of 93 /93
Henning Mankell et la série policière sur Kurt Wallander : Quelle est sa critique de la société suédoise ? Par Pierre Grimaud Paris Septembre 2003

Henning Mankell et la série policière sur Kurt Wallander ... · Henning Mankell et la série policière sur Kurt Wallander : Quelle est sa critique de la société suédoise ? NB

Embed Size (px)

Text of Henning Mankell et la série policière sur Kurt Wallander ... · Henning Mankell et la série...

Henning Mankell et la srie policire sur KurtWallander :

Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Par Pierre Grimaud

Paris Septembre 2003

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

NB

Cette analyse sur les romans policiers de Henning Mankell qui est en fait mon

mmoire de matrise de sudois de luniversut de la Sorbonne Paris IV est le fruit de deux

annes de travail. Il tait disponible aux personnes intresses par Mankell et son hros Kurt

Wallander sur Mauvais Genres, le site franais spcialis dans le roman policier. Mais depuis

lt 2005, ce site nexiste plus. Jai donc dcid de le mettre disposition sur mon site photo,

www.pierre-grimaud.com .

Jautorise tout un chacun imprimer ce document autant de fois quil ou elle le dsire

et ce pour une utilisation strictement personnelle but non lucratif, pour un usage ducatif,

universitaire ou pour vos recherches. Noubliez pas de citer ce mmoire dans votre

bibliographie ou dans vos sources cest important.

Aucune utilisation but lucratif de ce mmoire nest autorise sans accord pralable de

ma part et surtout sans rmunration quelle quelle soit. Si tel est votre volont contactez-

moi, je vous rpondrai au plus vite. Voici mes coordonnes :

Pierre Grimaud

33 (0)6 99 05 15 66

pierregrimaud(AA)yahoo.fr Remplacez (AA) par @ (Mort aux spams !)

www.pierre-grimaud.com

2

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Introduction..................................................................................................................... 4

1- Gnralits.................................................................................................................. 71-1 Le roman policier............................................................................................................................................ 7

Quest-ce quun roman policier ?.................................................................................................................... 7Le roman nigme......................................................................................................................................... 12Le roman noir amricain................................................................................................................................ 13Le no-polar....................................................................................................................................................15Le polar aujourdhui.......................................................................................................................................17

1-2 Le roman policier sudois............................................................................................................................. 191-3 Henning Mankell...........................................................................................................................................261-4 Kurt Wallander..............................................................................................................................................29

2- Quelle Sude, quelle critique?.................................................................................. 332-1 Rappel historique sur la situation en Sude entre 1945 et 1998................................................................... 332-2 La Sude de Wallander, la critique de Mankell............................................................................................ 37

La police......................................................................................................................................................... 39Politique et social-dmocratie ....................................................................................................................... 42La Sude pays xnophobe...............................................................................................................................45Lmigration................................................................................................................................................... 47La condition des femmes.................................................................................................................................52La jeunesse......................................................................................................................................................53Les homosexuels............................................................................................................................................. 57

3- Les obsessions de Mankell........................................................................................603-1 Technique......................................................................................................................................................60

Meurtriers et violence..................................................................................................................................... 60Sjwall et Wahl........................................................................................................................................... 66Dualit ........................................................................................................................................................... 70

3-2 Obsessions.....................................................................................................................................................72

Conclusion.....................................................................................................................80

Bibliographie.................................................................................................................83

Annexe.......................................................................................................................... 89

3

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Introduction

En 1991 Henning Mankell, qui est dj un crivain trs productif, publie son premier

roman policier, Mrdare utan ansikte (Meurtriers sans visage). La mme anne, ce roman

remporte deux distinctions : le prix du meilleur roman policier sudois de la Deckarakademin

(LAcadmie du polar) ainsi que celui du meilleur roman policier scandinave par la

Skandinaviska kriminalsllskapet (La Socit scandinave du roman policier). En 1995, il

remporte de nouveau ce prix avec Villospr (Le guerrier solitaire).

Le premier prix de la Deckarakademin a vraiment lanc Henning Mankell1. Ce roman

ainsi que les huit autres qui suivront jusquen 1999 seront trs critiques lgard de la socit

sudoise comme lont t leur poque les romans de Sjwall et Wahl. Linspecteur Martin

Beck des annes 60 et 70 fait place au Kurt Wallander des annes 1990. Mais, comme nous le

verrons, le roman policier en tant que vecteur de critique sociale est un fait courant en Sude

depuis Sjwall et Wahl.

Or, lorsque lon regarde la production littraire de Mankell, savoir pices de thtre,

romans pour enfants et pour adultes, on se demande ce qui a bien pu le pousser sintresser

au roman policier, genre que certains considrent comme un mauvais genre, comme de la non

littrature. Une des rponses qui viennent facilement lesprit est que si lon veut que ses

ides touchent le plus grand nombre de lecteurs possible, le roman policier est un bon outil.

Tout le monde ou presque a au moins une fois dans sa vie lu un roman policier. Et tout le

monde ou presque le fera. Il parat donc ncessaire de recourir au genre policier si lobjectif

est de vhiculer des ides au plus grand nombre de lecteurs, quel que soit leur ge et leur

origine. Telle tait mon ide jusqu ce que je trouve une rponse complmentaire la

question dans une interview que Mankell donne pour The Guardian, un quotidien anglais.

1 Mrdare utan ansikte a t tir en premire impression 4000 exemplaires alors quil en a t vendu 100 000depuis. Villospr a lui t tir en premire impression 20 000 exemplaires !

4

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

De retour dAfrique, Mankell se rend compte que la xnophobie2 est alors en pleine

explosion en Sude et met le souhait dcrire un roman ayant la xnophobie comme thme

principal. Etant donn que pour Mankell, la xnophobie est un crime, le genre policier sest

rvl tre, mieux que tout autre, le meilleur vecteur de ses ides. Il fallait donc crer un

policier, un policier bon et talentueux. Cest ainsi que nat Kurt Wallander par un jour de

mai !

Je travaille dans une vieille tradition qui remonte aux Grecs anciens qui utilisaient le

miroir du crime pour observer ce qui se passe au sein de la socit, entre ceux qui

dtiennent le pouvoir et ceux qui ne lont pas3

Lobjet de ce mmoire de matrise est de faire tat de la Sude que dpeint Mankell

dans sa srie policire et de voir quelle est sa critique de la socit sudoise. La srie Kurt

Wallander comporte neuf romans dont quatre seulement seront utiliss pour lanalyse de la

critique de la socit sudoise, savoir Villospr (Le guerrier solitaire), Den femte kvinnan

(La cinquime femme), Steget efter (Les morts de la Saint-Jean) et Brandvgg (La muraille

invisible).

Sur deux des quatre premiers romans, lhistoire principale se droule en dehors de la

Sude : Riga en Lettonie dans Hundarna i Riga (Les chiens de Riga) et lAfrique du Sud dans

Den vita lejoninnan, (La lionne blanche*4). Ils ne laissent donc que peu de place la socit

sudoise. Pour ce qui est des deux autres, Mrdare utan ansikte 1991 (Meurtriers sans visage)

et Mannen som log 1994 (Lhomme qui souriait*), lhistoire principale se situe en Sude mais2 Le terme sudois utilis par Mankell est rasism soit racisme en franais. Dans le mot racisme il y a lide de lahirarchie des races, ide que lon ne retrouve pas dans la srie policire de Mankell. Cest pour cette raison quejai prfr traduire rasism par xnophobie qui signifie hostile aux trangers.

3 I work in a very old tradition that goes back to the ancient Greeks, where they used the mirror of crime to seewhat's happening inside society, between power and people without power. Gerrard Nicci, Inspector Norse... ,The Guardian, Sunday March 2, 2003

4 Tout au long du mmoire les titres des romans dans lesquels les citations sont tires sont donns en franaisdans le texte ainsi quen sudois en note. Mais le problme est que luvre littraire de Mankell na pas encoret traduite dans son ensemble. Il en est de mme pour lensemble des neuf romans dont Kurt Wallander est lehros. Ainsi, tout au long du mmoire, les titres des uvres traduites en franais seront utiliss. Mais dans le caso louvrage cit naura pas encore t traduit en franais, le titre du roman indiqu en franais (soit la traductiondu titre sudois) sera suivi dun astrisque.

5

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

le thme du premier est la monte de la xnophobie en Sude, le deuxime relatant les

magouilles dun millionnaire, Sudois et homme du monde.

De plus il y a une diffrence notable entre le tueur type des quatre premiers romans et

celui des quatre suivants qui seront utiliss pour le prsent mmoire. Les crimes des quatre

premiers romans sont crapuleux, on tue pour de largent directement ou indirectement. Dans

les quatre romans suivants, le crime tient de la psychologie du tueur qui tue soit pour venger

quelquun, soit pour extrioriser sa folie ou ses ides politique.

Mrdare utan ansikte, Meurtrier sans visage dbute le 8 janvier 1990 alors que

Wallander a 42 ans. Brandvgg, (La muraille coupe feux) se situe huit ans plus tard.

Beaucoup de lecteurs se sont demand ce qui ctait pass avant cette date, comment

Wallander en tait arriv l, quelle avait t sa vie avant quil ne vienne sinstaller Ystad.

Mankell sest aussi, par la mme occasion, pos les mmes questions et cela la amen

crire des nouvelles sur cette priode. Le dernier volume de la srie, Pyramiden, (La

pyramide*) est le recueil de ces nouvelles.

Cependant, il sera parfois fait allusion certains passages des quatre premiers romans

afin dclairer le lecteur sur la personnalit de Wallander ou bien sur un point particulier de la

critique de Mankell.

6

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

1- Gnralits

1-1 Le roman policier

Quest-ce quun roman policier ?

Avant daller plus loin, essayons de donner une dfinition au roman policier. Quest-ce

quun roman policier ?

Rgis Messac 1929

Un rcit consacr avant tout la dcouverte mthodique et graduelle, par des moyens

rationnels, des circonstances exactes d'un vnement mystrieux.

Franois Fosca 1937

Il nous suffira d'noncer que l'essentiel du roman policier est une nigme base sur un crime

ou sur un dlit, et dont la solution est dcouverte par un policier, professionnel ou amateur.

