons rester demarbre devant certaines aberrationsqui se repro-duisent danne en anne ! Les promos passent et lafatalit subsiste. Nous on en a chi, je vois paspourquoi ceux daprs nen chieraient pas aussi ! .

    Nous battons peut-tre un coup dpe (ou plu-tt de plume !) dans leau. Tant pis, cela aura aumoins eu le mrite de faire des remous

    Rdactrice en chef: Constance de MarliaveRdaction: Emilie Hennequin, FlorianDouspis, Pierre-Alain Porte, Swann Fe-rand, Hubert uilier, Kvin DeniauMaquette: Marine CoquelinPhoto/mise en page: Greg Bucher

    1 - Edito

    2 - Memo

    3 - Sommaire

    5 - Dossier

    15 -Musique

    17 - Post escriptum

  • Beyond, la dsormais clbre mission de Plantes surles coulisses de lcole arrive dans quelques joursAumenu, entre autre, un savoureux dossier sur les fraisde scolarit, o vont tes 8000 euros ? Pour plus din-fos, rendez vous sur notre blog en lien depuis MyESC(http://beyond.assoces.com)

    SOS remercie la Kfet de lui avoir revers leChire d'aaire de la journe du 21 novembre.Merci beaucoup toute l'quipe de la K'fet et tous ceux qui y sont venu boire ou manger oudcouvrir nos projets.L'argent rcolt sera rparti entre nos 4 projetsinternationaux au Prou, Inde, Roumanie etBnin.

    Tu as aim le prcdent concert jazzy des Nuits(Un)plugged ? On remet cela alors ! Venez nombreux lArticho le 10 dcembre pour une deuxime scne ou-verte spciale rock.

    Attention, le prochain numro de GIW sortirale 17 dcembre : participe au sondage sur as-soces.com pour dsigner ta liste prfre et d-couvrir le rsultat en exclusivit juste avant lemoment fatidique

  • 3GGeemm iinn wwaayy:: BBoonnjjoouurr MMaatthhiieeuu!! AAvvaanntt ddee ccoommmmeenn--cceerr,, ppeeuuxx--ttuu ttee pprrsseenntteerr,, ppoouurr cceeuuxx qquuii nnee tteeccoonnnnaaiisssseenntt ppaass ??

    MMaatthhiieeuu HHaagguueettttee :: Je suis Mathieu Haguette, tu-diant en 2A ; jai choisi le parcours asso parce que jevoulais minvestir dans le GALA en tant que res-ponsable logistique. Je suis aussi vice-capitaine delquipe de rugby de GEM et membre de la K-ft.

    GGIIWW :: SSeelloonn ttooii,, QQuueellss rrlleess ttiieennnneenntt lleess aassssoocceessddaannss llaa vviiee ddee ll''ccoollee ?? MM..HH :: La situation est tout fait paradoxale. Eneet, lcole parle beaucoup de nous pour faire lapromotion de lcole. Par exemple, pendant la r-

    LLaalltteerrnnaannccee aassssoocciiaattiivvee qquuiillss ddiissaaiieennttEmploi du temps rallonge, travail bcl, associations au ralentile constat nest pas fameux pour le par-cours associatif ceQe anne ! Et dire que les choses taient senses samliorer aprs le malaise de lanne der-nire. Gem in way est donc parti la rencontre dun tudiant ayant choisi ce parcours : Mathieu HagueQe,membre du Gala et de la K-ft. Tmoignage.

    ception des admissibles issus des divers concours, Es-capade, lasso qui les prendre en charge, devait insis-ter auprs des admissibles sur les 3 axes majeurs quidnissent GEM selon ladministration: la, dsormaisclbre, pdagogie direncie, le management tech-nologique et le couloir asso. Lcole sappuie donc biensur les asso pour faire sa promo. Cest normal, nosasso dchirent tout !Pour rsumer, en externe, on parle beaucoup de nous.En interne, cest beaucoup plus compliqu. Nous

    HHaagguueettttee tthhee ppoowweerrUn pilier(du couloir asso)

  • 4sommes extrmement contrls, ce qui est normaldailleurs: nous vhiculons limage de lcole. On faitvivre lcole, on est charg dintgrer les admissibles,en organisant des soires, des pots lextrieur, despetits djeuners sur la mezz.

    GGIIWW :: OOkkeett ppoouurrqquuooii aass--ttuu vvoouulluu tt''eennggaaggeerr ddaannssuunnee aassssoo eenn 11rree aannnnee eett ppoouurrqquuooii aass ttuu cchhooiissii llee ppaarr--ccoouurrss aassssoo??MM..HH :: Jai voulu entrer dans le GALA car javais djeu une exprience antrieure et je voulais organiserun truc vraiment bien avec un gros budget.Japprcie normment le ct famille des asso et lecouloir lui-mme qui est un vrai cocon; do ma vo-lont de mengager dans le parcours asso : jtais oblig cause du poste que joccupais et je voulais surtoutque mon travail au sein du GALA soit reconnu entemps que formation professionnalisante.

