Click here to load reader

Guernica, Pablo Picasso, 1937 (musée Reina Sofia, Madrid)

  • View
    114

  • Download
    2

Embed Size (px)

Text of Guernica, Pablo Picasso, 1937 (musée Reina Sofia, Madrid)

  • Page 1
  • Guernica, Pablo Picasso, 1937 (muse Reina Sofia, Madrid)
  • Page 2
  • Page 3
  • Surprenant, nest-ce pas?
  • Page 4
  • Une peinture lhuile, entirement en noir et blanc...
  • Page 5
  • (ou plutt en noir, gris et blanc)...
  • Page 6
  • ... et de trs, trs grande taille.
  • Page 7
  • Muse Reina Sofia, Madrid
  • Page 8
  • Page 9
  • Page 10
  • Pablo Picasso (1881- 1973), tait un peintre espagnol qui vivait en France...
  • Page 11
  • Depuis 1936, en Espagne, La guerre civile faisait rage.
  • Page 12
  • Le gnral Franco, avec lappui dAdolf Hitler, menait le combat contre La Rpublique.
  • Page 13
  • En 1937, Picasso apprend la destruction de la petite ville basque de Guernica.
  • Page 14
  • Cest Guernica que les aviateurs dHitler ont inaugur leurs nouvelles mthodes de bombardement massif.
  • Page 15
  • 50 tonnes de bombes incendiaires, 70 % des habitations dtruites, plus de 1500 morts. En trois heures.
  • Page 16
  • Hitler a trouv cela trs convaincant.
  • Page 17
  • Picasso, lui, a trouv cela trs effrayant.
  • Page 18
  • Alors il la dit, avec ses armes lui: ses pinceaux.
  • Page 19
  • Page 20
  • Que voit-on sur cette peinture?
  • Page 21
  • Des personnages...
  • Page 22
  • une femme court, perdue...
  • Page 23
  • une autre se penche une fentre, une lampe la main...
  • Page 24
  • une troisime, dont les vtements brlent, se jette dans le vide...
  • Page 25
  • une mre pleure son enfant mort...
  • Page 26
  • un homme gt, le corps bris, comme lpe quil tient encore la main.
  • Page 27
  • On voit aussi des animaux:
  • Page 28
  • un taureau...
  • Page 29
  • un cheval, agonisant (une lance lui transperce le flanc)...
  • Page 30
  • ... et un oiseau.
  • Page 31
  • Il y a mme une petite fleur.
  • Page 32
  • Page 33
  • Le tout, dans un dcor destructur: portes, fentres, murs.
  • Page 34
  • Qui peut dire en effet o se droule la scne, lintrieur, ou lextrieur?
  • Page 35
  • La table et lampoule lectrique suggrent un intrieur...
  • Page 36
  • ... mais les btiments de droite semblent plutt vus de lextrieur.
  • Page 37
  • Picasso a bien compris que dans un immeuble bombard, il ny a plus aucune diffrence entre le dedans et le dehors...
  • Page 38
  • Au fait, pourquoi Guernica nest-il pas en couleur ?
  • Page 39
  • Probablement parce que Picasso a appris la nouvelle par la presse, qui ne publiait alors que des photos en noir et blanc...
  • Page 40
  • Dailleurs, les signes sur le cheval rappellent les caractres typographiques des journaux de lpoque.
  • Page 41
  • Mais, qua-t-il voulu exprimer, au juste ?
  • Page 42
  • La peur ?
  • Page 43
  • La douleur ?
  • Page 44
  • La souffrance ?
  • Page 45
  • Le dsespoir ?
  • Page 46
  • Tout cela, et bien dautres choses.
  • Page 47
  • Son tableau est comme un cri.
  • Page 48
  • Page 49
  • Page 50
  • Page 51
  • Page 52
  • Le cri que les victimes ne peuvent plus pousser.
  • Page 53
  • Avec ces corps dsarticuls, ces visages dfigurs par la terreur ou la mort, ces innocents martyriss, Picasso exprime toute lhorreur de la guerre, et son rejet de la brutalit fasciste.
  • Page 54
  • Son tableau nest pourtant pas totalement dsespr...
  • Page 55
  • Il reste la petite fleur...
  • Page 56
  • PLB 2009