Ccil Saint Laurent, prfacier d'une histoire du roman policier de Fereydoun Hoveyda 1965

Il y a roman policier lorsque le point de dpart de l'ouvrage est une nigme singulire et que

son dveloppement est la recherche d'une solution. Lorsque cette solution est conforme la

logique et aux connaissances de l'poque et ne fait appel ni au surnaturel ni un excs de

concidences contraires au bon sens.

Boileau Narcejac

Par essence le roman policier est un problme.

7

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Et enfin Jacques Sadoul qui propose une premire dfinition qu'il va remodeler aprs une

courte analyse :

Le roman policier est le rcit rationnel d'une enqute mene sur un problme dont le ressort

dramatique principal est un crime.

1. Un rcit rationnel : l'explication finale du mystre ne doit pas faire appel au

surnaturel (sinon ce serait du fantastique.) (Ex. Dracula qui commence par une srie

de meurtres aurait pu tre un policier s'il n'y avait pas eu ce thme des vampires.)

2. Enqute : Elle est bien passe de mode et depuis longtemps ! Elle disparat au profit

d'un rcit criminel (Le casse de David Goodis), d'une peinture de murs qui se

conclut par un crime (Un linceul n'a pas de poches de Mc Coy) et dans les romans

suspense elle disparat compltement (Irish Highsmith)

3. Problme : Identit du criminel, ou de la victime, faon dont le crime a t commis

(Le mystre de la chambre jaune de G. Leroux) Pourquoi ce crime ? (On achve bien

les chevaux de Mc Coy) Mais il y a des romans policier sans problmes : on y dcrit

plutt une tranche de vie (Le petit Csar de Burnett; Fantasia chez les ploucs de C.

Williams, Marilyn la dingue de Charyn); Et il y a des romans problmes qui ne sont

pas des policiers (Modiano, Rue des boutiques obscures.)

4. Crime : Le crime est indispensable mais il n'a pas besoin d'tre rel, il peut-tre

seulement suppos (Le Mystre japonais d'Ellery Queen qui aboutit sur un suicide)

(ou bien : "Qu'auriez vous fait" de Charlotte Armstrong. Une veuve sest remarie,

mais sa sur retrouve son premier mari vivant. Serait elle donc bigame ? Non car elle

n'avait jamais pous le premier mari : il n'y a donc aucun crime.)

Nous pouvons ainsi crire une nouvelle dfinition proche de celle de Messac :

Le Roman Policier est un rcit rationnel dont le ressort dramatique essentiel est un crime

vrai ou suppos.

8

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Naissance dun genre

Polar, suspense, mystre, thriller, roman criminel, nigme ou encore roman

noir quelques nuances prs, derrire ces appellations se cache un genre bien part : le

genre policier. Si son origine remonte la nuit des temps avec des rminiscences denqutes

dans la tragdie grecque et les lgendes arabes, et bien plus tard dans le Zadig de Voltaire, la

naissance du genre date du milieu du XIXe sicle, dans le sillage du roman gothique et des

romans-feuilletons, Alexandre Dumas (Le comte de Monte Cristo).

Linvention de la littrature policire est attribue Edgar Allan Poe aux tats-Unis,

tandis qu la mme poque, en France, les uvres dAlexandre Dumas, Paul Fval, Victor

Hugo, Eugne Sue tout comme Honor de Balzac et mile Gaboriau, font figure de rfrence

pour annoncer leffort dune littrature qui emprunte aux faits divers dune socit en

bullition.

Littrature populaire par excellence, elle sest considrablement dveloppe en un

sicle et demi et nous laisse aujourdhui une abondante bibliothque noire o les noms de

Sherlock Holmes (Sir Arthur Conan Doyle) et de Philip Marlowe (R. Chandler), dHercule

Poirot (Agatha Christie) et de Fantmas (M. Allain et P. Souvestre), dArsne Lupin (Maurice

Leblanc) et de Nestor Burma (L. Malet), de Sam Spade (D. Hammett) et de Jules Maigret

(Georges Simenon) jusquaux hros contemporains du no-polar, se ctoient dans leur dessein

de dmler le vrai du faux.

Edgar Allan Poe (1809-1849), pote, journaliste et crivain amricain, a t dcouvert

en France grce aux traductions de Baudelaire et de Mallarm. Il publie ses premiers contes

dans The Courrier partir de 1832 et devient critique et rdacteur, puis directeur pour

plusieurs journaux. En avril 1841, il fait paratre dans le Grahams Magazine de Philadelphie

une nouvelle intitule Double assassinat dans la rue Morgue dont chacun saccorde dire

quil sagit du premier rcit de dtection criminelle mettant en scne le Chevalier Dupin, le

premier archtype du dtective priv amateur. Un Sherlock Holmes avant la lettre !

9

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Cest en France quEdgar Poe a trouv ses influences en sinspirant du personnage de Vidocq

(lancien bagnard devenu chef de la Sret partir de 1811) et des rcits dHonor de Balzac

(1799-1850), sappuyant eux-mmes sur les Mmoires de Vidocq publies en 1828. Ds le

Pre Goriot (1833), en effet, cest sous le nom de Vautrin que Vidocq apparat dans luvre

de Balzac. En nommant son hros CharlesAuguste Dupin, Poe puise galement dans

lhistoire relle de Vidocq en lui empruntant le nom dun mathmaticien franais cit par le

chef de la Police dans ses Mmoires.

1841 est galement lanne o Balzac publie, ds le mois de janvier, un feuilleton dans

le journal Le Commerce, Une tnbreuse affaire. Ce rcit, pour autant peu considr comme

le premier du genre, est antrieur au Double assassinat. Mais une seule certitude : le genre est

bien n en lan 1841, paralllement sur lAncien et le Nouveau Continent !

Ds lors, le genre intresse de nombreux crivains du XIXe, commencer par mile

Gaboriau (1832-1873) qui le dveloppera comme un genre part entire. Gaboriau avait t

dans sa jeunesse le secrtaire de Paul Fval (auteur des romans de cape et dpe Le Bossu,

Les Habits noirs). Et lorsquil se lance son tour dans lcriture, il dbute par un pastiche

vident du Double Assassinat dans la rue Morgue, la nouvelle de Poe venant dtre publie en

France. Cest LAffaire Lerouge (1866), dans lequel il cre le personnage du Pre Tabaret

alias Tirauclair, directement inspir de Dupin. Ses rcits suivants : Le Crime dOrcival, Le

Dossier 113, La Corde au cou, mettent en scne linspecteur Lecocq, premier policier de la

littrature policire utiliser la dduction logique et l'examen des indices, avec moulage

dempreintes, laboration des plans des lieux du crime etc. Le vritable enquteur

scientifique est n.

10

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Edgar Poe et Emile Gaboriau vont dfinir deux coles trs diffrentes :

- L'Ecole anglo-saxonne d'Edgar Poe s'intressera au cheminement de l'enqute et

crera le personnage du dtective amateur.

- L'Ecole franaise de Gaboriau sera plus sensible l'aspect romanc et

mlodramatique du policier : milieu, personnages pittoresques, coups de thtre

(comme dans le roman feuilleton) et crera le personnage du policier professionnel.

Tout est fait alors pour annoncer la naissance du gnie de lintuition et de la

dduction : Sherlock Holmes. Sir Arthur Conan Doyle (1859-1930), mdecin et romancier

cossais, invente son clbre dtective en 1887 avec Une tude en rouge, roman publi,

comme il tait coutume lpoque, en feuilleton dans un journal. Aprs quelques aventures et

seulement six annes dexistence, Conan Doyle dcide de faire mourir son hros dans Le

Dernier problme (1893), mais il est contraint de le ressusciter dix ans plus tard avec La

Maison vide, 1903, les lecteurs anglais ayant considr cette mort prmature comme une

catastrophe nationale !

Cest finalement entre 1887 et 1927, dans seulement quatre romans mais cinquante-six

nouvelles, quvoluera le clbre pensionnaire du 221B Baker Street, celui dont son

insparable compagnon, le Dr Watson, disait quil tait la machine observer et

raisonner la plus parfaite de la plante .

Avec Sherlock Holmes, le mythe est cr. Cest le logicien le plus incisif et le

policier le plus dynamique d'Europe , (Mmoires du Dr Watson). Il fascine : c'est un

personnage tonnant, baroque, cultiv, secret qui pratique un art. Son gal dans le crime est

Moriarty. Sherlock Holmes a les clients les plus puissants du monde, il pratique une

misogynie dfensive, noie linaction de son puissant outil crbral dans la cocane ; son

humour exprime le sang froid et le refus de cder l'intimidation. Holmes est un spectacle

lui tout seul et Watson son faire valoir !

11

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Le roman nigme

Cest donc sur les traces de Sherlock Holmes que vont dsormais se pencher de

nombreux fins limiers, spcialistes dans lart de rsoudre les nigmes les plus minutieusement

ficeles. Cest le prototype du Qui a tu le professeur Violet dans le grand salon avec la cl

anglaise ? 5

Gaston Leroux (1838-1927) et son fameux reporter-dtective Rouletabille illustre

brillamment le propos avec Le Mystre de la chambre jaune (1907) et Le Parfum de la dame

en noir (1909). Mais cest surtout Agatha Christie (1890-1976), et sa suite des auteurs tels

que G.-K. Chesterton, Dorothy Sayers, Anthony Berkeley et Edgar Wallace, qui a port

lexercice jusqu en faire une spcialit anglaise. Avec elle, le roman policier devient un jeu

crbral dans lequel le lecteur est appel participer. lui de dcortiquer lintrigue et de

relever les moindres indices afin de dcouvrir la clef de lnigme avant le terme de louvrage.

Le chef duvre du genre reste Le Meurtre de Roger Ackroyd (1926), mais les amateurs de ce

type de jeu apprcieront lensemble des enqutes tantt menes par Hercule Poirot, tantt par

Miss Marple, au fil des 67 romans policiers de la Lady du crime .

la mme poque, Arsne Lupin, sous la plume de Maurice Leblanc (1864-1941),

sduit avec sa personnalit de gentleman cambrioleur, narguant la police et dtroussant les

riches, tout en dnouant des intrigues la place de la Justice. Il dchiffre avec une extrme

aisance les messages cods et excelle dans lart du dguisement et des intrusions les plus

discrtes. Ses mfaits sont toujours pleins dinventivit et ne manquent jamais dlgance. Il

apparat en 1905 avec LArrestation dArsne Lupin et devient un mythe auquel les lecteurs

sidentifient aussitt. Parmi ces titres : LAiguille creuse, 813 et Lle aux trente cercueils.