    GGIIWW :: QQuueellss ssoonntt lleess pprroobbllmmeess qquuee ttuu aass ccoonnssttaattss,, ll''iinnssuu ddee ttoonn pplleeiinn ggrr,, eenn cchhooiissiissssaanntt llee ppaarrccoouurrssAAssssoo??MM..HH :: Je vais te faire lemploi du temps de ma journetype :Je suis en cours de 8h 19h, ensuite, je reste lcolejusqu la fermeture pour grer lactivit de lasso, etvers 23h, je commence faire le travail demand parles enseignants.Donc au nal, on ne peut pas vraiment bien faire letravail. Pas de temps pour faire les choses convena-blement, on est trop us.On a le choix : Ou on choisit les cours et lassoce le paie, ou on choisilasso, et l, cest une anne bcle 8000 euros toutde mme ! Tout en sachant que comme beaucoupdtudiants, je suis en ux tendu avec ma trsorerie !

    GGIIWW :: QQuueelllleess ccoonnssqquueenncceess oonntt cceess pprroobbllmmeess vviiss----vviiss ddee ttaa ssccoollaarriitt eett ssuurrttoouutt vviiss----vviiss ddee ttaa ssaanntt??MM..HH :: Je dors 4/5 heures par nuit et jarrive dicile-ment mengager dans le rugby. Mon poste de vicecapitaine de lquipe est dicile assumer.On mange nimporte comment par manque de temps.Je nai pas le temps pour suivre lactualit, les courssont suivis de loin. Les seuls moments o je peux meposer cest quand je pars de Grenoble.

    GGIIWW :: AAuurraaiiss--ttuu ddeess ssoolluuttiioonnss pprrooppoosseerr ppoouurr aarr--rraannggeerr lleess cchhoosseess oouu eenn ttoouutt ccaass ddeess ppiisstteess ddee rreexxiioonnqquuii ppoouurrrraaiieenntt oouuvvrriirr lleess yyeeuuxx ll''aaddmmiinniissttrraattiioonn qquuiinnee ffaaiitt rriieenn aalloorrss qquuee llee pprroobbllmmee dduu ppaarrccoouurrss aassssoo eessttccoonnnnuu ddeeppuuiiss ddeeuuxx aannss??MM..HH :: Daprs moi, il y a certains cours qui ne sontpas vraiment indispensables ou en tout cas qui pour-raient viter dappliquer les travaux de groupe syst-matiques ainsi que les exposs. En plus denapprendre, par moment, pas grand-chose, on na pasle temps de les faire correctement.Au lieu de faire des tudes de cas thoriques, ils pour-raient adapter les tudes en fonction du parcours asso(par exemple, le coaching stratgique a permis demettre des solutions sur pied) adaptant les travaux rendre par rapport aux asso pour quon puisse senservir. Ils pourraient proposer des cas dasso pour quecela nous servent.Il y a aussi un eort de communication faire de lapart des enseignants pour que les asso aient les infor-mations plus tt. En eet, lorsquon apprend le lundiquon a un contrle le vendredi, certains vnementsprvus et organiss par les asso tombent leau.Le principe du parcours asso cest davoir les aprs-midi de libre pour lasso, mais ce nest pas vrai, je tiens rappeler une vrit sur le parcours asso: nous avonscours le lundi, mardi et mercredi jusqu 19h.Comme a, ceux qui veulent intgrer le parcours assosavent quoi sattendre.

    GGIIWW :: EEnn ll''ttaatt aaccttuueell ddeess cchhoosseess,, ccoonnsseeiilllleerraaiiss--ttuu lleeppaarrccoouurrss AAssssoo aauuxx 11rreess aannnneess qquuii vveeuulleenntt ss''iinnvveessttiirrdd''aavvaannttaaggee ddaannss uunnee aassssoo?? MM;;HH :: Bien sr! Cependant je mets en garde : cela de-mande autant dexigence en cours en plus des asso grer ; cest trs dicile dans ltat actuel des choses.Mais je mclate, lintgration je la vis, et jen suis ac-teur. Cest enrichissant pour mon exprience et monCV. De plus, cest le meilleur moyen dtendre son r-seau social au sein de lcole.

    Interview ralise par Pierre Alain Porte

  • photo: G Bucher

    LA CRISE ARRIVE!

  • Une chronologie de la crise

    22000077 ::OOccttoobbrree//ddcceemmbbrree :: dbut de la crise des "subprimes".

    22000088 ::FFvvrriieerr :: lla Northern Rock est nationalise par le Royaume-Uni.

    MMaarrss :: les banques centrales mondiales baissent tour tour leur taux directeur.

    MMaarrss--jjuuiilllleett :: les bourses mondiales jouent aux montagnes russes.

    MMii--sseepptteemmbbrree :: AIG est nationalise par le gouvernement amricain, Lehman Brothers accuse plusieurs mil-liards de pertes. Les bourses mondiales chutent.

    FFiinn sseepptteemmbbrree :: le plan de sauvetage de lconomie amricaine Paulson est rejet par la chambre des repr-sentants. Les places europennes connaissent une baisse historique, comme lensemble des bourses mon-diales. La France et la Belgique sauvent Dexia de la faillite.

