Histomag 92

  • View
    115

  • Download
    63

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Histomag 92La Belgique en 2dm GM

Text of Histomag 92

  • 39-45Histomag LA SECONDE GUERRE MONDIALE PAR DES PASSIONNES POUR DES PASSIONNES - N92 JUILLET-OCTOBRE 2015GRATUIT - ISSN 2267- 0785

    Eddy De Bruyne, Jean-Yves Goffi,Jean-Louis Marichal, Prosper Vandenbroucke,Grgory Haffringues

    dans la Seconde Guerre mondia

    leLA BELGIQUE

  • Histomag est produit par unequipe de bnvoles passionnsdhistoire. ce titre, ce magazine est le premiertrimestriel historique imprimable etentirement gratuit. Nos colonnes sontouvertes toutes les personnes quisouhaitent y publier un article,communiquer des informations, faireune annonce

    Si vous souhaitez devenir partenairedHistomag, vous avez la possibilit decontacter notre rdacteur en chef.

    Responsable ddition : Prosper VandenbrouckeRdacteur en Chef : Vincent DupontConseillers de rdaction : Patrick Babelaere, AlexandreSanguedolce, Frdric BonnusResponsable communication et partenariats : Jean CotrezPremires Corrections : Pierre GuiraudRelecture et correction dfinitive : Vincent Dupont, FrdricBonnus, Pierre Guiraud, Patrick Babelaere, Marc TaffoureauInfographie et Mise en pages : Frdric BonnusRubrique Commmoration : Marc TaffoureauResponsable rubriques : Jean Cotrez

    Numro ISSN : 2267 - 0785

    Contacts :Forum : contact@39-45.orgHistomag : histomag@39-45.orgWeb :Forum : http://www.39-45.orgHistomag : http://www.39-45.org/histomag

    Histomag est une publication trimestrielle gratuite du Forum Le Monde en Guerre sous format pdf. Marque, logos, dsignet contenus dposs et protgs. Toute reproduction sousquelque support que ce soit est interdite sans notre autorisationet/ou celle de lauteur concern. Le format pdf est uneproprit dAdobe inc.

    3 Editorial (Vincent Dupont)

    4 Hommage Jean-Louis Crmieux-Brilhac (Jean Cotrez)

    12 Et la neutralit de la Belgique ? (Vincent Dupont)18 Uniformologie des forces belges

    (Jean-Yves Goffi et Mahfoud Prestifilippo)24 La ligne KW Belge (Jean Cotrez)30 La campagne des 18 jours (Prosper Vandenbroucke)45 La force publique dans la guerre (Prosper Vandenbroucke)53 Les Belges dans la RAF (Prosper Vandenbroucke)57 Un as Belge, Van Lierde (Grgory Haffringues)62 Le recrutement dans les stalags et les oflags en faveur de la lgion Wallonie (Eddy De Bruyne)91 La 27.SS-Freiwilligen-Grenadier division Langemarck

    (Alexandre Sanguedolce)100 Les volontaires belges dans la Luftwaffe (Grgory Haffringues)102 La brigade Piron (Jean-Louis Marichal)117 La question Royale (Prosper Vandenbroucke)

    121 Rsistance et brosse dents (Xavier Riaud)123 Lopration Regenbogen (Nicolas Moreau)126 Le Deutschland/Ltzow (Patrick Fleuridas)137 Le coin des lecteurs (Vincent Dupont)

    N 92 JUILLET - OCTOBRE 2015

    La Belgique dans la Seconde Guerre mondiale

    La couvertureSur une ide originale de Prosper.Une dun journal Belge dpoqueen fond.

  • 3par Vincent Dupont

    Jean Cotrez nous parlera ensuite de la ligne KWet pour plus de ralisme, cest non pas travers unarticle mais le rcit dun combattant belge, JulesLoxhay, que vous pourrez en apprendre plus sur lacampagne des 18 jours. Nous redcouvrirons ensuitece que fut la force publique du Congo belge et saparticipation au conflit grce Prosper Vandenbrouc-ke. Ce dernier nous prsentera galement les belgesqui ont servi dans la RAF avant que Grgory Haffrin-gues ne sattarde justement sur las belge Van Lierde.Non loin de l, sur le continent ravag par la guerre,la guerre continuait, et Eddy De Bruyne nous livrera

    une tude approfondie du recrute-ment men pour la lgion Walloniedans les stalags et oflags. Nousresterons dailleurs dans la collabo-ration arme puisquAlexandreSanguedolce nous prsenteraquant lui la division SS Lange-marck avant que Grgory Haffrin-gues ne sarrte sur quelquesvolontaires belges ayant rejoint laLuftwaffe. Nous reviendrons sur laBelgique au moment de la Libra-tion avec un rcit des priples de laBrigade Piron par Jean-Louis Mari-chal et pour finir cest la questionroyale qui nous sera prsente parProsper Vandenbroucke.

    Bien videmment, outre notre dossier spcial,vous pourrez trouver en deuxime partie, comme laccoutume, nos rubriques hors-dossier , pourcontinuer de vous faire dcouvrir lhistoire de laSeconde Guerre sous dautres angles thmatiques.Vous retrouverez ainsi un article sur lopration Re-genbogen par Nicolas Moreau avant que Xavier Riaudne nous parle des rsistants dans le kommando deHeinkel. Patrick Fleuridas nous fera dcouvrir lhistoiredu navire de guerre Deutschland devenu Ltzow.Enfin nos lecteurs retrouveront, comme dhabitude, laprsentation de quelques ouvrages que la rdaction ajugs bon de vous recommander.

