Happy HOurs

  • View
    7

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Au travers de ces écrits que vous vous apprêtez à découvrir, nous soutenons et encourageons toute initiative, aussi modeste soit-elle, allantdéjà vers le monde de demain, le mettant en place dès aujourd’hui, créant des alternatives aux multiples visages, petites bulles de liberté et de créativité, d'oxygène, petites oasis, petites gouttes d'eau de toutes tailles et de toutes formes.

Text of Happy HOurs

  • 1

  • Participer notre chelle

    l'volution de notre socit

    en contribuant l'volution de l'Humanit,

    et ainsi tout faire pour aider

    un monde meilleur se dvelopper,

    de plus en plus pour

    vivre Heureux,

    sur une Terre Heureuse

    au sein d'une Humanit Heureuse.

    Aider une utopie se raliser.

    Le papillon arrive maturit dans son cocon,

    et il a dj commenc se librer.

    Nous nous rjouissons de le voir s'envoler.

    2

  • Happy HOurs

    ou

    Plaidoyer pour notre droit d'accs au Bonheur

    Lenny & Norbert Bear Happy HOurs 2014

    3

  • Par Amour...Pour la Vie...

    Pour l'Humanit...Pour Vous...Pour Nous...

    4

  • Remerciements

    Je tiens remercier du fond du cur mon compagnon dexpriences et de rflexions : Norbert Bear le Bienheureux.

    Merci toutes les personnes qui, de prs ou de loin, ont partag avec moiet/ou sont entres en opposition avec moi,

    et ont ainsi aliment mes rflexions.

    Merci particulirement mes parents, D.W., Lu, Jean A., Laurence M.,Jrm, Mil, Te, Mli, Alpi, Rem et Ol pour l'inspiration dterminante

    et dcisive qu'ils et elles ont apporte l'expiration de ces crits.

    Je remercie galement et spcialement Thibaut pour sa relectureprofondment affine qui a permis cet ouvrage d'atteindre

    le plus de clart et de justesse possible.

    Je tiens enfin vous remercier, vous qui avez ouvert ce livre.

    Merci.

    5

  • Introduction

    Au travers de ces crits que vous vous apprtez dcouvrir, noussoutenons et encourageons toute initiative, aussi modeste soit-elle, allantdj vers le monde de demain, le mettant en place ds aujourdhui, crantdes alternatives aux multiples visages, petites bulles de libert et decrativit, d'oxygne, petites oasis, petites gouttes d'eau de toutes tailles etde toutes formes.

    Par ailleurs, nous invitons les personnes tant montes passivement dansle train sans trop encore remettre en question la direction que prenaientles rails reconsidrer la trajectoire suivie.

    Penchons-nous sur les possibilits de vivre autrement, et surtout mieux,en nous regardant en parallle au plus profond de nous-mmes, sanshypocrisie envers nous-mmes, courageusement, pour un meilleur-vivre.

    Mieux vivre est possible.

    Nous proposons de mettre notre vie en pause, et de plonger dans ces pagesavec un esprit ouvert, en essayant de ne pas fermer de portes.

    Gardons l'esprit qu'un changement radical n'est pas forcmentsouhaitable. L'essentiel tant que le changement soit stable, compris,intgr et profond.

    Par ailleurs, ce livre ne prtend pas dtenir tous les lments de rponseset de comprhension du monde et de la Vie.

    Heureusement.

    6

  • La qute de la comprhension de la Vie et du Bonheur va videmmentbien au-del de ces crits qui ne sont qu'une marche que vos pieds vontfouler.De plus, les personnes ayant dj apport de trs nombreux lments derflexion, de rponses et de comprhension, sous de multiples formes(livres, documentaires, chansons, etc.) sont nombreuses.

    Multiplions recherches et dcouvertes. Faisons les liens pour mieuxcomprendre en nous ouvrant et en nous enrichissant de plus en plus.Cela dpend essentiellement de chacun et chacune d'entre nous,individuellement.

    Tout est porte de main pour nous fournir les outils et lmentsncessaires pour alimenter notre qute sur la Voie du Bonheur, et pourcontribuer au mieux au monde meilleur que nous souhaitons toutes ettous au fond de nous.

    Je nous souhaite une bonne lecture.

    7

  • Il tait une fois, en des temps tout proches, dans le petit royaumemorcel de Belgique, un jeune homme g cette poque d peu prsdix-huit ans.Depuis quelques annes dj, il tait perptuellement dhumeurtorture et grise, littralement perdu face limmensit de la Vie etdes choix possibles qui dtermineraient de quoi son futur secomposerait.

    Son esprit tait devenu constamment fade, quelque peu bouch,incapable de saimer et d'aimer la Vie, le regard perdu et le curemplit dun seul sentiment : la frustration de se sentir profondmentinadapt au systme dans lequel il tait apparu, aux gens, la socit,au monde, lui-mme... Incapable de trouver quel pourrait tre sonrle au milieu de cette scne : la grande scne de la Vie.

    Puis un jour, alors quil stait vu contraint par la roue du temps faire certains choix quil jugeait les moins mauvais pour son avenir etson devenir, son chemin lui fit rencontrer un compagnon de voyage,tout fait inattendu mais bien entendu bienvenu.