    DDbbuutt ooccttoobbrree :: le monde tente de sorganiser face la crise : Adoption dun nouveau systme de sauvetagede 700 milliards de dollars aux Etats-Unis. Les sommets en Europe se multiplient pour tenter de trouverune solution cette crise indite.

    EEnn ddppiitt ddee cceess eeoorrttss,, lleess bboouurrsseess mmoonnddiiaalleess ccoonnttiinnuueenntt sseeoonnddrreerr..

    MMii--ooccttoobbrree :: Face aux plans de sauvetage des banques des pays europens, les bourses semblent respirermomentanment (+ 11,18 % Paris). Un sommet du G20 est prvu pour mi-novembre, an de trouver unrponse internationale la cirse.

    LLaarrcchhee ddee NNoo??Le quartier des aaires de Paris:lArche de la Dfense.

    6

    LA CRISE ARRIVE!

  • Les subprimes ; tout le monde en a dj entenduparler : crdits hypothcaires risque et taux va-riable souscrits par des mnages peu solvables, pourleur permettre de sacheter maison, voitures, etc.Tout cela fonctionne trs bien car les taux dintrtsde la FED sont bas, et que le march de limmobilierorissant. Mais voila, tout a une n : La FED, de-vant la trop grande liquidit des banques, dcide deremonter son taux directeur ; les mnages modestesne pouvant plus payer leurs dettes, ils se font expul-ser, les banques rcuprent les biens immobiliersmais ne peuvent les revendre, car le march immo-bilier est en crise.

    Cest pendant lt 2007 que tout saggrave, carces fameux subprimes ont t transforms en titreschangeables en bourse ; et donc achets dans lemonde entier. Face la crise ; tout le monde essayede sen dbarrasser, mais personne ne veut les ache-ter. Les banques perdent alors normment dar-gent, tandis que la Bourse seondre. Une grave crisede conance sinstaure alors.

    Pour nous remonter le moral ; Mr FILLONnous annonce alors que La crise laquelle noussommes confronts est srieuse, puisque nous avonsune crise nancire quivalente celle de 1929 .Les initiatives des politiques (plan PAULSON auxEtats-Unis de 700 mds de dollars pour racheter lestitres risques aux banques, plan de sauvetage en

    uunnee ccrriissee nnaanncciirree qquuiivvaalleennttee cceellllee ddee 11992299 UUnnee ccrriissee ?? QQuueellllee ccrriissee ??QQuueellqquuuunn aa ddiitt ccrriissee ??

    Qui a parl de crise ? Tout va bien ici ! Pas de rcession en vue pour 2008, juste une croissance ngative1 . Ou plus optimiste, notre cher Mr TRICHET dclare que les experts de la BCE nous disent que nousavons une croissance ralentie, je ne prononcerai pas d'autre mot que cela; une croissance ralentie avec desrisques importants que la croissance soit encore plus faible 2 . OUF !! Nous voil donc rassurs ! Mais com-ment ceQe crise Pnancire a pu avoir un impact sur lconomie relle ? Un petit historique simpose :

    Europe, etc.) ont t tardives, et il sagit aujourdhuide voir si ces mesures pourront redresser le moral desinvestisseurs, mis en berne par les nombreuses fail-lites de banques (LEHMAN BROSTHERS; 4mebanque dinvestissement des Etats-Unis a fait faillite le15 septembre 2008)

    Il savre que seule Sgolne ROYALE peut se per-mettre de dire que la crise nancire est dune im-placable simplicit . Car il faut bien comprendre quecette crise nest pas arrive par hasard, les eets citsau-dessus ne sont quune partie des facteurs de cettecrise. Lconomie mondiale tait fragilise et instable, base sur un endettement croissant. Aujourdhui, lesystme ne marche plus, car les banques ont du mal trouver des liquidits et prfrent alors ne plus prteraux mnages ou aux entreprises. Lconomie com-mence alors stagner, la consommation des mnagesbaisse, les entreprises ont des problmes de trsore-rie, elles ninvestissent plus ; leurs cours boursiersbaissent, rendant la situation des banques encore pluscomplique, et la boucle est boucle. Cest pour celaque les banques centrales prtent de largent auxbanques pour leur fournir de la liquidit. Mais les ef-fets tardent se faire sentirBon, allez, je laisserai lemot de la n a Mme ROYALE : ce que nous venonsde vivre ne doit absolument pas continuer exister .

    Swann Ferrand

    1 - Jrme Chartier, membre UMP de la commission des Finances de l'Assemble2 - Sur Europe 1

    7

  • LabanquedunmondequichangeVOUSACCOMPAGNEDANSVOSPROJETS

    ETVOUSPROPOSE:

    40 offertsauxadhrentsSMERRAou25 auxaffilis (2)

    Fraisbancairesgratuitspendant2ans(1)CartebleueVISAClassicoulectron,GestiondecomptessurInternet,Facilit decaisse,Etc.