5 Le jeu Cluedo . Philippe Bouquet parle de Qui a fait quoi ? . Philippe Bouquet est ancien professeur delangues, littratures et civilisations scandinaves luniversit de Caen. Il est aussi traducteur littraire.

12

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Earl Derr Biggers inventa le premier dtective amricain d'origine asiatique Charlie

Chan (qui fut repris en BD avec des dessins d'Andriola). Enfin S.S. Van Dine (1888-1939)

cra Philo Vance et crivit les vingt rgles pour le crime d'auteur6. Philo Vance apparat en

1926 : c'est le premier grand dtective amricain part entire du roman criminel (Dupin tait

franais) ; ce fut aussi le plus raffin, le plus cultiv, le plus aristocratique de tous les

Amricains.

Le roman noir amricain

la suite dEdgar Poe, les tats-Unis ont connu galement une volution progressive

du genre dans la seconde moiti du XIXe sicle. On doit mme une Amricaine, Anna

Katherine Green (1846-1935), avec Le Crime de la Cinquime avenue, davoir crit ds 1878,

le premier roman policier amricain et dtre lorigine de lexpression detective story.

Comme en France avec les romans-feuilletons, les Etats-Unis ont connu leurs publications de

romans populaires avec les dime-novels, fascicules vendus au prix unique de 10 cents, soit un

dime, qui proposaient chaque semaine un rcit daventure.

Il sagit dabord essentiellement de westerns quand apparat, en 1870, The Bowery

detective, premier dime-novel policier. A sa suite, de nombreuses collections se crent, la plus

connue tant Nick Carter, surnomm plus tard le Sherlock Holmes amricain.

Les dime-novels sont les anctres des fameux pulps, journaux bon march. Certains taient

consacrs aux rcits policiers. C'est dans un de ces pulps, Black Mask stories que dbutrent

Hammett, Mc Coy et Chandler qui apparaissent au dbut des annes 1920. Cest au sein de

ces magazines aux couvertures aguichantes, et plus particulirement du pulp Black Mask que

va merger, dans un climat social propice, lcole du roman noir amricain, avec Dashiell

Hammett pour pre fondateur.

Aprs divers petits boulots, Hammett (1894-1961) entre en 1915 dans la clbre

agence de dtectives Pinkerton. Il commence crire des nouvelles partir de 1922 et est

6 Voir Annexe I

13

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

publi au Black Mask lanne suivante avec LIncendiaire, sa premire histoire policire qui

devient immdiatement une rfrence stylistique pour les crivains dbutants de lpoque. A

partir de 1927 Black Mask publie en feuilleton le premier roman de Hammett : La Moisson

rouge o apparat le Continental Op, un dtective anonyme hard-boiled , littralement dur

cuire . Il inaugure une longue srie de dtectives lgendaires, comme ce sera le cas plus

tard dans Le Faucon Maltais avec Sam Spade.

Raymond Chandler7 (1888-1959), lui aussi issu de Black Mask, publie son premier

roman en 1939, Le Grand sommeil, avec lapparition du dtective Philip Marlowe.

A leur suite, de nombreux auteurs tels que Erle Stanley Gardner (1889-1970), James M. Cain

(1892-1977), Horace Mac Coy (1897-1955), William Riley Burnett (1899-1982), William

Irish (1903-1968), Jim Thompson (1910-1977), ou encore Davis Goodis (1917-1965)

nourrissent cette veine du roman noir amricain dans lequel il nest plus question de dnouer

une intrigue pour dsigner un coupable.

Le style Hard boiled (dur cuire), contrairement ce qu'on peut penser, est n entre

les deux guerres et non aprs 45 (1927 La Moisson rouge de Hammett). Seulement, Gallimard

lance sa srie noire en 1945, pour faire connatre en France le polar amricain en commenant

par une norme erreur : les deux premiers volumes publis furent La mme vert de gris de

Peter Cheney et Pas d'orchides pour Miss Blandish de Chase. Ensuite furent publis Mc

Coy, Cain, Chandler, Latimer qui furent pris pour les disciples des premiers alors quen

ralit cest linverse ! D'o l'impression qu'ont les Franais que le roman noir est n aprs la

guerre.

LAmrique des annes 20 40 est celle de la crise, de la prohibition, de la corruption,

des gangsters, de la violence au quotidien. Cest dans ce climat sordide et cynique que le

roman noir ne pose plus, ou peu, la question Qui a tu ? mais plutt celle de savoir

pourquoi il y a eu meurtre. Aprs les annes 40, et jusqu aujourdhui, le roman noir

amricain est rest un genre trs prolixe avec des auteurs comme Chester Himes 1909-1984,

7 Voir son dcalogue du roman policer en annexe II

14

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Marvin Albert, Bill Pronzini, Marc Behm, Charles Williams, Ed Mc Bain, Lawrence Block,

Donald E. Westlake, Tony Hillerman, Jerome Charyn, James Crumley, etc.

C'est Marcel Duhamel qui a pouss Chester Himes crire lors de son arrive Paris.

C'est l'crivain noir du roman noir. Ses hros, deux flics coriaces et incorruptibles Ed Cercueil

et Fossoyeur Jones, sont mal vus Harlem (chiens de garde des blancs) mais respects cause

de leurs revolvers. Leurs enqutes consistent brutaliser tout le monde. Les crimes sont des

escroqueries burlesques, des mascarades gigantesques, une fte de fous joue par toute une

ville et voue une fin tragique due l'imprudence, la fatalit ou la chaleur. On ne distingue

plus les assassins des victimes. Chester Himes nous montre la tragdie de l'homme noir sans

rclamer de piti pleurnicharde. C'est un monde de paums, une cour des miracles o

dominent la drogue, la violence, la religion et le sexe.

Le no-polar

Comme aux Etats-Unis une vingtaine dannes plus tt, cest bien videmment le

contexte politico-social qui inspire lvolution de la littrature policire, du genre nigme

vers celui de roman noir .

Au cours de la priode sombre de lOccupation, un jeune homme de 34 ans, issu du

mouvement des surralistes, publie 120, rue de la Gare. Avec cette premire aventure de

Nestor Burma, Lo Malet (1909-1996) ouvrait alors la porte une nouvelle forme denqute

policire, davantage ancre dans la ralit brute. Il invente en France le roman noir en mme

temps que les Amricains.

Aprs la Libration, en 1945, Marcel Duhamel cre la Srie Noire aux ditions

Gallimard pour traduire des auteurs anglo-saxons. Aprs les publications des Anglais Peter

Cheyney et James Hadley Chase, il fait dcouvrir les Amricains (Chandler, Horace Mc Coy,

Don Tracy, James M. Cain, William R. Burnett). Ce nest quen 1949 quun Franais entre

la Srie Noire ; encore le fait-il sous un pseudonyme consonance amricaine : le Nantais

15

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Serge Arcout signe effectivement La Mort et lange, du nom de Terry Stewart ! Il en sera de

mme lanne suivante avec le roman noir de Jean Meckert (1910-1995) sign John Amila :

Ya pas de bon Dieu. Avec 21 romans publis la Srie Noire (dont La Lune dOmaha, Le

Boucher des Hurlus, Le Balcon dHiroshima), John, puis Jean Amila est celui qui, dans le

mme esprit que Hammett aux USA, tmoigne rsolument de son poque en tant qucrivain

engag. Il est le prcurseur de ce que lon appellera partir des annes 70 le no-polar.

Dans les annes 50, des auteurs tels que Albert Simonin, Auguste Le Breton ou encore

Jos Giovanni, amnent au roman noir le langage argotique emprunt au milieu , lequel est

abondamment prsent dans leurs uvres.

Cest la grande poque des malfrats et des tractions-avant, des casses et des vasions,

celle de Touchez pas au grisbi !, Le Cave se rebiffe, Le Rouge est mis, Du rififi chez les

hommes, Razzia sur la chnouf, Le Trou, Le Doulos qui inspirent aussi le cinma de

lpoque. Il convient aussi de citer la place importante dauteurs tels que Andr Hlna,

Francis Ryck, Pierre Siniac, le prolifique Georges-Jean Arnaud (plus de 400 titres) ou encore

Sbastien Japrisot.

Enfin, on ne peut pas parler de littrature policire francophone sans voquer le Belge

Georges Simenon (1903-1989) dont le nom, ainsi que celui de son commissaire Maigret,

restent, dans la mmoire populaire, indissociablement lis au polar, au sens gnrique du

terme. Georges Simenon et Maigret. Un auteur qui chappe aux modes et aux influences. Il a

crit plus de 400 romans sous diffrents pseudonymes. Une quinzaine duvres

autobiographiques. Il existe 102 aventures de Maigret plus son autobiographie. Maigret

n'essaie pas d'expliquer, il cherche d'abord comprendre. C'est un peseur d'mes. Ce qui

compte, c'est un geste, un mot, un regard, un silence. Rsoudre l'nigme pour lui, c'est

ressentir la crise psychologique qui a conduit au drame.

De mme, linclassable Frdric Dard, alias San-Antonio, et son personnage ftiche

San-Antonio tiennent une place part dans le paysage de la littrature policire. Cre en

16

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

1952 avec Rglez lui son compte en pastichant les polars de Peter Cheney, la srie devient vite

trs populaire et compte aujourdhui plus de 196 titres. En marge de la srie San-Antonio,

Frdric Dard est galement lauteur de quelques excellents titres dans la veine du roman noir

(Les Salauds vont en enfer, Coma, Le Bourreau pleure). Crales killer, lun des tous

derniers San-Antonio, a t crit par le fils de Frdric Dard.

Le polar aujourdhui

On la vu dans ce panorama dun genre littraire tout fait particulier, de tous temps,

le roman policier sest inspir de son poque et a emprunt dans la socit prsente les points

dancrage dune littrature tmoin. Et sil est difficile de dresser un bilan de la production

littraire en cours, il nen demeure pas moins que le polar de cette fin de sicle nchappe pas

la rgle.

