Hélène LE GOFF - analyse sémiologie

  • Published on
    18-Mar-2016

  • View
    215

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Examen LISAA - Hlne LE GOFF

Transcript

  • HELENE LE GOFF Examen de smiologie PART II

    L'image que je souhaite aborder se rapporte au thme du corps, du portrait, de l'identit et de la vie.

    Je souhaite travailler sur les lignes du corps qui peuvent traduire une exprience, un parcours, une vitalit, un caractre physique et psychique.

    Le trs gros plan sera un lment clef de mon travail au sens o il produit une certaine esthtique graphique, allant presque jusqu' l'abstraction et apportant une valeur psychologique forte.

    Je souhaite utiliser le hors-champ rsultant du trs gros plan pour induire un questionnement, une ide de continuit, d'imaginaire et faire intervenir le spectateur en produisant chez lui un questionnement et le pousser s'identifer, participer la photographie.

    Travailler avec le noir et blanc est intressant au sens o, pour une photo, le noir et blanc et sa capacit d'abstraction permet de mettre en valeur les formes et les matires. Il apporte une esthtique et permet en combinaison du travail en macro, de focaliser le regard du spectateur sur les lments en rduisant son champ d'interprtation qui pourrait tre perturb par les couleurs.

    J'ai fait plusieurs essais avec les lignes de la main mais j'ai souhait travailler sur le bras, dont les veines sinueuses ont une identit propre et me permettent d'largir le champ d'interprtation.

    L'image que je souhaite obtenir est celle d'un avant bras, en gros plan, vertical.

    Une prise de vue en contre-plonge permet d'apporter de la force et de renforcer l'ide d'lvation.

    Une image en noir et blanc, contraste permet de mettre en valeur les volumes, les veines et de sentir la pression dans celles-ci.

    Une ide complmentaire consisterait de tenter de faire sentir la vie en utilisant un graphisme se rapprochant de celui des nervures des feuilles des arbres, qui chez le vgtal correspondent aux voies de circulation du sang chez l'homme (veines, artres, ..)

    L'ide d'lvation que veut rendre la contre-plonge peut tre un rappel de la croissance de la plante qui grandit, s'lve. Je veux rendre compte galement d'un aspect galement de la matire, de son caractre imposant, de son ct brut et de sa rsistance qui peut faire penser au tronc d'un arbre o s'incruste le lire.

    Je veux jouer sur la mise au point ralise vers le bas de l'image pour donner l'ide de construction, d'exprience pour indiquer le parcours d'une personne, comme si son corps traduisait cette exprience, des sentiments et jouer ainsi sur le fou de la partie haute pour suggrer l'avenir, ses penses : la partie insaisissable de l'tre.

    Je voudrais questionner sur l'ide de rassembler corps et pense et l'interfrence des deux.

    Cependant, l'ide des veines et du bras peut galement induire un autre sens de lecture, en rapport avec le sang dans les veines : le sang synonyme de vie, mais qui peut aussi tre peru comme symbole de mort, ou de rapport avec la mdecine, ou encore la drogue.

  • J'aimerais que cette image questionne et contrairement la publicit, prsente plusieurs champs d'interprtation possible.

    Je souhaiterais voquer la question de l'identit, d'une partie reprsentative du tout : on reconnat le bras et on pense alors une personne. La notion de dtail me parat intressante pour cette photographie.

    De plus un aspect la fois calme, stable du bras contraste avec l'ide de la pression du sang dans les veines et le dynamisme, la vivacit auquel il se rapporte.

    Je souhaiterais montrer la complexit de l'tre.

    Une notion de force, de tension, d'nergie, notamment d'nergie vitale.

    Ralisation de la photographie :