    CADEAUDEBIENVENUECADEAUDEBIENVENUEPourtoute1re ouvertureduncomptechques

    BNPP

    aribas

    BNPP

    aribas S

    Aauca

    pitald

    e1.811

    .390

    .890eu

    ros

    SAauca

    pitald

    e1.811

    .390

    .890eu

    ros

    SiSi g

    esoc

    ial:1

    6,bd

    .desIta

    liens75

    009P

    aris

    geso

    cial:1

    6,bd

    .desIta

    liens75

    009P

    aris I

    mmatricu

    lIm

    matricu

    l es

    ouslen

    esou

    slen

    6620

    4244

    9RCSPa

    ris

    6620

    4244

    9RCSPa

    ris

    Iden

    tifiantC.

    E.:F

    R766

    6204

    2449

    Iden

    tifiantC.

    E.:F

    R766

    6204

    2449

    (1) OffrerserveauxtudiantsdeGEMpourtoutepremireouvertureduncomptechquesdanslunedesagencesBNPParibasduGroupedeGrenoble,sousrservedacceptation.Audel des2ansdegratuit,cotisationmensuellede2,60aveclacartelectronou3,10 aveclacarteVisaClassic(Tarifenvigueurau01/01/2008).

    (2) Offrevalablejusquau30/06/2009,noncumulableavecdautrespromotionsencours.Abondementvers directementsurlecomptedeltudiant.Affili :souscription lascurit socialeSmerrauniquement.Adhrent:souscription lamutuelleouassuranceSmerra.Justificatif fournir.

    (3)TEGannuelfixeenvigueurau01/10/08.Sousrservedacceptationdudossier.Duremaximumducrdit:9ans.Plancher:760.Cautionfamilialeoutiersncessaire.

    +

    Rendezvous lagenceBNPPARIBASEUROPOLE2527ruePierreSmard

    0438210202

    uncrdittudiant tauxprfrentiel2,32% (4)desassurancesAutoetHabitation destarifsavantageux

    GlobeStudent:uneoffreadaptepourvotresjour ltranger

  • GGeemm iinn WWaayy :: Le recrutement des GPs est mainte-nant pratiquement termin et il est temps de dres-ser un petit bilan : tout dabord, revenons sur les 3TDs obligatoires. Pourquoi cette contrainte ?RR..VVoollssyy :: La premire raison vient des problmessurvenus lan dernier. De nombreux lves narri-vaient pas se runir tous ensemble sur le mmecrneau. Nous avons donc trouv comme solutionla limitation des TDs.

    GGIIWW :: Mais le problme nest en rien rsolu : 3TDscest dj trop pour trouver des horaires communs! Tout en sachant que vous acceptez maintenant 4voire 5 TDs Nest-ce pas contredire vos propresrgles ?RR..VV :: Les rgles ne sont pas graves dans le mar-bre. Mais ladministration nous a oblig simpli-er le systme. Rien que pour faire passer lesentretiens : nous avons gagn plus de 200 heures.Rmi Dautelle : il faut aussi savoir quil y a aussideux autres raisons qui nous ont pouss choisirce systme ; dune part, cela nous facilite la tcheen terme de saisie des informations, en enlevanttout risque derreur de saisie ; dautre part, celapermet de garantir un esprit de corps de la GP ;les membres se connaissent dj la constitution.

    GGIIWW :: Vous venez de sous-entendre que les 1Adevaient choisir leurs projets par anit. Il noussemblait que lobjectif tait plutt de se runir au-tour dun projet ?RR..VV :: Il est plus intelligent de se runir autourdune catgorie de projet. En sengageant sur plu-sieurs projets, cela baisse la frustration si unequipe nest pas prise un projet spcique. RR..DD :: Sur ce point, il aurait fallu avoir des sous ca-

    tgories plus claires et plus nombreuses. Je tiensaussi rappeler que les assos nont pas fait de d-marche marketing pour vendre leurs projets !

    GGIIWW :: Mais il y avait les rsums des GPs sur le site ;la dmarche ne doit pas venir de lasso mais dellve qui doit se renseigner. RR ..VV :: Ladministration de lcole nous a galementdit que nous nappliquions pas la vraie vie en entre-prise ; savoir, dans sa bote, on ne choisit pas tou-jours les projets que lon doit faire et avec qui ondoit le faire !

    GGIIWW :: A la dirence que nous ne sommes pas enentreprise mais dans un lieu dducation !RR..VV :: En tout cas, il ne faut pas se tromper sur la no-tion danit, qui regroupe deux choses : lamour, cenest pas ce quon vous demande ici, et la conance.La conance cest tenir ses engagements cest--direquelle est base sur des faits et non sur des ressentis.Cest pour cela quil est important que les personnesse connaissent un peu lavance. Cest ce type da-nit dont nous parlons.

    GGIIWW :: Autre problme : vous nous avez annonc lacomposition des quipes avec deux mois davance.Pourtant, nous avons un document qui montre quetoutes les quipes de lanne dernire taient consti-tues le 23 novembreRR ..VV :: Mais il subsistait des erreurs ! Je vous lac-corde, ce ntait pas le cas pour la majorit des GPs.Dailleurs, message important, nous reconduisonscette anne une mesure : la n, si deux lves sac-cordent entre eux pour changer de GP, nous valide-rons leur choix.