Des annes 80 aujourdhui, de nombreux jeunes auteurs sont apparus pour fonder

cette nouvelle gnration. Citons parmi eux Thierry Jonquet (La Bte et la belle, Les

Orpailleurs), Michel Lebrun (Autoroute, Loubard et Pcuchet), Jean-Franois Vilar

(Cest toujours les autres qui meurent, Bastille tango), Herv Prudon (Mardi-gras, Tarzan

malade), Jean-Bernard Pouy (La Belle de Fontenay, RN 86), Marc Villard (Corvette de

nuit, Rouge est ma couleur), Jean-Paul Demure (Aix Abrupto), Hugues Pagan (Ltage

des morts), Grard Delteil (NOubliez pas lartiste, Solidarmoche), Tonino Benacquista

(La Comdia des rats), Patrick Raynal (Nice 42e rue, Arrtez le carrelage), Jean-

Hugues Oppel (Ambernave, Tnbre), Maurice G. Dantec (Les Racines du mal), Jean-

Claude Izzo (Total Khops, Chourmo), Jean-Jacques Reboux (Fondu au noir, Poste

mortem), Alexandre Dumal (Burundunga), Michel Chevron (Fille de sang), Pascal

Dessaint (La vie nest pas une punition, trop courber lchine), Olivier Thibaut

(LEnfant de cur, Larmes de fond), Philippe Carrse (Trois jours dengatse).

Ce renouveau est d en partie la cration de nouvelles collections et en particulier, en

1986, celle de Rivages/Noir qui bouleverse le paysage ditorial franais avec des traductions

17

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

dauteurs jusqualors indits en France, et lmergence de nouvelles plumes, obligeant tous les

diteurs suivre le mouvement. Dernirement, la srie Le Poulpe, cre par lcrivain J.-B.

Pouy, fait figure dvnement ditorial en renouant avec lesprit du roman populaire, et en

ouvrant la collection tant des auteurs confirms qu des dbutants. Cest galement le cas

des ditions La Loupiote qui rvlent notamment en 1997, lcrivain Francis Mizio (La Sant

par les plantes, Le Pape de lart pauvre).

De nombreuses femmes font elles aussi irruption dans les annes 80-90 : Brigitte

Aubert (La Mort des bois, Requiem Carabe), Andra H. Japp (Le Sacrifice du papillon),

Fred Vargas (LHomme aux cercles bleus, Debout les morts ! ), Hlne Couturier (Fils de

femme, Sarah), Dominique Manotti ( nos chevaux !), Maud Tabachnick (Le Festin de

laraigne, Ltoile du temple), Pascale Fonteneau (Confidences sur lescalier, Otto),

Michle Lesbre (Un Homme assis), Stphanie Benson (Un Singe sur le dos, Le Loup dans

la lune bleue), Nadine Monfils (Une Petite douceur meurtrire), Sylvie Granotier

(Sueurs chaudes).

18

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

1-2 Le roman policier sudois

Le roman policier en Sude na pas commenc avec Henning Mankell. Voici donc un

aperu sur le genre policier en Sude du commencement jusqu nos jours8.

Certains citeront Carl Jonas Love Almqvist et son roman publi en 1834, Drottningens

juvelsmycke comme date de dpart. Mais la date officielle de la naissance du roman policier,

ou plutt criminel, sudois est 1893 lorsque Prins Pierre qui se nommait en ralit Fredrik

Lindholm publia Stockholmsdetektiven, Le dtective de Stockholm dont le protagoniste,

Fridholf Hammar est, comme le titre du roman lindique, un dtective de Stockholm. Mais on

peut aussi y ajouter Dr Glas (1905) de Hjalmar Sderberg.

S.A. Duse et Jul. Regis sont les auteurs les mieux vendus des annes 10 et 20. Ils ont

t immortaliss par Sjwall et Wahl qui en ont fait les favoris dun de leurs personnages

Gunvald Larsson dans la srie Martin Beck.

En 1913, Samuel August Duse, un major de larme et ancien explorateur de

lArctique, introduit lavocat tyran et super dtective Leo Carring qui est une copie de

Sherlock Holmes. Il y aura au total 13/14 romans9 avec Leo Carring.

Jul Regis alias Julius Pettersson a crit 12 romans dont le hros, Maurice Wallion, est

un correspondant international au pass mystrieux. Il ressemble un peu lui aussi Sherlock

Holmes. Ici le nom demprunt de lauteur, tout comme les noms des personnages, nont rien

de sudois. Cette coutume dinsrer des ingrdients trangers pour attirer le lecteur est

8 Pour raliser cet aperu deux sources dinformations ont t utilises :

Lundin Bo, The Swedish crime story, Svenska deckare, Tidskriften Jury 1981

Le polar europen Paris dans le cadre de la journe mondiale du livre. 23-27 avril 2002 Paris9 Le texte anglais de The Swedish Crime Story Svenska Deckare parle de 14, la version sudoise parle de 13 !

19

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

caractristique de la production criminelle de lpoque. Les mchants viennent souvent du

Continent ou bien de rpubliques sud-amricaines fictives.

Mais Regis et Duse ont pu trouver leur got pour Holmes chez un auteur norvgien qui

se nomme Stein Riverton dont le hros sappelle Asbjrn Krag. Sous le pseudonyme de Sture

Stig, Stein Riverton a mme publi des romans o Sherlock Holmes est le hros. Stig a par la

suite influenc un autre Sudois qui sest exil sur le continent en 1912 cause daffaires

malencontreuses. Gunnar Serner a chang de nom en mme temps que de pays et commena

crire sous le nom de Frank Heller. Le hros principal de ses romans noirs est un professeur

exil de Lund du nom de Filip Collin, qui a hrit de certaines des caractristiques dArsne

Lupin et de son crateur lui-mme. La particularit de Heller est que, contrairement ses

collgues qui importaient des trangers en Sude, il a dispos sur la scne internationale un

Sudois rudit. Heller a influenc deux crivains qui furent Gsta Rybrant avec Mannen som

var Cobb et Leif Beckman avec Vgen till Shiraz en 1936.

Duse et Regis ont fait cole : Sture Appelberg a cr le personnage de Sigurd

Williams, une copie de Carring. August Jansson a lui crit sur Tore Waller, un ingnieur

brillant. Torsten Sandberg a introduit un dtective plus terre terre et moins surhomme, une

innovation la fin des annes 1930. Lanne 1939 marque le dbut du premier crivain de

romans noirs, lexception de Heller, Kjerstin Gransson-Ljungman. Elle est fortement

influence par Christie et Sayers, qui reprend le thme des Dix petits ngres o le meurtrier

fait partie dun groupe isol de personnes.

Un des grands noms du roman noir sudois est Stig Trenter qui a fait cole par son

style. Il connaissait Stockholm comme sa poche et ne plaait pas un cadavre dans une partie

prcise de la capitale au hasard. Cela donnait substance au rcit et aidait le lecteur se sentir

plus proche des vnements. Son hros et narrateur, lorsquil nutilise pas la troisime

personne est le photographe Harry Friberg qui aide son ami, linspecteur Vesper Johnsson

rsoudre les meurtres, ce qui voque le duo Holmes-Watson. Cest Ulla Trenter, la femme de

Trenter qui finira son dernier roman Rosenkavaljeren 1967 et qui par la suite crira des

20

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

pastiches de Trenter avant de devenir plus indpendante avec Kungens lilla piga en 1968

Skatten en 1972 et Skyddsngarna en 1980.

Maria Lang introduira le sexe dans les romans noirs avec son hrone Puck Eckstedt

(Puck Bure aprs son mariage) dans Mrdaren ljuger inte ensam, Le meurtrier ne ment

jamais seul 1949. Par la suite, Puck est remplace par la chanteuse dopra Camilla Martin

dans un rcit la troisime personne.

Lun des grands auteurs des annes 40 est Vic Sunesson alias Sune Lundquist. Les

histoires de Sunesson se droulent Stockholm tout comme chez Trenter o les habitants sont

humbles et trs travailleurs. Sunesson fait voyager le lecteur dans diffrents cercles sociaux et

gographiques de la banlieue de Stockholm. Mais Sunesson a aussi marqu lhistoire du

roman noir sudois en ce sens que les enqutes sont diriges par des professionnels (tels Kjell

Myrman et O.P. Nilson) et non par des amateurs. Le roman policier sudois commence donc

avec Sunesson. Cest une quipe qui rsout les crimes et non une personne seule, mais il ny a

pas de critique sociale ni de critique de la socit et on ne sait pas ce que pensent les policiers

en faisant leur travail. Sunesson est lun des premiers en Sude avoir introduit une

dimension psychologique dans le roman policer avec r jag mrdaren, Suis-je le meurtrier

1953 et Fll inga trar, Ne verse pas de larmes. Les enqutes sont dcrites avec beaucoup de

rigueur. Ces thmes seront repris et amliors par Sjwall et Wahl. Son dernier roman est

O.P. Nilsons eget fall 1975.

Viennent ensuite Staffan Tjerneld (Brott i sol, Crime au soleil 1947 et Rd amaryllis,

Lamaryllis rouge 1951), Peter Gunby (De tre vise mnnen, Les Rois mages 1947), Arne

Stigson (Den resandes ensak, Laffaire du voyageur 1957), Fale Burman (n klappar hjrtat,

Le cur bat toujours 1956), Rune Lindstrm (Dden tar studenten, La mort passe le bac

1948) et Helena Poloni qui a aussi publi sous son vrai nom, Ingegerd Stadener (Mord i

Barm, Meurtre au coeur 1956 et Mnga tungor sm, Toutes ces petites langues 1960).

Cest Astrid Lindgren qui a commenc les romans policiers pour jeunes avec son

dtective Kalle Blomqvist et ses amis Anders et Eva-Lotta entre 1947 et 1951. Lanne 1953

21

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

voit la naissance du plus remarquable dtective sudois, savoir Ture Sventon cr par ke

Holmberg. Au dbut, Holmberg voulait en faire une sorte de parodie du genre policier pour

enfants mais finalement, neufs romans sont sortis au total. Ture Sventon est un Sherlock

Holmes sudois. Dans La cinquime femme, Mankell fait allusion ce hros :

- Comme Ture Sventon ? Cest le seul dtective sudois que je connaisse.