    Ce genre de compagnon qui, comme a, na lair de rien, mais quilest tout fait... Cet tre est quelquun de profondment gentil, doux,calme, velu, rveur et rflchi. Quelle meilleure combinaison de qualits pour apporter ne serait-cequun petit peu de paix dans un esprit si mouvement ?

    Leurs esprits cohabitrent directement et cest peu de le lire.En effet, ce petit tre (un petit ourson en peluche, pour tout vous dire)na pas t dot de la capacit du langage, mais il pense tant et si fortque tout ce qui lui passe par la tte rsonne dans lesprit du jeunehomme comme une pluie de cris qui font cho sur le flanc dunemontagne.Cest ainsi que, ds cet instant, tous deux comprirent quils auraientbesoin lun de lautre :

    8

  • Le jeune homme serait aid pour tenter de mettre de lordre dans sonesprit tout en essayant de comprendre la Vie et son sens.Quant au petit compagnon de voyage, il avait trouv lcho quilcherchait depuis sa naissance, et sans lequel il se trouvaitprofondment frustr, car incapable dexprimer ce flux de penses etde rflexions qui lenvahissaient sans relche.

    Ce compagnon de voyage sappelle Norbert. Norbert Bear.

    Lautre, cest lui.

    Depuis, des annes ont pass, et les aventures et rflexions se sontmultiplies...

    Les raisons qui nous ont amens face vous aujourd'hui sont aussi simplesque dmesures.

    Nous sommes rvolts par bien des aspects de ce monde qui nous entoure,et nous refusons d'y plonger sans tenter quoi que ce soit pour l'amliorer.

    Le ras-le-bol gnral est plus que perceptible, et les actions qui se formentsont nombreuses et aux multiples visages, dans l'espoir d'un goutte goutte toujours plus important pour rellement modifier la directionauto-destructrice dans laquelle nous nous dirigeons. Ces multiplesgouttes allant dans le mme sens, sur de multiples voies, diffrentes etcomplmentaires la fois.Prenons garde toutefois, car c'est prcisment dans ces priodes detroubles que de pseudo-rvolutionnaires mergent, dmagogues etpopulistes, guids par la peur et le rejet de l'autre , pouvant ainsientraner l'Humanit sur un terrain dangereusement glissant.

    Soyons vigilants, et avec laide dautant dautres que possible, nous touteset tous, petites gouttes de limmense ocan, apportons nos rflexions et

    9

  • actions les plus senses possible et, quoi quil en cote, allons au bout dece fabuleux projet.

    Au-del de ces frustrations qui nous habitent, ne surtout pas nous direque ceci ou cela est bien triste sans que nous ne puissions rien y changer.Il est vident qu'en essayant rien et en continuant d'avancerconfortablement les yeux ferms comme si de rien n'tait, rien ne pourrachanger, et le pire adviendra.

    Pour nous amliorer, nous devons trouver des solutions, et non desexcuses.

    La convergence de tous les individus aspirant au changement vers unmieux-vivre, les rvolutionnaires de tous les niveaux, runis par le bien-tre humain, trait d'union entre toutes et tous, par-del la politique, lafortune, les religions, les classes et les races.

    Par-del tous ces tiroirs restrictifs que l'esprit humain s'est infligs,croyant de cette manire y voir plus clair, en parcellant la prairie. Mais iln'a fait ainsi que se compliquer la vie et se couper de son essenceintrieure... et commune.

    Tellement profondment commune.

    Humains. Simplement humains.

    Une ambition et une volont solides, loin de beaux discours que nouspouvons parfois avoir pour apaiser notre culpabilit ainsi que notresentiment erron d'impuissance.Confortable sentiment qui nous permet de ne pas nous dtacher de notreconfort.Confort dont nous sommes dailleurs bien souvent incapables de savourerla richesse, tout en nous plaignant rptition de btises et de

    10

  • minusculeries, si nous n'avons par exemple pas le produit ou le serviceque nous souhaitons, au moment o nous le souhaitons.

    L'ordre de priorit des exigences est dcidment vraiment revoir.

    Sans compter les effets dvastateurs de ce plongeon gnral dansl'acquisition du toujours plus pour occuper l'esprit et tenter de comblerle vide laiss par un malaise ambiant, faute d'un environnement social etsocital suffisamment panouissants, et nourri par la culpabilit ignore etla silencieuse frustration lie une manire intrinsquementinsatisfaisante de vivre... ou plutt... de ne plus vivre.

    Et cest bien l tout le problme.

    Nous ne voulons pas tre de ces personnes qui portent leurs espoirs dechanger le monde sur les gnrations futures, par facilit, par dpit, parmanque de courage,... par perte de rve.

    Le systme ne pourra voluer que si les esprits qui sytrouvent slvent.

    Rien de mystique ou de sectaire l-dedans, juste de la logique et du bonsens.

    Ah oui ! Une dernire chose : N'esprons pas devenir Heureux-se juste enlisant un livre, ce serait trop facile.

    La suite, ce sera nous de l'crire.

    11

  • Rencontre avec un ourson

    12

  • tat xuetip ne ednom nu : xueil sed tat

    L : Bonjour Norbert. Nous voici donc enfin