    GGIIWW :: Pendant le sminaire des associations, avant

    GGeessttiioonn ddeess PPrroobbllmmeessLors dun jeu, appel les GP, 64 quipes runies autour dun chef de projet se sont arontes. Il leur a falludchirer des messages cods envoys par la voix; survivre aux bugs informatiques ; rsister un raz-de-mare de spams. Au Pnal, les tribus se sont alors entre-tues lors des entretiens . A force de sduction,seuls 40 CP ont survcu. Lquipe de Gem In Way est partie la rencontre des organisateurs, Robert Volsyet Rmi Dautelle.

    9

  • la rentre ocielle, les associations staient mon-tres hostiles au projet. Pourquoi ne pas les avoircoutes dautant que certains ont organis les plan-nings de recrutement ?RR..VV :: Jai plutt eu limpression quils taientravisOn tait daccord pour discuter dventuelsamnagements mais il ntait pas possible de remet-tre en cause le systme ! Nous avons vcu celacomme une sorte de caprice, de syndicalisme at-tard.

    GGIIWW :: Pour conclure, tes vous disposs couterles revendications des tudiants pour lan prochain?RR..VV :: DaccordVous savez, nous sommes la seulecole proposer ce cours. Et jai d me battre pourle mettre en place il y a 4 ans. Je tiens dailleurs rappeler une chose essentielle : tout le monde doittre er de son projet, cest limage de lcole qui esten jeu.

    Interview ralise par Swann Ferrand& Kvin Deniau

    A la suite de cette discussion, Robert Volsy etRmi Dautelle ont accept certains amnagementspour lanne prochaine:

    - Constitution dquipe initiale de 8 per-sonnes SANS RESTRICTION DE TD.Une ngociation est en cours avec laplanication pour rserver des plagespour les runions GP sur le modledes cours de langue.

    - La mise en place dun comit de dl-gus des GP de 6 personnes pour, lan des GPs, se runir avec les profes-seurs an dlaborer le processus derecrutement de lanne prochaine enentendant la voix des tudiants.

    LLee ppeettiitt RRoobbeerrttMr. Volzy dans son bureau aucours de lentretien

    10photo: Kvin Deniau

  • 11

    PPaarrccoouurrss aalltteerrnn :: llee bblluueess dduu bbuussiinneessssmmaannQui est-ce qui est en 2A GEM, qui erre dans les couloirs de lcole une semaine sur trois et qui nest ni enparcours asso, ni en classique, ni en global tech, ni en MIB ??? Bingo, un altern Parce que le parcoursle plus people de 2A est aussi en crise, petit passage en revue des choses qui font que les alterns qui chan-tent sont des NO LIFE (mais pleins aux asou pas).

    Lalternance en 2A GEM, cest :-des contrats adapts : la 2A en alternance,

    cest une convention de stage qui donnedroit 12,5% du plafond de la scuritsociale (soit environ 300/mois, rappor-ts aux 790 mensuels quun 2A doitpayer pour nancer sa scolarit jai enviede dire quon est large) le reste devanttre ngoci en priode de rcession,quoi de plus facile ?

    -des ores tries sur le volet et ractuali-ses chaque jour : le service alternancepropose des ores de stages par des en-treprises qui ds le dbut disent quellesrmunreront laltern au minimum au-toris mais ce nest pas grave, pour lesstatistiques, a fait bien davoir 150 of-fres de stages en ligne

    -un service qui donne une bonne image delcole aux entreprises : plusieurs alter-ns ont eu des remarques de leurs mai-tres de stage sur les problmesrencontrs avec le service alternance no-tamment en termes de dlais ou der-reurs dans ldition des conventions

    -une planication adapte : des semainesde 50 heures de cours sans compter lestravaux de groupes car nous devons ab-solument valider les mmes matiresque le parcours classique ( lheure oon nous bassine avec la validation desacquis en GRH, cest quand mmetriste), des runions dinformationssur les parcours en 3A et des runionsde dlgus pendant que nous sommes

    photo: G Bucher

  • 12

    en entreprise, notre administratrice quise prend une semaine de congs justependant notre semaine de prsence lcole (trs pratique pour rsoudre lesproblmes rapidement rappelonsquelle avait 2 semaines avant et 2 se-maines aprs pour partir mais nonctait cette semaine l et rien dautre!!!)