- On peut oublier les bandes dessines10

On peut aussi ajouter Nils Olof Franzn dont le hros, Agaton Sax est un mlange de

James Bond et dHercule Poirot ainsi quUno Modin et son hros Stig Hallman. Onze livres

relatant les aventures d Agaton Sax sortiront au total entre 1955 et 1978.

Hans Krister Rnblom est lun des grands auteurs sudois de romans policiers qui a

inspir des gnrations dcrivains. Voici ce que le critique P.G. Petersson a crit sur lui :

Lire Rnblom cest comme caresser un hrisson : un moment dinattention et lon se

pique.

Dans ses romans, la scne du meurtre est la petite ville sudoise dcrite avec une

malice caustique , une socit idyllique la surface mais qui, au fond dteste les trangers

et fait preuve desprit troit et dautosatisfaction. Le hros des dix romans quil a crit partir

de 1954 est lhistorien Paul Kennet, un homme honnte pourvu du sens de la justice. Sa

premire enqute commence avec Dd bland de dda, Mort parmi les morts 1954, puis

viennent Hstvind och djupa vatten, Vent dautomne et eaux profondes 1955, Skratta Pajazzo

1956, Tala om rep, En parlant de cordes 1958, Krans t den skna, Une couronne pour la

belle 1960 etc.

10 Henning Mankell, Den femte kvinnan p187-Som Ture Sventon ? Det r den enda svenska detektiv jag knner till.-Vi kan bortse frn serietidningar

22

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Jan Mrtenson crit sous le pseudonyme de Mrten Jansson. Diplomate et

fonctionnaire auprs de lONU, il a introduit son doux marchand dantiquits Johan

Homan ds 1971 dans Tre skilling banco, Le timbre jaune et depuis, il lui laisse

presque chaque anne le soin de rsoudre des nigmes criminelles sur le mode dune

conversation mondaine mle par-ci par l dune ou deux exquises recettes de cuisine11

et toujours avec une description trs documente de lenvironnement et un arrire fond

culturel.

Maj Sjwall et Per Wahl avec leurs 10 volumes publis entre 1965 et 1975

marquent une rupture dans le temps. Ils ont fait cole, il y a une priode avant et une priode

aprs, sur le plan trs formel de la conception densemble et de la pratique du dcalogue. Le

roman est organis en dix volumes. On ny a pas prt attention en France cause du fait que

les livres ont t traduits de langlais sans tenir compte de lorganisation interne, cest dire

dans un total dsordre. Le surtitre de ldition sudoise, Le roman dun crime, un roman en

dix volumes a t limin dans ldition franaise. Le roman dun crime , le crime de lEtat

providence dont il faut rvler les problmes au grand jour. Les crimes dcrits sont comme

des maladies dont le criminel nest quune pauvre victime. Cest la Socit qui est le vrai

criminel. Cest cause delle que les gens tuent mais la Socit nest jamais condamne, elle

nest pas arrte et par consquent pas coupable.

Le dernier volume de la srie paru en 1975 met en scne lassassinat dun premier

ministre sudois. Rien que de trs banal sauf quen 1986 le premier ministre sudois Olof

Palme se fera assassiner Stockholm. Le hros principal, Martin Beck nest pas seul mais

partage le travail avec les membres de son quipe. Chaque personnage du livre a sa propre

histoire qui volue dun roman un autre. Avant Sjwall et Wahl, le crime ne paye pas et

les coupables sont punis. Avec eux, le crime paye et la police est nulle.

11 Tout comme lauteur espagnol M. V.Montalbn avec son hros, le dtective priv gourmet et gourmand PepeCarvalho.

23

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Kerstin Ekman a enrichi le genre policier de quelques romans policiers originaux dans

les annes 1960 : De tre sm msterna, Les trois petits matres en 1961, Den brinnande

ugnen, Le four en feu en 1962 et Ddsklokan, La cloche de la mort en 1963, avec des nigmes

passionnantes et une description de lenvironnement brillante. Hiver des mensonges en 1967

est un adieu au genre et Hndelser vid vattnet, Evnements au bord de leau, un brillant

retour.

Staffan Westerlund, est professeur de droit de lenvironnement luniversit

dUppsala. En 1983 il a gagn un concours duvres suspense avec Linstitut de

recherches et depuis a publi une demi douzaines de romans dans lesquels il fait saffronter

avec beaucoup dintgrit et une nergie toute preuve, lavocate Inga Lisa stergren et ses

collaborateurs des ennemis puissants au sein dindustries menaant lenvironnement, ainsi

qu des groupes de recherches sans scrupules dans une socit maffieuse.

Hkan Nesser a cr avec son premier roman policier, Det grovmaskiga ntet, Le vingt

et unime cas paru en 1993 un monde bien lui auquel il est rest fidle. Le commissaire Van

Veteren et ses collgues sont en poste Maardam, ville fictive dun pays au nord de lEurope

tout aussi fictif. Les diffrentes parties de la srie qui doit comprendre dix titres au total,

mettent en lumire la personnalit de chacun des membres de lquipe en menant

simultanment une discussion approfondie sur les problmes de culpabilit et de sanction.

Jan Guillou est journaliste et polmiste. Trs apprci dans les pays scandinaves pour

sa srie de romans sur lagent sudois Carl Hamilton, compose de dix thrillers, depuis Coq

Rouge en 1986 jusqu En medborgare hjd ver varje misstanke, Un citoyen au dessus de

tout soupon en 1995, il a su utiliser avec habilet les changements dans la politique mondiale

durant la dcennie. Jan Guillou a dailleurs emprunt Wallander Mankell pour ce roman

puisque cest Mankell qui crit lenqute sur la mort sanglante de la mre de Carl Hamilton

qui se droule dans un chteau prs dYstad. Depuis il a, avec un gal succs, crit plusieurs

livres sur les croiss sudois du XIIIe sicle.

24

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Arne Dahl est le pseudonyme non encore perc jour de lauteur qui, en 1998 fit son

apparition avec le roman policier Ont blod suivi de Misterioso en 1999, livre qui introduit une

srie projete en dix romans (dont Ont blod tait le second), consacre Paul Hjelm et ses

collgues. Par la description de ses personnages, son ct satirique et sa capacit de peindre

une criminalit typique dune poque en la mettant en relation avec la socit environnante,

Arne Dahl fait penser Sjwall et Wahl.

Depuis ses dbuts avec Dead line en 1998, Liza Marklund est devenue en peu de

temps la nouvelle reine du polar en Sude avec plus de deux millions de livres vendus. Son

personnage principal, Annika Bengtson fait irruption comme un courant dair frais dans le

groupe de commissaires fatigus auxquels les lecteurs avaient souvent t habitus jusque l.

Ses romans donnent galement un aperu intressant sur le travail et les intrigues dans la salle

de rdaction dun journal.

25

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

1-3 Henning Mankell

Henning Mankell est metteur en scne et crivain. Il vit Maputo au Mozambique

ainsi qu Ystad en Scanie. Il est n le 3 fvrier 1948 Stockholm. Il grandit Sveg et Bors

o il est lev par son pre qui tait juge Sveg, sa mre layant abandonn alors quil ntait

quun enfant. Il ne la reverra qu lge de 15 ans. Son pre athe lui interdit daller au

catchisme, et cest sa grand-mre qui lui donne le got pour lcriture lge de six ans.

Cest cet ge que Mankell dcide de devenir crivain. A sept ans il crit sa premire histoire,

un pastiche de Robinson Crusoe en deux pages. Trs tt il rve de voyager en Afrique, ce

lointain continent quil simagine explorer tel Mungo Park, Stanley ou Livingstone alors quil

passe ses vacances Gryt12. A seize ans il quitta le lyce qui ne lintresse plus pour voyager

en France et fut marin un an. A 24 ans, en novembre 1972, il effectue son premier voyage en

Afrique et se rend en Guine-Bissau. Il se sent tellement marqu par ce continent quil a

limpression dtre chez lui.

Javais limpression de rentrer chez moi alors que je ny suis jamais venu

auparavant13.

Avant de devenir metteur en scne au thtre Avenida de Maputo o il travaille

gratuitement, un geste de solidarit envers le Tiers Monde quil finance grce ses revenus

dcrivain, il a t chef du thtre dpartemental de Vxj. Henning Mankell a derrire lui une

longue production littraire et thtrale. Il crit sans prfrence pour enfants ou pour adultes,

romans policiers, pices de thtre dont Apelsintrdet 1983, et lskade syster 1984. Presque

un roman par an, parfois plus avec quelques pices.

Son premier roman, Bergsprngaren est publi en 1973. On trouve dans lhistoire

dOskar Johansson lun des grands thmes de Mankell savoir la critique du modle sudois

12 Bourgade situe en stergtland, non loin de Valdemarsvik, et rpute pour son archipel.

13 Henning Mankell, I sand och i lera p8, Jag kom hem trots att jag aldrig hade varit dr frut.

26

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

(Folkhem) et dune volution de la socit qui narrive pas dfendre et protger lindividu

et les valeurs humaines. La solidarit devient un mot clef au sein de sa production littraire,

solidarit avec le monde, avec les exclus et les autres ncessiteux. Cest dans cette optique l

quil se met aux romans policiers mettant en scne Kurt Wallander et ses collgues de la

Police dYstad.

LAfrique reprsente pour lui une sorte de tour dobservation partir de laquelle il

peut observer, dcrire et comprendre la Sude14. Une seule me et deux pieds. Un pied dans le

sable africain et lautre dans la terre sudoise.

En Sude, quand je suis chez moi, jhabite en Scanie, [] avec le reste de la Sude

dans le dos. L jai mes pieds dans la terre. En Afrique je me tiens dans le sable15.

Ou bien deux points de vue diffrents donnant deux angles de vue totalement opposs,

lun partant dYstad avec la Sude dans le dos et lautre dAfrique et regardant vers le nord.

Mankell pense tre devenu un meilleur crivain aprs toutes ces annes passes en Afrique16.

Car cest pour essayer de comprendre ce monde qui lentoure quil crit des livres en

partant dune question qui lintresse mais dont il ne connat pas la rponse. Puis lhistoire

vient delle-mme.