    Toute la rdaction de lHistomag 39-45 voussouhaite une excellente lecture ! Je rappelle quelHistomag 39-45, fier de compter dans ses contribu-teurs des historiens professionnels et des passionnsavertis, ouvre ses colonnes tous, y compris etsurtout aux historiens de demain. Donc si vous avezune ide, un projet, nhsitez pas ! Contactez lardaction !

    Aprs les rcentes dispari-tions dhommes comme BobMaloubier ou Jean-Louis Cr-mieux-Brilhac, figures de laFrance Libre, lentre de Ger-maine Tillion, Genevive An-thonioz-De Gaulle, Jean Zayet Pierre Brossolette au Pan-thon, nous pouvons consta-ter que si les tmoins de ceconflit qui nous intresse

    tant disparaissent peu peu, la mmoire collectivenoublie pas le courage et lexemple quils ont moti-v. Mais derrire ces hommes et ces femmes illus-tres il reste encore de nombreux tmoins de laguerre, qui ont chacun leur histoire aussi riche luneque lautre mais qui eux aussi dispa-raissent malheureusement peu peu :ce sont nos pres, nos mres, nosgrands-pres et nos grands-mres.

    Leur mmoire parfois dfaillan-te que nous coutons depuis notreenfance, parfois dune seule oreille lajeunesse peut tre bien ignorante h-las ! ne doit pas tre considrecomme insignifiante, loin de l. Tantque leur sant le permet encore maisaussi parce que nous le pouvons chaque tlphone est aussi un dicta-phone de nos jours il nous appartientde recueillir le plus souvent possibleleurs souvenirs afin quils perdurent etpuissent tre transmis pour unemeilleure connaissance du conflit auxprochaines gnrations. Nous avons cette chanceque chacun de nous puisse apporter sa pierre lammoire collective, saisissons-la tant quil est tempset au prochain repas de famille demandez leur deparler, enregistrez-les, norientez quavec parcimo-nie le rcit de leurs souvenirs et vous obtiendrez unesource inestimable. Elle-mme fidle sa volont detransmettre et faire connatre ce qui peut tre oublidans ce conflit, la rdaction de lHistomag 39-45 asouhait continuer sa srie dtude sur les petitspays peu tudis en abordant aujourdhui la Belgi-que dans la guerre.

    Aussi aprs avoir parcouru lhommage quenous avons voulu rendre Jean-Louis Crmieux-Bril-hac ainsi que le reportage prsentant nos rcentes et passionnantes ! journes du forum, nous tente-rons dtudier plus en dtail ce que fut la Belgiquependant le second conflit mondial. Cest tout dabordvotre serviteur qui tentera de rsumer que ce fut laneutralit belge lapproche du conflit, avant queJean-Yves Goffi et Mahfoud Prestifilippo ne nousprsentent luniformologie des forces belges.

    Histomag - Numro 0

    Editorial

  • aprs une marche de plus de 400 km, lUnionsovitique o il est arrt par larme rouge.LUnion sovitique tant cette date encorelallie de lAllemagne, il est nouveau empris-onn. Il fera notamment un passage la Loubi-anka qui deviendra plus tard le sige du KGB.

    A noter que cest en lisant un journal distribuaux prisonniers par les Allemands, quil prendconnaissance de lappel du 18 juin dun certainCharles de Gaulle

    Suite Barbarossa, aprs un transfert Grya-zovetz o il reste jusquau 30 aot 1941 il estenfin libr aprs 8 mois demprisonnement enUnion sovitique et peut, en compagnie de 218autres vads franais gagner Londres o ilarrive le 9 septembre 1941.

    l nest pas dans les habitudesdu HM de faire des ncrolo-gies mais nous faisons une

    exception pour Jean-LouisCrmieux-Brilhac, dcd le 8 avrildernier lge de 98 ans pourplusieurs raisons. Dabordlactualit rcente avec la pan-thonisation de Germaine Tillion,Genevive de Gaulle-Anthonioz,Jean Zay et Pierre Brossolette con-temporains de Mr Crmieux-Bril-hac et engags comme lui dans lalutte officielle ou clandestine con-tre loccupant. Ensuite par sonparcours hors norme depuis laligne Maginot jusquau poste deconseiller Etat, en passant parlUnion sovitique, lAllemagne etLondres aux cts de Charles Degaulle. Enfin dans lHistomag 39-45 numro 91, Marie Nancy, ral-isatrice du film les saboteurs delombre et de la lumire avaitdj voqu Mr Crmieux-Brilhacpuisquil tait conseiller historiquesur son tournage. Vous retrouver-ez son hommage la fin de cetarticle.

    N en janvier 1917 Colombe, MrCrmieux-Brilhac fait de brillantes tudesquil conclut par des tudes de lettres etdhistoire la Sorbonne. Ds 1935 seule-ment 18 ans, il fait parti du comit devigilance des intellectuels antifascistes.Aprs son passage aux EOR, il est mobilisen 1939 et affect en tant quaspirant sur laligne Maginot. Il est fait prisonnier en juin1940 et envoy comme beaucoup dautresdans un Stalag en Allemagne, plus prcis-ment en Pomranie. Stalag dont il svadeen Janvier 1941 et parvient rejoindre,

    4 Histomag - Numro 92

    IHommage

    Jean-Louis Crmieux-Brilhacpar Jean COTREZ

    interview

    Jean-Louis Crmieux-Brilhac

  • Retour par lURSS en 1945 Ici Londres. Les voix de la libert en 1975 Les franais de lan 40 en 1990 en 2 tomes

    de 700 pages chacun.

    Les franais libres. De lappel du 18 juin la libration en 1996

    Prisonniers de la libert : lodysse des218 vads par lURSS en 2004

    La somme de ses crits sur la France libre fera delui, son corps dfendant, lhistorien officiel decette institution.

    Parmi ses nombreuses dcorations, en 2014 il estlev la dignit de Grandcroix et grand officierde l