    -une responsable pdagogique omnipr-sente : nous avons dcouvert il y a peuquune responsable pdagogique soccu-perait du parcours altern (il parait),seulement cette personne ne sest jamaisprsente Mme Ferrier-Ranchoup, bon entendeur

    -un gal accs aux ressources : nouspayons le mme prix quun parcoursclassique alors que nous navons pas

    accs aux mmes ressources, notam-ment pour les lectifs du second semes-tre pour lesquels nous navons pasvraiment lembarras du choix, les fo-rums de recrutement qui ont lieu pen-dant que nous sommes en entrepriseMais ce nest pas tout, pour le coursdanglais prparation au GMAT, les al-terns devaient avoir 0,5 point de plusen moyenne danglais quun parcoursclassique pour pouvoir suivre ce cours,on en cherche encore la raison dail-leurs

    En bref, et pour conclure, si le service alter-nance de GEM devait avoir une devise, celle-ci se-rait sans doute aaiiddee ttooii,, llee cciieell ttaaiiddeerraa

    Florian Douspis

    Lorsquon arrive GEM, fraichement sortis de notre prpa, tout est magnique. On change datmo-sphre, une nouvelle vie sore nous : des soires gogo, 10 heures de cours en moins par semaine pourla majorit dentre nous, des projets plein la tte et des paillettes plein les yeux (souvent dues lexcs dal-cool de la veille). Malheureusement, les 1A ignorent encore le mal qui ronge leurs prdcesseurs et quibientt va tous nous ronger petit feu. Ce mal vous le connaissez tous : cest la REUNIONITE AIGUE.Derrire ce nom barbare se cachent des symptmes bien rels : runions dans tous les sens, emploi dutemps surcharg, jonglage entre le groupe de Management technologique et celui de Marketing (ou autrecest selon lhumeur !), prise de tte constante avec les membres chris de nos groupes respectifs, pic destress lorsquon se rend compte quune runion a empit sur une autre et surtout, des yeux cerns par lesheures passes sur notre cartable lectronique . Un remde ? Euh non. Demandez nos amis les 2A: ce sera pire lanne prochaine, surtout pour les plus tmraires du parcours asso. Et tout a pour quoi ?Pour notre bien, voyons ya pas dire, en cole de commerce, on est vraiment des faignants

    A mditer.Emilie Hennequin

    La runionite aigue

  • GGEEMM :: GGrreennoobbllee EEccoollee ddee MMaaggoouuiillllaaggee ??

    Pour entrer en Ecole de Commerce nous avons tous d passer des concours. Quoi quon puisseen dire, ce fut une preuve, quelque chose de dicile, tel point quune fois accepts, noussommes tellement heureux davoir lEcole de nos rves ou tout simplement une Ecole, que nous per-dons de vue certaines ralitset dans laaire cest lEcole qui ralise la plus belle opration.

    Il faut tre clair : nous autres, tudiants, sommesdabord les clients dune entreprise trs lucrative,lEcole Suprieure de Commerce de Grenoble : ilnest pas ici question de contester ce statut, en lin-tgrant, nous lacceptons ; cet investissement est unmoyen comme un autre de construire une exp-rience et daccder lemploi.

    Partant de ce constat, il y a certaines questionsque NOUS, tudiants et clients, aimerions soulever,parce que cest tout simplement notre DROIT!

    Des questions simples et droutantes car ellesne trouvent pas de rponses, car elles provoquentune gne, parce quelles font fuir tous ceux qui onpropose de les crire noir sur blancdes questionsqui touchent les administrateurs de notre chreEcole (et cest pour a que cest si dlicat de lesposer), des questions qui remettent en question leurprofessionnalismedes questions que lon se posetous mais que chacun passe sous silence

    Il est trs facile de trouver dans votre entouragedes personnes ayant souert directement ou indi-rectement des faits que nous allons soulever et quipourraient avoir laudace de tmoigner.

    Est-il encore vrai que lobtention dun parcoursdpend du mtier dun papa ou dune maman quiaura lopportunit de passer un coup de l ou frap-per la porte de certains individus de ladministra-tion ? Nest-ce pas l pousser lart de la ngociation des extrmits peu acadmiques ?

    Le prix de la scolarit est-il le mme pour tous? Certains semblent avoir cotis une asso myst-rieuse orant des rductions substantielles en la ma-tire.

    Concernant les rattrapages, est-il vrai que lon aplus de chances dassister lescapade mystrieuse deses rattrapages en restant un t lESC que si lon faitun stage Paris ou New Delhi ?

    Mais assez de questionsParlons de faits, dex-priences vcues par ces mmes personnes qui reste-ront anonymes (si nous ne sommes pas paranoaquesnous voulons rester prudents) :

    - A et B ont quatre rattrapages : lun paie1786, lautre 2690.

    - C remplit toutes les conditions nces-saires pour accder au parcours associatif: cause dun malencontreux problmeinformatique dans lEcole de linnovationet de la technologie, elle fera un parcoursclassique.

    - D demande un rendez-vous avec le direc-teur an de comprendre la dcision dujury de scolarit, D nen obtiendra jamais.

    - E a 4 rattrapages et 12,33/20 de moyennegnrale, F en a 6 et 9,4/20.

    - E redouble partiellement et F redoublepartiellement.

    - Pire, E a toujours 4 rattrapages et12,33/20 de moyenne gnrale (redou-blement partiel) et G a 5 rattrapages. De-venez qui passe en deuxime anne ? Gsans que cela ne pose de problme quique ce soit

    13

  • - H vient davoir 8,5 son partiel. I a 9,5.Qui vient la Toussaint en rattrapage ?I bien sr, le rattrapage de H sest mira-culeusement envol (aprs ngociation,il va sans dire)

    La liste est encore longue mais il ne sagit pas defaire ltalage de toute cette mdiocrit. Juste pournir, comment peut-on encore entendre aprs cessituations : votre cas est injuste mais nous ne pou-vons rien faire ?