Dans les journaux je cherchais percevoir et claircir un monde invent. Aujourdhui

jcris pour comprendre le monde dans lequel jai le hasard de vivre17.

14 Henning Mankell, I sand och i lera p7, Jag upptckte snart att jag behvde ett utkikstorn utanfr Sverige fratt bilden av Sverige skulle bli tydligt.

15 Henning Mankell, I sand och i lera p10, I Sverige, nr jag r hemma, bor jag i Skne, [...] med resten avSverige bakom ryggen. Dr har jag mina ftter i leran. I Afrika str jag i sand.16

Henning Mankell, I sand och I lera p7. En annan frutsttningfr skrivandet r att jag p ett alldeles sjlvklartstt anser mig ha blivit en bttre frfattare av att bo och arbeta under s mnga r utomlands, frmst Afrika.

17 Henning Mankell, I sand och i lera p9. I dagbckerna skte jag urskilja och klarlgga en phittad vrld, idagskriver jag fr att frst den vrld som jag just nu rkar leva i.

27

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Je suis venu au monde pour raconter des histoires. Je mourrai le jour o je ne peux

plus le faire. La vie et lcriture ne font quun18. Il se compare un petit oiseau dAmazonie

qui ne peut plus sarrter de voler aprs son premier envol et qui meurt sil cesse de voler. Je

suis cet oiseau.

Dsormais, Mankell est un auteur mondialement connu et ais et sa popularit ne cesse

de grandir. En Espagne, La cinquime femme en est sa quatorzime dition, en Hollande,

Les morts de la Saint-Jean a fait partie du top des dix meilleures ventes la semaine de sa

sortie. Mais cette clbrit ainsi que cette reconnaissance mondiale ne lempchent pas de

rester un auteur engag en signant par exemple un manifeste contre la deuxime guerre du

Golfe ou bien en achetant pour 50000 SEK dactions de Klassekampen, un journal de gauche

norvgien afin de le sauver de la faillite, journal quil qualifie lui-mme de navire solitaire

sur les mers du globe19. Noubliant nullement ses dbuts dauteur dramatique pour lesquels il

avait obtenu une bourse de 10000 SEK, il fait don dun million de SEK lAssociation

Sudoise des Auteurs Dramatiques, Svenska Dramatikerfrbundet afin que dautres auteurs

puissent avoir la mme chance que lui.

Mankell parle peu de sa vie prive et encore moins de ses enfants. Mari quatre fois et

divorc trois fois, il est actuellement mari une des filles du grand cinaste sudois Ingmar

Bergman. Il dit delle quelle sera sa dernire femme. Lavenir nous dira sil dit vrai.

18 I came to the world to tell stories. The day I cant I will die. The storytelling and the lifeline are the same.

Nicci Gerrard, Inspector Norse... , The Guardian, Sunday March 2, 200319

Klassekampen er et ensomt farty p verdens hav. Jon Michelet, Et ensomt farty, Klassekampen, lrdag 8.juni, 2002

28

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

1-4 Kurt Wallander

Il y a un temps pour vivre et un temps pour mourir20.

Telle est la devise de Wallander, le hros des romans de Henning Mankell.

Kurt Wallander a 42 ans quand le premier livre sort en 1991. Il est commissaire de

police Ystad, nouvellement divorc et pre dune fille, Linda. Wallander est un bon policier,

voire mme lun des meilleurs policiers de Sude. Il ne savoue jamais vaincu et fait tout pour

trouver le meurtrier mme sil doit passer 24 heures sans dormir au commissariat. Il est

toujours persuad que le ou les meurtriers seront pris. Lui et ses coquipiers mettront le temps

ncessaire pour rsoudre les crimes qui se droulent Ystad.

Sa vie de policier passe avant sa vie prive. On pourrait mme dire quil na pas

beaucoup de vie personnelle en dehors de sa vie professionnelle. Sa vie prive est sa vie

professionnelle ! Cest justement ce fait qui a pouss sa femme divorcer et refaire sa vie

avec un autre homme. Il peste contre les journalistes trop curieux, contre les citoyens qui

mentent lors des interrogatoires. Il naime pas quon le contredise ou que ses collgues ne lui

fassent pas confiance dans les moments difficiles comme dans La muraille invisible. Il va

jusquau bout des choses et son seul objectif est de trouver le meurtrier.

Ses amis se comptent sur les doigts dune main. Rydberg, qui a fait de Wallander un

policier, son ami et collgue de travail meurt dun cancer entre les deux premiers romans

laisse un grand vide dans la vie de Wallander. Mais Rydberg est toujours prsent dans lesprit

et le cur de Wallander, il se rappelle souvent ce que ce dernier lui conseillait de faire dans

telle ou telle circonstance. Il se sent dsempar quand il narrive pas se rappeler les bons

conseils de son vieil ami. En fait Rydberg tait le policier avec lequel il sentendait le mieux

et en qui il avait entirement confiance. Lorsque celui-ci meurt, Wallander a beaucoup de mal

combler ce vide. Il parlait beaucoup avec Rydberg de la vie, de la Sude, du pass et du

futur ainsi que des enqutes en cours. Ils se sont souvent demands vers o la Sude se

20 Henning Mankell, Steget efter p 175. Att leva har sin tid, att vara dd har sin.

29

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

dirigeait sans trop avoir la rponse. Mais cest Ann-Britt Hglund qui remplira ce vide, cest

elle qui deviendra son nouveau partenaire et cest elle quil se confiera en plein milieu dune

enqute lorsquil aura la vague impression de tirer les mauvaises conclusions.

Sten Widn est un vieil ami denfance de Wallander avec qui il partage lamour de

lopra. Ils avaient rv un jour vivre ensemble de cette passion commune, Widn chantant de

sa belle voix de tnor dans les plus grands opras du monde, Wallander jouant le rle de

limpresario. Mais ce rve ne se ralisa jamais, puisque Wallander devint policier et que

Widn reprit le haras familial. Tous deux ne se sont pas rencontrs depuis prs de dix ans

quand Wallander vient lui rendre visite lors de lenqute en cours dans Meurtriers sans

visage. A chaque fois quils se rencontrent, les vieux souvenirs surgissent en mme temps que

la bouteille de whisky. Widn est un grand buveur. Il se plaint souvent que son haras ne

marche pas aussi bien qu lpoque de son pre et parle de le vendre pour partir quelque part

sans trop savoir o. Finalement un beau jour il finit par partir mais on ne sait pas o.

Per keson, le juge dinstruction du commissariat de police dYstad qui est aussi un

bon ami de Wallander, parle de partir travailler pour lONU au Soudan. Wallander se sent

seul, abandonn. Il partirait bien lui aussi mais il ne sait ni o aller ni quoi faire. Son pre

avec lequel il ntait pas en trs bonnes relations est dcd (La cinquime femme), ses amis

partent, il est divorc et sa relation avec Baba Liepa (la femme de lofficier de police letton

assassin dans Les chiens de Riga) nest pas aussi heureuse quil le voudrait. Sa fille Linda est

grande, elle na plus vraiment besoin de lui. Il se compare souvent un vieux chien auquel on

ne peut plus rien apprendre, un vieux chien qui ne saurait faire quune seule chose, tre

policier. Il pense parfois dmissionner et trouver un autre travail mieux pay mais il se trouve

toujours quelque chose qui le fait renoncer. On peut penser quil aime trop son travail, quil a

peur de tenter autre chose, mais en fait, dans son esprit, sa place est dans son bureau du

commissariat dYstad. Son rle est de rsoudre les crimes de plus en plus horribles et violents

qui se droulent sur son district. Il se doit de comprendre ce pays qui la vu natre, ce pays qui

a tant chang depuis sa jeunesse quil ne le reconnat plus. On sent quil essaye de

comprendre et quil fait tout ce quil peut pour tenter de le remettre sur le droit chemin. Il se

sent tranger dans son propre pays !

30

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Wallander a aussi du mal a comprendre sa fille Linda avec laquelle il na pas beaucoup

de contacts. Son travail lui prend beaucoup de temps, trop peut-tre puisque cest une des

raisons pour lesquelles sa femme la quitt et Linda est partage entre ses tudes Stockholm

et son emploi dans un caf. Ils ne se voient que trs rarement et nont que peu doccasions de

se parler au tlphone. Mais Wallander est souvent inquiet pour elle car il se demande

toujours si elle na pas encore dans lide de changer de cursus universitaire. Elle commence

par des cours dans une Folkhgskola Stockholm dans laquelle elle ne se plat pas vraiment

pour ensuite sintresser lart de tapisser les meubles. Puis viennent les cours de thtre

jusqu ce quelle se rende compte quelle nest pas faite pour a. Elle narrive pas trouver

sa voie, puis la fin du huitime roman elle annonce son pre quelle veut tre policier et

quelle est reue lcole de police.

Lassassinat de Svedberg, son collgue de travail et lun de ses meilleurs inspecteurs

lattriste au plus haut point car cest au moment o Svedberg meurt quil se rend compte

quel point il le connaissait peu. Mais quand Martinsson essaye de le discrditer auprs de Lisa

Holgersson afin de prendre sa place, Wallander ne sen aperoit pas. Cest Ann-Britt Hglund

qui le lui apprend, Wallander a bien du mal a le croire car il considre Martinsson comme son

ami et pour Wallander lamiti a quelque chose de sacr, cest un miracle 21.

Wallander se laisse aller aprs son divorce, il mange nimporte quoi nimporte quand,

saute trop facilement un repas et confond le caf et le whisky avec leau. Dailleurs son petit

djeuner se rduit la plupart du temps une simple tasse de caf22. Lorsquune enqute est en

cours, il ne dort plus beaucoup voire mme quasiment pas et ses repas se rsument une pizza

ou un hamburger quil mange beaucoup trop vite. Son hygine de vie est telle quil finit par

devenir diabtique, ce qui le pousse surveiller sa sant quil a tant nglige. Mais on sent

bien que les enqutes lui prennent la majorit de son temps. Il va mme jusqu dormir au

commissariat, ne rentrant chez lui que pour changer de vtements. Lenqute termine, il peut

alors commencer dormir.