    En guise de conclusion, sachez quil existe dessolutions ces nombreuses incohrences : plus detransparence, plus de professionnalisme (respectdes rgles, des engagements). Beaucoup de gensdans cette Ecole se donnent du mal pour ensoleil-ler notre scolarit, pour que les choses avancent.

    Si l ducation na pas de prix, elle a un cot, noussommes daccord. Ce cot nous le supportons en par-tiene faites pas plus lourdement peser sur nospaules cette somme par des pratiques frlant linac-ceptable.

    Il est possible de mettre n ces pratiquesmoins que lart de tout ngocier lcole, commen-cer par ses rattrapages, fasse partie intgrante de lascolarit!

    LEcole des nouvelles technologies en est-elle res-te lAge de pierre en termes deblabla !

    V.D. & M.S.

    photo: G Bucher

    14

    SSttaaiirrwwaayy ttoo hheevveeaannQuelque part dans lcole...

  • LLaa mmuussiiqquuee aaddoouucciitt lleess mmuurrss ((eett llaa ccrriissee))La crise est morte : vive la crise! Depuis quelques annes, cest toujours la mme chose Si lon ne saitcomment les artistes et Britney vont russir vendre leur disque dans ceQe Terrrrible crise du pouvoirdachat, force est de constater que la musique est toujours un moyen ecace dadoucir les problmes. Abu-sons delle !!!

    Ferme ta G***** ou tu vas te faire Marie-Trintigner dixit Orelsan. Ce rappeur du 1-4 (enfait cest Caen) est bizarrement trs drle : sesdlires et son ow la Eminem sont super entra-nants. A voir absolument : le clip LE CHANGE-MENT. Plus dcale, Janelle Mona (Manymoons), trs Outkaste , voit sa cote augmenterautant que les frais de scolarit de GEM ; son ow la Hey Ya est un moyen ecace de dcom-presser. Enn, je dois parler de lalbum 5m Soleilde Kenny Arkana sorti dbut 2008: elle dcrit avecsa hargne altermon-dialiste tous les pro-blmes actuels denotre socit : CESTCA LE RAP !

    Plus puissant queles chips primes dela Kft, Keziah Jonescest LE remde quedevraient prescrirenos politiciens pourredonner conanceaux consommateurs:un son authentique(inuence religieusenigriane) et enchan-teur ; bref son nouvelalbum trs blufunk, dynamis John Le-gend et Kanye West,est un MUST.

    Fini le champagne pour la petite bourgeoisie :Papa est ruincependant un dernier millsimest sorti, cest la collection 2008-2009 de Costes :toujours lounge toujours agrable: trs glamour Chez Georges Paris un peu moins ailleurs... Anoter le trs bon Desaparecidos (une copie de Ca-

    labria ?!?) de Walter Samuel o la jeune demoisellenumre toute les places nancires touches par lacrise: sympa !

    Dans cette priode sombre, le mtal comptebien tirer son pingle du jeu (STOP AUX PRE-JUGES) : Dagoba (premire partie de Metallica) asorti son album la mi-octobre et moi jadoreRe-gardez aussi la srie anglaise SKINS (Quid duneSKINS party GEM ?), protez des chansons et t-lchargez (LEGALEMENT) TOUT : cest que dubon son pop rock anglais comme Hummer desFoals.

    Enn cest dans lechaos que rejaillit leplus la lumire : alors(re)dcouvrons nosclassiques : Chopin, etc.Et surtout un composi-teur brsilien du dbutdu sicle Heitor Villa-Lobos (Trenzinho Cai-pira) : UN GENIE.

    PS : ZAHO repr-sentera la France auxMTV Music Awards.Cest vraiment la crise!

    Hubert Tuilier

    MMiiddnniigghhtt CCoowwbbooyyShawter (chanteur), Izakar (guita-riste), Werther (bassiste), Franky(batteur) du groupe Dagoba.

    15

  • photo: DR (remerciements:Enternote

  • GGeemm iinn WWaayy :: CCoommmmeenntt ssee ppaassssaaiitt llaa vviiee llEESSCCeenn11998877 ?? HHeerrvv DDeeggaass :: Disons que les choses ne se po-saient pas en terme de crises tout tait mon-ter, tout tait aussi roder. Donc, ce ntait pas unepriode de crise, mais plutt une priode enthou-siaste et crative avec des rats parfois ! Et toutle monde se sentait co-actionnaire .