21 Henning Mankell, Mannen som log p25, Vnskap r mirakel.22 Le petit djeuner sudois est bien plus copieux que notre petit djeuner franais.

31

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Avoir quelquun avec qui parler 23 est peut-tre son plus gros problme. A cause de

son travail qui lui prend presque tout son temps, sa vie prive est une peau de chagrin. Sa

femme la quitt pour un autre homme, une autre vie, sa fille Linda est indpendante et

lorsque son pre meurt sa famille se rduit sa fille et sa propre sur quil ne voit que trs

rarement. Sa liaison avec Baba laide un peu se sentir mieux et esprer avoir un nouveau

dpart dans la vie. Il pense souvent cette maison et au chien quil na pas pu acheter parce

que Baba na pas voulu se marier avec lui, elle a peur de se remettre vivre avec un autre

policier et pour elle, quitter Riga pour Ystad nest peut-tre pas chose aise ! Par lchet il ne

fera rien, gardant ses rves pour lui-mme et esprant peut-tre au fond de lui quil

rencontrera une jolie femme, ce quil fait de multiples occasions mais chaque fois cela se

droule malheureusement lors dune enqute lorsque tous ses sens sont en alerte afin de

dmasquer le meurtrier temps. Il trouve la femme pasteur trs jolie, il va mme jusqu rver

delle mais ne fait rien. Siv Eriksson lui plait beaucoup aussi mais l encore rien ne se passe

alors quon a limpression quil lui plat bien. En amour Wallander est un perdant, un looser

comme on dit de nos jours. Par contre sur le terrain, lors dune enqute cest lun des

meilleurs chiens de chasse de la police de Sude, Wallander fait de son mieux pour aller au

bout des choses. Mais contrairement Holmes qui ne subit que trs rarement les vnements

mais les prvoit, Wallander a plutt tendance les subir avec, il est vrai beaucoup de courage.

Il se donne lui-mme le sobriquet de vieux chien24 ! Un vieux chien auquel on ne pourrait rien

apprendre, pas mme se servir dun ordinateur. Un vieux chien bien triste de se sentir seul

au milieu de ses opras et son linge sale.

Curieusement, Mankell dit ne pas beaucoup aimer son hros Kurt Wallander et si ce

dernier avait t rel, ils nauraient pas t bons amis. Mankell aurait prfr rencontrer

Sherlock Holmes !

23

Henning Mankell, Mannen som log p18, Att f ngon att tala med.24

Henning Mankell, Brandvgg p204, Gammal hund.

32

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

2- Quelle Sude, quelle critique?

2-1 Rappel historique sur la situation en Sude entre 1945 et 1998

A la fin de la seconde guerre mondiale, la Sude qui na pas engag ses troupes dans la

guerre puisquelle a su rester neutre. Elle est le seul pays nordique qui sort enrichi du conflit

mondial. Ses transactions financires avec le Reich ainsi que les complicits lgard des

nazis ne font pas lobjet de poursuites ni de jugements25. Sur le plan idologique, les scrutins

de 1944-1946 traduisent une forte volont de changement notamment marque par la pousse

des forces de gauche et des communistes qui obtiennent plus de 10% des voix en Sude. Les

partis progressistes lemportent dans le cadre de gouvernements sociaux-dmocrates qui

resteront au pouvoir jusquen 1976.

La rforme prpare depuis 1956 aboutit une nouvelle Constitution dfinitivement

mise en place en 1975. Un temps menace par une phmre pousse rpublicaine, la

monarchie est conserve mais perd tout pouvoir : le roi ne prside plus le Conseil des

ministres, tche confie au prsident du Riksdag. En outre le Riksdag est rduit une seule

Chambre de 350 puis 349 membres lue la proportionnelle. Le rejet du systme sovitique

amne le dclin de linfluence des communistes. Les sociaux-dmocrates sont eux plutt

anticommunistes, adeptes du capitalisme mixte, largement reprsentatifs du salariat

majoritaire. Ils incarnent ce quon appel le modle nordique26 de dmocratie sociale quils

ont inspir de faon dominante.

Le schma cinq partis (extrme gauche, sociaux-dmocrates, libraux, centristes et

conservateurs) reste la norme dans la priode 1945-1975 mais lapparition de mouvements

dissidents de gauche, de partis populistes et de formations contestataires favorises par la

25 Paralllement, les collaborateurs sont jugs et parfois mme excuts au Danemark et en Norvge o la peinede mort est rtablie pour loccasion.26

Ou modle sudois comme on aime lappeler en France.

33

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

reprsentation proportionnelle fait passer le nombre de formations parlementaires de 5 6

plus de 10 en 1975, do une instabilit politique accrue. De 1945 la fin des annes 60, les

principaux objectifs consistent tablir lEtat-Providence, dvelopper une croissance

conomique de haut niveau but social (plein emploi, solidarit), garantir le partenariat

tripartite (Etat-patronat-syndicats) et, sur le plan extrieur, assurer la paix et la scurit en

lien avec le camp occidental tout en prservant le neutralit jusquen 1992. Domination des

sociaux-dmocrates de 1945 1976. A partir de 1968 montent de nouvelles revendications

fministes, pacifistes, cologistes, tudiantes qui rejoignent des critiques plus gnrales sur le

bureaucratisme27 et le cot de lEtat-Providence : les prlvements obligatoires passent de

23% en 1945 51% en 1975 ! Limpt sur les socits passe de 8 40% en 1946 puis 50%

ensuite, la TVA est cre en 1964 et passe rapidement 15%, limpt sur les revenus devient

confiscatoire sur les hauts revenus, la fortune et les successions. Do les critiques et les

protestations de plus en plus vives et le dpart de nombreux riches (artistes, sportifs).

De plus la Sude ne peut viter ni linflation, ni des crises conjoncturelles (annes 50,

dbut des annes 1970), ni mme des conflits sociaux (Kiruna 1969) qui tmoignent dune

interrogation sur le finalit humaine de la dmocratie de masse quoi sajoutent les questions

dthique face la libralisation des murs, aux relations Est-Ouest et la crise des jeunes,

dans les annes 1960-1970. Malgr cela la Sude fait figure de rfrence en France et dans le

monde.

Paralllement cela, la pratique religieuse baisse et lEglise nationale cesse dtre un

repre bien que des femmes pasteurs soient ordonnes au Danemark (1947), Norvge (1961),

Sude (1958). Lducation constitue un cheval de bataille des gouvernements des Etats-

Providence du nord car elle apparat comme la source du civisme, de lgalit et du progrs.

La Sude est en tte des 23 pays de lOCDE28 pour les dpenses ducatives par habitant.

Lcole unique, du primaire au secondaire devient la rgle tandis quaugmentent nombre et

niveau des lves et des tudiants. Les 6 universits sans oublier les bibliothques populaires

sudoises favorisent tout la fois les progrs de la recherche et de lascension sociale. Et si

27 30% des emplois sont dans le secteur publique28 Organisation de Coopration et de Dveloppement Economiques

34

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

lamricanisation se rencontre (cinma, mdia, modes de vie), loriginalit culturelle nordique

persiste. Parmi les valeurs dominantes figurent la dmocratie, le consensus, la nature, la

tolrance, lhumanitarisme et le tiers-mondisme29. Les courants contestataires se manifestent

aussi : culture pop ou libertaire chez les jeunes, revendications fministes (libert sexuelle,

droit lavortement et la contraception), anticapitalisme, rejet de lordre tabli. Do un

bouillonnement intense dans les ides et les comportements entre 1960 et 1975.

A partir de 1975, ce modle sudois ou scandinave du toujours plus et du jamais assez

paralyse peu peu un Etat charg de tous les devoirs face des citoyens disposant de tous les

droits. Les chocs conjoncturels ont rendu de plus en plus dlicat larbitrage entre ncessaire

rigueur conomique et volontaire progrs social. Il sen est ensuivi un parpillement de loffre

idologique au bnfice de formations nouvelles telles les Verts, les Chrtiens Dmocrates, la

gauche radicale et la populiste Nouvelle Dmocratie. Les Sociaux Dmocrates restent la

principale force parlementaire recueillant entre 38 et 46% des suffrages, ils sont concurrencs

par les alliances centristes et conservatrices qui arrivent rassembler entre 36 et 50% des

votants. Do une alternance inconnue depuis 1932 qui fait se succder des gouvernements

direction socialiste de 1975 1976 avec O. Palme, conservatrice avec T. Flldin de 1976

1978, librale avec O. Ullsten de 1978 1982, de nouveau social-dmocrate avec O. Palme

jusqu son assassinat en 1986 puis avec Ingmar Carlsson jusquen 1991. Puis, conservatrice

entre 1991 et 1994 avec Carl Bildt et enfin social-dmocrate avec Ingmar Carlsson et Gran

Persson.

Le socialisme messianique tente encore jusquen 1986 de dfendre et promouvoir la

rvolution sudoise avec la loi de cogestion de 1976, tendue au secteur priv en 1982,

avec les lois librales sur limmigration de 1975, la reconnaissance en 1980 dun droit pour

tous un niveau de vie raisonnable garanti par lEtat et assur sans contrepartie, la mise en

place en 1984 de fonds salariaux habilits racheter le capital du secteur priv ou encore en

1988 avec lexonration dimpt direct dEtat jusqu un revenu de 160000 SEK (180000

SEK en 1991) cest dire celui de 8 contribuables sur 10. Mais dj la contrainte conomique

se fait sentir qui motive les cascades de dvaluations de 1981 et 1982, la politique de rigueur29 Les trois pays scandinaves et la Finlande consacrent entre 0.5% et 1% de leur PNB laide au dveloppement.

35

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

de 1982 1988 et la dcision, adopte en 1975 et ratifie en 1980 par 58.2% des votants dun

large programme rvisable terme de nuclaire civil. A partir de 1990, cette politique de la

troisime voie qui tente de conjuguer quilibre budgtaire, croissance conomique,

dmocratie sociale et neutralisme cde devant la rcession et le nouvel ordre mondial rsultant

de la chute des rgimes de lEst, de linternationalisation de lconomie et de limpasse du

tiers-mondisme. La brutale dvaluation de 1992 oblige une politique svre de lutte contre

linflation, les dficits budgtaires et commerciaux, la hausse du chmage et de la dette et le

poids des dpenses sociales. Paralllement, le pays accepte de revoir la baisse ses exigences

de neutralit 1992 et souvre lEurope30.