    Mais si on doit citer des choses qui ne collaientpas, je dirais, ple-mle : - lcole qui a ouvert le 1er octobre 84, pas nie,avec des sacs de pltre dans les couloirs, les mo-quettes pas nalises, le parking souterrain sansclairage (pratique de chercher sa voiture au bri-quet le soir venu) on habitait le chantier ! Maistout a se faisait dans une ambiance bon enfant etsouriante.- des ottements avec certains professeurs, quinont pas forcment fait long feu dailleurs (parfoisaids en ce sens par une aimable pression tu-diante genre prof qui navaient plus aucun lvevenant leurs cours)- le bizutage de la deuxime promo, et les dsac-cords sur ce qui devait se faire ou pas, ce qui taitadmissible ou pas, avec les commandos de bizu-tage dissidents (les durs) et les commandosanti commandos de bizutage dissidents quicherchaient protger les bizuths GGIIWW:: PPaarrlleezz nnoouuss ddee vvoottrree jjoouurrnnaall ssaattyyrriiqquuee ddeellppooqquuee ??HH..DD:: Le Yti le journal de labominable coledes neiges il est n au dbut de lcole surlide dun trio dtudiants de la premire promo,sur lequel sont venus se greer quelques cri-vaillons en herbe dont je faisais partie. On par-lait de tout, des lms voir au cin, de la vie

    LLaa ccrriisseeddeeppuuiiss lloorriiggiinnee ddee llccoollee !!Lcole est ne en 1984 et pour la premire promo, tout tait faire...le meilleur, comme la pire! Rencontre

    avec Herv Dugas, qui ntait pas le dernier pour remuer les choses ...NNoomm :: Herv DegasPPrroommoo :: 87 (la premire )PPrrooffeessssiioonn :: jai une structure proposant des solutions logicielles et de services/conseil dans le domaine desRH.

    grenobloise, de ltat de la neige, du fait quon avaitdes problmes dapprovisionnement en rochersS*****d la caft Il y avait une rubrique m-disance et mauvaise langue particulirement lue,pas seulement par les tudiants .Le journal, au dpart, tait nanc par lcole, quinous laissait utiliser les photocopieuses gracieuse-ment au fur et mesure que le journal devenaitplus lu et parfois plus critique sur lcole et son fonc-tionnement, on nous a fait comprendre quil seraitde bon ton de justement - changer de ton, souspeine de nous voir couper les nancements. Alors,les fondateurs du journal ont prit une dcision : aulieu de mettre genou terre, ils ont dcid de dpo-ser ociellement le journal, de trouver des annon-ceurs sponsors, et quand ils ont t prts, ils ont dit la direction nous allons voler de nos propresailes .Une fois, un numro spcial tait sorti sur le direc-teur de lcole (si quelquun en trouve un exem-plaire, je lui rachte, cest une collector !). Un peufroce : Parodie de lui en couverture, Mdisance etMauvaise Langue cible sur lui Ca na pas forc-ment t bien pris. Tous les lves se sont donc re-trouvs convoqus en grand amphi. Le directeurtait arriv avec la mine grave, avait brandi unexemplaire du journal et dit fermement Quest ceque vous voulez ? Ma tte ? grand silence lepremier qui parlait et a sest arrt l dessus. GGIIWW:: AAvveezz--vvoouuss ffaaiitt ddaauuttrreess aacctteess ddee mmaanniiffeessttaattiioonnssddaannss llccoollee ??HH..DD:: Aprs avoir tent vainement 2 fois dtre lu auBDE avec une liste dlirante appele la FFL, jai or-ganis, avec quelques complices, un putsch militairesur le BDE le 1er avril de la 3me anne, avec s-questration plusieurs heures de la prsidente, pour-parlers avec un missaire de la direction pour larelcher. Nous avons d nous rendre aprs avoir t

    17

  • attaqus aux fumignes par les membres du BDEqui venaient librer leur chef GGIIWW:: QQuueell rreeggaarrdd ppoorrtteezz--vvoouuss mmaaiinntteennaanntt ssuurrllccoollee eett ssuurr vvooss aannnneess ll bbaass ??HH..DD:: Mme si ce que vous vivez maintenant est for-cment trs dirent de ce que nous avons connu,nous partageons des choses : une rgion, la qualitde ce que nous avons appris, des lieux, des souve-nirs, et puis surtout des choses construire, pen-dant et aprs lcole. On est des milliers danciens,partout dans le monde Chacun se souviendra de son cole. Mais au nal, nous aurons tous fait lamme et avec le recul, ctait tellement bien !

    Je prote de loccasion pour faire un clin dil enforme dhommage Alain, lun des fondateurs duYti, qui nous a quitt trop tt Et sinon, je vais tenter de venir au Gala cette anne.Je nai pas fait a depuis au moins 15 ans ; Vousacceptez les vieux ?

    Interview ralise par Kvin Deniau

    18

    NNoottrree ddiiggnnee pprrddcceesssseeuurrHerv Degas (promo 87)

    photo: DR

  • VOMJFVJEBMQPVSMFTQPUTEFTMJTUFT

    NJOEFMDPMFEBOTVODBESFVOJRVF(SFOPCMF

    FVSPMFEFNJFVSPCJSF(PMTDIRVBMJUTVQSJFVSF

    FVSPMBCMBODIFFUMBBNCSFQMBRVFTEFQJ[[BBDIFUFTMBFPGGFSUF