Au prix de nombreux renoncements tels le dmantlement des fonds salariaux, 1991,

la baisse des acquis sociaux et des dpenses publiques ou la hausse des prlvements

obligatoires (55.2% du PIB quand la moyenne europenne est 42.4%), la Sude arrive

juguler la dpression. Le chmage qui avait dpass 13% revient 9% environ en 1998 et, la

mme date, le dficit budgtaire passe de 15% du PIB 1.9%. La dette, de lordre de 90% du

revenu national en 1990 est ramene 77% la mme priode. Seuls quelques programmes

sociaux tels la hausse des allocations chmage, maladie et famille ainsi que la fermeture ds

1998 de 2 des 12 racteurs nuclaires conformment au rfrendum de 1980 traduisent la

volont de maintenir voire de dvelopper le Vlfrstat dans le cadre de lorthodoxie librale.

Confronte aux ralits, la rvolution sudoise a perdu son lan et dautres priorits

apparaissent comme limmigration31, la pollution, la fiscalit, le chmage et les ingalits.

30

En 1992 la Sude sengage dans le projet dEEE mais ds 1991va encore plus loin en posant sa candidature lUnion europenne que le referendum du 13 novembre 1994 rend effective au 1er janvier 1995 avec 52.2% desvoix.31

La Sude compte 9% dtrangers.

36

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

2-2 La Sude de Wallander, la critique de Mankell

La Sude est un pays xnophobe do les gens fuient, o les immigrs sont mal traits.

La police est incapable de rsoudre les crimes et dlits qui sy droulent. Les gens se droguent,

mangent mal et boivent, les riches ne pensent qu organiser des orgies. La jeunesse est

dsempare. Voici un rapide aperu de limage que nous dpeint Mankell dans ses romans

policiers. Cette image est sombre, trs sombre voire mme trop. On se demande parfois si

lauteur naffabule pas. A cela, il faut ajouter lextrme violence des crimes commis que doit

lucider le hros et son quipe dinvestigation.

Ce pays qui, grce au modle scandinave , sest cru labri de tout pendant des

dcennies sest tout coup retrouv au milieu du crime organis, du trafic de drogue et de la

prostitution. Le meurtre dOlof Palme en est lexemple le plus marquant. Qui aurait pu croire

quun premier ministre pouvait se faire assassiner dans la rue en Sude, ce pays o la vie est si

belle et o il ne se passe jamais rien ? La police na toujours pas russi rsoudre le crime, ce

qui prouve soit son incomptence en la matire soit son refus pur et simple de le rsoudre.

Mais si lon regarde lassassinat de J F Kennedy, on constate que mme les Amricains qui

ont officiellement rsolu ce crime gardent un doute sur lidentit de lassassin montr

lpoque.

Lorsque Kurt Wallander est mis devant le fait accompli, il fait tout ce qui est en son

pouvoir pour rsoudre les crimes qui se droulent dans la rgion dYstad. Il ne peut dormir

tranquille que lorsque laffaire est rsolue et que ses coquipiers et lui sont demi morts de

fatigue. Wallander sait quil se doit de rsoudre ces meurtres, darrter le meurtrier avant quil

ne tue encore. Il se doit de donner toute son nergie pour comprendre ce qui se passe en

Sude, comprendre ce quil ne peut comprendre. Tout comme Mankell qui crit afin de

comprendre ce monde dans lequel il vit. Lauteur depuis sa lointaine Afrique et Wallander

depuis son bureau du commissariat de police dYstad.

37

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Les Sudois eux mmes, dans les romans de Mankell, ne semblent pas se reconnatre

dans leur propre pays, comme sils ntaient pas capables de voir que les choses avaient

chang ou bien comme sils ne voulaient pas voir ce changement. Peut-tre sont-ils nafs ?

Wallander lui mme se demande vers quelle direction se dirige la Sude, pourquoi elle est

devenue ce quelle est, pourquoi les gens sont aussi violents ? La Sude a volu, sauf

quelques individus comme le pre de Wallander qui semble vivre dans son propre monde en

peignant inlassablement le mme motif, un coucher de soleil au printemps avec ou sans coq

de bruyre au premier plan. Un monde paisible, idal qui ne change pas.

La jeunesse sombre dans lalcool et la drogue et commet des crimes. A part quelques

exceptions, la plupart des jeunes cits dans son uvre policire sont des criminels ou se

droguent, boivent. Tentatives de suicides, sectes, longues hsitations envers les tudes

suivre. Linda en est le meilleur exemple puisquelle narrive trouver sa voie qu la fin du

dernier roman soit aprs huit ans de rflexion. Avec laccord de Kurt Wallander, elle

deviendra policier. Mais pour les autres jeunes, il est certain que les parents sont

coresponsables de leur situation.

La Sude dcrite dans les romans est vue sous deux angles principaux, celui du

meurtrier et celui de Wallander. Puis nous avons quelques points de vue supplmentaires,

ceux des membres de lquipe dinvestigation et ceux des tmoins ventuels. En fait la Sude

est dcrite et critique principalement par Wallander qui est le personnage principal . Il y a le

meurtre, lenqute, mais cest Wallander qui mne la danse, cest lui que lon suit pas pas au

fur et mesure que lenqute se droule. Le regard du lecteur est celui de Wallander, les ides

du lecteur sont celles de Wallander. Dans chaque histoire, on suit la victime dans les quelques

instants qui lui restent vivre, dans ses penses et ses rflexions, de la mme manire que lon

suit le meurtrier dans ses actes les plus simples de la vie ainsi que dans sa folie meurtrire.

Il y a toujours une opposition entre la Sude davant et celle daujourdhui. Avant tout

tait mieux et maintenant tout est pire ou presque ; ceci transparat par les multiples allusions

sur comment tait la Sude avant, les questions de Linda sur comment la vie tait avant, le

38

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

haras de Sten Widn qui marchait tout seul lpoque du pre de Sten mais plus maintenant

car, manifestement les gens nont plus dargent investir dans les chevaux. Cette opposition

cre une atmosphre assez sombre.

Force est de constater quentre 1950 et 1990 la socit sudoise a beaucoup chang. La

criminalit a grandement augment (environ 250 000 crimes et dlits dclars en 1950 contre

prs de 1,25 millions en 2 000) paralllement la chute vertigineuse du nombre de cas rsolus

par la police sudoise (de 58 crimes et dlits/51 % crimes en 1950 26/19% en 2000). Le fait

le plus connu tant le cas Olof Palme, le Kennedy sudois assassin en plein Stockholm en

1986, crime qui na toujours pas t rsolu par la police. Quels que soient les vritables motifs

du ou des meurtriers, le meurtre dun premier ministre sudois avait fait lobjet dun roman

par Sjwall et Wahl dans les Terroristes, Terroristerna publi en 1975. Il paraissait normal

leurs yeux que le reprsentant dune socit pourrie devait tre assassin par les laisss

pour compte, ceux pour qui la Socit ne fait rien.

La police

La police, en tant que collectif est sans doute le deuxime personnage principal des

romans ayant Kurt Wallander pour hros car, en plus des meurtres et de la vie chaotique de

Wallander, cest bien la police sudoise que lon ctoie dans les romans. Ses problmes

quotidiens, ses bons et ses mauvais lments, les rformes du ministre quelle subit et les

consquences pour ces hommes et ces femmes qui y travaillent jour et nuit sont dcrits avec

dtails et contribuent lambiance.

Premier point, la police sudoise ne brille pas par son score de crimes rsolus. La

police sudoise est peut-tre celle qui en rsout le moins, ce qui donne rflchir les

enquteurs dYstad dont Ann-Britt Hglund et Kurt Wallander :

39

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Cela nexplique pas non plus pourquoi nous avons le rsultat le plus faible au monde

montrer, dit elle. La police sudoise rsout moins de crimes que presque toutes les

autres polices32.

Wallander est un vieux chien au sein du corps de la police o il travaille depuis

plus de 30 ans. Il a t tmoin de son volution, des ressources qui baissent constamment

alors que paralllement, le nombre de cas lucider ne fait quaugmenter. Certaines enqutes

attendent dtre traites, dautres sont bcles. Si la police ne manquait pas de temps et si elle

avait assez de personnel, les choses ne seraient pas comme telles. Mais daprs Wallander, le

problme nest pas seulement l : la Sude a aussi besoin de nouveaux policiers, des policiers

capables de comprendre cette nouvelle Sude que lui ne comprend pas. Des policiers comme

Ann-Britt. Des policiers mal pays ; Svedberg, Ebba ainsi que Wallander lui-mme sen

plaignent souvent.

Dans les romans, lun de ces crimes non rsolus par la police sudoise est ce trafic

ininterrompu de voitures qui quittent la Sude pour tre vendues en Europe de lEst. Une

enqute qui dure depuis plus dun an et qui naboutit pas33. Mais certaines personnes trouvent

que la police ne va pas assez vite dans la recherche du meurtrier. Peut-tre que les gens ont

limpression que la rponse est simple et ne comprennent pas ce que fait la police. Mais ils ne

savent pas quelle manque de moyens et de temps. On sent bien la critique, lironie dans la

voix de cette femme qui stonne de voir que le meurtrier de Holger Eriksson court toujours :

- Est-ce que la police na pas encore retrouv le meurtrier ?

- Non la police ne la pas encore fait34

32 Henning Mankell, Mannen som log, p141, Det frklarar inte heller varfr vi har ett av vrldens svagasteresultat att visa upp, sa hon. Den svenska polisen klarar ut frre brott n nstan alla andra poliskrer.

33 Henning Mankell, Den femte kvinnan p33, Den trstlsa utredningen ver alla de bilar som i ett stadig strmsmugglades ut ur landet.

34 Henning Mankell, Dem femte kvinnan p 172- Har polisen verkligen inte hittat mrdaren ?- Nej polisen har inte det.

40

Henning Mankell et la srie policire sur Kurt Wallander :Quelle est sa critique de la socit sudoise ?

Mais dans certaines situations les personnages se posent des questions sur les finances

de la police. Le fait que Wallander demande souvent du papier pour crire car il oublie